11 - « Une lettre de femme », Marceline Desbordes-Valmore cover
11 - « Une lettre de femme », Marceline Desbordes-Valmore cover
Minute, poésie !

11 - « Une lettre de femme », Marceline Desbordes-Valmore

11 - « Une lettre de femme », Marceline Desbordes-Valmore

03min |15/06/2020
Listen
11 - « Une lettre de femme », Marceline Desbordes-Valmore cover
11 - « Une lettre de femme », Marceline Desbordes-Valmore cover
Minute, poésie !

11 - « Une lettre de femme », Marceline Desbordes-Valmore

11 - « Une lettre de femme », Marceline Desbordes-Valmore

03min |15/06/2020
Listen

Description

 Aujourd'hui dans Minute, poésie! (re)découvrez « Une lettre de femme », un texte de la grande poétesse Marceline Desborde-Valmore. Pionnière du romantisme et de la poésie engagée, cette femme excpetionnelle est adulée par ses cotemporains, privilège extrêmement rare à l'époque pour une femme poète. Elle inspirera aussi bien les poètes modernes que les artistes du XXIème siècle...

  Bonne écoute !    



 Pour aller plus loin :


 → Portrait de Marceline Desbordes-Valmores (3mn)  : https://www.youtube.com/watch?v=QeVVcjclMmw


 → La compagnie des poètes : Relire Marceline Desbordes-Valmore https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-poetes/pleurer-avec-marceline-desbordes-valmore


 → Société des études Marceline Desbordes-Valmore : https://www.societedesetudesmarcelinedesbordesvalmore.fr/  


 Minute, poésie! est un podcast proposé par Emilie Deseliène.
 Instagram : @emiliedeseliene  


Découvrez également :  

La Page Blanche 

 J'écris donc je suis


 Retrouvez l'actualité de ces podcasts sur @lapageblanche_podcast Si vous aimez Minute, poésie! laissez votre avis et cinq étoiles sur Apple Podcast, une aide précieuse pour donner plus de visiblité au podcast.

Une lettre de femme

Les femmes, je le sais, ne doivent pas écrire ;
J'écris pourtant,
Afin que dans mon coeur au loin tu puisses lire
Comme en partant.

Je ne tracerai rien qui ne soit dans toi-même
Beaucoup plus beau :
Mais le mot cent fois dit, venant de ce qu'on aime,
Semble nouveau.

Qu'il te porte au bonheur ! Moi, je reste à l'attendre,
Bien que, là-bas,
Je sens que je m'en vais, pour voir et pour entendre
Errer tes pas.

Ne te détourne point s'il passe une hirondelle
Par le chemin,
Car je crois que c'est moi qui passerai, fidèle,
Toucher ta main.

Tu t'en vas, tout s'en va ! Tout se met en voyage,
Lumière et fleurs,
Le bel été te suit, me laissant à l'orage,
Lourde de pleurs.

Mais si l'on ne vit plus que d'espoir et d'alarmes,
Cessant de voir,
Partageons pour le mieux : moi, je retiens les larmes,

Garde l'espoir.

Non, je ne voudrais pas, tant je te suis unie,
Te voir souffrir :
Souhaiter la douleur à sa moitié bénie,
C'est se haïr.




Soutenir ce projet sur Tipeee !  


  Logo :  © Arzh Musics by © Belair from Fugue

Description

 Aujourd'hui dans Minute, poésie! (re)découvrez « Une lettre de femme », un texte de la grande poétesse Marceline Desborde-Valmore. Pionnière du romantisme et de la poésie engagée, cette femme excpetionnelle est adulée par ses cotemporains, privilège extrêmement rare à l'époque pour une femme poète. Elle inspirera aussi bien les poètes modernes que les artistes du XXIème siècle...

  Bonne écoute !    



 Pour aller plus loin :


 → Portrait de Marceline Desbordes-Valmores (3mn)  : https://www.youtube.com/watch?v=QeVVcjclMmw


 → La compagnie des poètes : Relire Marceline Desbordes-Valmore https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-poetes/pleurer-avec-marceline-desbordes-valmore


 → Société des études Marceline Desbordes-Valmore : https://www.societedesetudesmarcelinedesbordesvalmore.fr/  


 Minute, poésie! est un podcast proposé par Emilie Deseliène.
 Instagram : @emiliedeseliene  


Découvrez également :  

La Page Blanche 

 J'écris donc je suis


 Retrouvez l'actualité de ces podcasts sur @lapageblanche_podcast Si vous aimez Minute, poésie! laissez votre avis et cinq étoiles sur Apple Podcast, une aide précieuse pour donner plus de visiblité au podcast.

Une lettre de femme

Les femmes, je le sais, ne doivent pas écrire ;
J'écris pourtant,
Afin que dans mon coeur au loin tu puisses lire
Comme en partant.

Je ne tracerai rien qui ne soit dans toi-même
Beaucoup plus beau :
Mais le mot cent fois dit, venant de ce qu'on aime,
Semble nouveau.

Qu'il te porte au bonheur ! Moi, je reste à l'attendre,
Bien que, là-bas,
Je sens que je m'en vais, pour voir et pour entendre
Errer tes pas.

Ne te détourne point s'il passe une hirondelle
Par le chemin,
Car je crois que c'est moi qui passerai, fidèle,
Toucher ta main.

Tu t'en vas, tout s'en va ! Tout se met en voyage,
Lumière et fleurs,
Le bel été te suit, me laissant à l'orage,
Lourde de pleurs.

Mais si l'on ne vit plus que d'espoir et d'alarmes,
Cessant de voir,
Partageons pour le mieux : moi, je retiens les larmes,

Garde l'espoir.

Non, je ne voudrais pas, tant je te suis unie,
Te voir souffrir :
Souhaiter la douleur à sa moitié bénie,
C'est se haïr.




Soutenir ce projet sur Tipeee !  


  Logo :  © Arzh Musics by © Belair from Fugue

Share

Embed

You may also like

Description

 Aujourd'hui dans Minute, poésie! (re)découvrez « Une lettre de femme », un texte de la grande poétesse Marceline Desborde-Valmore. Pionnière du romantisme et de la poésie engagée, cette femme excpetionnelle est adulée par ses cotemporains, privilège extrêmement rare à l'époque pour une femme poète. Elle inspirera aussi bien les poètes modernes que les artistes du XXIème siècle...

  Bonne écoute !    



 Pour aller plus loin :


 → Portrait de Marceline Desbordes-Valmores (3mn)  : https://www.youtube.com/watch?v=QeVVcjclMmw


 → La compagnie des poètes : Relire Marceline Desbordes-Valmore https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-poetes/pleurer-avec-marceline-desbordes-valmore


 → Société des études Marceline Desbordes-Valmore : https://www.societedesetudesmarcelinedesbordesvalmore.fr/  


 Minute, poésie! est un podcast proposé par Emilie Deseliène.
 Instagram : @emiliedeseliene  


Découvrez également :  

La Page Blanche 

 J'écris donc je suis


 Retrouvez l'actualité de ces podcasts sur @lapageblanche_podcast Si vous aimez Minute, poésie! laissez votre avis et cinq étoiles sur Apple Podcast, une aide précieuse pour donner plus de visiblité au podcast.

Une lettre de femme

Les femmes, je le sais, ne doivent pas écrire ;
J'écris pourtant,
Afin que dans mon coeur au loin tu puisses lire
Comme en partant.

Je ne tracerai rien qui ne soit dans toi-même
Beaucoup plus beau :
Mais le mot cent fois dit, venant de ce qu'on aime,
Semble nouveau.

Qu'il te porte au bonheur ! Moi, je reste à l'attendre,
Bien que, là-bas,
Je sens que je m'en vais, pour voir et pour entendre
Errer tes pas.

Ne te détourne point s'il passe une hirondelle
Par le chemin,
Car je crois que c'est moi qui passerai, fidèle,
Toucher ta main.

Tu t'en vas, tout s'en va ! Tout se met en voyage,
Lumière et fleurs,
Le bel été te suit, me laissant à l'orage,
Lourde de pleurs.

Mais si l'on ne vit plus que d'espoir et d'alarmes,
Cessant de voir,
Partageons pour le mieux : moi, je retiens les larmes,

Garde l'espoir.

Non, je ne voudrais pas, tant je te suis unie,
Te voir souffrir :
Souhaiter la douleur à sa moitié bénie,
C'est se haïr.




Soutenir ce projet sur Tipeee !  


  Logo :  © Arzh Musics by © Belair from Fugue

Description

 Aujourd'hui dans Minute, poésie! (re)découvrez « Une lettre de femme », un texte de la grande poétesse Marceline Desborde-Valmore. Pionnière du romantisme et de la poésie engagée, cette femme excpetionnelle est adulée par ses cotemporains, privilège extrêmement rare à l'époque pour une femme poète. Elle inspirera aussi bien les poètes modernes que les artistes du XXIème siècle...

  Bonne écoute !    



 Pour aller plus loin :


 → Portrait de Marceline Desbordes-Valmores (3mn)  : https://www.youtube.com/watch?v=QeVVcjclMmw


 → La compagnie des poètes : Relire Marceline Desbordes-Valmore https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-poetes/pleurer-avec-marceline-desbordes-valmore


 → Société des études Marceline Desbordes-Valmore : https://www.societedesetudesmarcelinedesbordesvalmore.fr/  


 Minute, poésie! est un podcast proposé par Emilie Deseliène.
 Instagram : @emiliedeseliene  


Découvrez également :  

La Page Blanche 

 J'écris donc je suis


 Retrouvez l'actualité de ces podcasts sur @lapageblanche_podcast Si vous aimez Minute, poésie! laissez votre avis et cinq étoiles sur Apple Podcast, une aide précieuse pour donner plus de visiblité au podcast.

Une lettre de femme

Les femmes, je le sais, ne doivent pas écrire ;
J'écris pourtant,
Afin que dans mon coeur au loin tu puisses lire
Comme en partant.

Je ne tracerai rien qui ne soit dans toi-même
Beaucoup plus beau :
Mais le mot cent fois dit, venant de ce qu'on aime,
Semble nouveau.

Qu'il te porte au bonheur ! Moi, je reste à l'attendre,
Bien que, là-bas,
Je sens que je m'en vais, pour voir et pour entendre
Errer tes pas.

Ne te détourne point s'il passe une hirondelle
Par le chemin,
Car je crois que c'est moi qui passerai, fidèle,
Toucher ta main.

Tu t'en vas, tout s'en va ! Tout se met en voyage,
Lumière et fleurs,
Le bel été te suit, me laissant à l'orage,
Lourde de pleurs.

Mais si l'on ne vit plus que d'espoir et d'alarmes,
Cessant de voir,
Partageons pour le mieux : moi, je retiens les larmes,

Garde l'espoir.

Non, je ne voudrais pas, tant je te suis unie,
Te voir souffrir :
Souhaiter la douleur à sa moitié bénie,
C'est se haïr.




Soutenir ce projet sur Tipeee !  


  Logo :  © Arzh Musics by © Belair from Fugue

Share

Embed

You may also like