Dessine moi l’agroalimentaire de demain | Cabinet MAnagéria | avec Cécile Boulaire cover
Dessine moi l’agroalimentaire de demain | Cabinet MAnagéria | avec Cécile Boulaire cover
Sans filtre ajouté

Dessine moi l’agroalimentaire de demain | Cabinet MAnagéria | avec Cécile Boulaire

Dessine moi l’agroalimentaire de demain | Cabinet MAnagéria | avec Cécile Boulaire

44min |13/07/2021|

762

Play
Dessine moi l’agroalimentaire de demain | Cabinet MAnagéria | avec Cécile Boulaire cover
Dessine moi l’agroalimentaire de demain | Cabinet MAnagéria | avec Cécile Boulaire cover
Sans filtre ajouté

Dessine moi l’agroalimentaire de demain | Cabinet MAnagéria | avec Cécile Boulaire

Dessine moi l’agroalimentaire de demain | Cabinet MAnagéria | avec Cécile Boulaire

44min |13/07/2021|

762

Play

Description

70% des étudiants ne souhaitent pas travailler dans les industries agroalimentaires, et ont même une image négative de l’Agroalimentaire.

 

Ce chiffre est tout droit sortie de l’étude menée par ManagériA en partenariat avec l’école Montpellier SUPAGRO appelée « dessine-moi l’agroalimentaire de demain » 800 étudiants toutes écoles confondues 🎓.

 

Derrière ce chiffre choc se cache un un enseignement clair:

 Une méconnaissance du secteur, de la chaîne de valeur, et dénoncent un manque de transparence entre les industries 

 

Ce qui leur fera changer d’avis?

 

Concilier leur projet pro et engagement citoyen: En étant à l’intérieur du système ils seront acteurs de la transition agroalimentaire dont les entreprises ont besoin.

Les jeunes veulent changer le monde et c’est ce qu’ils souhaitent le plus, donner du sens à leur carrière!

 

Vision idéaliste ou réaliste ?

 

Aux industriels de répondre à cela.

 

Avec Cécile Boulaire, directrice du cabinet MAnagéria, nous avons évoqué les sujets suivants:

Quelles sont les attentes de ces jeunes en termes d’entreprise nouvelle ?

  1. Quels sont les changements que les entreprises devront opérer pour recruter ces  nouveaux talents ?
  2. Quels nouveaux métiers pourront nous voir émerger sur le secteur de l’agroalimentaire selon vous ?
  3. Quels sont ceux qui pourront disparaître ?
  4. Comment s’adapter à ces changements en tant qu’entreprise et salarié?

 


Avant de laisser cet épisode, je t’invite à me suivre  sur instagram au nom de @sansfiltreajoute si ce n’est pas déjà fait!

Non pas pour grossir le nombre d’abonnés, mais plutôt pour interagir avec vous!

Vous qui travaillez dans l’agro, chef de secteur, envoyez- moi vos mises en avant, Chefs de produits, envoyez-moi vos projets d’innovations : je relaierai vos exploits. 


Et oui la mission du podcast ne l’oubliez pas: mettre en avant les hommes et les femmes qui nourrissent la planète 🌎!


Description

70% des étudiants ne souhaitent pas travailler dans les industries agroalimentaires, et ont même une image négative de l’Agroalimentaire.

 

Ce chiffre est tout droit sortie de l’étude menée par ManagériA en partenariat avec l’école Montpellier SUPAGRO appelée « dessine-moi l’agroalimentaire de demain » 800 étudiants toutes écoles confondues 🎓.

 

Derrière ce chiffre choc se cache un un enseignement clair:

 Une méconnaissance du secteur, de la chaîne de valeur, et dénoncent un manque de transparence entre les industries 

 

Ce qui leur fera changer d’avis?

 

Concilier leur projet pro et engagement citoyen: En étant à l’intérieur du système ils seront acteurs de la transition agroalimentaire dont les entreprises ont besoin.

Les jeunes veulent changer le monde et c’est ce qu’ils souhaitent le plus, donner du sens à leur carrière!

 

Vision idéaliste ou réaliste ?

 

Aux industriels de répondre à cela.

 

Avec Cécile Boulaire, directrice du cabinet MAnagéria, nous avons évoqué les sujets suivants:

Quelles sont les attentes de ces jeunes en termes d’entreprise nouvelle ?

  1. Quels sont les changements que les entreprises devront opérer pour recruter ces  nouveaux talents ?
  2. Quels nouveaux métiers pourront nous voir émerger sur le secteur de l’agroalimentaire selon vous ?
  3. Quels sont ceux qui pourront disparaître ?
  4. Comment s’adapter à ces changements en tant qu’entreprise et salarié?

 


Avant de laisser cet épisode, je t’invite à me suivre  sur instagram au nom de @sansfiltreajoute si ce n’est pas déjà fait!

Non pas pour grossir le nombre d’abonnés, mais plutôt pour interagir avec vous!

Vous qui travaillez dans l’agro, chef de secteur, envoyez- moi vos mises en avant, Chefs de produits, envoyez-moi vos projets d’innovations : je relaierai vos exploits. 


Et oui la mission du podcast ne l’oubliez pas: mettre en avant les hommes et les femmes qui nourrissent la planète 🌎!


Share

Embed

You may also like

Description

70% des étudiants ne souhaitent pas travailler dans les industries agroalimentaires, et ont même une image négative de l’Agroalimentaire.

 

Ce chiffre est tout droit sortie de l’étude menée par ManagériA en partenariat avec l’école Montpellier SUPAGRO appelée « dessine-moi l’agroalimentaire de demain » 800 étudiants toutes écoles confondues 🎓.

 

Derrière ce chiffre choc se cache un un enseignement clair:

 Une méconnaissance du secteur, de la chaîne de valeur, et dénoncent un manque de transparence entre les industries 

 

Ce qui leur fera changer d’avis?

 

Concilier leur projet pro et engagement citoyen: En étant à l’intérieur du système ils seront acteurs de la transition agroalimentaire dont les entreprises ont besoin.

Les jeunes veulent changer le monde et c’est ce qu’ils souhaitent le plus, donner du sens à leur carrière!

 

Vision idéaliste ou réaliste ?

 

Aux industriels de répondre à cela.

 

Avec Cécile Boulaire, directrice du cabinet MAnagéria, nous avons évoqué les sujets suivants:

Quelles sont les attentes de ces jeunes en termes d’entreprise nouvelle ?

  1. Quels sont les changements que les entreprises devront opérer pour recruter ces  nouveaux talents ?
  2. Quels nouveaux métiers pourront nous voir émerger sur le secteur de l’agroalimentaire selon vous ?
  3. Quels sont ceux qui pourront disparaître ?
  4. Comment s’adapter à ces changements en tant qu’entreprise et salarié?

 


Avant de laisser cet épisode, je t’invite à me suivre  sur instagram au nom de @sansfiltreajoute si ce n’est pas déjà fait!

Non pas pour grossir le nombre d’abonnés, mais plutôt pour interagir avec vous!

Vous qui travaillez dans l’agro, chef de secteur, envoyez- moi vos mises en avant, Chefs de produits, envoyez-moi vos projets d’innovations : je relaierai vos exploits. 


Et oui la mission du podcast ne l’oubliez pas: mettre en avant les hommes et les femmes qui nourrissent la planète 🌎!


Description

70% des étudiants ne souhaitent pas travailler dans les industries agroalimentaires, et ont même une image négative de l’Agroalimentaire.

 

Ce chiffre est tout droit sortie de l’étude menée par ManagériA en partenariat avec l’école Montpellier SUPAGRO appelée « dessine-moi l’agroalimentaire de demain » 800 étudiants toutes écoles confondues 🎓.

 

Derrière ce chiffre choc se cache un un enseignement clair:

 Une méconnaissance du secteur, de la chaîne de valeur, et dénoncent un manque de transparence entre les industries 

 

Ce qui leur fera changer d’avis?

 

Concilier leur projet pro et engagement citoyen: En étant à l’intérieur du système ils seront acteurs de la transition agroalimentaire dont les entreprises ont besoin.

Les jeunes veulent changer le monde et c’est ce qu’ils souhaitent le plus, donner du sens à leur carrière!

 

Vision idéaliste ou réaliste ?

 

Aux industriels de répondre à cela.

 

Avec Cécile Boulaire, directrice du cabinet MAnagéria, nous avons évoqué les sujets suivants:

Quelles sont les attentes de ces jeunes en termes d’entreprise nouvelle ?

  1. Quels sont les changements que les entreprises devront opérer pour recruter ces  nouveaux talents ?
  2. Quels nouveaux métiers pourront nous voir émerger sur le secteur de l’agroalimentaire selon vous ?
  3. Quels sont ceux qui pourront disparaître ?
  4. Comment s’adapter à ces changements en tant qu’entreprise et salarié?

 


Avant de laisser cet épisode, je t’invite à me suivre  sur instagram au nom de @sansfiltreajoute si ce n’est pas déjà fait!

Non pas pour grossir le nombre d’abonnés, mais plutôt pour interagir avec vous!

Vous qui travaillez dans l’agro, chef de secteur, envoyez- moi vos mises en avant, Chefs de produits, envoyez-moi vos projets d’innovations : je relaierai vos exploits. 


Et oui la mission du podcast ne l’oubliez pas: mettre en avant les hommes et les femmes qui nourrissent la planète 🌎!


Share

Embed

You may also like