undefined cover
undefined cover
Pauline Grumel - Unisoap : Le recyclage de savons d'hôtels avec impact social cover
Pauline Grumel - Unisoap : Le recyclage de savons d'hôtels avec impact social cover
On The Way

Pauline Grumel - Unisoap : Le recyclage de savons d'hôtels avec impact social

Pauline Grumel - Unisoap : Le recyclage de savons d'hôtels avec impact social

19min |20/07/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Pauline Grumel - Unisoap : Le recyclage de savons d'hôtels avec impact social cover
Pauline Grumel - Unisoap : Le recyclage de savons d'hôtels avec impact social cover
On The Way

Pauline Grumel - Unisoap : Le recyclage de savons d'hôtels avec impact social

Pauline Grumel - Unisoap : Le recyclage de savons d'hôtels avec impact social

19min |20/07/2022
Play

Description

Que deviennent les savonnettes des chambres d’hôtels une fois les clients partis ? C’est la question que s’est posée Pauline Grumel et, visiblement, elle était la première en France à s’y intéresser sérieusement. 

  

En effet, les hôtels jettent leurs savons après le passage de leurs clients et ce, même après une seule utilisation. Question d’hygiène. Pourtant ces savons restent réutilisables…  

  

Fort de ce constat, Unisoap naît en 2017 : une association à but non lucratif ayant pour objectif de collecter les savons usagés, shampooings, gels douche et conditionners
solides des hôtels, afin de les recycler via des ESATs et de les distribuer une fois recyclés aux personnes dans le besoin.  

  

En 2018, le premier partenariat avec un hôtel en région Lyonnaise signe le début du développement d’Unisoap. Ce n’est que le début car les partenariats s’enchaînent et bientôt les hôtels viendront d’eux-mêmes vers Unisoap afin de rejoindre le mouvement. En effet, conscients que l’engagement RSE constitue maintenant un critère de choix décisif pour les clients, les hôtels sont de plus en plus nombreux à s’en soucier. 

  

Si l’idée initiale était d’exporter les savons recyclés vers les pays en voie de développement, Unisoap répondra finalement à un besoin bien plus proche : la France. En effet, les associations telles que le Restos du Cœur, Le Secours Populaire, L’armée du Salut, etc. alertent quant à la nécessité de récolter des produits d’hygiène. 3 millions de français n’ont pas la possibilité de s’acheter ces produits d’hygiène de base. Quand on sait que l’hygiène touche non-seulement à la santé mais aussi à l’intégrité et à la dignité des personnes, il est plus que primordial de pouvoir l’accorder au plus grand nombre.  C’est le combat de Pauline et son association qui s’engagent à faire don de tous ces produits aux personnes en situation de précarité. Depuis sa création, Unisoap a récolté 7 tonnes de savon et a distribué 15 000 pains de savons aux personnes dans le besoin. Et tout le monde s’y retrouve puisque la démarche Unisoap est un véritable élément différenciateur pour les hôtels, qui permet de séduire des clients soucieux de réduire leur impact.  

  

Grâce à la carte proposée sur le site de l’association, il est très simple de trouver son futur hôtel partenaire et, ainsi, contribuer à la préservation des ressources et au succès d’Unisoap. Avec plus de 51 millions de savons jetés chaque année par les hôtels en France, le potentiel de développement est fort et nous ne sommes qu’au début de l’aventure ! 

Pour aller encore plus loin, en ce moment, Unisoap s’associe à Solikend (plateforme de réservation d’hôtels où les paiements sont 100% reversés à l’association de votre choix) pour vous faire bénéficier d’une réduction exceptionnelle de 50% sur votre prochaine réservation de séjour dans un établissement partenaire avec le code : UNISOAP2022… En avant les vacances écoresponsables !!! 

  

Dans cet épisode de On The Way, Pauline Grumel nous raconte son parcours, sa prise de conscience et comment son association travaille aujourd’hui autour d’une triple démarche : environnementale, sociale, solidaire… Bonne écoute !  


Et pour soutenir Unisoap, foncez faire un don à l'association ici

Description

Que deviennent les savonnettes des chambres d’hôtels une fois les clients partis ? C’est la question que s’est posée Pauline Grumel et, visiblement, elle était la première en France à s’y intéresser sérieusement. 

  

En effet, les hôtels jettent leurs savons après le passage de leurs clients et ce, même après une seule utilisation. Question d’hygiène. Pourtant ces savons restent réutilisables…  

  

Fort de ce constat, Unisoap naît en 2017 : une association à but non lucratif ayant pour objectif de collecter les savons usagés, shampooings, gels douche et conditionners
solides des hôtels, afin de les recycler via des ESATs et de les distribuer une fois recyclés aux personnes dans le besoin.  

  

En 2018, le premier partenariat avec un hôtel en région Lyonnaise signe le début du développement d’Unisoap. Ce n’est que le début car les partenariats s’enchaînent et bientôt les hôtels viendront d’eux-mêmes vers Unisoap afin de rejoindre le mouvement. En effet, conscients que l’engagement RSE constitue maintenant un critère de choix décisif pour les clients, les hôtels sont de plus en plus nombreux à s’en soucier. 

  

Si l’idée initiale était d’exporter les savons recyclés vers les pays en voie de développement, Unisoap répondra finalement à un besoin bien plus proche : la France. En effet, les associations telles que le Restos du Cœur, Le Secours Populaire, L’armée du Salut, etc. alertent quant à la nécessité de récolter des produits d’hygiène. 3 millions de français n’ont pas la possibilité de s’acheter ces produits d’hygiène de base. Quand on sait que l’hygiène touche non-seulement à la santé mais aussi à l’intégrité et à la dignité des personnes, il est plus que primordial de pouvoir l’accorder au plus grand nombre.  C’est le combat de Pauline et son association qui s’engagent à faire don de tous ces produits aux personnes en situation de précarité. Depuis sa création, Unisoap a récolté 7 tonnes de savon et a distribué 15 000 pains de savons aux personnes dans le besoin. Et tout le monde s’y retrouve puisque la démarche Unisoap est un véritable élément différenciateur pour les hôtels, qui permet de séduire des clients soucieux de réduire leur impact.  

  

Grâce à la carte proposée sur le site de l’association, il est très simple de trouver son futur hôtel partenaire et, ainsi, contribuer à la préservation des ressources et au succès d’Unisoap. Avec plus de 51 millions de savons jetés chaque année par les hôtels en France, le potentiel de développement est fort et nous ne sommes qu’au début de l’aventure ! 

Pour aller encore plus loin, en ce moment, Unisoap s’associe à Solikend (plateforme de réservation d’hôtels où les paiements sont 100% reversés à l’association de votre choix) pour vous faire bénéficier d’une réduction exceptionnelle de 50% sur votre prochaine réservation de séjour dans un établissement partenaire avec le code : UNISOAP2022… En avant les vacances écoresponsables !!! 

  

Dans cet épisode de On The Way, Pauline Grumel nous raconte son parcours, sa prise de conscience et comment son association travaille aujourd’hui autour d’une triple démarche : environnementale, sociale, solidaire… Bonne écoute !  


Et pour soutenir Unisoap, foncez faire un don à l'association ici

Share

Embed

You may also like

Description

Que deviennent les savonnettes des chambres d’hôtels une fois les clients partis ? C’est la question que s’est posée Pauline Grumel et, visiblement, elle était la première en France à s’y intéresser sérieusement. 

  

En effet, les hôtels jettent leurs savons après le passage de leurs clients et ce, même après une seule utilisation. Question d’hygiène. Pourtant ces savons restent réutilisables…  

  

Fort de ce constat, Unisoap naît en 2017 : une association à but non lucratif ayant pour objectif de collecter les savons usagés, shampooings, gels douche et conditionners
solides des hôtels, afin de les recycler via des ESATs et de les distribuer une fois recyclés aux personnes dans le besoin.  

  

En 2018, le premier partenariat avec un hôtel en région Lyonnaise signe le début du développement d’Unisoap. Ce n’est que le début car les partenariats s’enchaînent et bientôt les hôtels viendront d’eux-mêmes vers Unisoap afin de rejoindre le mouvement. En effet, conscients que l’engagement RSE constitue maintenant un critère de choix décisif pour les clients, les hôtels sont de plus en plus nombreux à s’en soucier. 

  

Si l’idée initiale était d’exporter les savons recyclés vers les pays en voie de développement, Unisoap répondra finalement à un besoin bien plus proche : la France. En effet, les associations telles que le Restos du Cœur, Le Secours Populaire, L’armée du Salut, etc. alertent quant à la nécessité de récolter des produits d’hygiène. 3 millions de français n’ont pas la possibilité de s’acheter ces produits d’hygiène de base. Quand on sait que l’hygiène touche non-seulement à la santé mais aussi à l’intégrité et à la dignité des personnes, il est plus que primordial de pouvoir l’accorder au plus grand nombre.  C’est le combat de Pauline et son association qui s’engagent à faire don de tous ces produits aux personnes en situation de précarité. Depuis sa création, Unisoap a récolté 7 tonnes de savon et a distribué 15 000 pains de savons aux personnes dans le besoin. Et tout le monde s’y retrouve puisque la démarche Unisoap est un véritable élément différenciateur pour les hôtels, qui permet de séduire des clients soucieux de réduire leur impact.  

  

Grâce à la carte proposée sur le site de l’association, il est très simple de trouver son futur hôtel partenaire et, ainsi, contribuer à la préservation des ressources et au succès d’Unisoap. Avec plus de 51 millions de savons jetés chaque année par les hôtels en France, le potentiel de développement est fort et nous ne sommes qu’au début de l’aventure ! 

Pour aller encore plus loin, en ce moment, Unisoap s’associe à Solikend (plateforme de réservation d’hôtels où les paiements sont 100% reversés à l’association de votre choix) pour vous faire bénéficier d’une réduction exceptionnelle de 50% sur votre prochaine réservation de séjour dans un établissement partenaire avec le code : UNISOAP2022… En avant les vacances écoresponsables !!! 

  

Dans cet épisode de On The Way, Pauline Grumel nous raconte son parcours, sa prise de conscience et comment son association travaille aujourd’hui autour d’une triple démarche : environnementale, sociale, solidaire… Bonne écoute !  


Et pour soutenir Unisoap, foncez faire un don à l'association ici

Description

Que deviennent les savonnettes des chambres d’hôtels une fois les clients partis ? C’est la question que s’est posée Pauline Grumel et, visiblement, elle était la première en France à s’y intéresser sérieusement. 

  

En effet, les hôtels jettent leurs savons après le passage de leurs clients et ce, même après une seule utilisation. Question d’hygiène. Pourtant ces savons restent réutilisables…  

  

Fort de ce constat, Unisoap naît en 2017 : une association à but non lucratif ayant pour objectif de collecter les savons usagés, shampooings, gels douche et conditionners
solides des hôtels, afin de les recycler via des ESATs et de les distribuer une fois recyclés aux personnes dans le besoin.  

  

En 2018, le premier partenariat avec un hôtel en région Lyonnaise signe le début du développement d’Unisoap. Ce n’est que le début car les partenariats s’enchaînent et bientôt les hôtels viendront d’eux-mêmes vers Unisoap afin de rejoindre le mouvement. En effet, conscients que l’engagement RSE constitue maintenant un critère de choix décisif pour les clients, les hôtels sont de plus en plus nombreux à s’en soucier. 

  

Si l’idée initiale était d’exporter les savons recyclés vers les pays en voie de développement, Unisoap répondra finalement à un besoin bien plus proche : la France. En effet, les associations telles que le Restos du Cœur, Le Secours Populaire, L’armée du Salut, etc. alertent quant à la nécessité de récolter des produits d’hygiène. 3 millions de français n’ont pas la possibilité de s’acheter ces produits d’hygiène de base. Quand on sait que l’hygiène touche non-seulement à la santé mais aussi à l’intégrité et à la dignité des personnes, il est plus que primordial de pouvoir l’accorder au plus grand nombre.  C’est le combat de Pauline et son association qui s’engagent à faire don de tous ces produits aux personnes en situation de précarité. Depuis sa création, Unisoap a récolté 7 tonnes de savon et a distribué 15 000 pains de savons aux personnes dans le besoin. Et tout le monde s’y retrouve puisque la démarche Unisoap est un véritable élément différenciateur pour les hôtels, qui permet de séduire des clients soucieux de réduire leur impact.  

  

Grâce à la carte proposée sur le site de l’association, il est très simple de trouver son futur hôtel partenaire et, ainsi, contribuer à la préservation des ressources et au succès d’Unisoap. Avec plus de 51 millions de savons jetés chaque année par les hôtels en France, le potentiel de développement est fort et nous ne sommes qu’au début de l’aventure ! 

Pour aller encore plus loin, en ce moment, Unisoap s’associe à Solikend (plateforme de réservation d’hôtels où les paiements sont 100% reversés à l’association de votre choix) pour vous faire bénéficier d’une réduction exceptionnelle de 50% sur votre prochaine réservation de séjour dans un établissement partenaire avec le code : UNISOAP2022… En avant les vacances écoresponsables !!! 

  

Dans cet épisode de On The Way, Pauline Grumel nous raconte son parcours, sa prise de conscience et comment son association travaille aujourd’hui autour d’une triple démarche : environnementale, sociale, solidaire… Bonne écoute !  


Et pour soutenir Unisoap, foncez faire un don à l'association ici

Share

Embed

You may also like