Ici Rennes

[Raconte-moi Rennes] 25 décembre 1919, un bien triste premier Noël de paix

[Raconte-moi Rennes] 25 décembre 1919, un bien triste premier Noël de paix

08min |25/05/2020
Listen
Ici Rennes

[Raconte-moi Rennes] 25 décembre 1919, un bien triste premier Noël de paix

[Raconte-moi Rennes] 25 décembre 1919, un bien triste premier Noël de paix

08min |25/05/2020
Listen

Description

À Rennes comme partout en France, la nuit du 24 au 25 décembre 1919 a un goût particulier. Il s’agit en effet du premier Noël de paix depuis la mobilisation générale, six ans plus tôt, en août 1914. Pourtant, l’heure n’est pas complètement à la fête. Les difficultés du ravitaillement ainsi que l’absence des morts au champ d’honneur viennent en effet assombrir l’ambiance. Un récit historique d’Erwan Le Gall, raconté par Ronan Le Mouhaer. 

Description

À Rennes comme partout en France, la nuit du 24 au 25 décembre 1919 a un goût particulier. Il s’agit en effet du premier Noël de paix depuis la mobilisation générale, six ans plus tôt, en août 1914. Pourtant, l’heure n’est pas complètement à la fête. Les difficultés du ravitaillement ainsi que l’absence des morts au champ d’honneur viennent en effet assombrir l’ambiance. Un récit historique d’Erwan Le Gall, raconté par Ronan Le Mouhaer. 

Share

Embed

To listen also

Description

À Rennes comme partout en France, la nuit du 24 au 25 décembre 1919 a un goût particulier. Il s’agit en effet du premier Noël de paix depuis la mobilisation générale, six ans plus tôt, en août 1914. Pourtant, l’heure n’est pas complètement à la fête. Les difficultés du ravitaillement ainsi que l’absence des morts au champ d’honneur viennent en effet assombrir l’ambiance. Un récit historique d’Erwan Le Gall, raconté par Ronan Le Mouhaer. 

Description

À Rennes comme partout en France, la nuit du 24 au 25 décembre 1919 a un goût particulier. Il s’agit en effet du premier Noël de paix depuis la mobilisation générale, six ans plus tôt, en août 1914. Pourtant, l’heure n’est pas complètement à la fête. Les difficultés du ravitaillement ainsi que l’absence des morts au champ d’honneur viennent en effet assombrir l’ambiance. Un récit historique d’Erwan Le Gall, raconté par Ronan Le Mouhaer. 

Share

Embed

To listen also