undefined cover
undefined cover
Épisode 9 : Céline Boussié, le choix du combat cover
Épisode 9 : Céline Boussié, le choix du combat cover
Les Voix du Social

Épisode 9 : Céline Boussié, le choix du combat

Épisode 9 : Céline Boussié, le choix du combat

13min |24/11/2023|

2449

Play
undefined cover
undefined cover
Épisode 9 : Céline Boussié, le choix du combat cover
Épisode 9 : Céline Boussié, le choix du combat cover
Les Voix du Social

Épisode 9 : Céline Boussié, le choix du combat

Épisode 9 : Céline Boussié, le choix du combat

13min |24/11/2023|

2449

Play

Description

En 2017, Céhttps://www.tsa-quotidien.fr/content/se-battre-vaut-le-coup-0line Boussié, ancienne aide médico-psychologique auprès d'enfants polyhandicapés à l'Institut Moussaron dans le Gers, se voyait reconnaître le statut de lanceuse d'alerte après sa relaxe pour diffamation  par le tribunal correctionnel de Toulouse. 


Quatre ans plus tôt, en 2013, démarrait son combat dénoncer les faits et ouvrir les yeux du grand public sur l'abandon des personnes polyhandicapées dans sa structure. Elle n'était pa la première à dénoncer les maltraitances graves dans cet établissement, qui existe toujours.  


Après dix ans d'une vie rythmée par les procès, la plongée dans la précarité, les menaces,
l'incertitude et après un premier livre racontant son histoire, c'est cette fois une bande dessinée intitulée "Soigne, maltraite et tais-toi", récemment publiée par La Boîte à bulles, qui retrace son parcours avec finesse. 


À Tonneins, dans le Lot-et-garonne, où elle est devenue adjointe au maire en charge de la
solidarité, de la citoyenneté et du handicap, Céline Boussié nous a confié la colère qui l'anime encore aujourd'hui contre ce qu'elle qualifie de "scandale politique" ; son attachement aux personnes polyhandicapées ; mais aussi sa volonté d'ouvrir une nouvelle page de sa vie, après les épreuves.  


➡️Si vous souhaitez à votre tour participer au podcast Les Voix du Social, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : lemediasocial@lefebvre-dalloz.fr      


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

En 2017, Céhttps://www.tsa-quotidien.fr/content/se-battre-vaut-le-coup-0line Boussié, ancienne aide médico-psychologique auprès d'enfants polyhandicapés à l'Institut Moussaron dans le Gers, se voyait reconnaître le statut de lanceuse d'alerte après sa relaxe pour diffamation  par le tribunal correctionnel de Toulouse. 


Quatre ans plus tôt, en 2013, démarrait son combat dénoncer les faits et ouvrir les yeux du grand public sur l'abandon des personnes polyhandicapées dans sa structure. Elle n'était pa la première à dénoncer les maltraitances graves dans cet établissement, qui existe toujours.  


Après dix ans d'une vie rythmée par les procès, la plongée dans la précarité, les menaces,
l'incertitude et après un premier livre racontant son histoire, c'est cette fois une bande dessinée intitulée "Soigne, maltraite et tais-toi", récemment publiée par La Boîte à bulles, qui retrace son parcours avec finesse. 


À Tonneins, dans le Lot-et-garonne, où elle est devenue adjointe au maire en charge de la
solidarité, de la citoyenneté et du handicap, Céline Boussié nous a confié la colère qui l'anime encore aujourd'hui contre ce qu'elle qualifie de "scandale politique" ; son attachement aux personnes polyhandicapées ; mais aussi sa volonté d'ouvrir une nouvelle page de sa vie, après les épreuves.  


➡️Si vous souhaitez à votre tour participer au podcast Les Voix du Social, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : lemediasocial@lefebvre-dalloz.fr      


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like

Description

En 2017, Céhttps://www.tsa-quotidien.fr/content/se-battre-vaut-le-coup-0line Boussié, ancienne aide médico-psychologique auprès d'enfants polyhandicapés à l'Institut Moussaron dans le Gers, se voyait reconnaître le statut de lanceuse d'alerte après sa relaxe pour diffamation  par le tribunal correctionnel de Toulouse. 


Quatre ans plus tôt, en 2013, démarrait son combat dénoncer les faits et ouvrir les yeux du grand public sur l'abandon des personnes polyhandicapées dans sa structure. Elle n'était pa la première à dénoncer les maltraitances graves dans cet établissement, qui existe toujours.  


Après dix ans d'une vie rythmée par les procès, la plongée dans la précarité, les menaces,
l'incertitude et après un premier livre racontant son histoire, c'est cette fois une bande dessinée intitulée "Soigne, maltraite et tais-toi", récemment publiée par La Boîte à bulles, qui retrace son parcours avec finesse. 


À Tonneins, dans le Lot-et-garonne, où elle est devenue adjointe au maire en charge de la
solidarité, de la citoyenneté et du handicap, Céline Boussié nous a confié la colère qui l'anime encore aujourd'hui contre ce qu'elle qualifie de "scandale politique" ; son attachement aux personnes polyhandicapées ; mais aussi sa volonté d'ouvrir une nouvelle page de sa vie, après les épreuves.  


➡️Si vous souhaitez à votre tour participer au podcast Les Voix du Social, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : lemediasocial@lefebvre-dalloz.fr      


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Description

En 2017, Céhttps://www.tsa-quotidien.fr/content/se-battre-vaut-le-coup-0line Boussié, ancienne aide médico-psychologique auprès d'enfants polyhandicapés à l'Institut Moussaron dans le Gers, se voyait reconnaître le statut de lanceuse d'alerte après sa relaxe pour diffamation  par le tribunal correctionnel de Toulouse. 


Quatre ans plus tôt, en 2013, démarrait son combat dénoncer les faits et ouvrir les yeux du grand public sur l'abandon des personnes polyhandicapées dans sa structure. Elle n'était pa la première à dénoncer les maltraitances graves dans cet établissement, qui existe toujours.  


Après dix ans d'une vie rythmée par les procès, la plongée dans la précarité, les menaces,
l'incertitude et après un premier livre racontant son histoire, c'est cette fois une bande dessinée intitulée "Soigne, maltraite et tais-toi", récemment publiée par La Boîte à bulles, qui retrace son parcours avec finesse. 


À Tonneins, dans le Lot-et-garonne, où elle est devenue adjointe au maire en charge de la
solidarité, de la citoyenneté et du handicap, Céline Boussié nous a confié la colère qui l'anime encore aujourd'hui contre ce qu'elle qualifie de "scandale politique" ; son attachement aux personnes polyhandicapées ; mais aussi sa volonté d'ouvrir une nouvelle page de sa vie, après les épreuves.  


➡️Si vous souhaitez à votre tour participer au podcast Les Voix du Social, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : lemediasocial@lefebvre-dalloz.fr      


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Share

Embed

You may also like