undefined cover
undefined cover
L'expression artistique de Morgane Poupard par le dessin et la peinture cover
L'expression artistique de Morgane Poupard par le dessin et la peinture cover
Les voies de l'√©co ūüďĘ

L'expression artistique de Morgane Poupard par le dessin et la peinture

L'expression artistique de Morgane Poupard par le dessin et la peinture

49min |16/05/2024
Play
undefined cover
undefined cover
L'expression artistique de Morgane Poupard par le dessin et la peinture cover
L'expression artistique de Morgane Poupard par le dessin et la peinture cover
Les voies de l'√©co ūüďĘ

L'expression artistique de Morgane Poupard par le dessin et la peinture

L'expression artistique de Morgane Poupard par le dessin et la peinture

49min |16/05/2024
Play

Description

C'est la 40ième des Voies de l'éco !

Une émission riche car en plus d'avoir reçu l'artiste Morgane Poupard, nous avions 3 chroniqueurs.

Puis nous avons fait un focus sur l'évènement littéraire à ne pas louper à Angers fin septembre : CULTISSIME !!


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Je suis Yves Maguin et pendant 50 minutes, nous allons aborder les th√®mes de l'entrepreneuriat, de l'√©cologie, puis du d√©veloppement √©conomique local et √©coresponsable. Cette √©mission est pr√©cieuse de plusieurs temps forts avec un invit√©, une plusieurs chroniques en fonction des semaines, ainsi qu'une pause musicale choisie par l'invit√©. Alors, ouvrez vos oreilles, c'est parti ! Bonjour √† toutes et √† tous, auditeurs et auditrices de Radio G, bienvenue dans l'√©mission Les Voix de l'√Čco. Nous sommes le 136e jour de l'ann√©e et nous f√™tons aujourd'hui les Denises, mais √©galement des pr√©noms que je ne connaissais pas comme Alvarde ou encore Primel. Alors bonne f√™te √† vous ! Aujourd'hui c'est √©galement la journ√©e internationale des familles qui refl√®te l'importance que la communaut√© internationale attache √† la famille ainsi que l'int√©r√™t. qu'elle porte √† la situation des familles dans le monde. Et je suis fier de retrouver quasiment au complet aujourd'hui ma famille, celle qui constitue l'√©quipe des Voix de l'√Čco. Pour m'accompagner aujourd'hui en studio, nous avons le chef Herv√© Ch√©neau. Bonjour chef, de quoi allez-vous nous parler aujourd'hui ?

  • Speaker #1

    Bonjour Yves, bonjour à tous. Nous allons parler des légumes secs et leurs secrets aujourd'hui.

  • Speaker #0

    Très intéressant, les légumes secs et leurs secrets. Est-ce qu'il faudra les mouiller ou pas ? C'est une très bonne question. Alexis, bonjour à vous. Bonjour Yves,

  • Speaker #1

    nous allons parler de l'intelligence √©motionnelle ou intelligence du cŇďur.

  • Speaker #0

    Les Tums du Coeur et nous aurons aussi Anne Texereau qui a un tout petit peu de retard et qui sera avec nous en studio également. Et nous accueillons en plus notre invitée Falène Delavalette qui nous parlera d'un festival littéraire d'un nouveau genre qui se déroulera fin septembre en Gé. Bonjour Falène.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves.

  • Speaker #0

    Merci √† vous d'√™tre pr√©sente et on reparlera donc de ce festival en fin d'√©mission. Chers auditeurs et auditrices, bienvenue dans cette 40e √©mission des Voix de l'√Čco.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Il m'a dit je veux d√©cider un homme en couleur, dis-moi comment le colorier. Et oui, en plus d'√™tre cr√©atif, le dessin et la peinture sont des formes d'expression artistique qui ont des bienfaits sur notre sant√©, quel que soit notre √Ęge. Des bienfaits moteurs, cognitifs et aussi communicatifs. Les Ňďuvres originales abstraites de pop art ou encore de street art des artistes peintes sont des chefs-d'Ňďuvre qui font la part belle √† son int√©rieur. Dans la rue, je re√ßois dans l'√©mission du jour Morgane Poupard qui est donc artiste et cr√©atrice d'int√©rieur. Bonjour Morgane et bienvenue dans le studio de Radio G.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves et merci de me recevoir.

  • Speaker #0

    Avec très grand plaisir. Alors Morgane, qu'est-ce qui vous a inspiré ou en tout cas, qu'est-ce qui a fait que vous êtes aujourd'hui artiste et créatrice de décors ?

  • Speaker #2

    Alors, j'aime peindre depuis que je suis toute petite. J'ai d√©cid√© d√®s l'adolescence que ce serait mon m√©tier. Et donc, √ßa fait dix ans maintenant que je suis dipl√īm√©e dans la peinture et la cr√©ation de d√©cors. Voil√†, c'est venu tr√®s naturellement √† moi.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, qu'est-ce que vous pouvez nous décrire un peu votre processus créatif quand vous commencez un nouveau projet ? Comment vous faites ?

  • Speaker #2

    Alors d√©j√†, mon m√©tier se d√©compose en deux grandes parties. Il y a la partie qui se passe chez moi, dans mon atelier, o√Ļ je fais vraiment des Ňďuvres qui me ressemblent, des choses que je choisis, notamment beaucoup du portrait animalier. Et donc l√†, c'est soit une photo qui va m'inspirer ou un paysage. Et parfois, √ßa va √™tre plut√īt un support, parce que je ne travaille qu'avec des supports. de r√©cup√©ration dans ce contexte-l√†. Et du coup, je vais travailler une image jusqu'√† ce que j'ai un r√©sultat qui me plaise. L'autre partie, c'est une partie qui se passe plus sur chantier, chez des clients, et donc o√Ļ en amont, on fait un travail de brainstorming avec le client sur son besoin, sur son projet.

  • Speaker #0

    D'accord, et alors justement quels sont les types de matériaux que vous utilisez parce que vous faites donc de la récupération qu'est-ce que vous avez exactement comme type de matériaux ?

  • Speaker #2

    Alors √ßa d√©pend, √ßa peut √™tre des mat√©riaux qui sont donc r√©cup√©r√©s, soit naturels comme par exemple, j'ai en t√™te un exemple d'une Ňďuvre qui est sur des √©corces de palmiers. Vous savez quand on d√©nude les troncs des palmiers, on obtient des grosses √©cailles de bois qui peuvent donner des Ňďuvres tr√®s originales, tout comme √ßa peut √™tre du bois de r√©cup√©ration. √áa peut √™tre du tissu √©galement de r√©cup√©ration ou tout simplement des toiles comme on a l'habitude d'en voir, mais qui sont faites tout simplement avec des draps r√©cup√©r√©s, des tissus r√©cup√©r√©s.

  • Speaker #0

    D'accord, du carrelage aussi peut-être éventuellement ?

  • Speaker #2

    Je n'ai pas encore eu l'occasion de travailler sur carrelage, mais sur ardoise par contre, oui, on peut vraiment tout imaginer comme type de support.

  • Speaker #0

    D'accord, est-ce que vous avez des thèmes récurrents ou des motifs que l'on peut retrouver dans votre travail ?

  • Speaker #2

    Moi, je travaille principalement le portrait animal. C'est √ßa qui me pla√ģt le plus. Apr√®s, √ßa peut changer, √ßa peut varier selon mon humeur.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, comment vous arrivez à décrire votre style artistique ?

  • Speaker #2

    Alors justement, je n'ai pas vraiment de style artistique dans le sens o√Ļ moi je fais du portrait r√©aliste d'apr√®s photo. Donc je n'ai pas vraiment une technique picturale tr√®s originale, mais c'est le choix de mes supports qui va faire par contre le style, l'originalit√©.

  • Speaker #0

    D'accord, c'est-à-dire que vous n'allez pas forcément aller dans la nature pour dessiner ou peindre un animal.

  • Speaker #2

    Alors le problème des animaux, c'est qu'ils sont souvent très peu coopératifs pour prendre la pause assez longtemps pour pouvoir faire un dessin ou une peinture. Donc non, je travaille d'après des photos.

  • Speaker #0

    Oui, effectivement. Alors avant de laisser la parole √† Anne Texereau qui est arriv√©e. Bonjour Anne. Nous allons donc jouer. Alors Morgane Poupard, j'ai pris pour habitude de faire des mini-jeux dans l'√©mission, des mini-jeux de questions-r√©ponses. Alors comme il s'agit d'une √©mission un peu particuli√®re aujourd'hui, comme c'est la 40e des Voix de l'√©cho, j'ai d√©cid√© de vous encha√ģner les deux mini-jeux, c'est-√†-dire qu'on va faire √† la fois votre carte d'identit√© d'entreprise, mais √©galement votre portrait chinois. Si vous ne connaissez pas la r√©ponse, vous pouvez dire Joker ou Je passe, est-ce que vous √™tes pr√™te ?

  • Speaker #2

    Oui.

  • Speaker #0

    Allez, c'est parti ! Donc, quel est le nom de votre entreprise ?

  • Speaker #2

    Mon nom propre, Morgane Poupa.

  • Speaker #0

    Donc, son année de création ?

  • Speaker #2

    2018.

  • Speaker #0

    Combien êtes-vous ?

  • Speaker #2

    Je suis toute seule.

  • Speaker #0

    O√Ļ √™tes-vous situ√©e ?

  • Speaker #2

    √Ä Angers, mais je me d√©place partout o√Ļ il peut y avoir de beaux projets.

  • Speaker #0

    D'accord. Est-ce que vous avez un site web ou des réseaux sociaux ?

  • Speaker #2

    Oui, bien s√Ľr, vous pouvez me retrouver sur Instagram, Facebook, LinkedIn.

  • Speaker #0

    D'accord. On marque directement votre nom ?

  • Speaker #2

    Absolument.

  • Speaker #0

    D'accord. Quel est votre chiffre d'affaires annuel ?

  • Speaker #2

    Joker, c'est très variable donc c'est difficile

  • Speaker #0

    Donc ça c'était pour la partie carte d'identité de l'entreprise maintenant on va parler un peu de votre portrait chinois Quel est votre plat cuisiné préféré ?

  • Speaker #2

    C'est difficile parce que j'adore manger mais s'il faut en choisir un je dirais le palak paneer

  • Speaker #0

    C'est quoi ça, le palak panier ?

  • Speaker #2

    C'est un plat indien d'épinards crémeux et je vous le recommande. C'est délicieux.

  • Speaker #0

    D'accord, super. Merci. Votre série préférée ?

  • Speaker #2

    Brooklyn Nine-Nine.

  • Speaker #0

    Ok, je n'ai pas vu. Quelle est votre couleur préférée ?

  • Speaker #2

    Je n'ai pas de couleur préférée. Ça dépend des jours.

  • Speaker #0

    Votre sport préféré ?

  • Speaker #2

    La marche, dans la nature.

  • Speaker #0

    Ok. Votre ville préférée ?

  • Speaker #2

    Angers.

  • Speaker #0

    Est-ce que vous jouez aux jeux vidéo ?

  • Speaker #2

    Non.

  • Speaker #0

    Quel est votre dernier lieu de vacances ?

  • Speaker #2

    J'étais ce week-end au Sape d'Olonne, ça compte.

  • Speaker #0

    Oui, ça compte. Et pourquoi vous levez-vous le matin ?

  • Speaker #2

    pour essayer de trouver un peu du sens à tout ça ?

  • Speaker #0

    D'accord, c'est une très belle raison de se lever le matin. Merci Morgane pour vos réponses. Alors, nous allons terminer le chemin des quatre éléments avec le coaching de l'énergie. Après la terre, l'eau et l'air, nous allons donc maintenant parler du feu et de l'élément feu. Préparez-vous, chers auditeurs et auditrices, à vous réchauffer. C'est le moment d'écouter. La chronique d'Anne Texerot

  • Speaker #3

    Je s'aime,

  • Speaker #2

    donc je suis. Une chronique de la coach Anne Texero.

  • Speaker #3

    Bonjour, nous continuons notre balade avec les quatre √©l√©ments. D'ailleurs, je vous annonce qu'il y en aura un cinqui√®me Yves. Donc rappelez-vous, Yves, ensemble, nous avons retrouv√© nos racines √† la terre-mer, puis nous avons plong√© dans l'eau pour transmuter nos √©motions lourdes. Par la suite, nous nous sommes laiss√©s aspirer par l'√©nergie de l'air pour trouver intuition et inspiration. Nous voil√† aujourd'hui pr√™ts √† nous jeter, ou presque, dans le feu. Alors, mais qu'est-ce que nous dit cet √©l√©ment ? Le feu, c'est la force alchimique reli√©e aux origines du syst√®me dans lequel la Terre a trouv√© sa lumi√®re et sa destin√©e. Le feu c√©l√®bre notre force collective et d'√©l√©vation. Il incarne l'esprit de vie. L'√©l√©ment feu est reli√© au sud, √† l'√©t√©, √† la chaleur, √† la maturit√©, √† la sagesse, mais aussi au soleil, √† Mars, Jupiter et Pluton. Sous l'angle terrestre et physique, le feu est fusion. Cette √©nergie est pr√©sente dans le soleil, la flamme, le volcan, le magma, la lave, la lumi√®re qui se l√®ve le matin et qui se couche le soir. Ah, le feu, c'est le grand alchimiste essentiel √† la vie sur Terre. Au niveau physique, le feu est le carburant n√©cessaire pour mettre en mouvement tous nos muscles. Il colore aussi l'ensemble de notre peau quand nous prenons le soleil. Le feu fait p√©tiller toutes nos cellules quand nous ressentons justement un bouillonnement int√©rieur, tel la joie. Toutes ces sensations chaudes qui irradient subtilement notre machine corporelle. Je vous invite maintenant √† regarder le feu sous l'angle du coaching de l'√©nergie. Le feu, c'est le mouvement, c'est l'√©tincelle qui nous permet de projeter l'envie, le d√©sir ou l'inspiration dans la mati√®re. Le feu permet alors de produire l'action juste. Pensez √† l'instant √† l'art martial le kyudo. Peut-√™tre que vous d√©couvrez quelque chose, moi aussi. Le kyudo n'est pas juste du tir √† l'arc, mais bien la ma√ģtrise d'un feu int√©rieur pour toucher sa cible. Le feu est cr√©ateur, il transforme, concr√©tise et mat√©rialise. L'√©nergie du feu nous pousse √† aller de l'avant. A faire des choix, il doit suivre un juste √©quilibre, car si j'ai trop de feu, je peux alors √™tre d√©pass√© par mes √©motions fortes, telles la col√®re ou l'hyst√©rie, et √©clat√©, pouss√© par des pulsions et des passions tout feu tout flamme. A l'exc√®s, je peux me br√Ľler et me griller. A l'inverse, si je manque de feu dans ma psych√©, alors je ne suis plus pouss√©e par un mouvement int√©rieur incandescent. Mes r√©alisations sont plus fades et plus apathiques et mes cr√©ations sont d√©nu√©es de chaleur et de v√©rit√©. Je ne suis plus dans l'expression juste de mon je suis En avan√ßant avec l'√Ęge, nous devenons plus matures et nous ressentons mieux cette √©nergie du feu canalis√©. Il s'agit alors de retrouver notre feu int√©rieur par une √©coute profonde de soi. Nous apprenons √† laisser passer notre propre lumi√®re. Et c'est l√† que la vie est f√©conde, cr√©atrice, que la parole s'anime, que les projets s'alignent avec les plan√®tes. Nous nous sentons ajust√©s, forts et magn√©tiques. Le feu alors se partage. J'ai une question Morgane pour vous. Est-ce qu'il y a quelque chose en vous qui boue √† l'int√©rieur et qui demande √† passer √† l'action et que vous pourriez nous partager ce matin ?

  • Speaker #2

    Alors, je dirais que ça a été le cas et maintenant j'ai décidé d'être dans l'action. Donc ça bouillonne plus, ça crépite, ça fonctionne comme je l'entends.

  • Speaker #3

    Merci.

  • Speaker #0

    Merci beaucoup Anne pour votre chronique.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Alors Morgane Poupin, des fois on peut avoir le syndrome de la page blanche. Est-ce que, quand vous avez ce syndrome-là, déjà, est-ce que ça vous arrive ? Et comment vous arrivez à débloquer finalement cette page blanche ?

  • Speaker #2

    En fait, je ne suis pas quelqu'un forc√©ment de tr√®s cr√©atif par nature. Je fais partie des gens pour qui la cr√©ativit√© na√ģt sous la contrainte. Donc moi, ce que j'aime, c'est quand on m'impose ou quand je m'impose une th√©matique, un sujet. Et l√†, par contre, j'arrive toujours √† trouver des id√©es. Parfois, c'est aussi, comme je le disais tout √† l'heure, c'est un support qui va me guider. C'est vraiment... un objet que j'ai envie de peindre et dont la forme va m'inspirer.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, tout à l'heure, vous parliez que vous utilisiez des objets de récupération. Pour vous, c'est quoi l'importance justement de cette interaction entre l'art, l'environnement dans le travail ?

  • Speaker #2

    L'id√©e de la r√©cup√©ration, c'est n√© d'une d√©marche plut√īt √©conomique. C'est vrai que quand j'√©tais √©tudiante, on nous incitait √† essayer d'aller r√©cup√©rer des chutes de bois, de choses comme √ßa. pour essayer d'avoir des supports qualitatifs qu'on ne pouvait pas forc√©ment se permettre d'acheter. √áa a √©t√© pareil un peu pour fabriquer mes propres toiles. Et c'est finalement une √©poque o√Ļ je n'avais pas encore derri√®re tout √ßa la conscience citoyenne que j'ai aujourd'hui. Et du coup, la partie √©co-responsabilit√©, elle est venue avec l'√Ęge, avec moi, les questions que j'ai pu me poser. Et c'est comme √ßa que j'ai pu faire se rejoindre. mes convictions et cette d√©marche que j'avais d√©j√† de r√©cup√©ration.

  • Speaker #0

    Et alors, j'ai vu aussi que vous donniez des cours de dessin aux enfants. Comment ça se passe ? Est-ce que vous leur inculquez également ces valeurs écologiques quand vous leur donnez des cours de dessin ?

  • Speaker #2

    Alors, je donne des cours de dessin aux enfants et aux adultes. D'accord. Et alors déjà, moi, j'aime surtout... faire passer ses valeurs dans le choix des sujets, c'est-à-dire choisir toujours de dessiner la nature. Là, j'ai eu la chance d'animer un atelier au village prière Pierre Rabhi pendant les vacances et on a décidé ensemble de dessiner des fruits parce qu'eux travaillaient sur le sujet de l'alimentation. Mais voilà, ça passe beaucoup par les sujets parce que c'est vrai que quand on s'adresse, quand on anime une activité, c'est un petit peu plus compliqué de varier les supports. Il faut faire simple. Et donc là, il y a moins de liberté.

  • Speaker #0

    D'accord. Alors, quelle est votre approche aussi pour capturer un peu ce que vous disiez que vous faites de la représentation sur photo pour réussir à capter un peu la personnalité de la personne ou de l'animal que vous captez, son émotion, tout ça ? Comment vous arrivez, par quelles techniques, vous arrivez à retranscrire finalement, si je puis dire, l'émotion de votre personnage ?

  • Speaker #2

    Alors, les techniques que je travaille peuvent être assez variées, même si ça reste quand même souvent peinture acrylique et huile. Je trouve que capter une personnalité, une émotion, capter l'essence d'un individu, qu'on parle d'une personne ou d'un animal, puisque c'est le sujet que je choisis le plus souvent. Ça se traduit beaucoup dans le regard. Et moi, j'adore peindre des regards. Et je trouve aussi... Je fais un gros travail sur la lumière.

  • Speaker #0

    D'accord. Est-ce que vous faites un peu de cadeaux personnalisés aussi ? On peut vous demander, j'ai envie de faire un cadeau à quelqu'un, j'ai envie de lui faire un dessin, ce genre de choses que vous pouvez faire ?

  • Speaker #2

    Bien s√Ľr, c'est m√™me une petite partie de mon activit√©, c'est des demandes pour des portraits, soit de proches. soit de c√©l√©brit√©s, parfois aussi, et puis soit des animaux de compagnie ou d'animaux sauvages aussi qu'on me demande de peindre.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, votre création la plus populaire, ce serait quoi ? Est-ce que vous en avez une ou pas ?

  • Speaker #2

    La plus populaire, c'est-√†-dire celle qui a le plus sur des salons. Alors, je pense comme √ßa √† une Ňďuvre que j'avais r√©alis√©e pendant mes √©tudes, que j'avais pr√©sent√©e √† mon concours de fin d'√©tudes. Et donc, en fait, c'est un Ňďil d'√©l√©phant vu d'assez pr√®s. Et donc, il faut prendre du recul pour comprendre vraiment de quoi il s'agit. Et donc, en fait, c'est de la mousse d'isolation, donc des chutes de mousse d'isolation que j'ai d√©coup√©es, avec lesquelles j'ai fait un esp√®ce de puzzle qui est ensuite sculpt√©, enduit et peint. Alors, je me rends compte que c'est peut-√™tre un petit peu difficile √† visualiser quand j'en parle comme √ßa, mais je vous invite √† aller voir un petit peu mes r√©seaux. En tout cas, c'est... √Ä mon sens, l'Ňďuvre qui fait le plus d'effet dans les diff√©rentes expositions que j'ai eu l'occasion de faire.

  • Speaker #0

    D'accord. Alors, depuis le d√©but de l'√©mission, nous explorons la richesse de votre m√©tier, Morgane Poupin. Mais il existe un domaine o√Ļ il y a beaucoup de richesse aussi, c'est la gastronomie. Et plus particuli√®rement, la richesse apparemment des l√©gumes secs. Alors, qui de mieux que notre chef pour en parler ? C'est le moment d'√©couter la chronique du chef Herv√© Ch√©neau.

  • Speaker #2

    De la fourche à la fourchette. Une chronique du chef Hervé Chénaud.

  • Speaker #1

    Mon cher Yves, faut-il faire tremper les l√©gumes secs ? Le trempage r√©duit le temps, mais a ses inconv√©nients. Les l√©gumes secs, connus sous le nom de l√©gumineuses, sont riches en prot√©ines, glucides, fibres et autres nutriments, comme les vitamines B essentielles. Beaucoup de recettes indiquent qu'il faut faire tremper les l√©gumes secs avant de les cuire, mais ce n'est pas toujours souhaitable. Pour qu'ils soient comestibles, il faut r√©tablir l'humidit√© perdue dans le proc√©d√© de s√©chage et cela peut √™tre r√©alis√© en les faisant cuire pendant longtemps, jusqu'√† deux heures pour les gros haricots. Faire tremper les haricots permet de les r√©hydrater tout en r√©duisant le temps de cuisson. Cependant, le trempage peut affecter leurs textures et les rendre p√Ęteux et insipides. Vous savez Yves, beaucoup de recettes conseillent le trempage des l√©gumes secs avant cuisson mais ce n'est pas toujours souhaitable. Faut-il saler l'eau ? On dit qu'il ne faut jamais saler l'eau des haricots secs avant ou pendant la cuisson, mais c'est faux. Ajouter du sel dans l'eau permet de d√©velopper le go√Ľt et d'emp√™cher les l√©gumes secs de se gorger d'eau et d'√™tre p√Ęteux. Le sel repousse l'eau des haricots les moins sal√©s, ralentissant la vitesse √† laquelle l'eau p√©n√®tre la peau. Le sel va finalement √™tre absorb√© par le haricot, o√Ļ il d√©stabilise alors la pectine, faisant cuire les cellules plus vite. et de mani√®re plus homog√®ne. En clair, le trempage dans de l'eau sal√©e augmente la taille de 80%. Et puis, pour le trempage dans de l'eau non sal√©e, augmente la taille de 120%. Un petit √©l√©ment qui va nous plaire aussi, mon cher Yves, c'est pourquoi les haricots secs donnent-ils des gaz ? N'arr√™tez pas de consommer des faillots, au contraire, mangez-les en plus. Riches en fibres, en prot√©ines et en nutriments essentiels, les haricots secs sont vraiment bons pour la sant√©. Cependant, pour les gens qui n'ont pas l'habitude de manger ces aliments √† haute teneur en fibres, il suffit d'un repas pour que les haricots fournissent un exc√®s de carburant aux bact√©ries de l'intestin qui produisent les gaz. Ma ch√®re Morgane, √™tes-vous d√©j√† une matrice de cassoulet ?

  • Speaker #2

    Pas particulièrement.

  • Speaker #1

    Il y a beaucoup de gaz dedans, si c'est moins cuit, moins bien. C'est très agréable, c'est ma question.

  • Speaker #0

    Complètement. Merci pour ces informations, chef, encore très intéressantes.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Alors on a parl√© de l'artistique, on a parl√© effectivement du feu, on a parl√© des l√©gumineuses, nous allons maintenant un peu faire de la musique. Et oui, la musique transmet toutes sortes d'√©motions et permet de booster, de se booster en tout cas physiquement, cognitivement, de se ressourcer et pousse m√™me √† la cr√©ativit√©. Il est donc temps de faire une pause musicale dans l'√©mission. Nous allons √©couter Warm My Soul de Bloun D√©t√īt. On reparle de ce choix musical avec mon invit√© Morgan Poupard juste apr√®s. Bonne √©coute sur Radio-G.

  • Speaker #4

    In her garden I'll always be Warm my soul Now I'm home She led me to her castle At the summer night she washed my soul Oh, kisses in the morning, kisses at night, for my soul, now I'm home.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho,

  • Speaker #2

    une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Vous √™tes toujours branch√© sur Radio G, toujours √† l'√©coute de l'√©mission Les Voix de l'√Čco. Je suis en compagnie de mon invit√©, l'artiste Morgan Poupard, mais aussi en compagnie d'Anne Texerot, Herv√© Ch√©neau, Alexis Desjeux et Falen de la Vallette avec moi en studio aujourd'hui. Et oui, √ßa fait du monde pour cette 40e √©mission. Nous venons d'√©couter Warm My Soul de Bloun D√©tot. Alors personnellement, un artiste que je ne connaissais pas du tout. Pourquoi avoir choisi ce titre musical, Morgan ?

  • Speaker #2

    Tout simplement parce que c'est une chanson qui me met de bonne humeur, qui me détend, qui me donne le sourire. Donc j'avais envie de la partager avec vous aujourd'hui.

  • Speaker #0

    Merci beaucoup. Et puis en plus, c'est un artiste français, c'est ça ? Si je ne dis pas de bêtises, si j'ai bien lu un petit peu, un Dijonais, non ?

  • Speaker #2

    Je ne vais pas pouvoir confirmer cette information, je ne sais pas.

  • Speaker #0

    Il m'a semblé avoir vu ça, parce que du coup, j'ai un peu creusé quand même en me disant, tiens, qui c'est ? Bon, il est en featuring avec une artiste qui chante, bien évidemment. En anglais, mais c'est un français. Alors justement, comment vous trouvez que votre art a évolué dans le temps ? Ou en tout cas, est-ce que vous avez le sentiment que vous avez eu de l'évolution dans vos dessins, ou en tout cas dans votre création artistique, Morgane ?

  • Speaker #2

    Déjà, forcément, à force de travail, mon objectif, c'est de tout le temps progresser dans mon trait, dans mes techniques. Ensuite, j'ai la chance de collaborer avec des structures qui me permettent de travailler sur de très beaux projets. Ça fait cinq ans maintenant que je collabore avec Terra Botanica. Cette année, j'ai eu la chance de travailler au Puy du Fou. Forcément, ça permet de... De faire des rencontres professionnelles et de travailler sur des projets qui nous font grandir professionnellement et humainement.

  • Speaker #0

    Ensuite, le fait de choisir le parti pris, d'intégrer l'éco-responsabilité à mon travail, ça m'a forcé un petit peu à aller chercher plus loin, à innover sur cet aspect-là. Donc ça m'a aussi fait évoluer.

  • Speaker #1

    C'est-à-dire que par exemple, à Terra Botanica, vous faites des peintures sur bois ou comment ça se passe ?

  • Speaker #0

    Pas forc√©ment. Tout d√©pend de leurs besoins. Et l√†, √ßa peut aussi me faire... passer un peu √† c√īt√© de mes supports de pr√©dilection. Mais en tout cas, on travaille quand m√™me toujours sur le th√®me de la nature, de l'animal, du v√©g√©tal. Donc forc√©ment, √ßa m'inspire.

  • Speaker #1

    Est-ce que vous avez un petit exemple de quelque chose que vous avez fait à Terra ? qu'on peut voir en fait en se baladant ?

  • Speaker #0

    Il y a pas mal de choses. Il y a beaucoup de fausses matières, donc ça forcément c'est un petit peu plus difficile à repérer. Mais si vous avez l'occasion de voir une fresque de dragon lababe, c'est la mienne.

  • Speaker #1

    D'accord. On va aller observer ça, chers auditeurs auditrices, quand vous allez à Terra Botanica, regardez la fresque de dragon. C'est Morgane qui l'a réalisée. Comment l'environnement, vous parliez tout à l'heure de la marche notamment dans la nature comme sport préféré, comment justement ces marches dans la nature peuvent influencer votre créativité ? Parce que même si tout à l'heure vous disiez quand même que vous n'étiez pas créative, ou vous vous sentez en tout cas vous moins créative, est-ce que justement ces marches dans la nature ou l'environnement en quotidien influencent en fait votre créativité Morgane ?

  • Speaker #0

    D'une part, ça va influencer mon état d'esprit. Quasiment quotidiennement, j'emmène mon chien se balader dans la forêt ou sur les bords de mène. Et on travaille, je pense, tous mieux quand on est serein, de bonne humeur. Et donc forcément, ça, ça m'aide dans mon travail et dans mon quotidien. et également c'est là que je vais souvent être un peu dans ma tête trouver des idées, observer mon environnement et c'est ce qui m'inspire aussi

  • Speaker #1

    Justement, savoir écouter et comprendre nos émotions pour interagir plus sérieusement avec l'autre c'est le sujet de la chronique d'Alexis Desjeux

  • Speaker #0

    Mieux vivre ensemble avec assertivité

  • Speaker #2

    Une chronique d'Alexis Desjeux

  • Speaker #3

    Bonjour chers auditeurs, auditrices et quel que soit votre genre, ob√©dience et croyances toutes personnelles. Ce midi j'aimerais aborder avec vous l'intelligence √©motionnelle ou l'intelligence du cŇďur. C'est le titre qu'a choisi Isabelle Filioza. dont le livre est √©ponyme, et qui inspire cette chronique. Pourquoi √©voquer cette forme d'intelligence ? Parce que mieux comprendre et √©couter nos √©motions, c'est faciliter l'interaction avec nos proches. C'est donc consolider votre assertivit√© au quotidien. Il existe de multiples formes d'intelligence, verbales, logico-math√©matiques, spatiales, musicales, kinesth√©siques, interpersonnelles, intrapersonnelles. Et pour beaucoup, pour r√©ussir sa relation √† l'autre, le QI suffirait. C'est la logico-math√©matique. Nous le vivons beaucoup, dans l'√©cole ou dans l'entreprise, m√™me parfois en famille. Souvent, c'est cette intelligence logico-math√©matique qui est mise en avant. On oublie trop souvent les autres. Et cette intelligence du cŇďur, pour moi, elle est essentielle pour cultiver une belle relation √† l'autre. D'ailleurs, √† l'√©cole, on ne l'apprend pas. Il y a de nombreux apprentissages autour de l'histoire, des langues, des math√©matiques. Peut-√™tre parce qu'on consid√®re que cette intelligence du cŇďur serait inn√©e, comme respirer ou marcher. √áa ne s'√©duque pas. Oh l√† l√†, bien au contraire, l'intelligence des rapports sociaux serait, selon moi, essentielle et √† mettre en avant pour faciliter notre relation √† l'autre. Isabelle Filiosa √©crit Ce n'est pas la raison qui guide le monde, ce sont les √©motions. Je suis assez d'accord. Mais commen√ßons par bien cerner de quoi l'on parle. Oui, c'est quoi l'√©motion ? L'√©motion, c'est un mouvement vers le dehors, un √©lan qui na√ģt de l'int√©rieur de soi pour aller parler √† son entourage. C'est une sensation qui nous dit qui nous sommes et nous met en relation avec le monde. Elle nous guide en nous rappelant ce que nous aimons et ce que nous d√©testons. Elle est universelle, que ce soit la col√®re, la peur, la joie. la tristesse, le d√©go√Ľt, la surprise. Le r√īle des √©motions est de signaler les √©v√©nements qui sont signifiants pour l'individu et de motiver une action et un comportement qui permettent de les g√©rer. L'√©motion est de courte dur√©e. Quand cela d√©passe quelques minutes, elle se transforme en humeur, la culpabilit√©, la rage, l'envie, la jalousie, la tendresse, l'amour. L'excitation, la nostalgie. Pour la plupart des gens, il est inconvenant de montrer son affect en public. Si apr√®s avoir d√©croch√© un gros contrat, vous sautez de joie en criant, on vous regarde de travers. On admire la veuve qui suit sto√Įquement et dignement, sans larmes, le cort√®ge fun√®bre de son mari. Elle est forte, murmure-t-on. Chute, tais-toi, n'aie pas peur, ne pleure pas, ne te mets pas dans un √©tat pareil. Autant d'expressions qui r√©fr√®nent nos √©motions. On a peur de nos √©motions, peur de se sentir d√©muni devant l'angoisse, impuissant devant les larmes, sans ressources face √† la col√®re. Mais c'est l'expression de nos √©motions qui cr√©e la proximit√© avec l'autre et ce fameux feu int√©rieur dont parle Anne. Et je suis fondamentalement d'accord. D√®s lors, comment les cultiver ? La cultiver, cette intelligence √©motionnelle. Allez, je vous donne quelques cl√©s. Je ne suis pas magicien, mais essayez de mettre √ßa en Ňďuvre. Tenez un journal √©motionnel. Cela permet de retracer les √©motions, d'identifier des sch√©mas de fonctionnement, de mettre des mots sur des √©motions pour comprendre ce que vous ressentez. Vous serez alors plus √† m√™me de mieux les g√©rer. √Čvidemment, toutes les techniques de respiration, de yoga, de m√©ditation en pleine conscience peuvent permettre de contr√īler vos √©motions avant une r√©union, un discours, un examen, un √©v√©nement important, pour √©viter que la peur ne vous submerge, par exemple, ou ne vous inhibe. D√©veloppez votre empathie, essayez de se mettre √† la place de l'autre, et imaginez ce qu'il ressent et pourquoi. Cela donne du sens. Adultes et enfants, nous avons tous besoin de comprendre pourquoi on ressent les choses. La compr√©hension permet de mieux accueillir vos √©motions. Et puis enfin, sortez du conformisme. Essayez de vous d√©tacher du regard de l'autre. Ce qu'il pense a-t-il tant d'importance que cela ? Ne bridez pas vos √©motions quand elles sont l√©gitimes. Exprimez-les. Comprendre mieux les autres, r√©agir avec empathie √† leurs besoins, √† leurs sentiments, permet d'avoir moins peur d'autrui, de nous sentir plus proches, plus solidaires et de renforcer la coop√©ration. √Čcouter ses √©motions et les exprimer, c'est cultiver sa confiance en soi, sa confiance en l'autre. C'est le socle fondamental pour avancer avec l'autre sans s'oublier soi-m√™me. Alors prenez soin de vous et de vos proches, faites les choses avec plaisir, audace et envie, si √ßa vous branche. Belle journ√©e. Et Morgane, avez-vous une belle √©motion √† nous partager ce matin ?

  • Speaker #0

    Ça me fait extrêmement plaisir d'être avec vous ce matin. Donc oui, c'est une belle émotion déjà.

  • Speaker #3

    La joie.

  • Speaker #1

    La joie,

  • Speaker #3

    exactement. Et on la partage.

  • Speaker #1

    Merci beaucoup Alexis pour votre chronique.

  • Speaker #2

    Les voix de l'écho,

  • Speaker #0

    une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #1

    Alors, Morgane Poupin, on va sortir un peu du contexte de l'artistique. Est-ce que vous aimez lire ?

  • Speaker #0

    Oui, j'adore lire.

  • Speaker #1

    D'accord. Quel type de lecture vous aimez bouquiner ?

  • Speaker #0

    Principalement des romans policiers.

  • Speaker #1

    D'accord. Et pour vous, c'est quoi votre Ňďuvre culte ?

  • Speaker #0

    Tout Agatha Christie.

  • Speaker #1

    Tout Agatha Christie, d'accord. Justement, nous allons parler un peu littérature avec notamment Falène Delavalette. Bonjour Falène.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves.

  • Speaker #1

    Est-ce que vous pouvez nous présenter le festival que vous êtes en train d'organiser sur Angers ?

  • Speaker #2

    √áa s'appelle Cultissime, √ßa a lieu le dernier week-end de septembre 27-28-29 et c'est le tout premier festival d√©di√© aux Ňďuvres cultes. Alors, on a tous une Ňďuvre culte. Qu'est-ce que c'est ? C'est une Ňďuvre qui nous a fait vibrer, qui nous a marqu√©s, et g√©n√©ralement qu'on a envie de partager avec les autres, de les faire aimer. √áa peut √™tre un roman de litt√©rature classique, √ßa peut √™tre Les Mis√©rables, Victor Hugo, √ßa peut √™tre Harry Potter, √ßa peut √™tre Ast√©rix, √ßa peut √™tre Akira, n'importe quoi. Mais ces bouquins-l√†, ces Ňďuvres-l√†, ces BD, nous donnent envie de partager. Et en fait, il y a tout simplement le... plaisir de la lecture. Et le Festival Cultissime, c'est √ßa en fait, c'est cultiver le plaisir de lire, quelle que soit la lecture, le plaisir d'un univers dans lequel on p√©n√®tre quand on suit un auteur quel qu'il soit, et le plaisir de partager ses Ňďuvres entre nous.

  • Speaker #1

    D'accord, alors pourquoi justement vous êtes lancé dans la création de ce festival ? Qu'est-ce que vous faisiez avant, Falène, avant d'être organisatrice finalement de ce beau festival qui va arriver à Angers ?

  • Speaker #2

    Moi, j'√©tais journaliste, plus pr√©cis√©ment r√©dactrice en chef au journal Le Point, en culture. √áa m'a toujours beaucoup int√©ress√©e, la culture, parce que finalement, c'est tout ce qui fait soci√©t√©, en fait, la culture. De quoi on parle quand on est ensemble en d√ģner ? Des bouquins qu'on a lus, du film qu'on est all√© voir, de la pi√®ce de th√©√Ętre, etc. Et donc, c'est √ßa qui nous fa√ßonne et ce qui fa√ßonne aussi la soci√©t√©, les tendances, etc. Et... Il se trouve que, tout le monde le sait, la presse va tr√®s mal, les gens lisent de moins en moins de journaux, surtout des journaux √©crits, et donc il y a une sorte de fatalit√© dans les r√©dactions de presse √©crite qui consiste √† dire que finalement, la presse, la litt√©rature, la culture √©crite va devenir quelque chose de moins en moins. fr√©quenter, de r√©server une sorte d'√©lite qui aurait l'argent pour acheter ces choses-l√† et pour la consommer. Et je ne crois pas aux fatalit√©s et je ne crois pas au fait que ce soit irr√©m√©diable, m√™me si les statistiques montrent effectivement qu'il y a de moins en moins de lecteurs. Je crois qu'il y a d'autres fa√ßons d'aborder la lecture. On l'a beaucoup pr√©sent√©e comme une contrainte, comme quelque chose de l'ordre scolaire, quelque chose qu'on vous impose. Et je pense qu'il faut revenir aux fondamentaux de la lecture. Le fondamental, c'est le plaisir que √ßa nous permet d'√©prouver, l'imagination, les univers. On parlait tout √† l'heure de l'intelligence du cŇďur. Je pense que la lecture, les livres, les Ňďuvres litt√©raires, quelles qu'elles soient, les bandes dessin√©es, sont une bonne √©cole de l'intelligence du cŇďur. et donc cette envie de pouvoir faire quelque chose qui nous rappelle tout √ßa, qui soit hyper festif, hyper familial, et dans lequel on puisse vraiment avoir ce plaisir partag√© d'√™tre autour d'Ňďuvres qui nous font voyager.

  • Speaker #1

    Et qu'est-ce qui fait la différence entre Cultissime et un salon du livre, toute somme classique qu'on pourrait rencontrer ?

  • Speaker #2

    Eh bien, on n'est pas un salon justement, parce que dans le mot festival, il y a le mot f√™te. Et c'est vraiment cette id√©e-l√†, c'est-√†-dire qu'il y a des grandes personnalit√©s, des √©crivains. On a d√©j√† annonc√© notamment en invit√© d'honneur Bernard Werber, Cl√©mentine Beauvais et Alain H√©rold qui sont nos parrains pour la premi√®re √©dition. On a Marc Millard et Jean Vanham qui sont nos invit√©s d'honneur. On aura bient√īt d'autres choses √† vous annoncer. Bien s√Ľr, il y aura des rencontres avec ces auteurs, mais ce ne sera pas simplement un auteur assis √† qui on pose des questions, et c'est tr√®s bien, et j'adore √ßa. Mais il y aura aussi une dimension un peu de... de spectacles. Il se trouve que, je ne l'ai pas encore dit, mais on a sans doute l'un des plus beaux lieux de festivals de France, qui sont les Greniers Saint-Jean, le mus√©e Jean Lursa, les Jardins, le Clo√ģtre, tout cet ensemble magnifique d'Angers. Donc on peut jouer l√†-dessus √† la fois d'un point de vue atmosph√©rique, appuyer sur les vo√Ľtes, on peut cr√©er des sons et lumi√®res, des projections qui donnent une ambiance, des choses qui renvoient. √† quelque chose de spectaculaire. Finalement, Cultissime va aller emprunter un petit peu des codes qui se font dans le cin√©ma, dans le jeu vid√©o, qu'on n'associe pas √† la litt√©rature. Et pourtant, un √©crivain peut √™tre accueilli √† la fa√ßon d'une rockstar. On peut avoir des jeux de lumi√®re qui nous mettent dans une ambiance, etc. Et donc, c'est un petit peu l'id√©e de Cultissime. Et puis, par ailleurs, on a un focus tr√®s particulier sur les jeunes, bien s√Ľr, et sur la fa√ßon d'accueillir les enfants. On a envie qu'√† partir de 3 ans et m√™me en dessous, vous puissiez amener vos enfants, vous puissiez trouver des activit√©s, des animations, des jeux, des ateliers qui font qu'on s'amuse, on touche √† l'univers de la lecture autrement parce qu'il n'y a pas que la lecture au sens o√Ļ on ouvre un livre et on regarde, mais il y a plein de fa√ßons d'aborder l'univers de la lecture et c'est tout √ßa cultissime.

  • Speaker #1

    Wow, ça a l'air d'être un très très chouette événement. Vous avez des questions ? Est-ce que vous pouvez rappeler les dates ?

  • Speaker #2

    27, 28, 29 septembre à Angers.

  • Speaker #1

    Voil√†, donc dans tout ce qui est l'autel Dieu Saint-Jean, les greniers, le mus√©e Jean d'Ursa, on conna√ģt bien √ßa. Quelle est votre Ňďuvre culte √† vous, F√©l√®ne de Lavalette ?

  • Speaker #2

    Alors moi, c'est le Seigneur des Anneaux de Tolkien. C'est l'Ňďuvre culte de beaucoup de monde, mais c'est vraiment le bouquin, je l'ai lu je crois √† 12 ans. qui m'a renvers√©e, que je trouve d'une profondeur incroyable. Un bouquin dans lequel on peut revenir plusieurs fois, d√©couvrir des nouvelles choses, parce que c'est vraiment incroyable. Et Tolkien, ce qui est tr√®s int√©ressant, c'est qu'en fait, il n'a pas voulu √©crire un livre. Il a voulu simplement... Il √©tait philologue, donc sp√©cialiste des langues, et en particulier des langues oubli√©es. Et ce qui l'int√©ressait, c'√©tait de... de comprendre l'origine des mots oubli√©s. Qu'est-ce que ce mot signifie ? D'o√Ļ il vient ? Et en fait, pour imaginer tout √ßa, en partant du mot hobbit qui lui est venu un jour, il s'est dit Ok, ce mot-l√†, c'est quoi l'univers ? Pourquoi il existe ? Qui sont les hobbits ? Et ainsi de suite. Et finalement, il a invent√© tout un univers et toute une histoire, toute une mythologie, simplement parce qu'il aimait les mots. Et je trouve √ßa hyper int√©ressant.

  • Speaker #1

    Et autour de la table c'est quoi vos Ňďuvres cultes √† vous tous ? Morgane, notre invit√©e, nous a dit que c'√©tait Agatha Christie

  • Speaker #3

    Alexis par exemple Les Neuf Princes d'Ambre de Roger Zelazny d'accord magnifique saga d'une famille qui ont des pouvoirs surnaturels ils sont capables de créer des mondes autour du mythe assez classique du roi qui meurt et il faut le remplacer c'est juste magique et merveilleux d'accord,

  • Speaker #1

    Hervé ?

  • Speaker #3

    Dickers ça vous dit quelque chose ? le premier livre qu'il a écrit c'est ce livre assez extraordinaire Je ne sais plus.

  • Speaker #1

    Mais en tout cas, oui.

  • Speaker #3

    Mais voilà, c'est un des livres qui m'a marqué en tout cas.

  • Speaker #1

    D'accord. Anne ?

  • Speaker #4

    Alchimiste de Coelho. J'aime beaucoup cette all√©gorie √† la vie, en fait. C'est un chemin int√©rieur. J'aime bien ce reflet-l√† qu'on peut avoir quand on lit. Les livres procurent √ßa. Et c'est chouette, en fait, ce festival. Moi, je suis heureuse de voir que... √ßa va prendre forme. C'est g√©nial de voir qu'Angers s'anime gr√Ęce aussi aux livres. C'est super.

  • Speaker #1

    Du coup, Falen, au niveau des animations, on a parlé des dédicaces, on a parlé de pas mal de choses. Est-ce qu'il y a des petites choses qu'on peut savoir en avant-première ? Ou même, d'ailleurs, est-ce que ça sera payant, gratuit ? Comment ça se passe ?

  • Speaker #2

    Il y aura une billetterie qui sera lancée. Je peux même annoncer en avant-première qu'on a une billetterie Early Birds avec des tarifs préférentiels qui commencera lundi prochain et qui sera sur le réseau de vente de la FNAC. Et en termes d'animation, on travaille vraiment avec les associations locales. Notre but, c'est vraiment de s'ancrer sur le territoire, de pouvoir travailler avec toutes les associations. qui veulent le faire. Et donc, par exemple, on a l'école des scrims qui va venir faire des petites démonstrations, des initiations à les scrims, et puis un spectacle au cours des Trois Mousquetaires et de D'Artagnan. On peut avoir un atelier de reliure avec une relieuse locale qui va montrer comment on relie un livre, etc. On est en train de mettre en place, on espère, une initiation au Quidditch, puisque vous le savez, c'est un sport aujourd'hui qui est pratiqué au niveau international. Donc voilà, il y a plein de petites choses qu'on est en train de mettre en place et on continue. Et d'ailleurs, j'appelle toutes les associations Angevine qui auraient envie de participer à ce festival, d'une façon ou d'une autre, à nous contacter, à regarder sur le site cultissime.org pour entrer en contact avec nous, parce qu'on est ravis de bosser avec tous ceux qui ont envie de bosser, que ce soit les artistes... n'importe quel métier qui pourrait animer ce festival et puis le 4 juin on va révéler le programme complet il y a du lourd, il y a du très lourd on peut un peu dire que Cultissime ce sera le festival de Cannes des littératures, au lieu du tapis rouge on aura un tapis rose et au lieu du snobisme on aura le plaisir partagé et intergénérationnel de la lecture

  • Speaker #1

    Super, merci beaucoup F√©l√®ne de nous avoir parl√© de Cultissime, l'√©mission Les Voix de l'√©cho, √ßa y est, touche √† sa fin merci beaucoup Morgane Poupard d'√™tre venue nous parler de la cr√©ation artistique et du dessin merci beaucoup √† Antexero, Herv√© Ch√©naud et Alexis Desjeux pour vos chroniques, on vous parlera dans les prochaines semaines et prochains mois sur l'antenne de Radio G2 Cultissime ! En tout cas, on se retrouve le mercredi 29 mai 2010 √† 13h sur le 101.5 FM ou via le site web de la radio radio-g.fr. Nous serons au cŇďur m√™me de l'√©mission car nous parlerons de causes environnementales sous le prisme √©conomique et inclusif. Chers auditeurs et auditrices, prenez soin de vous et merci d'avoir √©cout√© Radio G.

  • Speaker #2

    Au revoir.

Description

C'est la 40ième des Voies de l'éco !

Une émission riche car en plus d'avoir reçu l'artiste Morgane Poupard, nous avions 3 chroniqueurs.

Puis nous avons fait un focus sur l'évènement littéraire à ne pas louper à Angers fin septembre : CULTISSIME !!


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Je suis Yves Maguin et pendant 50 minutes, nous allons aborder les th√®mes de l'entrepreneuriat, de l'√©cologie, puis du d√©veloppement √©conomique local et √©coresponsable. Cette √©mission est pr√©cieuse de plusieurs temps forts avec un invit√©, une plusieurs chroniques en fonction des semaines, ainsi qu'une pause musicale choisie par l'invit√©. Alors, ouvrez vos oreilles, c'est parti ! Bonjour √† toutes et √† tous, auditeurs et auditrices de Radio G, bienvenue dans l'√©mission Les Voix de l'√Čco. Nous sommes le 136e jour de l'ann√©e et nous f√™tons aujourd'hui les Denises, mais √©galement des pr√©noms que je ne connaissais pas comme Alvarde ou encore Primel. Alors bonne f√™te √† vous ! Aujourd'hui c'est √©galement la journ√©e internationale des familles qui refl√®te l'importance que la communaut√© internationale attache √† la famille ainsi que l'int√©r√™t. qu'elle porte √† la situation des familles dans le monde. Et je suis fier de retrouver quasiment au complet aujourd'hui ma famille, celle qui constitue l'√©quipe des Voix de l'√Čco. Pour m'accompagner aujourd'hui en studio, nous avons le chef Herv√© Ch√©neau. Bonjour chef, de quoi allez-vous nous parler aujourd'hui ?

  • Speaker #1

    Bonjour Yves, bonjour à tous. Nous allons parler des légumes secs et leurs secrets aujourd'hui.

  • Speaker #0

    Très intéressant, les légumes secs et leurs secrets. Est-ce qu'il faudra les mouiller ou pas ? C'est une très bonne question. Alexis, bonjour à vous. Bonjour Yves,

  • Speaker #1

    nous allons parler de l'intelligence √©motionnelle ou intelligence du cŇďur.

  • Speaker #0

    Les Tums du Coeur et nous aurons aussi Anne Texereau qui a un tout petit peu de retard et qui sera avec nous en studio également. Et nous accueillons en plus notre invitée Falène Delavalette qui nous parlera d'un festival littéraire d'un nouveau genre qui se déroulera fin septembre en Gé. Bonjour Falène.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves.

  • Speaker #0

    Merci √† vous d'√™tre pr√©sente et on reparlera donc de ce festival en fin d'√©mission. Chers auditeurs et auditrices, bienvenue dans cette 40e √©mission des Voix de l'√Čco.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Il m'a dit je veux d√©cider un homme en couleur, dis-moi comment le colorier. Et oui, en plus d'√™tre cr√©atif, le dessin et la peinture sont des formes d'expression artistique qui ont des bienfaits sur notre sant√©, quel que soit notre √Ęge. Des bienfaits moteurs, cognitifs et aussi communicatifs. Les Ňďuvres originales abstraites de pop art ou encore de street art des artistes peintes sont des chefs-d'Ňďuvre qui font la part belle √† son int√©rieur. Dans la rue, je re√ßois dans l'√©mission du jour Morgane Poupard qui est donc artiste et cr√©atrice d'int√©rieur. Bonjour Morgane et bienvenue dans le studio de Radio G.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves et merci de me recevoir.

  • Speaker #0

    Avec très grand plaisir. Alors Morgane, qu'est-ce qui vous a inspiré ou en tout cas, qu'est-ce qui a fait que vous êtes aujourd'hui artiste et créatrice de décors ?

  • Speaker #2

    Alors, j'aime peindre depuis que je suis toute petite. J'ai d√©cid√© d√®s l'adolescence que ce serait mon m√©tier. Et donc, √ßa fait dix ans maintenant que je suis dipl√īm√©e dans la peinture et la cr√©ation de d√©cors. Voil√†, c'est venu tr√®s naturellement √† moi.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, qu'est-ce que vous pouvez nous décrire un peu votre processus créatif quand vous commencez un nouveau projet ? Comment vous faites ?

  • Speaker #2

    Alors d√©j√†, mon m√©tier se d√©compose en deux grandes parties. Il y a la partie qui se passe chez moi, dans mon atelier, o√Ļ je fais vraiment des Ňďuvres qui me ressemblent, des choses que je choisis, notamment beaucoup du portrait animalier. Et donc l√†, c'est soit une photo qui va m'inspirer ou un paysage. Et parfois, √ßa va √™tre plut√īt un support, parce que je ne travaille qu'avec des supports. de r√©cup√©ration dans ce contexte-l√†. Et du coup, je vais travailler une image jusqu'√† ce que j'ai un r√©sultat qui me plaise. L'autre partie, c'est une partie qui se passe plus sur chantier, chez des clients, et donc o√Ļ en amont, on fait un travail de brainstorming avec le client sur son besoin, sur son projet.

  • Speaker #0

    D'accord, et alors justement quels sont les types de matériaux que vous utilisez parce que vous faites donc de la récupération qu'est-ce que vous avez exactement comme type de matériaux ?

  • Speaker #2

    Alors √ßa d√©pend, √ßa peut √™tre des mat√©riaux qui sont donc r√©cup√©r√©s, soit naturels comme par exemple, j'ai en t√™te un exemple d'une Ňďuvre qui est sur des √©corces de palmiers. Vous savez quand on d√©nude les troncs des palmiers, on obtient des grosses √©cailles de bois qui peuvent donner des Ňďuvres tr√®s originales, tout comme √ßa peut √™tre du bois de r√©cup√©ration. √áa peut √™tre du tissu √©galement de r√©cup√©ration ou tout simplement des toiles comme on a l'habitude d'en voir, mais qui sont faites tout simplement avec des draps r√©cup√©r√©s, des tissus r√©cup√©r√©s.

  • Speaker #0

    D'accord, du carrelage aussi peut-être éventuellement ?

  • Speaker #2

    Je n'ai pas encore eu l'occasion de travailler sur carrelage, mais sur ardoise par contre, oui, on peut vraiment tout imaginer comme type de support.

  • Speaker #0

    D'accord, est-ce que vous avez des thèmes récurrents ou des motifs que l'on peut retrouver dans votre travail ?

  • Speaker #2

    Moi, je travaille principalement le portrait animal. C'est √ßa qui me pla√ģt le plus. Apr√®s, √ßa peut changer, √ßa peut varier selon mon humeur.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, comment vous arrivez à décrire votre style artistique ?

  • Speaker #2

    Alors justement, je n'ai pas vraiment de style artistique dans le sens o√Ļ moi je fais du portrait r√©aliste d'apr√®s photo. Donc je n'ai pas vraiment une technique picturale tr√®s originale, mais c'est le choix de mes supports qui va faire par contre le style, l'originalit√©.

  • Speaker #0

    D'accord, c'est-à-dire que vous n'allez pas forcément aller dans la nature pour dessiner ou peindre un animal.

  • Speaker #2

    Alors le problème des animaux, c'est qu'ils sont souvent très peu coopératifs pour prendre la pause assez longtemps pour pouvoir faire un dessin ou une peinture. Donc non, je travaille d'après des photos.

  • Speaker #0

    Oui, effectivement. Alors avant de laisser la parole √† Anne Texereau qui est arriv√©e. Bonjour Anne. Nous allons donc jouer. Alors Morgane Poupard, j'ai pris pour habitude de faire des mini-jeux dans l'√©mission, des mini-jeux de questions-r√©ponses. Alors comme il s'agit d'une √©mission un peu particuli√®re aujourd'hui, comme c'est la 40e des Voix de l'√©cho, j'ai d√©cid√© de vous encha√ģner les deux mini-jeux, c'est-√†-dire qu'on va faire √† la fois votre carte d'identit√© d'entreprise, mais √©galement votre portrait chinois. Si vous ne connaissez pas la r√©ponse, vous pouvez dire Joker ou Je passe, est-ce que vous √™tes pr√™te ?

  • Speaker #2

    Oui.

  • Speaker #0

    Allez, c'est parti ! Donc, quel est le nom de votre entreprise ?

  • Speaker #2

    Mon nom propre, Morgane Poupa.

  • Speaker #0

    Donc, son année de création ?

  • Speaker #2

    2018.

  • Speaker #0

    Combien êtes-vous ?

  • Speaker #2

    Je suis toute seule.

  • Speaker #0

    O√Ļ √™tes-vous situ√©e ?

  • Speaker #2

    √Ä Angers, mais je me d√©place partout o√Ļ il peut y avoir de beaux projets.

  • Speaker #0

    D'accord. Est-ce que vous avez un site web ou des réseaux sociaux ?

  • Speaker #2

    Oui, bien s√Ľr, vous pouvez me retrouver sur Instagram, Facebook, LinkedIn.

  • Speaker #0

    D'accord. On marque directement votre nom ?

  • Speaker #2

    Absolument.

  • Speaker #0

    D'accord. Quel est votre chiffre d'affaires annuel ?

  • Speaker #2

    Joker, c'est très variable donc c'est difficile

  • Speaker #0

    Donc ça c'était pour la partie carte d'identité de l'entreprise maintenant on va parler un peu de votre portrait chinois Quel est votre plat cuisiné préféré ?

  • Speaker #2

    C'est difficile parce que j'adore manger mais s'il faut en choisir un je dirais le palak paneer

  • Speaker #0

    C'est quoi ça, le palak panier ?

  • Speaker #2

    C'est un plat indien d'épinards crémeux et je vous le recommande. C'est délicieux.

  • Speaker #0

    D'accord, super. Merci. Votre série préférée ?

  • Speaker #2

    Brooklyn Nine-Nine.

  • Speaker #0

    Ok, je n'ai pas vu. Quelle est votre couleur préférée ?

  • Speaker #2

    Je n'ai pas de couleur préférée. Ça dépend des jours.

  • Speaker #0

    Votre sport préféré ?

  • Speaker #2

    La marche, dans la nature.

  • Speaker #0

    Ok. Votre ville préférée ?

  • Speaker #2

    Angers.

  • Speaker #0

    Est-ce que vous jouez aux jeux vidéo ?

  • Speaker #2

    Non.

  • Speaker #0

    Quel est votre dernier lieu de vacances ?

  • Speaker #2

    J'étais ce week-end au Sape d'Olonne, ça compte.

  • Speaker #0

    Oui, ça compte. Et pourquoi vous levez-vous le matin ?

  • Speaker #2

    pour essayer de trouver un peu du sens à tout ça ?

  • Speaker #0

    D'accord, c'est une très belle raison de se lever le matin. Merci Morgane pour vos réponses. Alors, nous allons terminer le chemin des quatre éléments avec le coaching de l'énergie. Après la terre, l'eau et l'air, nous allons donc maintenant parler du feu et de l'élément feu. Préparez-vous, chers auditeurs et auditrices, à vous réchauffer. C'est le moment d'écouter. La chronique d'Anne Texerot

  • Speaker #3

    Je s'aime,

  • Speaker #2

    donc je suis. Une chronique de la coach Anne Texero.

  • Speaker #3

    Bonjour, nous continuons notre balade avec les quatre √©l√©ments. D'ailleurs, je vous annonce qu'il y en aura un cinqui√®me Yves. Donc rappelez-vous, Yves, ensemble, nous avons retrouv√© nos racines √† la terre-mer, puis nous avons plong√© dans l'eau pour transmuter nos √©motions lourdes. Par la suite, nous nous sommes laiss√©s aspirer par l'√©nergie de l'air pour trouver intuition et inspiration. Nous voil√† aujourd'hui pr√™ts √† nous jeter, ou presque, dans le feu. Alors, mais qu'est-ce que nous dit cet √©l√©ment ? Le feu, c'est la force alchimique reli√©e aux origines du syst√®me dans lequel la Terre a trouv√© sa lumi√®re et sa destin√©e. Le feu c√©l√®bre notre force collective et d'√©l√©vation. Il incarne l'esprit de vie. L'√©l√©ment feu est reli√© au sud, √† l'√©t√©, √† la chaleur, √† la maturit√©, √† la sagesse, mais aussi au soleil, √† Mars, Jupiter et Pluton. Sous l'angle terrestre et physique, le feu est fusion. Cette √©nergie est pr√©sente dans le soleil, la flamme, le volcan, le magma, la lave, la lumi√®re qui se l√®ve le matin et qui se couche le soir. Ah, le feu, c'est le grand alchimiste essentiel √† la vie sur Terre. Au niveau physique, le feu est le carburant n√©cessaire pour mettre en mouvement tous nos muscles. Il colore aussi l'ensemble de notre peau quand nous prenons le soleil. Le feu fait p√©tiller toutes nos cellules quand nous ressentons justement un bouillonnement int√©rieur, tel la joie. Toutes ces sensations chaudes qui irradient subtilement notre machine corporelle. Je vous invite maintenant √† regarder le feu sous l'angle du coaching de l'√©nergie. Le feu, c'est le mouvement, c'est l'√©tincelle qui nous permet de projeter l'envie, le d√©sir ou l'inspiration dans la mati√®re. Le feu permet alors de produire l'action juste. Pensez √† l'instant √† l'art martial le kyudo. Peut-√™tre que vous d√©couvrez quelque chose, moi aussi. Le kyudo n'est pas juste du tir √† l'arc, mais bien la ma√ģtrise d'un feu int√©rieur pour toucher sa cible. Le feu est cr√©ateur, il transforme, concr√©tise et mat√©rialise. L'√©nergie du feu nous pousse √† aller de l'avant. A faire des choix, il doit suivre un juste √©quilibre, car si j'ai trop de feu, je peux alors √™tre d√©pass√© par mes √©motions fortes, telles la col√®re ou l'hyst√©rie, et √©clat√©, pouss√© par des pulsions et des passions tout feu tout flamme. A l'exc√®s, je peux me br√Ľler et me griller. A l'inverse, si je manque de feu dans ma psych√©, alors je ne suis plus pouss√©e par un mouvement int√©rieur incandescent. Mes r√©alisations sont plus fades et plus apathiques et mes cr√©ations sont d√©nu√©es de chaleur et de v√©rit√©. Je ne suis plus dans l'expression juste de mon je suis En avan√ßant avec l'√Ęge, nous devenons plus matures et nous ressentons mieux cette √©nergie du feu canalis√©. Il s'agit alors de retrouver notre feu int√©rieur par une √©coute profonde de soi. Nous apprenons √† laisser passer notre propre lumi√®re. Et c'est l√† que la vie est f√©conde, cr√©atrice, que la parole s'anime, que les projets s'alignent avec les plan√®tes. Nous nous sentons ajust√©s, forts et magn√©tiques. Le feu alors se partage. J'ai une question Morgane pour vous. Est-ce qu'il y a quelque chose en vous qui boue √† l'int√©rieur et qui demande √† passer √† l'action et que vous pourriez nous partager ce matin ?

  • Speaker #2

    Alors, je dirais que ça a été le cas et maintenant j'ai décidé d'être dans l'action. Donc ça bouillonne plus, ça crépite, ça fonctionne comme je l'entends.

  • Speaker #3

    Merci.

  • Speaker #0

    Merci beaucoup Anne pour votre chronique.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Alors Morgane Poupin, des fois on peut avoir le syndrome de la page blanche. Est-ce que, quand vous avez ce syndrome-là, déjà, est-ce que ça vous arrive ? Et comment vous arrivez à débloquer finalement cette page blanche ?

  • Speaker #2

    En fait, je ne suis pas quelqu'un forc√©ment de tr√®s cr√©atif par nature. Je fais partie des gens pour qui la cr√©ativit√© na√ģt sous la contrainte. Donc moi, ce que j'aime, c'est quand on m'impose ou quand je m'impose une th√©matique, un sujet. Et l√†, par contre, j'arrive toujours √† trouver des id√©es. Parfois, c'est aussi, comme je le disais tout √† l'heure, c'est un support qui va me guider. C'est vraiment... un objet que j'ai envie de peindre et dont la forme va m'inspirer.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, tout à l'heure, vous parliez que vous utilisiez des objets de récupération. Pour vous, c'est quoi l'importance justement de cette interaction entre l'art, l'environnement dans le travail ?

  • Speaker #2

    L'id√©e de la r√©cup√©ration, c'est n√© d'une d√©marche plut√īt √©conomique. C'est vrai que quand j'√©tais √©tudiante, on nous incitait √† essayer d'aller r√©cup√©rer des chutes de bois, de choses comme √ßa. pour essayer d'avoir des supports qualitatifs qu'on ne pouvait pas forc√©ment se permettre d'acheter. √áa a √©t√© pareil un peu pour fabriquer mes propres toiles. Et c'est finalement une √©poque o√Ļ je n'avais pas encore derri√®re tout √ßa la conscience citoyenne que j'ai aujourd'hui. Et du coup, la partie √©co-responsabilit√©, elle est venue avec l'√Ęge, avec moi, les questions que j'ai pu me poser. Et c'est comme √ßa que j'ai pu faire se rejoindre. mes convictions et cette d√©marche que j'avais d√©j√† de r√©cup√©ration.

  • Speaker #0

    Et alors, j'ai vu aussi que vous donniez des cours de dessin aux enfants. Comment ça se passe ? Est-ce que vous leur inculquez également ces valeurs écologiques quand vous leur donnez des cours de dessin ?

  • Speaker #2

    Alors, je donne des cours de dessin aux enfants et aux adultes. D'accord. Et alors déjà, moi, j'aime surtout... faire passer ses valeurs dans le choix des sujets, c'est-à-dire choisir toujours de dessiner la nature. Là, j'ai eu la chance d'animer un atelier au village prière Pierre Rabhi pendant les vacances et on a décidé ensemble de dessiner des fruits parce qu'eux travaillaient sur le sujet de l'alimentation. Mais voilà, ça passe beaucoup par les sujets parce que c'est vrai que quand on s'adresse, quand on anime une activité, c'est un petit peu plus compliqué de varier les supports. Il faut faire simple. Et donc là, il y a moins de liberté.

  • Speaker #0

    D'accord. Alors, quelle est votre approche aussi pour capturer un peu ce que vous disiez que vous faites de la représentation sur photo pour réussir à capter un peu la personnalité de la personne ou de l'animal que vous captez, son émotion, tout ça ? Comment vous arrivez, par quelles techniques, vous arrivez à retranscrire finalement, si je puis dire, l'émotion de votre personnage ?

  • Speaker #2

    Alors, les techniques que je travaille peuvent être assez variées, même si ça reste quand même souvent peinture acrylique et huile. Je trouve que capter une personnalité, une émotion, capter l'essence d'un individu, qu'on parle d'une personne ou d'un animal, puisque c'est le sujet que je choisis le plus souvent. Ça se traduit beaucoup dans le regard. Et moi, j'adore peindre des regards. Et je trouve aussi... Je fais un gros travail sur la lumière.

  • Speaker #0

    D'accord. Est-ce que vous faites un peu de cadeaux personnalisés aussi ? On peut vous demander, j'ai envie de faire un cadeau à quelqu'un, j'ai envie de lui faire un dessin, ce genre de choses que vous pouvez faire ?

  • Speaker #2

    Bien s√Ľr, c'est m√™me une petite partie de mon activit√©, c'est des demandes pour des portraits, soit de proches. soit de c√©l√©brit√©s, parfois aussi, et puis soit des animaux de compagnie ou d'animaux sauvages aussi qu'on me demande de peindre.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, votre création la plus populaire, ce serait quoi ? Est-ce que vous en avez une ou pas ?

  • Speaker #2

    La plus populaire, c'est-√†-dire celle qui a le plus sur des salons. Alors, je pense comme √ßa √† une Ňďuvre que j'avais r√©alis√©e pendant mes √©tudes, que j'avais pr√©sent√©e √† mon concours de fin d'√©tudes. Et donc, en fait, c'est un Ňďil d'√©l√©phant vu d'assez pr√®s. Et donc, il faut prendre du recul pour comprendre vraiment de quoi il s'agit. Et donc, en fait, c'est de la mousse d'isolation, donc des chutes de mousse d'isolation que j'ai d√©coup√©es, avec lesquelles j'ai fait un esp√®ce de puzzle qui est ensuite sculpt√©, enduit et peint. Alors, je me rends compte que c'est peut-√™tre un petit peu difficile √† visualiser quand j'en parle comme √ßa, mais je vous invite √† aller voir un petit peu mes r√©seaux. En tout cas, c'est... √Ä mon sens, l'Ňďuvre qui fait le plus d'effet dans les diff√©rentes expositions que j'ai eu l'occasion de faire.

  • Speaker #0

    D'accord. Alors, depuis le d√©but de l'√©mission, nous explorons la richesse de votre m√©tier, Morgane Poupin. Mais il existe un domaine o√Ļ il y a beaucoup de richesse aussi, c'est la gastronomie. Et plus particuli√®rement, la richesse apparemment des l√©gumes secs. Alors, qui de mieux que notre chef pour en parler ? C'est le moment d'√©couter la chronique du chef Herv√© Ch√©neau.

  • Speaker #2

    De la fourche à la fourchette. Une chronique du chef Hervé Chénaud.

  • Speaker #1

    Mon cher Yves, faut-il faire tremper les l√©gumes secs ? Le trempage r√©duit le temps, mais a ses inconv√©nients. Les l√©gumes secs, connus sous le nom de l√©gumineuses, sont riches en prot√©ines, glucides, fibres et autres nutriments, comme les vitamines B essentielles. Beaucoup de recettes indiquent qu'il faut faire tremper les l√©gumes secs avant de les cuire, mais ce n'est pas toujours souhaitable. Pour qu'ils soient comestibles, il faut r√©tablir l'humidit√© perdue dans le proc√©d√© de s√©chage et cela peut √™tre r√©alis√© en les faisant cuire pendant longtemps, jusqu'√† deux heures pour les gros haricots. Faire tremper les haricots permet de les r√©hydrater tout en r√©duisant le temps de cuisson. Cependant, le trempage peut affecter leurs textures et les rendre p√Ęteux et insipides. Vous savez Yves, beaucoup de recettes conseillent le trempage des l√©gumes secs avant cuisson mais ce n'est pas toujours souhaitable. Faut-il saler l'eau ? On dit qu'il ne faut jamais saler l'eau des haricots secs avant ou pendant la cuisson, mais c'est faux. Ajouter du sel dans l'eau permet de d√©velopper le go√Ľt et d'emp√™cher les l√©gumes secs de se gorger d'eau et d'√™tre p√Ęteux. Le sel repousse l'eau des haricots les moins sal√©s, ralentissant la vitesse √† laquelle l'eau p√©n√®tre la peau. Le sel va finalement √™tre absorb√© par le haricot, o√Ļ il d√©stabilise alors la pectine, faisant cuire les cellules plus vite. et de mani√®re plus homog√®ne. En clair, le trempage dans de l'eau sal√©e augmente la taille de 80%. Et puis, pour le trempage dans de l'eau non sal√©e, augmente la taille de 120%. Un petit √©l√©ment qui va nous plaire aussi, mon cher Yves, c'est pourquoi les haricots secs donnent-ils des gaz ? N'arr√™tez pas de consommer des faillots, au contraire, mangez-les en plus. Riches en fibres, en prot√©ines et en nutriments essentiels, les haricots secs sont vraiment bons pour la sant√©. Cependant, pour les gens qui n'ont pas l'habitude de manger ces aliments √† haute teneur en fibres, il suffit d'un repas pour que les haricots fournissent un exc√®s de carburant aux bact√©ries de l'intestin qui produisent les gaz. Ma ch√®re Morgane, √™tes-vous d√©j√† une matrice de cassoulet ?

  • Speaker #2

    Pas particulièrement.

  • Speaker #1

    Il y a beaucoup de gaz dedans, si c'est moins cuit, moins bien. C'est très agréable, c'est ma question.

  • Speaker #0

    Complètement. Merci pour ces informations, chef, encore très intéressantes.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Alors on a parl√© de l'artistique, on a parl√© effectivement du feu, on a parl√© des l√©gumineuses, nous allons maintenant un peu faire de la musique. Et oui, la musique transmet toutes sortes d'√©motions et permet de booster, de se booster en tout cas physiquement, cognitivement, de se ressourcer et pousse m√™me √† la cr√©ativit√©. Il est donc temps de faire une pause musicale dans l'√©mission. Nous allons √©couter Warm My Soul de Bloun D√©t√īt. On reparle de ce choix musical avec mon invit√© Morgan Poupard juste apr√®s. Bonne √©coute sur Radio-G.

  • Speaker #4

    In her garden I'll always be Warm my soul Now I'm home She led me to her castle At the summer night she washed my soul Oh, kisses in the morning, kisses at night, for my soul, now I'm home.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho,

  • Speaker #2

    une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Vous √™tes toujours branch√© sur Radio G, toujours √† l'√©coute de l'√©mission Les Voix de l'√Čco. Je suis en compagnie de mon invit√©, l'artiste Morgan Poupard, mais aussi en compagnie d'Anne Texerot, Herv√© Ch√©neau, Alexis Desjeux et Falen de la Vallette avec moi en studio aujourd'hui. Et oui, √ßa fait du monde pour cette 40e √©mission. Nous venons d'√©couter Warm My Soul de Bloun D√©tot. Alors personnellement, un artiste que je ne connaissais pas du tout. Pourquoi avoir choisi ce titre musical, Morgan ?

  • Speaker #2

    Tout simplement parce que c'est une chanson qui me met de bonne humeur, qui me détend, qui me donne le sourire. Donc j'avais envie de la partager avec vous aujourd'hui.

  • Speaker #0

    Merci beaucoup. Et puis en plus, c'est un artiste français, c'est ça ? Si je ne dis pas de bêtises, si j'ai bien lu un petit peu, un Dijonais, non ?

  • Speaker #2

    Je ne vais pas pouvoir confirmer cette information, je ne sais pas.

  • Speaker #0

    Il m'a semblé avoir vu ça, parce que du coup, j'ai un peu creusé quand même en me disant, tiens, qui c'est ? Bon, il est en featuring avec une artiste qui chante, bien évidemment. En anglais, mais c'est un français. Alors justement, comment vous trouvez que votre art a évolué dans le temps ? Ou en tout cas, est-ce que vous avez le sentiment que vous avez eu de l'évolution dans vos dessins, ou en tout cas dans votre création artistique, Morgane ?

  • Speaker #2

    Déjà, forcément, à force de travail, mon objectif, c'est de tout le temps progresser dans mon trait, dans mes techniques. Ensuite, j'ai la chance de collaborer avec des structures qui me permettent de travailler sur de très beaux projets. Ça fait cinq ans maintenant que je collabore avec Terra Botanica. Cette année, j'ai eu la chance de travailler au Puy du Fou. Forcément, ça permet de... De faire des rencontres professionnelles et de travailler sur des projets qui nous font grandir professionnellement et humainement.

  • Speaker #0

    Ensuite, le fait de choisir le parti pris, d'intégrer l'éco-responsabilité à mon travail, ça m'a forcé un petit peu à aller chercher plus loin, à innover sur cet aspect-là. Donc ça m'a aussi fait évoluer.

  • Speaker #1

    C'est-à-dire que par exemple, à Terra Botanica, vous faites des peintures sur bois ou comment ça se passe ?

  • Speaker #0

    Pas forc√©ment. Tout d√©pend de leurs besoins. Et l√†, √ßa peut aussi me faire... passer un peu √† c√īt√© de mes supports de pr√©dilection. Mais en tout cas, on travaille quand m√™me toujours sur le th√®me de la nature, de l'animal, du v√©g√©tal. Donc forc√©ment, √ßa m'inspire.

  • Speaker #1

    Est-ce que vous avez un petit exemple de quelque chose que vous avez fait à Terra ? qu'on peut voir en fait en se baladant ?

  • Speaker #0

    Il y a pas mal de choses. Il y a beaucoup de fausses matières, donc ça forcément c'est un petit peu plus difficile à repérer. Mais si vous avez l'occasion de voir une fresque de dragon lababe, c'est la mienne.

  • Speaker #1

    D'accord. On va aller observer ça, chers auditeurs auditrices, quand vous allez à Terra Botanica, regardez la fresque de dragon. C'est Morgane qui l'a réalisée. Comment l'environnement, vous parliez tout à l'heure de la marche notamment dans la nature comme sport préféré, comment justement ces marches dans la nature peuvent influencer votre créativité ? Parce que même si tout à l'heure vous disiez quand même que vous n'étiez pas créative, ou vous vous sentez en tout cas vous moins créative, est-ce que justement ces marches dans la nature ou l'environnement en quotidien influencent en fait votre créativité Morgane ?

  • Speaker #0

    D'une part, ça va influencer mon état d'esprit. Quasiment quotidiennement, j'emmène mon chien se balader dans la forêt ou sur les bords de mène. Et on travaille, je pense, tous mieux quand on est serein, de bonne humeur. Et donc forcément, ça, ça m'aide dans mon travail et dans mon quotidien. et également c'est là que je vais souvent être un peu dans ma tête trouver des idées, observer mon environnement et c'est ce qui m'inspire aussi

  • Speaker #1

    Justement, savoir écouter et comprendre nos émotions pour interagir plus sérieusement avec l'autre c'est le sujet de la chronique d'Alexis Desjeux

  • Speaker #0

    Mieux vivre ensemble avec assertivité

  • Speaker #2

    Une chronique d'Alexis Desjeux

  • Speaker #3

    Bonjour chers auditeurs, auditrices et quel que soit votre genre, ob√©dience et croyances toutes personnelles. Ce midi j'aimerais aborder avec vous l'intelligence √©motionnelle ou l'intelligence du cŇďur. C'est le titre qu'a choisi Isabelle Filioza. dont le livre est √©ponyme, et qui inspire cette chronique. Pourquoi √©voquer cette forme d'intelligence ? Parce que mieux comprendre et √©couter nos √©motions, c'est faciliter l'interaction avec nos proches. C'est donc consolider votre assertivit√© au quotidien. Il existe de multiples formes d'intelligence, verbales, logico-math√©matiques, spatiales, musicales, kinesth√©siques, interpersonnelles, intrapersonnelles. Et pour beaucoup, pour r√©ussir sa relation √† l'autre, le QI suffirait. C'est la logico-math√©matique. Nous le vivons beaucoup, dans l'√©cole ou dans l'entreprise, m√™me parfois en famille. Souvent, c'est cette intelligence logico-math√©matique qui est mise en avant. On oublie trop souvent les autres. Et cette intelligence du cŇďur, pour moi, elle est essentielle pour cultiver une belle relation √† l'autre. D'ailleurs, √† l'√©cole, on ne l'apprend pas. Il y a de nombreux apprentissages autour de l'histoire, des langues, des math√©matiques. Peut-√™tre parce qu'on consid√®re que cette intelligence du cŇďur serait inn√©e, comme respirer ou marcher. √áa ne s'√©duque pas. Oh l√† l√†, bien au contraire, l'intelligence des rapports sociaux serait, selon moi, essentielle et √† mettre en avant pour faciliter notre relation √† l'autre. Isabelle Filiosa √©crit Ce n'est pas la raison qui guide le monde, ce sont les √©motions. Je suis assez d'accord. Mais commen√ßons par bien cerner de quoi l'on parle. Oui, c'est quoi l'√©motion ? L'√©motion, c'est un mouvement vers le dehors, un √©lan qui na√ģt de l'int√©rieur de soi pour aller parler √† son entourage. C'est une sensation qui nous dit qui nous sommes et nous met en relation avec le monde. Elle nous guide en nous rappelant ce que nous aimons et ce que nous d√©testons. Elle est universelle, que ce soit la col√®re, la peur, la joie. la tristesse, le d√©go√Ľt, la surprise. Le r√īle des √©motions est de signaler les √©v√©nements qui sont signifiants pour l'individu et de motiver une action et un comportement qui permettent de les g√©rer. L'√©motion est de courte dur√©e. Quand cela d√©passe quelques minutes, elle se transforme en humeur, la culpabilit√©, la rage, l'envie, la jalousie, la tendresse, l'amour. L'excitation, la nostalgie. Pour la plupart des gens, il est inconvenant de montrer son affect en public. Si apr√®s avoir d√©croch√© un gros contrat, vous sautez de joie en criant, on vous regarde de travers. On admire la veuve qui suit sto√Įquement et dignement, sans larmes, le cort√®ge fun√®bre de son mari. Elle est forte, murmure-t-on. Chute, tais-toi, n'aie pas peur, ne pleure pas, ne te mets pas dans un √©tat pareil. Autant d'expressions qui r√©fr√®nent nos √©motions. On a peur de nos √©motions, peur de se sentir d√©muni devant l'angoisse, impuissant devant les larmes, sans ressources face √† la col√®re. Mais c'est l'expression de nos √©motions qui cr√©e la proximit√© avec l'autre et ce fameux feu int√©rieur dont parle Anne. Et je suis fondamentalement d'accord. D√®s lors, comment les cultiver ? La cultiver, cette intelligence √©motionnelle. Allez, je vous donne quelques cl√©s. Je ne suis pas magicien, mais essayez de mettre √ßa en Ňďuvre. Tenez un journal √©motionnel. Cela permet de retracer les √©motions, d'identifier des sch√©mas de fonctionnement, de mettre des mots sur des √©motions pour comprendre ce que vous ressentez. Vous serez alors plus √† m√™me de mieux les g√©rer. √Čvidemment, toutes les techniques de respiration, de yoga, de m√©ditation en pleine conscience peuvent permettre de contr√īler vos √©motions avant une r√©union, un discours, un examen, un √©v√©nement important, pour √©viter que la peur ne vous submerge, par exemple, ou ne vous inhibe. D√©veloppez votre empathie, essayez de se mettre √† la place de l'autre, et imaginez ce qu'il ressent et pourquoi. Cela donne du sens. Adultes et enfants, nous avons tous besoin de comprendre pourquoi on ressent les choses. La compr√©hension permet de mieux accueillir vos √©motions. Et puis enfin, sortez du conformisme. Essayez de vous d√©tacher du regard de l'autre. Ce qu'il pense a-t-il tant d'importance que cela ? Ne bridez pas vos √©motions quand elles sont l√©gitimes. Exprimez-les. Comprendre mieux les autres, r√©agir avec empathie √† leurs besoins, √† leurs sentiments, permet d'avoir moins peur d'autrui, de nous sentir plus proches, plus solidaires et de renforcer la coop√©ration. √Čcouter ses √©motions et les exprimer, c'est cultiver sa confiance en soi, sa confiance en l'autre. C'est le socle fondamental pour avancer avec l'autre sans s'oublier soi-m√™me. Alors prenez soin de vous et de vos proches, faites les choses avec plaisir, audace et envie, si √ßa vous branche. Belle journ√©e. Et Morgane, avez-vous une belle √©motion √† nous partager ce matin ?

  • Speaker #0

    Ça me fait extrêmement plaisir d'être avec vous ce matin. Donc oui, c'est une belle émotion déjà.

  • Speaker #3

    La joie.

  • Speaker #1

    La joie,

  • Speaker #3

    exactement. Et on la partage.

  • Speaker #1

    Merci beaucoup Alexis pour votre chronique.

  • Speaker #2

    Les voix de l'écho,

  • Speaker #0

    une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #1

    Alors, Morgane Poupin, on va sortir un peu du contexte de l'artistique. Est-ce que vous aimez lire ?

  • Speaker #0

    Oui, j'adore lire.

  • Speaker #1

    D'accord. Quel type de lecture vous aimez bouquiner ?

  • Speaker #0

    Principalement des romans policiers.

  • Speaker #1

    D'accord. Et pour vous, c'est quoi votre Ňďuvre culte ?

  • Speaker #0

    Tout Agatha Christie.

  • Speaker #1

    Tout Agatha Christie, d'accord. Justement, nous allons parler un peu littérature avec notamment Falène Delavalette. Bonjour Falène.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves.

  • Speaker #1

    Est-ce que vous pouvez nous présenter le festival que vous êtes en train d'organiser sur Angers ?

  • Speaker #2

    √áa s'appelle Cultissime, √ßa a lieu le dernier week-end de septembre 27-28-29 et c'est le tout premier festival d√©di√© aux Ňďuvres cultes. Alors, on a tous une Ňďuvre culte. Qu'est-ce que c'est ? C'est une Ňďuvre qui nous a fait vibrer, qui nous a marqu√©s, et g√©n√©ralement qu'on a envie de partager avec les autres, de les faire aimer. √áa peut √™tre un roman de litt√©rature classique, √ßa peut √™tre Les Mis√©rables, Victor Hugo, √ßa peut √™tre Harry Potter, √ßa peut √™tre Ast√©rix, √ßa peut √™tre Akira, n'importe quoi. Mais ces bouquins-l√†, ces Ňďuvres-l√†, ces BD, nous donnent envie de partager. Et en fait, il y a tout simplement le... plaisir de la lecture. Et le Festival Cultissime, c'est √ßa en fait, c'est cultiver le plaisir de lire, quelle que soit la lecture, le plaisir d'un univers dans lequel on p√©n√®tre quand on suit un auteur quel qu'il soit, et le plaisir de partager ses Ňďuvres entre nous.

  • Speaker #1

    D'accord, alors pourquoi justement vous êtes lancé dans la création de ce festival ? Qu'est-ce que vous faisiez avant, Falène, avant d'être organisatrice finalement de ce beau festival qui va arriver à Angers ?

  • Speaker #2

    Moi, j'√©tais journaliste, plus pr√©cis√©ment r√©dactrice en chef au journal Le Point, en culture. √áa m'a toujours beaucoup int√©ress√©e, la culture, parce que finalement, c'est tout ce qui fait soci√©t√©, en fait, la culture. De quoi on parle quand on est ensemble en d√ģner ? Des bouquins qu'on a lus, du film qu'on est all√© voir, de la pi√®ce de th√©√Ętre, etc. Et donc, c'est √ßa qui nous fa√ßonne et ce qui fa√ßonne aussi la soci√©t√©, les tendances, etc. Et... Il se trouve que, tout le monde le sait, la presse va tr√®s mal, les gens lisent de moins en moins de journaux, surtout des journaux √©crits, et donc il y a une sorte de fatalit√© dans les r√©dactions de presse √©crite qui consiste √† dire que finalement, la presse, la litt√©rature, la culture √©crite va devenir quelque chose de moins en moins. fr√©quenter, de r√©server une sorte d'√©lite qui aurait l'argent pour acheter ces choses-l√† et pour la consommer. Et je ne crois pas aux fatalit√©s et je ne crois pas au fait que ce soit irr√©m√©diable, m√™me si les statistiques montrent effectivement qu'il y a de moins en moins de lecteurs. Je crois qu'il y a d'autres fa√ßons d'aborder la lecture. On l'a beaucoup pr√©sent√©e comme une contrainte, comme quelque chose de l'ordre scolaire, quelque chose qu'on vous impose. Et je pense qu'il faut revenir aux fondamentaux de la lecture. Le fondamental, c'est le plaisir que √ßa nous permet d'√©prouver, l'imagination, les univers. On parlait tout √† l'heure de l'intelligence du cŇďur. Je pense que la lecture, les livres, les Ňďuvres litt√©raires, quelles qu'elles soient, les bandes dessin√©es, sont une bonne √©cole de l'intelligence du cŇďur. et donc cette envie de pouvoir faire quelque chose qui nous rappelle tout √ßa, qui soit hyper festif, hyper familial, et dans lequel on puisse vraiment avoir ce plaisir partag√© d'√™tre autour d'Ňďuvres qui nous font voyager.

  • Speaker #1

    Et qu'est-ce qui fait la différence entre Cultissime et un salon du livre, toute somme classique qu'on pourrait rencontrer ?

  • Speaker #2

    Eh bien, on n'est pas un salon justement, parce que dans le mot festival, il y a le mot f√™te. Et c'est vraiment cette id√©e-l√†, c'est-√†-dire qu'il y a des grandes personnalit√©s, des √©crivains. On a d√©j√† annonc√© notamment en invit√© d'honneur Bernard Werber, Cl√©mentine Beauvais et Alain H√©rold qui sont nos parrains pour la premi√®re √©dition. On a Marc Millard et Jean Vanham qui sont nos invit√©s d'honneur. On aura bient√īt d'autres choses √† vous annoncer. Bien s√Ľr, il y aura des rencontres avec ces auteurs, mais ce ne sera pas simplement un auteur assis √† qui on pose des questions, et c'est tr√®s bien, et j'adore √ßa. Mais il y aura aussi une dimension un peu de... de spectacles. Il se trouve que, je ne l'ai pas encore dit, mais on a sans doute l'un des plus beaux lieux de festivals de France, qui sont les Greniers Saint-Jean, le mus√©e Jean Lursa, les Jardins, le Clo√ģtre, tout cet ensemble magnifique d'Angers. Donc on peut jouer l√†-dessus √† la fois d'un point de vue atmosph√©rique, appuyer sur les vo√Ľtes, on peut cr√©er des sons et lumi√®res, des projections qui donnent une ambiance, des choses qui renvoient. √† quelque chose de spectaculaire. Finalement, Cultissime va aller emprunter un petit peu des codes qui se font dans le cin√©ma, dans le jeu vid√©o, qu'on n'associe pas √† la litt√©rature. Et pourtant, un √©crivain peut √™tre accueilli √† la fa√ßon d'une rockstar. On peut avoir des jeux de lumi√®re qui nous mettent dans une ambiance, etc. Et donc, c'est un petit peu l'id√©e de Cultissime. Et puis, par ailleurs, on a un focus tr√®s particulier sur les jeunes, bien s√Ľr, et sur la fa√ßon d'accueillir les enfants. On a envie qu'√† partir de 3 ans et m√™me en dessous, vous puissiez amener vos enfants, vous puissiez trouver des activit√©s, des animations, des jeux, des ateliers qui font qu'on s'amuse, on touche √† l'univers de la lecture autrement parce qu'il n'y a pas que la lecture au sens o√Ļ on ouvre un livre et on regarde, mais il y a plein de fa√ßons d'aborder l'univers de la lecture et c'est tout √ßa cultissime.

  • Speaker #1

    Wow, ça a l'air d'être un très très chouette événement. Vous avez des questions ? Est-ce que vous pouvez rappeler les dates ?

  • Speaker #2

    27, 28, 29 septembre à Angers.

  • Speaker #1

    Voil√†, donc dans tout ce qui est l'autel Dieu Saint-Jean, les greniers, le mus√©e Jean d'Ursa, on conna√ģt bien √ßa. Quelle est votre Ňďuvre culte √† vous, F√©l√®ne de Lavalette ?

  • Speaker #2

    Alors moi, c'est le Seigneur des Anneaux de Tolkien. C'est l'Ňďuvre culte de beaucoup de monde, mais c'est vraiment le bouquin, je l'ai lu je crois √† 12 ans. qui m'a renvers√©e, que je trouve d'une profondeur incroyable. Un bouquin dans lequel on peut revenir plusieurs fois, d√©couvrir des nouvelles choses, parce que c'est vraiment incroyable. Et Tolkien, ce qui est tr√®s int√©ressant, c'est qu'en fait, il n'a pas voulu √©crire un livre. Il a voulu simplement... Il √©tait philologue, donc sp√©cialiste des langues, et en particulier des langues oubli√©es. Et ce qui l'int√©ressait, c'√©tait de... de comprendre l'origine des mots oubli√©s. Qu'est-ce que ce mot signifie ? D'o√Ļ il vient ? Et en fait, pour imaginer tout √ßa, en partant du mot hobbit qui lui est venu un jour, il s'est dit Ok, ce mot-l√†, c'est quoi l'univers ? Pourquoi il existe ? Qui sont les hobbits ? Et ainsi de suite. Et finalement, il a invent√© tout un univers et toute une histoire, toute une mythologie, simplement parce qu'il aimait les mots. Et je trouve √ßa hyper int√©ressant.

  • Speaker #1

    Et autour de la table c'est quoi vos Ňďuvres cultes √† vous tous ? Morgane, notre invit√©e, nous a dit que c'√©tait Agatha Christie

  • Speaker #3

    Alexis par exemple Les Neuf Princes d'Ambre de Roger Zelazny d'accord magnifique saga d'une famille qui ont des pouvoirs surnaturels ils sont capables de créer des mondes autour du mythe assez classique du roi qui meurt et il faut le remplacer c'est juste magique et merveilleux d'accord,

  • Speaker #1

    Hervé ?

  • Speaker #3

    Dickers ça vous dit quelque chose ? le premier livre qu'il a écrit c'est ce livre assez extraordinaire Je ne sais plus.

  • Speaker #1

    Mais en tout cas, oui.

  • Speaker #3

    Mais voilà, c'est un des livres qui m'a marqué en tout cas.

  • Speaker #1

    D'accord. Anne ?

  • Speaker #4

    Alchimiste de Coelho. J'aime beaucoup cette all√©gorie √† la vie, en fait. C'est un chemin int√©rieur. J'aime bien ce reflet-l√† qu'on peut avoir quand on lit. Les livres procurent √ßa. Et c'est chouette, en fait, ce festival. Moi, je suis heureuse de voir que... √ßa va prendre forme. C'est g√©nial de voir qu'Angers s'anime gr√Ęce aussi aux livres. C'est super.

  • Speaker #1

    Du coup, Falen, au niveau des animations, on a parlé des dédicaces, on a parlé de pas mal de choses. Est-ce qu'il y a des petites choses qu'on peut savoir en avant-première ? Ou même, d'ailleurs, est-ce que ça sera payant, gratuit ? Comment ça se passe ?

  • Speaker #2

    Il y aura une billetterie qui sera lancée. Je peux même annoncer en avant-première qu'on a une billetterie Early Birds avec des tarifs préférentiels qui commencera lundi prochain et qui sera sur le réseau de vente de la FNAC. Et en termes d'animation, on travaille vraiment avec les associations locales. Notre but, c'est vraiment de s'ancrer sur le territoire, de pouvoir travailler avec toutes les associations. qui veulent le faire. Et donc, par exemple, on a l'école des scrims qui va venir faire des petites démonstrations, des initiations à les scrims, et puis un spectacle au cours des Trois Mousquetaires et de D'Artagnan. On peut avoir un atelier de reliure avec une relieuse locale qui va montrer comment on relie un livre, etc. On est en train de mettre en place, on espère, une initiation au Quidditch, puisque vous le savez, c'est un sport aujourd'hui qui est pratiqué au niveau international. Donc voilà, il y a plein de petites choses qu'on est en train de mettre en place et on continue. Et d'ailleurs, j'appelle toutes les associations Angevine qui auraient envie de participer à ce festival, d'une façon ou d'une autre, à nous contacter, à regarder sur le site cultissime.org pour entrer en contact avec nous, parce qu'on est ravis de bosser avec tous ceux qui ont envie de bosser, que ce soit les artistes... n'importe quel métier qui pourrait animer ce festival et puis le 4 juin on va révéler le programme complet il y a du lourd, il y a du très lourd on peut un peu dire que Cultissime ce sera le festival de Cannes des littératures, au lieu du tapis rouge on aura un tapis rose et au lieu du snobisme on aura le plaisir partagé et intergénérationnel de la lecture

  • Speaker #1

    Super, merci beaucoup F√©l√®ne de nous avoir parl√© de Cultissime, l'√©mission Les Voix de l'√©cho, √ßa y est, touche √† sa fin merci beaucoup Morgane Poupard d'√™tre venue nous parler de la cr√©ation artistique et du dessin merci beaucoup √† Antexero, Herv√© Ch√©naud et Alexis Desjeux pour vos chroniques, on vous parlera dans les prochaines semaines et prochains mois sur l'antenne de Radio G2 Cultissime ! En tout cas, on se retrouve le mercredi 29 mai 2010 √† 13h sur le 101.5 FM ou via le site web de la radio radio-g.fr. Nous serons au cŇďur m√™me de l'√©mission car nous parlerons de causes environnementales sous le prisme √©conomique et inclusif. Chers auditeurs et auditrices, prenez soin de vous et merci d'avoir √©cout√© Radio G.

  • Speaker #2

    Au revoir.

Share

Embed

You may also like

Description

C'est la 40ième des Voies de l'éco !

Une émission riche car en plus d'avoir reçu l'artiste Morgane Poupard, nous avions 3 chroniqueurs.

Puis nous avons fait un focus sur l'évènement littéraire à ne pas louper à Angers fin septembre : CULTISSIME !!


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Je suis Yves Maguin et pendant 50 minutes, nous allons aborder les th√®mes de l'entrepreneuriat, de l'√©cologie, puis du d√©veloppement √©conomique local et √©coresponsable. Cette √©mission est pr√©cieuse de plusieurs temps forts avec un invit√©, une plusieurs chroniques en fonction des semaines, ainsi qu'une pause musicale choisie par l'invit√©. Alors, ouvrez vos oreilles, c'est parti ! Bonjour √† toutes et √† tous, auditeurs et auditrices de Radio G, bienvenue dans l'√©mission Les Voix de l'√Čco. Nous sommes le 136e jour de l'ann√©e et nous f√™tons aujourd'hui les Denises, mais √©galement des pr√©noms que je ne connaissais pas comme Alvarde ou encore Primel. Alors bonne f√™te √† vous ! Aujourd'hui c'est √©galement la journ√©e internationale des familles qui refl√®te l'importance que la communaut√© internationale attache √† la famille ainsi que l'int√©r√™t. qu'elle porte √† la situation des familles dans le monde. Et je suis fier de retrouver quasiment au complet aujourd'hui ma famille, celle qui constitue l'√©quipe des Voix de l'√Čco. Pour m'accompagner aujourd'hui en studio, nous avons le chef Herv√© Ch√©neau. Bonjour chef, de quoi allez-vous nous parler aujourd'hui ?

  • Speaker #1

    Bonjour Yves, bonjour à tous. Nous allons parler des légumes secs et leurs secrets aujourd'hui.

  • Speaker #0

    Très intéressant, les légumes secs et leurs secrets. Est-ce qu'il faudra les mouiller ou pas ? C'est une très bonne question. Alexis, bonjour à vous. Bonjour Yves,

  • Speaker #1

    nous allons parler de l'intelligence √©motionnelle ou intelligence du cŇďur.

  • Speaker #0

    Les Tums du Coeur et nous aurons aussi Anne Texereau qui a un tout petit peu de retard et qui sera avec nous en studio également. Et nous accueillons en plus notre invitée Falène Delavalette qui nous parlera d'un festival littéraire d'un nouveau genre qui se déroulera fin septembre en Gé. Bonjour Falène.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves.

  • Speaker #0

    Merci √† vous d'√™tre pr√©sente et on reparlera donc de ce festival en fin d'√©mission. Chers auditeurs et auditrices, bienvenue dans cette 40e √©mission des Voix de l'√Čco.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Il m'a dit je veux d√©cider un homme en couleur, dis-moi comment le colorier. Et oui, en plus d'√™tre cr√©atif, le dessin et la peinture sont des formes d'expression artistique qui ont des bienfaits sur notre sant√©, quel que soit notre √Ęge. Des bienfaits moteurs, cognitifs et aussi communicatifs. Les Ňďuvres originales abstraites de pop art ou encore de street art des artistes peintes sont des chefs-d'Ňďuvre qui font la part belle √† son int√©rieur. Dans la rue, je re√ßois dans l'√©mission du jour Morgane Poupard qui est donc artiste et cr√©atrice d'int√©rieur. Bonjour Morgane et bienvenue dans le studio de Radio G.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves et merci de me recevoir.

  • Speaker #0

    Avec très grand plaisir. Alors Morgane, qu'est-ce qui vous a inspiré ou en tout cas, qu'est-ce qui a fait que vous êtes aujourd'hui artiste et créatrice de décors ?

  • Speaker #2

    Alors, j'aime peindre depuis que je suis toute petite. J'ai d√©cid√© d√®s l'adolescence que ce serait mon m√©tier. Et donc, √ßa fait dix ans maintenant que je suis dipl√īm√©e dans la peinture et la cr√©ation de d√©cors. Voil√†, c'est venu tr√®s naturellement √† moi.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, qu'est-ce que vous pouvez nous décrire un peu votre processus créatif quand vous commencez un nouveau projet ? Comment vous faites ?

  • Speaker #2

    Alors d√©j√†, mon m√©tier se d√©compose en deux grandes parties. Il y a la partie qui se passe chez moi, dans mon atelier, o√Ļ je fais vraiment des Ňďuvres qui me ressemblent, des choses que je choisis, notamment beaucoup du portrait animalier. Et donc l√†, c'est soit une photo qui va m'inspirer ou un paysage. Et parfois, √ßa va √™tre plut√īt un support, parce que je ne travaille qu'avec des supports. de r√©cup√©ration dans ce contexte-l√†. Et du coup, je vais travailler une image jusqu'√† ce que j'ai un r√©sultat qui me plaise. L'autre partie, c'est une partie qui se passe plus sur chantier, chez des clients, et donc o√Ļ en amont, on fait un travail de brainstorming avec le client sur son besoin, sur son projet.

  • Speaker #0

    D'accord, et alors justement quels sont les types de matériaux que vous utilisez parce que vous faites donc de la récupération qu'est-ce que vous avez exactement comme type de matériaux ?

  • Speaker #2

    Alors √ßa d√©pend, √ßa peut √™tre des mat√©riaux qui sont donc r√©cup√©r√©s, soit naturels comme par exemple, j'ai en t√™te un exemple d'une Ňďuvre qui est sur des √©corces de palmiers. Vous savez quand on d√©nude les troncs des palmiers, on obtient des grosses √©cailles de bois qui peuvent donner des Ňďuvres tr√®s originales, tout comme √ßa peut √™tre du bois de r√©cup√©ration. √áa peut √™tre du tissu √©galement de r√©cup√©ration ou tout simplement des toiles comme on a l'habitude d'en voir, mais qui sont faites tout simplement avec des draps r√©cup√©r√©s, des tissus r√©cup√©r√©s.

  • Speaker #0

    D'accord, du carrelage aussi peut-être éventuellement ?

  • Speaker #2

    Je n'ai pas encore eu l'occasion de travailler sur carrelage, mais sur ardoise par contre, oui, on peut vraiment tout imaginer comme type de support.

  • Speaker #0

    D'accord, est-ce que vous avez des thèmes récurrents ou des motifs que l'on peut retrouver dans votre travail ?

  • Speaker #2

    Moi, je travaille principalement le portrait animal. C'est √ßa qui me pla√ģt le plus. Apr√®s, √ßa peut changer, √ßa peut varier selon mon humeur.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, comment vous arrivez à décrire votre style artistique ?

  • Speaker #2

    Alors justement, je n'ai pas vraiment de style artistique dans le sens o√Ļ moi je fais du portrait r√©aliste d'apr√®s photo. Donc je n'ai pas vraiment une technique picturale tr√®s originale, mais c'est le choix de mes supports qui va faire par contre le style, l'originalit√©.

  • Speaker #0

    D'accord, c'est-à-dire que vous n'allez pas forcément aller dans la nature pour dessiner ou peindre un animal.

  • Speaker #2

    Alors le problème des animaux, c'est qu'ils sont souvent très peu coopératifs pour prendre la pause assez longtemps pour pouvoir faire un dessin ou une peinture. Donc non, je travaille d'après des photos.

  • Speaker #0

    Oui, effectivement. Alors avant de laisser la parole √† Anne Texereau qui est arriv√©e. Bonjour Anne. Nous allons donc jouer. Alors Morgane Poupard, j'ai pris pour habitude de faire des mini-jeux dans l'√©mission, des mini-jeux de questions-r√©ponses. Alors comme il s'agit d'une √©mission un peu particuli√®re aujourd'hui, comme c'est la 40e des Voix de l'√©cho, j'ai d√©cid√© de vous encha√ģner les deux mini-jeux, c'est-√†-dire qu'on va faire √† la fois votre carte d'identit√© d'entreprise, mais √©galement votre portrait chinois. Si vous ne connaissez pas la r√©ponse, vous pouvez dire Joker ou Je passe, est-ce que vous √™tes pr√™te ?

  • Speaker #2

    Oui.

  • Speaker #0

    Allez, c'est parti ! Donc, quel est le nom de votre entreprise ?

  • Speaker #2

    Mon nom propre, Morgane Poupa.

  • Speaker #0

    Donc, son année de création ?

  • Speaker #2

    2018.

  • Speaker #0

    Combien êtes-vous ?

  • Speaker #2

    Je suis toute seule.

  • Speaker #0

    O√Ļ √™tes-vous situ√©e ?

  • Speaker #2

    √Ä Angers, mais je me d√©place partout o√Ļ il peut y avoir de beaux projets.

  • Speaker #0

    D'accord. Est-ce que vous avez un site web ou des réseaux sociaux ?

  • Speaker #2

    Oui, bien s√Ľr, vous pouvez me retrouver sur Instagram, Facebook, LinkedIn.

  • Speaker #0

    D'accord. On marque directement votre nom ?

  • Speaker #2

    Absolument.

  • Speaker #0

    D'accord. Quel est votre chiffre d'affaires annuel ?

  • Speaker #2

    Joker, c'est très variable donc c'est difficile

  • Speaker #0

    Donc ça c'était pour la partie carte d'identité de l'entreprise maintenant on va parler un peu de votre portrait chinois Quel est votre plat cuisiné préféré ?

  • Speaker #2

    C'est difficile parce que j'adore manger mais s'il faut en choisir un je dirais le palak paneer

  • Speaker #0

    C'est quoi ça, le palak panier ?

  • Speaker #2

    C'est un plat indien d'épinards crémeux et je vous le recommande. C'est délicieux.

  • Speaker #0

    D'accord, super. Merci. Votre série préférée ?

  • Speaker #2

    Brooklyn Nine-Nine.

  • Speaker #0

    Ok, je n'ai pas vu. Quelle est votre couleur préférée ?

  • Speaker #2

    Je n'ai pas de couleur préférée. Ça dépend des jours.

  • Speaker #0

    Votre sport préféré ?

  • Speaker #2

    La marche, dans la nature.

  • Speaker #0

    Ok. Votre ville préférée ?

  • Speaker #2

    Angers.

  • Speaker #0

    Est-ce que vous jouez aux jeux vidéo ?

  • Speaker #2

    Non.

  • Speaker #0

    Quel est votre dernier lieu de vacances ?

  • Speaker #2

    J'étais ce week-end au Sape d'Olonne, ça compte.

  • Speaker #0

    Oui, ça compte. Et pourquoi vous levez-vous le matin ?

  • Speaker #2

    pour essayer de trouver un peu du sens à tout ça ?

  • Speaker #0

    D'accord, c'est une très belle raison de se lever le matin. Merci Morgane pour vos réponses. Alors, nous allons terminer le chemin des quatre éléments avec le coaching de l'énergie. Après la terre, l'eau et l'air, nous allons donc maintenant parler du feu et de l'élément feu. Préparez-vous, chers auditeurs et auditrices, à vous réchauffer. C'est le moment d'écouter. La chronique d'Anne Texerot

  • Speaker #3

    Je s'aime,

  • Speaker #2

    donc je suis. Une chronique de la coach Anne Texero.

  • Speaker #3

    Bonjour, nous continuons notre balade avec les quatre √©l√©ments. D'ailleurs, je vous annonce qu'il y en aura un cinqui√®me Yves. Donc rappelez-vous, Yves, ensemble, nous avons retrouv√© nos racines √† la terre-mer, puis nous avons plong√© dans l'eau pour transmuter nos √©motions lourdes. Par la suite, nous nous sommes laiss√©s aspirer par l'√©nergie de l'air pour trouver intuition et inspiration. Nous voil√† aujourd'hui pr√™ts √† nous jeter, ou presque, dans le feu. Alors, mais qu'est-ce que nous dit cet √©l√©ment ? Le feu, c'est la force alchimique reli√©e aux origines du syst√®me dans lequel la Terre a trouv√© sa lumi√®re et sa destin√©e. Le feu c√©l√®bre notre force collective et d'√©l√©vation. Il incarne l'esprit de vie. L'√©l√©ment feu est reli√© au sud, √† l'√©t√©, √† la chaleur, √† la maturit√©, √† la sagesse, mais aussi au soleil, √† Mars, Jupiter et Pluton. Sous l'angle terrestre et physique, le feu est fusion. Cette √©nergie est pr√©sente dans le soleil, la flamme, le volcan, le magma, la lave, la lumi√®re qui se l√®ve le matin et qui se couche le soir. Ah, le feu, c'est le grand alchimiste essentiel √† la vie sur Terre. Au niveau physique, le feu est le carburant n√©cessaire pour mettre en mouvement tous nos muscles. Il colore aussi l'ensemble de notre peau quand nous prenons le soleil. Le feu fait p√©tiller toutes nos cellules quand nous ressentons justement un bouillonnement int√©rieur, tel la joie. Toutes ces sensations chaudes qui irradient subtilement notre machine corporelle. Je vous invite maintenant √† regarder le feu sous l'angle du coaching de l'√©nergie. Le feu, c'est le mouvement, c'est l'√©tincelle qui nous permet de projeter l'envie, le d√©sir ou l'inspiration dans la mati√®re. Le feu permet alors de produire l'action juste. Pensez √† l'instant √† l'art martial le kyudo. Peut-√™tre que vous d√©couvrez quelque chose, moi aussi. Le kyudo n'est pas juste du tir √† l'arc, mais bien la ma√ģtrise d'un feu int√©rieur pour toucher sa cible. Le feu est cr√©ateur, il transforme, concr√©tise et mat√©rialise. L'√©nergie du feu nous pousse √† aller de l'avant. A faire des choix, il doit suivre un juste √©quilibre, car si j'ai trop de feu, je peux alors √™tre d√©pass√© par mes √©motions fortes, telles la col√®re ou l'hyst√©rie, et √©clat√©, pouss√© par des pulsions et des passions tout feu tout flamme. A l'exc√®s, je peux me br√Ľler et me griller. A l'inverse, si je manque de feu dans ma psych√©, alors je ne suis plus pouss√©e par un mouvement int√©rieur incandescent. Mes r√©alisations sont plus fades et plus apathiques et mes cr√©ations sont d√©nu√©es de chaleur et de v√©rit√©. Je ne suis plus dans l'expression juste de mon je suis En avan√ßant avec l'√Ęge, nous devenons plus matures et nous ressentons mieux cette √©nergie du feu canalis√©. Il s'agit alors de retrouver notre feu int√©rieur par une √©coute profonde de soi. Nous apprenons √† laisser passer notre propre lumi√®re. Et c'est l√† que la vie est f√©conde, cr√©atrice, que la parole s'anime, que les projets s'alignent avec les plan√®tes. Nous nous sentons ajust√©s, forts et magn√©tiques. Le feu alors se partage. J'ai une question Morgane pour vous. Est-ce qu'il y a quelque chose en vous qui boue √† l'int√©rieur et qui demande √† passer √† l'action et que vous pourriez nous partager ce matin ?

  • Speaker #2

    Alors, je dirais que ça a été le cas et maintenant j'ai décidé d'être dans l'action. Donc ça bouillonne plus, ça crépite, ça fonctionne comme je l'entends.

  • Speaker #3

    Merci.

  • Speaker #0

    Merci beaucoup Anne pour votre chronique.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Alors Morgane Poupin, des fois on peut avoir le syndrome de la page blanche. Est-ce que, quand vous avez ce syndrome-là, déjà, est-ce que ça vous arrive ? Et comment vous arrivez à débloquer finalement cette page blanche ?

  • Speaker #2

    En fait, je ne suis pas quelqu'un forc√©ment de tr√®s cr√©atif par nature. Je fais partie des gens pour qui la cr√©ativit√© na√ģt sous la contrainte. Donc moi, ce que j'aime, c'est quand on m'impose ou quand je m'impose une th√©matique, un sujet. Et l√†, par contre, j'arrive toujours √† trouver des id√©es. Parfois, c'est aussi, comme je le disais tout √† l'heure, c'est un support qui va me guider. C'est vraiment... un objet que j'ai envie de peindre et dont la forme va m'inspirer.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, tout à l'heure, vous parliez que vous utilisiez des objets de récupération. Pour vous, c'est quoi l'importance justement de cette interaction entre l'art, l'environnement dans le travail ?

  • Speaker #2

    L'id√©e de la r√©cup√©ration, c'est n√© d'une d√©marche plut√īt √©conomique. C'est vrai que quand j'√©tais √©tudiante, on nous incitait √† essayer d'aller r√©cup√©rer des chutes de bois, de choses comme √ßa. pour essayer d'avoir des supports qualitatifs qu'on ne pouvait pas forc√©ment se permettre d'acheter. √áa a √©t√© pareil un peu pour fabriquer mes propres toiles. Et c'est finalement une √©poque o√Ļ je n'avais pas encore derri√®re tout √ßa la conscience citoyenne que j'ai aujourd'hui. Et du coup, la partie √©co-responsabilit√©, elle est venue avec l'√Ęge, avec moi, les questions que j'ai pu me poser. Et c'est comme √ßa que j'ai pu faire se rejoindre. mes convictions et cette d√©marche que j'avais d√©j√† de r√©cup√©ration.

  • Speaker #0

    Et alors, j'ai vu aussi que vous donniez des cours de dessin aux enfants. Comment ça se passe ? Est-ce que vous leur inculquez également ces valeurs écologiques quand vous leur donnez des cours de dessin ?

  • Speaker #2

    Alors, je donne des cours de dessin aux enfants et aux adultes. D'accord. Et alors déjà, moi, j'aime surtout... faire passer ses valeurs dans le choix des sujets, c'est-à-dire choisir toujours de dessiner la nature. Là, j'ai eu la chance d'animer un atelier au village prière Pierre Rabhi pendant les vacances et on a décidé ensemble de dessiner des fruits parce qu'eux travaillaient sur le sujet de l'alimentation. Mais voilà, ça passe beaucoup par les sujets parce que c'est vrai que quand on s'adresse, quand on anime une activité, c'est un petit peu plus compliqué de varier les supports. Il faut faire simple. Et donc là, il y a moins de liberté.

  • Speaker #0

    D'accord. Alors, quelle est votre approche aussi pour capturer un peu ce que vous disiez que vous faites de la représentation sur photo pour réussir à capter un peu la personnalité de la personne ou de l'animal que vous captez, son émotion, tout ça ? Comment vous arrivez, par quelles techniques, vous arrivez à retranscrire finalement, si je puis dire, l'émotion de votre personnage ?

  • Speaker #2

    Alors, les techniques que je travaille peuvent être assez variées, même si ça reste quand même souvent peinture acrylique et huile. Je trouve que capter une personnalité, une émotion, capter l'essence d'un individu, qu'on parle d'une personne ou d'un animal, puisque c'est le sujet que je choisis le plus souvent. Ça se traduit beaucoup dans le regard. Et moi, j'adore peindre des regards. Et je trouve aussi... Je fais un gros travail sur la lumière.

  • Speaker #0

    D'accord. Est-ce que vous faites un peu de cadeaux personnalisés aussi ? On peut vous demander, j'ai envie de faire un cadeau à quelqu'un, j'ai envie de lui faire un dessin, ce genre de choses que vous pouvez faire ?

  • Speaker #2

    Bien s√Ľr, c'est m√™me une petite partie de mon activit√©, c'est des demandes pour des portraits, soit de proches. soit de c√©l√©brit√©s, parfois aussi, et puis soit des animaux de compagnie ou d'animaux sauvages aussi qu'on me demande de peindre.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, votre création la plus populaire, ce serait quoi ? Est-ce que vous en avez une ou pas ?

  • Speaker #2

    La plus populaire, c'est-√†-dire celle qui a le plus sur des salons. Alors, je pense comme √ßa √† une Ňďuvre que j'avais r√©alis√©e pendant mes √©tudes, que j'avais pr√©sent√©e √† mon concours de fin d'√©tudes. Et donc, en fait, c'est un Ňďil d'√©l√©phant vu d'assez pr√®s. Et donc, il faut prendre du recul pour comprendre vraiment de quoi il s'agit. Et donc, en fait, c'est de la mousse d'isolation, donc des chutes de mousse d'isolation que j'ai d√©coup√©es, avec lesquelles j'ai fait un esp√®ce de puzzle qui est ensuite sculpt√©, enduit et peint. Alors, je me rends compte que c'est peut-√™tre un petit peu difficile √† visualiser quand j'en parle comme √ßa, mais je vous invite √† aller voir un petit peu mes r√©seaux. En tout cas, c'est... √Ä mon sens, l'Ňďuvre qui fait le plus d'effet dans les diff√©rentes expositions que j'ai eu l'occasion de faire.

  • Speaker #0

    D'accord. Alors, depuis le d√©but de l'√©mission, nous explorons la richesse de votre m√©tier, Morgane Poupin. Mais il existe un domaine o√Ļ il y a beaucoup de richesse aussi, c'est la gastronomie. Et plus particuli√®rement, la richesse apparemment des l√©gumes secs. Alors, qui de mieux que notre chef pour en parler ? C'est le moment d'√©couter la chronique du chef Herv√© Ch√©neau.

  • Speaker #2

    De la fourche à la fourchette. Une chronique du chef Hervé Chénaud.

  • Speaker #1

    Mon cher Yves, faut-il faire tremper les l√©gumes secs ? Le trempage r√©duit le temps, mais a ses inconv√©nients. Les l√©gumes secs, connus sous le nom de l√©gumineuses, sont riches en prot√©ines, glucides, fibres et autres nutriments, comme les vitamines B essentielles. Beaucoup de recettes indiquent qu'il faut faire tremper les l√©gumes secs avant de les cuire, mais ce n'est pas toujours souhaitable. Pour qu'ils soient comestibles, il faut r√©tablir l'humidit√© perdue dans le proc√©d√© de s√©chage et cela peut √™tre r√©alis√© en les faisant cuire pendant longtemps, jusqu'√† deux heures pour les gros haricots. Faire tremper les haricots permet de les r√©hydrater tout en r√©duisant le temps de cuisson. Cependant, le trempage peut affecter leurs textures et les rendre p√Ęteux et insipides. Vous savez Yves, beaucoup de recettes conseillent le trempage des l√©gumes secs avant cuisson mais ce n'est pas toujours souhaitable. Faut-il saler l'eau ? On dit qu'il ne faut jamais saler l'eau des haricots secs avant ou pendant la cuisson, mais c'est faux. Ajouter du sel dans l'eau permet de d√©velopper le go√Ľt et d'emp√™cher les l√©gumes secs de se gorger d'eau et d'√™tre p√Ęteux. Le sel repousse l'eau des haricots les moins sal√©s, ralentissant la vitesse √† laquelle l'eau p√©n√®tre la peau. Le sel va finalement √™tre absorb√© par le haricot, o√Ļ il d√©stabilise alors la pectine, faisant cuire les cellules plus vite. et de mani√®re plus homog√®ne. En clair, le trempage dans de l'eau sal√©e augmente la taille de 80%. Et puis, pour le trempage dans de l'eau non sal√©e, augmente la taille de 120%. Un petit √©l√©ment qui va nous plaire aussi, mon cher Yves, c'est pourquoi les haricots secs donnent-ils des gaz ? N'arr√™tez pas de consommer des faillots, au contraire, mangez-les en plus. Riches en fibres, en prot√©ines et en nutriments essentiels, les haricots secs sont vraiment bons pour la sant√©. Cependant, pour les gens qui n'ont pas l'habitude de manger ces aliments √† haute teneur en fibres, il suffit d'un repas pour que les haricots fournissent un exc√®s de carburant aux bact√©ries de l'intestin qui produisent les gaz. Ma ch√®re Morgane, √™tes-vous d√©j√† une matrice de cassoulet ?

  • Speaker #2

    Pas particulièrement.

  • Speaker #1

    Il y a beaucoup de gaz dedans, si c'est moins cuit, moins bien. C'est très agréable, c'est ma question.

  • Speaker #0

    Complètement. Merci pour ces informations, chef, encore très intéressantes.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Alors on a parl√© de l'artistique, on a parl√© effectivement du feu, on a parl√© des l√©gumineuses, nous allons maintenant un peu faire de la musique. Et oui, la musique transmet toutes sortes d'√©motions et permet de booster, de se booster en tout cas physiquement, cognitivement, de se ressourcer et pousse m√™me √† la cr√©ativit√©. Il est donc temps de faire une pause musicale dans l'√©mission. Nous allons √©couter Warm My Soul de Bloun D√©t√īt. On reparle de ce choix musical avec mon invit√© Morgan Poupard juste apr√®s. Bonne √©coute sur Radio-G.

  • Speaker #4

    In her garden I'll always be Warm my soul Now I'm home She led me to her castle At the summer night she washed my soul Oh, kisses in the morning, kisses at night, for my soul, now I'm home.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho,

  • Speaker #2

    une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Vous √™tes toujours branch√© sur Radio G, toujours √† l'√©coute de l'√©mission Les Voix de l'√Čco. Je suis en compagnie de mon invit√©, l'artiste Morgan Poupard, mais aussi en compagnie d'Anne Texerot, Herv√© Ch√©neau, Alexis Desjeux et Falen de la Vallette avec moi en studio aujourd'hui. Et oui, √ßa fait du monde pour cette 40e √©mission. Nous venons d'√©couter Warm My Soul de Bloun D√©tot. Alors personnellement, un artiste que je ne connaissais pas du tout. Pourquoi avoir choisi ce titre musical, Morgan ?

  • Speaker #2

    Tout simplement parce que c'est une chanson qui me met de bonne humeur, qui me détend, qui me donne le sourire. Donc j'avais envie de la partager avec vous aujourd'hui.

  • Speaker #0

    Merci beaucoup. Et puis en plus, c'est un artiste français, c'est ça ? Si je ne dis pas de bêtises, si j'ai bien lu un petit peu, un Dijonais, non ?

  • Speaker #2

    Je ne vais pas pouvoir confirmer cette information, je ne sais pas.

  • Speaker #0

    Il m'a semblé avoir vu ça, parce que du coup, j'ai un peu creusé quand même en me disant, tiens, qui c'est ? Bon, il est en featuring avec une artiste qui chante, bien évidemment. En anglais, mais c'est un français. Alors justement, comment vous trouvez que votre art a évolué dans le temps ? Ou en tout cas, est-ce que vous avez le sentiment que vous avez eu de l'évolution dans vos dessins, ou en tout cas dans votre création artistique, Morgane ?

  • Speaker #2

    Déjà, forcément, à force de travail, mon objectif, c'est de tout le temps progresser dans mon trait, dans mes techniques. Ensuite, j'ai la chance de collaborer avec des structures qui me permettent de travailler sur de très beaux projets. Ça fait cinq ans maintenant que je collabore avec Terra Botanica. Cette année, j'ai eu la chance de travailler au Puy du Fou. Forcément, ça permet de... De faire des rencontres professionnelles et de travailler sur des projets qui nous font grandir professionnellement et humainement.

  • Speaker #0

    Ensuite, le fait de choisir le parti pris, d'intégrer l'éco-responsabilité à mon travail, ça m'a forcé un petit peu à aller chercher plus loin, à innover sur cet aspect-là. Donc ça m'a aussi fait évoluer.

  • Speaker #1

    C'est-à-dire que par exemple, à Terra Botanica, vous faites des peintures sur bois ou comment ça se passe ?

  • Speaker #0

    Pas forc√©ment. Tout d√©pend de leurs besoins. Et l√†, √ßa peut aussi me faire... passer un peu √† c√īt√© de mes supports de pr√©dilection. Mais en tout cas, on travaille quand m√™me toujours sur le th√®me de la nature, de l'animal, du v√©g√©tal. Donc forc√©ment, √ßa m'inspire.

  • Speaker #1

    Est-ce que vous avez un petit exemple de quelque chose que vous avez fait à Terra ? qu'on peut voir en fait en se baladant ?

  • Speaker #0

    Il y a pas mal de choses. Il y a beaucoup de fausses matières, donc ça forcément c'est un petit peu plus difficile à repérer. Mais si vous avez l'occasion de voir une fresque de dragon lababe, c'est la mienne.

  • Speaker #1

    D'accord. On va aller observer ça, chers auditeurs auditrices, quand vous allez à Terra Botanica, regardez la fresque de dragon. C'est Morgane qui l'a réalisée. Comment l'environnement, vous parliez tout à l'heure de la marche notamment dans la nature comme sport préféré, comment justement ces marches dans la nature peuvent influencer votre créativité ? Parce que même si tout à l'heure vous disiez quand même que vous n'étiez pas créative, ou vous vous sentez en tout cas vous moins créative, est-ce que justement ces marches dans la nature ou l'environnement en quotidien influencent en fait votre créativité Morgane ?

  • Speaker #0

    D'une part, ça va influencer mon état d'esprit. Quasiment quotidiennement, j'emmène mon chien se balader dans la forêt ou sur les bords de mène. Et on travaille, je pense, tous mieux quand on est serein, de bonne humeur. Et donc forcément, ça, ça m'aide dans mon travail et dans mon quotidien. et également c'est là que je vais souvent être un peu dans ma tête trouver des idées, observer mon environnement et c'est ce qui m'inspire aussi

  • Speaker #1

    Justement, savoir écouter et comprendre nos émotions pour interagir plus sérieusement avec l'autre c'est le sujet de la chronique d'Alexis Desjeux

  • Speaker #0

    Mieux vivre ensemble avec assertivité

  • Speaker #2

    Une chronique d'Alexis Desjeux

  • Speaker #3

    Bonjour chers auditeurs, auditrices et quel que soit votre genre, ob√©dience et croyances toutes personnelles. Ce midi j'aimerais aborder avec vous l'intelligence √©motionnelle ou l'intelligence du cŇďur. C'est le titre qu'a choisi Isabelle Filioza. dont le livre est √©ponyme, et qui inspire cette chronique. Pourquoi √©voquer cette forme d'intelligence ? Parce que mieux comprendre et √©couter nos √©motions, c'est faciliter l'interaction avec nos proches. C'est donc consolider votre assertivit√© au quotidien. Il existe de multiples formes d'intelligence, verbales, logico-math√©matiques, spatiales, musicales, kinesth√©siques, interpersonnelles, intrapersonnelles. Et pour beaucoup, pour r√©ussir sa relation √† l'autre, le QI suffirait. C'est la logico-math√©matique. Nous le vivons beaucoup, dans l'√©cole ou dans l'entreprise, m√™me parfois en famille. Souvent, c'est cette intelligence logico-math√©matique qui est mise en avant. On oublie trop souvent les autres. Et cette intelligence du cŇďur, pour moi, elle est essentielle pour cultiver une belle relation √† l'autre. D'ailleurs, √† l'√©cole, on ne l'apprend pas. Il y a de nombreux apprentissages autour de l'histoire, des langues, des math√©matiques. Peut-√™tre parce qu'on consid√®re que cette intelligence du cŇďur serait inn√©e, comme respirer ou marcher. √áa ne s'√©duque pas. Oh l√† l√†, bien au contraire, l'intelligence des rapports sociaux serait, selon moi, essentielle et √† mettre en avant pour faciliter notre relation √† l'autre. Isabelle Filiosa √©crit Ce n'est pas la raison qui guide le monde, ce sont les √©motions. Je suis assez d'accord. Mais commen√ßons par bien cerner de quoi l'on parle. Oui, c'est quoi l'√©motion ? L'√©motion, c'est un mouvement vers le dehors, un √©lan qui na√ģt de l'int√©rieur de soi pour aller parler √† son entourage. C'est une sensation qui nous dit qui nous sommes et nous met en relation avec le monde. Elle nous guide en nous rappelant ce que nous aimons et ce que nous d√©testons. Elle est universelle, que ce soit la col√®re, la peur, la joie. la tristesse, le d√©go√Ľt, la surprise. Le r√īle des √©motions est de signaler les √©v√©nements qui sont signifiants pour l'individu et de motiver une action et un comportement qui permettent de les g√©rer. L'√©motion est de courte dur√©e. Quand cela d√©passe quelques minutes, elle se transforme en humeur, la culpabilit√©, la rage, l'envie, la jalousie, la tendresse, l'amour. L'excitation, la nostalgie. Pour la plupart des gens, il est inconvenant de montrer son affect en public. Si apr√®s avoir d√©croch√© un gros contrat, vous sautez de joie en criant, on vous regarde de travers. On admire la veuve qui suit sto√Įquement et dignement, sans larmes, le cort√®ge fun√®bre de son mari. Elle est forte, murmure-t-on. Chute, tais-toi, n'aie pas peur, ne pleure pas, ne te mets pas dans un √©tat pareil. Autant d'expressions qui r√©fr√®nent nos √©motions. On a peur de nos √©motions, peur de se sentir d√©muni devant l'angoisse, impuissant devant les larmes, sans ressources face √† la col√®re. Mais c'est l'expression de nos √©motions qui cr√©e la proximit√© avec l'autre et ce fameux feu int√©rieur dont parle Anne. Et je suis fondamentalement d'accord. D√®s lors, comment les cultiver ? La cultiver, cette intelligence √©motionnelle. Allez, je vous donne quelques cl√©s. Je ne suis pas magicien, mais essayez de mettre √ßa en Ňďuvre. Tenez un journal √©motionnel. Cela permet de retracer les √©motions, d'identifier des sch√©mas de fonctionnement, de mettre des mots sur des √©motions pour comprendre ce que vous ressentez. Vous serez alors plus √† m√™me de mieux les g√©rer. √Čvidemment, toutes les techniques de respiration, de yoga, de m√©ditation en pleine conscience peuvent permettre de contr√īler vos √©motions avant une r√©union, un discours, un examen, un √©v√©nement important, pour √©viter que la peur ne vous submerge, par exemple, ou ne vous inhibe. D√©veloppez votre empathie, essayez de se mettre √† la place de l'autre, et imaginez ce qu'il ressent et pourquoi. Cela donne du sens. Adultes et enfants, nous avons tous besoin de comprendre pourquoi on ressent les choses. La compr√©hension permet de mieux accueillir vos √©motions. Et puis enfin, sortez du conformisme. Essayez de vous d√©tacher du regard de l'autre. Ce qu'il pense a-t-il tant d'importance que cela ? Ne bridez pas vos √©motions quand elles sont l√©gitimes. Exprimez-les. Comprendre mieux les autres, r√©agir avec empathie √† leurs besoins, √† leurs sentiments, permet d'avoir moins peur d'autrui, de nous sentir plus proches, plus solidaires et de renforcer la coop√©ration. √Čcouter ses √©motions et les exprimer, c'est cultiver sa confiance en soi, sa confiance en l'autre. C'est le socle fondamental pour avancer avec l'autre sans s'oublier soi-m√™me. Alors prenez soin de vous et de vos proches, faites les choses avec plaisir, audace et envie, si √ßa vous branche. Belle journ√©e. Et Morgane, avez-vous une belle √©motion √† nous partager ce matin ?

  • Speaker #0

    Ça me fait extrêmement plaisir d'être avec vous ce matin. Donc oui, c'est une belle émotion déjà.

  • Speaker #3

    La joie.

  • Speaker #1

    La joie,

  • Speaker #3

    exactement. Et on la partage.

  • Speaker #1

    Merci beaucoup Alexis pour votre chronique.

  • Speaker #2

    Les voix de l'écho,

  • Speaker #0

    une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #1

    Alors, Morgane Poupin, on va sortir un peu du contexte de l'artistique. Est-ce que vous aimez lire ?

  • Speaker #0

    Oui, j'adore lire.

  • Speaker #1

    D'accord. Quel type de lecture vous aimez bouquiner ?

  • Speaker #0

    Principalement des romans policiers.

  • Speaker #1

    D'accord. Et pour vous, c'est quoi votre Ňďuvre culte ?

  • Speaker #0

    Tout Agatha Christie.

  • Speaker #1

    Tout Agatha Christie, d'accord. Justement, nous allons parler un peu littérature avec notamment Falène Delavalette. Bonjour Falène.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves.

  • Speaker #1

    Est-ce que vous pouvez nous présenter le festival que vous êtes en train d'organiser sur Angers ?

  • Speaker #2

    √áa s'appelle Cultissime, √ßa a lieu le dernier week-end de septembre 27-28-29 et c'est le tout premier festival d√©di√© aux Ňďuvres cultes. Alors, on a tous une Ňďuvre culte. Qu'est-ce que c'est ? C'est une Ňďuvre qui nous a fait vibrer, qui nous a marqu√©s, et g√©n√©ralement qu'on a envie de partager avec les autres, de les faire aimer. √áa peut √™tre un roman de litt√©rature classique, √ßa peut √™tre Les Mis√©rables, Victor Hugo, √ßa peut √™tre Harry Potter, √ßa peut √™tre Ast√©rix, √ßa peut √™tre Akira, n'importe quoi. Mais ces bouquins-l√†, ces Ňďuvres-l√†, ces BD, nous donnent envie de partager. Et en fait, il y a tout simplement le... plaisir de la lecture. Et le Festival Cultissime, c'est √ßa en fait, c'est cultiver le plaisir de lire, quelle que soit la lecture, le plaisir d'un univers dans lequel on p√©n√®tre quand on suit un auteur quel qu'il soit, et le plaisir de partager ses Ňďuvres entre nous.

  • Speaker #1

    D'accord, alors pourquoi justement vous êtes lancé dans la création de ce festival ? Qu'est-ce que vous faisiez avant, Falène, avant d'être organisatrice finalement de ce beau festival qui va arriver à Angers ?

  • Speaker #2

    Moi, j'√©tais journaliste, plus pr√©cis√©ment r√©dactrice en chef au journal Le Point, en culture. √áa m'a toujours beaucoup int√©ress√©e, la culture, parce que finalement, c'est tout ce qui fait soci√©t√©, en fait, la culture. De quoi on parle quand on est ensemble en d√ģner ? Des bouquins qu'on a lus, du film qu'on est all√© voir, de la pi√®ce de th√©√Ętre, etc. Et donc, c'est √ßa qui nous fa√ßonne et ce qui fa√ßonne aussi la soci√©t√©, les tendances, etc. Et... Il se trouve que, tout le monde le sait, la presse va tr√®s mal, les gens lisent de moins en moins de journaux, surtout des journaux √©crits, et donc il y a une sorte de fatalit√© dans les r√©dactions de presse √©crite qui consiste √† dire que finalement, la presse, la litt√©rature, la culture √©crite va devenir quelque chose de moins en moins. fr√©quenter, de r√©server une sorte d'√©lite qui aurait l'argent pour acheter ces choses-l√† et pour la consommer. Et je ne crois pas aux fatalit√©s et je ne crois pas au fait que ce soit irr√©m√©diable, m√™me si les statistiques montrent effectivement qu'il y a de moins en moins de lecteurs. Je crois qu'il y a d'autres fa√ßons d'aborder la lecture. On l'a beaucoup pr√©sent√©e comme une contrainte, comme quelque chose de l'ordre scolaire, quelque chose qu'on vous impose. Et je pense qu'il faut revenir aux fondamentaux de la lecture. Le fondamental, c'est le plaisir que √ßa nous permet d'√©prouver, l'imagination, les univers. On parlait tout √† l'heure de l'intelligence du cŇďur. Je pense que la lecture, les livres, les Ňďuvres litt√©raires, quelles qu'elles soient, les bandes dessin√©es, sont une bonne √©cole de l'intelligence du cŇďur. et donc cette envie de pouvoir faire quelque chose qui nous rappelle tout √ßa, qui soit hyper festif, hyper familial, et dans lequel on puisse vraiment avoir ce plaisir partag√© d'√™tre autour d'Ňďuvres qui nous font voyager.

  • Speaker #1

    Et qu'est-ce qui fait la différence entre Cultissime et un salon du livre, toute somme classique qu'on pourrait rencontrer ?

  • Speaker #2

    Eh bien, on n'est pas un salon justement, parce que dans le mot festival, il y a le mot f√™te. Et c'est vraiment cette id√©e-l√†, c'est-√†-dire qu'il y a des grandes personnalit√©s, des √©crivains. On a d√©j√† annonc√© notamment en invit√© d'honneur Bernard Werber, Cl√©mentine Beauvais et Alain H√©rold qui sont nos parrains pour la premi√®re √©dition. On a Marc Millard et Jean Vanham qui sont nos invit√©s d'honneur. On aura bient√īt d'autres choses √† vous annoncer. Bien s√Ľr, il y aura des rencontres avec ces auteurs, mais ce ne sera pas simplement un auteur assis √† qui on pose des questions, et c'est tr√®s bien, et j'adore √ßa. Mais il y aura aussi une dimension un peu de... de spectacles. Il se trouve que, je ne l'ai pas encore dit, mais on a sans doute l'un des plus beaux lieux de festivals de France, qui sont les Greniers Saint-Jean, le mus√©e Jean Lursa, les Jardins, le Clo√ģtre, tout cet ensemble magnifique d'Angers. Donc on peut jouer l√†-dessus √† la fois d'un point de vue atmosph√©rique, appuyer sur les vo√Ľtes, on peut cr√©er des sons et lumi√®res, des projections qui donnent une ambiance, des choses qui renvoient. √† quelque chose de spectaculaire. Finalement, Cultissime va aller emprunter un petit peu des codes qui se font dans le cin√©ma, dans le jeu vid√©o, qu'on n'associe pas √† la litt√©rature. Et pourtant, un √©crivain peut √™tre accueilli √† la fa√ßon d'une rockstar. On peut avoir des jeux de lumi√®re qui nous mettent dans une ambiance, etc. Et donc, c'est un petit peu l'id√©e de Cultissime. Et puis, par ailleurs, on a un focus tr√®s particulier sur les jeunes, bien s√Ľr, et sur la fa√ßon d'accueillir les enfants. On a envie qu'√† partir de 3 ans et m√™me en dessous, vous puissiez amener vos enfants, vous puissiez trouver des activit√©s, des animations, des jeux, des ateliers qui font qu'on s'amuse, on touche √† l'univers de la lecture autrement parce qu'il n'y a pas que la lecture au sens o√Ļ on ouvre un livre et on regarde, mais il y a plein de fa√ßons d'aborder l'univers de la lecture et c'est tout √ßa cultissime.

  • Speaker #1

    Wow, ça a l'air d'être un très très chouette événement. Vous avez des questions ? Est-ce que vous pouvez rappeler les dates ?

  • Speaker #2

    27, 28, 29 septembre à Angers.

  • Speaker #1

    Voil√†, donc dans tout ce qui est l'autel Dieu Saint-Jean, les greniers, le mus√©e Jean d'Ursa, on conna√ģt bien √ßa. Quelle est votre Ňďuvre culte √† vous, F√©l√®ne de Lavalette ?

  • Speaker #2

    Alors moi, c'est le Seigneur des Anneaux de Tolkien. C'est l'Ňďuvre culte de beaucoup de monde, mais c'est vraiment le bouquin, je l'ai lu je crois √† 12 ans. qui m'a renvers√©e, que je trouve d'une profondeur incroyable. Un bouquin dans lequel on peut revenir plusieurs fois, d√©couvrir des nouvelles choses, parce que c'est vraiment incroyable. Et Tolkien, ce qui est tr√®s int√©ressant, c'est qu'en fait, il n'a pas voulu √©crire un livre. Il a voulu simplement... Il √©tait philologue, donc sp√©cialiste des langues, et en particulier des langues oubli√©es. Et ce qui l'int√©ressait, c'√©tait de... de comprendre l'origine des mots oubli√©s. Qu'est-ce que ce mot signifie ? D'o√Ļ il vient ? Et en fait, pour imaginer tout √ßa, en partant du mot hobbit qui lui est venu un jour, il s'est dit Ok, ce mot-l√†, c'est quoi l'univers ? Pourquoi il existe ? Qui sont les hobbits ? Et ainsi de suite. Et finalement, il a invent√© tout un univers et toute une histoire, toute une mythologie, simplement parce qu'il aimait les mots. Et je trouve √ßa hyper int√©ressant.

  • Speaker #1

    Et autour de la table c'est quoi vos Ňďuvres cultes √† vous tous ? Morgane, notre invit√©e, nous a dit que c'√©tait Agatha Christie

  • Speaker #3

    Alexis par exemple Les Neuf Princes d'Ambre de Roger Zelazny d'accord magnifique saga d'une famille qui ont des pouvoirs surnaturels ils sont capables de créer des mondes autour du mythe assez classique du roi qui meurt et il faut le remplacer c'est juste magique et merveilleux d'accord,

  • Speaker #1

    Hervé ?

  • Speaker #3

    Dickers ça vous dit quelque chose ? le premier livre qu'il a écrit c'est ce livre assez extraordinaire Je ne sais plus.

  • Speaker #1

    Mais en tout cas, oui.

  • Speaker #3

    Mais voilà, c'est un des livres qui m'a marqué en tout cas.

  • Speaker #1

    D'accord. Anne ?

  • Speaker #4

    Alchimiste de Coelho. J'aime beaucoup cette all√©gorie √† la vie, en fait. C'est un chemin int√©rieur. J'aime bien ce reflet-l√† qu'on peut avoir quand on lit. Les livres procurent √ßa. Et c'est chouette, en fait, ce festival. Moi, je suis heureuse de voir que... √ßa va prendre forme. C'est g√©nial de voir qu'Angers s'anime gr√Ęce aussi aux livres. C'est super.

  • Speaker #1

    Du coup, Falen, au niveau des animations, on a parlé des dédicaces, on a parlé de pas mal de choses. Est-ce qu'il y a des petites choses qu'on peut savoir en avant-première ? Ou même, d'ailleurs, est-ce que ça sera payant, gratuit ? Comment ça se passe ?

  • Speaker #2

    Il y aura une billetterie qui sera lancée. Je peux même annoncer en avant-première qu'on a une billetterie Early Birds avec des tarifs préférentiels qui commencera lundi prochain et qui sera sur le réseau de vente de la FNAC. Et en termes d'animation, on travaille vraiment avec les associations locales. Notre but, c'est vraiment de s'ancrer sur le territoire, de pouvoir travailler avec toutes les associations. qui veulent le faire. Et donc, par exemple, on a l'école des scrims qui va venir faire des petites démonstrations, des initiations à les scrims, et puis un spectacle au cours des Trois Mousquetaires et de D'Artagnan. On peut avoir un atelier de reliure avec une relieuse locale qui va montrer comment on relie un livre, etc. On est en train de mettre en place, on espère, une initiation au Quidditch, puisque vous le savez, c'est un sport aujourd'hui qui est pratiqué au niveau international. Donc voilà, il y a plein de petites choses qu'on est en train de mettre en place et on continue. Et d'ailleurs, j'appelle toutes les associations Angevine qui auraient envie de participer à ce festival, d'une façon ou d'une autre, à nous contacter, à regarder sur le site cultissime.org pour entrer en contact avec nous, parce qu'on est ravis de bosser avec tous ceux qui ont envie de bosser, que ce soit les artistes... n'importe quel métier qui pourrait animer ce festival et puis le 4 juin on va révéler le programme complet il y a du lourd, il y a du très lourd on peut un peu dire que Cultissime ce sera le festival de Cannes des littératures, au lieu du tapis rouge on aura un tapis rose et au lieu du snobisme on aura le plaisir partagé et intergénérationnel de la lecture

  • Speaker #1

    Super, merci beaucoup F√©l√®ne de nous avoir parl√© de Cultissime, l'√©mission Les Voix de l'√©cho, √ßa y est, touche √† sa fin merci beaucoup Morgane Poupard d'√™tre venue nous parler de la cr√©ation artistique et du dessin merci beaucoup √† Antexero, Herv√© Ch√©naud et Alexis Desjeux pour vos chroniques, on vous parlera dans les prochaines semaines et prochains mois sur l'antenne de Radio G2 Cultissime ! En tout cas, on se retrouve le mercredi 29 mai 2010 √† 13h sur le 101.5 FM ou via le site web de la radio radio-g.fr. Nous serons au cŇďur m√™me de l'√©mission car nous parlerons de causes environnementales sous le prisme √©conomique et inclusif. Chers auditeurs et auditrices, prenez soin de vous et merci d'avoir √©cout√© Radio G.

  • Speaker #2

    Au revoir.

Description

C'est la 40ième des Voies de l'éco !

Une émission riche car en plus d'avoir reçu l'artiste Morgane Poupard, nous avions 3 chroniqueurs.

Puis nous avons fait un focus sur l'évènement littéraire à ne pas louper à Angers fin septembre : CULTISSIME !!


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Je suis Yves Maguin et pendant 50 minutes, nous allons aborder les th√®mes de l'entrepreneuriat, de l'√©cologie, puis du d√©veloppement √©conomique local et √©coresponsable. Cette √©mission est pr√©cieuse de plusieurs temps forts avec un invit√©, une plusieurs chroniques en fonction des semaines, ainsi qu'une pause musicale choisie par l'invit√©. Alors, ouvrez vos oreilles, c'est parti ! Bonjour √† toutes et √† tous, auditeurs et auditrices de Radio G, bienvenue dans l'√©mission Les Voix de l'√Čco. Nous sommes le 136e jour de l'ann√©e et nous f√™tons aujourd'hui les Denises, mais √©galement des pr√©noms que je ne connaissais pas comme Alvarde ou encore Primel. Alors bonne f√™te √† vous ! Aujourd'hui c'est √©galement la journ√©e internationale des familles qui refl√®te l'importance que la communaut√© internationale attache √† la famille ainsi que l'int√©r√™t. qu'elle porte √† la situation des familles dans le monde. Et je suis fier de retrouver quasiment au complet aujourd'hui ma famille, celle qui constitue l'√©quipe des Voix de l'√Čco. Pour m'accompagner aujourd'hui en studio, nous avons le chef Herv√© Ch√©neau. Bonjour chef, de quoi allez-vous nous parler aujourd'hui ?

  • Speaker #1

    Bonjour Yves, bonjour à tous. Nous allons parler des légumes secs et leurs secrets aujourd'hui.

  • Speaker #0

    Très intéressant, les légumes secs et leurs secrets. Est-ce qu'il faudra les mouiller ou pas ? C'est une très bonne question. Alexis, bonjour à vous. Bonjour Yves,

  • Speaker #1

    nous allons parler de l'intelligence √©motionnelle ou intelligence du cŇďur.

  • Speaker #0

    Les Tums du Coeur et nous aurons aussi Anne Texereau qui a un tout petit peu de retard et qui sera avec nous en studio également. Et nous accueillons en plus notre invitée Falène Delavalette qui nous parlera d'un festival littéraire d'un nouveau genre qui se déroulera fin septembre en Gé. Bonjour Falène.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves.

  • Speaker #0

    Merci √† vous d'√™tre pr√©sente et on reparlera donc de ce festival en fin d'√©mission. Chers auditeurs et auditrices, bienvenue dans cette 40e √©mission des Voix de l'√Čco.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Il m'a dit je veux d√©cider un homme en couleur, dis-moi comment le colorier. Et oui, en plus d'√™tre cr√©atif, le dessin et la peinture sont des formes d'expression artistique qui ont des bienfaits sur notre sant√©, quel que soit notre √Ęge. Des bienfaits moteurs, cognitifs et aussi communicatifs. Les Ňďuvres originales abstraites de pop art ou encore de street art des artistes peintes sont des chefs-d'Ňďuvre qui font la part belle √† son int√©rieur. Dans la rue, je re√ßois dans l'√©mission du jour Morgane Poupard qui est donc artiste et cr√©atrice d'int√©rieur. Bonjour Morgane et bienvenue dans le studio de Radio G.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves et merci de me recevoir.

  • Speaker #0

    Avec très grand plaisir. Alors Morgane, qu'est-ce qui vous a inspiré ou en tout cas, qu'est-ce qui a fait que vous êtes aujourd'hui artiste et créatrice de décors ?

  • Speaker #2

    Alors, j'aime peindre depuis que je suis toute petite. J'ai d√©cid√© d√®s l'adolescence que ce serait mon m√©tier. Et donc, √ßa fait dix ans maintenant que je suis dipl√īm√©e dans la peinture et la cr√©ation de d√©cors. Voil√†, c'est venu tr√®s naturellement √† moi.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, qu'est-ce que vous pouvez nous décrire un peu votre processus créatif quand vous commencez un nouveau projet ? Comment vous faites ?

  • Speaker #2

    Alors d√©j√†, mon m√©tier se d√©compose en deux grandes parties. Il y a la partie qui se passe chez moi, dans mon atelier, o√Ļ je fais vraiment des Ňďuvres qui me ressemblent, des choses que je choisis, notamment beaucoup du portrait animalier. Et donc l√†, c'est soit une photo qui va m'inspirer ou un paysage. Et parfois, √ßa va √™tre plut√īt un support, parce que je ne travaille qu'avec des supports. de r√©cup√©ration dans ce contexte-l√†. Et du coup, je vais travailler une image jusqu'√† ce que j'ai un r√©sultat qui me plaise. L'autre partie, c'est une partie qui se passe plus sur chantier, chez des clients, et donc o√Ļ en amont, on fait un travail de brainstorming avec le client sur son besoin, sur son projet.

  • Speaker #0

    D'accord, et alors justement quels sont les types de matériaux que vous utilisez parce que vous faites donc de la récupération qu'est-ce que vous avez exactement comme type de matériaux ?

  • Speaker #2

    Alors √ßa d√©pend, √ßa peut √™tre des mat√©riaux qui sont donc r√©cup√©r√©s, soit naturels comme par exemple, j'ai en t√™te un exemple d'une Ňďuvre qui est sur des √©corces de palmiers. Vous savez quand on d√©nude les troncs des palmiers, on obtient des grosses √©cailles de bois qui peuvent donner des Ňďuvres tr√®s originales, tout comme √ßa peut √™tre du bois de r√©cup√©ration. √áa peut √™tre du tissu √©galement de r√©cup√©ration ou tout simplement des toiles comme on a l'habitude d'en voir, mais qui sont faites tout simplement avec des draps r√©cup√©r√©s, des tissus r√©cup√©r√©s.

  • Speaker #0

    D'accord, du carrelage aussi peut-être éventuellement ?

  • Speaker #2

    Je n'ai pas encore eu l'occasion de travailler sur carrelage, mais sur ardoise par contre, oui, on peut vraiment tout imaginer comme type de support.

  • Speaker #0

    D'accord, est-ce que vous avez des thèmes récurrents ou des motifs que l'on peut retrouver dans votre travail ?

  • Speaker #2

    Moi, je travaille principalement le portrait animal. C'est √ßa qui me pla√ģt le plus. Apr√®s, √ßa peut changer, √ßa peut varier selon mon humeur.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, comment vous arrivez à décrire votre style artistique ?

  • Speaker #2

    Alors justement, je n'ai pas vraiment de style artistique dans le sens o√Ļ moi je fais du portrait r√©aliste d'apr√®s photo. Donc je n'ai pas vraiment une technique picturale tr√®s originale, mais c'est le choix de mes supports qui va faire par contre le style, l'originalit√©.

  • Speaker #0

    D'accord, c'est-à-dire que vous n'allez pas forcément aller dans la nature pour dessiner ou peindre un animal.

  • Speaker #2

    Alors le problème des animaux, c'est qu'ils sont souvent très peu coopératifs pour prendre la pause assez longtemps pour pouvoir faire un dessin ou une peinture. Donc non, je travaille d'après des photos.

  • Speaker #0

    Oui, effectivement. Alors avant de laisser la parole √† Anne Texereau qui est arriv√©e. Bonjour Anne. Nous allons donc jouer. Alors Morgane Poupard, j'ai pris pour habitude de faire des mini-jeux dans l'√©mission, des mini-jeux de questions-r√©ponses. Alors comme il s'agit d'une √©mission un peu particuli√®re aujourd'hui, comme c'est la 40e des Voix de l'√©cho, j'ai d√©cid√© de vous encha√ģner les deux mini-jeux, c'est-√†-dire qu'on va faire √† la fois votre carte d'identit√© d'entreprise, mais √©galement votre portrait chinois. Si vous ne connaissez pas la r√©ponse, vous pouvez dire Joker ou Je passe, est-ce que vous √™tes pr√™te ?

  • Speaker #2

    Oui.

  • Speaker #0

    Allez, c'est parti ! Donc, quel est le nom de votre entreprise ?

  • Speaker #2

    Mon nom propre, Morgane Poupa.

  • Speaker #0

    Donc, son année de création ?

  • Speaker #2

    2018.

  • Speaker #0

    Combien êtes-vous ?

  • Speaker #2

    Je suis toute seule.

  • Speaker #0

    O√Ļ √™tes-vous situ√©e ?

  • Speaker #2

    √Ä Angers, mais je me d√©place partout o√Ļ il peut y avoir de beaux projets.

  • Speaker #0

    D'accord. Est-ce que vous avez un site web ou des réseaux sociaux ?

  • Speaker #2

    Oui, bien s√Ľr, vous pouvez me retrouver sur Instagram, Facebook, LinkedIn.

  • Speaker #0

    D'accord. On marque directement votre nom ?

  • Speaker #2

    Absolument.

  • Speaker #0

    D'accord. Quel est votre chiffre d'affaires annuel ?

  • Speaker #2

    Joker, c'est très variable donc c'est difficile

  • Speaker #0

    Donc ça c'était pour la partie carte d'identité de l'entreprise maintenant on va parler un peu de votre portrait chinois Quel est votre plat cuisiné préféré ?

  • Speaker #2

    C'est difficile parce que j'adore manger mais s'il faut en choisir un je dirais le palak paneer

  • Speaker #0

    C'est quoi ça, le palak panier ?

  • Speaker #2

    C'est un plat indien d'épinards crémeux et je vous le recommande. C'est délicieux.

  • Speaker #0

    D'accord, super. Merci. Votre série préférée ?

  • Speaker #2

    Brooklyn Nine-Nine.

  • Speaker #0

    Ok, je n'ai pas vu. Quelle est votre couleur préférée ?

  • Speaker #2

    Je n'ai pas de couleur préférée. Ça dépend des jours.

  • Speaker #0

    Votre sport préféré ?

  • Speaker #2

    La marche, dans la nature.

  • Speaker #0

    Ok. Votre ville préférée ?

  • Speaker #2

    Angers.

  • Speaker #0

    Est-ce que vous jouez aux jeux vidéo ?

  • Speaker #2

    Non.

  • Speaker #0

    Quel est votre dernier lieu de vacances ?

  • Speaker #2

    J'étais ce week-end au Sape d'Olonne, ça compte.

  • Speaker #0

    Oui, ça compte. Et pourquoi vous levez-vous le matin ?

  • Speaker #2

    pour essayer de trouver un peu du sens à tout ça ?

  • Speaker #0

    D'accord, c'est une très belle raison de se lever le matin. Merci Morgane pour vos réponses. Alors, nous allons terminer le chemin des quatre éléments avec le coaching de l'énergie. Après la terre, l'eau et l'air, nous allons donc maintenant parler du feu et de l'élément feu. Préparez-vous, chers auditeurs et auditrices, à vous réchauffer. C'est le moment d'écouter. La chronique d'Anne Texerot

  • Speaker #3

    Je s'aime,

  • Speaker #2

    donc je suis. Une chronique de la coach Anne Texero.

  • Speaker #3

    Bonjour, nous continuons notre balade avec les quatre √©l√©ments. D'ailleurs, je vous annonce qu'il y en aura un cinqui√®me Yves. Donc rappelez-vous, Yves, ensemble, nous avons retrouv√© nos racines √† la terre-mer, puis nous avons plong√© dans l'eau pour transmuter nos √©motions lourdes. Par la suite, nous nous sommes laiss√©s aspirer par l'√©nergie de l'air pour trouver intuition et inspiration. Nous voil√† aujourd'hui pr√™ts √† nous jeter, ou presque, dans le feu. Alors, mais qu'est-ce que nous dit cet √©l√©ment ? Le feu, c'est la force alchimique reli√©e aux origines du syst√®me dans lequel la Terre a trouv√© sa lumi√®re et sa destin√©e. Le feu c√©l√®bre notre force collective et d'√©l√©vation. Il incarne l'esprit de vie. L'√©l√©ment feu est reli√© au sud, √† l'√©t√©, √† la chaleur, √† la maturit√©, √† la sagesse, mais aussi au soleil, √† Mars, Jupiter et Pluton. Sous l'angle terrestre et physique, le feu est fusion. Cette √©nergie est pr√©sente dans le soleil, la flamme, le volcan, le magma, la lave, la lumi√®re qui se l√®ve le matin et qui se couche le soir. Ah, le feu, c'est le grand alchimiste essentiel √† la vie sur Terre. Au niveau physique, le feu est le carburant n√©cessaire pour mettre en mouvement tous nos muscles. Il colore aussi l'ensemble de notre peau quand nous prenons le soleil. Le feu fait p√©tiller toutes nos cellules quand nous ressentons justement un bouillonnement int√©rieur, tel la joie. Toutes ces sensations chaudes qui irradient subtilement notre machine corporelle. Je vous invite maintenant √† regarder le feu sous l'angle du coaching de l'√©nergie. Le feu, c'est le mouvement, c'est l'√©tincelle qui nous permet de projeter l'envie, le d√©sir ou l'inspiration dans la mati√®re. Le feu permet alors de produire l'action juste. Pensez √† l'instant √† l'art martial le kyudo. Peut-√™tre que vous d√©couvrez quelque chose, moi aussi. Le kyudo n'est pas juste du tir √† l'arc, mais bien la ma√ģtrise d'un feu int√©rieur pour toucher sa cible. Le feu est cr√©ateur, il transforme, concr√©tise et mat√©rialise. L'√©nergie du feu nous pousse √† aller de l'avant. A faire des choix, il doit suivre un juste √©quilibre, car si j'ai trop de feu, je peux alors √™tre d√©pass√© par mes √©motions fortes, telles la col√®re ou l'hyst√©rie, et √©clat√©, pouss√© par des pulsions et des passions tout feu tout flamme. A l'exc√®s, je peux me br√Ľler et me griller. A l'inverse, si je manque de feu dans ma psych√©, alors je ne suis plus pouss√©e par un mouvement int√©rieur incandescent. Mes r√©alisations sont plus fades et plus apathiques et mes cr√©ations sont d√©nu√©es de chaleur et de v√©rit√©. Je ne suis plus dans l'expression juste de mon je suis En avan√ßant avec l'√Ęge, nous devenons plus matures et nous ressentons mieux cette √©nergie du feu canalis√©. Il s'agit alors de retrouver notre feu int√©rieur par une √©coute profonde de soi. Nous apprenons √† laisser passer notre propre lumi√®re. Et c'est l√† que la vie est f√©conde, cr√©atrice, que la parole s'anime, que les projets s'alignent avec les plan√®tes. Nous nous sentons ajust√©s, forts et magn√©tiques. Le feu alors se partage. J'ai une question Morgane pour vous. Est-ce qu'il y a quelque chose en vous qui boue √† l'int√©rieur et qui demande √† passer √† l'action et que vous pourriez nous partager ce matin ?

  • Speaker #2

    Alors, je dirais que ça a été le cas et maintenant j'ai décidé d'être dans l'action. Donc ça bouillonne plus, ça crépite, ça fonctionne comme je l'entends.

  • Speaker #3

    Merci.

  • Speaker #0

    Merci beaucoup Anne pour votre chronique.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Alors Morgane Poupin, des fois on peut avoir le syndrome de la page blanche. Est-ce que, quand vous avez ce syndrome-là, déjà, est-ce que ça vous arrive ? Et comment vous arrivez à débloquer finalement cette page blanche ?

  • Speaker #2

    En fait, je ne suis pas quelqu'un forc√©ment de tr√®s cr√©atif par nature. Je fais partie des gens pour qui la cr√©ativit√© na√ģt sous la contrainte. Donc moi, ce que j'aime, c'est quand on m'impose ou quand je m'impose une th√©matique, un sujet. Et l√†, par contre, j'arrive toujours √† trouver des id√©es. Parfois, c'est aussi, comme je le disais tout √† l'heure, c'est un support qui va me guider. C'est vraiment... un objet que j'ai envie de peindre et dont la forme va m'inspirer.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, tout à l'heure, vous parliez que vous utilisiez des objets de récupération. Pour vous, c'est quoi l'importance justement de cette interaction entre l'art, l'environnement dans le travail ?

  • Speaker #2

    L'id√©e de la r√©cup√©ration, c'est n√© d'une d√©marche plut√īt √©conomique. C'est vrai que quand j'√©tais √©tudiante, on nous incitait √† essayer d'aller r√©cup√©rer des chutes de bois, de choses comme √ßa. pour essayer d'avoir des supports qualitatifs qu'on ne pouvait pas forc√©ment se permettre d'acheter. √áa a √©t√© pareil un peu pour fabriquer mes propres toiles. Et c'est finalement une √©poque o√Ļ je n'avais pas encore derri√®re tout √ßa la conscience citoyenne que j'ai aujourd'hui. Et du coup, la partie √©co-responsabilit√©, elle est venue avec l'√Ęge, avec moi, les questions que j'ai pu me poser. Et c'est comme √ßa que j'ai pu faire se rejoindre. mes convictions et cette d√©marche que j'avais d√©j√† de r√©cup√©ration.

  • Speaker #0

    Et alors, j'ai vu aussi que vous donniez des cours de dessin aux enfants. Comment ça se passe ? Est-ce que vous leur inculquez également ces valeurs écologiques quand vous leur donnez des cours de dessin ?

  • Speaker #2

    Alors, je donne des cours de dessin aux enfants et aux adultes. D'accord. Et alors déjà, moi, j'aime surtout... faire passer ses valeurs dans le choix des sujets, c'est-à-dire choisir toujours de dessiner la nature. Là, j'ai eu la chance d'animer un atelier au village prière Pierre Rabhi pendant les vacances et on a décidé ensemble de dessiner des fruits parce qu'eux travaillaient sur le sujet de l'alimentation. Mais voilà, ça passe beaucoup par les sujets parce que c'est vrai que quand on s'adresse, quand on anime une activité, c'est un petit peu plus compliqué de varier les supports. Il faut faire simple. Et donc là, il y a moins de liberté.

  • Speaker #0

    D'accord. Alors, quelle est votre approche aussi pour capturer un peu ce que vous disiez que vous faites de la représentation sur photo pour réussir à capter un peu la personnalité de la personne ou de l'animal que vous captez, son émotion, tout ça ? Comment vous arrivez, par quelles techniques, vous arrivez à retranscrire finalement, si je puis dire, l'émotion de votre personnage ?

  • Speaker #2

    Alors, les techniques que je travaille peuvent être assez variées, même si ça reste quand même souvent peinture acrylique et huile. Je trouve que capter une personnalité, une émotion, capter l'essence d'un individu, qu'on parle d'une personne ou d'un animal, puisque c'est le sujet que je choisis le plus souvent. Ça se traduit beaucoup dans le regard. Et moi, j'adore peindre des regards. Et je trouve aussi... Je fais un gros travail sur la lumière.

  • Speaker #0

    D'accord. Est-ce que vous faites un peu de cadeaux personnalisés aussi ? On peut vous demander, j'ai envie de faire un cadeau à quelqu'un, j'ai envie de lui faire un dessin, ce genre de choses que vous pouvez faire ?

  • Speaker #2

    Bien s√Ľr, c'est m√™me une petite partie de mon activit√©, c'est des demandes pour des portraits, soit de proches. soit de c√©l√©brit√©s, parfois aussi, et puis soit des animaux de compagnie ou d'animaux sauvages aussi qu'on me demande de peindre.

  • Speaker #0

    D'accord. Et alors, votre création la plus populaire, ce serait quoi ? Est-ce que vous en avez une ou pas ?

  • Speaker #2

    La plus populaire, c'est-√†-dire celle qui a le plus sur des salons. Alors, je pense comme √ßa √† une Ňďuvre que j'avais r√©alis√©e pendant mes √©tudes, que j'avais pr√©sent√©e √† mon concours de fin d'√©tudes. Et donc, en fait, c'est un Ňďil d'√©l√©phant vu d'assez pr√®s. Et donc, il faut prendre du recul pour comprendre vraiment de quoi il s'agit. Et donc, en fait, c'est de la mousse d'isolation, donc des chutes de mousse d'isolation que j'ai d√©coup√©es, avec lesquelles j'ai fait un esp√®ce de puzzle qui est ensuite sculpt√©, enduit et peint. Alors, je me rends compte que c'est peut-√™tre un petit peu difficile √† visualiser quand j'en parle comme √ßa, mais je vous invite √† aller voir un petit peu mes r√©seaux. En tout cas, c'est... √Ä mon sens, l'Ňďuvre qui fait le plus d'effet dans les diff√©rentes expositions que j'ai eu l'occasion de faire.

  • Speaker #0

    D'accord. Alors, depuis le d√©but de l'√©mission, nous explorons la richesse de votre m√©tier, Morgane Poupin. Mais il existe un domaine o√Ļ il y a beaucoup de richesse aussi, c'est la gastronomie. Et plus particuli√®rement, la richesse apparemment des l√©gumes secs. Alors, qui de mieux que notre chef pour en parler ? C'est le moment d'√©couter la chronique du chef Herv√© Ch√©neau.

  • Speaker #2

    De la fourche à la fourchette. Une chronique du chef Hervé Chénaud.

  • Speaker #1

    Mon cher Yves, faut-il faire tremper les l√©gumes secs ? Le trempage r√©duit le temps, mais a ses inconv√©nients. Les l√©gumes secs, connus sous le nom de l√©gumineuses, sont riches en prot√©ines, glucides, fibres et autres nutriments, comme les vitamines B essentielles. Beaucoup de recettes indiquent qu'il faut faire tremper les l√©gumes secs avant de les cuire, mais ce n'est pas toujours souhaitable. Pour qu'ils soient comestibles, il faut r√©tablir l'humidit√© perdue dans le proc√©d√© de s√©chage et cela peut √™tre r√©alis√© en les faisant cuire pendant longtemps, jusqu'√† deux heures pour les gros haricots. Faire tremper les haricots permet de les r√©hydrater tout en r√©duisant le temps de cuisson. Cependant, le trempage peut affecter leurs textures et les rendre p√Ęteux et insipides. Vous savez Yves, beaucoup de recettes conseillent le trempage des l√©gumes secs avant cuisson mais ce n'est pas toujours souhaitable. Faut-il saler l'eau ? On dit qu'il ne faut jamais saler l'eau des haricots secs avant ou pendant la cuisson, mais c'est faux. Ajouter du sel dans l'eau permet de d√©velopper le go√Ľt et d'emp√™cher les l√©gumes secs de se gorger d'eau et d'√™tre p√Ęteux. Le sel repousse l'eau des haricots les moins sal√©s, ralentissant la vitesse √† laquelle l'eau p√©n√®tre la peau. Le sel va finalement √™tre absorb√© par le haricot, o√Ļ il d√©stabilise alors la pectine, faisant cuire les cellules plus vite. et de mani√®re plus homog√®ne. En clair, le trempage dans de l'eau sal√©e augmente la taille de 80%. Et puis, pour le trempage dans de l'eau non sal√©e, augmente la taille de 120%. Un petit √©l√©ment qui va nous plaire aussi, mon cher Yves, c'est pourquoi les haricots secs donnent-ils des gaz ? N'arr√™tez pas de consommer des faillots, au contraire, mangez-les en plus. Riches en fibres, en prot√©ines et en nutriments essentiels, les haricots secs sont vraiment bons pour la sant√©. Cependant, pour les gens qui n'ont pas l'habitude de manger ces aliments √† haute teneur en fibres, il suffit d'un repas pour que les haricots fournissent un exc√®s de carburant aux bact√©ries de l'intestin qui produisent les gaz. Ma ch√®re Morgane, √™tes-vous d√©j√† une matrice de cassoulet ?

  • Speaker #2

    Pas particulièrement.

  • Speaker #1

    Il y a beaucoup de gaz dedans, si c'est moins cuit, moins bien. C'est très agréable, c'est ma question.

  • Speaker #0

    Complètement. Merci pour ces informations, chef, encore très intéressantes.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho, une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Alors on a parl√© de l'artistique, on a parl√© effectivement du feu, on a parl√© des l√©gumineuses, nous allons maintenant un peu faire de la musique. Et oui, la musique transmet toutes sortes d'√©motions et permet de booster, de se booster en tout cas physiquement, cognitivement, de se ressourcer et pousse m√™me √† la cr√©ativit√©. Il est donc temps de faire une pause musicale dans l'√©mission. Nous allons √©couter Warm My Soul de Bloun D√©t√īt. On reparle de ce choix musical avec mon invit√© Morgan Poupard juste apr√®s. Bonne √©coute sur Radio-G.

  • Speaker #4

    In her garden I'll always be Warm my soul Now I'm home She led me to her castle At the summer night she washed my soul Oh, kisses in the morning, kisses at night, for my soul, now I'm home.

  • Speaker #3

    Les voix de l'écho,

  • Speaker #2

    une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #0

    Vous √™tes toujours branch√© sur Radio G, toujours √† l'√©coute de l'√©mission Les Voix de l'√Čco. Je suis en compagnie de mon invit√©, l'artiste Morgan Poupard, mais aussi en compagnie d'Anne Texerot, Herv√© Ch√©neau, Alexis Desjeux et Falen de la Vallette avec moi en studio aujourd'hui. Et oui, √ßa fait du monde pour cette 40e √©mission. Nous venons d'√©couter Warm My Soul de Bloun D√©tot. Alors personnellement, un artiste que je ne connaissais pas du tout. Pourquoi avoir choisi ce titre musical, Morgan ?

  • Speaker #2

    Tout simplement parce que c'est une chanson qui me met de bonne humeur, qui me détend, qui me donne le sourire. Donc j'avais envie de la partager avec vous aujourd'hui.

  • Speaker #0

    Merci beaucoup. Et puis en plus, c'est un artiste français, c'est ça ? Si je ne dis pas de bêtises, si j'ai bien lu un petit peu, un Dijonais, non ?

  • Speaker #2

    Je ne vais pas pouvoir confirmer cette information, je ne sais pas.

  • Speaker #0

    Il m'a semblé avoir vu ça, parce que du coup, j'ai un peu creusé quand même en me disant, tiens, qui c'est ? Bon, il est en featuring avec une artiste qui chante, bien évidemment. En anglais, mais c'est un français. Alors justement, comment vous trouvez que votre art a évolué dans le temps ? Ou en tout cas, est-ce que vous avez le sentiment que vous avez eu de l'évolution dans vos dessins, ou en tout cas dans votre création artistique, Morgane ?

  • Speaker #2

    Déjà, forcément, à force de travail, mon objectif, c'est de tout le temps progresser dans mon trait, dans mes techniques. Ensuite, j'ai la chance de collaborer avec des structures qui me permettent de travailler sur de très beaux projets. Ça fait cinq ans maintenant que je collabore avec Terra Botanica. Cette année, j'ai eu la chance de travailler au Puy du Fou. Forcément, ça permet de... De faire des rencontres professionnelles et de travailler sur des projets qui nous font grandir professionnellement et humainement.

  • Speaker #0

    Ensuite, le fait de choisir le parti pris, d'intégrer l'éco-responsabilité à mon travail, ça m'a forcé un petit peu à aller chercher plus loin, à innover sur cet aspect-là. Donc ça m'a aussi fait évoluer.

  • Speaker #1

    C'est-à-dire que par exemple, à Terra Botanica, vous faites des peintures sur bois ou comment ça se passe ?

  • Speaker #0

    Pas forc√©ment. Tout d√©pend de leurs besoins. Et l√†, √ßa peut aussi me faire... passer un peu √† c√īt√© de mes supports de pr√©dilection. Mais en tout cas, on travaille quand m√™me toujours sur le th√®me de la nature, de l'animal, du v√©g√©tal. Donc forc√©ment, √ßa m'inspire.

  • Speaker #1

    Est-ce que vous avez un petit exemple de quelque chose que vous avez fait à Terra ? qu'on peut voir en fait en se baladant ?

  • Speaker #0

    Il y a pas mal de choses. Il y a beaucoup de fausses matières, donc ça forcément c'est un petit peu plus difficile à repérer. Mais si vous avez l'occasion de voir une fresque de dragon lababe, c'est la mienne.

  • Speaker #1

    D'accord. On va aller observer ça, chers auditeurs auditrices, quand vous allez à Terra Botanica, regardez la fresque de dragon. C'est Morgane qui l'a réalisée. Comment l'environnement, vous parliez tout à l'heure de la marche notamment dans la nature comme sport préféré, comment justement ces marches dans la nature peuvent influencer votre créativité ? Parce que même si tout à l'heure vous disiez quand même que vous n'étiez pas créative, ou vous vous sentez en tout cas vous moins créative, est-ce que justement ces marches dans la nature ou l'environnement en quotidien influencent en fait votre créativité Morgane ?

  • Speaker #0

    D'une part, ça va influencer mon état d'esprit. Quasiment quotidiennement, j'emmène mon chien se balader dans la forêt ou sur les bords de mène. Et on travaille, je pense, tous mieux quand on est serein, de bonne humeur. Et donc forcément, ça, ça m'aide dans mon travail et dans mon quotidien. et également c'est là que je vais souvent être un peu dans ma tête trouver des idées, observer mon environnement et c'est ce qui m'inspire aussi

  • Speaker #1

    Justement, savoir écouter et comprendre nos émotions pour interagir plus sérieusement avec l'autre c'est le sujet de la chronique d'Alexis Desjeux

  • Speaker #0

    Mieux vivre ensemble avec assertivité

  • Speaker #2

    Une chronique d'Alexis Desjeux

  • Speaker #3

    Bonjour chers auditeurs, auditrices et quel que soit votre genre, ob√©dience et croyances toutes personnelles. Ce midi j'aimerais aborder avec vous l'intelligence √©motionnelle ou l'intelligence du cŇďur. C'est le titre qu'a choisi Isabelle Filioza. dont le livre est √©ponyme, et qui inspire cette chronique. Pourquoi √©voquer cette forme d'intelligence ? Parce que mieux comprendre et √©couter nos √©motions, c'est faciliter l'interaction avec nos proches. C'est donc consolider votre assertivit√© au quotidien. Il existe de multiples formes d'intelligence, verbales, logico-math√©matiques, spatiales, musicales, kinesth√©siques, interpersonnelles, intrapersonnelles. Et pour beaucoup, pour r√©ussir sa relation √† l'autre, le QI suffirait. C'est la logico-math√©matique. Nous le vivons beaucoup, dans l'√©cole ou dans l'entreprise, m√™me parfois en famille. Souvent, c'est cette intelligence logico-math√©matique qui est mise en avant. On oublie trop souvent les autres. Et cette intelligence du cŇďur, pour moi, elle est essentielle pour cultiver une belle relation √† l'autre. D'ailleurs, √† l'√©cole, on ne l'apprend pas. Il y a de nombreux apprentissages autour de l'histoire, des langues, des math√©matiques. Peut-√™tre parce qu'on consid√®re que cette intelligence du cŇďur serait inn√©e, comme respirer ou marcher. √áa ne s'√©duque pas. Oh l√† l√†, bien au contraire, l'intelligence des rapports sociaux serait, selon moi, essentielle et √† mettre en avant pour faciliter notre relation √† l'autre. Isabelle Filiosa √©crit Ce n'est pas la raison qui guide le monde, ce sont les √©motions. Je suis assez d'accord. Mais commen√ßons par bien cerner de quoi l'on parle. Oui, c'est quoi l'√©motion ? L'√©motion, c'est un mouvement vers le dehors, un √©lan qui na√ģt de l'int√©rieur de soi pour aller parler √† son entourage. C'est une sensation qui nous dit qui nous sommes et nous met en relation avec le monde. Elle nous guide en nous rappelant ce que nous aimons et ce que nous d√©testons. Elle est universelle, que ce soit la col√®re, la peur, la joie. la tristesse, le d√©go√Ľt, la surprise. Le r√īle des √©motions est de signaler les √©v√©nements qui sont signifiants pour l'individu et de motiver une action et un comportement qui permettent de les g√©rer. L'√©motion est de courte dur√©e. Quand cela d√©passe quelques minutes, elle se transforme en humeur, la culpabilit√©, la rage, l'envie, la jalousie, la tendresse, l'amour. L'excitation, la nostalgie. Pour la plupart des gens, il est inconvenant de montrer son affect en public. Si apr√®s avoir d√©croch√© un gros contrat, vous sautez de joie en criant, on vous regarde de travers. On admire la veuve qui suit sto√Įquement et dignement, sans larmes, le cort√®ge fun√®bre de son mari. Elle est forte, murmure-t-on. Chute, tais-toi, n'aie pas peur, ne pleure pas, ne te mets pas dans un √©tat pareil. Autant d'expressions qui r√©fr√®nent nos √©motions. On a peur de nos √©motions, peur de se sentir d√©muni devant l'angoisse, impuissant devant les larmes, sans ressources face √† la col√®re. Mais c'est l'expression de nos √©motions qui cr√©e la proximit√© avec l'autre et ce fameux feu int√©rieur dont parle Anne. Et je suis fondamentalement d'accord. D√®s lors, comment les cultiver ? La cultiver, cette intelligence √©motionnelle. Allez, je vous donne quelques cl√©s. Je ne suis pas magicien, mais essayez de mettre √ßa en Ňďuvre. Tenez un journal √©motionnel. Cela permet de retracer les √©motions, d'identifier des sch√©mas de fonctionnement, de mettre des mots sur des √©motions pour comprendre ce que vous ressentez. Vous serez alors plus √† m√™me de mieux les g√©rer. √Čvidemment, toutes les techniques de respiration, de yoga, de m√©ditation en pleine conscience peuvent permettre de contr√īler vos √©motions avant une r√©union, un discours, un examen, un √©v√©nement important, pour √©viter que la peur ne vous submerge, par exemple, ou ne vous inhibe. D√©veloppez votre empathie, essayez de se mettre √† la place de l'autre, et imaginez ce qu'il ressent et pourquoi. Cela donne du sens. Adultes et enfants, nous avons tous besoin de comprendre pourquoi on ressent les choses. La compr√©hension permet de mieux accueillir vos √©motions. Et puis enfin, sortez du conformisme. Essayez de vous d√©tacher du regard de l'autre. Ce qu'il pense a-t-il tant d'importance que cela ? Ne bridez pas vos √©motions quand elles sont l√©gitimes. Exprimez-les. Comprendre mieux les autres, r√©agir avec empathie √† leurs besoins, √† leurs sentiments, permet d'avoir moins peur d'autrui, de nous sentir plus proches, plus solidaires et de renforcer la coop√©ration. √Čcouter ses √©motions et les exprimer, c'est cultiver sa confiance en soi, sa confiance en l'autre. C'est le socle fondamental pour avancer avec l'autre sans s'oublier soi-m√™me. Alors prenez soin de vous et de vos proches, faites les choses avec plaisir, audace et envie, si √ßa vous branche. Belle journ√©e. Et Morgane, avez-vous une belle √©motion √† nous partager ce matin ?

  • Speaker #0

    Ça me fait extrêmement plaisir d'être avec vous ce matin. Donc oui, c'est une belle émotion déjà.

  • Speaker #3

    La joie.

  • Speaker #1

    La joie,

  • Speaker #3

    exactement. Et on la partage.

  • Speaker #1

    Merci beaucoup Alexis pour votre chronique.

  • Speaker #2

    Les voix de l'écho,

  • Speaker #0

    une émission présentée par Yves Maguin.

  • Speaker #1

    Alors, Morgane Poupin, on va sortir un peu du contexte de l'artistique. Est-ce que vous aimez lire ?

  • Speaker #0

    Oui, j'adore lire.

  • Speaker #1

    D'accord. Quel type de lecture vous aimez bouquiner ?

  • Speaker #0

    Principalement des romans policiers.

  • Speaker #1

    D'accord. Et pour vous, c'est quoi votre Ňďuvre culte ?

  • Speaker #0

    Tout Agatha Christie.

  • Speaker #1

    Tout Agatha Christie, d'accord. Justement, nous allons parler un peu littérature avec notamment Falène Delavalette. Bonjour Falène.

  • Speaker #2

    Bonjour Yves.

  • Speaker #1

    Est-ce que vous pouvez nous présenter le festival que vous êtes en train d'organiser sur Angers ?

  • Speaker #2

    √áa s'appelle Cultissime, √ßa a lieu le dernier week-end de septembre 27-28-29 et c'est le tout premier festival d√©di√© aux Ňďuvres cultes. Alors, on a tous une Ňďuvre culte. Qu'est-ce que c'est ? C'est une Ňďuvre qui nous a fait vibrer, qui nous a marqu√©s, et g√©n√©ralement qu'on a envie de partager avec les autres, de les faire aimer. √áa peut √™tre un roman de litt√©rature classique, √ßa peut √™tre Les Mis√©rables, Victor Hugo, √ßa peut √™tre Harry Potter, √ßa peut √™tre Ast√©rix, √ßa peut √™tre Akira, n'importe quoi. Mais ces bouquins-l√†, ces Ňďuvres-l√†, ces BD, nous donnent envie de partager. Et en fait, il y a tout simplement le... plaisir de la lecture. Et le Festival Cultissime, c'est √ßa en fait, c'est cultiver le plaisir de lire, quelle que soit la lecture, le plaisir d'un univers dans lequel on p√©n√®tre quand on suit un auteur quel qu'il soit, et le plaisir de partager ses Ňďuvres entre nous.

  • Speaker #1

    D'accord, alors pourquoi justement vous êtes lancé dans la création de ce festival ? Qu'est-ce que vous faisiez avant, Falène, avant d'être organisatrice finalement de ce beau festival qui va arriver à Angers ?

  • Speaker #2

    Moi, j'√©tais journaliste, plus pr√©cis√©ment r√©dactrice en chef au journal Le Point, en culture. √áa m'a toujours beaucoup int√©ress√©e, la culture, parce que finalement, c'est tout ce qui fait soci√©t√©, en fait, la culture. De quoi on parle quand on est ensemble en d√ģner ? Des bouquins qu'on a lus, du film qu'on est all√© voir, de la pi√®ce de th√©√Ętre, etc. Et donc, c'est √ßa qui nous fa√ßonne et ce qui fa√ßonne aussi la soci√©t√©, les tendances, etc. Et... Il se trouve que, tout le monde le sait, la presse va tr√®s mal, les gens lisent de moins en moins de journaux, surtout des journaux √©crits, et donc il y a une sorte de fatalit√© dans les r√©dactions de presse √©crite qui consiste √† dire que finalement, la presse, la litt√©rature, la culture √©crite va devenir quelque chose de moins en moins. fr√©quenter, de r√©server une sorte d'√©lite qui aurait l'argent pour acheter ces choses-l√† et pour la consommer. Et je ne crois pas aux fatalit√©s et je ne crois pas au fait que ce soit irr√©m√©diable, m√™me si les statistiques montrent effectivement qu'il y a de moins en moins de lecteurs. Je crois qu'il y a d'autres fa√ßons d'aborder la lecture. On l'a beaucoup pr√©sent√©e comme une contrainte, comme quelque chose de l'ordre scolaire, quelque chose qu'on vous impose. Et je pense qu'il faut revenir aux fondamentaux de la lecture. Le fondamental, c'est le plaisir que √ßa nous permet d'√©prouver, l'imagination, les univers. On parlait tout √† l'heure de l'intelligence du cŇďur. Je pense que la lecture, les livres, les Ňďuvres litt√©raires, quelles qu'elles soient, les bandes dessin√©es, sont une bonne √©cole de l'intelligence du cŇďur. et donc cette envie de pouvoir faire quelque chose qui nous rappelle tout √ßa, qui soit hyper festif, hyper familial, et dans lequel on puisse vraiment avoir ce plaisir partag√© d'√™tre autour d'Ňďuvres qui nous font voyager.

  • Speaker #1

    Et qu'est-ce qui fait la différence entre Cultissime et un salon du livre, toute somme classique qu'on pourrait rencontrer ?

  • Speaker #2

    Eh bien, on n'est pas un salon justement, parce que dans le mot festival, il y a le mot f√™te. Et c'est vraiment cette id√©e-l√†, c'est-√†-dire qu'il y a des grandes personnalit√©s, des √©crivains. On a d√©j√† annonc√© notamment en invit√© d'honneur Bernard Werber, Cl√©mentine Beauvais et Alain H√©rold qui sont nos parrains pour la premi√®re √©dition. On a Marc Millard et Jean Vanham qui sont nos invit√©s d'honneur. On aura bient√īt d'autres choses √† vous annoncer. Bien s√Ľr, il y aura des rencontres avec ces auteurs, mais ce ne sera pas simplement un auteur assis √† qui on pose des questions, et c'est tr√®s bien, et j'adore √ßa. Mais il y aura aussi une dimension un peu de... de spectacles. Il se trouve que, je ne l'ai pas encore dit, mais on a sans doute l'un des plus beaux lieux de festivals de France, qui sont les Greniers Saint-Jean, le mus√©e Jean Lursa, les Jardins, le Clo√ģtre, tout cet ensemble magnifique d'Angers. Donc on peut jouer l√†-dessus √† la fois d'un point de vue atmosph√©rique, appuyer sur les vo√Ľtes, on peut cr√©er des sons et lumi√®res, des projections qui donnent une ambiance, des choses qui renvoient. √† quelque chose de spectaculaire. Finalement, Cultissime va aller emprunter un petit peu des codes qui se font dans le cin√©ma, dans le jeu vid√©o, qu'on n'associe pas √† la litt√©rature. Et pourtant, un √©crivain peut √™tre accueilli √† la fa√ßon d'une rockstar. On peut avoir des jeux de lumi√®re qui nous mettent dans une ambiance, etc. Et donc, c'est un petit peu l'id√©e de Cultissime. Et puis, par ailleurs, on a un focus tr√®s particulier sur les jeunes, bien s√Ľr, et sur la fa√ßon d'accueillir les enfants. On a envie qu'√† partir de 3 ans et m√™me en dessous, vous puissiez amener vos enfants, vous puissiez trouver des activit√©s, des animations, des jeux, des ateliers qui font qu'on s'amuse, on touche √† l'univers de la lecture autrement parce qu'il n'y a pas que la lecture au sens o√Ļ on ouvre un livre et on regarde, mais il y a plein de fa√ßons d'aborder l'univers de la lecture et c'est tout √ßa cultissime.

  • Speaker #1

    Wow, ça a l'air d'être un très très chouette événement. Vous avez des questions ? Est-ce que vous pouvez rappeler les dates ?

  • Speaker #2

    27, 28, 29 septembre à Angers.

  • Speaker #1

    Voil√†, donc dans tout ce qui est l'autel Dieu Saint-Jean, les greniers, le mus√©e Jean d'Ursa, on conna√ģt bien √ßa. Quelle est votre Ňďuvre culte √† vous, F√©l√®ne de Lavalette ?

  • Speaker #2

    Alors moi, c'est le Seigneur des Anneaux de Tolkien. C'est l'Ňďuvre culte de beaucoup de monde, mais c'est vraiment le bouquin, je l'ai lu je crois √† 12 ans. qui m'a renvers√©e, que je trouve d'une profondeur incroyable. Un bouquin dans lequel on peut revenir plusieurs fois, d√©couvrir des nouvelles choses, parce que c'est vraiment incroyable. Et Tolkien, ce qui est tr√®s int√©ressant, c'est qu'en fait, il n'a pas voulu √©crire un livre. Il a voulu simplement... Il √©tait philologue, donc sp√©cialiste des langues, et en particulier des langues oubli√©es. Et ce qui l'int√©ressait, c'√©tait de... de comprendre l'origine des mots oubli√©s. Qu'est-ce que ce mot signifie ? D'o√Ļ il vient ? Et en fait, pour imaginer tout √ßa, en partant du mot hobbit qui lui est venu un jour, il s'est dit Ok, ce mot-l√†, c'est quoi l'univers ? Pourquoi il existe ? Qui sont les hobbits ? Et ainsi de suite. Et finalement, il a invent√© tout un univers et toute une histoire, toute une mythologie, simplement parce qu'il aimait les mots. Et je trouve √ßa hyper int√©ressant.

  • Speaker #1

    Et autour de la table c'est quoi vos Ňďuvres cultes √† vous tous ? Morgane, notre invit√©e, nous a dit que c'√©tait Agatha Christie

  • Speaker #3

    Alexis par exemple Les Neuf Princes d'Ambre de Roger Zelazny d'accord magnifique saga d'une famille qui ont des pouvoirs surnaturels ils sont capables de créer des mondes autour du mythe assez classique du roi qui meurt et il faut le remplacer c'est juste magique et merveilleux d'accord,

  • Speaker #1

    Hervé ?

  • Speaker #3

    Dickers ça vous dit quelque chose ? le premier livre qu'il a écrit c'est ce livre assez extraordinaire Je ne sais plus.

  • Speaker #1

    Mais en tout cas, oui.

  • Speaker #3

    Mais voilà, c'est un des livres qui m'a marqué en tout cas.

  • Speaker #1

    D'accord. Anne ?

  • Speaker #4

    Alchimiste de Coelho. J'aime beaucoup cette all√©gorie √† la vie, en fait. C'est un chemin int√©rieur. J'aime bien ce reflet-l√† qu'on peut avoir quand on lit. Les livres procurent √ßa. Et c'est chouette, en fait, ce festival. Moi, je suis heureuse de voir que... √ßa va prendre forme. C'est g√©nial de voir qu'Angers s'anime gr√Ęce aussi aux livres. C'est super.

  • Speaker #1

    Du coup, Falen, au niveau des animations, on a parlé des dédicaces, on a parlé de pas mal de choses. Est-ce qu'il y a des petites choses qu'on peut savoir en avant-première ? Ou même, d'ailleurs, est-ce que ça sera payant, gratuit ? Comment ça se passe ?

  • Speaker #2

    Il y aura une billetterie qui sera lancée. Je peux même annoncer en avant-première qu'on a une billetterie Early Birds avec des tarifs préférentiels qui commencera lundi prochain et qui sera sur le réseau de vente de la FNAC. Et en termes d'animation, on travaille vraiment avec les associations locales. Notre but, c'est vraiment de s'ancrer sur le territoire, de pouvoir travailler avec toutes les associations. qui veulent le faire. Et donc, par exemple, on a l'école des scrims qui va venir faire des petites démonstrations, des initiations à les scrims, et puis un spectacle au cours des Trois Mousquetaires et de D'Artagnan. On peut avoir un atelier de reliure avec une relieuse locale qui va montrer comment on relie un livre, etc. On est en train de mettre en place, on espère, une initiation au Quidditch, puisque vous le savez, c'est un sport aujourd'hui qui est pratiqué au niveau international. Donc voilà, il y a plein de petites choses qu'on est en train de mettre en place et on continue. Et d'ailleurs, j'appelle toutes les associations Angevine qui auraient envie de participer à ce festival, d'une façon ou d'une autre, à nous contacter, à regarder sur le site cultissime.org pour entrer en contact avec nous, parce qu'on est ravis de bosser avec tous ceux qui ont envie de bosser, que ce soit les artistes... n'importe quel métier qui pourrait animer ce festival et puis le 4 juin on va révéler le programme complet il y a du lourd, il y a du très lourd on peut un peu dire que Cultissime ce sera le festival de Cannes des littératures, au lieu du tapis rouge on aura un tapis rose et au lieu du snobisme on aura le plaisir partagé et intergénérationnel de la lecture

  • Speaker #1

    Super, merci beaucoup F√©l√®ne de nous avoir parl√© de Cultissime, l'√©mission Les Voix de l'√©cho, √ßa y est, touche √† sa fin merci beaucoup Morgane Poupard d'√™tre venue nous parler de la cr√©ation artistique et du dessin merci beaucoup √† Antexero, Herv√© Ch√©naud et Alexis Desjeux pour vos chroniques, on vous parlera dans les prochaines semaines et prochains mois sur l'antenne de Radio G2 Cultissime ! En tout cas, on se retrouve le mercredi 29 mai 2010 √† 13h sur le 101.5 FM ou via le site web de la radio radio-g.fr. Nous serons au cŇďur m√™me de l'√©mission car nous parlerons de causes environnementales sous le prisme √©conomique et inclusif. Chers auditeurs et auditrices, prenez soin de vous et merci d'avoir √©cout√© Radio G.

  • Speaker #2

    Au revoir.

Share

Embed

You may also like