Je suis indépendant.e - Sara,  violoncelliste des sommets cover
Je suis indépendant.e - Sara,  violoncelliste des sommets cover
Je suis indépendant.e

Je suis indépendant.e - Sara, violoncelliste des sommets

Je suis indépendant.e - Sara, violoncelliste des sommets

51min |16/03/2021
Listen
Je suis indépendant.e - Sara,  violoncelliste des sommets cover
Je suis indépendant.e - Sara,  violoncelliste des sommets cover
Je suis indépendant.e

Je suis indépendant.e - Sara, violoncelliste des sommets

Je suis indépendant.e - Sara, violoncelliste des sommets

51min |16/03/2021
Listen

Description

Pour inaugurer cette nouvelle saison,  quoi de plus logique que de commencer avec une artiste, je dirais même une artisane de la culture. Mais oui, vous savez la culture, celle qui fait habituellement danser nos oreilles, vibrer nos cœurs. Celle qui nourrit nos âmes et les rassemble. 

Sara, c’est avec un archet qu’elle réalise ce miracle là. Cette violoncelliste atypique, mordue de rencontres et de détours inattendus a choisi d’écrire une partition un peu dans la marge. Que ce soit en accompagnant Sophie Hunger sur une tournée pendant 2 ans, en s’occupant de chevaux, ou en baladant son violoncelle de sentier de randonnée en cabane de montagne, Sara se réinvente constamment. Pendant le confinement, elle est d’ailleurs l’une des premières à avoir proposé des concerts sur skype. 

Ce petit gabarit à la créativité sans limite m’ouvre les portes de son chalet, à Leysin. Elle vient d’y emménager avec sa fidèle compagne, Poilue. 


🎼 Le site de Sara Oswald

➡️ Pour soutenir financièrement le podcast sur Tipeee

🎤 La page du podcast

🎥 Vincent Munier, l'éternel émerveillé


"Imaginez un monde sans chef et sans hiérarchie. Un monde où des chemins de traverse, sinueux remplaceraient souvent les autoroutes rectilignes. Vous le sentez ce petit parfum d’aventure là ? Il hume le risque et l’excitation. Il ouvre le champ des possibles. Imaginez enfin que dans ce monde, travailler pourrait être un synonyme d’aimer.  Une utopie ?  Et bien non :  Bienvenue dans l’univers des indépendants. En Suisse, ils représentent près de 10% de la population active. Alors forcément, ils sont un peu singuliers ces professionnels qui préfèrent l’autonomie à la sécurité, ces passionnés, ces créatifs, ces audacieux surtout.

Je m’appelle Laetitia Wider. Je suis journaliste, et pour toutes les raisons que je viens de citer, « Je suis indépendante ». Et je tends le micro à mes pairs. Ouvrez vos oreillles ! "


Chapters

  • Intro saison II

    00:00

  • Générique

    01:26

  • Présentation Sara Oswald

    02:29

  • Vivre à la montagne

    03:31

  • Conclusion

    50:00

Description

Pour inaugurer cette nouvelle saison,  quoi de plus logique que de commencer avec une artiste, je dirais même une artisane de la culture. Mais oui, vous savez la culture, celle qui fait habituellement danser nos oreilles, vibrer nos cœurs. Celle qui nourrit nos âmes et les rassemble. 

Sara, c’est avec un archet qu’elle réalise ce miracle là. Cette violoncelliste atypique, mordue de rencontres et de détours inattendus a choisi d’écrire une partition un peu dans la marge. Que ce soit en accompagnant Sophie Hunger sur une tournée pendant 2 ans, en s’occupant de chevaux, ou en baladant son violoncelle de sentier de randonnée en cabane de montagne, Sara se réinvente constamment. Pendant le confinement, elle est d’ailleurs l’une des premières à avoir proposé des concerts sur skype. 

Ce petit gabarit à la créativité sans limite m’ouvre les portes de son chalet, à Leysin. Elle vient d’y emménager avec sa fidèle compagne, Poilue. 


🎼 Le site de Sara Oswald

➡️ Pour soutenir financièrement le podcast sur Tipeee

🎤 La page du podcast

🎥 Vincent Munier, l'éternel émerveillé


"Imaginez un monde sans chef et sans hiérarchie. Un monde où des chemins de traverse, sinueux remplaceraient souvent les autoroutes rectilignes. Vous le sentez ce petit parfum d’aventure là ? Il hume le risque et l’excitation. Il ouvre le champ des possibles. Imaginez enfin que dans ce monde, travailler pourrait être un synonyme d’aimer.  Une utopie ?  Et bien non :  Bienvenue dans l’univers des indépendants. En Suisse, ils représentent près de 10% de la population active. Alors forcément, ils sont un peu singuliers ces professionnels qui préfèrent l’autonomie à la sécurité, ces passionnés, ces créatifs, ces audacieux surtout.

Je m’appelle Laetitia Wider. Je suis journaliste, et pour toutes les raisons que je viens de citer, « Je suis indépendante ». Et je tends le micro à mes pairs. Ouvrez vos oreillles ! "


Chapters

  • Intro saison II

    00:00

  • Générique

    01:26

  • Présentation Sara Oswald

    02:29

  • Vivre à la montagne

    03:31

  • Conclusion

    50:00

Share

Embed

You may also like

Description

Pour inaugurer cette nouvelle saison,  quoi de plus logique que de commencer avec une artiste, je dirais même une artisane de la culture. Mais oui, vous savez la culture, celle qui fait habituellement danser nos oreilles, vibrer nos cœurs. Celle qui nourrit nos âmes et les rassemble. 

Sara, c’est avec un archet qu’elle réalise ce miracle là. Cette violoncelliste atypique, mordue de rencontres et de détours inattendus a choisi d’écrire une partition un peu dans la marge. Que ce soit en accompagnant Sophie Hunger sur une tournée pendant 2 ans, en s’occupant de chevaux, ou en baladant son violoncelle de sentier de randonnée en cabane de montagne, Sara se réinvente constamment. Pendant le confinement, elle est d’ailleurs l’une des premières à avoir proposé des concerts sur skype. 

Ce petit gabarit à la créativité sans limite m’ouvre les portes de son chalet, à Leysin. Elle vient d’y emménager avec sa fidèle compagne, Poilue. 


🎼 Le site de Sara Oswald

➡️ Pour soutenir financièrement le podcast sur Tipeee

🎤 La page du podcast

🎥 Vincent Munier, l'éternel émerveillé


"Imaginez un monde sans chef et sans hiérarchie. Un monde où des chemins de traverse, sinueux remplaceraient souvent les autoroutes rectilignes. Vous le sentez ce petit parfum d’aventure là ? Il hume le risque et l’excitation. Il ouvre le champ des possibles. Imaginez enfin que dans ce monde, travailler pourrait être un synonyme d’aimer.  Une utopie ?  Et bien non :  Bienvenue dans l’univers des indépendants. En Suisse, ils représentent près de 10% de la population active. Alors forcément, ils sont un peu singuliers ces professionnels qui préfèrent l’autonomie à la sécurité, ces passionnés, ces créatifs, ces audacieux surtout.

Je m’appelle Laetitia Wider. Je suis journaliste, et pour toutes les raisons que je viens de citer, « Je suis indépendante ». Et je tends le micro à mes pairs. Ouvrez vos oreillles ! "


Chapters

  • Intro saison II

    00:00

  • Générique

    01:26

  • Présentation Sara Oswald

    02:29

  • Vivre à la montagne

    03:31

  • Conclusion

    50:00

Description

Pour inaugurer cette nouvelle saison,  quoi de plus logique que de commencer avec une artiste, je dirais même une artisane de la culture. Mais oui, vous savez la culture, celle qui fait habituellement danser nos oreilles, vibrer nos cœurs. Celle qui nourrit nos âmes et les rassemble. 

Sara, c’est avec un archet qu’elle réalise ce miracle là. Cette violoncelliste atypique, mordue de rencontres et de détours inattendus a choisi d’écrire une partition un peu dans la marge. Que ce soit en accompagnant Sophie Hunger sur une tournée pendant 2 ans, en s’occupant de chevaux, ou en baladant son violoncelle de sentier de randonnée en cabane de montagne, Sara se réinvente constamment. Pendant le confinement, elle est d’ailleurs l’une des premières à avoir proposé des concerts sur skype. 

Ce petit gabarit à la créativité sans limite m’ouvre les portes de son chalet, à Leysin. Elle vient d’y emménager avec sa fidèle compagne, Poilue. 


🎼 Le site de Sara Oswald

➡️ Pour soutenir financièrement le podcast sur Tipeee

🎤 La page du podcast

🎥 Vincent Munier, l'éternel émerveillé


"Imaginez un monde sans chef et sans hiérarchie. Un monde où des chemins de traverse, sinueux remplaceraient souvent les autoroutes rectilignes. Vous le sentez ce petit parfum d’aventure là ? Il hume le risque et l’excitation. Il ouvre le champ des possibles. Imaginez enfin que dans ce monde, travailler pourrait être un synonyme d’aimer.  Une utopie ?  Et bien non :  Bienvenue dans l’univers des indépendants. En Suisse, ils représentent près de 10% de la population active. Alors forcément, ils sont un peu singuliers ces professionnels qui préfèrent l’autonomie à la sécurité, ces passionnés, ces créatifs, ces audacieux surtout.

Je m’appelle Laetitia Wider. Je suis journaliste, et pour toutes les raisons que je viens de citer, « Je suis indépendante ». Et je tends le micro à mes pairs. Ouvrez vos oreillles ! "


Chapters

  • Intro saison II

    00:00

  • Générique

    01:26

  • Présentation Sara Oswald

    02:29

  • Vivre à la montagne

    03:31

  • Conclusion

    50:00

Share

Embed

You may also like