undefined cover
undefined cover
Tülin Özdemir cover
Tülin Özdemir cover
Les Glaneuses

Tülin Özdemir

Tülin Özdemir

32min |09/11/2021|

150

Play
undefined cover
undefined cover
Tülin Özdemir cover
Tülin Özdemir cover
Les Glaneuses

Tülin Özdemir

Tülin Özdemir

32min |09/11/2021|

150

Play

Description

Tülin Özdemir est une réalisatrice belgo-turque. Diplômée de la Haute Ecole d’Art de Saint-Luc à Bruxelles, elle a travaillé plusieurs années en architecture d’intérieur avant d’entrer à l’INSAS en réalisation puis de suivre un master au S.I.C.  

Analyser le regard féminin demande de réinvestir les images qui ont bercé notre cinéphilie, de chercher celles qui ont disparu de nos écrans et d’interroger celles qui émergent. 

De nouvelles images surgissent et permettent de reprendre le pouvoir sur les représentations des femmes dans le monde, de s’approprier autrement leurs corps. 

Nous avons rencontré Tülin Özdemir, une réalisatrice belge d’origine turque. Partagée entre deux cultures, elle ne cesse d’interroger son propre héritage et ce qui la relie et la sépare de ses origines et traditions. Depuis son court-métrage Notre mariage dans lequel elle s’adresse à sa fille pour remonter le fil de son histoire jusqu’à Au-delà l’Ararat où elle suit la quête identitaire de femmes d’Anatolie, Tülin Özdemir concentre une approche féministe et politique en proposant un regard libérateur, en rupture avec les représentations traditionnelles. Ce sont des images qui prennent position. Des images qui représentent des femmes autrement que ce que la société attend d’elles. 

Nous la rencontrons chez elle autour d’un thé. Elle nous raconte son adolescence bercée entre les quartiers turcs de Bruxelles et le village de sa grand-mère. Elle raconte comment elle a quitté sa famille et refusé le mariage arrangé qu’on lui imposait, comment elle a réussi à  faire face au monde pour devenir la femme qu’elle voulait être.

Ensemble, nous avons parlé de l’heure où les lunes deviennent rousses, de regards féminins, et des images à construire.  

Les Glaneuses est un podcast qui s’immisce au creux de la vie de réalisatrices. À travers leur parcours, leurs souvenirs, leur intimité, nous partons à la découverte de noms de femmes, de combats inspirants, de paroles politiques.  

Crédits : 

Enregistrement et réalisation : Sarah Semana
Montage : Constance Pasquier et Sarah Semana
Mixage et création sonore : Alexia Baltsavias
Illustration : Rocio Alvarez
Auteur des textes : Bertrand Gevart
Coordinatrice et productrice : Dimitra Bouras 

Les Glaneuses est une production de Cinergie avec l'aide de la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la COCOF, de la Ville de Bruxelles-Egalité des chances, et en partenariat avec Radio Campus.  

Description

Tülin Özdemir est une réalisatrice belgo-turque. Diplômée de la Haute Ecole d’Art de Saint-Luc à Bruxelles, elle a travaillé plusieurs années en architecture d’intérieur avant d’entrer à l’INSAS en réalisation puis de suivre un master au S.I.C.  

Analyser le regard féminin demande de réinvestir les images qui ont bercé notre cinéphilie, de chercher celles qui ont disparu de nos écrans et d’interroger celles qui émergent. 

De nouvelles images surgissent et permettent de reprendre le pouvoir sur les représentations des femmes dans le monde, de s’approprier autrement leurs corps. 

Nous avons rencontré Tülin Özdemir, une réalisatrice belge d’origine turque. Partagée entre deux cultures, elle ne cesse d’interroger son propre héritage et ce qui la relie et la sépare de ses origines et traditions. Depuis son court-métrage Notre mariage dans lequel elle s’adresse à sa fille pour remonter le fil de son histoire jusqu’à Au-delà l’Ararat où elle suit la quête identitaire de femmes d’Anatolie, Tülin Özdemir concentre une approche féministe et politique en proposant un regard libérateur, en rupture avec les représentations traditionnelles. Ce sont des images qui prennent position. Des images qui représentent des femmes autrement que ce que la société attend d’elles. 

Nous la rencontrons chez elle autour d’un thé. Elle nous raconte son adolescence bercée entre les quartiers turcs de Bruxelles et le village de sa grand-mère. Elle raconte comment elle a quitté sa famille et refusé le mariage arrangé qu’on lui imposait, comment elle a réussi à  faire face au monde pour devenir la femme qu’elle voulait être.

Ensemble, nous avons parlé de l’heure où les lunes deviennent rousses, de regards féminins, et des images à construire.  

Les Glaneuses est un podcast qui s’immisce au creux de la vie de réalisatrices. À travers leur parcours, leurs souvenirs, leur intimité, nous partons à la découverte de noms de femmes, de combats inspirants, de paroles politiques.  

Crédits : 

Enregistrement et réalisation : Sarah Semana
Montage : Constance Pasquier et Sarah Semana
Mixage et création sonore : Alexia Baltsavias
Illustration : Rocio Alvarez
Auteur des textes : Bertrand Gevart
Coordinatrice et productrice : Dimitra Bouras 

Les Glaneuses est une production de Cinergie avec l'aide de la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la COCOF, de la Ville de Bruxelles-Egalité des chances, et en partenariat avec Radio Campus.  

Share

Embed

You may also like

Description

Tülin Özdemir est une réalisatrice belgo-turque. Diplômée de la Haute Ecole d’Art de Saint-Luc à Bruxelles, elle a travaillé plusieurs années en architecture d’intérieur avant d’entrer à l’INSAS en réalisation puis de suivre un master au S.I.C.  

Analyser le regard féminin demande de réinvestir les images qui ont bercé notre cinéphilie, de chercher celles qui ont disparu de nos écrans et d’interroger celles qui émergent. 

De nouvelles images surgissent et permettent de reprendre le pouvoir sur les représentations des femmes dans le monde, de s’approprier autrement leurs corps. 

Nous avons rencontré Tülin Özdemir, une réalisatrice belge d’origine turque. Partagée entre deux cultures, elle ne cesse d’interroger son propre héritage et ce qui la relie et la sépare de ses origines et traditions. Depuis son court-métrage Notre mariage dans lequel elle s’adresse à sa fille pour remonter le fil de son histoire jusqu’à Au-delà l’Ararat où elle suit la quête identitaire de femmes d’Anatolie, Tülin Özdemir concentre une approche féministe et politique en proposant un regard libérateur, en rupture avec les représentations traditionnelles. Ce sont des images qui prennent position. Des images qui représentent des femmes autrement que ce que la société attend d’elles. 

Nous la rencontrons chez elle autour d’un thé. Elle nous raconte son adolescence bercée entre les quartiers turcs de Bruxelles et le village de sa grand-mère. Elle raconte comment elle a quitté sa famille et refusé le mariage arrangé qu’on lui imposait, comment elle a réussi à  faire face au monde pour devenir la femme qu’elle voulait être.

Ensemble, nous avons parlé de l’heure où les lunes deviennent rousses, de regards féminins, et des images à construire.  

Les Glaneuses est un podcast qui s’immisce au creux de la vie de réalisatrices. À travers leur parcours, leurs souvenirs, leur intimité, nous partons à la découverte de noms de femmes, de combats inspirants, de paroles politiques.  

Crédits : 

Enregistrement et réalisation : Sarah Semana
Montage : Constance Pasquier et Sarah Semana
Mixage et création sonore : Alexia Baltsavias
Illustration : Rocio Alvarez
Auteur des textes : Bertrand Gevart
Coordinatrice et productrice : Dimitra Bouras 

Les Glaneuses est une production de Cinergie avec l'aide de la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la COCOF, de la Ville de Bruxelles-Egalité des chances, et en partenariat avec Radio Campus.  

Description

Tülin Özdemir est une réalisatrice belgo-turque. Diplômée de la Haute Ecole d’Art de Saint-Luc à Bruxelles, elle a travaillé plusieurs années en architecture d’intérieur avant d’entrer à l’INSAS en réalisation puis de suivre un master au S.I.C.  

Analyser le regard féminin demande de réinvestir les images qui ont bercé notre cinéphilie, de chercher celles qui ont disparu de nos écrans et d’interroger celles qui émergent. 

De nouvelles images surgissent et permettent de reprendre le pouvoir sur les représentations des femmes dans le monde, de s’approprier autrement leurs corps. 

Nous avons rencontré Tülin Özdemir, une réalisatrice belge d’origine turque. Partagée entre deux cultures, elle ne cesse d’interroger son propre héritage et ce qui la relie et la sépare de ses origines et traditions. Depuis son court-métrage Notre mariage dans lequel elle s’adresse à sa fille pour remonter le fil de son histoire jusqu’à Au-delà l’Ararat où elle suit la quête identitaire de femmes d’Anatolie, Tülin Özdemir concentre une approche féministe et politique en proposant un regard libérateur, en rupture avec les représentations traditionnelles. Ce sont des images qui prennent position. Des images qui représentent des femmes autrement que ce que la société attend d’elles. 

Nous la rencontrons chez elle autour d’un thé. Elle nous raconte son adolescence bercée entre les quartiers turcs de Bruxelles et le village de sa grand-mère. Elle raconte comment elle a quitté sa famille et refusé le mariage arrangé qu’on lui imposait, comment elle a réussi à  faire face au monde pour devenir la femme qu’elle voulait être.

Ensemble, nous avons parlé de l’heure où les lunes deviennent rousses, de regards féminins, et des images à construire.  

Les Glaneuses est un podcast qui s’immisce au creux de la vie de réalisatrices. À travers leur parcours, leurs souvenirs, leur intimité, nous partons à la découverte de noms de femmes, de combats inspirants, de paroles politiques.  

Crédits : 

Enregistrement et réalisation : Sarah Semana
Montage : Constance Pasquier et Sarah Semana
Mixage et création sonore : Alexia Baltsavias
Illustration : Rocio Alvarez
Auteur des textes : Bertrand Gevart
Coordinatrice et productrice : Dimitra Bouras 

Les Glaneuses est une production de Cinergie avec l'aide de la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la COCOF, de la Ville de Bruxelles-Egalité des chances, et en partenariat avec Radio Campus.  

Share

Embed

You may also like