#6 - Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe - Startups & Propriété intellectuelle cover
#6 - Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe - Startups & Propriété intellectuelle cover
Bignon Lebray, le podcast

#6 - Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe - Startups & Propriété intellectuelle

#6 - Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe - Startups & Propriété intellectuelle

16min |30/11/2021
Play
#6 - Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe - Startups & Propriété intellectuelle cover
#6 - Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe - Startups & Propriété intellectuelle cover
Bignon Lebray, le podcast

#6 - Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe - Startups & Propriété intellectuelle

#6 - Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe - Startups & Propriété intellectuelle

16min |30/11/2021
Play

Description

Dans cet épisode consacré aux relations entre acteurs publics et start-ups dans
les domaines de la recherche scientifique et technologique, Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe, avocats en droit de la propriété intellectuelle, vous livrent les clés pour comprendre les spécificités juridiques de ces collaborations. 

  

Les start-ups qui innovent dans les domaines de l'informatique, des biotechnologies et de l’innovation médicale concluent régulièrement des partenariats avec des acteurs
publics et parfois aussi avec des industriels.  

  

Dans ces domaines, les questions de propriété intellectuelle, et en particulier de brevets et de droit d'auteur sur les logiciels sont primordiales pour les projets
de recherche. 

  

Nicolas et Juliette interviennent quotidiennement auprès de ces start-ups innovantes en les guidant notamment dans la contractualisation de leur collaboration avec ces partenaires. 

  

« Lever des fonds est le leitmotiv des start-ups. Il est important de s’assurer que les contrats ne vont pas effrayer les investisseurs. Il faut les rassurer. » affirme Nicolas, qui
insiste sur l’idée que l’investisseur vérifie systématiquement que la start-up qui l’intéresse est bien « propriétaire de la technologie sur laquelle elle se fonde ». Celle-ci doit surtout s’assurer que « ses droits de propriété intellectuelle sont sécurisés en matière de logiciels. » 

  

«Notre rôle est d’accompagner nos clients dans la mise en forme contractuelle et juridique de leurs partenariats. » explique Juliette. « Les domaines scientifique et technologique sont hyper-concurrentiels et rapides, les start-ups n’ont pas envie de
collaborer avec leurs voisins sans avoir sécurisé leurs droits
. »
Les instituts de recherche et les industriels sont particulièrement demandeurs de collaborations avec des start-ups, et le cabinet Bignon Lebray doit s’assurer que « nos
clients retirent un maximum de droits de ce type de collaboration
. » 

  

Au travers de ce podcast Nicolas et Juliette présentent leurs métiers d'avocat avec passion : « J'ai l’impression de mettre ma pierre à l’édifice du progrès technologique et de l’innovation » précise Nicolas. 

  

  

Pour en savoir plus sur les prérequis juridiques des start-ups qui collaborent avec des partenaires publics ou privés, écoutez le podcast Bonne écoute 🎧 ! 

Retrouvez Nicolas et Juliette sur LinkedIn pour tout savoir sur les questions de propriété intellectuelle. 

   

Description

Dans cet épisode consacré aux relations entre acteurs publics et start-ups dans
les domaines de la recherche scientifique et technologique, Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe, avocats en droit de la propriété intellectuelle, vous livrent les clés pour comprendre les spécificités juridiques de ces collaborations. 

  

Les start-ups qui innovent dans les domaines de l'informatique, des biotechnologies et de l’innovation médicale concluent régulièrement des partenariats avec des acteurs
publics et parfois aussi avec des industriels.  

  

Dans ces domaines, les questions de propriété intellectuelle, et en particulier de brevets et de droit d'auteur sur les logiciels sont primordiales pour les projets
de recherche. 

  

Nicolas et Juliette interviennent quotidiennement auprès de ces start-ups innovantes en les guidant notamment dans la contractualisation de leur collaboration avec ces partenaires. 

  

« Lever des fonds est le leitmotiv des start-ups. Il est important de s’assurer que les contrats ne vont pas effrayer les investisseurs. Il faut les rassurer. » affirme Nicolas, qui
insiste sur l’idée que l’investisseur vérifie systématiquement que la start-up qui l’intéresse est bien « propriétaire de la technologie sur laquelle elle se fonde ». Celle-ci doit surtout s’assurer que « ses droits de propriété intellectuelle sont sécurisés en matière de logiciels. » 

  

«Notre rôle est d’accompagner nos clients dans la mise en forme contractuelle et juridique de leurs partenariats. » explique Juliette. « Les domaines scientifique et technologique sont hyper-concurrentiels et rapides, les start-ups n’ont pas envie de
collaborer avec leurs voisins sans avoir sécurisé leurs droits
. »
Les instituts de recherche et les industriels sont particulièrement demandeurs de collaborations avec des start-ups, et le cabinet Bignon Lebray doit s’assurer que « nos
clients retirent un maximum de droits de ce type de collaboration
. » 

  

Au travers de ce podcast Nicolas et Juliette présentent leurs métiers d'avocat avec passion : « J'ai l’impression de mettre ma pierre à l’édifice du progrès technologique et de l’innovation » précise Nicolas. 

  

  

Pour en savoir plus sur les prérequis juridiques des start-ups qui collaborent avec des partenaires publics ou privés, écoutez le podcast Bonne écoute 🎧 ! 

Retrouvez Nicolas et Juliette sur LinkedIn pour tout savoir sur les questions de propriété intellectuelle. 

   

Share

Embed

You may also like

Description

Dans cet épisode consacré aux relations entre acteurs publics et start-ups dans
les domaines de la recherche scientifique et technologique, Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe, avocats en droit de la propriété intellectuelle, vous livrent les clés pour comprendre les spécificités juridiques de ces collaborations. 

  

Les start-ups qui innovent dans les domaines de l'informatique, des biotechnologies et de l’innovation médicale concluent régulièrement des partenariats avec des acteurs
publics et parfois aussi avec des industriels.  

  

Dans ces domaines, les questions de propriété intellectuelle, et en particulier de brevets et de droit d'auteur sur les logiciels sont primordiales pour les projets
de recherche. 

  

Nicolas et Juliette interviennent quotidiennement auprès de ces start-ups innovantes en les guidant notamment dans la contractualisation de leur collaboration avec ces partenaires. 

  

« Lever des fonds est le leitmotiv des start-ups. Il est important de s’assurer que les contrats ne vont pas effrayer les investisseurs. Il faut les rassurer. » affirme Nicolas, qui
insiste sur l’idée que l’investisseur vérifie systématiquement que la start-up qui l’intéresse est bien « propriétaire de la technologie sur laquelle elle se fonde ». Celle-ci doit surtout s’assurer que « ses droits de propriété intellectuelle sont sécurisés en matière de logiciels. » 

  

«Notre rôle est d’accompagner nos clients dans la mise en forme contractuelle et juridique de leurs partenariats. » explique Juliette. « Les domaines scientifique et technologique sont hyper-concurrentiels et rapides, les start-ups n’ont pas envie de
collaborer avec leurs voisins sans avoir sécurisé leurs droits
. »
Les instituts de recherche et les industriels sont particulièrement demandeurs de collaborations avec des start-ups, et le cabinet Bignon Lebray doit s’assurer que « nos
clients retirent un maximum de droits de ce type de collaboration
. » 

  

Au travers de ce podcast Nicolas et Juliette présentent leurs métiers d'avocat avec passion : « J'ai l’impression de mettre ma pierre à l’édifice du progrès technologique et de l’innovation » précise Nicolas. 

  

  

Pour en savoir plus sur les prérequis juridiques des start-ups qui collaborent avec des partenaires publics ou privés, écoutez le podcast Bonne écoute 🎧 ! 

Retrouvez Nicolas et Juliette sur LinkedIn pour tout savoir sur les questions de propriété intellectuelle. 

   

Description

Dans cet épisode consacré aux relations entre acteurs publics et start-ups dans
les domaines de la recherche scientifique et technologique, Nicolas Moreau et Juliette Goutorbe, avocats en droit de la propriété intellectuelle, vous livrent les clés pour comprendre les spécificités juridiques de ces collaborations. 

  

Les start-ups qui innovent dans les domaines de l'informatique, des biotechnologies et de l’innovation médicale concluent régulièrement des partenariats avec des acteurs
publics et parfois aussi avec des industriels.  

  

Dans ces domaines, les questions de propriété intellectuelle, et en particulier de brevets et de droit d'auteur sur les logiciels sont primordiales pour les projets
de recherche. 

  

Nicolas et Juliette interviennent quotidiennement auprès de ces start-ups innovantes en les guidant notamment dans la contractualisation de leur collaboration avec ces partenaires. 

  

« Lever des fonds est le leitmotiv des start-ups. Il est important de s’assurer que les contrats ne vont pas effrayer les investisseurs. Il faut les rassurer. » affirme Nicolas, qui
insiste sur l’idée que l’investisseur vérifie systématiquement que la start-up qui l’intéresse est bien « propriétaire de la technologie sur laquelle elle se fonde ». Celle-ci doit surtout s’assurer que « ses droits de propriété intellectuelle sont sécurisés en matière de logiciels. » 

  

«Notre rôle est d’accompagner nos clients dans la mise en forme contractuelle et juridique de leurs partenariats. » explique Juliette. « Les domaines scientifique et technologique sont hyper-concurrentiels et rapides, les start-ups n’ont pas envie de
collaborer avec leurs voisins sans avoir sécurisé leurs droits
. »
Les instituts de recherche et les industriels sont particulièrement demandeurs de collaborations avec des start-ups, et le cabinet Bignon Lebray doit s’assurer que « nos
clients retirent un maximum de droits de ce type de collaboration
. » 

  

Au travers de ce podcast Nicolas et Juliette présentent leurs métiers d'avocat avec passion : « J'ai l’impression de mettre ma pierre à l’édifice du progrès technologique et de l’innovation » précise Nicolas. 

  

  

Pour en savoir plus sur les prérequis juridiques des start-ups qui collaborent avec des partenaires publics ou privés, écoutez le podcast Bonne écoute 🎧 ! 

Retrouvez Nicolas et Juliette sur LinkedIn pour tout savoir sur les questions de propriété intellectuelle. 

   

Share

Embed

You may also like