#11 - Le mythe de l'animation thérapeutique cover
#11 - Le mythe de l'animation thérapeutique cover
SocioGérontologie

#11 - Le mythe de l'animation thérapeutique

#11 - Le mythe de l'animation thérapeutique

07min |17/11/2020
Listen
#11 - Le mythe de l'animation thérapeutique cover
#11 - Le mythe de l'animation thérapeutique cover
SocioGérontologie

#11 - Le mythe de l'animation thérapeutique

#11 - Le mythe de l'animation thérapeutique

07min |17/11/2020
Listen

Description

 

Animateurs et entrepreneurs semblent vouloir rivaliser de créativité pour inventer l’activité qui fera le plus de bien aux personnes âgées. Aquabike et Taichi Chuan pour entretenir votre coeur, application de Quizz pour préserver votre cerveau, Yoga Seniors pour ne pas rouiller, etc. 

C’est comme si la prévention était devenue de la responsabilité de l’animateur. 

C’est comme si une animation sans objectif thérapeutique ne servait à rien. 

Sauf que

Sauf que la prévention, les vieux n’en veulent pas, et que donner un objectif thérapeutique a une animation est bien souvent le meilleur moyen de décourager la participation. 

Or, pour que l’objectif thérapeutique soit atteint, il faut d’abord chercher la participation des personnes âgées. 

Bienvenu sur SocioGérontologie, le podcast pour comprendre les vieux. Je m’appelle Antoine Gérard, et aujourd’hui nous posons une question moins simple qu’elle n’y parait : A quoi sert l’animation ? 

Et je préfère vous prévenir tout de suite, mon propos sera à charge contre l’animation thérapeutique. 

Non pas que l’animation thérapeutique c’est nul ou inutile. 

Mais : 

D’un. Ce n’est pas le bon objectif à suivre. 

De deux. Même si c’était le bon objectif, ce n’est pas la bonne méthode pour l’atteindre. 

Description

 

Animateurs et entrepreneurs semblent vouloir rivaliser de créativité pour inventer l’activité qui fera le plus de bien aux personnes âgées. Aquabike et Taichi Chuan pour entretenir votre coeur, application de Quizz pour préserver votre cerveau, Yoga Seniors pour ne pas rouiller, etc. 

C’est comme si la prévention était devenue de la responsabilité de l’animateur. 

C’est comme si une animation sans objectif thérapeutique ne servait à rien. 

Sauf que

Sauf que la prévention, les vieux n’en veulent pas, et que donner un objectif thérapeutique a une animation est bien souvent le meilleur moyen de décourager la participation. 

Or, pour que l’objectif thérapeutique soit atteint, il faut d’abord chercher la participation des personnes âgées. 

Bienvenu sur SocioGérontologie, le podcast pour comprendre les vieux. Je m’appelle Antoine Gérard, et aujourd’hui nous posons une question moins simple qu’elle n’y parait : A quoi sert l’animation ? 

Et je préfère vous prévenir tout de suite, mon propos sera à charge contre l’animation thérapeutique. 

Non pas que l’animation thérapeutique c’est nul ou inutile. 

Mais : 

D’un. Ce n’est pas le bon objectif à suivre. 

De deux. Même si c’était le bon objectif, ce n’est pas la bonne méthode pour l’atteindre. 

Share

Embed

You may also like

Description

 

Animateurs et entrepreneurs semblent vouloir rivaliser de créativité pour inventer l’activité qui fera le plus de bien aux personnes âgées. Aquabike et Taichi Chuan pour entretenir votre coeur, application de Quizz pour préserver votre cerveau, Yoga Seniors pour ne pas rouiller, etc. 

C’est comme si la prévention était devenue de la responsabilité de l’animateur. 

C’est comme si une animation sans objectif thérapeutique ne servait à rien. 

Sauf que

Sauf que la prévention, les vieux n’en veulent pas, et que donner un objectif thérapeutique a une animation est bien souvent le meilleur moyen de décourager la participation. 

Or, pour que l’objectif thérapeutique soit atteint, il faut d’abord chercher la participation des personnes âgées. 

Bienvenu sur SocioGérontologie, le podcast pour comprendre les vieux. Je m’appelle Antoine Gérard, et aujourd’hui nous posons une question moins simple qu’elle n’y parait : A quoi sert l’animation ? 

Et je préfère vous prévenir tout de suite, mon propos sera à charge contre l’animation thérapeutique. 

Non pas que l’animation thérapeutique c’est nul ou inutile. 

Mais : 

D’un. Ce n’est pas le bon objectif à suivre. 

De deux. Même si c’était le bon objectif, ce n’est pas la bonne méthode pour l’atteindre. 

Description

 

Animateurs et entrepreneurs semblent vouloir rivaliser de créativité pour inventer l’activité qui fera le plus de bien aux personnes âgées. Aquabike et Taichi Chuan pour entretenir votre coeur, application de Quizz pour préserver votre cerveau, Yoga Seniors pour ne pas rouiller, etc. 

C’est comme si la prévention était devenue de la responsabilité de l’animateur. 

C’est comme si une animation sans objectif thérapeutique ne servait à rien. 

Sauf que

Sauf que la prévention, les vieux n’en veulent pas, et que donner un objectif thérapeutique a une animation est bien souvent le meilleur moyen de décourager la participation. 

Or, pour que l’objectif thérapeutique soit atteint, il faut d’abord chercher la participation des personnes âgées. 

Bienvenu sur SocioGérontologie, le podcast pour comprendre les vieux. Je m’appelle Antoine Gérard, et aujourd’hui nous posons une question moins simple qu’elle n’y parait : A quoi sert l’animation ? 

Et je préfère vous prévenir tout de suite, mon propos sera à charge contre l’animation thérapeutique. 

Non pas que l’animation thérapeutique c’est nul ou inutile. 

Mais : 

D’un. Ce n’est pas le bon objectif à suivre. 

De deux. Même si c’était le bon objectif, ce n’est pas la bonne méthode pour l’atteindre. 

Share

Embed

You may also like