ūü¶ģ78 - Val√©rie et No√©mie - Devenir famille d'accueil entre amies (partie 2) cover
ūü¶ģ78 - Val√©rie et No√©mie - Devenir famille d'accueil entre amies (partie 2) cover
Futur Chien Guide

ūü¶ģ78 - Val√©rie et No√©mie - Devenir famille d'accueil entre amies (partie 2)

ūü¶ģ78 - Val√©rie et No√©mie - Devenir famille d'accueil entre amies (partie 2)

45min |19/04/2024
Play
ūü¶ģ78 - Val√©rie et No√©mie - Devenir famille d'accueil entre amies (partie 2) cover
ūü¶ģ78 - Val√©rie et No√©mie - Devenir famille d'accueil entre amies (partie 2) cover
Futur Chien Guide

ūü¶ģ78 - Val√©rie et No√©mie - Devenir famille d'accueil entre amies (partie 2)

ūü¶ģ78 - Val√©rie et No√©mie - Devenir famille d'accueil entre amies (partie 2)

45min |19/04/2024
Play

Description

D√©couvrez Val√©rie et No√©mie, d'abord amies puis familles d'accueil √† Paris pour cette deuxi√®me partie de notre √©change ensemble ūü¶ģ


‚Ź™ La premi√®re partie est ici sur le podcast Friendship !


L’épisode du jour est spécial sur plusieurs points :

  • Petite entorse √† la r√®gle en cette fin de mois puisqu'il ne s'agit pas de maitre.sse de chien guide, mais de famille d'accueil

  • Je ne suis pas non plus la seule podcasteuse autour du micro, cette √©pisode √©tant la suite de notre interview en commun avec Sol√®ne, la cr√©atrice et l‚Äôh√īte du podcast Friendship

  • Nos invit√©es sont en bin√īme elles aussi pour l‚Äôoccasion !


Ainsi, nous avons échangé ensemble avec Valérie et Noémie sur leur amitié dans la première partie sur le podcast Friendship, puis sur comment elles sont devenues tour à tour famille d'accueil, le tout entre amies.


Je vous recommande aussi d'√©couter l‚Äô√©pisode 53 avec Florine, o√Ļ on d√©couvre comment former des chiens pour jeunes diab√©tiques, puis comment obtenir un chien pour mieux vivre avec le diab√®te de type 1 sur le podcast ‚ÄúHappy Diabetes : le type 1, on en parle ?‚ÄĚ.


Inscrivez-vous √† la newsletter mensuelle pour ne rien manquer des coulisses du podcast, invit√©s du mois, ‚ÄúQue sont-ils devenus ? ‚ÄĚ, actualit√©s des chiens guides...


===================================================================

Création originale : Estelle Boullu

Production, enregistrement : Estelle Boullu

Montage : Alice Krief - Les Belles Fréquences

Musique originale : Easy Morning de Frédéric Auger


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Merci.

  • Estelle

    Salut √† tous, je m'appelle Estelle et je suis passionn√©e depuis toujours par les chiens guides d'aveugles. B√©n√©vole pour cette cause √† Paris depuis des ann√©es et aujourd'hui √† Lyon, j'ai lanc√© le podcast Futures Chiens Guides √©tant persuad√©e que l'univers des chiens guides d'aveugles m√©rite d'√™tre mieux connu par tous, afin que chacun puisse y trouver sa place. Mais savez-vous que seuls 1% des d√©ficients visuels sont accompagn√©s d'un chien guide ? Alors pour mieux comprendre par qui et comment ils sont √©duqu√©s, mais aussi pour d√©couvrir leur r√īle dans le quotidien de leur ma√ģtre et les bouleversements √† leur arriv√©e, Je vous partage deux fois par mois mes √©changes avec un invit√© issu de cet univers, ma√ģtre de chien guide, b√©n√©vole et tant d'autres. Pour en savoir encore plus, n'oubliez pas de vous inscrire √† ma newsletter mensuelle pour d√©couvrir les coulisses du podcast, les actualit√©s des chiens guides et bien s√Ľr, des nouvelles de mes invit√©s.

  • Sol√®ne

    Salut !

  • Estelle

    Salut ! L'√©pisode du jour est un peu sp√©cial, puisque d√©j√†, je ne suis pas la seule podcasteuse √† avoir interview√© nos invit√©s, qui elles aussi sont en bin√īme pour l'occasion.

  • Sol√®ne

    Et oui, je m'appelle Sol√®ne et je suis la cr√©atrice et l'h√īte de Friendship, le podcast o√Ļ des amis t√©moignent, racontent leur histoire pour t'inspirer et t'accompagner dans tes relations.

  • Estelle

    Ensemble, nous avons échangé avec Noémie et Valérie, qui sont toutes les deux familles d'accueil pour les chien-guides.

  • Sol√®ne

    mais surtout de très grandes amies qui nous ont partagé la naissance et l'évolution de leur amitié dans la première partie de notre échange. Il est déjà disponible sur mon podcast Friendship.

  • Estelle

    Vous l'aurez compris, je vous conseille d'écouter d'abord l'épisode 93 de Friendship pour ensuite découvrir comment l'une a embarqué l'autre dans la belle aventure de famille d'accueil qu'elles vivent ensemble depuis. Et maintenant, place à l'épisode.

  • No√©mie

    Alors effectivement, un point commun qu'on partage, c'est qu'on est toutes les deux bénévoles auprès de l'association des chiens guides de Paris. Il y a une antenne pas très loin de chez nous ici, avec l'élevage de petits chiots qui sont destinés en tout cas à guider des personnes déficientes visuelles. Moi, c'est personnellement un projet dans lequel je suis depuis... 6 ou 7 ans à peu près, mes premiers dossiers de candidature, les premiers chiens que j'ai eus à la maison. Et Valérie avait très vite été enthousiaste par ce projet-là. On est allés à l'élevage plusieurs fois ensemble, papouiller des chiots. C'est une activité que je recommande à tout le monde. C'est juste extraordinaire.

  • Estelle

    Et cela vous a inspiré l'une l'autre du coup ?

  • No√©mie

    Je pense oui. Moi, c'est un projet très ancien. Il y a très longtemps...

  • Estelle

    Tu avais déjà entendu parler des chien-guides avant de te lancer ?

  • No√©mie

    Oui, il y a m√™me plus que √ßa, 25 ans de √ßa. J'avais failli rentrer dans un cursus. Il y avait une √©cole √† c√īt√© de Necker, √† Paris, o√Ļ, √† un moment d'errement... Et studentin, j'avais envisag√© d'aller un petit peu l√†-dedans.

  • Estelle

    De te former pour devenir éducatrice.

  • No√©mie

    De me former pour √™tre √©ducatrice de chien guide. Alors apr√®s, moi, j'ai toujours, toujours v√©cu aupr√®s des animaux, √† la campagne, au milieu d'animaux. Et donc, voil√†, c'√©tait quelque chose qui √©tait assez ancr√© pour moi, de venir concilier cette passion pour les animaux et d'avoir un m√©tier qui avait un peu de sens. Et puis, voil√†, c'est quelque chose que j'ai mis en sommeil parce que... J'√©tais pas tout √† fait fix√©e √† cet √Ęge-l√† et √† cette √©poque-l√†.

  • Estelle

    T'avais quel √Ęge √† peu pr√®s ?

  • No√©mie

    J'avais 20 ans, enfin 19 ans.

  • Estelle

    C'√©tait au moment un petit peu o√Ļ tu te cherchais. Ouais,

  • No√©mie

    ouais, ouais. Moi, j'avais tenté, j'ai passé les concours pour les écoles vétérinaires.

  • Estelle

    C'est ce que j'allais dire, je suis dans le même cas que toi, du coup.

  • No√©mie

    D'accord, ok.

  • Estelle

    c'est vrai que moi, j'ai aussi visé véto, eu le projet éducatrice de Shang-Yi en sommet.

  • No√©mie

    Ok, excellent.

  • Estelle

    Et puis atterri à l'agro.

  • No√©mie

    D'accord, ok.

  • Estelle

    J'ai toujours eu ce projet en sommeil, pas de devenir ducatrice, mais du coup d'avoir ma place dans cet univers des chien-guides.

  • No√©mie

    Ok, et prépa dans quel lycée du coup ?

  • Estelle

    Pr√©pa, moi je suis de la r√©gion lyonnaise, donc j'√©tais √† c√īt√© de Lyon, √† Saint-Etienne. Ok,

  • No√©mie

    d'accord.

  • Estelle

    Et après je suis montée à Paris. C'est comme ça que je suis montée à Paris, pour l'école d'agro. Donc oui, c'était un sommeil en toi par rapport à ces études vétérinaires ?

  • No√©mie

    Oui, tr√®s clairement. Alors moi, j'ai mon papa, moi, qui est v√©to. Du coup, j'√©tais vraiment v√©to de campagne. J'√©tais soit dans une cour de ferme, soit √† une table d'op√©ration pendant tout mon temps libre. Donc voil√†, c'√©tait tr√®s ancr√© en moi. Et le concours n'a pas voulu de moi. Alors aujourd'hui, ce n'est pas grave du tout. A l'√©poque, c'√©tait un peu dur. Et voil√†, j'ai vu un peu ce projet-l√†, qui √©tait un projet comme un autre, que je n'ai pas men√© √† bien, mais qui est rest√© en tout cas dans ma construction, qui n'√©tait pas compl√®tement sorti de nulle part non plus. Le projet de famille d'accueil, alors c'est tr√®s long, le moment o√Ļ on fait un dossier, le moment o√Ļ √ßa vient. les r√©unions d'information en plein dedans pour Lyon et du coup on m'a orient√©e sur des relais et sur aller justement travailler avec des chiens pour des probl√©matiques sp√©cifiques c'est √† dire, venez nous voir mais venez avec vos enfants on a un chien qui n'a jamais vu d'enfant donc on prenait des chiens qui n'avaient jamais vu d'enfant comme si √† la maison ils √©taient servis on prenait des chiens en convalescence on prenait des mamans chiens guides on prenait plein plein de choses et tes enfants ils avaient quel √Ęge ? donc c'√©tait √† peu pr√®s il y a 6 ans faut vraiment que je fasse du calcul mental maintenant c'√©tait des tout petits ou des moins petits ? non des ados d√©j√† ? aujourd'hui mes enfants ont 14, 16 et 22 donc voil√† moins 6 √† peu pr√®s donc voil√† il y avait un peu du petit, un peu du moyen un peu de tout, vraiment famille d'accueil du coup moi j'avais mis de c√īt√© parce qu'on me rappelait pas et puis apr√®s il faut quand m√™me avoir un an devant soi o√Ļ on sait qu'on va pouvoir s'investir et bien il faut pouvoir le faire et ce n'est pas toujours le cas. Donc on m'avait rappel√© une premi√®re fois, mais j'avais d√©clin√© en disant que non, ce n'√©tait vraiment pas possible. Et puis on m'a rappel√© une seconde fois, vraiment fin 2020, pendant la p√©riode Covid, et o√Ļ moi j'avais ferm√© l'h√ītel en partie. Donc j'avais de la disponibilit√©, parce que √ßa demande quand m√™me √©norm√©ment de temps et d'investissement, surtout le d√©but. Et donc il faut pouvoir donner cet investissement-l√† et √™tre pr√™t √† le faire et savoir que √ßa va prendre du temps. C'est pas tous les jours facile, on a des chiots √† la maison et il faut les √©duquer.

  • Estelle

    Passion c'est régularité.

  • No√©mie

    Et voilà, donc on s'est lancé en 2020 à ce moment-là pour la première fois Famille d'Accueil.

  • Estelle

    Et tu parlais de la place de l'h√ītel que tu diriges. Est-ce que le chiot √©tait amen√© √† venir avec toi ou pas du tout ?

  • No√©mie

    Oui, √ßa arrive. Ce chiot-l√† ou d'autres chiens, √ßa m'arrive de les emmener √† l'h√ītel parce qu'ils ont le droit de venir. Je fais attention, je n'emm√®ne pas n'importe quel chien s'il y a certaines choses o√Ļ √ßa va √™tre un peu compliqu√©. Mais je les emm√®ne aussi parce qu'ils se comportent plut√īt bien et puis ils ont le droit d'aller partout. Donc, a fortiori, ici.

  • Estelle

    Je me demandais, avant de passer √† l'histoire qui est entrem√™l√©e avec celle de Val√©rie, si tu pouvais te d√©crire en trois mots et d√©crire les chiens, ou peut-√™tre le chien que tu as maintenant encore √† tes c√īt√©s, je crois, en trois mots √©galement.

  • No√©mie

    C'est pas simple. Je vais dire fiable, je suis un peu du c√īt√© des chiens. J'ai envie de dire g√©n√©reuse. bavarde.

  • Estelle

    Ça va, on a beaucoup de points communs alors.

  • No√©mie

    Et la chienne que j'ai aujourd'hui, qui a donc été réformée du cursus de chien guide, elle a été réformée parce que premièrement, elle est très petite en taille et ça aurait été compliqué parce qu'avec l'histoire du harnais, des chiens, etc., il faut que les chiens aient une certaine taille au garrot et c'est la toute petite minus de la portée et donc c'était déjà un premier problème puisqu'aujourd'hui elle a 4 ans et on continue de dire oh ! Elle est mignonne, cette petite. Elle a 6 mois ? Non, c'est 4 ans, d'accord. Et elle a été réformée aussi pour excès d'émotivité. Alors oui, les chiens sont émotifs. Et en l'occurrence, Rony, avec le confinement, je pense, elle a été assez peu sociabilisée puisqu'on ne pouvait pas voir les gens. On a eu moins de réunions de travail. On croisait moins de gens, moins de gens avec des chiens. Du coup, elle s'est beaucoup, beaucoup attachée à nous. Les séparations n'étaient pas forcément difficiles.

  • Estelle

    Plus compliqué.

  • No√©mie

    Voilà, plus compliqué, alors qu'un chien guide, il doit vraiment se sentir à l'aise absolument partout et avec tout le monde. et c'était pas son cas ça l'a un peu perdu et ça l'a disqualifié du cursus et nous on était donc prioritaire pour son adoption, c'était compliqué de la voir sortir du cercle de la famille on a pensé un temps la faire adopter par mes propres parents mais qui n'étaient pas tout à fait prêts à avoir de nouveau des animaux avec eux donc on l'a gardée elle est vraiment inscrite dans notre routine si j'ose dire il n'y a aucune difficulté et alors Rony, trois mots émotive, lui va bien hyper obéissante et ça c'est vraiment appréciable et caline,

  • Estelle

    voil√† √ßa la repr√©sente bien moi je trouve je la vois beaucoup en photo, c'est vrai que tu disais que ton engagement de ton c√īt√© No√©mie date d'il y a 6-7 ans de la sauce √ßa doit √™tre quasiment en m√™me temps que moi 2016-2017, quelque chose comme √ßa m√™me si j'avais fait des premi√®res r√©unions oui il y a bien longtemps, avant, pour essayer aussi d'√™tre famille d'accueil. Et au final, comment √ßa s'est pass√© ? Du coup, avec Val√©rie, comment vous √™tes pass√© le projet ? Val√©rie, c'est quelque chose que toi, tu connaissais les chiens guides ou pas du tout ?

  • Val√©rie

    Alors non, moi, je ne connaissais pas vraiment. Et c'est gr√Ęce √† No√©mie, encore une fois, qui m'a initi√©e et que j'ai vu travailler et qui m'a donn√© envie. Je l'√©coutais, je la regardais faire et je trouvais √ßa admirable. et comme tout ce que fait No√©mie je trouve √ßa incroyable et donc √† chaque fois je suis admirative et donc je me suis dit mais c'est juste super et √ßa m'a donn√© envie alors moi je suis √† peu pr√®s comme Roni je dois avoir un exc√®s d'√©motivit√© Et du coup, √ßa m'a √©norm√©ment touch√©e. Et j'en ai parl√© √† ma famille, parce que ce n'est pas un projet qu'on fait toute seule. Donc, j'ai demand√© √† mon mari et aux enfants. Donc, √©videmment, ils √©taient partants √† 100%.

  • Sol√®ne

    Ils avaient toujours rêvé d'avoir des chiens.

  • Val√©rie

    Exactement. √Čvidemment, tout le monde veut un chien. Mais √† partir du moment o√Ļ le chien est √† la maison, plus personne ne veut s'en occuper. On est bien d'accord. Mais l√†, c'√©tait diff√©rent. Alors, quand on a commenc√© √† en parler, c'√©tait un tout petit poil avant Covid. Covid est arriv√©, donc c'est un peu capot√©. Et on a remis √ßa en place. Et en fait, les gar√ßons ont tr√®s vite compris, et je crois que c'est m√™me eux qui ont su l'exprimer avant moi, c'est qu'ils m'ont dit, √ßa sera un chien qui ne sera jamais √† nous.

  • Estelle

    Et ça, c'est bien.

  • Val√©rie

    Et ça, en fait, je crois que ça m'a confortée dans le fait de me lancer dans l'aventure. Et je pense qu'ils l'ont... complètement assimilée, alors que moi, je l'ai complètement oubliée au fur et à mesure du truc. Si, oui. Voilà.

  • Estelle

    On va le faire, le t-shirt. Oui.

  • Val√©rie

    Je vais pleurer.

  • Estelle

    J'ai pleuré. Ouais. Je vais pleurer quand il va partir.

  • Val√©rie

    Non, mais c'est ça. Et encore aujourd'hui. Et donc, voilà. Et donc, l'aventure a commencé comme ça. Donc, Noémie nous a donné les contacts. On est allés à Buc.

  • Estelle

    Tu étais déjà famille d'accueil de Rony ?

  • No√©mie

    Oui, mais même avant, vous commenciez à en parler un petit peu.

  • Val√©rie

    Ah bah oui, oui, parce que... Mais après, voilà, c'est tout plein de choses. Il faut laisser le temps. Nous, on est tout le temps à droite, à gauche aussi. On aime bien être indépendant. Et on ne voulait pas forcément s'investir dans ça parce que c'est quand même beaucoup de contraintes.

  • Estelle

    C'est une charge de responsabilité.

  • Val√©rie

    Exactement. Et puis, on n'avait pas envisag√© plus que √ßa. Mais c'√©tait quelque chose, effectivement, qu'on avait quand m√™me un peu sem√©, qu'on avait gard√© de c√īt√© au chaud et tout √ßa. Et au bout d'un moment, on s'est dit, allez, on se lance. Tout le monde √©tait OK, on s'est lanc√©. Et donc, avant qu'on nous attribue notre toute douce et adorable salsa, j'√©tais l√† quand No√©mie allait se promener avec Roni. Et je n'ai pas √©t√© l√† quand elle allait au rendez-vous, etc. Mais souvent, je demandais √† elle comment √ßa s'est pass√©. Quand il y avait des petits examens, etc. Comment √ßa va ? O√Ļ √ßa en est ? Donc voil√†, on a beaucoup √©chang√©, partag√©, et j'ai ador√© vivre cet accueil par procuration, en parall√®le, et c'√©tait chouette, parce que Roni, c'est comme √ßa, je l'adore, elle est vraiment adorable. Et nous, c'est arriv√© comme √ßa, et un jour, l'√©levage de Buc nous a appel√©s, et nous a demand√© si on √©tait OK pour r√©cup√©rer... Un chiot qui se retrouvait un peu sur le carreau parce qu'en fait, elle a √©t√© attribu√©e √† une autre famille √† la base et la famille s'est d√©sist√©e. Enfin, je ne sais pas ce qui s'est pass√©. Oui, √ßa peut arriver. Et du coup, on √©tait les suivants sur la liste s√Ľrement et ils nous ont propos√© Salsa. Et donc, c'√©tait parti.

  • Estelle

    Trois petits mots pour te décrire toi et pour décrire Salsa.

  • Val√©rie

    Alors moi, hyper émotive, généreuse, hyper sensible. Et Salsa, je dirais obéissante.

  • Estelle

    coquine et attendrissante attachante je confirme parce que dans notre histoire commune quand m√™me tu nous as pass√© le relais √† la demande de l'√©cole toujours bien s√Ľr puisque du coup j'ai eu la chance de passer avec Salsa une bonne partie de l'√©t√© qui a suivi la remise parce que vos vacances sportives comme on disait tout √† l'heure √©taient pr√©vues et pour le coup c'√©tait incompatible avec cette toute petite Salsa elle aurait √©t√© plus grande je pense et avec plus d'√Ęge √ßa n'aurait pas √©t√© probl√©matique mais un tout petit chiot c'√©tait un peu challengeant, trop challengeant et pour le coup on a pass√© de tr√®s bonnes vacances et c'est comme √ßa qu'on s'est rencontr√© la premi√®re fois avec les gar√ßons aussi c'est vrai que dans cette histoire comment √ßa s'est pass√© pour vous donc tu as suivi, tu es devenue famille d'accueil aussi, vous √©tiez famille d'accueil en m√™me temps ?

  • No√©mie

    Oui c'était concitant il me semble

  • Val√©rie

    C'était un peu sur... Non, toi, c'était quasiment sur la fin, lorsque...

  • No√©mie

    On a fait... √† quelques mois apr√®s √ßa a d√Ľ √™tre un peu concomitant quand m√™me en tout cas on a fait plein de d√©tente ensemble √ßa c'est s√Ľr c'√©tait la barrette de salsa ma petite figueule mais voil√† apr√®s √ßa a d√Ľ s'imbriquer un peu dans le processus mais bon √ßa a chang√© pas grand chose apr√®s nous de notre c√īt√© on a continu√© √† respecter √† y avoir prolonger l'apprentissage de chien guide avec Roni, c'est-√†-dire qu'elle va toujours au caniveau, elle s'arr√™te au passage pi√©ton, c'est une chienne qu'on prom√®ne sans laisse et qui s'arr√™te au passage pi√©ton quand m√™me, mais c'est hyper... Elle attend pour manger sa gamelle, donc c'est hyper agr√©able parce que c'est un chien que j'aurais jamais eu pour moi-m√™me la rigueur et la patience d'inculquer ce genre d'√©ducation qui est 6-8 mois un peu challenge mais apr√®s qui est tellement... On est tranquille pour 10 ans et... il faut le faire donc oui √ßa a d√Ľ √™tre un peu concomitant je me souviens plus apr√®s de toute fa√ßon on suivait les retours de rendez-vous alors comment √ßa se passe et puis encore une fois No√©mie √©tait l√† pour les conseils √†

  • Val√©rie

    chaque fois je me souviens d'une fois o√Ļ Salsa s'√©tait fait piquer par une gu√™pe je crois dans le jardin sur le museau No√©mie, qu'est-ce que je dois faire ? √áa gonfle ! T'attends,

  • Sol√®ne

    t'inquiètes pas.

  • Val√©rie

    On vient de se lasser, si jamais... J'arrive. Et puis on a fait des détentes ensemble, et puis on a fait des balades ensemble, elle m'a guidée, peut-être ta voix pose là différemment. Noémie qui est toujours là quand il faut et qui sait dire les choses. C'était chouette d'avoir cet appui aussi, ça rassure. Et puis il y avait Roni, donc... il y avait les quatre copines qui étaient là.

  • Estelle

    Tu te serais lancée Valérie s'il n'y avait pas eu Noémie dans cette aventure de chien guide ?

  • Val√©rie

    Je ne crois pas parce qu'en fait c'est No√©mie qui m'a mis vraiment le pied √† l'√©trier c'est No√©mie qui m'a donn√© le go√Ľt √† l'√©ducation c'est No√©mie qui m'a prouv√© que c'√©tait faisable en fait parce qu'on ne se rend pas compte en fait de ce que c'est et m√™me si tu n'y connais rien d'avoir eu No√©mie de l'avoir vue faire √©voluer avec Ronny, on s'est dit que c'est faisable. Et oui, c'est du temps, c'est de l'investissement. √Čmotionnellement, tu vas prendre cher, √ßa c'est s√Ľr.

  • Estelle

    T'es nuit aussi.

  • Val√©rie

    Non, pas tant que ça. Franchement, ça le sert.

  • Estelle

    Elle pourrait dire ça à mon baby-boy, ça serait pas mal. Je souffre encore, moi.

  • Val√©rie

    non mais voil√† et puis au bout la fiert√© parce que √ßa aujourd'hui elle guide elle guide aujourd'hui et aujourd'hui elle guide et le cadeau le plus beau cadeau que j'ai pu avoir √† No√ęl c'est que son son ma√ģtre nous a envoy√© un message en nous demandant si on serait ok pour la voir et passer un petit moment ensemble je lui ai dit mais vous √™tes le p√®re No√ęl est-ce qu'il faut savoir que les prises de contact sont √† l'initiative du ma√ģtre en fait c'est

  • Estelle

    vrai que c'est pas le cas dans toutes les √©coles en France √ßa se fait diff√©remment, chacun a son histoire histoire des √©coles en tout cas des associations, mais c'est vrai que du coup Paris, il y a 6 mois o√Ļ le temps que le bin√īme se construise, l'√©cole ne confie pas encore les coordonn√©es de la famille d'accueil, et ensuite c'est confi√© uniquement au ma√ģtre, et c'est au ma√ģtre de prendre la d√©marche. Alors des fois √ßa se fait beaucoup plus avant les six mois, parce que les connexions sont d√©j√† l√†.

  • Sol√®ne

    Donc c'est vrai que du coup, quand ça s'en va, tu ne sais jamais si tu vas la revoir.

  • No√©mie

    Exact.

  • Sol√®ne

    Je comprends encore plus le déjeuner.

  • Estelle

    Le t-shirt.

  • Val√©rie

    Oui,

  • Estelle

    je vais pleurer quand elle va partir.

  • Val√©rie

    Ah oui, c'est ça.

  • Sol√®ne

    et est-ce que parce que du coup t'as dit que √ßa avait √©t√© hyper difficile le d√©part de Salsa que toi tu t'√©tais beaucoup attach√©e toi No√©mie quand tu vois que Val√©rie s'engage l√†-dedans et tout et que tu vois aussi que c'est hyper difficile pour elle la s√©paration est-ce que tu te dis pur√©e j'aurais jamais d√Ľ lui parler des chiens alors

  • No√©mie

    non pas du tout et non pas que j'aime l'avoir souffré voilà elle en avait conscience c'est un package on sait que ça va être dur, ça va être beau, ça va être bien on va voir faire un peu les montagnes russes, mais la fierté du truc. Je pense que même si c'est un peu dur, ça vaut le coup. Le jeu en vaut vraiment la chandelle. Et là, l'expression n'est pas galvaudée. C'est l'immense satisfaction du truc qui va au bout, d'avoir été la petite pierre à l'édifice dans le parcours comme ça. J'imagine, en tout cas.

  • Val√©rie

    Oui, oui, non, non, mais oui, c'est... Moi, le mot fierté est difficile à prononcer parce que voilà, mais non, non, je suis vraiment ravie d'avoir été jusque-là. Je pense que ça a pris tout son sens. On va revenir un peu sur mes épopées sportives, tout ça, mais au mois de mai dernier, j'ai fait les 100 kilomètres du Mont-Saint-Michel. C'est-à-dire qu'on part, voilà, on a 25 kilomètres par jour sur 4 jours, on fait 100 bornes. à pied. Et en fait, sur tout le groupe qu'on était à ce moment-là, il y avait une déficience visuelle qui était accompagnée par sa meilleure amie, mais aussi par son chien, évidemment. Et là, ça a été juste incroyable parce que j'avais devant moi, en fait, le résultat du travail. qu'on a fait. C'est un truc de fou. J'ai pleuré mais 100 fois. Et c'est là que tu prends réellement conscience du travail que tu apportes et de l'aide que tu apportes à ces gens-là. Et donc, ouais, là, j'étais fière. Là, j'étais fière. Mais en même temps, je suis super en colère parce que je me rends compte qu'on est vraiment une goutte d'eau dans un océan parce qu'il n'y a rien qui est fait pour ces gens-là, quoi. Non. C'est un truc de fou.

  • Estelle

    On ne se rend compte que quand on est engagé, quand on se projette, en fait.

  • Val√©rie

    Ouais. et alors c'est peut-être si on n'est pas concerné directement tu te rends pas compte de rien et tu te poses la question alors Noémie aussi elle se déplace beaucoup en vélo tu prends conscience aussi qu'il y a énormément de choses qui sont, enfin c'est des hérésies c'est hyper mal foutu tout est mal foutu, rien que quand tu te balades en vélo, quand tu te déplaces en vélo tu te dis mais pour les gens qui sont ou en fauteuil ou malvoyants, c'est pas possible en fait c'est pour ça que tu n'en vois pas dans la rue tout est une épreuve, c'est ça et donc pour revenir plus sur l'amitié des chiens et de Salsa quand t'es en travaux pratiques c'est là que tu te rends compte et c'est vrai que Salsa moi je l'ai eu au tout début en famille relais elle avait un mois de plus que quand elle est arrivée chez vous donc elle devait avoir 4 mois et demi en effet elle faisait ses nuits je confirme et

  • Estelle

    c'est vrai que je l'ai emmenée en vacances et on a découvert plein de choses elle était très émotive parce qu'elle était très réactive en tant que toute jeune pour aller voir les congénères, etc. C'était génial. Moi, je suis partie en baie de Somme avec elle. Pendant que vous étiez au sud, sportivement, on va dire. Moi, on était au nord, au frais. Et pour le coup, d'échanger ça avec un si petit chien, etc. Et tout en ayant un peu de contact entre nous. Moi, dès que je peux, j'essaye d'avoir un tout petit contact avec la famille Rolais. Pas tous les jours, mais juste de dire tout va bien.

  • Val√©rie

    Une petite photo, juste tout va bien.

  • Estelle

    √ßa fait plaisir et moi √ßa me fait plaisir aussi d'envoyer, de montrer ces liens l√† c'est vrai que moi j'ai vu que √ßa a guid√© je tiens pas un tableau de chasse de mes relais, clairement pas mais √ßa fait partie comme tu dis de l'objectif tous les gens qui sont dans cette lumi√®re l√† l'objectif derri√®re c'est qu'ils soient devant leur ma√ģtre et qu'ils guident √ßa rend le projet un peu concret il faut voir un peu aussi l'aboutissement de temps en temps oui

  • No√©mie

    sans forc√©ment tenir les comptes, comme tu dis, mais c'est agr√©able aussi de venir se dire, eh, voil√† o√Ļ on en est. Ce n'est pas simple, parce qu'on se rend compte aussi, quand on est un peu dedans, du long parcours que c'est. Des questionnements qu'ils ont tr√®s pouss√©s sur, est-ce qu'on est OK ? Est-ce que la personne sera en s√©curit√© avec son chien ?

  • Estelle

    Est-ce que le chien est OK ?

  • No√©mie

    Et voilà, dans les deux sens, et toute leur clairvoyance aussi, pour des fois arrêter avec certains chiens, on ne sait pas. pas la peine.

  • Val√©rie

    C'est pas fait pour lui.

  • No√©mie

    Ça n'ira pas.

  • Val√©rie

    C'est tellement difficile. Tu ne peux pas en vouloir au chien de ne pas aboutir à l'objectif parce que c'est tellement difficile.

  • Estelle

    Très exigeant.

  • Val√©rie

    C'est ça. C'est un métier très exigeant. C'est incroyable. Tu te dis mais comment ces petites bêtes-là

  • Estelle

    elles arrivent √† √ßa et par le jeu en plus et le plaisir c'est qu'on parle d'un travail exigeant mais pour eux c'est de la friandise des c√Ęlins du compagnonnage je pense que si on posait la question √† un chien guide je sais pas s'il dirait vraiment si

  • No√©mie

    il travaille flemme de me lever ce matin l'approche est top l'an passé j'ai envoyé même ma fille elle a voulu aller faire son stage de 3ème au chien guide Elle a passé une semaine de rêve.

  • Estelle

    Ben oui.

  • Val√©rie

    Moi, je veux bien y aller aussi.

  • No√©mie

    Je suis √Ęge de troisi√®me. √Čvidemment.

  • Val√©rie

    Je vais postuler pour les prochains.

  • Estelle

    Est-ce que dans toute cette aventure que vous avez eue avec les chien-guides, parce que l√†, aujourd'hui, Roni est r√©form√©, tu continues un petit peu les r√īler peut-√™tre ?

  • No√©mie

    Oui, complètement.

  • Estelle

    Je crois que du c√īt√© de Salsa, donc elle a √©t√© remise. Et il y a des r√©flexions en cours, peut-√™tre, tu vas nous dire.

  • Val√©rie

    Oui. la s√©paration avec Salsa √ßa a √©t√© plus que douloureux j'en ai encore les larmes aux yeux j'ai perdu un bout de mon coeur quand elle a quitt√© la maison et en fait du jour o√Ļ est arriv√©e Salsa, j'ai rapidement pris conscience, je disais elle nous a apport√© des paillettes et des bulles de savon dans la maison c'√©tait dingue, j'ai trouv√© que l'ambiance dans la maison, tout s'√©tait devenu plus lumineux et plus l√©ger et voil√† toute petite b√™te, elle nous a apport√© tellement, tellement, tellement. Et donc voil√†, elle a r√©ussi son parcours et on en est bien fiers, bien contents. Pour moi, c'√©tait pas possible de remettre √ßa. Quand Salsa est partie, son √©ducateur m'a dit, alors vous seriez pr√™te √† reprendre un chiot ?

  • No√©mie

    Le mal au mal.

  • Val√©rie

    On s'est dit,

  • Estelle

    bah non,

  • Val√©rie

    √ßa va pas √™tre possible. √áa va pas √™tre possible parce que d√©j√†, je pouvais plus respirer tellement. je souffrais, mais ce n'√©tait pas possible pour moi. Non pas que je ne voulais pas apporter mon aide, au contraire, quelque part, c'√©tait un peu peut-√™tre √©go√Įste, je n'en sais rien. C'est humain. Vraiment, c'√©tait plus fort que moi. Je vais le dire avec toute grande franchise, je ne sais pas si c'est quelque chose qui va parler aux gens ou si c'est quelque chose qu'il faut dire, j'en sais rien. Mais pourquoi je ne voulais pas d√©j√†, un, parce que j'√©tais fissur√©e en deux, et deux, je ne voulais surtout pas que ce deuxi√®me chiot qui allait arriver, si on avait d√Ľ en prendre un autre, dans l'instant, c'est-√†-dire que je ne voulais pas faire une comparaison. Je me refusais... de faire une comparaison avec un autre chiot parce que ce petit chiot il a sa personnalit√© Salsa avait la sienne je sais que j'aurais fait cette comparaison et je trouvais pas √ßa juste pour ce deuxi√®me chien qui allait arriver dans notre famille c'est vrai qu'il y a diff√©rents comportements face au d√©part du chiot en √©ducation,

  • Estelle

    en adoption et tout c'est un peu diff√©rent mais en √©ducation en tout cas il y a ceux qui ont envie et le besoin d'avoir tout de suite quelques-uns une autre occupation, un autre projet. Combler le vide, mais au sens positif, pas en mode bouche-trou. Et du coup, on le voit quand c'est possible. Il y a des gens, justement, qui... Des fois, ils peuvent demander une pause, mais selon les gens, la pause peut √™tre plus ou moins courte, au sens o√Ļ, longtemps, √ßa peut √™tre un jour, une semaine, ou un an. Vraiment, moi, quand j'√©change avec les invit√©s, on a vraiment diff√©rentes mani√®res de faire, parce qu'on est des √™tres humains tout √† fait diff√©rents aussi. et puis en effet il y en a qui ont du mal et c'est √† leur honneur aussi d'accepter le d√©part de ce chien et de se dire est-ce qu'on le reverra il y en a aussi qui attendent de savoir vraiment s'il guidera ou pas, ou s'il va √™tre adopt√©, √† adopter, pour justement pas laisser la place √† un √©ventuel retour √† la maison, tu vois,

  • No√©mie

    en cas d'adoption.

  • Estelle

    En cas de r√©forme, il y a aussi cette temporisation-l√† qui fait que souvent les gens attendent vraiment qu'il soit vraiment remis. √áa peut aussi arriver. Mais en tout cas, le bon choix est le tien. √áa, c'est s√Ľr.

  • Val√©rie

    Je ne sais pas.

  • No√©mie

    C'est un gros investissement émotionnel.

  • Val√©rie

    C'est encore très fragile. L'été dernier, ça a commencé à... à me retravailler un peu. Et puis, je me dis, non, enfin, c'est trop compliqué. Je n'ai pas envie de vivre ça. Vraiment, c'est une souffrance. Et puis là, récemment, on s'est dit, allez, on essaye de se relancer et pourquoi pas commencer par des relais, finalement, pour temporiser un peu, voir comment ça se passe.

  • Estelle

    Tu auras ta petite salsa comme elle a été pour moi.

  • Val√©rie

    Exactement. Et puis apr√®s, passer le cap r√©ellement. Apr√®s, on a aussi des situations professionnelles qui ont chang√©. Mon mari avait plus de possibilit√©s, de facilit√© en tout cas, quand il y avait salsa. L√†, √ßa serait peut-√™tre un peu plus compliqu√©. Donc, c'est quelque chose qu'il faut vraiment qu'on pose. Et tu vois, j'ai commenc√© √† en parler un peu autour de moi, sur mon nouveau poste o√Ļ je suis depuis un an et demi. Je ne suis pas s√Ľre que √ßa passe encore. Donc l√†, tout de suite, forc√©ment, √ßa va limiter. Oui,

  • Estelle

    si tu ne peux pas la faire avec toi.

  • No√©mie

    Tout le boulot de pédagogie, des fois. soit en entreprise, mais soit un peu partout. Oui,

  • Estelle

    qui peut être assez lourd.

  • Val√©rie

    Et oui, parce que là, j'entends, si toi tu le fais, tout le monde va vouloir le faire. Et là, j'ai juste envie de dire, que tout le monde le fasse, parce qu'il y a des besoins.

  • Estelle

    Oui, et puis tout le monde va se mettre du fond, avoir un chiot, aller √† des cours du chiot, lui apprendre √† s'asseoir au passage p√©tant. Moi, j'ai juste sorti √ßa quand j'√©tais en √©cole d'ing√©nieur et je leur ai dit... dans d'autres √©coles ils ont trouv√© la solution mais des quotas au moins ils sont s√Ľrs mais alors ils les atteignent parce qu'ils font un projet autour pour les atteindre mais tout le monde ne va pas se mettre du jour au lendemain √† accueillir un chien c'est un succ√®s d'investissement √©motionnel, physique, organisationnel, √©norme je ne sais pas Sol√®ne,

  • Sol√®ne

    toi qui vois ça de l'extérieur moi de l'extérieur j'ai peur des chiens donc déjà de base je ne m'engagerai pas dans ce genre de processus mais au delà de ça moi j'ai des amis qui ont des chiens quand je vois l'engagement que c'est et c'est bien pour ça aussi que j'ai fait le choix d'avoir un chat C'est parce que quand il fait moins douce dehors, il faut quand même sortir pour promener le chien. Bah non, moi je suis au chaud avec mon chat. Pardon pour les fans de chiens.

  • Estelle

    J'ai vu une image sur le Blue Monday qui a √©t√© cr√©√©e hier, sur l'enregistre en janvier, o√Ļ justement il y avait les ma√ģtres de chiens qui √©taient dehors et les ma√ģtres de chats qui √©taient sous la couette avec le chat. Voil√†,

  • Sol√®ne

    exactement. Et en fait, là maintenant, il y a des chiens dont j'ai plus peur parce que ça a été un travail d'acceptation. entre eux et moi. Et c'est pour ça que je valide que, clairement, tout le monde ne va pas se mettre du jour au lendemain à devenir famille d'accueil parce que il y a déjà le quotidien qui peut jouer, il y a l'engagement que c'est, les différents projets aussi.

  • Speaker #0

    et malgré tout la peur des animaux c'est un vrai sujet aussi on va pas tous devenir famille d'accueil parce qu'on a le droit d'emmener un chien c'est les réponses faciles aussi c'est

  • Estelle

    dans les tuyaux plus ou moins on verra il faut laisser le temps j'ai quand même appelé Buc la semaine dernière et ils me disent que pour le moment il se passe pas grand chose à Buc parce qu'ils n'ont plus d'éducateur oui donc pour l'instant étant donné que Vincennes est à l'autre bout de la Terre pour nous,

  • Sol√®ne

    c'est mission impossible pour aller jusqu'à Vincennes ça laissera le temps de cheminer aussi je me demandais si dans toute cette aventure que vous avez eue chacune avec les chiens guides il y avait quelque chose que vous aviez appris ou découvert que vous auriez jamais forcément imaginé avant vraiment de mettre le pied ou la main au bout de la laisse très probablement,

  • No√©mie

    moi ce qui me vient assez spontan√©ment c'est que l'√©ducation d'un chien, c'√©tait assez nouveau pour moi. J'ai eu beaucoup de chiens, mais des chiens qui n'√©taient pas √©duqu√©s ou pas √©lev√©s, qui √©taient en libert√©, dans le jardin. Et donc, c'√©tait assez nouveau pour moi, le c√īt√©, effectivement, la discipline, que j'entrevoyais, que je connaissais, mais que je n'avais jamais pratiqu√© jusqu'ici. nous √ßa s'arr√™tait, on leur apprenait √† donner la patte et voil√†, on avait fait le tour et toute cette √©ducation on ne doit pas dire √ßa pour les chiens, l'√©ducation positive mais en tout cas l'√©ducation par la r√©compense et √ßa c'√©tait hyper chouette parce que quasiment √† aucun moment on est en train de gronder le chien alors on va lui dire non des fois, on va lui dire que c'est pas √ßa mais tout est hyper doux et √ßa r√©ussit il faut √™tre tr√®s pers√©v√©rant on se d√©couvre aussi des ressources parfois inesp√©r√©es mais tout est dans l'accompagnement on est beaucoup √† l'√©coute du chien et voil√† c'est un c√īt√© que moi j'avais jamais trop abord√© donc j'ai d√©couvert un peu tout ce monde l√† et puis comme je le disais un tout petit peu avant aussi l'enti√®ret√© du parcours avant de pouvoir dire tel chien va √™tre remis √† telle personne le nombre d'√©tapes qu'il y a √† franchir question que toute l'asso se pose chacun √† leur poste, avec des postes tr√®s pr√©cis, c'est quand m√™me une sacr√©e machine, une sacr√©e organisation, et voil√†, et c'est rigolo et le dernier point, moi c'est aussi le travail de p√©dagogie dont on parlait √† l'instant, moi la premi√®re id√©e qui m'est venue, c'est de me dire, mais est-ce qu'√† un moment, dans les √©coles qui enseignent la s√©curit√© aux vigiles, etc on leur dit quand m√™me que √ßa devrait √™tre un truc de base euh... et m√™me √† l'entr√©e de b√Ętiments publics, √† l'entr√©e des choses incroyables, qui se sont toujours sold√©es positivement, pour ma part.

  • Sol√®ne

    Mais ce n'est pas fluide, ce n'est pas logique.

  • No√©mie

    On sent qu'il y a un petit blocage. Mais du coup, on en parle, et c'est en en parlant aussi que ça devient plus facile et que les gens s'y habituent. Mais voilà, il faut écarter leur arrière.

  • Estelle

    il faut un peu de force mais en gros c'est ça moi je te rejoins aussi mais c'est vrai qu'il y a un sacré boulot t'avais déjà eu des chiens toi ? mes parents avaient des chiens mais c'était des chiens de compagnie tout simple tu vois ça n'a rien à voir et puis quand en plus j'étais gamine tu t'en occupes les trois premiers jours et puis après tu mets un peu d'eau dans la gamelle une fois de temps en temps quand il n'y en a plus quand on te demande de le faire mais tu t'en occupes pas en fait vous aviez confié des responsabilités à vos enfants par rapport aux chiens ?

  • No√©mie

    Oui, oui bien s√Ľr c'√©tait un projet de famille il y a des gens qui font √ßa en solo je leur tire mon chapeau √† chaque fois on est deux adultes c'est un projet j'irais pas jusqu'√† dire hum que c'est un peu fou de le faire tout seul mais si vraiment si vous avez 38 et que vous pouvez pas sortir si vous avez le chiot qui est l√† et tout c'est bien d'√™tre plusieurs, c'est bien pour le chien aussi,

  • Estelle

    c'est ce que j'allais dire c'est super pour le chien parce que ça lui permet aussi de réagir peut-être différemment, d'avoir une écoute un peu différente aussi en fonction de la personne avec qui il se trouve.

  • No√©mie

    Et puis √ßa dilue, √ßa r√©partit les t√Ęches quoi c'est √ßa

  • Sol√®ne

    Pour aller un peu vers les questions de fin, je vais vous demander de r√©pondre chacune √† votre tour √† la question sur un moment o√Ļ vous avez √©t√© bluff√© par votre chien, votre √©l√®ve chien guide, et qui reste un souvenir marquant, qui veut commencer.

  • Estelle

    Moi, je veux bien commencer, mais un souvenir marquant, bluffant.

  • No√©mie

    Alors moi, j'en ai un tout de suite. Tr√®s rapidement, Roni √©tait tr√®s, tr√®s √† l'√©coute. Elle avait vraiment un grand d√©sir de satisfaire l'humain, de r√©pondre √† la demande de l'humain. Et c'√©tait assez fou. Et ce qui fait que √ßa en ferait presque une chienne. On a l'impression que c'est √† la baguette, en fait. C'est-√†-dire que c'est assis la ligne et paf, vraiment au garde-√†-vous. Elle ne met pas une heure √† descendre son gros derri√®re. il y en avait comme √ßa qui font semblant qui font semblant pour te faire plaisir c'est bon elle va √™tre contente mais garde √† vous pas bouger pas bouger il n'y a pas une oreille qui on sentait son besoin comme √ßa de bien faire et quand j'ai compris un petit peu √ßa cette personnalit√© c'est fou parce que c'est adorable on a vraiment envie de dire c'est bien d√©tends toi quand m√™me √ßa va bien se passer on rejoint le c√īt√© hyper sensible, hyper √©motif qu'elle est mais c'√©tait incroyable et puis √ßa marche toujours c'est fou parce que √ßa para√ģt garde √† vous c'√©tait fou fou moi j'avais l'impression de faire hyper bien mon boulot aussi quand j'avais rendez-vous avec du cat face oui √ßa r√®gle bien tu l'as tr√®s tr√®s bien fait c√īt√© bonne √©l√®ve, un peu scolaire, mais c'est chouette de dire et tout √ßa, encore une fois, en douceur. Et oui,

  • Sol√®ne

    Salsa était aussi bonne élève ?

  • Estelle

    Oui, Salsa √©tait bonne √©l√®ve, oui, alors un peu coquine, un peu filoute, mais elle √©tait bonne √©l√®ve, effectivement. Alors, je n'ai pas de souvenirs comme √ßa tr√®s, tr√®s marquants, mais quand tu les vois, enfin, quand tu lui apprends des choses et qu'effectivement elle remet √ßa en place tout de suite derri√®re, ben oui, c'est... C'est choquant dans le sens o√Ļ tu te dis, encore maintenant, comment c'est possible, comment elle peut savoir, comment elle fait pour √™tre aussi carr√©e, √™tre aussi attentive √† l'√©coute.

  • No√©mie

    C'est comment elle a compris. Oui,

  • Estelle

    c'est √ßa. Ce n'est peut-√™tre pas le souvenir le plus sympa √† dire, mais en fait, malgr√© la souffrance que j'avais √† la quitter, c'est moi qui l'ai ramen√©e. la derni√®re fois et en fait je pense qu'elle l'a tr√®s vite compris et en fait je l'avais mise dans la voiture je l'avais mise au sol au c√īt√© passager et habituellement quand elle montait dans la voiture de c√īt√© passager elle se mettait en boule l√† elle faisait le trajet et je la sortais de la voiture sauf que l√† en fait elle avait mis sa t√™te entre l'angle du fauteuil le bo√ģtier de vitesse et sa t√™te √©tait l√† comme √ßa et elle me regardait, moi je conduisais et je lui disais mais arr√™te de me regarder arr√™te de me regarder parce que je voyais que dans ses yeux c'√©tait o√Ļ tu m'emm√®nes et qu'est-ce qui va se passer et je lui disais parle-moi parce que tu sens, parfois c'est √ßa t'as aussi envie de leur dire mais bip parle, parce qu'il te manque plus que √ßa. Parce qu'elle comprend exactement, quand tu lui dis ta place, elle va √† sa place, elle bouge pas. Tu vois, chez les gens, tous nos amis ont jou√© le jeu. Il n'y a que vous qui avez un chien. Sinon, elle a l'or maintenant, mais la plupart de nos amis n'ont pas d'animaux. Et ils ont tous jou√© le jeu. Quand on allait chez eux, ok, j'ai une copine, elle est allergique, en plus, au poil de chien et chat, tout √ßa. Elle a jou√© le jeu, elle dit pas de soucis, viens. Et Salsa, on lui disait ta place, elle bougeait pas. Et √ßa, c'est C'√©tait remarquable aussi. Et c'est le souvenir que les gens ont de Salsa, c'est qu'en fait, on l'oubliait, parce qu'elle ne bougeait pas. Elle ne bougeait pas, elle n'√©tait pas fofolle, elle ne bougeait pas, vraiment.

  • Sol√®ne

    Moi, je me souviens de quand je l'avais amenée au bureau, parce que j'ai aussi travaillé avec elle cet été-là, et c'est vrai que les gens rentraient dans le bureau, ne la voyaient pas comme la plupart des chiens, mais surtout, ne la voyaient pas longtemps, c'est-à-dire qu'ils pouvaient passer une heure dans mon bureau à discuter, et en fait, après, souvent... elle queenait dans ses rêves ou des choses comme ça mais c'est vrai qu'elle était discrète ça fait partie de ses grands caractères et donc ça pour moi c'était des bons souvenirs c'est assez marquant j'ai l'habitude de demander quel est votre pire et votre meilleur moment avec les chiens guides est-ce que vous avez en tête en quelques mots votre pire et votre meilleur moment ? Commençons par le pire.

  • Estelle

    Le pire, c'était de la quitter, évidemment. Même si tu sais qu'elle va faire son travail parce que c'est ce pour quoi on était dans l'aventure. C'était le pire des moments, évidemment. Il y a un moment aussi qui n'était pas très sympa. C'est quand elle s'était faite opérer et stériliser. Le lendemain ou le surlendemain, je suis descendue le matin.

  • Sol√®ne

    Je me souviens. Je t'ai jamais appelée,

  • Estelle

    je crois. Oui, oui, oui. Et en fait, pareil, vous étiez peut-être les deux personnes que j'ai contactées. Et en fait, dans ses yeux, j'ai vu, elle était paniquée, terrorisée. En fait, elle était en sang. c'était juste apparemment normal, une perte post-opératoire. Bref. Donc ça, c'était pas un moment sympa parce que j'ai vu mon mari partir avec la chienne dans les bras vite chez le vétérinaire à 7h du matin. Mais le pire, c'est quand tu lui dis au revoir et que tu sais pas si tu la reverras.

  • Sol√®ne

    √áa va arriver bient√īt peut-√™tre. Oui !

  • Estelle

    Et le meilleur moment, c'est le jour o√Ļ elle est rentr√©e dans la maison. Le meilleur moment, c'est √ßa. Et puis c'est premier. les lignes quand elles s'assoient, les premiers gestes d'ob√©issance qu'elle comprend quand elle fait ses besoins.

  • No√©mie

    Moi, les pires moments, parmi tous les relais qu'on a pu faire, on a quand même eu 2-3 boulets. Oui, tu ne nous as pas donné de nom,

  • Sol√®ne

    mais on peut essayer. On n'a pas tenté de jouer des relais.

  • No√©mie

    Je ne suis pas obligée de dire des noms.

  • Sol√®ne

    Tu as eu qui en relais ? Tu te souviens ?

  • No√©mie

    J'en ai eu des... Je ne sais pas, 20 ou 25. Oui, moi aussi.

  • Estelle

    J'en ai eu un qui était tellement beau.

  • No√©mie

    J'en ai eu plein des très beaux. C'était quel le très beau ?

  • Estelle

    Je ne me souviens pas, mais alors il était très...

  • No√©mie

    mais vraiment qui tirent qui vont √† peine au caniveau qui te tirent au milieu de la route qui mettent ta place mais il n'a jamais entendu ce mot vraiment √† se dire sur le temps d'un week-end se dire mais toi t'es vraiment dans le cursus voil√† alors apr√®s encore une fois c'est une mini fen√™tre et tout √ßa et j'ai aussi eu des chiens qui √©taient en cours de r√©forme donc l√† √ßa se comprenait un peu plus ah oui tu comprends ou alors qui te font passer une nuit d'enfer parce qu'ils grattent, ils pleurent, parce qu'ils ne sont pas chez eux, parce que tu finis par aller dormir en bar. Et puis voil√†. Mais donc, on a eu quelques pires. Des fois o√Ļ mon mari me dit, un relais encore l√† ? On est s√Ľr, on va mal dormir ? Bon, je dis non. Les meilleurs moments, on a eu quelques relais assez exceptionnels. Un des premiers qu'on a eu, c'√©tait un m√Ęle. Il √©tait vraiment... vraiment extra et les enfants s'en souviennent encore il y a des noms des fois de chiens qu'on oublie un petit peu mais je pense que les enfants s'en souviennent vraiment il √©tait extra, l√† bien s√Ľr √ßa va pas me venir sinon c'est pas dr√īle mais vraiment c'√©tait notre mod√®le c'√©tait Moti j'ai enregistr√© la semaine derni√®re avec son ma√ģtre

  • Sol√®ne

    pour un √©pisode qui ne para√ģtra pas avant octobre il va falloir √™tre patient parce que nous √©tions deux intervieweuses je vous laisserai deviner j'ai des photos et des films de

  • No√©mie

    Moti c'était extraordinaire ce chien il était nous c'était du miel je l'ai rencontré il est adorable je l'ai vu en mois de décembre il était extra et on en a eu 2-3 des très sympas ou des mêmes auxquels j'ai pleuré quand il partait on a eu une

  • Estelle

    Misty qui était adorable

  • No√©mie

    Estelle elle est impressionnante tu donnes un nom de chien elle le connait on en a eu beaucoup qui nous ont marqué il n'y a pas deux chiens qui se sont comportés de la même façon la personnalité des chiens j'aurais jamais dit il y a un panel heureusement on a eu des chouettes expériences qui fait qu'on continue à s'engager on est ravis d'être avec Roni aujourd'hui effectivement c'était pas le but initial et bien

  • Speaker #0

    mais finalement c'est super vous ne pouviez pas la laisser partir merci √† vous deux peut-√™tre que tu veux faire la bo√ģte vocale on va rapidement faire la bo√ģte vocale je propose toujours √† mes invit√©s de se laisser un message l'une √† l'autre que vous d√©couvrirez qu'√† la diffusion de l'√©pisode donc je vais proposer √† l'une de vous de sortir de la chambre pendant que l'autre enregistre et ensuite on inverse les r√īles

  • No√©mie

    coucou Valou c'est moi écoute t'aurais pu décrocher sinon garde bien en tête choix de destination pop-in ça devient urgent il faut qu'on décide ça dans les jours qui viennent ok coup de fil à buque c'est déjà fait mais s'ils ont pas de chien de proposer on va aller papouiller des petits chiots je vais écrire à Cécile et n'oublie pas tu coches sur ton agenda une date que Solène va nous dire pour qu'on écoute ensemble on passe ce moment ensemble d'écoute voilà à très vite bisous bisous

  • Estelle

    Coucou Manomi, écoute, là je suis dans la voiture, je vais à la danse et donc je pensais à toi. Je voulais savoir si tu serais dispo pour qu'on puisse faire une grande promenade comme on a fait il n'y a pas très longtemps. Et voilà, pour discuter, pour prendre le temps, pour souffler un peu et puis pour se faire du bien toutes les deux. Je te fais plein de gros bisous, je t'aime fort et n'oublie pas, ma main est dans la tienne.

  • Sol√®ne

    Noémie et Valérie merci beaucoup d'avoir participé à Future Shingin merci Solène d'avoir organisé tout ça ensemble c'était super c'était hyper intéressant de pouvoir faire cet épisode toutes les 4 donc merci beaucoup

  • No√©mie

    Merci √† vous pour votre proposition c'√©tait chouette c'est un chouette exercice nouvelle aventure finalement chose d'in√©dit compl√®tement in√©dit merci de votre bienveillance et de votre √©coute avec plaisir on vous dit √† tr√®s bient√īt pour vous suivre dans vos projets avec plaisir

  • Sol√®ne

    Et voil√†, c'est la fin de cet √©pisode. J'esp√®re qu'il vous aura plu. Encore merci √† Sol√®ne de m'avoir suivi dans cette proposition et √† No√©mie et Val√©rie de s'√™tre livr√©es si pr√©cieusement. Et si vous avez appr√©ci√© cet √©pisode en deux parties, vous permettant de d√©couvrir un autre podcast avec Friendship, je vous conseille de d√©couvrir celui de Florine de l'√©pisode 53 o√Ļ on d√©couvre comment former des chiens pour les jeunes diab√©tiques et puis comment en obtenir un pour mieux vivre avec le diab√®te de type 1 sur le podcast Happy Diabetes, le type 1, on en parle ? de mon c√īt√© je vous dis √† tr√®s bient√īt pour le prochain √©pisode sur l'univers m√©connu des Shangri-La

Description

D√©couvrez Val√©rie et No√©mie, d'abord amies puis familles d'accueil √† Paris pour cette deuxi√®me partie de notre √©change ensemble ūü¶ģ


‚Ź™ La premi√®re partie est ici sur le podcast Friendship !


L’épisode du jour est spécial sur plusieurs points :

  • Petite entorse √† la r√®gle en cette fin de mois puisqu'il ne s'agit pas de maitre.sse de chien guide, mais de famille d'accueil

  • Je ne suis pas non plus la seule podcasteuse autour du micro, cette √©pisode √©tant la suite de notre interview en commun avec Sol√®ne, la cr√©atrice et l‚Äôh√īte du podcast Friendship

  • Nos invit√©es sont en bin√īme elles aussi pour l‚Äôoccasion !


Ainsi, nous avons échangé ensemble avec Valérie et Noémie sur leur amitié dans la première partie sur le podcast Friendship, puis sur comment elles sont devenues tour à tour famille d'accueil, le tout entre amies.


Je vous recommande aussi d'√©couter l‚Äô√©pisode 53 avec Florine, o√Ļ on d√©couvre comment former des chiens pour jeunes diab√©tiques, puis comment obtenir un chien pour mieux vivre avec le diab√®te de type 1 sur le podcast ‚ÄúHappy Diabetes : le type 1, on en parle ?‚ÄĚ.


Inscrivez-vous √† la newsletter mensuelle pour ne rien manquer des coulisses du podcast, invit√©s du mois, ‚ÄúQue sont-ils devenus ? ‚ÄĚ, actualit√©s des chiens guides...


===================================================================

Création originale : Estelle Boullu

Production, enregistrement : Estelle Boullu

Montage : Alice Krief - Les Belles Fréquences

Musique originale : Easy Morning de Frédéric Auger


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Merci.

  • Estelle

    Salut √† tous, je m'appelle Estelle et je suis passionn√©e depuis toujours par les chiens guides d'aveugles. B√©n√©vole pour cette cause √† Paris depuis des ann√©es et aujourd'hui √† Lyon, j'ai lanc√© le podcast Futures Chiens Guides √©tant persuad√©e que l'univers des chiens guides d'aveugles m√©rite d'√™tre mieux connu par tous, afin que chacun puisse y trouver sa place. Mais savez-vous que seuls 1% des d√©ficients visuels sont accompagn√©s d'un chien guide ? Alors pour mieux comprendre par qui et comment ils sont √©duqu√©s, mais aussi pour d√©couvrir leur r√īle dans le quotidien de leur ma√ģtre et les bouleversements √† leur arriv√©e, Je vous partage deux fois par mois mes √©changes avec un invit√© issu de cet univers, ma√ģtre de chien guide, b√©n√©vole et tant d'autres. Pour en savoir encore plus, n'oubliez pas de vous inscrire √† ma newsletter mensuelle pour d√©couvrir les coulisses du podcast, les actualit√©s des chiens guides et bien s√Ľr, des nouvelles de mes invit√©s.

  • Sol√®ne

    Salut !

  • Estelle

    Salut ! L'√©pisode du jour est un peu sp√©cial, puisque d√©j√†, je ne suis pas la seule podcasteuse √† avoir interview√© nos invit√©s, qui elles aussi sont en bin√īme pour l'occasion.

  • Sol√®ne

    Et oui, je m'appelle Sol√®ne et je suis la cr√©atrice et l'h√īte de Friendship, le podcast o√Ļ des amis t√©moignent, racontent leur histoire pour t'inspirer et t'accompagner dans tes relations.

  • Estelle

    Ensemble, nous avons échangé avec Noémie et Valérie, qui sont toutes les deux familles d'accueil pour les chien-guides.

  • Sol√®ne

    mais surtout de très grandes amies qui nous ont partagé la naissance et l'évolution de leur amitié dans la première partie de notre échange. Il est déjà disponible sur mon podcast Friendship.

  • Estelle

    Vous l'aurez compris, je vous conseille d'écouter d'abord l'épisode 93 de Friendship pour ensuite découvrir comment l'une a embarqué l'autre dans la belle aventure de famille d'accueil qu'elles vivent ensemble depuis. Et maintenant, place à l'épisode.

  • No√©mie

    Alors effectivement, un point commun qu'on partage, c'est qu'on est toutes les deux bénévoles auprès de l'association des chiens guides de Paris. Il y a une antenne pas très loin de chez nous ici, avec l'élevage de petits chiots qui sont destinés en tout cas à guider des personnes déficientes visuelles. Moi, c'est personnellement un projet dans lequel je suis depuis... 6 ou 7 ans à peu près, mes premiers dossiers de candidature, les premiers chiens que j'ai eus à la maison. Et Valérie avait très vite été enthousiaste par ce projet-là. On est allés à l'élevage plusieurs fois ensemble, papouiller des chiots. C'est une activité que je recommande à tout le monde. C'est juste extraordinaire.

  • Estelle

    Et cela vous a inspiré l'une l'autre du coup ?

  • No√©mie

    Je pense oui. Moi, c'est un projet très ancien. Il y a très longtemps...

  • Estelle

    Tu avais déjà entendu parler des chien-guides avant de te lancer ?

  • No√©mie

    Oui, il y a m√™me plus que √ßa, 25 ans de √ßa. J'avais failli rentrer dans un cursus. Il y avait une √©cole √† c√īt√© de Necker, √† Paris, o√Ļ, √† un moment d'errement... Et studentin, j'avais envisag√© d'aller un petit peu l√†-dedans.

  • Estelle

    De te former pour devenir éducatrice.

  • No√©mie

    De me former pour √™tre √©ducatrice de chien guide. Alors apr√®s, moi, j'ai toujours, toujours v√©cu aupr√®s des animaux, √† la campagne, au milieu d'animaux. Et donc, voil√†, c'√©tait quelque chose qui √©tait assez ancr√© pour moi, de venir concilier cette passion pour les animaux et d'avoir un m√©tier qui avait un peu de sens. Et puis, voil√†, c'est quelque chose que j'ai mis en sommeil parce que... J'√©tais pas tout √† fait fix√©e √† cet √Ęge-l√† et √† cette √©poque-l√†.

  • Estelle

    T'avais quel √Ęge √† peu pr√®s ?

  • No√©mie

    J'avais 20 ans, enfin 19 ans.

  • Estelle

    C'√©tait au moment un petit peu o√Ļ tu te cherchais. Ouais,

  • No√©mie

    ouais, ouais. Moi, j'avais tenté, j'ai passé les concours pour les écoles vétérinaires.

  • Estelle

    C'est ce que j'allais dire, je suis dans le même cas que toi, du coup.

  • No√©mie

    D'accord, ok.

  • Estelle

    c'est vrai que moi, j'ai aussi visé véto, eu le projet éducatrice de Shang-Yi en sommet.

  • No√©mie

    Ok, excellent.

  • Estelle

    Et puis atterri à l'agro.

  • No√©mie

    D'accord, ok.

  • Estelle

    J'ai toujours eu ce projet en sommeil, pas de devenir ducatrice, mais du coup d'avoir ma place dans cet univers des chien-guides.

  • No√©mie

    Ok, et prépa dans quel lycée du coup ?

  • Estelle

    Pr√©pa, moi je suis de la r√©gion lyonnaise, donc j'√©tais √† c√īt√© de Lyon, √† Saint-Etienne. Ok,

  • No√©mie

    d'accord.

  • Estelle

    Et après je suis montée à Paris. C'est comme ça que je suis montée à Paris, pour l'école d'agro. Donc oui, c'était un sommeil en toi par rapport à ces études vétérinaires ?

  • No√©mie

    Oui, tr√®s clairement. Alors moi, j'ai mon papa, moi, qui est v√©to. Du coup, j'√©tais vraiment v√©to de campagne. J'√©tais soit dans une cour de ferme, soit √† une table d'op√©ration pendant tout mon temps libre. Donc voil√†, c'√©tait tr√®s ancr√© en moi. Et le concours n'a pas voulu de moi. Alors aujourd'hui, ce n'est pas grave du tout. A l'√©poque, c'√©tait un peu dur. Et voil√†, j'ai vu un peu ce projet-l√†, qui √©tait un projet comme un autre, que je n'ai pas men√© √† bien, mais qui est rest√© en tout cas dans ma construction, qui n'√©tait pas compl√®tement sorti de nulle part non plus. Le projet de famille d'accueil, alors c'est tr√®s long, le moment o√Ļ on fait un dossier, le moment o√Ļ √ßa vient. les r√©unions d'information en plein dedans pour Lyon et du coup on m'a orient√©e sur des relais et sur aller justement travailler avec des chiens pour des probl√©matiques sp√©cifiques c'est √† dire, venez nous voir mais venez avec vos enfants on a un chien qui n'a jamais vu d'enfant donc on prenait des chiens qui n'avaient jamais vu d'enfant comme si √† la maison ils √©taient servis on prenait des chiens en convalescence on prenait des mamans chiens guides on prenait plein plein de choses et tes enfants ils avaient quel √Ęge ? donc c'√©tait √† peu pr√®s il y a 6 ans faut vraiment que je fasse du calcul mental maintenant c'√©tait des tout petits ou des moins petits ? non des ados d√©j√† ? aujourd'hui mes enfants ont 14, 16 et 22 donc voil√† moins 6 √† peu pr√®s donc voil√† il y avait un peu du petit, un peu du moyen un peu de tout, vraiment famille d'accueil du coup moi j'avais mis de c√īt√© parce qu'on me rappelait pas et puis apr√®s il faut quand m√™me avoir un an devant soi o√Ļ on sait qu'on va pouvoir s'investir et bien il faut pouvoir le faire et ce n'est pas toujours le cas. Donc on m'avait rappel√© une premi√®re fois, mais j'avais d√©clin√© en disant que non, ce n'√©tait vraiment pas possible. Et puis on m'a rappel√© une seconde fois, vraiment fin 2020, pendant la p√©riode Covid, et o√Ļ moi j'avais ferm√© l'h√ītel en partie. Donc j'avais de la disponibilit√©, parce que √ßa demande quand m√™me √©norm√©ment de temps et d'investissement, surtout le d√©but. Et donc il faut pouvoir donner cet investissement-l√† et √™tre pr√™t √† le faire et savoir que √ßa va prendre du temps. C'est pas tous les jours facile, on a des chiots √† la maison et il faut les √©duquer.

  • Estelle

    Passion c'est régularité.

  • No√©mie

    Et voilà, donc on s'est lancé en 2020 à ce moment-là pour la première fois Famille d'Accueil.

  • Estelle

    Et tu parlais de la place de l'h√ītel que tu diriges. Est-ce que le chiot √©tait amen√© √† venir avec toi ou pas du tout ?

  • No√©mie

    Oui, √ßa arrive. Ce chiot-l√† ou d'autres chiens, √ßa m'arrive de les emmener √† l'h√ītel parce qu'ils ont le droit de venir. Je fais attention, je n'emm√®ne pas n'importe quel chien s'il y a certaines choses o√Ļ √ßa va √™tre un peu compliqu√©. Mais je les emm√®ne aussi parce qu'ils se comportent plut√īt bien et puis ils ont le droit d'aller partout. Donc, a fortiori, ici.

  • Estelle

    Je me demandais, avant de passer √† l'histoire qui est entrem√™l√©e avec celle de Val√©rie, si tu pouvais te d√©crire en trois mots et d√©crire les chiens, ou peut-√™tre le chien que tu as maintenant encore √† tes c√īt√©s, je crois, en trois mots √©galement.

  • No√©mie

    C'est pas simple. Je vais dire fiable, je suis un peu du c√īt√© des chiens. J'ai envie de dire g√©n√©reuse. bavarde.

  • Estelle

    Ça va, on a beaucoup de points communs alors.

  • No√©mie

    Et la chienne que j'ai aujourd'hui, qui a donc été réformée du cursus de chien guide, elle a été réformée parce que premièrement, elle est très petite en taille et ça aurait été compliqué parce qu'avec l'histoire du harnais, des chiens, etc., il faut que les chiens aient une certaine taille au garrot et c'est la toute petite minus de la portée et donc c'était déjà un premier problème puisqu'aujourd'hui elle a 4 ans et on continue de dire oh ! Elle est mignonne, cette petite. Elle a 6 mois ? Non, c'est 4 ans, d'accord. Et elle a été réformée aussi pour excès d'émotivité. Alors oui, les chiens sont émotifs. Et en l'occurrence, Rony, avec le confinement, je pense, elle a été assez peu sociabilisée puisqu'on ne pouvait pas voir les gens. On a eu moins de réunions de travail. On croisait moins de gens, moins de gens avec des chiens. Du coup, elle s'est beaucoup, beaucoup attachée à nous. Les séparations n'étaient pas forcément difficiles.

  • Estelle

    Plus compliqué.

  • No√©mie

    Voilà, plus compliqué, alors qu'un chien guide, il doit vraiment se sentir à l'aise absolument partout et avec tout le monde. et c'était pas son cas ça l'a un peu perdu et ça l'a disqualifié du cursus et nous on était donc prioritaire pour son adoption, c'était compliqué de la voir sortir du cercle de la famille on a pensé un temps la faire adopter par mes propres parents mais qui n'étaient pas tout à fait prêts à avoir de nouveau des animaux avec eux donc on l'a gardée elle est vraiment inscrite dans notre routine si j'ose dire il n'y a aucune difficulté et alors Rony, trois mots émotive, lui va bien hyper obéissante et ça c'est vraiment appréciable et caline,

  • Estelle

    voil√† √ßa la repr√©sente bien moi je trouve je la vois beaucoup en photo, c'est vrai que tu disais que ton engagement de ton c√īt√© No√©mie date d'il y a 6-7 ans de la sauce √ßa doit √™tre quasiment en m√™me temps que moi 2016-2017, quelque chose comme √ßa m√™me si j'avais fait des premi√®res r√©unions oui il y a bien longtemps, avant, pour essayer aussi d'√™tre famille d'accueil. Et au final, comment √ßa s'est pass√© ? Du coup, avec Val√©rie, comment vous √™tes pass√© le projet ? Val√©rie, c'est quelque chose que toi, tu connaissais les chiens guides ou pas du tout ?

  • Val√©rie

    Alors non, moi, je ne connaissais pas vraiment. Et c'est gr√Ęce √† No√©mie, encore une fois, qui m'a initi√©e et que j'ai vu travailler et qui m'a donn√© envie. Je l'√©coutais, je la regardais faire et je trouvais √ßa admirable. et comme tout ce que fait No√©mie je trouve √ßa incroyable et donc √† chaque fois je suis admirative et donc je me suis dit mais c'est juste super et √ßa m'a donn√© envie alors moi je suis √† peu pr√®s comme Roni je dois avoir un exc√®s d'√©motivit√© Et du coup, √ßa m'a √©norm√©ment touch√©e. Et j'en ai parl√© √† ma famille, parce que ce n'est pas un projet qu'on fait toute seule. Donc, j'ai demand√© √† mon mari et aux enfants. Donc, √©videmment, ils √©taient partants √† 100%.

  • Sol√®ne

    Ils avaient toujours rêvé d'avoir des chiens.

  • Val√©rie

    Exactement. √Čvidemment, tout le monde veut un chien. Mais √† partir du moment o√Ļ le chien est √† la maison, plus personne ne veut s'en occuper. On est bien d'accord. Mais l√†, c'√©tait diff√©rent. Alors, quand on a commenc√© √† en parler, c'√©tait un tout petit poil avant Covid. Covid est arriv√©, donc c'est un peu capot√©. Et on a remis √ßa en place. Et en fait, les gar√ßons ont tr√®s vite compris, et je crois que c'est m√™me eux qui ont su l'exprimer avant moi, c'est qu'ils m'ont dit, √ßa sera un chien qui ne sera jamais √† nous.

  • Estelle

    Et ça, c'est bien.

  • Val√©rie

    Et ça, en fait, je crois que ça m'a confortée dans le fait de me lancer dans l'aventure. Et je pense qu'ils l'ont... complètement assimilée, alors que moi, je l'ai complètement oubliée au fur et à mesure du truc. Si, oui. Voilà.

  • Estelle

    On va le faire, le t-shirt. Oui.

  • Val√©rie

    Je vais pleurer.

  • Estelle

    J'ai pleuré. Ouais. Je vais pleurer quand il va partir.

  • Val√©rie

    Non, mais c'est ça. Et encore aujourd'hui. Et donc, voilà. Et donc, l'aventure a commencé comme ça. Donc, Noémie nous a donné les contacts. On est allés à Buc.

  • Estelle

    Tu étais déjà famille d'accueil de Rony ?

  • No√©mie

    Oui, mais même avant, vous commenciez à en parler un petit peu.

  • Val√©rie

    Ah bah oui, oui, parce que... Mais après, voilà, c'est tout plein de choses. Il faut laisser le temps. Nous, on est tout le temps à droite, à gauche aussi. On aime bien être indépendant. Et on ne voulait pas forcément s'investir dans ça parce que c'est quand même beaucoup de contraintes.

  • Estelle

    C'est une charge de responsabilité.

  • Val√©rie

    Exactement. Et puis, on n'avait pas envisag√© plus que √ßa. Mais c'√©tait quelque chose, effectivement, qu'on avait quand m√™me un peu sem√©, qu'on avait gard√© de c√īt√© au chaud et tout √ßa. Et au bout d'un moment, on s'est dit, allez, on se lance. Tout le monde √©tait OK, on s'est lanc√©. Et donc, avant qu'on nous attribue notre toute douce et adorable salsa, j'√©tais l√† quand No√©mie allait se promener avec Roni. Et je n'ai pas √©t√© l√† quand elle allait au rendez-vous, etc. Mais souvent, je demandais √† elle comment √ßa s'est pass√©. Quand il y avait des petits examens, etc. Comment √ßa va ? O√Ļ √ßa en est ? Donc voil√†, on a beaucoup √©chang√©, partag√©, et j'ai ador√© vivre cet accueil par procuration, en parall√®le, et c'√©tait chouette, parce que Roni, c'est comme √ßa, je l'adore, elle est vraiment adorable. Et nous, c'est arriv√© comme √ßa, et un jour, l'√©levage de Buc nous a appel√©s, et nous a demand√© si on √©tait OK pour r√©cup√©rer... Un chiot qui se retrouvait un peu sur le carreau parce qu'en fait, elle a √©t√© attribu√©e √† une autre famille √† la base et la famille s'est d√©sist√©e. Enfin, je ne sais pas ce qui s'est pass√©. Oui, √ßa peut arriver. Et du coup, on √©tait les suivants sur la liste s√Ľrement et ils nous ont propos√© Salsa. Et donc, c'√©tait parti.

  • Estelle

    Trois petits mots pour te décrire toi et pour décrire Salsa.

  • Val√©rie

    Alors moi, hyper émotive, généreuse, hyper sensible. Et Salsa, je dirais obéissante.

  • Estelle

    coquine et attendrissante attachante je confirme parce que dans notre histoire commune quand m√™me tu nous as pass√© le relais √† la demande de l'√©cole toujours bien s√Ľr puisque du coup j'ai eu la chance de passer avec Salsa une bonne partie de l'√©t√© qui a suivi la remise parce que vos vacances sportives comme on disait tout √† l'heure √©taient pr√©vues et pour le coup c'√©tait incompatible avec cette toute petite Salsa elle aurait √©t√© plus grande je pense et avec plus d'√Ęge √ßa n'aurait pas √©t√© probl√©matique mais un tout petit chiot c'√©tait un peu challengeant, trop challengeant et pour le coup on a pass√© de tr√®s bonnes vacances et c'est comme √ßa qu'on s'est rencontr√© la premi√®re fois avec les gar√ßons aussi c'est vrai que dans cette histoire comment √ßa s'est pass√© pour vous donc tu as suivi, tu es devenue famille d'accueil aussi, vous √©tiez famille d'accueil en m√™me temps ?

  • No√©mie

    Oui c'était concitant il me semble

  • Val√©rie

    C'était un peu sur... Non, toi, c'était quasiment sur la fin, lorsque...

  • No√©mie

    On a fait... √† quelques mois apr√®s √ßa a d√Ľ √™tre un peu concomitant quand m√™me en tout cas on a fait plein de d√©tente ensemble √ßa c'est s√Ľr c'√©tait la barrette de salsa ma petite figueule mais voil√† apr√®s √ßa a d√Ľ s'imbriquer un peu dans le processus mais bon √ßa a chang√© pas grand chose apr√®s nous de notre c√īt√© on a continu√© √† respecter √† y avoir prolonger l'apprentissage de chien guide avec Roni, c'est-√†-dire qu'elle va toujours au caniveau, elle s'arr√™te au passage pi√©ton, c'est une chienne qu'on prom√®ne sans laisse et qui s'arr√™te au passage pi√©ton quand m√™me, mais c'est hyper... Elle attend pour manger sa gamelle, donc c'est hyper agr√©able parce que c'est un chien que j'aurais jamais eu pour moi-m√™me la rigueur et la patience d'inculquer ce genre d'√©ducation qui est 6-8 mois un peu challenge mais apr√®s qui est tellement... On est tranquille pour 10 ans et... il faut le faire donc oui √ßa a d√Ľ √™tre un peu concomitant je me souviens plus apr√®s de toute fa√ßon on suivait les retours de rendez-vous alors comment √ßa se passe et puis encore une fois No√©mie √©tait l√† pour les conseils √†

  • Val√©rie

    chaque fois je me souviens d'une fois o√Ļ Salsa s'√©tait fait piquer par une gu√™pe je crois dans le jardin sur le museau No√©mie, qu'est-ce que je dois faire ? √áa gonfle ! T'attends,

  • Sol√®ne

    t'inquiètes pas.

  • Val√©rie

    On vient de se lasser, si jamais... J'arrive. Et puis on a fait des détentes ensemble, et puis on a fait des balades ensemble, elle m'a guidée, peut-être ta voix pose là différemment. Noémie qui est toujours là quand il faut et qui sait dire les choses. C'était chouette d'avoir cet appui aussi, ça rassure. Et puis il y avait Roni, donc... il y avait les quatre copines qui étaient là.

  • Estelle

    Tu te serais lancée Valérie s'il n'y avait pas eu Noémie dans cette aventure de chien guide ?

  • Val√©rie

    Je ne crois pas parce qu'en fait c'est No√©mie qui m'a mis vraiment le pied √† l'√©trier c'est No√©mie qui m'a donn√© le go√Ľt √† l'√©ducation c'est No√©mie qui m'a prouv√© que c'√©tait faisable en fait parce qu'on ne se rend pas compte en fait de ce que c'est et m√™me si tu n'y connais rien d'avoir eu No√©mie de l'avoir vue faire √©voluer avec Ronny, on s'est dit que c'est faisable. Et oui, c'est du temps, c'est de l'investissement. √Čmotionnellement, tu vas prendre cher, √ßa c'est s√Ľr.

  • Estelle

    T'es nuit aussi.

  • Val√©rie

    Non, pas tant que ça. Franchement, ça le sert.

  • Estelle

    Elle pourrait dire ça à mon baby-boy, ça serait pas mal. Je souffre encore, moi.

  • Val√©rie

    non mais voil√† et puis au bout la fiert√© parce que √ßa aujourd'hui elle guide elle guide aujourd'hui et aujourd'hui elle guide et le cadeau le plus beau cadeau que j'ai pu avoir √† No√ęl c'est que son son ma√ģtre nous a envoy√© un message en nous demandant si on serait ok pour la voir et passer un petit moment ensemble je lui ai dit mais vous √™tes le p√®re No√ęl est-ce qu'il faut savoir que les prises de contact sont √† l'initiative du ma√ģtre en fait c'est

  • Estelle

    vrai que c'est pas le cas dans toutes les √©coles en France √ßa se fait diff√©remment, chacun a son histoire histoire des √©coles en tout cas des associations, mais c'est vrai que du coup Paris, il y a 6 mois o√Ļ le temps que le bin√īme se construise, l'√©cole ne confie pas encore les coordonn√©es de la famille d'accueil, et ensuite c'est confi√© uniquement au ma√ģtre, et c'est au ma√ģtre de prendre la d√©marche. Alors des fois √ßa se fait beaucoup plus avant les six mois, parce que les connexions sont d√©j√† l√†.

  • Sol√®ne

    Donc c'est vrai que du coup, quand ça s'en va, tu ne sais jamais si tu vas la revoir.

  • No√©mie

    Exact.

  • Sol√®ne

    Je comprends encore plus le déjeuner.

  • Estelle

    Le t-shirt.

  • Val√©rie

    Oui,

  • Estelle

    je vais pleurer quand elle va partir.

  • Val√©rie

    Ah oui, c'est ça.

  • Sol√®ne

    et est-ce que parce que du coup t'as dit que √ßa avait √©t√© hyper difficile le d√©part de Salsa que toi tu t'√©tais beaucoup attach√©e toi No√©mie quand tu vois que Val√©rie s'engage l√†-dedans et tout et que tu vois aussi que c'est hyper difficile pour elle la s√©paration est-ce que tu te dis pur√©e j'aurais jamais d√Ľ lui parler des chiens alors

  • No√©mie

    non pas du tout et non pas que j'aime l'avoir souffré voilà elle en avait conscience c'est un package on sait que ça va être dur, ça va être beau, ça va être bien on va voir faire un peu les montagnes russes, mais la fierté du truc. Je pense que même si c'est un peu dur, ça vaut le coup. Le jeu en vaut vraiment la chandelle. Et là, l'expression n'est pas galvaudée. C'est l'immense satisfaction du truc qui va au bout, d'avoir été la petite pierre à l'édifice dans le parcours comme ça. J'imagine, en tout cas.

  • Val√©rie

    Oui, oui, non, non, mais oui, c'est... Moi, le mot fierté est difficile à prononcer parce que voilà, mais non, non, je suis vraiment ravie d'avoir été jusque-là. Je pense que ça a pris tout son sens. On va revenir un peu sur mes épopées sportives, tout ça, mais au mois de mai dernier, j'ai fait les 100 kilomètres du Mont-Saint-Michel. C'est-à-dire qu'on part, voilà, on a 25 kilomètres par jour sur 4 jours, on fait 100 bornes. à pied. Et en fait, sur tout le groupe qu'on était à ce moment-là, il y avait une déficience visuelle qui était accompagnée par sa meilleure amie, mais aussi par son chien, évidemment. Et là, ça a été juste incroyable parce que j'avais devant moi, en fait, le résultat du travail. qu'on a fait. C'est un truc de fou. J'ai pleuré mais 100 fois. Et c'est là que tu prends réellement conscience du travail que tu apportes et de l'aide que tu apportes à ces gens-là. Et donc, ouais, là, j'étais fière. Là, j'étais fière. Mais en même temps, je suis super en colère parce que je me rends compte qu'on est vraiment une goutte d'eau dans un océan parce qu'il n'y a rien qui est fait pour ces gens-là, quoi. Non. C'est un truc de fou.

  • Estelle

    On ne se rend compte que quand on est engagé, quand on se projette, en fait.

  • Val√©rie

    Ouais. et alors c'est peut-être si on n'est pas concerné directement tu te rends pas compte de rien et tu te poses la question alors Noémie aussi elle se déplace beaucoup en vélo tu prends conscience aussi qu'il y a énormément de choses qui sont, enfin c'est des hérésies c'est hyper mal foutu tout est mal foutu, rien que quand tu te balades en vélo, quand tu te déplaces en vélo tu te dis mais pour les gens qui sont ou en fauteuil ou malvoyants, c'est pas possible en fait c'est pour ça que tu n'en vois pas dans la rue tout est une épreuve, c'est ça et donc pour revenir plus sur l'amitié des chiens et de Salsa quand t'es en travaux pratiques c'est là que tu te rends compte et c'est vrai que Salsa moi je l'ai eu au tout début en famille relais elle avait un mois de plus que quand elle est arrivée chez vous donc elle devait avoir 4 mois et demi en effet elle faisait ses nuits je confirme et

  • Estelle

    c'est vrai que je l'ai emmenée en vacances et on a découvert plein de choses elle était très émotive parce qu'elle était très réactive en tant que toute jeune pour aller voir les congénères, etc. C'était génial. Moi, je suis partie en baie de Somme avec elle. Pendant que vous étiez au sud, sportivement, on va dire. Moi, on était au nord, au frais. Et pour le coup, d'échanger ça avec un si petit chien, etc. Et tout en ayant un peu de contact entre nous. Moi, dès que je peux, j'essaye d'avoir un tout petit contact avec la famille Rolais. Pas tous les jours, mais juste de dire tout va bien.

  • Val√©rie

    Une petite photo, juste tout va bien.

  • Estelle

    √ßa fait plaisir et moi √ßa me fait plaisir aussi d'envoyer, de montrer ces liens l√† c'est vrai que moi j'ai vu que √ßa a guid√© je tiens pas un tableau de chasse de mes relais, clairement pas mais √ßa fait partie comme tu dis de l'objectif tous les gens qui sont dans cette lumi√®re l√† l'objectif derri√®re c'est qu'ils soient devant leur ma√ģtre et qu'ils guident √ßa rend le projet un peu concret il faut voir un peu aussi l'aboutissement de temps en temps oui

  • No√©mie

    sans forc√©ment tenir les comptes, comme tu dis, mais c'est agr√©able aussi de venir se dire, eh, voil√† o√Ļ on en est. Ce n'est pas simple, parce qu'on se rend compte aussi, quand on est un peu dedans, du long parcours que c'est. Des questionnements qu'ils ont tr√®s pouss√©s sur, est-ce qu'on est OK ? Est-ce que la personne sera en s√©curit√© avec son chien ?

  • Estelle

    Est-ce que le chien est OK ?

  • No√©mie

    Et voilà, dans les deux sens, et toute leur clairvoyance aussi, pour des fois arrêter avec certains chiens, on ne sait pas. pas la peine.

  • Val√©rie

    C'est pas fait pour lui.

  • No√©mie

    Ça n'ira pas.

  • Val√©rie

    C'est tellement difficile. Tu ne peux pas en vouloir au chien de ne pas aboutir à l'objectif parce que c'est tellement difficile.

  • Estelle

    Très exigeant.

  • Val√©rie

    C'est ça. C'est un métier très exigeant. C'est incroyable. Tu te dis mais comment ces petites bêtes-là

  • Estelle

    elles arrivent √† √ßa et par le jeu en plus et le plaisir c'est qu'on parle d'un travail exigeant mais pour eux c'est de la friandise des c√Ęlins du compagnonnage je pense que si on posait la question √† un chien guide je sais pas s'il dirait vraiment si

  • No√©mie

    il travaille flemme de me lever ce matin l'approche est top l'an passé j'ai envoyé même ma fille elle a voulu aller faire son stage de 3ème au chien guide Elle a passé une semaine de rêve.

  • Estelle

    Ben oui.

  • Val√©rie

    Moi, je veux bien y aller aussi.

  • No√©mie

    Je suis √Ęge de troisi√®me. √Čvidemment.

  • Val√©rie

    Je vais postuler pour les prochains.

  • Estelle

    Est-ce que dans toute cette aventure que vous avez eue avec les chien-guides, parce que l√†, aujourd'hui, Roni est r√©form√©, tu continues un petit peu les r√īler peut-√™tre ?

  • No√©mie

    Oui, complètement.

  • Estelle

    Je crois que du c√īt√© de Salsa, donc elle a √©t√© remise. Et il y a des r√©flexions en cours, peut-√™tre, tu vas nous dire.

  • Val√©rie

    Oui. la s√©paration avec Salsa √ßa a √©t√© plus que douloureux j'en ai encore les larmes aux yeux j'ai perdu un bout de mon coeur quand elle a quitt√© la maison et en fait du jour o√Ļ est arriv√©e Salsa, j'ai rapidement pris conscience, je disais elle nous a apport√© des paillettes et des bulles de savon dans la maison c'√©tait dingue, j'ai trouv√© que l'ambiance dans la maison, tout s'√©tait devenu plus lumineux et plus l√©ger et voil√† toute petite b√™te, elle nous a apport√© tellement, tellement, tellement. Et donc voil√†, elle a r√©ussi son parcours et on en est bien fiers, bien contents. Pour moi, c'√©tait pas possible de remettre √ßa. Quand Salsa est partie, son √©ducateur m'a dit, alors vous seriez pr√™te √† reprendre un chiot ?

  • No√©mie

    Le mal au mal.

  • Val√©rie

    On s'est dit,

  • Estelle

    bah non,

  • Val√©rie

    √ßa va pas √™tre possible. √áa va pas √™tre possible parce que d√©j√†, je pouvais plus respirer tellement. je souffrais, mais ce n'√©tait pas possible pour moi. Non pas que je ne voulais pas apporter mon aide, au contraire, quelque part, c'√©tait un peu peut-√™tre √©go√Įste, je n'en sais rien. C'est humain. Vraiment, c'√©tait plus fort que moi. Je vais le dire avec toute grande franchise, je ne sais pas si c'est quelque chose qui va parler aux gens ou si c'est quelque chose qu'il faut dire, j'en sais rien. Mais pourquoi je ne voulais pas d√©j√†, un, parce que j'√©tais fissur√©e en deux, et deux, je ne voulais surtout pas que ce deuxi√®me chiot qui allait arriver, si on avait d√Ľ en prendre un autre, dans l'instant, c'est-√†-dire que je ne voulais pas faire une comparaison. Je me refusais... de faire une comparaison avec un autre chiot parce que ce petit chiot il a sa personnalit√© Salsa avait la sienne je sais que j'aurais fait cette comparaison et je trouvais pas √ßa juste pour ce deuxi√®me chien qui allait arriver dans notre famille c'est vrai qu'il y a diff√©rents comportements face au d√©part du chiot en √©ducation,

  • Estelle

    en adoption et tout c'est un peu diff√©rent mais en √©ducation en tout cas il y a ceux qui ont envie et le besoin d'avoir tout de suite quelques-uns une autre occupation, un autre projet. Combler le vide, mais au sens positif, pas en mode bouche-trou. Et du coup, on le voit quand c'est possible. Il y a des gens, justement, qui... Des fois, ils peuvent demander une pause, mais selon les gens, la pause peut √™tre plus ou moins courte, au sens o√Ļ, longtemps, √ßa peut √™tre un jour, une semaine, ou un an. Vraiment, moi, quand j'√©change avec les invit√©s, on a vraiment diff√©rentes mani√®res de faire, parce qu'on est des √™tres humains tout √† fait diff√©rents aussi. et puis en effet il y en a qui ont du mal et c'est √† leur honneur aussi d'accepter le d√©part de ce chien et de se dire est-ce qu'on le reverra il y en a aussi qui attendent de savoir vraiment s'il guidera ou pas, ou s'il va √™tre adopt√©, √† adopter, pour justement pas laisser la place √† un √©ventuel retour √† la maison, tu vois,

  • No√©mie

    en cas d'adoption.

  • Estelle

    En cas de r√©forme, il y a aussi cette temporisation-l√† qui fait que souvent les gens attendent vraiment qu'il soit vraiment remis. √áa peut aussi arriver. Mais en tout cas, le bon choix est le tien. √áa, c'est s√Ľr.

  • Val√©rie

    Je ne sais pas.

  • No√©mie

    C'est un gros investissement émotionnel.

  • Val√©rie

    C'est encore très fragile. L'été dernier, ça a commencé à... à me retravailler un peu. Et puis, je me dis, non, enfin, c'est trop compliqué. Je n'ai pas envie de vivre ça. Vraiment, c'est une souffrance. Et puis là, récemment, on s'est dit, allez, on essaye de se relancer et pourquoi pas commencer par des relais, finalement, pour temporiser un peu, voir comment ça se passe.

  • Estelle

    Tu auras ta petite salsa comme elle a été pour moi.

  • Val√©rie

    Exactement. Et puis apr√®s, passer le cap r√©ellement. Apr√®s, on a aussi des situations professionnelles qui ont chang√©. Mon mari avait plus de possibilit√©s, de facilit√© en tout cas, quand il y avait salsa. L√†, √ßa serait peut-√™tre un peu plus compliqu√©. Donc, c'est quelque chose qu'il faut vraiment qu'on pose. Et tu vois, j'ai commenc√© √† en parler un peu autour de moi, sur mon nouveau poste o√Ļ je suis depuis un an et demi. Je ne suis pas s√Ľre que √ßa passe encore. Donc l√†, tout de suite, forc√©ment, √ßa va limiter. Oui,

  • Estelle

    si tu ne peux pas la faire avec toi.

  • No√©mie

    Tout le boulot de pédagogie, des fois. soit en entreprise, mais soit un peu partout. Oui,

  • Estelle

    qui peut être assez lourd.

  • Val√©rie

    Et oui, parce que là, j'entends, si toi tu le fais, tout le monde va vouloir le faire. Et là, j'ai juste envie de dire, que tout le monde le fasse, parce qu'il y a des besoins.

  • Estelle

    Oui, et puis tout le monde va se mettre du fond, avoir un chiot, aller √† des cours du chiot, lui apprendre √† s'asseoir au passage p√©tant. Moi, j'ai juste sorti √ßa quand j'√©tais en √©cole d'ing√©nieur et je leur ai dit... dans d'autres √©coles ils ont trouv√© la solution mais des quotas au moins ils sont s√Ľrs mais alors ils les atteignent parce qu'ils font un projet autour pour les atteindre mais tout le monde ne va pas se mettre du jour au lendemain √† accueillir un chien c'est un succ√®s d'investissement √©motionnel, physique, organisationnel, √©norme je ne sais pas Sol√®ne,

  • Sol√®ne

    toi qui vois ça de l'extérieur moi de l'extérieur j'ai peur des chiens donc déjà de base je ne m'engagerai pas dans ce genre de processus mais au delà de ça moi j'ai des amis qui ont des chiens quand je vois l'engagement que c'est et c'est bien pour ça aussi que j'ai fait le choix d'avoir un chat C'est parce que quand il fait moins douce dehors, il faut quand même sortir pour promener le chien. Bah non, moi je suis au chaud avec mon chat. Pardon pour les fans de chiens.

  • Estelle

    J'ai vu une image sur le Blue Monday qui a √©t√© cr√©√©e hier, sur l'enregistre en janvier, o√Ļ justement il y avait les ma√ģtres de chiens qui √©taient dehors et les ma√ģtres de chats qui √©taient sous la couette avec le chat. Voil√†,

  • Sol√®ne

    exactement. Et en fait, là maintenant, il y a des chiens dont j'ai plus peur parce que ça a été un travail d'acceptation. entre eux et moi. Et c'est pour ça que je valide que, clairement, tout le monde ne va pas se mettre du jour au lendemain à devenir famille d'accueil parce que il y a déjà le quotidien qui peut jouer, il y a l'engagement que c'est, les différents projets aussi.

  • Speaker #0

    et malgré tout la peur des animaux c'est un vrai sujet aussi on va pas tous devenir famille d'accueil parce qu'on a le droit d'emmener un chien c'est les réponses faciles aussi c'est

  • Estelle

    dans les tuyaux plus ou moins on verra il faut laisser le temps j'ai quand même appelé Buc la semaine dernière et ils me disent que pour le moment il se passe pas grand chose à Buc parce qu'ils n'ont plus d'éducateur oui donc pour l'instant étant donné que Vincennes est à l'autre bout de la Terre pour nous,

  • Sol√®ne

    c'est mission impossible pour aller jusqu'à Vincennes ça laissera le temps de cheminer aussi je me demandais si dans toute cette aventure que vous avez eue chacune avec les chiens guides il y avait quelque chose que vous aviez appris ou découvert que vous auriez jamais forcément imaginé avant vraiment de mettre le pied ou la main au bout de la laisse très probablement,

  • No√©mie

    moi ce qui me vient assez spontan√©ment c'est que l'√©ducation d'un chien, c'√©tait assez nouveau pour moi. J'ai eu beaucoup de chiens, mais des chiens qui n'√©taient pas √©duqu√©s ou pas √©lev√©s, qui √©taient en libert√©, dans le jardin. Et donc, c'√©tait assez nouveau pour moi, le c√īt√©, effectivement, la discipline, que j'entrevoyais, que je connaissais, mais que je n'avais jamais pratiqu√© jusqu'ici. nous √ßa s'arr√™tait, on leur apprenait √† donner la patte et voil√†, on avait fait le tour et toute cette √©ducation on ne doit pas dire √ßa pour les chiens, l'√©ducation positive mais en tout cas l'√©ducation par la r√©compense et √ßa c'√©tait hyper chouette parce que quasiment √† aucun moment on est en train de gronder le chien alors on va lui dire non des fois, on va lui dire que c'est pas √ßa mais tout est hyper doux et √ßa r√©ussit il faut √™tre tr√®s pers√©v√©rant on se d√©couvre aussi des ressources parfois inesp√©r√©es mais tout est dans l'accompagnement on est beaucoup √† l'√©coute du chien et voil√† c'est un c√īt√© que moi j'avais jamais trop abord√© donc j'ai d√©couvert un peu tout ce monde l√† et puis comme je le disais un tout petit peu avant aussi l'enti√®ret√© du parcours avant de pouvoir dire tel chien va √™tre remis √† telle personne le nombre d'√©tapes qu'il y a √† franchir question que toute l'asso se pose chacun √† leur poste, avec des postes tr√®s pr√©cis, c'est quand m√™me une sacr√©e machine, une sacr√©e organisation, et voil√†, et c'est rigolo et le dernier point, moi c'est aussi le travail de p√©dagogie dont on parlait √† l'instant, moi la premi√®re id√©e qui m'est venue, c'est de me dire, mais est-ce qu'√† un moment, dans les √©coles qui enseignent la s√©curit√© aux vigiles, etc on leur dit quand m√™me que √ßa devrait √™tre un truc de base euh... et m√™me √† l'entr√©e de b√Ętiments publics, √† l'entr√©e des choses incroyables, qui se sont toujours sold√©es positivement, pour ma part.

  • Sol√®ne

    Mais ce n'est pas fluide, ce n'est pas logique.

  • No√©mie

    On sent qu'il y a un petit blocage. Mais du coup, on en parle, et c'est en en parlant aussi que ça devient plus facile et que les gens s'y habituent. Mais voilà, il faut écarter leur arrière.

  • Estelle

    il faut un peu de force mais en gros c'est ça moi je te rejoins aussi mais c'est vrai qu'il y a un sacré boulot t'avais déjà eu des chiens toi ? mes parents avaient des chiens mais c'était des chiens de compagnie tout simple tu vois ça n'a rien à voir et puis quand en plus j'étais gamine tu t'en occupes les trois premiers jours et puis après tu mets un peu d'eau dans la gamelle une fois de temps en temps quand il n'y en a plus quand on te demande de le faire mais tu t'en occupes pas en fait vous aviez confié des responsabilités à vos enfants par rapport aux chiens ?

  • No√©mie

    Oui, oui bien s√Ľr c'√©tait un projet de famille il y a des gens qui font √ßa en solo je leur tire mon chapeau √† chaque fois on est deux adultes c'est un projet j'irais pas jusqu'√† dire hum que c'est un peu fou de le faire tout seul mais si vraiment si vous avez 38 et que vous pouvez pas sortir si vous avez le chiot qui est l√† et tout c'est bien d'√™tre plusieurs, c'est bien pour le chien aussi,

  • Estelle

    c'est ce que j'allais dire c'est super pour le chien parce que ça lui permet aussi de réagir peut-être différemment, d'avoir une écoute un peu différente aussi en fonction de la personne avec qui il se trouve.

  • No√©mie

    Et puis √ßa dilue, √ßa r√©partit les t√Ęches quoi c'est √ßa

  • Sol√®ne

    Pour aller un peu vers les questions de fin, je vais vous demander de r√©pondre chacune √† votre tour √† la question sur un moment o√Ļ vous avez √©t√© bluff√© par votre chien, votre √©l√®ve chien guide, et qui reste un souvenir marquant, qui veut commencer.

  • Estelle

    Moi, je veux bien commencer, mais un souvenir marquant, bluffant.

  • No√©mie

    Alors moi, j'en ai un tout de suite. Tr√®s rapidement, Roni √©tait tr√®s, tr√®s √† l'√©coute. Elle avait vraiment un grand d√©sir de satisfaire l'humain, de r√©pondre √† la demande de l'humain. Et c'√©tait assez fou. Et ce qui fait que √ßa en ferait presque une chienne. On a l'impression que c'est √† la baguette, en fait. C'est-√†-dire que c'est assis la ligne et paf, vraiment au garde-√†-vous. Elle ne met pas une heure √† descendre son gros derri√®re. il y en avait comme √ßa qui font semblant qui font semblant pour te faire plaisir c'est bon elle va √™tre contente mais garde √† vous pas bouger pas bouger il n'y a pas une oreille qui on sentait son besoin comme √ßa de bien faire et quand j'ai compris un petit peu √ßa cette personnalit√© c'est fou parce que c'est adorable on a vraiment envie de dire c'est bien d√©tends toi quand m√™me √ßa va bien se passer on rejoint le c√īt√© hyper sensible, hyper √©motif qu'elle est mais c'√©tait incroyable et puis √ßa marche toujours c'est fou parce que √ßa para√ģt garde √† vous c'√©tait fou fou moi j'avais l'impression de faire hyper bien mon boulot aussi quand j'avais rendez-vous avec du cat face oui √ßa r√®gle bien tu l'as tr√®s tr√®s bien fait c√īt√© bonne √©l√®ve, un peu scolaire, mais c'est chouette de dire et tout √ßa, encore une fois, en douceur. Et oui,

  • Sol√®ne

    Salsa était aussi bonne élève ?

  • Estelle

    Oui, Salsa √©tait bonne √©l√®ve, oui, alors un peu coquine, un peu filoute, mais elle √©tait bonne √©l√®ve, effectivement. Alors, je n'ai pas de souvenirs comme √ßa tr√®s, tr√®s marquants, mais quand tu les vois, enfin, quand tu lui apprends des choses et qu'effectivement elle remet √ßa en place tout de suite derri√®re, ben oui, c'est... C'est choquant dans le sens o√Ļ tu te dis, encore maintenant, comment c'est possible, comment elle peut savoir, comment elle fait pour √™tre aussi carr√©e, √™tre aussi attentive √† l'√©coute.

  • No√©mie

    C'est comment elle a compris. Oui,

  • Estelle

    c'est √ßa. Ce n'est peut-√™tre pas le souvenir le plus sympa √† dire, mais en fait, malgr√© la souffrance que j'avais √† la quitter, c'est moi qui l'ai ramen√©e. la derni√®re fois et en fait je pense qu'elle l'a tr√®s vite compris et en fait je l'avais mise dans la voiture je l'avais mise au sol au c√īt√© passager et habituellement quand elle montait dans la voiture de c√īt√© passager elle se mettait en boule l√† elle faisait le trajet et je la sortais de la voiture sauf que l√† en fait elle avait mis sa t√™te entre l'angle du fauteuil le bo√ģtier de vitesse et sa t√™te √©tait l√† comme √ßa et elle me regardait, moi je conduisais et je lui disais mais arr√™te de me regarder arr√™te de me regarder parce que je voyais que dans ses yeux c'√©tait o√Ļ tu m'emm√®nes et qu'est-ce qui va se passer et je lui disais parle-moi parce que tu sens, parfois c'est √ßa t'as aussi envie de leur dire mais bip parle, parce qu'il te manque plus que √ßa. Parce qu'elle comprend exactement, quand tu lui dis ta place, elle va √† sa place, elle bouge pas. Tu vois, chez les gens, tous nos amis ont jou√© le jeu. Il n'y a que vous qui avez un chien. Sinon, elle a l'or maintenant, mais la plupart de nos amis n'ont pas d'animaux. Et ils ont tous jou√© le jeu. Quand on allait chez eux, ok, j'ai une copine, elle est allergique, en plus, au poil de chien et chat, tout √ßa. Elle a jou√© le jeu, elle dit pas de soucis, viens. Et Salsa, on lui disait ta place, elle bougeait pas. Et √ßa, c'est C'√©tait remarquable aussi. Et c'est le souvenir que les gens ont de Salsa, c'est qu'en fait, on l'oubliait, parce qu'elle ne bougeait pas. Elle ne bougeait pas, elle n'√©tait pas fofolle, elle ne bougeait pas, vraiment.

  • Sol√®ne

    Moi, je me souviens de quand je l'avais amenée au bureau, parce que j'ai aussi travaillé avec elle cet été-là, et c'est vrai que les gens rentraient dans le bureau, ne la voyaient pas comme la plupart des chiens, mais surtout, ne la voyaient pas longtemps, c'est-à-dire qu'ils pouvaient passer une heure dans mon bureau à discuter, et en fait, après, souvent... elle queenait dans ses rêves ou des choses comme ça mais c'est vrai qu'elle était discrète ça fait partie de ses grands caractères et donc ça pour moi c'était des bons souvenirs c'est assez marquant j'ai l'habitude de demander quel est votre pire et votre meilleur moment avec les chiens guides est-ce que vous avez en tête en quelques mots votre pire et votre meilleur moment ? Commençons par le pire.

  • Estelle

    Le pire, c'était de la quitter, évidemment. Même si tu sais qu'elle va faire son travail parce que c'est ce pour quoi on était dans l'aventure. C'était le pire des moments, évidemment. Il y a un moment aussi qui n'était pas très sympa. C'est quand elle s'était faite opérer et stériliser. Le lendemain ou le surlendemain, je suis descendue le matin.

  • Sol√®ne

    Je me souviens. Je t'ai jamais appelée,

  • Estelle

    je crois. Oui, oui, oui. Et en fait, pareil, vous étiez peut-être les deux personnes que j'ai contactées. Et en fait, dans ses yeux, j'ai vu, elle était paniquée, terrorisée. En fait, elle était en sang. c'était juste apparemment normal, une perte post-opératoire. Bref. Donc ça, c'était pas un moment sympa parce que j'ai vu mon mari partir avec la chienne dans les bras vite chez le vétérinaire à 7h du matin. Mais le pire, c'est quand tu lui dis au revoir et que tu sais pas si tu la reverras.

  • Sol√®ne

    √áa va arriver bient√īt peut-√™tre. Oui !

  • Estelle

    Et le meilleur moment, c'est le jour o√Ļ elle est rentr√©e dans la maison. Le meilleur moment, c'est √ßa. Et puis c'est premier. les lignes quand elles s'assoient, les premiers gestes d'ob√©issance qu'elle comprend quand elle fait ses besoins.

  • No√©mie

    Moi, les pires moments, parmi tous les relais qu'on a pu faire, on a quand même eu 2-3 boulets. Oui, tu ne nous as pas donné de nom,

  • Sol√®ne

    mais on peut essayer. On n'a pas tenté de jouer des relais.

  • No√©mie

    Je ne suis pas obligée de dire des noms.

  • Sol√®ne

    Tu as eu qui en relais ? Tu te souviens ?

  • No√©mie

    J'en ai eu des... Je ne sais pas, 20 ou 25. Oui, moi aussi.

  • Estelle

    J'en ai eu un qui était tellement beau.

  • No√©mie

    J'en ai eu plein des très beaux. C'était quel le très beau ?

  • Estelle

    Je ne me souviens pas, mais alors il était très...

  • No√©mie

    mais vraiment qui tirent qui vont √† peine au caniveau qui te tirent au milieu de la route qui mettent ta place mais il n'a jamais entendu ce mot vraiment √† se dire sur le temps d'un week-end se dire mais toi t'es vraiment dans le cursus voil√† alors apr√®s encore une fois c'est une mini fen√™tre et tout √ßa et j'ai aussi eu des chiens qui √©taient en cours de r√©forme donc l√† √ßa se comprenait un peu plus ah oui tu comprends ou alors qui te font passer une nuit d'enfer parce qu'ils grattent, ils pleurent, parce qu'ils ne sont pas chez eux, parce que tu finis par aller dormir en bar. Et puis voil√†. Mais donc, on a eu quelques pires. Des fois o√Ļ mon mari me dit, un relais encore l√† ? On est s√Ľr, on va mal dormir ? Bon, je dis non. Les meilleurs moments, on a eu quelques relais assez exceptionnels. Un des premiers qu'on a eu, c'√©tait un m√Ęle. Il √©tait vraiment... vraiment extra et les enfants s'en souviennent encore il y a des noms des fois de chiens qu'on oublie un petit peu mais je pense que les enfants s'en souviennent vraiment il √©tait extra, l√† bien s√Ľr √ßa va pas me venir sinon c'est pas dr√īle mais vraiment c'√©tait notre mod√®le c'√©tait Moti j'ai enregistr√© la semaine derni√®re avec son ma√ģtre

  • Sol√®ne

    pour un √©pisode qui ne para√ģtra pas avant octobre il va falloir √™tre patient parce que nous √©tions deux intervieweuses je vous laisserai deviner j'ai des photos et des films de

  • No√©mie

    Moti c'était extraordinaire ce chien il était nous c'était du miel je l'ai rencontré il est adorable je l'ai vu en mois de décembre il était extra et on en a eu 2-3 des très sympas ou des mêmes auxquels j'ai pleuré quand il partait on a eu une

  • Estelle

    Misty qui était adorable

  • No√©mie

    Estelle elle est impressionnante tu donnes un nom de chien elle le connait on en a eu beaucoup qui nous ont marqué il n'y a pas deux chiens qui se sont comportés de la même façon la personnalité des chiens j'aurais jamais dit il y a un panel heureusement on a eu des chouettes expériences qui fait qu'on continue à s'engager on est ravis d'être avec Roni aujourd'hui effectivement c'était pas le but initial et bien

  • Speaker #0

    mais finalement c'est super vous ne pouviez pas la laisser partir merci √† vous deux peut-√™tre que tu veux faire la bo√ģte vocale on va rapidement faire la bo√ģte vocale je propose toujours √† mes invit√©s de se laisser un message l'une √† l'autre que vous d√©couvrirez qu'√† la diffusion de l'√©pisode donc je vais proposer √† l'une de vous de sortir de la chambre pendant que l'autre enregistre et ensuite on inverse les r√īles

  • No√©mie

    coucou Valou c'est moi écoute t'aurais pu décrocher sinon garde bien en tête choix de destination pop-in ça devient urgent il faut qu'on décide ça dans les jours qui viennent ok coup de fil à buque c'est déjà fait mais s'ils ont pas de chien de proposer on va aller papouiller des petits chiots je vais écrire à Cécile et n'oublie pas tu coches sur ton agenda une date que Solène va nous dire pour qu'on écoute ensemble on passe ce moment ensemble d'écoute voilà à très vite bisous bisous

  • Estelle

    Coucou Manomi, écoute, là je suis dans la voiture, je vais à la danse et donc je pensais à toi. Je voulais savoir si tu serais dispo pour qu'on puisse faire une grande promenade comme on a fait il n'y a pas très longtemps. Et voilà, pour discuter, pour prendre le temps, pour souffler un peu et puis pour se faire du bien toutes les deux. Je te fais plein de gros bisous, je t'aime fort et n'oublie pas, ma main est dans la tienne.

  • Sol√®ne

    Noémie et Valérie merci beaucoup d'avoir participé à Future Shingin merci Solène d'avoir organisé tout ça ensemble c'était super c'était hyper intéressant de pouvoir faire cet épisode toutes les 4 donc merci beaucoup

  • No√©mie

    Merci √† vous pour votre proposition c'√©tait chouette c'est un chouette exercice nouvelle aventure finalement chose d'in√©dit compl√®tement in√©dit merci de votre bienveillance et de votre √©coute avec plaisir on vous dit √† tr√®s bient√īt pour vous suivre dans vos projets avec plaisir

  • Sol√®ne

    Et voil√†, c'est la fin de cet √©pisode. J'esp√®re qu'il vous aura plu. Encore merci √† Sol√®ne de m'avoir suivi dans cette proposition et √† No√©mie et Val√©rie de s'√™tre livr√©es si pr√©cieusement. Et si vous avez appr√©ci√© cet √©pisode en deux parties, vous permettant de d√©couvrir un autre podcast avec Friendship, je vous conseille de d√©couvrir celui de Florine de l'√©pisode 53 o√Ļ on d√©couvre comment former des chiens pour les jeunes diab√©tiques et puis comment en obtenir un pour mieux vivre avec le diab√®te de type 1 sur le podcast Happy Diabetes, le type 1, on en parle ? de mon c√īt√© je vous dis √† tr√®s bient√īt pour le prochain √©pisode sur l'univers m√©connu des Shangri-La

Share

Embed

You may also like

Description

D√©couvrez Val√©rie et No√©mie, d'abord amies puis familles d'accueil √† Paris pour cette deuxi√®me partie de notre √©change ensemble ūü¶ģ


‚Ź™ La premi√®re partie est ici sur le podcast Friendship !


L’épisode du jour est spécial sur plusieurs points :

  • Petite entorse √† la r√®gle en cette fin de mois puisqu'il ne s'agit pas de maitre.sse de chien guide, mais de famille d'accueil

  • Je ne suis pas non plus la seule podcasteuse autour du micro, cette √©pisode √©tant la suite de notre interview en commun avec Sol√®ne, la cr√©atrice et l‚Äôh√īte du podcast Friendship

  • Nos invit√©es sont en bin√īme elles aussi pour l‚Äôoccasion !


Ainsi, nous avons échangé ensemble avec Valérie et Noémie sur leur amitié dans la première partie sur le podcast Friendship, puis sur comment elles sont devenues tour à tour famille d'accueil, le tout entre amies.


Je vous recommande aussi d'√©couter l‚Äô√©pisode 53 avec Florine, o√Ļ on d√©couvre comment former des chiens pour jeunes diab√©tiques, puis comment obtenir un chien pour mieux vivre avec le diab√®te de type 1 sur le podcast ‚ÄúHappy Diabetes : le type 1, on en parle ?‚ÄĚ.


Inscrivez-vous √† la newsletter mensuelle pour ne rien manquer des coulisses du podcast, invit√©s du mois, ‚ÄúQue sont-ils devenus ? ‚ÄĚ, actualit√©s des chiens guides...


===================================================================

Création originale : Estelle Boullu

Production, enregistrement : Estelle Boullu

Montage : Alice Krief - Les Belles Fréquences

Musique originale : Easy Morning de Frédéric Auger


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Merci.

  • Estelle

    Salut √† tous, je m'appelle Estelle et je suis passionn√©e depuis toujours par les chiens guides d'aveugles. B√©n√©vole pour cette cause √† Paris depuis des ann√©es et aujourd'hui √† Lyon, j'ai lanc√© le podcast Futures Chiens Guides √©tant persuad√©e que l'univers des chiens guides d'aveugles m√©rite d'√™tre mieux connu par tous, afin que chacun puisse y trouver sa place. Mais savez-vous que seuls 1% des d√©ficients visuels sont accompagn√©s d'un chien guide ? Alors pour mieux comprendre par qui et comment ils sont √©duqu√©s, mais aussi pour d√©couvrir leur r√īle dans le quotidien de leur ma√ģtre et les bouleversements √† leur arriv√©e, Je vous partage deux fois par mois mes √©changes avec un invit√© issu de cet univers, ma√ģtre de chien guide, b√©n√©vole et tant d'autres. Pour en savoir encore plus, n'oubliez pas de vous inscrire √† ma newsletter mensuelle pour d√©couvrir les coulisses du podcast, les actualit√©s des chiens guides et bien s√Ľr, des nouvelles de mes invit√©s.

  • Sol√®ne

    Salut !

  • Estelle

    Salut ! L'√©pisode du jour est un peu sp√©cial, puisque d√©j√†, je ne suis pas la seule podcasteuse √† avoir interview√© nos invit√©s, qui elles aussi sont en bin√īme pour l'occasion.

  • Sol√®ne

    Et oui, je m'appelle Sol√®ne et je suis la cr√©atrice et l'h√īte de Friendship, le podcast o√Ļ des amis t√©moignent, racontent leur histoire pour t'inspirer et t'accompagner dans tes relations.

  • Estelle

    Ensemble, nous avons échangé avec Noémie et Valérie, qui sont toutes les deux familles d'accueil pour les chien-guides.

  • Sol√®ne

    mais surtout de très grandes amies qui nous ont partagé la naissance et l'évolution de leur amitié dans la première partie de notre échange. Il est déjà disponible sur mon podcast Friendship.

  • Estelle

    Vous l'aurez compris, je vous conseille d'écouter d'abord l'épisode 93 de Friendship pour ensuite découvrir comment l'une a embarqué l'autre dans la belle aventure de famille d'accueil qu'elles vivent ensemble depuis. Et maintenant, place à l'épisode.

  • No√©mie

    Alors effectivement, un point commun qu'on partage, c'est qu'on est toutes les deux bénévoles auprès de l'association des chiens guides de Paris. Il y a une antenne pas très loin de chez nous ici, avec l'élevage de petits chiots qui sont destinés en tout cas à guider des personnes déficientes visuelles. Moi, c'est personnellement un projet dans lequel je suis depuis... 6 ou 7 ans à peu près, mes premiers dossiers de candidature, les premiers chiens que j'ai eus à la maison. Et Valérie avait très vite été enthousiaste par ce projet-là. On est allés à l'élevage plusieurs fois ensemble, papouiller des chiots. C'est une activité que je recommande à tout le monde. C'est juste extraordinaire.

  • Estelle

    Et cela vous a inspiré l'une l'autre du coup ?

  • No√©mie

    Je pense oui. Moi, c'est un projet très ancien. Il y a très longtemps...

  • Estelle

    Tu avais déjà entendu parler des chien-guides avant de te lancer ?

  • No√©mie

    Oui, il y a m√™me plus que √ßa, 25 ans de √ßa. J'avais failli rentrer dans un cursus. Il y avait une √©cole √† c√īt√© de Necker, √† Paris, o√Ļ, √† un moment d'errement... Et studentin, j'avais envisag√© d'aller un petit peu l√†-dedans.

  • Estelle

    De te former pour devenir éducatrice.

  • No√©mie

    De me former pour √™tre √©ducatrice de chien guide. Alors apr√®s, moi, j'ai toujours, toujours v√©cu aupr√®s des animaux, √† la campagne, au milieu d'animaux. Et donc, voil√†, c'√©tait quelque chose qui √©tait assez ancr√© pour moi, de venir concilier cette passion pour les animaux et d'avoir un m√©tier qui avait un peu de sens. Et puis, voil√†, c'est quelque chose que j'ai mis en sommeil parce que... J'√©tais pas tout √† fait fix√©e √† cet √Ęge-l√† et √† cette √©poque-l√†.

  • Estelle

    T'avais quel √Ęge √† peu pr√®s ?

  • No√©mie

    J'avais 20 ans, enfin 19 ans.

  • Estelle

    C'√©tait au moment un petit peu o√Ļ tu te cherchais. Ouais,

  • No√©mie

    ouais, ouais. Moi, j'avais tenté, j'ai passé les concours pour les écoles vétérinaires.

  • Estelle

    C'est ce que j'allais dire, je suis dans le même cas que toi, du coup.

  • No√©mie

    D'accord, ok.

  • Estelle

    c'est vrai que moi, j'ai aussi visé véto, eu le projet éducatrice de Shang-Yi en sommet.

  • No√©mie

    Ok, excellent.

  • Estelle

    Et puis atterri à l'agro.

  • No√©mie

    D'accord, ok.

  • Estelle

    J'ai toujours eu ce projet en sommeil, pas de devenir ducatrice, mais du coup d'avoir ma place dans cet univers des chien-guides.

  • No√©mie

    Ok, et prépa dans quel lycée du coup ?

  • Estelle

    Pr√©pa, moi je suis de la r√©gion lyonnaise, donc j'√©tais √† c√īt√© de Lyon, √† Saint-Etienne. Ok,

  • No√©mie

    d'accord.

  • Estelle

    Et après je suis montée à Paris. C'est comme ça que je suis montée à Paris, pour l'école d'agro. Donc oui, c'était un sommeil en toi par rapport à ces études vétérinaires ?

  • No√©mie

    Oui, tr√®s clairement. Alors moi, j'ai mon papa, moi, qui est v√©to. Du coup, j'√©tais vraiment v√©to de campagne. J'√©tais soit dans une cour de ferme, soit √† une table d'op√©ration pendant tout mon temps libre. Donc voil√†, c'√©tait tr√®s ancr√© en moi. Et le concours n'a pas voulu de moi. Alors aujourd'hui, ce n'est pas grave du tout. A l'√©poque, c'√©tait un peu dur. Et voil√†, j'ai vu un peu ce projet-l√†, qui √©tait un projet comme un autre, que je n'ai pas men√© √† bien, mais qui est rest√© en tout cas dans ma construction, qui n'√©tait pas compl√®tement sorti de nulle part non plus. Le projet de famille d'accueil, alors c'est tr√®s long, le moment o√Ļ on fait un dossier, le moment o√Ļ √ßa vient. les r√©unions d'information en plein dedans pour Lyon et du coup on m'a orient√©e sur des relais et sur aller justement travailler avec des chiens pour des probl√©matiques sp√©cifiques c'est √† dire, venez nous voir mais venez avec vos enfants on a un chien qui n'a jamais vu d'enfant donc on prenait des chiens qui n'avaient jamais vu d'enfant comme si √† la maison ils √©taient servis on prenait des chiens en convalescence on prenait des mamans chiens guides on prenait plein plein de choses et tes enfants ils avaient quel √Ęge ? donc c'√©tait √† peu pr√®s il y a 6 ans faut vraiment que je fasse du calcul mental maintenant c'√©tait des tout petits ou des moins petits ? non des ados d√©j√† ? aujourd'hui mes enfants ont 14, 16 et 22 donc voil√† moins 6 √† peu pr√®s donc voil√† il y avait un peu du petit, un peu du moyen un peu de tout, vraiment famille d'accueil du coup moi j'avais mis de c√īt√© parce qu'on me rappelait pas et puis apr√®s il faut quand m√™me avoir un an devant soi o√Ļ on sait qu'on va pouvoir s'investir et bien il faut pouvoir le faire et ce n'est pas toujours le cas. Donc on m'avait rappel√© une premi√®re fois, mais j'avais d√©clin√© en disant que non, ce n'√©tait vraiment pas possible. Et puis on m'a rappel√© une seconde fois, vraiment fin 2020, pendant la p√©riode Covid, et o√Ļ moi j'avais ferm√© l'h√ītel en partie. Donc j'avais de la disponibilit√©, parce que √ßa demande quand m√™me √©norm√©ment de temps et d'investissement, surtout le d√©but. Et donc il faut pouvoir donner cet investissement-l√† et √™tre pr√™t √† le faire et savoir que √ßa va prendre du temps. C'est pas tous les jours facile, on a des chiots √† la maison et il faut les √©duquer.

  • Estelle

    Passion c'est régularité.

  • No√©mie

    Et voilà, donc on s'est lancé en 2020 à ce moment-là pour la première fois Famille d'Accueil.

  • Estelle

    Et tu parlais de la place de l'h√ītel que tu diriges. Est-ce que le chiot √©tait amen√© √† venir avec toi ou pas du tout ?

  • No√©mie

    Oui, √ßa arrive. Ce chiot-l√† ou d'autres chiens, √ßa m'arrive de les emmener √† l'h√ītel parce qu'ils ont le droit de venir. Je fais attention, je n'emm√®ne pas n'importe quel chien s'il y a certaines choses o√Ļ √ßa va √™tre un peu compliqu√©. Mais je les emm√®ne aussi parce qu'ils se comportent plut√īt bien et puis ils ont le droit d'aller partout. Donc, a fortiori, ici.

  • Estelle

    Je me demandais, avant de passer √† l'histoire qui est entrem√™l√©e avec celle de Val√©rie, si tu pouvais te d√©crire en trois mots et d√©crire les chiens, ou peut-√™tre le chien que tu as maintenant encore √† tes c√īt√©s, je crois, en trois mots √©galement.

  • No√©mie

    C'est pas simple. Je vais dire fiable, je suis un peu du c√īt√© des chiens. J'ai envie de dire g√©n√©reuse. bavarde.

  • Estelle

    Ça va, on a beaucoup de points communs alors.

  • No√©mie

    Et la chienne que j'ai aujourd'hui, qui a donc été réformée du cursus de chien guide, elle a été réformée parce que premièrement, elle est très petite en taille et ça aurait été compliqué parce qu'avec l'histoire du harnais, des chiens, etc., il faut que les chiens aient une certaine taille au garrot et c'est la toute petite minus de la portée et donc c'était déjà un premier problème puisqu'aujourd'hui elle a 4 ans et on continue de dire oh ! Elle est mignonne, cette petite. Elle a 6 mois ? Non, c'est 4 ans, d'accord. Et elle a été réformée aussi pour excès d'émotivité. Alors oui, les chiens sont émotifs. Et en l'occurrence, Rony, avec le confinement, je pense, elle a été assez peu sociabilisée puisqu'on ne pouvait pas voir les gens. On a eu moins de réunions de travail. On croisait moins de gens, moins de gens avec des chiens. Du coup, elle s'est beaucoup, beaucoup attachée à nous. Les séparations n'étaient pas forcément difficiles.

  • Estelle

    Plus compliqué.

  • No√©mie

    Voilà, plus compliqué, alors qu'un chien guide, il doit vraiment se sentir à l'aise absolument partout et avec tout le monde. et c'était pas son cas ça l'a un peu perdu et ça l'a disqualifié du cursus et nous on était donc prioritaire pour son adoption, c'était compliqué de la voir sortir du cercle de la famille on a pensé un temps la faire adopter par mes propres parents mais qui n'étaient pas tout à fait prêts à avoir de nouveau des animaux avec eux donc on l'a gardée elle est vraiment inscrite dans notre routine si j'ose dire il n'y a aucune difficulté et alors Rony, trois mots émotive, lui va bien hyper obéissante et ça c'est vraiment appréciable et caline,

  • Estelle

    voil√† √ßa la repr√©sente bien moi je trouve je la vois beaucoup en photo, c'est vrai que tu disais que ton engagement de ton c√īt√© No√©mie date d'il y a 6-7 ans de la sauce √ßa doit √™tre quasiment en m√™me temps que moi 2016-2017, quelque chose comme √ßa m√™me si j'avais fait des premi√®res r√©unions oui il y a bien longtemps, avant, pour essayer aussi d'√™tre famille d'accueil. Et au final, comment √ßa s'est pass√© ? Du coup, avec Val√©rie, comment vous √™tes pass√© le projet ? Val√©rie, c'est quelque chose que toi, tu connaissais les chiens guides ou pas du tout ?

  • Val√©rie

    Alors non, moi, je ne connaissais pas vraiment. Et c'est gr√Ęce √† No√©mie, encore une fois, qui m'a initi√©e et que j'ai vu travailler et qui m'a donn√© envie. Je l'√©coutais, je la regardais faire et je trouvais √ßa admirable. et comme tout ce que fait No√©mie je trouve √ßa incroyable et donc √† chaque fois je suis admirative et donc je me suis dit mais c'est juste super et √ßa m'a donn√© envie alors moi je suis √† peu pr√®s comme Roni je dois avoir un exc√®s d'√©motivit√© Et du coup, √ßa m'a √©norm√©ment touch√©e. Et j'en ai parl√© √† ma famille, parce que ce n'est pas un projet qu'on fait toute seule. Donc, j'ai demand√© √† mon mari et aux enfants. Donc, √©videmment, ils √©taient partants √† 100%.

  • Sol√®ne

    Ils avaient toujours rêvé d'avoir des chiens.

  • Val√©rie

    Exactement. √Čvidemment, tout le monde veut un chien. Mais √† partir du moment o√Ļ le chien est √† la maison, plus personne ne veut s'en occuper. On est bien d'accord. Mais l√†, c'√©tait diff√©rent. Alors, quand on a commenc√© √† en parler, c'√©tait un tout petit poil avant Covid. Covid est arriv√©, donc c'est un peu capot√©. Et on a remis √ßa en place. Et en fait, les gar√ßons ont tr√®s vite compris, et je crois que c'est m√™me eux qui ont su l'exprimer avant moi, c'est qu'ils m'ont dit, √ßa sera un chien qui ne sera jamais √† nous.

  • Estelle

    Et ça, c'est bien.

  • Val√©rie

    Et ça, en fait, je crois que ça m'a confortée dans le fait de me lancer dans l'aventure. Et je pense qu'ils l'ont... complètement assimilée, alors que moi, je l'ai complètement oubliée au fur et à mesure du truc. Si, oui. Voilà.

  • Estelle

    On va le faire, le t-shirt. Oui.

  • Val√©rie

    Je vais pleurer.

  • Estelle

    J'ai pleuré. Ouais. Je vais pleurer quand il va partir.

  • Val√©rie

    Non, mais c'est ça. Et encore aujourd'hui. Et donc, voilà. Et donc, l'aventure a commencé comme ça. Donc, Noémie nous a donné les contacts. On est allés à Buc.

  • Estelle

    Tu étais déjà famille d'accueil de Rony ?

  • No√©mie

    Oui, mais même avant, vous commenciez à en parler un petit peu.

  • Val√©rie

    Ah bah oui, oui, parce que... Mais après, voilà, c'est tout plein de choses. Il faut laisser le temps. Nous, on est tout le temps à droite, à gauche aussi. On aime bien être indépendant. Et on ne voulait pas forcément s'investir dans ça parce que c'est quand même beaucoup de contraintes.

  • Estelle

    C'est une charge de responsabilité.

  • Val√©rie

    Exactement. Et puis, on n'avait pas envisag√© plus que √ßa. Mais c'√©tait quelque chose, effectivement, qu'on avait quand m√™me un peu sem√©, qu'on avait gard√© de c√īt√© au chaud et tout √ßa. Et au bout d'un moment, on s'est dit, allez, on se lance. Tout le monde √©tait OK, on s'est lanc√©. Et donc, avant qu'on nous attribue notre toute douce et adorable salsa, j'√©tais l√† quand No√©mie allait se promener avec Roni. Et je n'ai pas √©t√© l√† quand elle allait au rendez-vous, etc. Mais souvent, je demandais √† elle comment √ßa s'est pass√©. Quand il y avait des petits examens, etc. Comment √ßa va ? O√Ļ √ßa en est ? Donc voil√†, on a beaucoup √©chang√©, partag√©, et j'ai ador√© vivre cet accueil par procuration, en parall√®le, et c'√©tait chouette, parce que Roni, c'est comme √ßa, je l'adore, elle est vraiment adorable. Et nous, c'est arriv√© comme √ßa, et un jour, l'√©levage de Buc nous a appel√©s, et nous a demand√© si on √©tait OK pour r√©cup√©rer... Un chiot qui se retrouvait un peu sur le carreau parce qu'en fait, elle a √©t√© attribu√©e √† une autre famille √† la base et la famille s'est d√©sist√©e. Enfin, je ne sais pas ce qui s'est pass√©. Oui, √ßa peut arriver. Et du coup, on √©tait les suivants sur la liste s√Ľrement et ils nous ont propos√© Salsa. Et donc, c'√©tait parti.

  • Estelle

    Trois petits mots pour te décrire toi et pour décrire Salsa.

  • Val√©rie

    Alors moi, hyper émotive, généreuse, hyper sensible. Et Salsa, je dirais obéissante.

  • Estelle

    coquine et attendrissante attachante je confirme parce que dans notre histoire commune quand m√™me tu nous as pass√© le relais √† la demande de l'√©cole toujours bien s√Ľr puisque du coup j'ai eu la chance de passer avec Salsa une bonne partie de l'√©t√© qui a suivi la remise parce que vos vacances sportives comme on disait tout √† l'heure √©taient pr√©vues et pour le coup c'√©tait incompatible avec cette toute petite Salsa elle aurait √©t√© plus grande je pense et avec plus d'√Ęge √ßa n'aurait pas √©t√© probl√©matique mais un tout petit chiot c'√©tait un peu challengeant, trop challengeant et pour le coup on a pass√© de tr√®s bonnes vacances et c'est comme √ßa qu'on s'est rencontr√© la premi√®re fois avec les gar√ßons aussi c'est vrai que dans cette histoire comment √ßa s'est pass√© pour vous donc tu as suivi, tu es devenue famille d'accueil aussi, vous √©tiez famille d'accueil en m√™me temps ?

  • No√©mie

    Oui c'était concitant il me semble

  • Val√©rie

    C'était un peu sur... Non, toi, c'était quasiment sur la fin, lorsque...

  • No√©mie

    On a fait... √† quelques mois apr√®s √ßa a d√Ľ √™tre un peu concomitant quand m√™me en tout cas on a fait plein de d√©tente ensemble √ßa c'est s√Ľr c'√©tait la barrette de salsa ma petite figueule mais voil√† apr√®s √ßa a d√Ľ s'imbriquer un peu dans le processus mais bon √ßa a chang√© pas grand chose apr√®s nous de notre c√īt√© on a continu√© √† respecter √† y avoir prolonger l'apprentissage de chien guide avec Roni, c'est-√†-dire qu'elle va toujours au caniveau, elle s'arr√™te au passage pi√©ton, c'est une chienne qu'on prom√®ne sans laisse et qui s'arr√™te au passage pi√©ton quand m√™me, mais c'est hyper... Elle attend pour manger sa gamelle, donc c'est hyper agr√©able parce que c'est un chien que j'aurais jamais eu pour moi-m√™me la rigueur et la patience d'inculquer ce genre d'√©ducation qui est 6-8 mois un peu challenge mais apr√®s qui est tellement... On est tranquille pour 10 ans et... il faut le faire donc oui √ßa a d√Ľ √™tre un peu concomitant je me souviens plus apr√®s de toute fa√ßon on suivait les retours de rendez-vous alors comment √ßa se passe et puis encore une fois No√©mie √©tait l√† pour les conseils √†

  • Val√©rie

    chaque fois je me souviens d'une fois o√Ļ Salsa s'√©tait fait piquer par une gu√™pe je crois dans le jardin sur le museau No√©mie, qu'est-ce que je dois faire ? √áa gonfle ! T'attends,

  • Sol√®ne

    t'inquiètes pas.

  • Val√©rie

    On vient de se lasser, si jamais... J'arrive. Et puis on a fait des détentes ensemble, et puis on a fait des balades ensemble, elle m'a guidée, peut-être ta voix pose là différemment. Noémie qui est toujours là quand il faut et qui sait dire les choses. C'était chouette d'avoir cet appui aussi, ça rassure. Et puis il y avait Roni, donc... il y avait les quatre copines qui étaient là.

  • Estelle

    Tu te serais lancée Valérie s'il n'y avait pas eu Noémie dans cette aventure de chien guide ?

  • Val√©rie

    Je ne crois pas parce qu'en fait c'est No√©mie qui m'a mis vraiment le pied √† l'√©trier c'est No√©mie qui m'a donn√© le go√Ľt √† l'√©ducation c'est No√©mie qui m'a prouv√© que c'√©tait faisable en fait parce qu'on ne se rend pas compte en fait de ce que c'est et m√™me si tu n'y connais rien d'avoir eu No√©mie de l'avoir vue faire √©voluer avec Ronny, on s'est dit que c'est faisable. Et oui, c'est du temps, c'est de l'investissement. √Čmotionnellement, tu vas prendre cher, √ßa c'est s√Ľr.

  • Estelle

    T'es nuit aussi.

  • Val√©rie

    Non, pas tant que ça. Franchement, ça le sert.

  • Estelle

    Elle pourrait dire ça à mon baby-boy, ça serait pas mal. Je souffre encore, moi.

  • Val√©rie

    non mais voil√† et puis au bout la fiert√© parce que √ßa aujourd'hui elle guide elle guide aujourd'hui et aujourd'hui elle guide et le cadeau le plus beau cadeau que j'ai pu avoir √† No√ęl c'est que son son ma√ģtre nous a envoy√© un message en nous demandant si on serait ok pour la voir et passer un petit moment ensemble je lui ai dit mais vous √™tes le p√®re No√ęl est-ce qu'il faut savoir que les prises de contact sont √† l'initiative du ma√ģtre en fait c'est

  • Estelle

    vrai que c'est pas le cas dans toutes les √©coles en France √ßa se fait diff√©remment, chacun a son histoire histoire des √©coles en tout cas des associations, mais c'est vrai que du coup Paris, il y a 6 mois o√Ļ le temps que le bin√īme se construise, l'√©cole ne confie pas encore les coordonn√©es de la famille d'accueil, et ensuite c'est confi√© uniquement au ma√ģtre, et c'est au ma√ģtre de prendre la d√©marche. Alors des fois √ßa se fait beaucoup plus avant les six mois, parce que les connexions sont d√©j√† l√†.

  • Sol√®ne

    Donc c'est vrai que du coup, quand ça s'en va, tu ne sais jamais si tu vas la revoir.

  • No√©mie

    Exact.

  • Sol√®ne

    Je comprends encore plus le déjeuner.

  • Estelle

    Le t-shirt.

  • Val√©rie

    Oui,

  • Estelle

    je vais pleurer quand elle va partir.

  • Val√©rie

    Ah oui, c'est ça.

  • Sol√®ne

    et est-ce que parce que du coup t'as dit que √ßa avait √©t√© hyper difficile le d√©part de Salsa que toi tu t'√©tais beaucoup attach√©e toi No√©mie quand tu vois que Val√©rie s'engage l√†-dedans et tout et que tu vois aussi que c'est hyper difficile pour elle la s√©paration est-ce que tu te dis pur√©e j'aurais jamais d√Ľ lui parler des chiens alors

  • No√©mie

    non pas du tout et non pas que j'aime l'avoir souffré voilà elle en avait conscience c'est un package on sait que ça va être dur, ça va être beau, ça va être bien on va voir faire un peu les montagnes russes, mais la fierté du truc. Je pense que même si c'est un peu dur, ça vaut le coup. Le jeu en vaut vraiment la chandelle. Et là, l'expression n'est pas galvaudée. C'est l'immense satisfaction du truc qui va au bout, d'avoir été la petite pierre à l'édifice dans le parcours comme ça. J'imagine, en tout cas.

  • Val√©rie

    Oui, oui, non, non, mais oui, c'est... Moi, le mot fierté est difficile à prononcer parce que voilà, mais non, non, je suis vraiment ravie d'avoir été jusque-là. Je pense que ça a pris tout son sens. On va revenir un peu sur mes épopées sportives, tout ça, mais au mois de mai dernier, j'ai fait les 100 kilomètres du Mont-Saint-Michel. C'est-à-dire qu'on part, voilà, on a 25 kilomètres par jour sur 4 jours, on fait 100 bornes. à pied. Et en fait, sur tout le groupe qu'on était à ce moment-là, il y avait une déficience visuelle qui était accompagnée par sa meilleure amie, mais aussi par son chien, évidemment. Et là, ça a été juste incroyable parce que j'avais devant moi, en fait, le résultat du travail. qu'on a fait. C'est un truc de fou. J'ai pleuré mais 100 fois. Et c'est là que tu prends réellement conscience du travail que tu apportes et de l'aide que tu apportes à ces gens-là. Et donc, ouais, là, j'étais fière. Là, j'étais fière. Mais en même temps, je suis super en colère parce que je me rends compte qu'on est vraiment une goutte d'eau dans un océan parce qu'il n'y a rien qui est fait pour ces gens-là, quoi. Non. C'est un truc de fou.

  • Estelle

    On ne se rend compte que quand on est engagé, quand on se projette, en fait.

  • Val√©rie

    Ouais. et alors c'est peut-être si on n'est pas concerné directement tu te rends pas compte de rien et tu te poses la question alors Noémie aussi elle se déplace beaucoup en vélo tu prends conscience aussi qu'il y a énormément de choses qui sont, enfin c'est des hérésies c'est hyper mal foutu tout est mal foutu, rien que quand tu te balades en vélo, quand tu te déplaces en vélo tu te dis mais pour les gens qui sont ou en fauteuil ou malvoyants, c'est pas possible en fait c'est pour ça que tu n'en vois pas dans la rue tout est une épreuve, c'est ça et donc pour revenir plus sur l'amitié des chiens et de Salsa quand t'es en travaux pratiques c'est là que tu te rends compte et c'est vrai que Salsa moi je l'ai eu au tout début en famille relais elle avait un mois de plus que quand elle est arrivée chez vous donc elle devait avoir 4 mois et demi en effet elle faisait ses nuits je confirme et

  • Estelle

    c'est vrai que je l'ai emmenée en vacances et on a découvert plein de choses elle était très émotive parce qu'elle était très réactive en tant que toute jeune pour aller voir les congénères, etc. C'était génial. Moi, je suis partie en baie de Somme avec elle. Pendant que vous étiez au sud, sportivement, on va dire. Moi, on était au nord, au frais. Et pour le coup, d'échanger ça avec un si petit chien, etc. Et tout en ayant un peu de contact entre nous. Moi, dès que je peux, j'essaye d'avoir un tout petit contact avec la famille Rolais. Pas tous les jours, mais juste de dire tout va bien.

  • Val√©rie

    Une petite photo, juste tout va bien.

  • Estelle

    √ßa fait plaisir et moi √ßa me fait plaisir aussi d'envoyer, de montrer ces liens l√† c'est vrai que moi j'ai vu que √ßa a guid√© je tiens pas un tableau de chasse de mes relais, clairement pas mais √ßa fait partie comme tu dis de l'objectif tous les gens qui sont dans cette lumi√®re l√† l'objectif derri√®re c'est qu'ils soient devant leur ma√ģtre et qu'ils guident √ßa rend le projet un peu concret il faut voir un peu aussi l'aboutissement de temps en temps oui

  • No√©mie

    sans forc√©ment tenir les comptes, comme tu dis, mais c'est agr√©able aussi de venir se dire, eh, voil√† o√Ļ on en est. Ce n'est pas simple, parce qu'on se rend compte aussi, quand on est un peu dedans, du long parcours que c'est. Des questionnements qu'ils ont tr√®s pouss√©s sur, est-ce qu'on est OK ? Est-ce que la personne sera en s√©curit√© avec son chien ?

  • Estelle

    Est-ce que le chien est OK ?

  • No√©mie

    Et voilà, dans les deux sens, et toute leur clairvoyance aussi, pour des fois arrêter avec certains chiens, on ne sait pas. pas la peine.

  • Val√©rie

    C'est pas fait pour lui.

  • No√©mie

    Ça n'ira pas.

  • Val√©rie

    C'est tellement difficile. Tu ne peux pas en vouloir au chien de ne pas aboutir à l'objectif parce que c'est tellement difficile.

  • Estelle

    Très exigeant.

  • Val√©rie

    C'est ça. C'est un métier très exigeant. C'est incroyable. Tu te dis mais comment ces petites bêtes-là

  • Estelle

    elles arrivent √† √ßa et par le jeu en plus et le plaisir c'est qu'on parle d'un travail exigeant mais pour eux c'est de la friandise des c√Ęlins du compagnonnage je pense que si on posait la question √† un chien guide je sais pas s'il dirait vraiment si

  • No√©mie

    il travaille flemme de me lever ce matin l'approche est top l'an passé j'ai envoyé même ma fille elle a voulu aller faire son stage de 3ème au chien guide Elle a passé une semaine de rêve.

  • Estelle

    Ben oui.

  • Val√©rie

    Moi, je veux bien y aller aussi.

  • No√©mie

    Je suis √Ęge de troisi√®me. √Čvidemment.

  • Val√©rie

    Je vais postuler pour les prochains.

  • Estelle

    Est-ce que dans toute cette aventure que vous avez eue avec les chien-guides, parce que l√†, aujourd'hui, Roni est r√©form√©, tu continues un petit peu les r√īler peut-√™tre ?

  • No√©mie

    Oui, complètement.

  • Estelle

    Je crois que du c√īt√© de Salsa, donc elle a √©t√© remise. Et il y a des r√©flexions en cours, peut-√™tre, tu vas nous dire.

  • Val√©rie

    Oui. la s√©paration avec Salsa √ßa a √©t√© plus que douloureux j'en ai encore les larmes aux yeux j'ai perdu un bout de mon coeur quand elle a quitt√© la maison et en fait du jour o√Ļ est arriv√©e Salsa, j'ai rapidement pris conscience, je disais elle nous a apport√© des paillettes et des bulles de savon dans la maison c'√©tait dingue, j'ai trouv√© que l'ambiance dans la maison, tout s'√©tait devenu plus lumineux et plus l√©ger et voil√† toute petite b√™te, elle nous a apport√© tellement, tellement, tellement. Et donc voil√†, elle a r√©ussi son parcours et on en est bien fiers, bien contents. Pour moi, c'√©tait pas possible de remettre √ßa. Quand Salsa est partie, son √©ducateur m'a dit, alors vous seriez pr√™te √† reprendre un chiot ?

  • No√©mie

    Le mal au mal.

  • Val√©rie

    On s'est dit,

  • Estelle

    bah non,

  • Val√©rie

    √ßa va pas √™tre possible. √áa va pas √™tre possible parce que d√©j√†, je pouvais plus respirer tellement. je souffrais, mais ce n'√©tait pas possible pour moi. Non pas que je ne voulais pas apporter mon aide, au contraire, quelque part, c'√©tait un peu peut-√™tre √©go√Įste, je n'en sais rien. C'est humain. Vraiment, c'√©tait plus fort que moi. Je vais le dire avec toute grande franchise, je ne sais pas si c'est quelque chose qui va parler aux gens ou si c'est quelque chose qu'il faut dire, j'en sais rien. Mais pourquoi je ne voulais pas d√©j√†, un, parce que j'√©tais fissur√©e en deux, et deux, je ne voulais surtout pas que ce deuxi√®me chiot qui allait arriver, si on avait d√Ľ en prendre un autre, dans l'instant, c'est-√†-dire que je ne voulais pas faire une comparaison. Je me refusais... de faire une comparaison avec un autre chiot parce que ce petit chiot il a sa personnalit√© Salsa avait la sienne je sais que j'aurais fait cette comparaison et je trouvais pas √ßa juste pour ce deuxi√®me chien qui allait arriver dans notre famille c'est vrai qu'il y a diff√©rents comportements face au d√©part du chiot en √©ducation,

  • Estelle

    en adoption et tout c'est un peu diff√©rent mais en √©ducation en tout cas il y a ceux qui ont envie et le besoin d'avoir tout de suite quelques-uns une autre occupation, un autre projet. Combler le vide, mais au sens positif, pas en mode bouche-trou. Et du coup, on le voit quand c'est possible. Il y a des gens, justement, qui... Des fois, ils peuvent demander une pause, mais selon les gens, la pause peut √™tre plus ou moins courte, au sens o√Ļ, longtemps, √ßa peut √™tre un jour, une semaine, ou un an. Vraiment, moi, quand j'√©change avec les invit√©s, on a vraiment diff√©rentes mani√®res de faire, parce qu'on est des √™tres humains tout √† fait diff√©rents aussi. et puis en effet il y en a qui ont du mal et c'est √† leur honneur aussi d'accepter le d√©part de ce chien et de se dire est-ce qu'on le reverra il y en a aussi qui attendent de savoir vraiment s'il guidera ou pas, ou s'il va √™tre adopt√©, √† adopter, pour justement pas laisser la place √† un √©ventuel retour √† la maison, tu vois,

  • No√©mie

    en cas d'adoption.

  • Estelle

    En cas de r√©forme, il y a aussi cette temporisation-l√† qui fait que souvent les gens attendent vraiment qu'il soit vraiment remis. √áa peut aussi arriver. Mais en tout cas, le bon choix est le tien. √áa, c'est s√Ľr.

  • Val√©rie

    Je ne sais pas.

  • No√©mie

    C'est un gros investissement émotionnel.

  • Val√©rie

    C'est encore très fragile. L'été dernier, ça a commencé à... à me retravailler un peu. Et puis, je me dis, non, enfin, c'est trop compliqué. Je n'ai pas envie de vivre ça. Vraiment, c'est une souffrance. Et puis là, récemment, on s'est dit, allez, on essaye de se relancer et pourquoi pas commencer par des relais, finalement, pour temporiser un peu, voir comment ça se passe.

  • Estelle

    Tu auras ta petite salsa comme elle a été pour moi.

  • Val√©rie

    Exactement. Et puis apr√®s, passer le cap r√©ellement. Apr√®s, on a aussi des situations professionnelles qui ont chang√©. Mon mari avait plus de possibilit√©s, de facilit√© en tout cas, quand il y avait salsa. L√†, √ßa serait peut-√™tre un peu plus compliqu√©. Donc, c'est quelque chose qu'il faut vraiment qu'on pose. Et tu vois, j'ai commenc√© √† en parler un peu autour de moi, sur mon nouveau poste o√Ļ je suis depuis un an et demi. Je ne suis pas s√Ľre que √ßa passe encore. Donc l√†, tout de suite, forc√©ment, √ßa va limiter. Oui,

  • Estelle

    si tu ne peux pas la faire avec toi.

  • No√©mie

    Tout le boulot de pédagogie, des fois. soit en entreprise, mais soit un peu partout. Oui,

  • Estelle

    qui peut être assez lourd.

  • Val√©rie

    Et oui, parce que là, j'entends, si toi tu le fais, tout le monde va vouloir le faire. Et là, j'ai juste envie de dire, que tout le monde le fasse, parce qu'il y a des besoins.

  • Estelle

    Oui, et puis tout le monde va se mettre du fond, avoir un chiot, aller √† des cours du chiot, lui apprendre √† s'asseoir au passage p√©tant. Moi, j'ai juste sorti √ßa quand j'√©tais en √©cole d'ing√©nieur et je leur ai dit... dans d'autres √©coles ils ont trouv√© la solution mais des quotas au moins ils sont s√Ľrs mais alors ils les atteignent parce qu'ils font un projet autour pour les atteindre mais tout le monde ne va pas se mettre du jour au lendemain √† accueillir un chien c'est un succ√®s d'investissement √©motionnel, physique, organisationnel, √©norme je ne sais pas Sol√®ne,

  • Sol√®ne

    toi qui vois ça de l'extérieur moi de l'extérieur j'ai peur des chiens donc déjà de base je ne m'engagerai pas dans ce genre de processus mais au delà de ça moi j'ai des amis qui ont des chiens quand je vois l'engagement que c'est et c'est bien pour ça aussi que j'ai fait le choix d'avoir un chat C'est parce que quand il fait moins douce dehors, il faut quand même sortir pour promener le chien. Bah non, moi je suis au chaud avec mon chat. Pardon pour les fans de chiens.

  • Estelle

    J'ai vu une image sur le Blue Monday qui a √©t√© cr√©√©e hier, sur l'enregistre en janvier, o√Ļ justement il y avait les ma√ģtres de chiens qui √©taient dehors et les ma√ģtres de chats qui √©taient sous la couette avec le chat. Voil√†,

  • Sol√®ne

    exactement. Et en fait, là maintenant, il y a des chiens dont j'ai plus peur parce que ça a été un travail d'acceptation. entre eux et moi. Et c'est pour ça que je valide que, clairement, tout le monde ne va pas se mettre du jour au lendemain à devenir famille d'accueil parce que il y a déjà le quotidien qui peut jouer, il y a l'engagement que c'est, les différents projets aussi.

  • Speaker #0

    et malgré tout la peur des animaux c'est un vrai sujet aussi on va pas tous devenir famille d'accueil parce qu'on a le droit d'emmener un chien c'est les réponses faciles aussi c'est

  • Estelle

    dans les tuyaux plus ou moins on verra il faut laisser le temps j'ai quand même appelé Buc la semaine dernière et ils me disent que pour le moment il se passe pas grand chose à Buc parce qu'ils n'ont plus d'éducateur oui donc pour l'instant étant donné que Vincennes est à l'autre bout de la Terre pour nous,

  • Sol√®ne

    c'est mission impossible pour aller jusqu'à Vincennes ça laissera le temps de cheminer aussi je me demandais si dans toute cette aventure que vous avez eue chacune avec les chiens guides il y avait quelque chose que vous aviez appris ou découvert que vous auriez jamais forcément imaginé avant vraiment de mettre le pied ou la main au bout de la laisse très probablement,

  • No√©mie

    moi ce qui me vient assez spontan√©ment c'est que l'√©ducation d'un chien, c'√©tait assez nouveau pour moi. J'ai eu beaucoup de chiens, mais des chiens qui n'√©taient pas √©duqu√©s ou pas √©lev√©s, qui √©taient en libert√©, dans le jardin. Et donc, c'√©tait assez nouveau pour moi, le c√īt√©, effectivement, la discipline, que j'entrevoyais, que je connaissais, mais que je n'avais jamais pratiqu√© jusqu'ici. nous √ßa s'arr√™tait, on leur apprenait √† donner la patte et voil√†, on avait fait le tour et toute cette √©ducation on ne doit pas dire √ßa pour les chiens, l'√©ducation positive mais en tout cas l'√©ducation par la r√©compense et √ßa c'√©tait hyper chouette parce que quasiment √† aucun moment on est en train de gronder le chien alors on va lui dire non des fois, on va lui dire que c'est pas √ßa mais tout est hyper doux et √ßa r√©ussit il faut √™tre tr√®s pers√©v√©rant on se d√©couvre aussi des ressources parfois inesp√©r√©es mais tout est dans l'accompagnement on est beaucoup √† l'√©coute du chien et voil√† c'est un c√īt√© que moi j'avais jamais trop abord√© donc j'ai d√©couvert un peu tout ce monde l√† et puis comme je le disais un tout petit peu avant aussi l'enti√®ret√© du parcours avant de pouvoir dire tel chien va √™tre remis √† telle personne le nombre d'√©tapes qu'il y a √† franchir question que toute l'asso se pose chacun √† leur poste, avec des postes tr√®s pr√©cis, c'est quand m√™me une sacr√©e machine, une sacr√©e organisation, et voil√†, et c'est rigolo et le dernier point, moi c'est aussi le travail de p√©dagogie dont on parlait √† l'instant, moi la premi√®re id√©e qui m'est venue, c'est de me dire, mais est-ce qu'√† un moment, dans les √©coles qui enseignent la s√©curit√© aux vigiles, etc on leur dit quand m√™me que √ßa devrait √™tre un truc de base euh... et m√™me √† l'entr√©e de b√Ętiments publics, √† l'entr√©e des choses incroyables, qui se sont toujours sold√©es positivement, pour ma part.

  • Sol√®ne

    Mais ce n'est pas fluide, ce n'est pas logique.

  • No√©mie

    On sent qu'il y a un petit blocage. Mais du coup, on en parle, et c'est en en parlant aussi que ça devient plus facile et que les gens s'y habituent. Mais voilà, il faut écarter leur arrière.

  • Estelle

    il faut un peu de force mais en gros c'est ça moi je te rejoins aussi mais c'est vrai qu'il y a un sacré boulot t'avais déjà eu des chiens toi ? mes parents avaient des chiens mais c'était des chiens de compagnie tout simple tu vois ça n'a rien à voir et puis quand en plus j'étais gamine tu t'en occupes les trois premiers jours et puis après tu mets un peu d'eau dans la gamelle une fois de temps en temps quand il n'y en a plus quand on te demande de le faire mais tu t'en occupes pas en fait vous aviez confié des responsabilités à vos enfants par rapport aux chiens ?

  • No√©mie

    Oui, oui bien s√Ľr c'√©tait un projet de famille il y a des gens qui font √ßa en solo je leur tire mon chapeau √† chaque fois on est deux adultes c'est un projet j'irais pas jusqu'√† dire hum que c'est un peu fou de le faire tout seul mais si vraiment si vous avez 38 et que vous pouvez pas sortir si vous avez le chiot qui est l√† et tout c'est bien d'√™tre plusieurs, c'est bien pour le chien aussi,

  • Estelle

    c'est ce que j'allais dire c'est super pour le chien parce que ça lui permet aussi de réagir peut-être différemment, d'avoir une écoute un peu différente aussi en fonction de la personne avec qui il se trouve.

  • No√©mie

    Et puis √ßa dilue, √ßa r√©partit les t√Ęches quoi c'est √ßa

  • Sol√®ne

    Pour aller un peu vers les questions de fin, je vais vous demander de r√©pondre chacune √† votre tour √† la question sur un moment o√Ļ vous avez √©t√© bluff√© par votre chien, votre √©l√®ve chien guide, et qui reste un souvenir marquant, qui veut commencer.

  • Estelle

    Moi, je veux bien commencer, mais un souvenir marquant, bluffant.

  • No√©mie

    Alors moi, j'en ai un tout de suite. Tr√®s rapidement, Roni √©tait tr√®s, tr√®s √† l'√©coute. Elle avait vraiment un grand d√©sir de satisfaire l'humain, de r√©pondre √† la demande de l'humain. Et c'√©tait assez fou. Et ce qui fait que √ßa en ferait presque une chienne. On a l'impression que c'est √† la baguette, en fait. C'est-√†-dire que c'est assis la ligne et paf, vraiment au garde-√†-vous. Elle ne met pas une heure √† descendre son gros derri√®re. il y en avait comme √ßa qui font semblant qui font semblant pour te faire plaisir c'est bon elle va √™tre contente mais garde √† vous pas bouger pas bouger il n'y a pas une oreille qui on sentait son besoin comme √ßa de bien faire et quand j'ai compris un petit peu √ßa cette personnalit√© c'est fou parce que c'est adorable on a vraiment envie de dire c'est bien d√©tends toi quand m√™me √ßa va bien se passer on rejoint le c√īt√© hyper sensible, hyper √©motif qu'elle est mais c'√©tait incroyable et puis √ßa marche toujours c'est fou parce que √ßa para√ģt garde √† vous c'√©tait fou fou moi j'avais l'impression de faire hyper bien mon boulot aussi quand j'avais rendez-vous avec du cat face oui √ßa r√®gle bien tu l'as tr√®s tr√®s bien fait c√īt√© bonne √©l√®ve, un peu scolaire, mais c'est chouette de dire et tout √ßa, encore une fois, en douceur. Et oui,

  • Sol√®ne

    Salsa était aussi bonne élève ?

  • Estelle

    Oui, Salsa √©tait bonne √©l√®ve, oui, alors un peu coquine, un peu filoute, mais elle √©tait bonne √©l√®ve, effectivement. Alors, je n'ai pas de souvenirs comme √ßa tr√®s, tr√®s marquants, mais quand tu les vois, enfin, quand tu lui apprends des choses et qu'effectivement elle remet √ßa en place tout de suite derri√®re, ben oui, c'est... C'est choquant dans le sens o√Ļ tu te dis, encore maintenant, comment c'est possible, comment elle peut savoir, comment elle fait pour √™tre aussi carr√©e, √™tre aussi attentive √† l'√©coute.

  • No√©mie

    C'est comment elle a compris. Oui,

  • Estelle

    c'est √ßa. Ce n'est peut-√™tre pas le souvenir le plus sympa √† dire, mais en fait, malgr√© la souffrance que j'avais √† la quitter, c'est moi qui l'ai ramen√©e. la derni√®re fois et en fait je pense qu'elle l'a tr√®s vite compris et en fait je l'avais mise dans la voiture je l'avais mise au sol au c√īt√© passager et habituellement quand elle montait dans la voiture de c√īt√© passager elle se mettait en boule l√† elle faisait le trajet et je la sortais de la voiture sauf que l√† en fait elle avait mis sa t√™te entre l'angle du fauteuil le bo√ģtier de vitesse et sa t√™te √©tait l√† comme √ßa et elle me regardait, moi je conduisais et je lui disais mais arr√™te de me regarder arr√™te de me regarder parce que je voyais que dans ses yeux c'√©tait o√Ļ tu m'emm√®nes et qu'est-ce qui va se passer et je lui disais parle-moi parce que tu sens, parfois c'est √ßa t'as aussi envie de leur dire mais bip parle, parce qu'il te manque plus que √ßa. Parce qu'elle comprend exactement, quand tu lui dis ta place, elle va √† sa place, elle bouge pas. Tu vois, chez les gens, tous nos amis ont jou√© le jeu. Il n'y a que vous qui avez un chien. Sinon, elle a l'or maintenant, mais la plupart de nos amis n'ont pas d'animaux. Et ils ont tous jou√© le jeu. Quand on allait chez eux, ok, j'ai une copine, elle est allergique, en plus, au poil de chien et chat, tout √ßa. Elle a jou√© le jeu, elle dit pas de soucis, viens. Et Salsa, on lui disait ta place, elle bougeait pas. Et √ßa, c'est C'√©tait remarquable aussi. Et c'est le souvenir que les gens ont de Salsa, c'est qu'en fait, on l'oubliait, parce qu'elle ne bougeait pas. Elle ne bougeait pas, elle n'√©tait pas fofolle, elle ne bougeait pas, vraiment.

  • Sol√®ne

    Moi, je me souviens de quand je l'avais amenée au bureau, parce que j'ai aussi travaillé avec elle cet été-là, et c'est vrai que les gens rentraient dans le bureau, ne la voyaient pas comme la plupart des chiens, mais surtout, ne la voyaient pas longtemps, c'est-à-dire qu'ils pouvaient passer une heure dans mon bureau à discuter, et en fait, après, souvent... elle queenait dans ses rêves ou des choses comme ça mais c'est vrai qu'elle était discrète ça fait partie de ses grands caractères et donc ça pour moi c'était des bons souvenirs c'est assez marquant j'ai l'habitude de demander quel est votre pire et votre meilleur moment avec les chiens guides est-ce que vous avez en tête en quelques mots votre pire et votre meilleur moment ? Commençons par le pire.

  • Estelle

    Le pire, c'était de la quitter, évidemment. Même si tu sais qu'elle va faire son travail parce que c'est ce pour quoi on était dans l'aventure. C'était le pire des moments, évidemment. Il y a un moment aussi qui n'était pas très sympa. C'est quand elle s'était faite opérer et stériliser. Le lendemain ou le surlendemain, je suis descendue le matin.

  • Sol√®ne

    Je me souviens. Je t'ai jamais appelée,

  • Estelle

    je crois. Oui, oui, oui. Et en fait, pareil, vous étiez peut-être les deux personnes que j'ai contactées. Et en fait, dans ses yeux, j'ai vu, elle était paniquée, terrorisée. En fait, elle était en sang. c'était juste apparemment normal, une perte post-opératoire. Bref. Donc ça, c'était pas un moment sympa parce que j'ai vu mon mari partir avec la chienne dans les bras vite chez le vétérinaire à 7h du matin. Mais le pire, c'est quand tu lui dis au revoir et que tu sais pas si tu la reverras.

  • Sol√®ne

    √áa va arriver bient√īt peut-√™tre. Oui !

  • Estelle

    Et le meilleur moment, c'est le jour o√Ļ elle est rentr√©e dans la maison. Le meilleur moment, c'est √ßa. Et puis c'est premier. les lignes quand elles s'assoient, les premiers gestes d'ob√©issance qu'elle comprend quand elle fait ses besoins.

  • No√©mie

    Moi, les pires moments, parmi tous les relais qu'on a pu faire, on a quand même eu 2-3 boulets. Oui, tu ne nous as pas donné de nom,

  • Sol√®ne

    mais on peut essayer. On n'a pas tenté de jouer des relais.

  • No√©mie

    Je ne suis pas obligée de dire des noms.

  • Sol√®ne

    Tu as eu qui en relais ? Tu te souviens ?

  • No√©mie

    J'en ai eu des... Je ne sais pas, 20 ou 25. Oui, moi aussi.

  • Estelle

    J'en ai eu un qui était tellement beau.

  • No√©mie

    J'en ai eu plein des très beaux. C'était quel le très beau ?

  • Estelle

    Je ne me souviens pas, mais alors il était très...

  • No√©mie

    mais vraiment qui tirent qui vont √† peine au caniveau qui te tirent au milieu de la route qui mettent ta place mais il n'a jamais entendu ce mot vraiment √† se dire sur le temps d'un week-end se dire mais toi t'es vraiment dans le cursus voil√† alors apr√®s encore une fois c'est une mini fen√™tre et tout √ßa et j'ai aussi eu des chiens qui √©taient en cours de r√©forme donc l√† √ßa se comprenait un peu plus ah oui tu comprends ou alors qui te font passer une nuit d'enfer parce qu'ils grattent, ils pleurent, parce qu'ils ne sont pas chez eux, parce que tu finis par aller dormir en bar. Et puis voil√†. Mais donc, on a eu quelques pires. Des fois o√Ļ mon mari me dit, un relais encore l√† ? On est s√Ľr, on va mal dormir ? Bon, je dis non. Les meilleurs moments, on a eu quelques relais assez exceptionnels. Un des premiers qu'on a eu, c'√©tait un m√Ęle. Il √©tait vraiment... vraiment extra et les enfants s'en souviennent encore il y a des noms des fois de chiens qu'on oublie un petit peu mais je pense que les enfants s'en souviennent vraiment il √©tait extra, l√† bien s√Ľr √ßa va pas me venir sinon c'est pas dr√īle mais vraiment c'√©tait notre mod√®le c'√©tait Moti j'ai enregistr√© la semaine derni√®re avec son ma√ģtre

  • Sol√®ne

    pour un √©pisode qui ne para√ģtra pas avant octobre il va falloir √™tre patient parce que nous √©tions deux intervieweuses je vous laisserai deviner j'ai des photos et des films de

  • No√©mie

    Moti c'était extraordinaire ce chien il était nous c'était du miel je l'ai rencontré il est adorable je l'ai vu en mois de décembre il était extra et on en a eu 2-3 des très sympas ou des mêmes auxquels j'ai pleuré quand il partait on a eu une

  • Estelle

    Misty qui était adorable

  • No√©mie

    Estelle elle est impressionnante tu donnes un nom de chien elle le connait on en a eu beaucoup qui nous ont marqué il n'y a pas deux chiens qui se sont comportés de la même façon la personnalité des chiens j'aurais jamais dit il y a un panel heureusement on a eu des chouettes expériences qui fait qu'on continue à s'engager on est ravis d'être avec Roni aujourd'hui effectivement c'était pas le but initial et bien

  • Speaker #0

    mais finalement c'est super vous ne pouviez pas la laisser partir merci √† vous deux peut-√™tre que tu veux faire la bo√ģte vocale on va rapidement faire la bo√ģte vocale je propose toujours √† mes invit√©s de se laisser un message l'une √† l'autre que vous d√©couvrirez qu'√† la diffusion de l'√©pisode donc je vais proposer √† l'une de vous de sortir de la chambre pendant que l'autre enregistre et ensuite on inverse les r√īles

  • No√©mie

    coucou Valou c'est moi écoute t'aurais pu décrocher sinon garde bien en tête choix de destination pop-in ça devient urgent il faut qu'on décide ça dans les jours qui viennent ok coup de fil à buque c'est déjà fait mais s'ils ont pas de chien de proposer on va aller papouiller des petits chiots je vais écrire à Cécile et n'oublie pas tu coches sur ton agenda une date que Solène va nous dire pour qu'on écoute ensemble on passe ce moment ensemble d'écoute voilà à très vite bisous bisous

  • Estelle

    Coucou Manomi, écoute, là je suis dans la voiture, je vais à la danse et donc je pensais à toi. Je voulais savoir si tu serais dispo pour qu'on puisse faire une grande promenade comme on a fait il n'y a pas très longtemps. Et voilà, pour discuter, pour prendre le temps, pour souffler un peu et puis pour se faire du bien toutes les deux. Je te fais plein de gros bisous, je t'aime fort et n'oublie pas, ma main est dans la tienne.

  • Sol√®ne

    Noémie et Valérie merci beaucoup d'avoir participé à Future Shingin merci Solène d'avoir organisé tout ça ensemble c'était super c'était hyper intéressant de pouvoir faire cet épisode toutes les 4 donc merci beaucoup

  • No√©mie

    Merci √† vous pour votre proposition c'√©tait chouette c'est un chouette exercice nouvelle aventure finalement chose d'in√©dit compl√®tement in√©dit merci de votre bienveillance et de votre √©coute avec plaisir on vous dit √† tr√®s bient√īt pour vous suivre dans vos projets avec plaisir

  • Sol√®ne

    Et voil√†, c'est la fin de cet √©pisode. J'esp√®re qu'il vous aura plu. Encore merci √† Sol√®ne de m'avoir suivi dans cette proposition et √† No√©mie et Val√©rie de s'√™tre livr√©es si pr√©cieusement. Et si vous avez appr√©ci√© cet √©pisode en deux parties, vous permettant de d√©couvrir un autre podcast avec Friendship, je vous conseille de d√©couvrir celui de Florine de l'√©pisode 53 o√Ļ on d√©couvre comment former des chiens pour les jeunes diab√©tiques et puis comment en obtenir un pour mieux vivre avec le diab√®te de type 1 sur le podcast Happy Diabetes, le type 1, on en parle ? de mon c√īt√© je vous dis √† tr√®s bient√īt pour le prochain √©pisode sur l'univers m√©connu des Shangri-La

Description

D√©couvrez Val√©rie et No√©mie, d'abord amies puis familles d'accueil √† Paris pour cette deuxi√®me partie de notre √©change ensemble ūü¶ģ


‚Ź™ La premi√®re partie est ici sur le podcast Friendship !


L’épisode du jour est spécial sur plusieurs points :

  • Petite entorse √† la r√®gle en cette fin de mois puisqu'il ne s'agit pas de maitre.sse de chien guide, mais de famille d'accueil

  • Je ne suis pas non plus la seule podcasteuse autour du micro, cette √©pisode √©tant la suite de notre interview en commun avec Sol√®ne, la cr√©atrice et l‚Äôh√īte du podcast Friendship

  • Nos invit√©es sont en bin√īme elles aussi pour l‚Äôoccasion !


Ainsi, nous avons échangé ensemble avec Valérie et Noémie sur leur amitié dans la première partie sur le podcast Friendship, puis sur comment elles sont devenues tour à tour famille d'accueil, le tout entre amies.


Je vous recommande aussi d'√©couter l‚Äô√©pisode 53 avec Florine, o√Ļ on d√©couvre comment former des chiens pour jeunes diab√©tiques, puis comment obtenir un chien pour mieux vivre avec le diab√®te de type 1 sur le podcast ‚ÄúHappy Diabetes : le type 1, on en parle ?‚ÄĚ.


Inscrivez-vous √† la newsletter mensuelle pour ne rien manquer des coulisses du podcast, invit√©s du mois, ‚ÄúQue sont-ils devenus ? ‚ÄĚ, actualit√©s des chiens guides...


===================================================================

Création originale : Estelle Boullu

Production, enregistrement : Estelle Boullu

Montage : Alice Krief - Les Belles Fréquences

Musique originale : Easy Morning de Frédéric Auger


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Merci.

  • Estelle

    Salut √† tous, je m'appelle Estelle et je suis passionn√©e depuis toujours par les chiens guides d'aveugles. B√©n√©vole pour cette cause √† Paris depuis des ann√©es et aujourd'hui √† Lyon, j'ai lanc√© le podcast Futures Chiens Guides √©tant persuad√©e que l'univers des chiens guides d'aveugles m√©rite d'√™tre mieux connu par tous, afin que chacun puisse y trouver sa place. Mais savez-vous que seuls 1% des d√©ficients visuels sont accompagn√©s d'un chien guide ? Alors pour mieux comprendre par qui et comment ils sont √©duqu√©s, mais aussi pour d√©couvrir leur r√īle dans le quotidien de leur ma√ģtre et les bouleversements √† leur arriv√©e, Je vous partage deux fois par mois mes √©changes avec un invit√© issu de cet univers, ma√ģtre de chien guide, b√©n√©vole et tant d'autres. Pour en savoir encore plus, n'oubliez pas de vous inscrire √† ma newsletter mensuelle pour d√©couvrir les coulisses du podcast, les actualit√©s des chiens guides et bien s√Ľr, des nouvelles de mes invit√©s.

  • Sol√®ne

    Salut !

  • Estelle

    Salut ! L'√©pisode du jour est un peu sp√©cial, puisque d√©j√†, je ne suis pas la seule podcasteuse √† avoir interview√© nos invit√©s, qui elles aussi sont en bin√īme pour l'occasion.

  • Sol√®ne

    Et oui, je m'appelle Sol√®ne et je suis la cr√©atrice et l'h√īte de Friendship, le podcast o√Ļ des amis t√©moignent, racontent leur histoire pour t'inspirer et t'accompagner dans tes relations.

  • Estelle

    Ensemble, nous avons échangé avec Noémie et Valérie, qui sont toutes les deux familles d'accueil pour les chien-guides.

  • Sol√®ne

    mais surtout de très grandes amies qui nous ont partagé la naissance et l'évolution de leur amitié dans la première partie de notre échange. Il est déjà disponible sur mon podcast Friendship.

  • Estelle

    Vous l'aurez compris, je vous conseille d'écouter d'abord l'épisode 93 de Friendship pour ensuite découvrir comment l'une a embarqué l'autre dans la belle aventure de famille d'accueil qu'elles vivent ensemble depuis. Et maintenant, place à l'épisode.

  • No√©mie

    Alors effectivement, un point commun qu'on partage, c'est qu'on est toutes les deux bénévoles auprès de l'association des chiens guides de Paris. Il y a une antenne pas très loin de chez nous ici, avec l'élevage de petits chiots qui sont destinés en tout cas à guider des personnes déficientes visuelles. Moi, c'est personnellement un projet dans lequel je suis depuis... 6 ou 7 ans à peu près, mes premiers dossiers de candidature, les premiers chiens que j'ai eus à la maison. Et Valérie avait très vite été enthousiaste par ce projet-là. On est allés à l'élevage plusieurs fois ensemble, papouiller des chiots. C'est une activité que je recommande à tout le monde. C'est juste extraordinaire.

  • Estelle

    Et cela vous a inspiré l'une l'autre du coup ?

  • No√©mie

    Je pense oui. Moi, c'est un projet très ancien. Il y a très longtemps...

  • Estelle

    Tu avais déjà entendu parler des chien-guides avant de te lancer ?

  • No√©mie

    Oui, il y a m√™me plus que √ßa, 25 ans de √ßa. J'avais failli rentrer dans un cursus. Il y avait une √©cole √† c√īt√© de Necker, √† Paris, o√Ļ, √† un moment d'errement... Et studentin, j'avais envisag√© d'aller un petit peu l√†-dedans.

  • Estelle

    De te former pour devenir éducatrice.

  • No√©mie

    De me former pour √™tre √©ducatrice de chien guide. Alors apr√®s, moi, j'ai toujours, toujours v√©cu aupr√®s des animaux, √† la campagne, au milieu d'animaux. Et donc, voil√†, c'√©tait quelque chose qui √©tait assez ancr√© pour moi, de venir concilier cette passion pour les animaux et d'avoir un m√©tier qui avait un peu de sens. Et puis, voil√†, c'est quelque chose que j'ai mis en sommeil parce que... J'√©tais pas tout √† fait fix√©e √† cet √Ęge-l√† et √† cette √©poque-l√†.

  • Estelle

    T'avais quel √Ęge √† peu pr√®s ?

  • No√©mie

    J'avais 20 ans, enfin 19 ans.

  • Estelle

    C'√©tait au moment un petit peu o√Ļ tu te cherchais. Ouais,

  • No√©mie

    ouais, ouais. Moi, j'avais tenté, j'ai passé les concours pour les écoles vétérinaires.

  • Estelle

    C'est ce que j'allais dire, je suis dans le même cas que toi, du coup.

  • No√©mie

    D'accord, ok.

  • Estelle

    c'est vrai que moi, j'ai aussi visé véto, eu le projet éducatrice de Shang-Yi en sommet.

  • No√©mie

    Ok, excellent.

  • Estelle

    Et puis atterri à l'agro.

  • No√©mie

    D'accord, ok.

  • Estelle

    J'ai toujours eu ce projet en sommeil, pas de devenir ducatrice, mais du coup d'avoir ma place dans cet univers des chien-guides.

  • No√©mie

    Ok, et prépa dans quel lycée du coup ?

  • Estelle

    Pr√©pa, moi je suis de la r√©gion lyonnaise, donc j'√©tais √† c√īt√© de Lyon, √† Saint-Etienne. Ok,

  • No√©mie

    d'accord.

  • Estelle

    Et après je suis montée à Paris. C'est comme ça que je suis montée à Paris, pour l'école d'agro. Donc oui, c'était un sommeil en toi par rapport à ces études vétérinaires ?

  • No√©mie

    Oui, tr√®s clairement. Alors moi, j'ai mon papa, moi, qui est v√©to. Du coup, j'√©tais vraiment v√©to de campagne. J'√©tais soit dans une cour de ferme, soit √† une table d'op√©ration pendant tout mon temps libre. Donc voil√†, c'√©tait tr√®s ancr√© en moi. Et le concours n'a pas voulu de moi. Alors aujourd'hui, ce n'est pas grave du tout. A l'√©poque, c'√©tait un peu dur. Et voil√†, j'ai vu un peu ce projet-l√†, qui √©tait un projet comme un autre, que je n'ai pas men√© √† bien, mais qui est rest√© en tout cas dans ma construction, qui n'√©tait pas compl√®tement sorti de nulle part non plus. Le projet de famille d'accueil, alors c'est tr√®s long, le moment o√Ļ on fait un dossier, le moment o√Ļ √ßa vient. les r√©unions d'information en plein dedans pour Lyon et du coup on m'a orient√©e sur des relais et sur aller justement travailler avec des chiens pour des probl√©matiques sp√©cifiques c'est √† dire, venez nous voir mais venez avec vos enfants on a un chien qui n'a jamais vu d'enfant donc on prenait des chiens qui n'avaient jamais vu d'enfant comme si √† la maison ils √©taient servis on prenait des chiens en convalescence on prenait des mamans chiens guides on prenait plein plein de choses et tes enfants ils avaient quel √Ęge ? donc c'√©tait √† peu pr√®s il y a 6 ans faut vraiment que je fasse du calcul mental maintenant c'√©tait des tout petits ou des moins petits ? non des ados d√©j√† ? aujourd'hui mes enfants ont 14, 16 et 22 donc voil√† moins 6 √† peu pr√®s donc voil√† il y avait un peu du petit, un peu du moyen un peu de tout, vraiment famille d'accueil du coup moi j'avais mis de c√īt√© parce qu'on me rappelait pas et puis apr√®s il faut quand m√™me avoir un an devant soi o√Ļ on sait qu'on va pouvoir s'investir et bien il faut pouvoir le faire et ce n'est pas toujours le cas. Donc on m'avait rappel√© une premi√®re fois, mais j'avais d√©clin√© en disant que non, ce n'√©tait vraiment pas possible. Et puis on m'a rappel√© une seconde fois, vraiment fin 2020, pendant la p√©riode Covid, et o√Ļ moi j'avais ferm√© l'h√ītel en partie. Donc j'avais de la disponibilit√©, parce que √ßa demande quand m√™me √©norm√©ment de temps et d'investissement, surtout le d√©but. Et donc il faut pouvoir donner cet investissement-l√† et √™tre pr√™t √† le faire et savoir que √ßa va prendre du temps. C'est pas tous les jours facile, on a des chiots √† la maison et il faut les √©duquer.

  • Estelle

    Passion c'est régularité.

  • No√©mie

    Et voilà, donc on s'est lancé en 2020 à ce moment-là pour la première fois Famille d'Accueil.

  • Estelle

    Et tu parlais de la place de l'h√ītel que tu diriges. Est-ce que le chiot √©tait amen√© √† venir avec toi ou pas du tout ?

  • No√©mie

    Oui, √ßa arrive. Ce chiot-l√† ou d'autres chiens, √ßa m'arrive de les emmener √† l'h√ītel parce qu'ils ont le droit de venir. Je fais attention, je n'emm√®ne pas n'importe quel chien s'il y a certaines choses o√Ļ √ßa va √™tre un peu compliqu√©. Mais je les emm√®ne aussi parce qu'ils se comportent plut√īt bien et puis ils ont le droit d'aller partout. Donc, a fortiori, ici.

  • Estelle

    Je me demandais, avant de passer √† l'histoire qui est entrem√™l√©e avec celle de Val√©rie, si tu pouvais te d√©crire en trois mots et d√©crire les chiens, ou peut-√™tre le chien que tu as maintenant encore √† tes c√īt√©s, je crois, en trois mots √©galement.

  • No√©mie

    C'est pas simple. Je vais dire fiable, je suis un peu du c√īt√© des chiens. J'ai envie de dire g√©n√©reuse. bavarde.

  • Estelle

    Ça va, on a beaucoup de points communs alors.

  • No√©mie

    Et la chienne que j'ai aujourd'hui, qui a donc été réformée du cursus de chien guide, elle a été réformée parce que premièrement, elle est très petite en taille et ça aurait été compliqué parce qu'avec l'histoire du harnais, des chiens, etc., il faut que les chiens aient une certaine taille au garrot et c'est la toute petite minus de la portée et donc c'était déjà un premier problème puisqu'aujourd'hui elle a 4 ans et on continue de dire oh ! Elle est mignonne, cette petite. Elle a 6 mois ? Non, c'est 4 ans, d'accord. Et elle a été réformée aussi pour excès d'émotivité. Alors oui, les chiens sont émotifs. Et en l'occurrence, Rony, avec le confinement, je pense, elle a été assez peu sociabilisée puisqu'on ne pouvait pas voir les gens. On a eu moins de réunions de travail. On croisait moins de gens, moins de gens avec des chiens. Du coup, elle s'est beaucoup, beaucoup attachée à nous. Les séparations n'étaient pas forcément difficiles.

  • Estelle

    Plus compliqué.

  • No√©mie

    Voilà, plus compliqué, alors qu'un chien guide, il doit vraiment se sentir à l'aise absolument partout et avec tout le monde. et c'était pas son cas ça l'a un peu perdu et ça l'a disqualifié du cursus et nous on était donc prioritaire pour son adoption, c'était compliqué de la voir sortir du cercle de la famille on a pensé un temps la faire adopter par mes propres parents mais qui n'étaient pas tout à fait prêts à avoir de nouveau des animaux avec eux donc on l'a gardée elle est vraiment inscrite dans notre routine si j'ose dire il n'y a aucune difficulté et alors Rony, trois mots émotive, lui va bien hyper obéissante et ça c'est vraiment appréciable et caline,

  • Estelle

    voil√† √ßa la repr√©sente bien moi je trouve je la vois beaucoup en photo, c'est vrai que tu disais que ton engagement de ton c√īt√© No√©mie date d'il y a 6-7 ans de la sauce √ßa doit √™tre quasiment en m√™me temps que moi 2016-2017, quelque chose comme √ßa m√™me si j'avais fait des premi√®res r√©unions oui il y a bien longtemps, avant, pour essayer aussi d'√™tre famille d'accueil. Et au final, comment √ßa s'est pass√© ? Du coup, avec Val√©rie, comment vous √™tes pass√© le projet ? Val√©rie, c'est quelque chose que toi, tu connaissais les chiens guides ou pas du tout ?

  • Val√©rie

    Alors non, moi, je ne connaissais pas vraiment. Et c'est gr√Ęce √† No√©mie, encore une fois, qui m'a initi√©e et que j'ai vu travailler et qui m'a donn√© envie. Je l'√©coutais, je la regardais faire et je trouvais √ßa admirable. et comme tout ce que fait No√©mie je trouve √ßa incroyable et donc √† chaque fois je suis admirative et donc je me suis dit mais c'est juste super et √ßa m'a donn√© envie alors moi je suis √† peu pr√®s comme Roni je dois avoir un exc√®s d'√©motivit√© Et du coup, √ßa m'a √©norm√©ment touch√©e. Et j'en ai parl√© √† ma famille, parce que ce n'est pas un projet qu'on fait toute seule. Donc, j'ai demand√© √† mon mari et aux enfants. Donc, √©videmment, ils √©taient partants √† 100%.

  • Sol√®ne

    Ils avaient toujours rêvé d'avoir des chiens.

  • Val√©rie

    Exactement. √Čvidemment, tout le monde veut un chien. Mais √† partir du moment o√Ļ le chien est √† la maison, plus personne ne veut s'en occuper. On est bien d'accord. Mais l√†, c'√©tait diff√©rent. Alors, quand on a commenc√© √† en parler, c'√©tait un tout petit poil avant Covid. Covid est arriv√©, donc c'est un peu capot√©. Et on a remis √ßa en place. Et en fait, les gar√ßons ont tr√®s vite compris, et je crois que c'est m√™me eux qui ont su l'exprimer avant moi, c'est qu'ils m'ont dit, √ßa sera un chien qui ne sera jamais √† nous.

  • Estelle

    Et ça, c'est bien.

  • Val√©rie

    Et ça, en fait, je crois que ça m'a confortée dans le fait de me lancer dans l'aventure. Et je pense qu'ils l'ont... complètement assimilée, alors que moi, je l'ai complètement oubliée au fur et à mesure du truc. Si, oui. Voilà.

  • Estelle

    On va le faire, le t-shirt. Oui.

  • Val√©rie

    Je vais pleurer.

  • Estelle

    J'ai pleuré. Ouais. Je vais pleurer quand il va partir.

  • Val√©rie

    Non, mais c'est ça. Et encore aujourd'hui. Et donc, voilà. Et donc, l'aventure a commencé comme ça. Donc, Noémie nous a donné les contacts. On est allés à Buc.

  • Estelle

    Tu étais déjà famille d'accueil de Rony ?

  • No√©mie

    Oui, mais même avant, vous commenciez à en parler un petit peu.

  • Val√©rie

    Ah bah oui, oui, parce que... Mais après, voilà, c'est tout plein de choses. Il faut laisser le temps. Nous, on est tout le temps à droite, à gauche aussi. On aime bien être indépendant. Et on ne voulait pas forcément s'investir dans ça parce que c'est quand même beaucoup de contraintes.

  • Estelle

    C'est une charge de responsabilité.

  • Val√©rie

    Exactement. Et puis, on n'avait pas envisag√© plus que √ßa. Mais c'√©tait quelque chose, effectivement, qu'on avait quand m√™me un peu sem√©, qu'on avait gard√© de c√īt√© au chaud et tout √ßa. Et au bout d'un moment, on s'est dit, allez, on se lance. Tout le monde √©tait OK, on s'est lanc√©. Et donc, avant qu'on nous attribue notre toute douce et adorable salsa, j'√©tais l√† quand No√©mie allait se promener avec Roni. Et je n'ai pas √©t√© l√† quand elle allait au rendez-vous, etc. Mais souvent, je demandais √† elle comment √ßa s'est pass√©. Quand il y avait des petits examens, etc. Comment √ßa va ? O√Ļ √ßa en est ? Donc voil√†, on a beaucoup √©chang√©, partag√©, et j'ai ador√© vivre cet accueil par procuration, en parall√®le, et c'√©tait chouette, parce que Roni, c'est comme √ßa, je l'adore, elle est vraiment adorable. Et nous, c'est arriv√© comme √ßa, et un jour, l'√©levage de Buc nous a appel√©s, et nous a demand√© si on √©tait OK pour r√©cup√©rer... Un chiot qui se retrouvait un peu sur le carreau parce qu'en fait, elle a √©t√© attribu√©e √† une autre famille √† la base et la famille s'est d√©sist√©e. Enfin, je ne sais pas ce qui s'est pass√©. Oui, √ßa peut arriver. Et du coup, on √©tait les suivants sur la liste s√Ľrement et ils nous ont propos√© Salsa. Et donc, c'√©tait parti.

  • Estelle

    Trois petits mots pour te décrire toi et pour décrire Salsa.

  • Val√©rie

    Alors moi, hyper émotive, généreuse, hyper sensible. Et Salsa, je dirais obéissante.

  • Estelle

    coquine et attendrissante attachante je confirme parce que dans notre histoire commune quand m√™me tu nous as pass√© le relais √† la demande de l'√©cole toujours bien s√Ľr puisque du coup j'ai eu la chance de passer avec Salsa une bonne partie de l'√©t√© qui a suivi la remise parce que vos vacances sportives comme on disait tout √† l'heure √©taient pr√©vues et pour le coup c'√©tait incompatible avec cette toute petite Salsa elle aurait √©t√© plus grande je pense et avec plus d'√Ęge √ßa n'aurait pas √©t√© probl√©matique mais un tout petit chiot c'√©tait un peu challengeant, trop challengeant et pour le coup on a pass√© de tr√®s bonnes vacances et c'est comme √ßa qu'on s'est rencontr√© la premi√®re fois avec les gar√ßons aussi c'est vrai que dans cette histoire comment √ßa s'est pass√© pour vous donc tu as suivi, tu es devenue famille d'accueil aussi, vous √©tiez famille d'accueil en m√™me temps ?

  • No√©mie

    Oui c'était concitant il me semble

  • Val√©rie

    C'était un peu sur... Non, toi, c'était quasiment sur la fin, lorsque...

  • No√©mie

    On a fait... √† quelques mois apr√®s √ßa a d√Ľ √™tre un peu concomitant quand m√™me en tout cas on a fait plein de d√©tente ensemble √ßa c'est s√Ľr c'√©tait la barrette de salsa ma petite figueule mais voil√† apr√®s √ßa a d√Ľ s'imbriquer un peu dans le processus mais bon √ßa a chang√© pas grand chose apr√®s nous de notre c√īt√© on a continu√© √† respecter √† y avoir prolonger l'apprentissage de chien guide avec Roni, c'est-√†-dire qu'elle va toujours au caniveau, elle s'arr√™te au passage pi√©ton, c'est une chienne qu'on prom√®ne sans laisse et qui s'arr√™te au passage pi√©ton quand m√™me, mais c'est hyper... Elle attend pour manger sa gamelle, donc c'est hyper agr√©able parce que c'est un chien que j'aurais jamais eu pour moi-m√™me la rigueur et la patience d'inculquer ce genre d'√©ducation qui est 6-8 mois un peu challenge mais apr√®s qui est tellement... On est tranquille pour 10 ans et... il faut le faire donc oui √ßa a d√Ľ √™tre un peu concomitant je me souviens plus apr√®s de toute fa√ßon on suivait les retours de rendez-vous alors comment √ßa se passe et puis encore une fois No√©mie √©tait l√† pour les conseils √†

  • Val√©rie

    chaque fois je me souviens d'une fois o√Ļ Salsa s'√©tait fait piquer par une gu√™pe je crois dans le jardin sur le museau No√©mie, qu'est-ce que je dois faire ? √áa gonfle ! T'attends,

  • Sol√®ne

    t'inquiètes pas.

  • Val√©rie

    On vient de se lasser, si jamais... J'arrive. Et puis on a fait des détentes ensemble, et puis on a fait des balades ensemble, elle m'a guidée, peut-être ta voix pose là différemment. Noémie qui est toujours là quand il faut et qui sait dire les choses. C'était chouette d'avoir cet appui aussi, ça rassure. Et puis il y avait Roni, donc... il y avait les quatre copines qui étaient là.

  • Estelle

    Tu te serais lancée Valérie s'il n'y avait pas eu Noémie dans cette aventure de chien guide ?

  • Val√©rie

    Je ne crois pas parce qu'en fait c'est No√©mie qui m'a mis vraiment le pied √† l'√©trier c'est No√©mie qui m'a donn√© le go√Ľt √† l'√©ducation c'est No√©mie qui m'a prouv√© que c'√©tait faisable en fait parce qu'on ne se rend pas compte en fait de ce que c'est et m√™me si tu n'y connais rien d'avoir eu No√©mie de l'avoir vue faire √©voluer avec Ronny, on s'est dit que c'est faisable. Et oui, c'est du temps, c'est de l'investissement. √Čmotionnellement, tu vas prendre cher, √ßa c'est s√Ľr.

  • Estelle

    T'es nuit aussi.

  • Val√©rie

    Non, pas tant que ça. Franchement, ça le sert.

  • Estelle

    Elle pourrait dire ça à mon baby-boy, ça serait pas mal. Je souffre encore, moi.

  • Val√©rie

    non mais voil√† et puis au bout la fiert√© parce que √ßa aujourd'hui elle guide elle guide aujourd'hui et aujourd'hui elle guide et le cadeau le plus beau cadeau que j'ai pu avoir √† No√ęl c'est que son son ma√ģtre nous a envoy√© un message en nous demandant si on serait ok pour la voir et passer un petit moment ensemble je lui ai dit mais vous √™tes le p√®re No√ęl est-ce qu'il faut savoir que les prises de contact sont √† l'initiative du ma√ģtre en fait c'est

  • Estelle

    vrai que c'est pas le cas dans toutes les √©coles en France √ßa se fait diff√©remment, chacun a son histoire histoire des √©coles en tout cas des associations, mais c'est vrai que du coup Paris, il y a 6 mois o√Ļ le temps que le bin√īme se construise, l'√©cole ne confie pas encore les coordonn√©es de la famille d'accueil, et ensuite c'est confi√© uniquement au ma√ģtre, et c'est au ma√ģtre de prendre la d√©marche. Alors des fois √ßa se fait beaucoup plus avant les six mois, parce que les connexions sont d√©j√† l√†.

  • Sol√®ne

    Donc c'est vrai que du coup, quand ça s'en va, tu ne sais jamais si tu vas la revoir.

  • No√©mie

    Exact.

  • Sol√®ne

    Je comprends encore plus le déjeuner.

  • Estelle

    Le t-shirt.

  • Val√©rie

    Oui,

  • Estelle

    je vais pleurer quand elle va partir.

  • Val√©rie

    Ah oui, c'est ça.

  • Sol√®ne

    et est-ce que parce que du coup t'as dit que √ßa avait √©t√© hyper difficile le d√©part de Salsa que toi tu t'√©tais beaucoup attach√©e toi No√©mie quand tu vois que Val√©rie s'engage l√†-dedans et tout et que tu vois aussi que c'est hyper difficile pour elle la s√©paration est-ce que tu te dis pur√©e j'aurais jamais d√Ľ lui parler des chiens alors

  • No√©mie

    non pas du tout et non pas que j'aime l'avoir souffré voilà elle en avait conscience c'est un package on sait que ça va être dur, ça va être beau, ça va être bien on va voir faire un peu les montagnes russes, mais la fierté du truc. Je pense que même si c'est un peu dur, ça vaut le coup. Le jeu en vaut vraiment la chandelle. Et là, l'expression n'est pas galvaudée. C'est l'immense satisfaction du truc qui va au bout, d'avoir été la petite pierre à l'édifice dans le parcours comme ça. J'imagine, en tout cas.

  • Val√©rie

    Oui, oui, non, non, mais oui, c'est... Moi, le mot fierté est difficile à prononcer parce que voilà, mais non, non, je suis vraiment ravie d'avoir été jusque-là. Je pense que ça a pris tout son sens. On va revenir un peu sur mes épopées sportives, tout ça, mais au mois de mai dernier, j'ai fait les 100 kilomètres du Mont-Saint-Michel. C'est-à-dire qu'on part, voilà, on a 25 kilomètres par jour sur 4 jours, on fait 100 bornes. à pied. Et en fait, sur tout le groupe qu'on était à ce moment-là, il y avait une déficience visuelle qui était accompagnée par sa meilleure amie, mais aussi par son chien, évidemment. Et là, ça a été juste incroyable parce que j'avais devant moi, en fait, le résultat du travail. qu'on a fait. C'est un truc de fou. J'ai pleuré mais 100 fois. Et c'est là que tu prends réellement conscience du travail que tu apportes et de l'aide que tu apportes à ces gens-là. Et donc, ouais, là, j'étais fière. Là, j'étais fière. Mais en même temps, je suis super en colère parce que je me rends compte qu'on est vraiment une goutte d'eau dans un océan parce qu'il n'y a rien qui est fait pour ces gens-là, quoi. Non. C'est un truc de fou.

  • Estelle

    On ne se rend compte que quand on est engagé, quand on se projette, en fait.

  • Val√©rie

    Ouais. et alors c'est peut-être si on n'est pas concerné directement tu te rends pas compte de rien et tu te poses la question alors Noémie aussi elle se déplace beaucoup en vélo tu prends conscience aussi qu'il y a énormément de choses qui sont, enfin c'est des hérésies c'est hyper mal foutu tout est mal foutu, rien que quand tu te balades en vélo, quand tu te déplaces en vélo tu te dis mais pour les gens qui sont ou en fauteuil ou malvoyants, c'est pas possible en fait c'est pour ça que tu n'en vois pas dans la rue tout est une épreuve, c'est ça et donc pour revenir plus sur l'amitié des chiens et de Salsa quand t'es en travaux pratiques c'est là que tu te rends compte et c'est vrai que Salsa moi je l'ai eu au tout début en famille relais elle avait un mois de plus que quand elle est arrivée chez vous donc elle devait avoir 4 mois et demi en effet elle faisait ses nuits je confirme et

  • Estelle

    c'est vrai que je l'ai emmenée en vacances et on a découvert plein de choses elle était très émotive parce qu'elle était très réactive en tant que toute jeune pour aller voir les congénères, etc. C'était génial. Moi, je suis partie en baie de Somme avec elle. Pendant que vous étiez au sud, sportivement, on va dire. Moi, on était au nord, au frais. Et pour le coup, d'échanger ça avec un si petit chien, etc. Et tout en ayant un peu de contact entre nous. Moi, dès que je peux, j'essaye d'avoir un tout petit contact avec la famille Rolais. Pas tous les jours, mais juste de dire tout va bien.

  • Val√©rie

    Une petite photo, juste tout va bien.

  • Estelle

    √ßa fait plaisir et moi √ßa me fait plaisir aussi d'envoyer, de montrer ces liens l√† c'est vrai que moi j'ai vu que √ßa a guid√© je tiens pas un tableau de chasse de mes relais, clairement pas mais √ßa fait partie comme tu dis de l'objectif tous les gens qui sont dans cette lumi√®re l√† l'objectif derri√®re c'est qu'ils soient devant leur ma√ģtre et qu'ils guident √ßa rend le projet un peu concret il faut voir un peu aussi l'aboutissement de temps en temps oui

  • No√©mie

    sans forc√©ment tenir les comptes, comme tu dis, mais c'est agr√©able aussi de venir se dire, eh, voil√† o√Ļ on en est. Ce n'est pas simple, parce qu'on se rend compte aussi, quand on est un peu dedans, du long parcours que c'est. Des questionnements qu'ils ont tr√®s pouss√©s sur, est-ce qu'on est OK ? Est-ce que la personne sera en s√©curit√© avec son chien ?

  • Estelle

    Est-ce que le chien est OK ?

  • No√©mie

    Et voilà, dans les deux sens, et toute leur clairvoyance aussi, pour des fois arrêter avec certains chiens, on ne sait pas. pas la peine.

  • Val√©rie

    C'est pas fait pour lui.

  • No√©mie

    Ça n'ira pas.

  • Val√©rie

    C'est tellement difficile. Tu ne peux pas en vouloir au chien de ne pas aboutir à l'objectif parce que c'est tellement difficile.

  • Estelle

    Très exigeant.

  • Val√©rie

    C'est ça. C'est un métier très exigeant. C'est incroyable. Tu te dis mais comment ces petites bêtes-là

  • Estelle

    elles arrivent √† √ßa et par le jeu en plus et le plaisir c'est qu'on parle d'un travail exigeant mais pour eux c'est de la friandise des c√Ęlins du compagnonnage je pense que si on posait la question √† un chien guide je sais pas s'il dirait vraiment si

  • No√©mie

    il travaille flemme de me lever ce matin l'approche est top l'an passé j'ai envoyé même ma fille elle a voulu aller faire son stage de 3ème au chien guide Elle a passé une semaine de rêve.

  • Estelle

    Ben oui.

  • Val√©rie

    Moi, je veux bien y aller aussi.

  • No√©mie

    Je suis √Ęge de troisi√®me. √Čvidemment.

  • Val√©rie

    Je vais postuler pour les prochains.

  • Estelle

    Est-ce que dans toute cette aventure que vous avez eue avec les chien-guides, parce que l√†, aujourd'hui, Roni est r√©form√©, tu continues un petit peu les r√īler peut-√™tre ?

  • No√©mie

    Oui, complètement.

  • Estelle

    Je crois que du c√īt√© de Salsa, donc elle a √©t√© remise. Et il y a des r√©flexions en cours, peut-√™tre, tu vas nous dire.

  • Val√©rie

    Oui. la s√©paration avec Salsa √ßa a √©t√© plus que douloureux j'en ai encore les larmes aux yeux j'ai perdu un bout de mon coeur quand elle a quitt√© la maison et en fait du jour o√Ļ est arriv√©e Salsa, j'ai rapidement pris conscience, je disais elle nous a apport√© des paillettes et des bulles de savon dans la maison c'√©tait dingue, j'ai trouv√© que l'ambiance dans la maison, tout s'√©tait devenu plus lumineux et plus l√©ger et voil√† toute petite b√™te, elle nous a apport√© tellement, tellement, tellement. Et donc voil√†, elle a r√©ussi son parcours et on en est bien fiers, bien contents. Pour moi, c'√©tait pas possible de remettre √ßa. Quand Salsa est partie, son √©ducateur m'a dit, alors vous seriez pr√™te √† reprendre un chiot ?

  • No√©mie

    Le mal au mal.

  • Val√©rie

    On s'est dit,

  • Estelle

    bah non,

  • Val√©rie

    √ßa va pas √™tre possible. √áa va pas √™tre possible parce que d√©j√†, je pouvais plus respirer tellement. je souffrais, mais ce n'√©tait pas possible pour moi. Non pas que je ne voulais pas apporter mon aide, au contraire, quelque part, c'√©tait un peu peut-√™tre √©go√Įste, je n'en sais rien. C'est humain. Vraiment, c'√©tait plus fort que moi. Je vais le dire avec toute grande franchise, je ne sais pas si c'est quelque chose qui va parler aux gens ou si c'est quelque chose qu'il faut dire, j'en sais rien. Mais pourquoi je ne voulais pas d√©j√†, un, parce que j'√©tais fissur√©e en deux, et deux, je ne voulais surtout pas que ce deuxi√®me chiot qui allait arriver, si on avait d√Ľ en prendre un autre, dans l'instant, c'est-√†-dire que je ne voulais pas faire une comparaison. Je me refusais... de faire une comparaison avec un autre chiot parce que ce petit chiot il a sa personnalit√© Salsa avait la sienne je sais que j'aurais fait cette comparaison et je trouvais pas √ßa juste pour ce deuxi√®me chien qui allait arriver dans notre famille c'est vrai qu'il y a diff√©rents comportements face au d√©part du chiot en √©ducation,

  • Estelle

    en adoption et tout c'est un peu diff√©rent mais en √©ducation en tout cas il y a ceux qui ont envie et le besoin d'avoir tout de suite quelques-uns une autre occupation, un autre projet. Combler le vide, mais au sens positif, pas en mode bouche-trou. Et du coup, on le voit quand c'est possible. Il y a des gens, justement, qui... Des fois, ils peuvent demander une pause, mais selon les gens, la pause peut √™tre plus ou moins courte, au sens o√Ļ, longtemps, √ßa peut √™tre un jour, une semaine, ou un an. Vraiment, moi, quand j'√©change avec les invit√©s, on a vraiment diff√©rentes mani√®res de faire, parce qu'on est des √™tres humains tout √† fait diff√©rents aussi. et puis en effet il y en a qui ont du mal et c'est √† leur honneur aussi d'accepter le d√©part de ce chien et de se dire est-ce qu'on le reverra il y en a aussi qui attendent de savoir vraiment s'il guidera ou pas, ou s'il va √™tre adopt√©, √† adopter, pour justement pas laisser la place √† un √©ventuel retour √† la maison, tu vois,

  • No√©mie

    en cas d'adoption.

  • Estelle

    En cas de r√©forme, il y a aussi cette temporisation-l√† qui fait que souvent les gens attendent vraiment qu'il soit vraiment remis. √áa peut aussi arriver. Mais en tout cas, le bon choix est le tien. √áa, c'est s√Ľr.

  • Val√©rie

    Je ne sais pas.

  • No√©mie

    C'est un gros investissement émotionnel.

  • Val√©rie

    C'est encore très fragile. L'été dernier, ça a commencé à... à me retravailler un peu. Et puis, je me dis, non, enfin, c'est trop compliqué. Je n'ai pas envie de vivre ça. Vraiment, c'est une souffrance. Et puis là, récemment, on s'est dit, allez, on essaye de se relancer et pourquoi pas commencer par des relais, finalement, pour temporiser un peu, voir comment ça se passe.

  • Estelle

    Tu auras ta petite salsa comme elle a été pour moi.

  • Val√©rie

    Exactement. Et puis apr√®s, passer le cap r√©ellement. Apr√®s, on a aussi des situations professionnelles qui ont chang√©. Mon mari avait plus de possibilit√©s, de facilit√© en tout cas, quand il y avait salsa. L√†, √ßa serait peut-√™tre un peu plus compliqu√©. Donc, c'est quelque chose qu'il faut vraiment qu'on pose. Et tu vois, j'ai commenc√© √† en parler un peu autour de moi, sur mon nouveau poste o√Ļ je suis depuis un an et demi. Je ne suis pas s√Ľre que √ßa passe encore. Donc l√†, tout de suite, forc√©ment, √ßa va limiter. Oui,

  • Estelle

    si tu ne peux pas la faire avec toi.

  • No√©mie

    Tout le boulot de pédagogie, des fois. soit en entreprise, mais soit un peu partout. Oui,

  • Estelle

    qui peut être assez lourd.

  • Val√©rie

    Et oui, parce que là, j'entends, si toi tu le fais, tout le monde va vouloir le faire. Et là, j'ai juste envie de dire, que tout le monde le fasse, parce qu'il y a des besoins.

  • Estelle

    Oui, et puis tout le monde va se mettre du fond, avoir un chiot, aller √† des cours du chiot, lui apprendre √† s'asseoir au passage p√©tant. Moi, j'ai juste sorti √ßa quand j'√©tais en √©cole d'ing√©nieur et je leur ai dit... dans d'autres √©coles ils ont trouv√© la solution mais des quotas au moins ils sont s√Ľrs mais alors ils les atteignent parce qu'ils font un projet autour pour les atteindre mais tout le monde ne va pas se mettre du jour au lendemain √† accueillir un chien c'est un succ√®s d'investissement √©motionnel, physique, organisationnel, √©norme je ne sais pas Sol√®ne,

  • Sol√®ne

    toi qui vois ça de l'extérieur moi de l'extérieur j'ai peur des chiens donc déjà de base je ne m'engagerai pas dans ce genre de processus mais au delà de ça moi j'ai des amis qui ont des chiens quand je vois l'engagement que c'est et c'est bien pour ça aussi que j'ai fait le choix d'avoir un chat C'est parce que quand il fait moins douce dehors, il faut quand même sortir pour promener le chien. Bah non, moi je suis au chaud avec mon chat. Pardon pour les fans de chiens.

  • Estelle

    J'ai vu une image sur le Blue Monday qui a √©t√© cr√©√©e hier, sur l'enregistre en janvier, o√Ļ justement il y avait les ma√ģtres de chiens qui √©taient dehors et les ma√ģtres de chats qui √©taient sous la couette avec le chat. Voil√†,

  • Sol√®ne

    exactement. Et en fait, là maintenant, il y a des chiens dont j'ai plus peur parce que ça a été un travail d'acceptation. entre eux et moi. Et c'est pour ça que je valide que, clairement, tout le monde ne va pas se mettre du jour au lendemain à devenir famille d'accueil parce que il y a déjà le quotidien qui peut jouer, il y a l'engagement que c'est, les différents projets aussi.

  • Speaker #0

    et malgré tout la peur des animaux c'est un vrai sujet aussi on va pas tous devenir famille d'accueil parce qu'on a le droit d'emmener un chien c'est les réponses faciles aussi c'est

  • Estelle

    dans les tuyaux plus ou moins on verra il faut laisser le temps j'ai quand même appelé Buc la semaine dernière et ils me disent que pour le moment il se passe pas grand chose à Buc parce qu'ils n'ont plus d'éducateur oui donc pour l'instant étant donné que Vincennes est à l'autre bout de la Terre pour nous,

  • Sol√®ne

    c'est mission impossible pour aller jusqu'à Vincennes ça laissera le temps de cheminer aussi je me demandais si dans toute cette aventure que vous avez eue chacune avec les chiens guides il y avait quelque chose que vous aviez appris ou découvert que vous auriez jamais forcément imaginé avant vraiment de mettre le pied ou la main au bout de la laisse très probablement,

  • No√©mie

    moi ce qui me vient assez spontan√©ment c'est que l'√©ducation d'un chien, c'√©tait assez nouveau pour moi. J'ai eu beaucoup de chiens, mais des chiens qui n'√©taient pas √©duqu√©s ou pas √©lev√©s, qui √©taient en libert√©, dans le jardin. Et donc, c'√©tait assez nouveau pour moi, le c√īt√©, effectivement, la discipline, que j'entrevoyais, que je connaissais, mais que je n'avais jamais pratiqu√© jusqu'ici. nous √ßa s'arr√™tait, on leur apprenait √† donner la patte et voil√†, on avait fait le tour et toute cette √©ducation on ne doit pas dire √ßa pour les chiens, l'√©ducation positive mais en tout cas l'√©ducation par la r√©compense et √ßa c'√©tait hyper chouette parce que quasiment √† aucun moment on est en train de gronder le chien alors on va lui dire non des fois, on va lui dire que c'est pas √ßa mais tout est hyper doux et √ßa r√©ussit il faut √™tre tr√®s pers√©v√©rant on se d√©couvre aussi des ressources parfois inesp√©r√©es mais tout est dans l'accompagnement on est beaucoup √† l'√©coute du chien et voil√† c'est un c√īt√© que moi j'avais jamais trop abord√© donc j'ai d√©couvert un peu tout ce monde l√† et puis comme je le disais un tout petit peu avant aussi l'enti√®ret√© du parcours avant de pouvoir dire tel chien va √™tre remis √† telle personne le nombre d'√©tapes qu'il y a √† franchir question que toute l'asso se pose chacun √† leur poste, avec des postes tr√®s pr√©cis, c'est quand m√™me une sacr√©e machine, une sacr√©e organisation, et voil√†, et c'est rigolo et le dernier point, moi c'est aussi le travail de p√©dagogie dont on parlait √† l'instant, moi la premi√®re id√©e qui m'est venue, c'est de me dire, mais est-ce qu'√† un moment, dans les √©coles qui enseignent la s√©curit√© aux vigiles, etc on leur dit quand m√™me que √ßa devrait √™tre un truc de base euh... et m√™me √† l'entr√©e de b√Ętiments publics, √† l'entr√©e des choses incroyables, qui se sont toujours sold√©es positivement, pour ma part.

  • Sol√®ne

    Mais ce n'est pas fluide, ce n'est pas logique.

  • No√©mie

    On sent qu'il y a un petit blocage. Mais du coup, on en parle, et c'est en en parlant aussi que ça devient plus facile et que les gens s'y habituent. Mais voilà, il faut écarter leur arrière.

  • Estelle

    il faut un peu de force mais en gros c'est ça moi je te rejoins aussi mais c'est vrai qu'il y a un sacré boulot t'avais déjà eu des chiens toi ? mes parents avaient des chiens mais c'était des chiens de compagnie tout simple tu vois ça n'a rien à voir et puis quand en plus j'étais gamine tu t'en occupes les trois premiers jours et puis après tu mets un peu d'eau dans la gamelle une fois de temps en temps quand il n'y en a plus quand on te demande de le faire mais tu t'en occupes pas en fait vous aviez confié des responsabilités à vos enfants par rapport aux chiens ?

  • No√©mie

    Oui, oui bien s√Ľr c'√©tait un projet de famille il y a des gens qui font √ßa en solo je leur tire mon chapeau √† chaque fois on est deux adultes c'est un projet j'irais pas jusqu'√† dire hum que c'est un peu fou de le faire tout seul mais si vraiment si vous avez 38 et que vous pouvez pas sortir si vous avez le chiot qui est l√† et tout c'est bien d'√™tre plusieurs, c'est bien pour le chien aussi,

  • Estelle

    c'est ce que j'allais dire c'est super pour le chien parce que ça lui permet aussi de réagir peut-être différemment, d'avoir une écoute un peu différente aussi en fonction de la personne avec qui il se trouve.

  • No√©mie

    Et puis √ßa dilue, √ßa r√©partit les t√Ęches quoi c'est √ßa

  • Sol√®ne

    Pour aller un peu vers les questions de fin, je vais vous demander de r√©pondre chacune √† votre tour √† la question sur un moment o√Ļ vous avez √©t√© bluff√© par votre chien, votre √©l√®ve chien guide, et qui reste un souvenir marquant, qui veut commencer.

  • Estelle

    Moi, je veux bien commencer, mais un souvenir marquant, bluffant.

  • No√©mie

    Alors moi, j'en ai un tout de suite. Tr√®s rapidement, Roni √©tait tr√®s, tr√®s √† l'√©coute. Elle avait vraiment un grand d√©sir de satisfaire l'humain, de r√©pondre √† la demande de l'humain. Et c'√©tait assez fou. Et ce qui fait que √ßa en ferait presque une chienne. On a l'impression que c'est √† la baguette, en fait. C'est-√†-dire que c'est assis la ligne et paf, vraiment au garde-√†-vous. Elle ne met pas une heure √† descendre son gros derri√®re. il y en avait comme √ßa qui font semblant qui font semblant pour te faire plaisir c'est bon elle va √™tre contente mais garde √† vous pas bouger pas bouger il n'y a pas une oreille qui on sentait son besoin comme √ßa de bien faire et quand j'ai compris un petit peu √ßa cette personnalit√© c'est fou parce que c'est adorable on a vraiment envie de dire c'est bien d√©tends toi quand m√™me √ßa va bien se passer on rejoint le c√īt√© hyper sensible, hyper √©motif qu'elle est mais c'√©tait incroyable et puis √ßa marche toujours c'est fou parce que √ßa para√ģt garde √† vous c'√©tait fou fou moi j'avais l'impression de faire hyper bien mon boulot aussi quand j'avais rendez-vous avec du cat face oui √ßa r√®gle bien tu l'as tr√®s tr√®s bien fait c√īt√© bonne √©l√®ve, un peu scolaire, mais c'est chouette de dire et tout √ßa, encore une fois, en douceur. Et oui,

  • Sol√®ne

    Salsa était aussi bonne élève ?

  • Estelle

    Oui, Salsa √©tait bonne √©l√®ve, oui, alors un peu coquine, un peu filoute, mais elle √©tait bonne √©l√®ve, effectivement. Alors, je n'ai pas de souvenirs comme √ßa tr√®s, tr√®s marquants, mais quand tu les vois, enfin, quand tu lui apprends des choses et qu'effectivement elle remet √ßa en place tout de suite derri√®re, ben oui, c'est... C'est choquant dans le sens o√Ļ tu te dis, encore maintenant, comment c'est possible, comment elle peut savoir, comment elle fait pour √™tre aussi carr√©e, √™tre aussi attentive √† l'√©coute.

  • No√©mie

    C'est comment elle a compris. Oui,

  • Estelle

    c'est √ßa. Ce n'est peut-√™tre pas le souvenir le plus sympa √† dire, mais en fait, malgr√© la souffrance que j'avais √† la quitter, c'est moi qui l'ai ramen√©e. la derni√®re fois et en fait je pense qu'elle l'a tr√®s vite compris et en fait je l'avais mise dans la voiture je l'avais mise au sol au c√īt√© passager et habituellement quand elle montait dans la voiture de c√īt√© passager elle se mettait en boule l√† elle faisait le trajet et je la sortais de la voiture sauf que l√† en fait elle avait mis sa t√™te entre l'angle du fauteuil le bo√ģtier de vitesse et sa t√™te √©tait l√† comme √ßa et elle me regardait, moi je conduisais et je lui disais mais arr√™te de me regarder arr√™te de me regarder parce que je voyais que dans ses yeux c'√©tait o√Ļ tu m'emm√®nes et qu'est-ce qui va se passer et je lui disais parle-moi parce que tu sens, parfois c'est √ßa t'as aussi envie de leur dire mais bip parle, parce qu'il te manque plus que √ßa. Parce qu'elle comprend exactement, quand tu lui dis ta place, elle va √† sa place, elle bouge pas. Tu vois, chez les gens, tous nos amis ont jou√© le jeu. Il n'y a que vous qui avez un chien. Sinon, elle a l'or maintenant, mais la plupart de nos amis n'ont pas d'animaux. Et ils ont tous jou√© le jeu. Quand on allait chez eux, ok, j'ai une copine, elle est allergique, en plus, au poil de chien et chat, tout √ßa. Elle a jou√© le jeu, elle dit pas de soucis, viens. Et Salsa, on lui disait ta place, elle bougeait pas. Et √ßa, c'est C'√©tait remarquable aussi. Et c'est le souvenir que les gens ont de Salsa, c'est qu'en fait, on l'oubliait, parce qu'elle ne bougeait pas. Elle ne bougeait pas, elle n'√©tait pas fofolle, elle ne bougeait pas, vraiment.

  • Sol√®ne

    Moi, je me souviens de quand je l'avais amenée au bureau, parce que j'ai aussi travaillé avec elle cet été-là, et c'est vrai que les gens rentraient dans le bureau, ne la voyaient pas comme la plupart des chiens, mais surtout, ne la voyaient pas longtemps, c'est-à-dire qu'ils pouvaient passer une heure dans mon bureau à discuter, et en fait, après, souvent... elle queenait dans ses rêves ou des choses comme ça mais c'est vrai qu'elle était discrète ça fait partie de ses grands caractères et donc ça pour moi c'était des bons souvenirs c'est assez marquant j'ai l'habitude de demander quel est votre pire et votre meilleur moment avec les chiens guides est-ce que vous avez en tête en quelques mots votre pire et votre meilleur moment ? Commençons par le pire.

  • Estelle

    Le pire, c'était de la quitter, évidemment. Même si tu sais qu'elle va faire son travail parce que c'est ce pour quoi on était dans l'aventure. C'était le pire des moments, évidemment. Il y a un moment aussi qui n'était pas très sympa. C'est quand elle s'était faite opérer et stériliser. Le lendemain ou le surlendemain, je suis descendue le matin.

  • Sol√®ne

    Je me souviens. Je t'ai jamais appelée,

  • Estelle

    je crois. Oui, oui, oui. Et en fait, pareil, vous étiez peut-être les deux personnes que j'ai contactées. Et en fait, dans ses yeux, j'ai vu, elle était paniquée, terrorisée. En fait, elle était en sang. c'était juste apparemment normal, une perte post-opératoire. Bref. Donc ça, c'était pas un moment sympa parce que j'ai vu mon mari partir avec la chienne dans les bras vite chez le vétérinaire à 7h du matin. Mais le pire, c'est quand tu lui dis au revoir et que tu sais pas si tu la reverras.

  • Sol√®ne

    √áa va arriver bient√īt peut-√™tre. Oui !

  • Estelle

    Et le meilleur moment, c'est le jour o√Ļ elle est rentr√©e dans la maison. Le meilleur moment, c'est √ßa. Et puis c'est premier. les lignes quand elles s'assoient, les premiers gestes d'ob√©issance qu'elle comprend quand elle fait ses besoins.

  • No√©mie

    Moi, les pires moments, parmi tous les relais qu'on a pu faire, on a quand même eu 2-3 boulets. Oui, tu ne nous as pas donné de nom,

  • Sol√®ne

    mais on peut essayer. On n'a pas tenté de jouer des relais.

  • No√©mie

    Je ne suis pas obligée de dire des noms.

  • Sol√®ne

    Tu as eu qui en relais ? Tu te souviens ?

  • No√©mie

    J'en ai eu des... Je ne sais pas, 20 ou 25. Oui, moi aussi.

  • Estelle

    J'en ai eu un qui était tellement beau.

  • No√©mie

    J'en ai eu plein des très beaux. C'était quel le très beau ?

  • Estelle

    Je ne me souviens pas, mais alors il était très...

  • No√©mie

    mais vraiment qui tirent qui vont √† peine au caniveau qui te tirent au milieu de la route qui mettent ta place mais il n'a jamais entendu ce mot vraiment √† se dire sur le temps d'un week-end se dire mais toi t'es vraiment dans le cursus voil√† alors apr√®s encore une fois c'est une mini fen√™tre et tout √ßa et j'ai aussi eu des chiens qui √©taient en cours de r√©forme donc l√† √ßa se comprenait un peu plus ah oui tu comprends ou alors qui te font passer une nuit d'enfer parce qu'ils grattent, ils pleurent, parce qu'ils ne sont pas chez eux, parce que tu finis par aller dormir en bar. Et puis voil√†. Mais donc, on a eu quelques pires. Des fois o√Ļ mon mari me dit, un relais encore l√† ? On est s√Ľr, on va mal dormir ? Bon, je dis non. Les meilleurs moments, on a eu quelques relais assez exceptionnels. Un des premiers qu'on a eu, c'√©tait un m√Ęle. Il √©tait vraiment... vraiment extra et les enfants s'en souviennent encore il y a des noms des fois de chiens qu'on oublie un petit peu mais je pense que les enfants s'en souviennent vraiment il √©tait extra, l√† bien s√Ľr √ßa va pas me venir sinon c'est pas dr√īle mais vraiment c'√©tait notre mod√®le c'√©tait Moti j'ai enregistr√© la semaine derni√®re avec son ma√ģtre

  • Sol√®ne

    pour un √©pisode qui ne para√ģtra pas avant octobre il va falloir √™tre patient parce que nous √©tions deux intervieweuses je vous laisserai deviner j'ai des photos et des films de

  • No√©mie

    Moti c'était extraordinaire ce chien il était nous c'était du miel je l'ai rencontré il est adorable je l'ai vu en mois de décembre il était extra et on en a eu 2-3 des très sympas ou des mêmes auxquels j'ai pleuré quand il partait on a eu une

  • Estelle

    Misty qui était adorable

  • No√©mie

    Estelle elle est impressionnante tu donnes un nom de chien elle le connait on en a eu beaucoup qui nous ont marqué il n'y a pas deux chiens qui se sont comportés de la même façon la personnalité des chiens j'aurais jamais dit il y a un panel heureusement on a eu des chouettes expériences qui fait qu'on continue à s'engager on est ravis d'être avec Roni aujourd'hui effectivement c'était pas le but initial et bien

  • Speaker #0

    mais finalement c'est super vous ne pouviez pas la laisser partir merci √† vous deux peut-√™tre que tu veux faire la bo√ģte vocale on va rapidement faire la bo√ģte vocale je propose toujours √† mes invit√©s de se laisser un message l'une √† l'autre que vous d√©couvrirez qu'√† la diffusion de l'√©pisode donc je vais proposer √† l'une de vous de sortir de la chambre pendant que l'autre enregistre et ensuite on inverse les r√īles

  • No√©mie

    coucou Valou c'est moi écoute t'aurais pu décrocher sinon garde bien en tête choix de destination pop-in ça devient urgent il faut qu'on décide ça dans les jours qui viennent ok coup de fil à buque c'est déjà fait mais s'ils ont pas de chien de proposer on va aller papouiller des petits chiots je vais écrire à Cécile et n'oublie pas tu coches sur ton agenda une date que Solène va nous dire pour qu'on écoute ensemble on passe ce moment ensemble d'écoute voilà à très vite bisous bisous

  • Estelle

    Coucou Manomi, écoute, là je suis dans la voiture, je vais à la danse et donc je pensais à toi. Je voulais savoir si tu serais dispo pour qu'on puisse faire une grande promenade comme on a fait il n'y a pas très longtemps. Et voilà, pour discuter, pour prendre le temps, pour souffler un peu et puis pour se faire du bien toutes les deux. Je te fais plein de gros bisous, je t'aime fort et n'oublie pas, ma main est dans la tienne.

  • Sol√®ne

    Noémie et Valérie merci beaucoup d'avoir participé à Future Shingin merci Solène d'avoir organisé tout ça ensemble c'était super c'était hyper intéressant de pouvoir faire cet épisode toutes les 4 donc merci beaucoup

  • No√©mie

    Merci √† vous pour votre proposition c'√©tait chouette c'est un chouette exercice nouvelle aventure finalement chose d'in√©dit compl√®tement in√©dit merci de votre bienveillance et de votre √©coute avec plaisir on vous dit √† tr√®s bient√īt pour vous suivre dans vos projets avec plaisir

  • Sol√®ne

    Et voil√†, c'est la fin de cet √©pisode. J'esp√®re qu'il vous aura plu. Encore merci √† Sol√®ne de m'avoir suivi dans cette proposition et √† No√©mie et Val√©rie de s'√™tre livr√©es si pr√©cieusement. Et si vous avez appr√©ci√© cet √©pisode en deux parties, vous permettant de d√©couvrir un autre podcast avec Friendship, je vous conseille de d√©couvrir celui de Florine de l'√©pisode 53 o√Ļ on d√©couvre comment former des chiens pour les jeunes diab√©tiques et puis comment en obtenir un pour mieux vivre avec le diab√®te de type 1 sur le podcast Happy Diabetes, le type 1, on en parle ? de mon c√īt√© je vous dis √† tr√®s bient√īt pour le prochain √©pisode sur l'univers m√©connu des Shangri-La

Share

Embed

You may also like