undefined cover
undefined cover
(62) Ne plus subir ses journées cover
(62) Ne plus subir ses journées cover
Prends une pause! Explore tes √©motions et transforme ta vie ūüēä

(62) Ne plus subir ses journées

(62) Ne plus subir ses journées

20min |29/05/2024|

28

Play
undefined cover
undefined cover
(62) Ne plus subir ses journées cover
(62) Ne plus subir ses journées cover
Prends une pause! Explore tes √©motions et transforme ta vie ūüēä

(62) Ne plus subir ses journées

(62) Ne plus subir ses journées

20min |29/05/2024|

28

Play

Description

Dans cet √©pisode, je t'invite √† plonger au cŇďur des √©motions li√©es au temps : le temps qui file, notre capacit√© √† savourer chaque instant, anticiper l'avenir ou rester coinc√© dans des souvenirs pass√©s.


Je partage avec toi mon parcours émotionnel des dernières années.

Mon objectif? √Čveiller des r√©flexions et t'accompagner sur ton propre cheminement personnel.


Bonne écoute


Le lien pour l'episode "J'ai pas le temps" qui lui traite du rapport entre stress et temps.


- - - - - - - - - - - - - - -


Je suis Loubna Lamri, thérapeute psycho-corporel, spécialisée en gestion émotionnelle.


Inscris-toi à ma newsletter pour recevoir chaque semaine mes partages et astuces pour miux gérer tes émotions au quotidien et rester informé des prochains événements que je propose: ma newsletter Apaisée


Suis -moi sur instagram

ou sur Linkedin

Et consulte mon site internet pour savoir comment je peux t'accompagner avec tes émotions et ton histoire.


Tu veux aller plus loin:

T√©l√©charge gratuitement mon nouveau guide 3 cl√©s essentielles pour Ma√ģtriser tes √Čmotions et Booster ta confiance en toi, en cliquant ici


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bienvenue dans Prends une pause, le podcast pour apaiser, √©clairer et transformer tes √©motions. Dans un monde o√Ļ tout va vite, o√Ļ les pressions et les attentes p√®sent lourd, il est temps de ralentir, de respirer profond√©ment et de plonger au cŇďur de toi-m√™me. Je suis Loubna, th√©rapeute psychocorporelle et je serai ton guide dans ce voyage int√©rieur. Chaque √©pisode est une invitation √† plonger en toi, √† √©couter ce que ton corps, ton cŇďur et tes √©motions ont √† te dire. Nous d√©couvrirons ensemble des strat√©gies et des outils pour une gestion √©motionnelle √©clair√©e et lib√©ratrice. Pr√©pare-toi √† √™tre accompagn√© dans une introspection profonde, √† r√©v√©ler la beaut√© de ta sensibilit√© et √† vivre en harmonie avec chaque facette de ton √™tre. Parce que dans le calme de cette pause se trouve la cl√© de ta transformation personnelle. Alors prends une grande inspiration, installe-toi confortablement et pr√©pare-toi √† faire une pause bien m√©rit√©e. Hello √† tous, j'esp√®re que vous allez bien. Bienvenue sur ce nouvel √©pisode. Un √©pisode de podcast tr√®s spontan√©. Il m'est venu un peu... Si tu me suis un peu sur Instagram, j'avais eu une r√©flexion par rapport au temps et √† la temporalit√© de fa√ßon g√©n√©rale. √áa m'a beaucoup questionn√©e, je vais t'expliquer un petit peu pourquoi. Et √ßa m'a surtout donn√© envie, l√†, j'avais quelques minutes devant moi, d'enregistrer ce podcast. Puisque, √† la base, il n'y avait pas d'√©pisode. J'ai eu une semaine... Quoi ? J'ai un... J'ai eu un mois de mai assez charg√©, professionnellement parlant, et du coup, en fait, je n'avais pas pr√©vu d'√©pisode pour cette semaine. Et justement, ma r√©flexion de lundi a fait que j'enregistre aujourd'hui cet √©pisode. Alors pour la petite anecdote, dans les tout premiers √©pisodes que j'ai fait, j'ai d√©j√† enregistr√© un √©pisode sur le sujet du temps. Il s'appelle J'ai pas le temps Donc il va √™tre diff√©rent de ce que j'ai envie de dire aujourd'hui. Donc si tu as envie de l'√©couter, je remettrai le lien de cet √©pisode dans le descriptif de ce podcast. Dans l'√©pisode en question J'ai pas le temps je parlais vraiment de cette notion... √† force de dire j'ai pas le temps, le stress que √ßa peut g√©n√©rer en nous, et je donnais pas mal d'astuces aussi pour justement essayer d'√™tre plus cl√©ment, cl√©mente par rapport au temps, et retrouver un peu cette s√©r√©nit√©, donc je parle beaucoup de stress, d'anxi√©t√© par rapport √† la notion de temps. Donc l√† √ßa va √™tre un peu diff√©rent. Cet √©pisode est surtout voil√†, j'ai envie de te partager mon point de vue, comme √† chaque fois, bien s√Ľr, dans ce podcast, l'id√©e c'est je te partage ma v√©rit√©, mon point de vue, qui n'est que le mien, bien s√Ľr. Et c'est juste pour te faire peut-√™tre r√©fl√©chir, te faire voir les choses autrement. Et en l'occurrence, cet √©pisode, c'est vraiment √ßa. C'est des questions que moi, je me suis pos√©es. J'ai eu des r√©ponses, mais elles ne sont pas finies. Et en fait, j'ai juste envie de te les partager. Alors, comment m'est venu vraiment cet √©pisode ? J'√©tais, comme tous les lundis ces derniers temps, chez l'orthophoniste avec mon fils. Pour mon fils en tout cas, je l'attendais dans la salle d'attente et je r√©fl√©chissais justement √† ma semaine. C'√©tait lundi, je r√©fl√©chissais un peu au d√©roul√© de la semaine. Parce qu'en fait, j'ai eu un mois de mai qui √©tait tr√®s charg√© comme je vous le disais. Je venais de rentrer surtout, je ne m'√©tais pas pos√©e sur la semaine. Je venais de rentrer d'une semaine o√Ļ je supervisais la formation de breathwork de Lucille √† Live Breathwork. Et le week-end, j'avais encha√ģn√© aussi avec ma formation de psychoth√©rapie. Enfin bref, donc en fait, j'ai pas eu une seconde pour regarder ni mon agenda, ni mon organisation, rien du tout. Et en fait, je me suis rendue compte que j'ai surtout fait le rapprochement avec ma vie d'avant, donc il y a d√©j√† plusieurs ann√©es maintenant. Et j'√©tais plut√īt sereine en fait, √† l'id√©e juste de me dire, bon on est lundi, je vais regarder un peu ce qui se passe dans ma semaine. J'√©tais un peu fatigu√©e, mais je n'√©tais pas non plus √©puis√©e. Fatigu√©e comme tout le monde, je n'ai pas arr√™t√©. En plus, mentalement, j'√©tais aussi tr√®s pr√©sente. Mais je n'√©tais pas non plus √©puis√©e. Et donc, √ßa m'a interpell√©e par rapport √† comment je vivais avant avec cette notion de temps et de temporalit√©. Je faisais partie des personnes qui, d√®s que je me levais le matin, j'avais qu'une seule h√Ęte, c'√©tait d'arriver le soir. d'avoir fini avec ma journ√©e. J'√©tais aussi de celle qui, d√®s le lundi matin, √©tait press√©e d'arriver au week-end. Et j'√©tais aussi de celle qui regardait sans cesse quand est-ce qu'√©taient ses vacances, ses prochaines vacances. Et donc j'avais toujours h√Ęte que les semaines passent, que les semaines d√©filent pour arriver enfin aux vacances. Voil√†, j'√©tais de ces personnes-l√†, donc le temps d√©j√† avait... J'√©tais toujours press√©e que le temps passe, en fait. Et j'avais cette impression surtout de subir le temps. C'est toujours en train de subir les jours, les semaines, les heures, voire m√™me. Alors il faut aussi que je remette dans le contexte, j'√©tais une tr√®s tr√®s grande anxieuse. Et alors je ne sais pas si c'est n√©cessaire de dire, l'anxi√©t√© c'est aussi autre chose que le stress. L'anxi√©t√©, la vraie, c'est un m√©lange d'√©motions qu'on n'identifie pas et en fait... Il y a tellement d'√©motions m√©lang√©es qu'on ne sait plus ce que c'est, √ßa se transforme bien souvent en anxi√©t√©. L√† je r√©duis ce terme-l√†, mais en gros c'est √ßa. J'√©tais quelqu'un de tr√®s anxieuse, alors par moments j'ai des remont√©es que je sais totalement g√©rer aujourd'hui. Et dans l'occurrence, j'avais vraiment cette impression de subir le temps. Donc, ce n'est pas pour rien que je parle d'anxi√©t√© et donc d'√©motion aussi, parce que je me suis rendu compte qu'en fait, qu'est-ce qui s'est pass√© pour moi ? Pourquoi aujourd'hui, ma perception est tr√®s, tr√®s, tr√®s diff√©rente, vraiment, de la temporalit√©, du temps qui passe par rapport √† il y a une dizaine d'ann√©es ? Tout simplement parce que je me suis occup√©e de mes √©motions. Vraiment, c'est aussi simple que √ßa. Aujourd'hui, je pense que je te partage clairement, vraiment, une prise de conscience personnelle encore et encore. C'est-√†-dire que, vous savez, comme ces couches, √† chaque fois, je suis all√©e dans une couche un peu plus profonde de compr√©hension, en me disant, ah oui, en fait, je me suis occup√©e de mes √©motions, bien s√Ľr de blessures, voire de traumas. et en fait aujourd'hui le temps est beaucoup plus serein j'ai ce rapport au temps qui est beaucoup plus serein est vraiment le mot je suis tr√®s apais√©e par rapport au temps qui passe pourtant je vieillis et je pense que j'aime me voir vieillir les journ√©es qui passent alors bien s√Ľr j'ai fait √©norm√©ment de changements dans ma vie j'ai chang√© de boulot, j'ai chang√© de carri√®re professionnelle, j'ai chang√© de ville j'ai chang√© beaucoup de choses dans ma vie mais ces changements aussi ont... √©tait possible parce que j'ai pris en charge mes √©motions. Tout √ßa a fait qu'aujourd'hui, m√™me le matin, je suis heureuse. Alors, je ne dis pas que c'est tous les jours. Bien s√Ľr, il y a des jours o√Ļ j'ai juste une envie, c'est d'arriver le soir pour me retrouver dans le lit. Je suis humaine. Mais en tout cas, la plupart du temps, je suis heureuse de me lever. Je suis heureuse de... de passer la journ√©e, de me projeter dans la journ√©e qui va arriver en sachant ce que je vais y faire, ou pas, des fois je ne fais rien, et je suis heureuse aussi. Mais en tout cas, ce rapport au temps a √©norm√©ment chang√© pour moi, et je sais que ce que je dis l√† va r√©sonner √©norm√©ment aupr√®s de certains et de certaines, parce que c'est quelque chose que je retrouve beaucoup chez mes clients, ou m√™me mes amis, les gens qui m'entourent, cette notion de temps et comment on... On subit au final, vraiment subir est le mot tr√®s appropri√©, subir le temps. Et aujourd'hui, j'ai juste envie que tu prennes conscience. Est-ce que tu subis le temps ou pas ? Ou est-ce qu'au contraire, voil√†, t'es OK avec le temps qui passe ? M√™me si, bien s√Ľr... On n'a pas envie de vieillir dans l'absolu, mais il y a une esp√®ce de cl√©mence, de s√©r√©nit√© en tout cas par rapport au temps qui passe, de journ√©e qui passe. On a cette impression surtout, voil√†, surtout cette question, est-ce que tu as cette sensation de profiter du temps, de savourer, pas chaque seconde, parce que ce n'est pas possible, mais en tout cas, le sentiment d'aimer. tes journ√©es, d'aimer tes semaines, en tout cas terminer, peut-√™tre on va partir sur la semaine, terminer tes semaines avec un sentiment de satisfaction. Comme je le disais, c'est vrai que je fais beaucoup le lien aujourd'hui avec notre √©tat √©motionnel, nos √©motions, puisque notre perception du temps peut v√©ritablement varier selon... notre √©tat √©motionnel du moment. Parce que vraiment, je me suis questionn√©e pourquoi certaines journ√©es semblent interminables, o√Ļ t'en peux plus, t'as juste envie que √ßa se termine, et d'autres qui passent comme un √©clair, o√Ļ tu les vois m√™me pas passer. Le lien aussi que j'ai fait avec mes √©motions, nos √©motions, en tout cas je parle pour moi avec un peu la mise au point que j'ai eue avec moi-m√™me, j'ai envie de dire, c'est que les souvenirs, les souvenirs √©motionnels, les blessures √©motionnelles du pass√©, les souvenirs du pass√© on va dire, peuvent nous emprisonner dans le temps. C'est cette impression qu'on peut avoir d'√™tre coinc√©, d'√™tre bloqu√© dans sa vie. Souvent √ßa vient de blessures √©motionnelles, d'√©motions. qu'on n'a pas r√©solues, et qui nous donne cette impression d'√™tre bloqu√©es. Moi, en tout cas, j'ai eu longtemps cette impression d'√™tre... J'avais l'impression de faire du surplace, et ce sentiment d'√™tre bloqu√©e int√©rieurement. Pourtant, dans l'absolu, je le dis toujours, on peut tout faire. Je me disais que je n'√©tais pas moins bien qu'une autre pour √©ventuellement changer de carri√®re, ou m√™me ne serait-ce que rencontrer quelqu'un. mais j'avais quand m√™me cette sensation d'√™tre bloqu√©e, et m√™me au-del√† des relations, m√™me vis-√†-vis de moi-m√™me, j'avais l'impression de ne me sentir pas bien int√©rieurement, d'√™tre bloqu√©e sur quelque chose, mais je n'arrivais pas √† identifier. L'autre lien aussi que je fais, j'en parle tr√®s souvent, nos peurs, surtout la peur de l'inconnu, qui joue un grand r√īle sur notre √©tat √©motionnel, bien s√Ľr. Et c'est vrai que le temps qui passe, en tout cas, le fait d'anticiper peut-√™tre le futur temps, on va dire, √ßa nous g√©n√®re encore plus de peur. Surtout si les peurs sont quelque chose qui nous paralyse, qui nous t√©tanise et qu'on n'a pas r√©solu certaines choses. Les peurs peuvent √™tre tr√®s tr√®s pr√©sentes, surtout comme je l'ai dit, cette peur de l'inconnu. √áa peut √™tre plein d'autres peurs aussi. Et √ßa joue aussi sur comment on appr√©cie le moment pr√©sent, parce que quand on vit apeur√©, effray√©, m√™me anxieux, parce que l'anxi√©t√© c'est beaucoup de peur, comme j'ai pu conna√ģtre, on n'appr√©cie pas forc√©ment nos journ√©es ou nos semaines, on a juste envie d'aller se coucher, de dormir, et juste ne plus rien supporter de la journ√©e. Il y a aussi cette question que je trouve tr√®s fondamentale, que je me suis pos√©e. et qui a moi j'ai ma propre r√©ponse mais j'avais juste envie de te la poser peut-√™tre te questionner aussi c'est pourquoi sommes-nous constamment press√©s √ßa apporte vraiment du stress en fait, le stress du temps qui passe. C'est quelque chose qui est pr√©sent, c'est surtout d√Ľ en fait √† notre condition humaine, puisqu'on a une finitude, on est des √™tres qui allons conna√ģtre une fin. Et je pense que ce stress vient beaucoup aussi de √ßa. Et alors, est-ce que c'est pour √ßa que nous sommes constamment press√©s ou pas ? Voil√†, c'est une question que je te pose, parce que je me la suis pos√©e, parce qu'en me demandant √ßa, pourquoi est-ce que je suis constamment press√©e, c'est aussi en sachant qu'il y a une fin, parce que je pense que c'est la seule chose pour laquelle on a une certitude dans la vie, c'est qu'un jour ou l'autre on va mourir et que notre vie aura une fin. C'est la seule certitude qu'on a sur cette terre, en tout cas selon moi. Et en sachant √ßa, pourquoi au final √™tre press√© ? Pourquoi pas au contraire appr√©cier ces minutes, ces instants qui passent, puisqu'on sait qu'on ne pourra pas revenir en arri√®re et qu'on ne pourra pas forc√©ment de fa√ßon mat√©rielle bien s√Ľr recommencer. Apr√®s moi je crois aussi √† des vies au-del√†, mais en tout cas de point de vue ici dans notre incarnation d'humain, pourquoi ne pas se dire au final, profite de chaque instant. Je pense que ces questionnements sont tr√®s philosophiques, j'entends bien, mais ils soul√®vent beaucoup ces questions de traumatisme, de blessure √©motionnelle. Parce que c'est vrai que quand on a √©t√© bloqu√© √† un moment donn√©, parce que c'est ce qui se passe, je parle de trauma, parce que quand on parle d'√©motion, on parle aussi de traumatisme. Mais m√™me une √©motion qui a √©t√© mal v√©cue, un traumatisme, une grosse blessure √©motionnelle. √Ä un moment donn√©, en fait, le temps s'est fig√©, s'est arr√™t√© √† ce moment-l√†, puisqu'on a re√ßu un choc, quelque chose qui nous a marqu√©. Et du coup, on a cette impression d'urgence parce qu'on a connu quelque chose qui nous a fait tr√®s, tr√®s peur. En gros, voil√† un peu les deux, trois questions que je me suis pos√©es, en tout cas, je me suis pos√©es avec moi, comme je dis, avec moi-m√™me. Et justement, j'avais envie de te partager comment j'en suis arriv√©e l√†. Bien s√Ľr que je continue toujours, mon chemin n'est absolument pas termin√©, surtout face √† l'anxi√©t√©, au stress, etc. Et m√™me aux √©motions, c'est toujours tr√®s pr√©sent, mais justement, je m'am√©liore, j'√©volue, j'apprends. Et en tout cas, pour en arriver d√©j√† d'il y a dix ans √† maintenant, il s'est pass√© beaucoup de choses. Et vraiment, ce que j'ai envie de te partager, c'est ce que je partage tout le temps, mais c'est tellement simple que... Je ne sais pas si on me croit, mais c'est vraiment... possible pour tout le monde, parce que si je l'ai fait, tout le monde peut le faire, croyez-moi. Mais en tout cas, une des cl√©s pour moi, √ßa a √©t√© de me reconnecter √† moi-m√™me. Donc √ßa veut dire quoi ? Se reconnecter √† moi-m√™me, c'est je me suis reconnect√©e √† mes ressentis et √† mon corps. Tout √ßa, cette reconnexion √† mes ressentis physiques, √† mes ressentis corporels, m'ont permis aussi d'apaiser le mental. Parce que ce qui se passe avec nos √©motions, c'est que certes, les √©motions c'est tr√®s corporel, mais quand on a une √©motion, tout de suite, il y a le syst√®me nerveux qui rentre en ligne de compte, c'est tr√®s li√©, bien s√Ľr, le cerveau et les √©motions. Et en fait... on se raconte beaucoup d'histoires sur ce qu'on ressent, et en fait, apr√®s que les √©motions soient pass√©es, au final, c'est aussi notre t√™te qui nous cr√©e beaucoup d'histoires. Et le fait de se reconnecter √† ces sensations, √ßa permet d√©j√†, dans un premier temps, d'apaiser le mental, d'y voir un peu plus clair, d'√™tre un peu plus serein, un peu plus calme. Donc √ßa a vraiment √©t√©, moi, ma cl√© de sortie, ma premi√®re cl√© pour d√©j√† m'apaiser, me calmer. comme je le disais par rapport √† l'anxi√©t√©, et aussi du coup par rapport au temps, je subissais de moins en moins le temps, j'√©tais d'une certaine fa√ßon de plus en plus apais√©e. Ensuite, la deuxi√®me √©tape, √ßa a √©t√© d'introspecter. √áa veut dire quoi introspecter ? √áa veut dire aller questionner ce qu'on ressent, nos √©motions, ce qui se passe √† l'int√©rieur de nous, ce qui se passe dans notre t√™te aussi, tout ce qu'on peut se raconter et qui n'est pas vrai. La plupart du temps, ce n'est pas vrai. Ou en tout cas, on a cru que c'√©tait vrai √† un moment donn√©, mais aujourd'hui, on per√ßoit que ce n'est plus trop la v√©rit√©. Donc, √ßa va √™tre parler de ses √©motions d'aujourd'hui pour revisiter ses √©motions d'hier, qui en tout cas n'ont pas √©t√© r√©solus, qui n'ont pas √©t√© accueillis, entendus. pour enfin se lib√©rer de ces √©motions-l√†. C'est √ßa la lib√©ration √©motionnelle aussi. Et √ßa passe par l'introspection. La premi√®re phase pour pouvoir lib√©rer quoi que ce soit, c'est d√©j√† prendre conscience qu'il se passe quelque chose. Donc c'est prendre le temps d'√©couter, d'observer ce qui se passe √† l'int√©rieur de nous. Et tout √ßa, √ßa peut √™tre fait dans la douceur. Moi, en tout cas, c'est comme √ßa que je l'ai v√©cu. Voil√†, dans la douceur. En prenant le temps aussi, la notion de temps. est importante aussi, on n'a pas besoin de se violenter pour aller introspecter, revisiter des √©motions qui nous ont boulevers√©es, on peut prendre le temps. Voil√†, donc moi √ßa a √©t√© les deux phases importantes, je voulais te partager aussi comment j'en suis arriv√©e l√†, puisque √ßa fait partie aussi de tout ce cheminement philosophique, tous ces questionnements que j'ai eus lundi. Voil√†, j'en ai termin√© pour cet √©pisode. Je me rends compte qu'il fait quasiment 17 minutes. Je pensais que j'allais tenir 5 minutes parce que vraiment, je voulais juste d√©poser un peu ma pens√©e et deux, trois questions pour toi. Bon, au final, voil√†. J'esp√®re que √ßa t'a plu et surtout que √ßa peut t'apporter quelque chose, que √ßa a pu... Voil√†, il y a des choses qui ont r√©sonn√© ou pas, t'ont questionn√©. Tout √ßa pour le m√™me but, voil√†, √©veiller un peu ton champ de conscience, te faire voir peut-√™tre les choses un peu diff√©remment, un autre angle. pour justement te sentir un peu plus apais√©e. Si tu as envie de poursuivre avec moi un peu sur cette lanc√©e de partage, aussi d'astuces que je donne et toutes mes connaissances aussi que je partage, alors il y a trois fa√ßons de le faire. La premi√®re, la meilleure selon moi, c'est d'abonner √† ma newsletter qui s'appelle Apaiser justement. Je te mets le lien pour t'y abonner dans le descriptif de ce podcast. Chaque semaine, le mercredi, avec le podcast, je t'envoie une newsletter dans laquelle je partage un peu la pens√©e de la semaine, avec aussi les quelques actualit√©s que je peux avoir, souvent des s√©ances de groupe ou en individuel. Et surtout, je te partage pas mal de cl√©s, des outils pour que tu puisses avancer sereinement avec tes √©motions. la deuxi√®me fa√ßon aussi si tu as envie de continuer avec moi c'est de t'abonner sur Instagram je suis assez pr√©sente et aussi sur LinkedIn aujourd'hui si tu as envie de t'abonner et venir discuter avec moi c'est avec grand plaisir et la troisi√®me je suis donc th√©rapeute psychocorporelle en tant que comme pratique j'ai le breastwork la sophrologie et la m√©ditation je donne des ateliers chaque mois souvent √† Bordeaux et aussi en ligne et √©galement des s√©ances individuelles donc si tu as envie de poursuivre un peu ce cheminement √† mes c√īt√©s je te laisse aussi mon site internet dans le descriptif si tu as envie de jeter un oeil sur tout ce que je peux proposer voil√† en tout cas merci encore de m'avoir √©cout√© je te souhaite une tr√®s belle journ√©e une belle soir√©e quand tu m'√©coutes je te dis √† tr√®s bient√īt pour un nouvel √©pisode

Description

Dans cet √©pisode, je t'invite √† plonger au cŇďur des √©motions li√©es au temps : le temps qui file, notre capacit√© √† savourer chaque instant, anticiper l'avenir ou rester coinc√© dans des souvenirs pass√©s.


Je partage avec toi mon parcours émotionnel des dernières années.

Mon objectif? √Čveiller des r√©flexions et t'accompagner sur ton propre cheminement personnel.


Bonne écoute


Le lien pour l'episode "J'ai pas le temps" qui lui traite du rapport entre stress et temps.


- - - - - - - - - - - - - - -


Je suis Loubna Lamri, thérapeute psycho-corporel, spécialisée en gestion émotionnelle.


Inscris-toi à ma newsletter pour recevoir chaque semaine mes partages et astuces pour miux gérer tes émotions au quotidien et rester informé des prochains événements que je propose: ma newsletter Apaisée


Suis -moi sur instagram

ou sur Linkedin

Et consulte mon site internet pour savoir comment je peux t'accompagner avec tes émotions et ton histoire.


Tu veux aller plus loin:

T√©l√©charge gratuitement mon nouveau guide 3 cl√©s essentielles pour Ma√ģtriser tes √Čmotions et Booster ta confiance en toi, en cliquant ici


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bienvenue dans Prends une pause, le podcast pour apaiser, √©clairer et transformer tes √©motions. Dans un monde o√Ļ tout va vite, o√Ļ les pressions et les attentes p√®sent lourd, il est temps de ralentir, de respirer profond√©ment et de plonger au cŇďur de toi-m√™me. Je suis Loubna, th√©rapeute psychocorporelle et je serai ton guide dans ce voyage int√©rieur. Chaque √©pisode est une invitation √† plonger en toi, √† √©couter ce que ton corps, ton cŇďur et tes √©motions ont √† te dire. Nous d√©couvrirons ensemble des strat√©gies et des outils pour une gestion √©motionnelle √©clair√©e et lib√©ratrice. Pr√©pare-toi √† √™tre accompagn√© dans une introspection profonde, √† r√©v√©ler la beaut√© de ta sensibilit√© et √† vivre en harmonie avec chaque facette de ton √™tre. Parce que dans le calme de cette pause se trouve la cl√© de ta transformation personnelle. Alors prends une grande inspiration, installe-toi confortablement et pr√©pare-toi √† faire une pause bien m√©rit√©e. Hello √† tous, j'esp√®re que vous allez bien. Bienvenue sur ce nouvel √©pisode. Un √©pisode de podcast tr√®s spontan√©. Il m'est venu un peu... Si tu me suis un peu sur Instagram, j'avais eu une r√©flexion par rapport au temps et √† la temporalit√© de fa√ßon g√©n√©rale. √áa m'a beaucoup questionn√©e, je vais t'expliquer un petit peu pourquoi. Et √ßa m'a surtout donn√© envie, l√†, j'avais quelques minutes devant moi, d'enregistrer ce podcast. Puisque, √† la base, il n'y avait pas d'√©pisode. J'ai eu une semaine... Quoi ? J'ai un... J'ai eu un mois de mai assez charg√©, professionnellement parlant, et du coup, en fait, je n'avais pas pr√©vu d'√©pisode pour cette semaine. Et justement, ma r√©flexion de lundi a fait que j'enregistre aujourd'hui cet √©pisode. Alors pour la petite anecdote, dans les tout premiers √©pisodes que j'ai fait, j'ai d√©j√† enregistr√© un √©pisode sur le sujet du temps. Il s'appelle J'ai pas le temps Donc il va √™tre diff√©rent de ce que j'ai envie de dire aujourd'hui. Donc si tu as envie de l'√©couter, je remettrai le lien de cet √©pisode dans le descriptif de ce podcast. Dans l'√©pisode en question J'ai pas le temps je parlais vraiment de cette notion... √† force de dire j'ai pas le temps, le stress que √ßa peut g√©n√©rer en nous, et je donnais pas mal d'astuces aussi pour justement essayer d'√™tre plus cl√©ment, cl√©mente par rapport au temps, et retrouver un peu cette s√©r√©nit√©, donc je parle beaucoup de stress, d'anxi√©t√© par rapport √† la notion de temps. Donc l√† √ßa va √™tre un peu diff√©rent. Cet √©pisode est surtout voil√†, j'ai envie de te partager mon point de vue, comme √† chaque fois, bien s√Ľr, dans ce podcast, l'id√©e c'est je te partage ma v√©rit√©, mon point de vue, qui n'est que le mien, bien s√Ľr. Et c'est juste pour te faire peut-√™tre r√©fl√©chir, te faire voir les choses autrement. Et en l'occurrence, cet √©pisode, c'est vraiment √ßa. C'est des questions que moi, je me suis pos√©es. J'ai eu des r√©ponses, mais elles ne sont pas finies. Et en fait, j'ai juste envie de te les partager. Alors, comment m'est venu vraiment cet √©pisode ? J'√©tais, comme tous les lundis ces derniers temps, chez l'orthophoniste avec mon fils. Pour mon fils en tout cas, je l'attendais dans la salle d'attente et je r√©fl√©chissais justement √† ma semaine. C'√©tait lundi, je r√©fl√©chissais un peu au d√©roul√© de la semaine. Parce qu'en fait, j'ai eu un mois de mai qui √©tait tr√®s charg√© comme je vous le disais. Je venais de rentrer surtout, je ne m'√©tais pas pos√©e sur la semaine. Je venais de rentrer d'une semaine o√Ļ je supervisais la formation de breathwork de Lucille √† Live Breathwork. Et le week-end, j'avais encha√ģn√© aussi avec ma formation de psychoth√©rapie. Enfin bref, donc en fait, j'ai pas eu une seconde pour regarder ni mon agenda, ni mon organisation, rien du tout. Et en fait, je me suis rendue compte que j'ai surtout fait le rapprochement avec ma vie d'avant, donc il y a d√©j√† plusieurs ann√©es maintenant. Et j'√©tais plut√īt sereine en fait, √† l'id√©e juste de me dire, bon on est lundi, je vais regarder un peu ce qui se passe dans ma semaine. J'√©tais un peu fatigu√©e, mais je n'√©tais pas non plus √©puis√©e. Fatigu√©e comme tout le monde, je n'ai pas arr√™t√©. En plus, mentalement, j'√©tais aussi tr√®s pr√©sente. Mais je n'√©tais pas non plus √©puis√©e. Et donc, √ßa m'a interpell√©e par rapport √† comment je vivais avant avec cette notion de temps et de temporalit√©. Je faisais partie des personnes qui, d√®s que je me levais le matin, j'avais qu'une seule h√Ęte, c'√©tait d'arriver le soir. d'avoir fini avec ma journ√©e. J'√©tais aussi de celle qui, d√®s le lundi matin, √©tait press√©e d'arriver au week-end. Et j'√©tais aussi de celle qui regardait sans cesse quand est-ce qu'√©taient ses vacances, ses prochaines vacances. Et donc j'avais toujours h√Ęte que les semaines passent, que les semaines d√©filent pour arriver enfin aux vacances. Voil√†, j'√©tais de ces personnes-l√†, donc le temps d√©j√† avait... J'√©tais toujours press√©e que le temps passe, en fait. Et j'avais cette impression surtout de subir le temps. C'est toujours en train de subir les jours, les semaines, les heures, voire m√™me. Alors il faut aussi que je remette dans le contexte, j'√©tais une tr√®s tr√®s grande anxieuse. Et alors je ne sais pas si c'est n√©cessaire de dire, l'anxi√©t√© c'est aussi autre chose que le stress. L'anxi√©t√©, la vraie, c'est un m√©lange d'√©motions qu'on n'identifie pas et en fait... Il y a tellement d'√©motions m√©lang√©es qu'on ne sait plus ce que c'est, √ßa se transforme bien souvent en anxi√©t√©. L√† je r√©duis ce terme-l√†, mais en gros c'est √ßa. J'√©tais quelqu'un de tr√®s anxieuse, alors par moments j'ai des remont√©es que je sais totalement g√©rer aujourd'hui. Et dans l'occurrence, j'avais vraiment cette impression de subir le temps. Donc, ce n'est pas pour rien que je parle d'anxi√©t√© et donc d'√©motion aussi, parce que je me suis rendu compte qu'en fait, qu'est-ce qui s'est pass√© pour moi ? Pourquoi aujourd'hui, ma perception est tr√®s, tr√®s, tr√®s diff√©rente, vraiment, de la temporalit√©, du temps qui passe par rapport √† il y a une dizaine d'ann√©es ? Tout simplement parce que je me suis occup√©e de mes √©motions. Vraiment, c'est aussi simple que √ßa. Aujourd'hui, je pense que je te partage clairement, vraiment, une prise de conscience personnelle encore et encore. C'est-√†-dire que, vous savez, comme ces couches, √† chaque fois, je suis all√©e dans une couche un peu plus profonde de compr√©hension, en me disant, ah oui, en fait, je me suis occup√©e de mes √©motions, bien s√Ľr de blessures, voire de traumas. et en fait aujourd'hui le temps est beaucoup plus serein j'ai ce rapport au temps qui est beaucoup plus serein est vraiment le mot je suis tr√®s apais√©e par rapport au temps qui passe pourtant je vieillis et je pense que j'aime me voir vieillir les journ√©es qui passent alors bien s√Ľr j'ai fait √©norm√©ment de changements dans ma vie j'ai chang√© de boulot, j'ai chang√© de carri√®re professionnelle, j'ai chang√© de ville j'ai chang√© beaucoup de choses dans ma vie mais ces changements aussi ont... √©tait possible parce que j'ai pris en charge mes √©motions. Tout √ßa a fait qu'aujourd'hui, m√™me le matin, je suis heureuse. Alors, je ne dis pas que c'est tous les jours. Bien s√Ľr, il y a des jours o√Ļ j'ai juste une envie, c'est d'arriver le soir pour me retrouver dans le lit. Je suis humaine. Mais en tout cas, la plupart du temps, je suis heureuse de me lever. Je suis heureuse de... de passer la journ√©e, de me projeter dans la journ√©e qui va arriver en sachant ce que je vais y faire, ou pas, des fois je ne fais rien, et je suis heureuse aussi. Mais en tout cas, ce rapport au temps a √©norm√©ment chang√© pour moi, et je sais que ce que je dis l√† va r√©sonner √©norm√©ment aupr√®s de certains et de certaines, parce que c'est quelque chose que je retrouve beaucoup chez mes clients, ou m√™me mes amis, les gens qui m'entourent, cette notion de temps et comment on... On subit au final, vraiment subir est le mot tr√®s appropri√©, subir le temps. Et aujourd'hui, j'ai juste envie que tu prennes conscience. Est-ce que tu subis le temps ou pas ? Ou est-ce qu'au contraire, voil√†, t'es OK avec le temps qui passe ? M√™me si, bien s√Ľr... On n'a pas envie de vieillir dans l'absolu, mais il y a une esp√®ce de cl√©mence, de s√©r√©nit√© en tout cas par rapport au temps qui passe, de journ√©e qui passe. On a cette impression surtout, voil√†, surtout cette question, est-ce que tu as cette sensation de profiter du temps, de savourer, pas chaque seconde, parce que ce n'est pas possible, mais en tout cas, le sentiment d'aimer. tes journ√©es, d'aimer tes semaines, en tout cas terminer, peut-√™tre on va partir sur la semaine, terminer tes semaines avec un sentiment de satisfaction. Comme je le disais, c'est vrai que je fais beaucoup le lien aujourd'hui avec notre √©tat √©motionnel, nos √©motions, puisque notre perception du temps peut v√©ritablement varier selon... notre √©tat √©motionnel du moment. Parce que vraiment, je me suis questionn√©e pourquoi certaines journ√©es semblent interminables, o√Ļ t'en peux plus, t'as juste envie que √ßa se termine, et d'autres qui passent comme un √©clair, o√Ļ tu les vois m√™me pas passer. Le lien aussi que j'ai fait avec mes √©motions, nos √©motions, en tout cas je parle pour moi avec un peu la mise au point que j'ai eue avec moi-m√™me, j'ai envie de dire, c'est que les souvenirs, les souvenirs √©motionnels, les blessures √©motionnelles du pass√©, les souvenirs du pass√© on va dire, peuvent nous emprisonner dans le temps. C'est cette impression qu'on peut avoir d'√™tre coinc√©, d'√™tre bloqu√© dans sa vie. Souvent √ßa vient de blessures √©motionnelles, d'√©motions. qu'on n'a pas r√©solues, et qui nous donne cette impression d'√™tre bloqu√©es. Moi, en tout cas, j'ai eu longtemps cette impression d'√™tre... J'avais l'impression de faire du surplace, et ce sentiment d'√™tre bloqu√©e int√©rieurement. Pourtant, dans l'absolu, je le dis toujours, on peut tout faire. Je me disais que je n'√©tais pas moins bien qu'une autre pour √©ventuellement changer de carri√®re, ou m√™me ne serait-ce que rencontrer quelqu'un. mais j'avais quand m√™me cette sensation d'√™tre bloqu√©e, et m√™me au-del√† des relations, m√™me vis-√†-vis de moi-m√™me, j'avais l'impression de ne me sentir pas bien int√©rieurement, d'√™tre bloqu√©e sur quelque chose, mais je n'arrivais pas √† identifier. L'autre lien aussi que je fais, j'en parle tr√®s souvent, nos peurs, surtout la peur de l'inconnu, qui joue un grand r√īle sur notre √©tat √©motionnel, bien s√Ľr. Et c'est vrai que le temps qui passe, en tout cas, le fait d'anticiper peut-√™tre le futur temps, on va dire, √ßa nous g√©n√®re encore plus de peur. Surtout si les peurs sont quelque chose qui nous paralyse, qui nous t√©tanise et qu'on n'a pas r√©solu certaines choses. Les peurs peuvent √™tre tr√®s tr√®s pr√©sentes, surtout comme je l'ai dit, cette peur de l'inconnu. √áa peut √™tre plein d'autres peurs aussi. Et √ßa joue aussi sur comment on appr√©cie le moment pr√©sent, parce que quand on vit apeur√©, effray√©, m√™me anxieux, parce que l'anxi√©t√© c'est beaucoup de peur, comme j'ai pu conna√ģtre, on n'appr√©cie pas forc√©ment nos journ√©es ou nos semaines, on a juste envie d'aller se coucher, de dormir, et juste ne plus rien supporter de la journ√©e. Il y a aussi cette question que je trouve tr√®s fondamentale, que je me suis pos√©e. et qui a moi j'ai ma propre r√©ponse mais j'avais juste envie de te la poser peut-√™tre te questionner aussi c'est pourquoi sommes-nous constamment press√©s √ßa apporte vraiment du stress en fait, le stress du temps qui passe. C'est quelque chose qui est pr√©sent, c'est surtout d√Ľ en fait √† notre condition humaine, puisqu'on a une finitude, on est des √™tres qui allons conna√ģtre une fin. Et je pense que ce stress vient beaucoup aussi de √ßa. Et alors, est-ce que c'est pour √ßa que nous sommes constamment press√©s ou pas ? Voil√†, c'est une question que je te pose, parce que je me la suis pos√©e, parce qu'en me demandant √ßa, pourquoi est-ce que je suis constamment press√©e, c'est aussi en sachant qu'il y a une fin, parce que je pense que c'est la seule chose pour laquelle on a une certitude dans la vie, c'est qu'un jour ou l'autre on va mourir et que notre vie aura une fin. C'est la seule certitude qu'on a sur cette terre, en tout cas selon moi. Et en sachant √ßa, pourquoi au final √™tre press√© ? Pourquoi pas au contraire appr√©cier ces minutes, ces instants qui passent, puisqu'on sait qu'on ne pourra pas revenir en arri√®re et qu'on ne pourra pas forc√©ment de fa√ßon mat√©rielle bien s√Ľr recommencer. Apr√®s moi je crois aussi √† des vies au-del√†, mais en tout cas de point de vue ici dans notre incarnation d'humain, pourquoi ne pas se dire au final, profite de chaque instant. Je pense que ces questionnements sont tr√®s philosophiques, j'entends bien, mais ils soul√®vent beaucoup ces questions de traumatisme, de blessure √©motionnelle. Parce que c'est vrai que quand on a √©t√© bloqu√© √† un moment donn√©, parce que c'est ce qui se passe, je parle de trauma, parce que quand on parle d'√©motion, on parle aussi de traumatisme. Mais m√™me une √©motion qui a √©t√© mal v√©cue, un traumatisme, une grosse blessure √©motionnelle. √Ä un moment donn√©, en fait, le temps s'est fig√©, s'est arr√™t√© √† ce moment-l√†, puisqu'on a re√ßu un choc, quelque chose qui nous a marqu√©. Et du coup, on a cette impression d'urgence parce qu'on a connu quelque chose qui nous a fait tr√®s, tr√®s peur. En gros, voil√† un peu les deux, trois questions que je me suis pos√©es, en tout cas, je me suis pos√©es avec moi, comme je dis, avec moi-m√™me. Et justement, j'avais envie de te partager comment j'en suis arriv√©e l√†. Bien s√Ľr que je continue toujours, mon chemin n'est absolument pas termin√©, surtout face √† l'anxi√©t√©, au stress, etc. Et m√™me aux √©motions, c'est toujours tr√®s pr√©sent, mais justement, je m'am√©liore, j'√©volue, j'apprends. Et en tout cas, pour en arriver d√©j√† d'il y a dix ans √† maintenant, il s'est pass√© beaucoup de choses. Et vraiment, ce que j'ai envie de te partager, c'est ce que je partage tout le temps, mais c'est tellement simple que... Je ne sais pas si on me croit, mais c'est vraiment... possible pour tout le monde, parce que si je l'ai fait, tout le monde peut le faire, croyez-moi. Mais en tout cas, une des cl√©s pour moi, √ßa a √©t√© de me reconnecter √† moi-m√™me. Donc √ßa veut dire quoi ? Se reconnecter √† moi-m√™me, c'est je me suis reconnect√©e √† mes ressentis et √† mon corps. Tout √ßa, cette reconnexion √† mes ressentis physiques, √† mes ressentis corporels, m'ont permis aussi d'apaiser le mental. Parce que ce qui se passe avec nos √©motions, c'est que certes, les √©motions c'est tr√®s corporel, mais quand on a une √©motion, tout de suite, il y a le syst√®me nerveux qui rentre en ligne de compte, c'est tr√®s li√©, bien s√Ľr, le cerveau et les √©motions. Et en fait... on se raconte beaucoup d'histoires sur ce qu'on ressent, et en fait, apr√®s que les √©motions soient pass√©es, au final, c'est aussi notre t√™te qui nous cr√©e beaucoup d'histoires. Et le fait de se reconnecter √† ces sensations, √ßa permet d√©j√†, dans un premier temps, d'apaiser le mental, d'y voir un peu plus clair, d'√™tre un peu plus serein, un peu plus calme. Donc √ßa a vraiment √©t√©, moi, ma cl√© de sortie, ma premi√®re cl√© pour d√©j√† m'apaiser, me calmer. comme je le disais par rapport √† l'anxi√©t√©, et aussi du coup par rapport au temps, je subissais de moins en moins le temps, j'√©tais d'une certaine fa√ßon de plus en plus apais√©e. Ensuite, la deuxi√®me √©tape, √ßa a √©t√© d'introspecter. √áa veut dire quoi introspecter ? √áa veut dire aller questionner ce qu'on ressent, nos √©motions, ce qui se passe √† l'int√©rieur de nous, ce qui se passe dans notre t√™te aussi, tout ce qu'on peut se raconter et qui n'est pas vrai. La plupart du temps, ce n'est pas vrai. Ou en tout cas, on a cru que c'√©tait vrai √† un moment donn√©, mais aujourd'hui, on per√ßoit que ce n'est plus trop la v√©rit√©. Donc, √ßa va √™tre parler de ses √©motions d'aujourd'hui pour revisiter ses √©motions d'hier, qui en tout cas n'ont pas √©t√© r√©solus, qui n'ont pas √©t√© accueillis, entendus. pour enfin se lib√©rer de ces √©motions-l√†. C'est √ßa la lib√©ration √©motionnelle aussi. Et √ßa passe par l'introspection. La premi√®re phase pour pouvoir lib√©rer quoi que ce soit, c'est d√©j√† prendre conscience qu'il se passe quelque chose. Donc c'est prendre le temps d'√©couter, d'observer ce qui se passe √† l'int√©rieur de nous. Et tout √ßa, √ßa peut √™tre fait dans la douceur. Moi, en tout cas, c'est comme √ßa que je l'ai v√©cu. Voil√†, dans la douceur. En prenant le temps aussi, la notion de temps. est importante aussi, on n'a pas besoin de se violenter pour aller introspecter, revisiter des √©motions qui nous ont boulevers√©es, on peut prendre le temps. Voil√†, donc moi √ßa a √©t√© les deux phases importantes, je voulais te partager aussi comment j'en suis arriv√©e l√†, puisque √ßa fait partie aussi de tout ce cheminement philosophique, tous ces questionnements que j'ai eus lundi. Voil√†, j'en ai termin√© pour cet √©pisode. Je me rends compte qu'il fait quasiment 17 minutes. Je pensais que j'allais tenir 5 minutes parce que vraiment, je voulais juste d√©poser un peu ma pens√©e et deux, trois questions pour toi. Bon, au final, voil√†. J'esp√®re que √ßa t'a plu et surtout que √ßa peut t'apporter quelque chose, que √ßa a pu... Voil√†, il y a des choses qui ont r√©sonn√© ou pas, t'ont questionn√©. Tout √ßa pour le m√™me but, voil√†, √©veiller un peu ton champ de conscience, te faire voir peut-√™tre les choses un peu diff√©remment, un autre angle. pour justement te sentir un peu plus apais√©e. Si tu as envie de poursuivre avec moi un peu sur cette lanc√©e de partage, aussi d'astuces que je donne et toutes mes connaissances aussi que je partage, alors il y a trois fa√ßons de le faire. La premi√®re, la meilleure selon moi, c'est d'abonner √† ma newsletter qui s'appelle Apaiser justement. Je te mets le lien pour t'y abonner dans le descriptif de ce podcast. Chaque semaine, le mercredi, avec le podcast, je t'envoie une newsletter dans laquelle je partage un peu la pens√©e de la semaine, avec aussi les quelques actualit√©s que je peux avoir, souvent des s√©ances de groupe ou en individuel. Et surtout, je te partage pas mal de cl√©s, des outils pour que tu puisses avancer sereinement avec tes √©motions. la deuxi√®me fa√ßon aussi si tu as envie de continuer avec moi c'est de t'abonner sur Instagram je suis assez pr√©sente et aussi sur LinkedIn aujourd'hui si tu as envie de t'abonner et venir discuter avec moi c'est avec grand plaisir et la troisi√®me je suis donc th√©rapeute psychocorporelle en tant que comme pratique j'ai le breastwork la sophrologie et la m√©ditation je donne des ateliers chaque mois souvent √† Bordeaux et aussi en ligne et √©galement des s√©ances individuelles donc si tu as envie de poursuivre un peu ce cheminement √† mes c√īt√©s je te laisse aussi mon site internet dans le descriptif si tu as envie de jeter un oeil sur tout ce que je peux proposer voil√† en tout cas merci encore de m'avoir √©cout√© je te souhaite une tr√®s belle journ√©e une belle soir√©e quand tu m'√©coutes je te dis √† tr√®s bient√īt pour un nouvel √©pisode

Share

Embed

You may also like

Description

Dans cet √©pisode, je t'invite √† plonger au cŇďur des √©motions li√©es au temps : le temps qui file, notre capacit√© √† savourer chaque instant, anticiper l'avenir ou rester coinc√© dans des souvenirs pass√©s.


Je partage avec toi mon parcours émotionnel des dernières années.

Mon objectif? √Čveiller des r√©flexions et t'accompagner sur ton propre cheminement personnel.


Bonne écoute


Le lien pour l'episode "J'ai pas le temps" qui lui traite du rapport entre stress et temps.


- - - - - - - - - - - - - - -


Je suis Loubna Lamri, thérapeute psycho-corporel, spécialisée en gestion émotionnelle.


Inscris-toi à ma newsletter pour recevoir chaque semaine mes partages et astuces pour miux gérer tes émotions au quotidien et rester informé des prochains événements que je propose: ma newsletter Apaisée


Suis -moi sur instagram

ou sur Linkedin

Et consulte mon site internet pour savoir comment je peux t'accompagner avec tes émotions et ton histoire.


Tu veux aller plus loin:

T√©l√©charge gratuitement mon nouveau guide 3 cl√©s essentielles pour Ma√ģtriser tes √Čmotions et Booster ta confiance en toi, en cliquant ici


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bienvenue dans Prends une pause, le podcast pour apaiser, √©clairer et transformer tes √©motions. Dans un monde o√Ļ tout va vite, o√Ļ les pressions et les attentes p√®sent lourd, il est temps de ralentir, de respirer profond√©ment et de plonger au cŇďur de toi-m√™me. Je suis Loubna, th√©rapeute psychocorporelle et je serai ton guide dans ce voyage int√©rieur. Chaque √©pisode est une invitation √† plonger en toi, √† √©couter ce que ton corps, ton cŇďur et tes √©motions ont √† te dire. Nous d√©couvrirons ensemble des strat√©gies et des outils pour une gestion √©motionnelle √©clair√©e et lib√©ratrice. Pr√©pare-toi √† √™tre accompagn√© dans une introspection profonde, √† r√©v√©ler la beaut√© de ta sensibilit√© et √† vivre en harmonie avec chaque facette de ton √™tre. Parce que dans le calme de cette pause se trouve la cl√© de ta transformation personnelle. Alors prends une grande inspiration, installe-toi confortablement et pr√©pare-toi √† faire une pause bien m√©rit√©e. Hello √† tous, j'esp√®re que vous allez bien. Bienvenue sur ce nouvel √©pisode. Un √©pisode de podcast tr√®s spontan√©. Il m'est venu un peu... Si tu me suis un peu sur Instagram, j'avais eu une r√©flexion par rapport au temps et √† la temporalit√© de fa√ßon g√©n√©rale. √áa m'a beaucoup questionn√©e, je vais t'expliquer un petit peu pourquoi. Et √ßa m'a surtout donn√© envie, l√†, j'avais quelques minutes devant moi, d'enregistrer ce podcast. Puisque, √† la base, il n'y avait pas d'√©pisode. J'ai eu une semaine... Quoi ? J'ai un... J'ai eu un mois de mai assez charg√©, professionnellement parlant, et du coup, en fait, je n'avais pas pr√©vu d'√©pisode pour cette semaine. Et justement, ma r√©flexion de lundi a fait que j'enregistre aujourd'hui cet √©pisode. Alors pour la petite anecdote, dans les tout premiers √©pisodes que j'ai fait, j'ai d√©j√† enregistr√© un √©pisode sur le sujet du temps. Il s'appelle J'ai pas le temps Donc il va √™tre diff√©rent de ce que j'ai envie de dire aujourd'hui. Donc si tu as envie de l'√©couter, je remettrai le lien de cet √©pisode dans le descriptif de ce podcast. Dans l'√©pisode en question J'ai pas le temps je parlais vraiment de cette notion... √† force de dire j'ai pas le temps, le stress que √ßa peut g√©n√©rer en nous, et je donnais pas mal d'astuces aussi pour justement essayer d'√™tre plus cl√©ment, cl√©mente par rapport au temps, et retrouver un peu cette s√©r√©nit√©, donc je parle beaucoup de stress, d'anxi√©t√© par rapport √† la notion de temps. Donc l√† √ßa va √™tre un peu diff√©rent. Cet √©pisode est surtout voil√†, j'ai envie de te partager mon point de vue, comme √† chaque fois, bien s√Ľr, dans ce podcast, l'id√©e c'est je te partage ma v√©rit√©, mon point de vue, qui n'est que le mien, bien s√Ľr. Et c'est juste pour te faire peut-√™tre r√©fl√©chir, te faire voir les choses autrement. Et en l'occurrence, cet √©pisode, c'est vraiment √ßa. C'est des questions que moi, je me suis pos√©es. J'ai eu des r√©ponses, mais elles ne sont pas finies. Et en fait, j'ai juste envie de te les partager. Alors, comment m'est venu vraiment cet √©pisode ? J'√©tais, comme tous les lundis ces derniers temps, chez l'orthophoniste avec mon fils. Pour mon fils en tout cas, je l'attendais dans la salle d'attente et je r√©fl√©chissais justement √† ma semaine. C'√©tait lundi, je r√©fl√©chissais un peu au d√©roul√© de la semaine. Parce qu'en fait, j'ai eu un mois de mai qui √©tait tr√®s charg√© comme je vous le disais. Je venais de rentrer surtout, je ne m'√©tais pas pos√©e sur la semaine. Je venais de rentrer d'une semaine o√Ļ je supervisais la formation de breathwork de Lucille √† Live Breathwork. Et le week-end, j'avais encha√ģn√© aussi avec ma formation de psychoth√©rapie. Enfin bref, donc en fait, j'ai pas eu une seconde pour regarder ni mon agenda, ni mon organisation, rien du tout. Et en fait, je me suis rendue compte que j'ai surtout fait le rapprochement avec ma vie d'avant, donc il y a d√©j√† plusieurs ann√©es maintenant. Et j'√©tais plut√īt sereine en fait, √† l'id√©e juste de me dire, bon on est lundi, je vais regarder un peu ce qui se passe dans ma semaine. J'√©tais un peu fatigu√©e, mais je n'√©tais pas non plus √©puis√©e. Fatigu√©e comme tout le monde, je n'ai pas arr√™t√©. En plus, mentalement, j'√©tais aussi tr√®s pr√©sente. Mais je n'√©tais pas non plus √©puis√©e. Et donc, √ßa m'a interpell√©e par rapport √† comment je vivais avant avec cette notion de temps et de temporalit√©. Je faisais partie des personnes qui, d√®s que je me levais le matin, j'avais qu'une seule h√Ęte, c'√©tait d'arriver le soir. d'avoir fini avec ma journ√©e. J'√©tais aussi de celle qui, d√®s le lundi matin, √©tait press√©e d'arriver au week-end. Et j'√©tais aussi de celle qui regardait sans cesse quand est-ce qu'√©taient ses vacances, ses prochaines vacances. Et donc j'avais toujours h√Ęte que les semaines passent, que les semaines d√©filent pour arriver enfin aux vacances. Voil√†, j'√©tais de ces personnes-l√†, donc le temps d√©j√† avait... J'√©tais toujours press√©e que le temps passe, en fait. Et j'avais cette impression surtout de subir le temps. C'est toujours en train de subir les jours, les semaines, les heures, voire m√™me. Alors il faut aussi que je remette dans le contexte, j'√©tais une tr√®s tr√®s grande anxieuse. Et alors je ne sais pas si c'est n√©cessaire de dire, l'anxi√©t√© c'est aussi autre chose que le stress. L'anxi√©t√©, la vraie, c'est un m√©lange d'√©motions qu'on n'identifie pas et en fait... Il y a tellement d'√©motions m√©lang√©es qu'on ne sait plus ce que c'est, √ßa se transforme bien souvent en anxi√©t√©. L√† je r√©duis ce terme-l√†, mais en gros c'est √ßa. J'√©tais quelqu'un de tr√®s anxieuse, alors par moments j'ai des remont√©es que je sais totalement g√©rer aujourd'hui. Et dans l'occurrence, j'avais vraiment cette impression de subir le temps. Donc, ce n'est pas pour rien que je parle d'anxi√©t√© et donc d'√©motion aussi, parce que je me suis rendu compte qu'en fait, qu'est-ce qui s'est pass√© pour moi ? Pourquoi aujourd'hui, ma perception est tr√®s, tr√®s, tr√®s diff√©rente, vraiment, de la temporalit√©, du temps qui passe par rapport √† il y a une dizaine d'ann√©es ? Tout simplement parce que je me suis occup√©e de mes √©motions. Vraiment, c'est aussi simple que √ßa. Aujourd'hui, je pense que je te partage clairement, vraiment, une prise de conscience personnelle encore et encore. C'est-√†-dire que, vous savez, comme ces couches, √† chaque fois, je suis all√©e dans une couche un peu plus profonde de compr√©hension, en me disant, ah oui, en fait, je me suis occup√©e de mes √©motions, bien s√Ľr de blessures, voire de traumas. et en fait aujourd'hui le temps est beaucoup plus serein j'ai ce rapport au temps qui est beaucoup plus serein est vraiment le mot je suis tr√®s apais√©e par rapport au temps qui passe pourtant je vieillis et je pense que j'aime me voir vieillir les journ√©es qui passent alors bien s√Ľr j'ai fait √©norm√©ment de changements dans ma vie j'ai chang√© de boulot, j'ai chang√© de carri√®re professionnelle, j'ai chang√© de ville j'ai chang√© beaucoup de choses dans ma vie mais ces changements aussi ont... √©tait possible parce que j'ai pris en charge mes √©motions. Tout √ßa a fait qu'aujourd'hui, m√™me le matin, je suis heureuse. Alors, je ne dis pas que c'est tous les jours. Bien s√Ľr, il y a des jours o√Ļ j'ai juste une envie, c'est d'arriver le soir pour me retrouver dans le lit. Je suis humaine. Mais en tout cas, la plupart du temps, je suis heureuse de me lever. Je suis heureuse de... de passer la journ√©e, de me projeter dans la journ√©e qui va arriver en sachant ce que je vais y faire, ou pas, des fois je ne fais rien, et je suis heureuse aussi. Mais en tout cas, ce rapport au temps a √©norm√©ment chang√© pour moi, et je sais que ce que je dis l√† va r√©sonner √©norm√©ment aupr√®s de certains et de certaines, parce que c'est quelque chose que je retrouve beaucoup chez mes clients, ou m√™me mes amis, les gens qui m'entourent, cette notion de temps et comment on... On subit au final, vraiment subir est le mot tr√®s appropri√©, subir le temps. Et aujourd'hui, j'ai juste envie que tu prennes conscience. Est-ce que tu subis le temps ou pas ? Ou est-ce qu'au contraire, voil√†, t'es OK avec le temps qui passe ? M√™me si, bien s√Ľr... On n'a pas envie de vieillir dans l'absolu, mais il y a une esp√®ce de cl√©mence, de s√©r√©nit√© en tout cas par rapport au temps qui passe, de journ√©e qui passe. On a cette impression surtout, voil√†, surtout cette question, est-ce que tu as cette sensation de profiter du temps, de savourer, pas chaque seconde, parce que ce n'est pas possible, mais en tout cas, le sentiment d'aimer. tes journ√©es, d'aimer tes semaines, en tout cas terminer, peut-√™tre on va partir sur la semaine, terminer tes semaines avec un sentiment de satisfaction. Comme je le disais, c'est vrai que je fais beaucoup le lien aujourd'hui avec notre √©tat √©motionnel, nos √©motions, puisque notre perception du temps peut v√©ritablement varier selon... notre √©tat √©motionnel du moment. Parce que vraiment, je me suis questionn√©e pourquoi certaines journ√©es semblent interminables, o√Ļ t'en peux plus, t'as juste envie que √ßa se termine, et d'autres qui passent comme un √©clair, o√Ļ tu les vois m√™me pas passer. Le lien aussi que j'ai fait avec mes √©motions, nos √©motions, en tout cas je parle pour moi avec un peu la mise au point que j'ai eue avec moi-m√™me, j'ai envie de dire, c'est que les souvenirs, les souvenirs √©motionnels, les blessures √©motionnelles du pass√©, les souvenirs du pass√© on va dire, peuvent nous emprisonner dans le temps. C'est cette impression qu'on peut avoir d'√™tre coinc√©, d'√™tre bloqu√© dans sa vie. Souvent √ßa vient de blessures √©motionnelles, d'√©motions. qu'on n'a pas r√©solues, et qui nous donne cette impression d'√™tre bloqu√©es. Moi, en tout cas, j'ai eu longtemps cette impression d'√™tre... J'avais l'impression de faire du surplace, et ce sentiment d'√™tre bloqu√©e int√©rieurement. Pourtant, dans l'absolu, je le dis toujours, on peut tout faire. Je me disais que je n'√©tais pas moins bien qu'une autre pour √©ventuellement changer de carri√®re, ou m√™me ne serait-ce que rencontrer quelqu'un. mais j'avais quand m√™me cette sensation d'√™tre bloqu√©e, et m√™me au-del√† des relations, m√™me vis-√†-vis de moi-m√™me, j'avais l'impression de ne me sentir pas bien int√©rieurement, d'√™tre bloqu√©e sur quelque chose, mais je n'arrivais pas √† identifier. L'autre lien aussi que je fais, j'en parle tr√®s souvent, nos peurs, surtout la peur de l'inconnu, qui joue un grand r√īle sur notre √©tat √©motionnel, bien s√Ľr. Et c'est vrai que le temps qui passe, en tout cas, le fait d'anticiper peut-√™tre le futur temps, on va dire, √ßa nous g√©n√®re encore plus de peur. Surtout si les peurs sont quelque chose qui nous paralyse, qui nous t√©tanise et qu'on n'a pas r√©solu certaines choses. Les peurs peuvent √™tre tr√®s tr√®s pr√©sentes, surtout comme je l'ai dit, cette peur de l'inconnu. √áa peut √™tre plein d'autres peurs aussi. Et √ßa joue aussi sur comment on appr√©cie le moment pr√©sent, parce que quand on vit apeur√©, effray√©, m√™me anxieux, parce que l'anxi√©t√© c'est beaucoup de peur, comme j'ai pu conna√ģtre, on n'appr√©cie pas forc√©ment nos journ√©es ou nos semaines, on a juste envie d'aller se coucher, de dormir, et juste ne plus rien supporter de la journ√©e. Il y a aussi cette question que je trouve tr√®s fondamentale, que je me suis pos√©e. et qui a moi j'ai ma propre r√©ponse mais j'avais juste envie de te la poser peut-√™tre te questionner aussi c'est pourquoi sommes-nous constamment press√©s √ßa apporte vraiment du stress en fait, le stress du temps qui passe. C'est quelque chose qui est pr√©sent, c'est surtout d√Ľ en fait √† notre condition humaine, puisqu'on a une finitude, on est des √™tres qui allons conna√ģtre une fin. Et je pense que ce stress vient beaucoup aussi de √ßa. Et alors, est-ce que c'est pour √ßa que nous sommes constamment press√©s ou pas ? Voil√†, c'est une question que je te pose, parce que je me la suis pos√©e, parce qu'en me demandant √ßa, pourquoi est-ce que je suis constamment press√©e, c'est aussi en sachant qu'il y a une fin, parce que je pense que c'est la seule chose pour laquelle on a une certitude dans la vie, c'est qu'un jour ou l'autre on va mourir et que notre vie aura une fin. C'est la seule certitude qu'on a sur cette terre, en tout cas selon moi. Et en sachant √ßa, pourquoi au final √™tre press√© ? Pourquoi pas au contraire appr√©cier ces minutes, ces instants qui passent, puisqu'on sait qu'on ne pourra pas revenir en arri√®re et qu'on ne pourra pas forc√©ment de fa√ßon mat√©rielle bien s√Ľr recommencer. Apr√®s moi je crois aussi √† des vies au-del√†, mais en tout cas de point de vue ici dans notre incarnation d'humain, pourquoi ne pas se dire au final, profite de chaque instant. Je pense que ces questionnements sont tr√®s philosophiques, j'entends bien, mais ils soul√®vent beaucoup ces questions de traumatisme, de blessure √©motionnelle. Parce que c'est vrai que quand on a √©t√© bloqu√© √† un moment donn√©, parce que c'est ce qui se passe, je parle de trauma, parce que quand on parle d'√©motion, on parle aussi de traumatisme. Mais m√™me une √©motion qui a √©t√© mal v√©cue, un traumatisme, une grosse blessure √©motionnelle. √Ä un moment donn√©, en fait, le temps s'est fig√©, s'est arr√™t√© √† ce moment-l√†, puisqu'on a re√ßu un choc, quelque chose qui nous a marqu√©. Et du coup, on a cette impression d'urgence parce qu'on a connu quelque chose qui nous a fait tr√®s, tr√®s peur. En gros, voil√† un peu les deux, trois questions que je me suis pos√©es, en tout cas, je me suis pos√©es avec moi, comme je dis, avec moi-m√™me. Et justement, j'avais envie de te partager comment j'en suis arriv√©e l√†. Bien s√Ľr que je continue toujours, mon chemin n'est absolument pas termin√©, surtout face √† l'anxi√©t√©, au stress, etc. Et m√™me aux √©motions, c'est toujours tr√®s pr√©sent, mais justement, je m'am√©liore, j'√©volue, j'apprends. Et en tout cas, pour en arriver d√©j√† d'il y a dix ans √† maintenant, il s'est pass√© beaucoup de choses. Et vraiment, ce que j'ai envie de te partager, c'est ce que je partage tout le temps, mais c'est tellement simple que... Je ne sais pas si on me croit, mais c'est vraiment... possible pour tout le monde, parce que si je l'ai fait, tout le monde peut le faire, croyez-moi. Mais en tout cas, une des cl√©s pour moi, √ßa a √©t√© de me reconnecter √† moi-m√™me. Donc √ßa veut dire quoi ? Se reconnecter √† moi-m√™me, c'est je me suis reconnect√©e √† mes ressentis et √† mon corps. Tout √ßa, cette reconnexion √† mes ressentis physiques, √† mes ressentis corporels, m'ont permis aussi d'apaiser le mental. Parce que ce qui se passe avec nos √©motions, c'est que certes, les √©motions c'est tr√®s corporel, mais quand on a une √©motion, tout de suite, il y a le syst√®me nerveux qui rentre en ligne de compte, c'est tr√®s li√©, bien s√Ľr, le cerveau et les √©motions. Et en fait... on se raconte beaucoup d'histoires sur ce qu'on ressent, et en fait, apr√®s que les √©motions soient pass√©es, au final, c'est aussi notre t√™te qui nous cr√©e beaucoup d'histoires. Et le fait de se reconnecter √† ces sensations, √ßa permet d√©j√†, dans un premier temps, d'apaiser le mental, d'y voir un peu plus clair, d'√™tre un peu plus serein, un peu plus calme. Donc √ßa a vraiment √©t√©, moi, ma cl√© de sortie, ma premi√®re cl√© pour d√©j√† m'apaiser, me calmer. comme je le disais par rapport √† l'anxi√©t√©, et aussi du coup par rapport au temps, je subissais de moins en moins le temps, j'√©tais d'une certaine fa√ßon de plus en plus apais√©e. Ensuite, la deuxi√®me √©tape, √ßa a √©t√© d'introspecter. √áa veut dire quoi introspecter ? √áa veut dire aller questionner ce qu'on ressent, nos √©motions, ce qui se passe √† l'int√©rieur de nous, ce qui se passe dans notre t√™te aussi, tout ce qu'on peut se raconter et qui n'est pas vrai. La plupart du temps, ce n'est pas vrai. Ou en tout cas, on a cru que c'√©tait vrai √† un moment donn√©, mais aujourd'hui, on per√ßoit que ce n'est plus trop la v√©rit√©. Donc, √ßa va √™tre parler de ses √©motions d'aujourd'hui pour revisiter ses √©motions d'hier, qui en tout cas n'ont pas √©t√© r√©solus, qui n'ont pas √©t√© accueillis, entendus. pour enfin se lib√©rer de ces √©motions-l√†. C'est √ßa la lib√©ration √©motionnelle aussi. Et √ßa passe par l'introspection. La premi√®re phase pour pouvoir lib√©rer quoi que ce soit, c'est d√©j√† prendre conscience qu'il se passe quelque chose. Donc c'est prendre le temps d'√©couter, d'observer ce qui se passe √† l'int√©rieur de nous. Et tout √ßa, √ßa peut √™tre fait dans la douceur. Moi, en tout cas, c'est comme √ßa que je l'ai v√©cu. Voil√†, dans la douceur. En prenant le temps aussi, la notion de temps. est importante aussi, on n'a pas besoin de se violenter pour aller introspecter, revisiter des √©motions qui nous ont boulevers√©es, on peut prendre le temps. Voil√†, donc moi √ßa a √©t√© les deux phases importantes, je voulais te partager aussi comment j'en suis arriv√©e l√†, puisque √ßa fait partie aussi de tout ce cheminement philosophique, tous ces questionnements que j'ai eus lundi. Voil√†, j'en ai termin√© pour cet √©pisode. Je me rends compte qu'il fait quasiment 17 minutes. Je pensais que j'allais tenir 5 minutes parce que vraiment, je voulais juste d√©poser un peu ma pens√©e et deux, trois questions pour toi. Bon, au final, voil√†. J'esp√®re que √ßa t'a plu et surtout que √ßa peut t'apporter quelque chose, que √ßa a pu... Voil√†, il y a des choses qui ont r√©sonn√© ou pas, t'ont questionn√©. Tout √ßa pour le m√™me but, voil√†, √©veiller un peu ton champ de conscience, te faire voir peut-√™tre les choses un peu diff√©remment, un autre angle. pour justement te sentir un peu plus apais√©e. Si tu as envie de poursuivre avec moi un peu sur cette lanc√©e de partage, aussi d'astuces que je donne et toutes mes connaissances aussi que je partage, alors il y a trois fa√ßons de le faire. La premi√®re, la meilleure selon moi, c'est d'abonner √† ma newsletter qui s'appelle Apaiser justement. Je te mets le lien pour t'y abonner dans le descriptif de ce podcast. Chaque semaine, le mercredi, avec le podcast, je t'envoie une newsletter dans laquelle je partage un peu la pens√©e de la semaine, avec aussi les quelques actualit√©s que je peux avoir, souvent des s√©ances de groupe ou en individuel. Et surtout, je te partage pas mal de cl√©s, des outils pour que tu puisses avancer sereinement avec tes √©motions. la deuxi√®me fa√ßon aussi si tu as envie de continuer avec moi c'est de t'abonner sur Instagram je suis assez pr√©sente et aussi sur LinkedIn aujourd'hui si tu as envie de t'abonner et venir discuter avec moi c'est avec grand plaisir et la troisi√®me je suis donc th√©rapeute psychocorporelle en tant que comme pratique j'ai le breastwork la sophrologie et la m√©ditation je donne des ateliers chaque mois souvent √† Bordeaux et aussi en ligne et √©galement des s√©ances individuelles donc si tu as envie de poursuivre un peu ce cheminement √† mes c√īt√©s je te laisse aussi mon site internet dans le descriptif si tu as envie de jeter un oeil sur tout ce que je peux proposer voil√† en tout cas merci encore de m'avoir √©cout√© je te souhaite une tr√®s belle journ√©e une belle soir√©e quand tu m'√©coutes je te dis √† tr√®s bient√īt pour un nouvel √©pisode

Description

Dans cet √©pisode, je t'invite √† plonger au cŇďur des √©motions li√©es au temps : le temps qui file, notre capacit√© √† savourer chaque instant, anticiper l'avenir ou rester coinc√© dans des souvenirs pass√©s.


Je partage avec toi mon parcours émotionnel des dernières années.

Mon objectif? √Čveiller des r√©flexions et t'accompagner sur ton propre cheminement personnel.


Bonne écoute


Le lien pour l'episode "J'ai pas le temps" qui lui traite du rapport entre stress et temps.


- - - - - - - - - - - - - - -


Je suis Loubna Lamri, thérapeute psycho-corporel, spécialisée en gestion émotionnelle.


Inscris-toi à ma newsletter pour recevoir chaque semaine mes partages et astuces pour miux gérer tes émotions au quotidien et rester informé des prochains événements que je propose: ma newsletter Apaisée


Suis -moi sur instagram

ou sur Linkedin

Et consulte mon site internet pour savoir comment je peux t'accompagner avec tes émotions et ton histoire.


Tu veux aller plus loin:

T√©l√©charge gratuitement mon nouveau guide 3 cl√©s essentielles pour Ma√ģtriser tes √Čmotions et Booster ta confiance en toi, en cliquant ici


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bienvenue dans Prends une pause, le podcast pour apaiser, √©clairer et transformer tes √©motions. Dans un monde o√Ļ tout va vite, o√Ļ les pressions et les attentes p√®sent lourd, il est temps de ralentir, de respirer profond√©ment et de plonger au cŇďur de toi-m√™me. Je suis Loubna, th√©rapeute psychocorporelle et je serai ton guide dans ce voyage int√©rieur. Chaque √©pisode est une invitation √† plonger en toi, √† √©couter ce que ton corps, ton cŇďur et tes √©motions ont √† te dire. Nous d√©couvrirons ensemble des strat√©gies et des outils pour une gestion √©motionnelle √©clair√©e et lib√©ratrice. Pr√©pare-toi √† √™tre accompagn√© dans une introspection profonde, √† r√©v√©ler la beaut√© de ta sensibilit√© et √† vivre en harmonie avec chaque facette de ton √™tre. Parce que dans le calme de cette pause se trouve la cl√© de ta transformation personnelle. Alors prends une grande inspiration, installe-toi confortablement et pr√©pare-toi √† faire une pause bien m√©rit√©e. Hello √† tous, j'esp√®re que vous allez bien. Bienvenue sur ce nouvel √©pisode. Un √©pisode de podcast tr√®s spontan√©. Il m'est venu un peu... Si tu me suis un peu sur Instagram, j'avais eu une r√©flexion par rapport au temps et √† la temporalit√© de fa√ßon g√©n√©rale. √áa m'a beaucoup questionn√©e, je vais t'expliquer un petit peu pourquoi. Et √ßa m'a surtout donn√© envie, l√†, j'avais quelques minutes devant moi, d'enregistrer ce podcast. Puisque, √† la base, il n'y avait pas d'√©pisode. J'ai eu une semaine... Quoi ? J'ai un... J'ai eu un mois de mai assez charg√©, professionnellement parlant, et du coup, en fait, je n'avais pas pr√©vu d'√©pisode pour cette semaine. Et justement, ma r√©flexion de lundi a fait que j'enregistre aujourd'hui cet √©pisode. Alors pour la petite anecdote, dans les tout premiers √©pisodes que j'ai fait, j'ai d√©j√† enregistr√© un √©pisode sur le sujet du temps. Il s'appelle J'ai pas le temps Donc il va √™tre diff√©rent de ce que j'ai envie de dire aujourd'hui. Donc si tu as envie de l'√©couter, je remettrai le lien de cet √©pisode dans le descriptif de ce podcast. Dans l'√©pisode en question J'ai pas le temps je parlais vraiment de cette notion... √† force de dire j'ai pas le temps, le stress que √ßa peut g√©n√©rer en nous, et je donnais pas mal d'astuces aussi pour justement essayer d'√™tre plus cl√©ment, cl√©mente par rapport au temps, et retrouver un peu cette s√©r√©nit√©, donc je parle beaucoup de stress, d'anxi√©t√© par rapport √† la notion de temps. Donc l√† √ßa va √™tre un peu diff√©rent. Cet √©pisode est surtout voil√†, j'ai envie de te partager mon point de vue, comme √† chaque fois, bien s√Ľr, dans ce podcast, l'id√©e c'est je te partage ma v√©rit√©, mon point de vue, qui n'est que le mien, bien s√Ľr. Et c'est juste pour te faire peut-√™tre r√©fl√©chir, te faire voir les choses autrement. Et en l'occurrence, cet √©pisode, c'est vraiment √ßa. C'est des questions que moi, je me suis pos√©es. J'ai eu des r√©ponses, mais elles ne sont pas finies. Et en fait, j'ai juste envie de te les partager. Alors, comment m'est venu vraiment cet √©pisode ? J'√©tais, comme tous les lundis ces derniers temps, chez l'orthophoniste avec mon fils. Pour mon fils en tout cas, je l'attendais dans la salle d'attente et je r√©fl√©chissais justement √† ma semaine. C'√©tait lundi, je r√©fl√©chissais un peu au d√©roul√© de la semaine. Parce qu'en fait, j'ai eu un mois de mai qui √©tait tr√®s charg√© comme je vous le disais. Je venais de rentrer surtout, je ne m'√©tais pas pos√©e sur la semaine. Je venais de rentrer d'une semaine o√Ļ je supervisais la formation de breathwork de Lucille √† Live Breathwork. Et le week-end, j'avais encha√ģn√© aussi avec ma formation de psychoth√©rapie. Enfin bref, donc en fait, j'ai pas eu une seconde pour regarder ni mon agenda, ni mon organisation, rien du tout. Et en fait, je me suis rendue compte que j'ai surtout fait le rapprochement avec ma vie d'avant, donc il y a d√©j√† plusieurs ann√©es maintenant. Et j'√©tais plut√īt sereine en fait, √† l'id√©e juste de me dire, bon on est lundi, je vais regarder un peu ce qui se passe dans ma semaine. J'√©tais un peu fatigu√©e, mais je n'√©tais pas non plus √©puis√©e. Fatigu√©e comme tout le monde, je n'ai pas arr√™t√©. En plus, mentalement, j'√©tais aussi tr√®s pr√©sente. Mais je n'√©tais pas non plus √©puis√©e. Et donc, √ßa m'a interpell√©e par rapport √† comment je vivais avant avec cette notion de temps et de temporalit√©. Je faisais partie des personnes qui, d√®s que je me levais le matin, j'avais qu'une seule h√Ęte, c'√©tait d'arriver le soir. d'avoir fini avec ma journ√©e. J'√©tais aussi de celle qui, d√®s le lundi matin, √©tait press√©e d'arriver au week-end. Et j'√©tais aussi de celle qui regardait sans cesse quand est-ce qu'√©taient ses vacances, ses prochaines vacances. Et donc j'avais toujours h√Ęte que les semaines passent, que les semaines d√©filent pour arriver enfin aux vacances. Voil√†, j'√©tais de ces personnes-l√†, donc le temps d√©j√† avait... J'√©tais toujours press√©e que le temps passe, en fait. Et j'avais cette impression surtout de subir le temps. C'est toujours en train de subir les jours, les semaines, les heures, voire m√™me. Alors il faut aussi que je remette dans le contexte, j'√©tais une tr√®s tr√®s grande anxieuse. Et alors je ne sais pas si c'est n√©cessaire de dire, l'anxi√©t√© c'est aussi autre chose que le stress. L'anxi√©t√©, la vraie, c'est un m√©lange d'√©motions qu'on n'identifie pas et en fait... Il y a tellement d'√©motions m√©lang√©es qu'on ne sait plus ce que c'est, √ßa se transforme bien souvent en anxi√©t√©. L√† je r√©duis ce terme-l√†, mais en gros c'est √ßa. J'√©tais quelqu'un de tr√®s anxieuse, alors par moments j'ai des remont√©es que je sais totalement g√©rer aujourd'hui. Et dans l'occurrence, j'avais vraiment cette impression de subir le temps. Donc, ce n'est pas pour rien que je parle d'anxi√©t√© et donc d'√©motion aussi, parce que je me suis rendu compte qu'en fait, qu'est-ce qui s'est pass√© pour moi ? Pourquoi aujourd'hui, ma perception est tr√®s, tr√®s, tr√®s diff√©rente, vraiment, de la temporalit√©, du temps qui passe par rapport √† il y a une dizaine d'ann√©es ? Tout simplement parce que je me suis occup√©e de mes √©motions. Vraiment, c'est aussi simple que √ßa. Aujourd'hui, je pense que je te partage clairement, vraiment, une prise de conscience personnelle encore et encore. C'est-√†-dire que, vous savez, comme ces couches, √† chaque fois, je suis all√©e dans une couche un peu plus profonde de compr√©hension, en me disant, ah oui, en fait, je me suis occup√©e de mes √©motions, bien s√Ľr de blessures, voire de traumas. et en fait aujourd'hui le temps est beaucoup plus serein j'ai ce rapport au temps qui est beaucoup plus serein est vraiment le mot je suis tr√®s apais√©e par rapport au temps qui passe pourtant je vieillis et je pense que j'aime me voir vieillir les journ√©es qui passent alors bien s√Ľr j'ai fait √©norm√©ment de changements dans ma vie j'ai chang√© de boulot, j'ai chang√© de carri√®re professionnelle, j'ai chang√© de ville j'ai chang√© beaucoup de choses dans ma vie mais ces changements aussi ont... √©tait possible parce que j'ai pris en charge mes √©motions. Tout √ßa a fait qu'aujourd'hui, m√™me le matin, je suis heureuse. Alors, je ne dis pas que c'est tous les jours. Bien s√Ľr, il y a des jours o√Ļ j'ai juste une envie, c'est d'arriver le soir pour me retrouver dans le lit. Je suis humaine. Mais en tout cas, la plupart du temps, je suis heureuse de me lever. Je suis heureuse de... de passer la journ√©e, de me projeter dans la journ√©e qui va arriver en sachant ce que je vais y faire, ou pas, des fois je ne fais rien, et je suis heureuse aussi. Mais en tout cas, ce rapport au temps a √©norm√©ment chang√© pour moi, et je sais que ce que je dis l√† va r√©sonner √©norm√©ment aupr√®s de certains et de certaines, parce que c'est quelque chose que je retrouve beaucoup chez mes clients, ou m√™me mes amis, les gens qui m'entourent, cette notion de temps et comment on... On subit au final, vraiment subir est le mot tr√®s appropri√©, subir le temps. Et aujourd'hui, j'ai juste envie que tu prennes conscience. Est-ce que tu subis le temps ou pas ? Ou est-ce qu'au contraire, voil√†, t'es OK avec le temps qui passe ? M√™me si, bien s√Ľr... On n'a pas envie de vieillir dans l'absolu, mais il y a une esp√®ce de cl√©mence, de s√©r√©nit√© en tout cas par rapport au temps qui passe, de journ√©e qui passe. On a cette impression surtout, voil√†, surtout cette question, est-ce que tu as cette sensation de profiter du temps, de savourer, pas chaque seconde, parce que ce n'est pas possible, mais en tout cas, le sentiment d'aimer. tes journ√©es, d'aimer tes semaines, en tout cas terminer, peut-√™tre on va partir sur la semaine, terminer tes semaines avec un sentiment de satisfaction. Comme je le disais, c'est vrai que je fais beaucoup le lien aujourd'hui avec notre √©tat √©motionnel, nos √©motions, puisque notre perception du temps peut v√©ritablement varier selon... notre √©tat √©motionnel du moment. Parce que vraiment, je me suis questionn√©e pourquoi certaines journ√©es semblent interminables, o√Ļ t'en peux plus, t'as juste envie que √ßa se termine, et d'autres qui passent comme un √©clair, o√Ļ tu les vois m√™me pas passer. Le lien aussi que j'ai fait avec mes √©motions, nos √©motions, en tout cas je parle pour moi avec un peu la mise au point que j'ai eue avec moi-m√™me, j'ai envie de dire, c'est que les souvenirs, les souvenirs √©motionnels, les blessures √©motionnelles du pass√©, les souvenirs du pass√© on va dire, peuvent nous emprisonner dans le temps. C'est cette impression qu'on peut avoir d'√™tre coinc√©, d'√™tre bloqu√© dans sa vie. Souvent √ßa vient de blessures √©motionnelles, d'√©motions. qu'on n'a pas r√©solues, et qui nous donne cette impression d'√™tre bloqu√©es. Moi, en tout cas, j'ai eu longtemps cette impression d'√™tre... J'avais l'impression de faire du surplace, et ce sentiment d'√™tre bloqu√©e int√©rieurement. Pourtant, dans l'absolu, je le dis toujours, on peut tout faire. Je me disais que je n'√©tais pas moins bien qu'une autre pour √©ventuellement changer de carri√®re, ou m√™me ne serait-ce que rencontrer quelqu'un. mais j'avais quand m√™me cette sensation d'√™tre bloqu√©e, et m√™me au-del√† des relations, m√™me vis-√†-vis de moi-m√™me, j'avais l'impression de ne me sentir pas bien int√©rieurement, d'√™tre bloqu√©e sur quelque chose, mais je n'arrivais pas √† identifier. L'autre lien aussi que je fais, j'en parle tr√®s souvent, nos peurs, surtout la peur de l'inconnu, qui joue un grand r√īle sur notre √©tat √©motionnel, bien s√Ľr. Et c'est vrai que le temps qui passe, en tout cas, le fait d'anticiper peut-√™tre le futur temps, on va dire, √ßa nous g√©n√®re encore plus de peur. Surtout si les peurs sont quelque chose qui nous paralyse, qui nous t√©tanise et qu'on n'a pas r√©solu certaines choses. Les peurs peuvent √™tre tr√®s tr√®s pr√©sentes, surtout comme je l'ai dit, cette peur de l'inconnu. √áa peut √™tre plein d'autres peurs aussi. Et √ßa joue aussi sur comment on appr√©cie le moment pr√©sent, parce que quand on vit apeur√©, effray√©, m√™me anxieux, parce que l'anxi√©t√© c'est beaucoup de peur, comme j'ai pu conna√ģtre, on n'appr√©cie pas forc√©ment nos journ√©es ou nos semaines, on a juste envie d'aller se coucher, de dormir, et juste ne plus rien supporter de la journ√©e. Il y a aussi cette question que je trouve tr√®s fondamentale, que je me suis pos√©e. et qui a moi j'ai ma propre r√©ponse mais j'avais juste envie de te la poser peut-√™tre te questionner aussi c'est pourquoi sommes-nous constamment press√©s √ßa apporte vraiment du stress en fait, le stress du temps qui passe. C'est quelque chose qui est pr√©sent, c'est surtout d√Ľ en fait √† notre condition humaine, puisqu'on a une finitude, on est des √™tres qui allons conna√ģtre une fin. Et je pense que ce stress vient beaucoup aussi de √ßa. Et alors, est-ce que c'est pour √ßa que nous sommes constamment press√©s ou pas ? Voil√†, c'est une question que je te pose, parce que je me la suis pos√©e, parce qu'en me demandant √ßa, pourquoi est-ce que je suis constamment press√©e, c'est aussi en sachant qu'il y a une fin, parce que je pense que c'est la seule chose pour laquelle on a une certitude dans la vie, c'est qu'un jour ou l'autre on va mourir et que notre vie aura une fin. C'est la seule certitude qu'on a sur cette terre, en tout cas selon moi. Et en sachant √ßa, pourquoi au final √™tre press√© ? Pourquoi pas au contraire appr√©cier ces minutes, ces instants qui passent, puisqu'on sait qu'on ne pourra pas revenir en arri√®re et qu'on ne pourra pas forc√©ment de fa√ßon mat√©rielle bien s√Ľr recommencer. Apr√®s moi je crois aussi √† des vies au-del√†, mais en tout cas de point de vue ici dans notre incarnation d'humain, pourquoi ne pas se dire au final, profite de chaque instant. Je pense que ces questionnements sont tr√®s philosophiques, j'entends bien, mais ils soul√®vent beaucoup ces questions de traumatisme, de blessure √©motionnelle. Parce que c'est vrai que quand on a √©t√© bloqu√© √† un moment donn√©, parce que c'est ce qui se passe, je parle de trauma, parce que quand on parle d'√©motion, on parle aussi de traumatisme. Mais m√™me une √©motion qui a √©t√© mal v√©cue, un traumatisme, une grosse blessure √©motionnelle. √Ä un moment donn√©, en fait, le temps s'est fig√©, s'est arr√™t√© √† ce moment-l√†, puisqu'on a re√ßu un choc, quelque chose qui nous a marqu√©. Et du coup, on a cette impression d'urgence parce qu'on a connu quelque chose qui nous a fait tr√®s, tr√®s peur. En gros, voil√† un peu les deux, trois questions que je me suis pos√©es, en tout cas, je me suis pos√©es avec moi, comme je dis, avec moi-m√™me. Et justement, j'avais envie de te partager comment j'en suis arriv√©e l√†. Bien s√Ľr que je continue toujours, mon chemin n'est absolument pas termin√©, surtout face √† l'anxi√©t√©, au stress, etc. Et m√™me aux √©motions, c'est toujours tr√®s pr√©sent, mais justement, je m'am√©liore, j'√©volue, j'apprends. Et en tout cas, pour en arriver d√©j√† d'il y a dix ans √† maintenant, il s'est pass√© beaucoup de choses. Et vraiment, ce que j'ai envie de te partager, c'est ce que je partage tout le temps, mais c'est tellement simple que... Je ne sais pas si on me croit, mais c'est vraiment... possible pour tout le monde, parce que si je l'ai fait, tout le monde peut le faire, croyez-moi. Mais en tout cas, une des cl√©s pour moi, √ßa a √©t√© de me reconnecter √† moi-m√™me. Donc √ßa veut dire quoi ? Se reconnecter √† moi-m√™me, c'est je me suis reconnect√©e √† mes ressentis et √† mon corps. Tout √ßa, cette reconnexion √† mes ressentis physiques, √† mes ressentis corporels, m'ont permis aussi d'apaiser le mental. Parce que ce qui se passe avec nos √©motions, c'est que certes, les √©motions c'est tr√®s corporel, mais quand on a une √©motion, tout de suite, il y a le syst√®me nerveux qui rentre en ligne de compte, c'est tr√®s li√©, bien s√Ľr, le cerveau et les √©motions. Et en fait... on se raconte beaucoup d'histoires sur ce qu'on ressent, et en fait, apr√®s que les √©motions soient pass√©es, au final, c'est aussi notre t√™te qui nous cr√©e beaucoup d'histoires. Et le fait de se reconnecter √† ces sensations, √ßa permet d√©j√†, dans un premier temps, d'apaiser le mental, d'y voir un peu plus clair, d'√™tre un peu plus serein, un peu plus calme. Donc √ßa a vraiment √©t√©, moi, ma cl√© de sortie, ma premi√®re cl√© pour d√©j√† m'apaiser, me calmer. comme je le disais par rapport √† l'anxi√©t√©, et aussi du coup par rapport au temps, je subissais de moins en moins le temps, j'√©tais d'une certaine fa√ßon de plus en plus apais√©e. Ensuite, la deuxi√®me √©tape, √ßa a √©t√© d'introspecter. √áa veut dire quoi introspecter ? √áa veut dire aller questionner ce qu'on ressent, nos √©motions, ce qui se passe √† l'int√©rieur de nous, ce qui se passe dans notre t√™te aussi, tout ce qu'on peut se raconter et qui n'est pas vrai. La plupart du temps, ce n'est pas vrai. Ou en tout cas, on a cru que c'√©tait vrai √† un moment donn√©, mais aujourd'hui, on per√ßoit que ce n'est plus trop la v√©rit√©. Donc, √ßa va √™tre parler de ses √©motions d'aujourd'hui pour revisiter ses √©motions d'hier, qui en tout cas n'ont pas √©t√© r√©solus, qui n'ont pas √©t√© accueillis, entendus. pour enfin se lib√©rer de ces √©motions-l√†. C'est √ßa la lib√©ration √©motionnelle aussi. Et √ßa passe par l'introspection. La premi√®re phase pour pouvoir lib√©rer quoi que ce soit, c'est d√©j√† prendre conscience qu'il se passe quelque chose. Donc c'est prendre le temps d'√©couter, d'observer ce qui se passe √† l'int√©rieur de nous. Et tout √ßa, √ßa peut √™tre fait dans la douceur. Moi, en tout cas, c'est comme √ßa que je l'ai v√©cu. Voil√†, dans la douceur. En prenant le temps aussi, la notion de temps. est importante aussi, on n'a pas besoin de se violenter pour aller introspecter, revisiter des √©motions qui nous ont boulevers√©es, on peut prendre le temps. Voil√†, donc moi √ßa a √©t√© les deux phases importantes, je voulais te partager aussi comment j'en suis arriv√©e l√†, puisque √ßa fait partie aussi de tout ce cheminement philosophique, tous ces questionnements que j'ai eus lundi. Voil√†, j'en ai termin√© pour cet √©pisode. Je me rends compte qu'il fait quasiment 17 minutes. Je pensais que j'allais tenir 5 minutes parce que vraiment, je voulais juste d√©poser un peu ma pens√©e et deux, trois questions pour toi. Bon, au final, voil√†. J'esp√®re que √ßa t'a plu et surtout que √ßa peut t'apporter quelque chose, que √ßa a pu... Voil√†, il y a des choses qui ont r√©sonn√© ou pas, t'ont questionn√©. Tout √ßa pour le m√™me but, voil√†, √©veiller un peu ton champ de conscience, te faire voir peut-√™tre les choses un peu diff√©remment, un autre angle. pour justement te sentir un peu plus apais√©e. Si tu as envie de poursuivre avec moi un peu sur cette lanc√©e de partage, aussi d'astuces que je donne et toutes mes connaissances aussi que je partage, alors il y a trois fa√ßons de le faire. La premi√®re, la meilleure selon moi, c'est d'abonner √† ma newsletter qui s'appelle Apaiser justement. Je te mets le lien pour t'y abonner dans le descriptif de ce podcast. Chaque semaine, le mercredi, avec le podcast, je t'envoie une newsletter dans laquelle je partage un peu la pens√©e de la semaine, avec aussi les quelques actualit√©s que je peux avoir, souvent des s√©ances de groupe ou en individuel. Et surtout, je te partage pas mal de cl√©s, des outils pour que tu puisses avancer sereinement avec tes √©motions. la deuxi√®me fa√ßon aussi si tu as envie de continuer avec moi c'est de t'abonner sur Instagram je suis assez pr√©sente et aussi sur LinkedIn aujourd'hui si tu as envie de t'abonner et venir discuter avec moi c'est avec grand plaisir et la troisi√®me je suis donc th√©rapeute psychocorporelle en tant que comme pratique j'ai le breastwork la sophrologie et la m√©ditation je donne des ateliers chaque mois souvent √† Bordeaux et aussi en ligne et √©galement des s√©ances individuelles donc si tu as envie de poursuivre un peu ce cheminement √† mes c√īt√©s je te laisse aussi mon site internet dans le descriptif si tu as envie de jeter un oeil sur tout ce que je peux proposer voil√† en tout cas merci encore de m'avoir √©cout√© je te souhaite une tr√®s belle journ√©e une belle soir√©e quand tu m'√©coutes je te dis √† tr√®s bient√īt pour un nouvel √©pisode

Share

Embed

You may also like