Alice GUILHON cover
Alice GUILHON cover
Les cafés de l'APRES du Comité Grand Lille

Alice GUILHON

Alice GUILHON

50min |29/05/2020|

376

Play
Alice GUILHON cover
Alice GUILHON cover
Les cafés de l'APRES du Comité Grand Lille

Alice GUILHON

Alice GUILHON

50min |29/05/2020|

376

Play

Description

Le 29 mai 2020 - Jean-Pierre LETARTRE reçoit Alice Guilhon, DG de Skema Business School

 🗨  Thème : Il manque une marque mondiale dans l'éducation

La crise est une source d’opportunités. On retient les mots “accélération” (dans les tendances, les modèles et les usages) et “hybridation” (des talents et des méthodes). Selon elle, il est important de maintenir des espaces communautaires. Aujourd’hui, il faut que le monde de l’éducation contribue à créer ces marques mondiales, même si elles sont issues de notre territoire. Sur le monde de l’entreprise, il y a accélération et prise en compte des valeurs et du nouveau contrat social. Pour les jeunes que les grandes écoles forment et que nous allons embaucher, nous avons une nécessité d’accompagner. 

Nous notons également la nécessité de l’intelligence collective : c’est bien que les écoles se rendent comptent que le collectif peut parfois être plus important que la performance ou le classement individuel. On ne peut pas résoudre la complexité du monde sans un jeu collectif. 

Description

Le 29 mai 2020 - Jean-Pierre LETARTRE reçoit Alice Guilhon, DG de Skema Business School

 🗨  Thème : Il manque une marque mondiale dans l'éducation

La crise est une source d’opportunités. On retient les mots “accélération” (dans les tendances, les modèles et les usages) et “hybridation” (des talents et des méthodes). Selon elle, il est important de maintenir des espaces communautaires. Aujourd’hui, il faut que le monde de l’éducation contribue à créer ces marques mondiales, même si elles sont issues de notre territoire. Sur le monde de l’entreprise, il y a accélération et prise en compte des valeurs et du nouveau contrat social. Pour les jeunes que les grandes écoles forment et que nous allons embaucher, nous avons une nécessité d’accompagner. 

Nous notons également la nécessité de l’intelligence collective : c’est bien que les écoles se rendent comptent que le collectif peut parfois être plus important que la performance ou le classement individuel. On ne peut pas résoudre la complexité du monde sans un jeu collectif. 

Share

Embed

You may also like

Description

Le 29 mai 2020 - Jean-Pierre LETARTRE reçoit Alice Guilhon, DG de Skema Business School

 🗨  Thème : Il manque une marque mondiale dans l'éducation

La crise est une source d’opportunités. On retient les mots “accélération” (dans les tendances, les modèles et les usages) et “hybridation” (des talents et des méthodes). Selon elle, il est important de maintenir des espaces communautaires. Aujourd’hui, il faut que le monde de l’éducation contribue à créer ces marques mondiales, même si elles sont issues de notre territoire. Sur le monde de l’entreprise, il y a accélération et prise en compte des valeurs et du nouveau contrat social. Pour les jeunes que les grandes écoles forment et que nous allons embaucher, nous avons une nécessité d’accompagner. 

Nous notons également la nécessité de l’intelligence collective : c’est bien que les écoles se rendent comptent que le collectif peut parfois être plus important que la performance ou le classement individuel. On ne peut pas résoudre la complexité du monde sans un jeu collectif. 

Description

Le 29 mai 2020 - Jean-Pierre LETARTRE reçoit Alice Guilhon, DG de Skema Business School

 🗨  Thème : Il manque une marque mondiale dans l'éducation

La crise est une source d’opportunités. On retient les mots “accélération” (dans les tendances, les modèles et les usages) et “hybridation” (des talents et des méthodes). Selon elle, il est important de maintenir des espaces communautaires. Aujourd’hui, il faut que le monde de l’éducation contribue à créer ces marques mondiales, même si elles sont issues de notre territoire. Sur le monde de l’entreprise, il y a accélération et prise en compte des valeurs et du nouveau contrat social. Pour les jeunes que les grandes écoles forment et que nous allons embaucher, nous avons une nécessité d’accompagner. 

Nous notons également la nécessité de l’intelligence collective : c’est bien que les écoles se rendent comptent que le collectif peut parfois être plus important que la performance ou le classement individuel. On ne peut pas résoudre la complexité du monde sans un jeu collectif. 

Share

Embed

You may also like