Quelles sont les cinq émotions archaïques ? cover
Quelles sont les cinq émotions archaïques ? cover
Radio Monaco - Feel Good

Quelles sont les cinq émotions archaïques ?

Quelles sont les cinq émotions archaïques ?

05min |20/05/2022|

59

Play
Quelles sont les cinq émotions archaïques ? cover
Quelles sont les cinq émotions archaïques ? cover
Radio Monaco - Feel Good

Quelles sont les cinq émotions archaïques ?

Quelles sont les cinq émotions archaïques ?

05min |20/05/2022|

59

Play

Description

Chacun d'entre nous nait avec cinq émotions archaïques. On retrouve la peur, la colère, la joie, la tristesse et le dégoût. Chacune d'entre elle a un message à nous livrer. Toutes sont essentielles à notre existence même si nous apprécions plus la joie que la colère !  On fait le point avec Lynda Pausé. 


Les émotions archaïques et leur message

Cap d'abord sur la joie, source de motivation, de paix et d'envie. Elle nous aide à avancer et nous cherchons à cultiver cette émotion.

Concernant la colère il s'agit plutôt d'une émotion de protection. Nous nous mettons en colère lorsque l'on porte atteinte à nos valeurs. Malheureusement, la colère est souvent jugée comme néfaste. Nous pouvons même en avoir honte. Mais attention plus nous la réprimons plus elle s'imprime. pourtant son rôle est fondamentalr : elle apparaît pour qu’on se respecte et qu’on se fasse respecter ! Elle nous demande de bouger quelque chose pour retrouver notre sérénité.

Ensuite, la peur ! Une émotion archaïque qui, elle, nous met en alerte. C'est l'anticipation d'un danger futur, une hypothèse. Elle nous protège pour que nous restions dans la joie ou y revenions. Ici, l'important est de faire face à ses peurs. Les peurs peuvent être rationnelles, mais beaucoup d'entre elles sont irrationnelles. 


Tristesse et dégout : des messages aussi

La tristesse indique que quelque chose est terminé, qu'il est temps d'ouvrir une nouvelle porte. C'est un deuil et une transformation. Il est temps de dire au revoir pour accueillir le renouveau et la joie.

Enfin, le dégoût. C'est une réaction de rejet, physique ou moral, envers quelqu'un ou quelque chose. La plupart du temps le dégoût fait suite à un jugement que l'on porte sur quelqu'un ou quelque chose. Evidemment, c'est une émotion archaïque très subjective.
Le dégoût nous invite à nous éloigner ou à rejeter ce que nous jugeons comme toxique pour nous et qui menace notre identité psychique.

Description

Chacun d'entre nous nait avec cinq émotions archaïques. On retrouve la peur, la colère, la joie, la tristesse et le dégoût. Chacune d'entre elle a un message à nous livrer. Toutes sont essentielles à notre existence même si nous apprécions plus la joie que la colère !  On fait le point avec Lynda Pausé. 


Les émotions archaïques et leur message

Cap d'abord sur la joie, source de motivation, de paix et d'envie. Elle nous aide à avancer et nous cherchons à cultiver cette émotion.

Concernant la colère il s'agit plutôt d'une émotion de protection. Nous nous mettons en colère lorsque l'on porte atteinte à nos valeurs. Malheureusement, la colère est souvent jugée comme néfaste. Nous pouvons même en avoir honte. Mais attention plus nous la réprimons plus elle s'imprime. pourtant son rôle est fondamentalr : elle apparaît pour qu’on se respecte et qu’on se fasse respecter ! Elle nous demande de bouger quelque chose pour retrouver notre sérénité.

Ensuite, la peur ! Une émotion archaïque qui, elle, nous met en alerte. C'est l'anticipation d'un danger futur, une hypothèse. Elle nous protège pour que nous restions dans la joie ou y revenions. Ici, l'important est de faire face à ses peurs. Les peurs peuvent être rationnelles, mais beaucoup d'entre elles sont irrationnelles. 


Tristesse et dégout : des messages aussi

La tristesse indique que quelque chose est terminé, qu'il est temps d'ouvrir une nouvelle porte. C'est un deuil et une transformation. Il est temps de dire au revoir pour accueillir le renouveau et la joie.

Enfin, le dégoût. C'est une réaction de rejet, physique ou moral, envers quelqu'un ou quelque chose. La plupart du temps le dégoût fait suite à un jugement que l'on porte sur quelqu'un ou quelque chose. Evidemment, c'est une émotion archaïque très subjective.
Le dégoût nous invite à nous éloigner ou à rejeter ce que nous jugeons comme toxique pour nous et qui menace notre identité psychique.

Share

Embed

You may also like

Description

Chacun d'entre nous nait avec cinq émotions archaïques. On retrouve la peur, la colère, la joie, la tristesse et le dégoût. Chacune d'entre elle a un message à nous livrer. Toutes sont essentielles à notre existence même si nous apprécions plus la joie que la colère !  On fait le point avec Lynda Pausé. 


Les émotions archaïques et leur message

Cap d'abord sur la joie, source de motivation, de paix et d'envie. Elle nous aide à avancer et nous cherchons à cultiver cette émotion.

Concernant la colère il s'agit plutôt d'une émotion de protection. Nous nous mettons en colère lorsque l'on porte atteinte à nos valeurs. Malheureusement, la colère est souvent jugée comme néfaste. Nous pouvons même en avoir honte. Mais attention plus nous la réprimons plus elle s'imprime. pourtant son rôle est fondamentalr : elle apparaît pour qu’on se respecte et qu’on se fasse respecter ! Elle nous demande de bouger quelque chose pour retrouver notre sérénité.

Ensuite, la peur ! Une émotion archaïque qui, elle, nous met en alerte. C'est l'anticipation d'un danger futur, une hypothèse. Elle nous protège pour que nous restions dans la joie ou y revenions. Ici, l'important est de faire face à ses peurs. Les peurs peuvent être rationnelles, mais beaucoup d'entre elles sont irrationnelles. 


Tristesse et dégout : des messages aussi

La tristesse indique que quelque chose est terminé, qu'il est temps d'ouvrir une nouvelle porte. C'est un deuil et une transformation. Il est temps de dire au revoir pour accueillir le renouveau et la joie.

Enfin, le dégoût. C'est une réaction de rejet, physique ou moral, envers quelqu'un ou quelque chose. La plupart du temps le dégoût fait suite à un jugement que l'on porte sur quelqu'un ou quelque chose. Evidemment, c'est une émotion archaïque très subjective.
Le dégoût nous invite à nous éloigner ou à rejeter ce que nous jugeons comme toxique pour nous et qui menace notre identité psychique.

Description

Chacun d'entre nous nait avec cinq émotions archaïques. On retrouve la peur, la colère, la joie, la tristesse et le dégoût. Chacune d'entre elle a un message à nous livrer. Toutes sont essentielles à notre existence même si nous apprécions plus la joie que la colère !  On fait le point avec Lynda Pausé. 


Les émotions archaïques et leur message

Cap d'abord sur la joie, source de motivation, de paix et d'envie. Elle nous aide à avancer et nous cherchons à cultiver cette émotion.

Concernant la colère il s'agit plutôt d'une émotion de protection. Nous nous mettons en colère lorsque l'on porte atteinte à nos valeurs. Malheureusement, la colère est souvent jugée comme néfaste. Nous pouvons même en avoir honte. Mais attention plus nous la réprimons plus elle s'imprime. pourtant son rôle est fondamentalr : elle apparaît pour qu’on se respecte et qu’on se fasse respecter ! Elle nous demande de bouger quelque chose pour retrouver notre sérénité.

Ensuite, la peur ! Une émotion archaïque qui, elle, nous met en alerte. C'est l'anticipation d'un danger futur, une hypothèse. Elle nous protège pour que nous restions dans la joie ou y revenions. Ici, l'important est de faire face à ses peurs. Les peurs peuvent être rationnelles, mais beaucoup d'entre elles sont irrationnelles. 


Tristesse et dégout : des messages aussi

La tristesse indique que quelque chose est terminé, qu'il est temps d'ouvrir une nouvelle porte. C'est un deuil et une transformation. Il est temps de dire au revoir pour accueillir le renouveau et la joie.

Enfin, le dégoût. C'est une réaction de rejet, physique ou moral, envers quelqu'un ou quelque chose. La plupart du temps le dégoût fait suite à un jugement que l'on porte sur quelqu'un ou quelque chose. Evidemment, c'est une émotion archaïque très subjective.
Le dégoût nous invite à nous éloigner ou à rejeter ce que nous jugeons comme toxique pour nous et qui menace notre identité psychique.

Share

Embed

You may also like