A Parte

BFM en région : de l'info en continu et des smartphones, avec Philippe Antoine

BFM en région : de l'info en continu et des smartphones, avec Philippe Antoine

34min |05/03/2020
Listen
A Parte

BFM en région : de l'info en continu et des smartphones, avec Philippe Antoine

BFM en région : de l'info en continu et des smartphones, avec Philippe Antoine

34min |05/03/2020
Listen

Description

Filmer à l’iPhone plutôt qu’avec une caméra professionnelle est une pratique qui fait son chemin dans les télévisions, et même au cinéma. Mais les rédactions des chaînes françaises qui ont franchi le pas se comptent sur les doigts d’une main. Et sur ces doigts, on trouve surtout les déclinaisons régionales de BFMTV. Elles sont désormais quatre : après Paris, née en 2016, Lyon, en septembre 2019, BFM Grand Lille et BFM Grand Littoral ont vu le jour en février 2020. Les journalistes tournent leurs reportages à l’iPhone et les présentateurs des journaux, eux aussi, sont à la pointe de l’innovation puisqu’ils lancent les éléments de leurs conducteurs tous seuls. Sans soutien technique en régie. 

Philippe Antoine, directeur des rédactions de BFM Régions, détaille les avantages de ces nouvelles pratiques, mais aussi leurs limites. Il nous raconte aussi les objectifs du groupe Altice de constituer des rédactions régionales et les prochaines étapes de son expansion.

-----

Pour aller plus loin : 


-----

L’essentiel de l’épisode 

  • L’homme orchestre sur le plateau des journaux [03:09]
  • Le Mojo sur le terrain [06:18]
  • Les limites du Mojo [08:50]
  • Le Mojo complémentaire du tournage classique [10:00]
  • La formation aux nouvelles techniques de tournage [15:51]
  • Les formats du Mojo [17:54]
  • Les résistances à l’introduction des nouvelles technologies [22:22]
  • Les concurrents de BFM Régions [24:11]
  • La publicité locale [27:50]
  • Le développement de BFM Régions  [27:50]

-----

Crédits :

Réalisateur.rice.s : Elise Colette et Philippe Couve

Réalisation et post-production : Raphaël Bellon

Design graphique : Benjamin Laible 

Communication : Laurie Lejeune

Générique et habillage sonore : Boris Laible

Production : Ginkio et Samsa

Description

Filmer à l’iPhone plutôt qu’avec une caméra professionnelle est une pratique qui fait son chemin dans les télévisions, et même au cinéma. Mais les rédactions des chaînes françaises qui ont franchi le pas se comptent sur les doigts d’une main. Et sur ces doigts, on trouve surtout les déclinaisons régionales de BFMTV. Elles sont désormais quatre : après Paris, née en 2016, Lyon, en septembre 2019, BFM Grand Lille et BFM Grand Littoral ont vu le jour en février 2020. Les journalistes tournent leurs reportages à l’iPhone et les présentateurs des journaux, eux aussi, sont à la pointe de l’innovation puisqu’ils lancent les éléments de leurs conducteurs tous seuls. Sans soutien technique en régie. 

Philippe Antoine, directeur des rédactions de BFM Régions, détaille les avantages de ces nouvelles pratiques, mais aussi leurs limites. Il nous raconte aussi les objectifs du groupe Altice de constituer des rédactions régionales et les prochaines étapes de son expansion.

-----

Pour aller plus loin : 


-----

L’essentiel de l’épisode 

  • L’homme orchestre sur le plateau des journaux [03:09]
  • Le Mojo sur le terrain [06:18]
  • Les limites du Mojo [08:50]
  • Le Mojo complémentaire du tournage classique [10:00]
  • La formation aux nouvelles techniques de tournage [15:51]
  • Les formats du Mojo [17:54]
  • Les résistances à l’introduction des nouvelles technologies [22:22]
  • Les concurrents de BFM Régions [24:11]
  • La publicité locale [27:50]
  • Le développement de BFM Régions  [27:50]

-----

Crédits :

Réalisateur.rice.s : Elise Colette et Philippe Couve

Réalisation et post-production : Raphaël Bellon

Design graphique : Benjamin Laible 

Communication : Laurie Lejeune

Générique et habillage sonore : Boris Laible

Production : Ginkio et Samsa

Share

Embed

To listen also

Description

Filmer à l’iPhone plutôt qu’avec une caméra professionnelle est une pratique qui fait son chemin dans les télévisions, et même au cinéma. Mais les rédactions des chaînes françaises qui ont franchi le pas se comptent sur les doigts d’une main. Et sur ces doigts, on trouve surtout les déclinaisons régionales de BFMTV. Elles sont désormais quatre : après Paris, née en 2016, Lyon, en septembre 2019, BFM Grand Lille et BFM Grand Littoral ont vu le jour en février 2020. Les journalistes tournent leurs reportages à l’iPhone et les présentateurs des journaux, eux aussi, sont à la pointe de l’innovation puisqu’ils lancent les éléments de leurs conducteurs tous seuls. Sans soutien technique en régie. 

Philippe Antoine, directeur des rédactions de BFM Régions, détaille les avantages de ces nouvelles pratiques, mais aussi leurs limites. Il nous raconte aussi les objectifs du groupe Altice de constituer des rédactions régionales et les prochaines étapes de son expansion.

-----

Pour aller plus loin : 


-----

L’essentiel de l’épisode 

  • L’homme orchestre sur le plateau des journaux [03:09]
  • Le Mojo sur le terrain [06:18]
  • Les limites du Mojo [08:50]
  • Le Mojo complémentaire du tournage classique [10:00]
  • La formation aux nouvelles techniques de tournage [15:51]
  • Les formats du Mojo [17:54]
  • Les résistances à l’introduction des nouvelles technologies [22:22]
  • Les concurrents de BFM Régions [24:11]
  • La publicité locale [27:50]
  • Le développement de BFM Régions  [27:50]

-----

Crédits :

Réalisateur.rice.s : Elise Colette et Philippe Couve

Réalisation et post-production : Raphaël Bellon

Design graphique : Benjamin Laible 

Communication : Laurie Lejeune

Générique et habillage sonore : Boris Laible

Production : Ginkio et Samsa

Description

Filmer à l’iPhone plutôt qu’avec une caméra professionnelle est une pratique qui fait son chemin dans les télévisions, et même au cinéma. Mais les rédactions des chaînes françaises qui ont franchi le pas se comptent sur les doigts d’une main. Et sur ces doigts, on trouve surtout les déclinaisons régionales de BFMTV. Elles sont désormais quatre : après Paris, née en 2016, Lyon, en septembre 2019, BFM Grand Lille et BFM Grand Littoral ont vu le jour en février 2020. Les journalistes tournent leurs reportages à l’iPhone et les présentateurs des journaux, eux aussi, sont à la pointe de l’innovation puisqu’ils lancent les éléments de leurs conducteurs tous seuls. Sans soutien technique en régie. 

Philippe Antoine, directeur des rédactions de BFM Régions, détaille les avantages de ces nouvelles pratiques, mais aussi leurs limites. Il nous raconte aussi les objectifs du groupe Altice de constituer des rédactions régionales et les prochaines étapes de son expansion.

-----

Pour aller plus loin : 


-----

L’essentiel de l’épisode 

  • L’homme orchestre sur le plateau des journaux [03:09]
  • Le Mojo sur le terrain [06:18]
  • Les limites du Mojo [08:50]
  • Le Mojo complémentaire du tournage classique [10:00]
  • La formation aux nouvelles techniques de tournage [15:51]
  • Les formats du Mojo [17:54]
  • Les résistances à l’introduction des nouvelles technologies [22:22]
  • Les concurrents de BFM Régions [24:11]
  • La publicité locale [27:50]
  • Le développement de BFM Régions  [27:50]

-----

Crédits :

Réalisateur.rice.s : Elise Colette et Philippe Couve

Réalisation et post-production : Raphaël Bellon

Design graphique : Benjamin Laible 

Communication : Laurie Lejeune

Générique et habillage sonore : Boris Laible

Production : Ginkio et Samsa

Share

Embed

To listen also