undefined cover
undefined cover
#68 - Ce que l’accueil fait au territoire (non-métropolitain) et réciproquement ! - Rafik Arfaoui cover
#68 - Ce que l’accueil fait au territoire (non-métropolitain) et réciproquement ! - Rafik Arfaoui cover
Terrain Social

#68 - Ce que l’accueil fait au territoire (non-métropolitain) et réciproquement ! - Rafik Arfaoui

#68 - Ce que l’accueil fait au territoire (non-métropolitain) et réciproquement ! - Rafik Arfaoui

17min |20/06/2022
Play
undefined cover
undefined cover
#68 - Ce que l’accueil fait au territoire (non-métropolitain) et réciproquement ! - Rafik Arfaoui cover
#68 - Ce que l’accueil fait au territoire (non-métropolitain) et réciproquement ! - Rafik Arfaoui cover
Terrain Social

#68 - Ce que l’accueil fait au territoire (non-métropolitain) et réciproquement ! - Rafik Arfaoui

#68 - Ce que l’accueil fait au territoire (non-métropolitain) et réciproquement ! - Rafik Arfaoui

17min |20/06/2022
Play

Description

La gestion de l’accueil des migrants relève de l’Etat. Il mène depuis de longues années, à leur égard, une politique de relégation (d’assignation) dans les territoires non-métropolitains. 

Quelles sont les conséquences de cet accueil “forcé” pour ces territoires ? En quoi cela peut-il structurer et relancer le développement territorial et, peut-être, construire de nouvelles solidarités ? 


Rafik Arfaoui est docteur en géographie, enseignant-chercheur (ATER) en géographie et aménagement (Université de Picardie Jules Verne - EA Habiter le Monde), affilié à l’Institut Convergences Migrations (Projet LOCALACC) (2021-2025).

Il est l’auteur d’une thèse remarquée : Pilotage national versus coproduction territoriale de l’accueil des demandeurs d’asile dans les territoires non-métropolitains, soutenue en décembre 2021 à l’Université Clermont Auvergne.  En outre, Rafik Arfaoui est lauréat du Grand Prix de thèse de la Ville de Clermont-Ferrand. 

Description

La gestion de l’accueil des migrants relève de l’Etat. Il mène depuis de longues années, à leur égard, une politique de relégation (d’assignation) dans les territoires non-métropolitains. 

Quelles sont les conséquences de cet accueil “forcé” pour ces territoires ? En quoi cela peut-il structurer et relancer le développement territorial et, peut-être, construire de nouvelles solidarités ? 


Rafik Arfaoui est docteur en géographie, enseignant-chercheur (ATER) en géographie et aménagement (Université de Picardie Jules Verne - EA Habiter le Monde), affilié à l’Institut Convergences Migrations (Projet LOCALACC) (2021-2025).

Il est l’auteur d’une thèse remarquée : Pilotage national versus coproduction territoriale de l’accueil des demandeurs d’asile dans les territoires non-métropolitains, soutenue en décembre 2021 à l’Université Clermont Auvergne.  En outre, Rafik Arfaoui est lauréat du Grand Prix de thèse de la Ville de Clermont-Ferrand. 

Share

Embed

You may also like

Description

La gestion de l’accueil des migrants relève de l’Etat. Il mène depuis de longues années, à leur égard, une politique de relégation (d’assignation) dans les territoires non-métropolitains. 

Quelles sont les conséquences de cet accueil “forcé” pour ces territoires ? En quoi cela peut-il structurer et relancer le développement territorial et, peut-être, construire de nouvelles solidarités ? 


Rafik Arfaoui est docteur en géographie, enseignant-chercheur (ATER) en géographie et aménagement (Université de Picardie Jules Verne - EA Habiter le Monde), affilié à l’Institut Convergences Migrations (Projet LOCALACC) (2021-2025).

Il est l’auteur d’une thèse remarquée : Pilotage national versus coproduction territoriale de l’accueil des demandeurs d’asile dans les territoires non-métropolitains, soutenue en décembre 2021 à l’Université Clermont Auvergne.  En outre, Rafik Arfaoui est lauréat du Grand Prix de thèse de la Ville de Clermont-Ferrand. 

Description

La gestion de l’accueil des migrants relève de l’Etat. Il mène depuis de longues années, à leur égard, une politique de relégation (d’assignation) dans les territoires non-métropolitains. 

Quelles sont les conséquences de cet accueil “forcé” pour ces territoires ? En quoi cela peut-il structurer et relancer le développement territorial et, peut-être, construire de nouvelles solidarités ? 


Rafik Arfaoui est docteur en géographie, enseignant-chercheur (ATER) en géographie et aménagement (Université de Picardie Jules Verne - EA Habiter le Monde), affilié à l’Institut Convergences Migrations (Projet LOCALACC) (2021-2025).

Il est l’auteur d’une thèse remarquée : Pilotage national versus coproduction territoriale de l’accueil des demandeurs d’asile dans les territoires non-métropolitains, soutenue en décembre 2021 à l’Université Clermont Auvergne.  En outre, Rafik Arfaoui est lauréat du Grand Prix de thèse de la Ville de Clermont-Ferrand. 

Share

Embed

You may also like