Épisode 4 | Écoféminisme cover
Épisode 4 | Écoféminisme cover
À l'écoute des solidarités

Épisode 4 | Écoféminisme

Épisode 4 | Écoféminisme

1h29 |24/11/2020
Listen
Épisode 4 | Écoféminisme cover
Épisode 4 | Écoféminisme cover
À l'écoute des solidarités

Épisode 4 | Écoféminisme

Épisode 4 | Écoféminisme

1h29 |24/11/2020
Listen

Description

Avec Myriam Bahaffou et Juliette Rousseau.

Les femmes, plus encore les femmes du Sud globalisé et celles issues de l'immigration en Occident, sont touchées de façon disproportionnée par la destruction de l’environnement et le changement climatique. La mouvance écoféministe occidentale, émergée dans les années 1970, revient désormais en force en France dans ce contexte d’urgence environnementale. Convaincues qu’il existe un continuum entre le traitement et l’exploitation des corps des femmes, des minorités de genre et ceux des sols, de la faune et de la flore, les militantes écoféministes estiment que la catastrophe écologique actuelle doit être analysée à l’aune des inégalités de genre, de race et de classe. Pour elles, la destruction de l’environnement est imputable non à une humanité indéterminée, mais aux sociétés patriarcales, coloniales et capitalistes et à ceux qui les dirigent.

Loin de la vision dépolitisante qui en est parfois dressée, l’écoféminisme est un mouvement politique radical et pluriel, construit au fil de luttes des "ex" colonisé·e·s, de combats antinucléaires et de camps pour la paix. Le lien qu'établit l'écoféminisme entre l'exploitation des corps qui ne répondent pas au modèle hégémonique (blanc, masculin, valide, productiviste) et celle de la nature est avant tout social et illustre la nécessité de lutter contre toutes les structures de domination.


Les propos tenus dans ce podcast n'ont pas vocation à exprimer la position du Festival des Solidarités mais à susciter le débat et à favoriser le questionnement. Si vous souhaitez nous faire part de vos réactions à l'écoute de ces podcasts, n'hésitez pas à nous écrire à contact@festivaldessolidarites.org.



 . : Intervenantes : 

Myriam Bahaffou est militante écoféministe décoloniale et doctorante en philosophie féministe. Elle est membre du collectif Voix Déterres (https://voixdeterres.fr/) et vient de co-préfacer aux côtés de Julie Gorecki un ouvrage phare de l'écoféminisme français, Le féminisme ou la mort de Françoise d'Eaubonne aux éditions du Passager Clandestin. 

Juliette Rousseau est autrice, traductrice et journaliste, son travail porte sur les luttes et les pratiques de luttes, notamment autour des questions féministes et écologistes. Elle a publié l’ouvrage Lutter ensemble : pour de nouvelles complicités politiques aux éditions Cambourakis en 2018.


.: Animation : Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur 

.: Réalisation : Etienne Gratianette

.: Production et réalisation : Antoine et Sophie pour La Porte à Côté 


.: Pour aller plus loin : 

- Le site du collectif Voix Déterres.

- Le blog des Bombes Atomiques, collectifs féministes et antinucléaires.

- Les épisodes 21 et 22 de Un podcast à soi de Charlotte Bienaimée : Écoféminisme #1 - Défendre nos territoires et Écoféminisme #2 - Retrouver la terre, Arte Radio, 2019.   


.: Pour en savoir plus sur le Festival des Solidarités : 

Le site du Festival des Solidarités

Description

Avec Myriam Bahaffou et Juliette Rousseau.

Les femmes, plus encore les femmes du Sud globalisé et celles issues de l'immigration en Occident, sont touchées de façon disproportionnée par la destruction de l’environnement et le changement climatique. La mouvance écoféministe occidentale, émergée dans les années 1970, revient désormais en force en France dans ce contexte d’urgence environnementale. Convaincues qu’il existe un continuum entre le traitement et l’exploitation des corps des femmes, des minorités de genre et ceux des sols, de la faune et de la flore, les militantes écoféministes estiment que la catastrophe écologique actuelle doit être analysée à l’aune des inégalités de genre, de race et de classe. Pour elles, la destruction de l’environnement est imputable non à une humanité indéterminée, mais aux sociétés patriarcales, coloniales et capitalistes et à ceux qui les dirigent.

Loin de la vision dépolitisante qui en est parfois dressée, l’écoféminisme est un mouvement politique radical et pluriel, construit au fil de luttes des "ex" colonisé·e·s, de combats antinucléaires et de camps pour la paix. Le lien qu'établit l'écoféminisme entre l'exploitation des corps qui ne répondent pas au modèle hégémonique (blanc, masculin, valide, productiviste) et celle de la nature est avant tout social et illustre la nécessité de lutter contre toutes les structures de domination.


Les propos tenus dans ce podcast n'ont pas vocation à exprimer la position du Festival des Solidarités mais à susciter le débat et à favoriser le questionnement. Si vous souhaitez nous faire part de vos réactions à l'écoute de ces podcasts, n'hésitez pas à nous écrire à contact@festivaldessolidarites.org.



 . : Intervenantes : 

Myriam Bahaffou est militante écoféministe décoloniale et doctorante en philosophie féministe. Elle est membre du collectif Voix Déterres (https://voixdeterres.fr/) et vient de co-préfacer aux côtés de Julie Gorecki un ouvrage phare de l'écoféminisme français, Le féminisme ou la mort de Françoise d'Eaubonne aux éditions du Passager Clandestin. 

Juliette Rousseau est autrice, traductrice et journaliste, son travail porte sur les luttes et les pratiques de luttes, notamment autour des questions féministes et écologistes. Elle a publié l’ouvrage Lutter ensemble : pour de nouvelles complicités politiques aux éditions Cambourakis en 2018.


.: Animation : Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur 

.: Réalisation : Etienne Gratianette

.: Production et réalisation : Antoine et Sophie pour La Porte à Côté 


.: Pour aller plus loin : 

- Le site du collectif Voix Déterres.

- Le blog des Bombes Atomiques, collectifs féministes et antinucléaires.

- Les épisodes 21 et 22 de Un podcast à soi de Charlotte Bienaimée : Écoféminisme #1 - Défendre nos territoires et Écoféminisme #2 - Retrouver la terre, Arte Radio, 2019.   


.: Pour en savoir plus sur le Festival des Solidarités : 

Le site du Festival des Solidarités

Share

Embed

You may also like

Description

Avec Myriam Bahaffou et Juliette Rousseau.

Les femmes, plus encore les femmes du Sud globalisé et celles issues de l'immigration en Occident, sont touchées de façon disproportionnée par la destruction de l’environnement et le changement climatique. La mouvance écoféministe occidentale, émergée dans les années 1970, revient désormais en force en France dans ce contexte d’urgence environnementale. Convaincues qu’il existe un continuum entre le traitement et l’exploitation des corps des femmes, des minorités de genre et ceux des sols, de la faune et de la flore, les militantes écoféministes estiment que la catastrophe écologique actuelle doit être analysée à l’aune des inégalités de genre, de race et de classe. Pour elles, la destruction de l’environnement est imputable non à une humanité indéterminée, mais aux sociétés patriarcales, coloniales et capitalistes et à ceux qui les dirigent.

Loin de la vision dépolitisante qui en est parfois dressée, l’écoféminisme est un mouvement politique radical et pluriel, construit au fil de luttes des "ex" colonisé·e·s, de combats antinucléaires et de camps pour la paix. Le lien qu'établit l'écoféminisme entre l'exploitation des corps qui ne répondent pas au modèle hégémonique (blanc, masculin, valide, productiviste) et celle de la nature est avant tout social et illustre la nécessité de lutter contre toutes les structures de domination.


Les propos tenus dans ce podcast n'ont pas vocation à exprimer la position du Festival des Solidarités mais à susciter le débat et à favoriser le questionnement. Si vous souhaitez nous faire part de vos réactions à l'écoute de ces podcasts, n'hésitez pas à nous écrire à contact@festivaldessolidarites.org.



 . : Intervenantes : 

Myriam Bahaffou est militante écoféministe décoloniale et doctorante en philosophie féministe. Elle est membre du collectif Voix Déterres (https://voixdeterres.fr/) et vient de co-préfacer aux côtés de Julie Gorecki un ouvrage phare de l'écoféminisme français, Le féminisme ou la mort de Françoise d'Eaubonne aux éditions du Passager Clandestin. 

Juliette Rousseau est autrice, traductrice et journaliste, son travail porte sur les luttes et les pratiques de luttes, notamment autour des questions féministes et écologistes. Elle a publié l’ouvrage Lutter ensemble : pour de nouvelles complicités politiques aux éditions Cambourakis en 2018.


.: Animation : Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur 

.: Réalisation : Etienne Gratianette

.: Production et réalisation : Antoine et Sophie pour La Porte à Côté 


.: Pour aller plus loin : 

- Le site du collectif Voix Déterres.

- Le blog des Bombes Atomiques, collectifs féministes et antinucléaires.

- Les épisodes 21 et 22 de Un podcast à soi de Charlotte Bienaimée : Écoféminisme #1 - Défendre nos territoires et Écoféminisme #2 - Retrouver la terre, Arte Radio, 2019.   


.: Pour en savoir plus sur le Festival des Solidarités : 

Le site du Festival des Solidarités

Description

Avec Myriam Bahaffou et Juliette Rousseau.

Les femmes, plus encore les femmes du Sud globalisé et celles issues de l'immigration en Occident, sont touchées de façon disproportionnée par la destruction de l’environnement et le changement climatique. La mouvance écoféministe occidentale, émergée dans les années 1970, revient désormais en force en France dans ce contexte d’urgence environnementale. Convaincues qu’il existe un continuum entre le traitement et l’exploitation des corps des femmes, des minorités de genre et ceux des sols, de la faune et de la flore, les militantes écoféministes estiment que la catastrophe écologique actuelle doit être analysée à l’aune des inégalités de genre, de race et de classe. Pour elles, la destruction de l’environnement est imputable non à une humanité indéterminée, mais aux sociétés patriarcales, coloniales et capitalistes et à ceux qui les dirigent.

Loin de la vision dépolitisante qui en est parfois dressée, l’écoféminisme est un mouvement politique radical et pluriel, construit au fil de luttes des "ex" colonisé·e·s, de combats antinucléaires et de camps pour la paix. Le lien qu'établit l'écoféminisme entre l'exploitation des corps qui ne répondent pas au modèle hégémonique (blanc, masculin, valide, productiviste) et celle de la nature est avant tout social et illustre la nécessité de lutter contre toutes les structures de domination.


Les propos tenus dans ce podcast n'ont pas vocation à exprimer la position du Festival des Solidarités mais à susciter le débat et à favoriser le questionnement. Si vous souhaitez nous faire part de vos réactions à l'écoute de ces podcasts, n'hésitez pas à nous écrire à contact@festivaldessolidarites.org.



 . : Intervenantes : 

Myriam Bahaffou est militante écoféministe décoloniale et doctorante en philosophie féministe. Elle est membre du collectif Voix Déterres (https://voixdeterres.fr/) et vient de co-préfacer aux côtés de Julie Gorecki un ouvrage phare de l'écoféminisme français, Le féminisme ou la mort de Françoise d'Eaubonne aux éditions du Passager Clandestin. 

Juliette Rousseau est autrice, traductrice et journaliste, son travail porte sur les luttes et les pratiques de luttes, notamment autour des questions féministes et écologistes. Elle a publié l’ouvrage Lutter ensemble : pour de nouvelles complicités politiques aux éditions Cambourakis en 2018.


.: Animation : Violette Voldoire, journaliste à Radio Parleur 

.: Réalisation : Etienne Gratianette

.: Production et réalisation : Antoine et Sophie pour La Porte à Côté 


.: Pour aller plus loin : 

- Le site du collectif Voix Déterres.

- Le blog des Bombes Atomiques, collectifs féministes et antinucléaires.

- Les épisodes 21 et 22 de Un podcast à soi de Charlotte Bienaimée : Écoféminisme #1 - Défendre nos territoires et Écoféminisme #2 - Retrouver la terre, Arte Radio, 2019.   


.: Pour en savoir plus sur le Festival des Solidarités : 

Le site du Festival des Solidarités

Share

Embed

You may also like