#14 Compétences sexe et pouvoir.  Les compétences n’ont pas de sexe, mais le goût du pouvoir en a-t-il un ? cover
#14 Compétences sexe et pouvoir.  Les compétences n’ont pas de sexe, mais le goût du pouvoir en a-t-il un ? cover
Happy Men & Women Share More

#14 Compétences sexe et pouvoir. Les compétences n’ont pas de sexe, mais le goût du pouvoir en a-t-il un ?

#14 Compétences sexe et pouvoir. Les compétences n’ont pas de sexe, mais le goût du pouvoir en a-t-il un ?

14min |03/02/2022
Play
#14 Compétences sexe et pouvoir.  Les compétences n’ont pas de sexe, mais le goût du pouvoir en a-t-il un ? cover
#14 Compétences sexe et pouvoir.  Les compétences n’ont pas de sexe, mais le goût du pouvoir en a-t-il un ? cover
Happy Men & Women Share More

#14 Compétences sexe et pouvoir. Les compétences n’ont pas de sexe, mais le goût du pouvoir en a-t-il un ?

#14 Compétences sexe et pouvoir. Les compétences n’ont pas de sexe, mais le goût du pouvoir en a-t-il un ?

14min |03/02/2022
Play

Description

 La question du pouvoir et spécifiquement de la quête du pouvoir est une réalité multifactorielle, où nature et culture, conscient et inconscient se mêlent de façon inextricable.


Une chose est sûre : les quotas prévus dans le cadre de la Loi « Rixain » du 24 décembre 2021 (du nom de la députée Marie-Pierre Rixain), loi visant à accélérer l'égalité économique et professionnelle, veulent répondre à une différence factuelle d’accès, entre hommes et femmes, aux plus hauts niveaux de pouvoir dans le monde économique. 


Questionner cette différence pour mieux saisir la complexité humaine et culturelle du sujet doit permettre d’ajuster les plans d’action mixité et la pédagogie qui doit en être faite. 

Happy Men Share more se propose d’inscrire cette réflexion dans la dualité très classique Nature/Culture, au risque de réveiller quelques controverses, mais fidèle en cela à sa ligne éditoriale d’ouverture à la complexité humaine du sujet de l’égalité professionnelle entre hommes et femmes.


Description

 La question du pouvoir et spécifiquement de la quête du pouvoir est une réalité multifactorielle, où nature et culture, conscient et inconscient se mêlent de façon inextricable.


Une chose est sûre : les quotas prévus dans le cadre de la Loi « Rixain » du 24 décembre 2021 (du nom de la députée Marie-Pierre Rixain), loi visant à accélérer l'égalité économique et professionnelle, veulent répondre à une différence factuelle d’accès, entre hommes et femmes, aux plus hauts niveaux de pouvoir dans le monde économique. 


Questionner cette différence pour mieux saisir la complexité humaine et culturelle du sujet doit permettre d’ajuster les plans d’action mixité et la pédagogie qui doit en être faite. 

Happy Men Share more se propose d’inscrire cette réflexion dans la dualité très classique Nature/Culture, au risque de réveiller quelques controverses, mais fidèle en cela à sa ligne éditoriale d’ouverture à la complexité humaine du sujet de l’égalité professionnelle entre hommes et femmes.


Share

Embed

You may also like

Description

 La question du pouvoir et spécifiquement de la quête du pouvoir est une réalité multifactorielle, où nature et culture, conscient et inconscient se mêlent de façon inextricable.


Une chose est sûre : les quotas prévus dans le cadre de la Loi « Rixain » du 24 décembre 2021 (du nom de la députée Marie-Pierre Rixain), loi visant à accélérer l'égalité économique et professionnelle, veulent répondre à une différence factuelle d’accès, entre hommes et femmes, aux plus hauts niveaux de pouvoir dans le monde économique. 


Questionner cette différence pour mieux saisir la complexité humaine et culturelle du sujet doit permettre d’ajuster les plans d’action mixité et la pédagogie qui doit en être faite. 

Happy Men Share more se propose d’inscrire cette réflexion dans la dualité très classique Nature/Culture, au risque de réveiller quelques controverses, mais fidèle en cela à sa ligne éditoriale d’ouverture à la complexité humaine du sujet de l’égalité professionnelle entre hommes et femmes.


Description

 La question du pouvoir et spécifiquement de la quête du pouvoir est une réalité multifactorielle, où nature et culture, conscient et inconscient se mêlent de façon inextricable.


Une chose est sûre : les quotas prévus dans le cadre de la Loi « Rixain » du 24 décembre 2021 (du nom de la députée Marie-Pierre Rixain), loi visant à accélérer l'égalité économique et professionnelle, veulent répondre à une différence factuelle d’accès, entre hommes et femmes, aux plus hauts niveaux de pouvoir dans le monde économique. 


Questionner cette différence pour mieux saisir la complexité humaine et culturelle du sujet doit permettre d’ajuster les plans d’action mixité et la pédagogie qui doit en être faite. 

Happy Men Share more se propose d’inscrire cette réflexion dans la dualité très classique Nature/Culture, au risque de réveiller quelques controverses, mais fidèle en cela à sa ligne éditoriale d’ouverture à la complexité humaine du sujet de l’égalité professionnelle entre hommes et femmes.


Share

Embed

You may also like