undefined cover
undefined cover
#65 - Les Antilles françaises, une "société de plantation" enracinée ? - Christine Chivallon cover
#65 - Les Antilles françaises, une "société de plantation" enracinée ? - Christine Chivallon cover
Terrain Social

#65 - Les Antilles françaises, une "société de plantation" enracinée ? - Christine Chivallon

#65 - Les Antilles françaises, une "société de plantation" enracinée ? - Christine Chivallon

22min |09/05/2022
Play
undefined cover
undefined cover
#65 - Les Antilles françaises, une "société de plantation" enracinée ? - Christine Chivallon cover
#65 - Les Antilles françaises, une "société de plantation" enracinée ? - Christine Chivallon cover
Terrain Social

#65 - Les Antilles françaises, une "société de plantation" enracinée ? - Christine Chivallon

#65 - Les Antilles françaises, une "société de plantation" enracinée ? - Christine Chivallon

22min |09/05/2022
Play

Description

Comment opère la mémoire de l’esclavage et de la colonisation post-esclavagiste dans les rapports sociaux dans les Antilles françaises ? Que reste-t-il de cette “culture de plantation” ? Quels liens peut-on tisser entre un “passé qui ne passe pas” et les tensions économiques et sociales qui agitent tant la Martinique que la Guadeloupe ? 


Christine Chivallon est géographe et anthropologue. Elle est directrice de recherches au  CNRS, Université Bordeaux. Ses travaux sont principalement consacrés aux univers caribéens et aux sociétés à fondement esclavagiste des Amériques où la violence est fondatrice des rapports sociaux. 

On lui doit notamment en 2019 une étude comparée (inédite)  de l’Insurrection de Morant Bay en Jamaïque en 1865 et de l’Insurrection du Sud en 1870 à la Martinique, cette dernière étant passée à la trappe de l’histoire républicaine.  

Description

Comment opère la mémoire de l’esclavage et de la colonisation post-esclavagiste dans les rapports sociaux dans les Antilles françaises ? Que reste-t-il de cette “culture de plantation” ? Quels liens peut-on tisser entre un “passé qui ne passe pas” et les tensions économiques et sociales qui agitent tant la Martinique que la Guadeloupe ? 


Christine Chivallon est géographe et anthropologue. Elle est directrice de recherches au  CNRS, Université Bordeaux. Ses travaux sont principalement consacrés aux univers caribéens et aux sociétés à fondement esclavagiste des Amériques où la violence est fondatrice des rapports sociaux. 

On lui doit notamment en 2019 une étude comparée (inédite)  de l’Insurrection de Morant Bay en Jamaïque en 1865 et de l’Insurrection du Sud en 1870 à la Martinique, cette dernière étant passée à la trappe de l’histoire républicaine.  

Share

Embed

You may also like

Description

Comment opère la mémoire de l’esclavage et de la colonisation post-esclavagiste dans les rapports sociaux dans les Antilles françaises ? Que reste-t-il de cette “culture de plantation” ? Quels liens peut-on tisser entre un “passé qui ne passe pas” et les tensions économiques et sociales qui agitent tant la Martinique que la Guadeloupe ? 


Christine Chivallon est géographe et anthropologue. Elle est directrice de recherches au  CNRS, Université Bordeaux. Ses travaux sont principalement consacrés aux univers caribéens et aux sociétés à fondement esclavagiste des Amériques où la violence est fondatrice des rapports sociaux. 

On lui doit notamment en 2019 une étude comparée (inédite)  de l’Insurrection de Morant Bay en Jamaïque en 1865 et de l’Insurrection du Sud en 1870 à la Martinique, cette dernière étant passée à la trappe de l’histoire républicaine.  

Description

Comment opère la mémoire de l’esclavage et de la colonisation post-esclavagiste dans les rapports sociaux dans les Antilles françaises ? Que reste-t-il de cette “culture de plantation” ? Quels liens peut-on tisser entre un “passé qui ne passe pas” et les tensions économiques et sociales qui agitent tant la Martinique que la Guadeloupe ? 


Christine Chivallon est géographe et anthropologue. Elle est directrice de recherches au  CNRS, Université Bordeaux. Ses travaux sont principalement consacrés aux univers caribéens et aux sociétés à fondement esclavagiste des Amériques où la violence est fondatrice des rapports sociaux. 

On lui doit notamment en 2019 une étude comparée (inédite)  de l’Insurrection de Morant Bay en Jamaïque en 1865 et de l’Insurrection du Sud en 1870 à la Martinique, cette dernière étant passée à la trappe de l’histoire républicaine.  

Share

Embed

You may also like