#34 - La bienveillance, un faux ami ? cover
#34 - La bienveillance, un faux ami ? cover
SocioGérontologie

#34 - La bienveillance, un faux ami ?

#34 - La bienveillance, un faux ami ?

09min |18/05/2021
Listen
#34 - La bienveillance, un faux ami ? cover
#34 - La bienveillance, un faux ami ? cover
SocioGérontologie

#34 - La bienveillance, un faux ami ?

#34 - La bienveillance, un faux ami ?

09min |18/05/2021
Listen

Description

En réaction à la violence du monde et face à la prise de conscience de notre fragilité en tant qu’humain, individu ou espèce, nous revendiquons de plus en plus la bienveillance comme ligne de conduite. 

Notre secteur ne fait pas exception et la bienveillance s’établit comme la nouvelle éthique professionnelle. 

Et, a priori, c’est une bonne chose.

Sauf que la protection que génère la bienveillance face à la maltraitance a des limites. Pire que ça, la bienveillance peut justifier l’infantilisation

Je m’appelle Antoine Gérard, vous écoutez SocioGérontologie, le podcast pour comprendre les vieux. Et aujourd’hui nous réfléchissons au concept de bienveillance. 

Plus précisément je compte montrer les limites et même les problématiques que pose la bienveillance. J’en profite également pour vous introduire à un terme qui m’est cher, bien que souvent très mal compris, l’empathie. 

En fait, plus qu’une introduction, c’est un véritable manifeste pour l’empathie que je vous propose !! 


Bonne écoute


Podcast cité : #30 - Que veulent les vieux ? : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/30-que-veulent-les-vieux-léternelle-question-bande/id1538432925?i=1000517851783


Description

En réaction à la violence du monde et face à la prise de conscience de notre fragilité en tant qu’humain, individu ou espèce, nous revendiquons de plus en plus la bienveillance comme ligne de conduite. 

Notre secteur ne fait pas exception et la bienveillance s’établit comme la nouvelle éthique professionnelle. 

Et, a priori, c’est une bonne chose.

Sauf que la protection que génère la bienveillance face à la maltraitance a des limites. Pire que ça, la bienveillance peut justifier l’infantilisation

Je m’appelle Antoine Gérard, vous écoutez SocioGérontologie, le podcast pour comprendre les vieux. Et aujourd’hui nous réfléchissons au concept de bienveillance. 

Plus précisément je compte montrer les limites et même les problématiques que pose la bienveillance. J’en profite également pour vous introduire à un terme qui m’est cher, bien que souvent très mal compris, l’empathie. 

En fait, plus qu’une introduction, c’est un véritable manifeste pour l’empathie que je vous propose !! 


Bonne écoute


Podcast cité : #30 - Que veulent les vieux ? : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/30-que-veulent-les-vieux-léternelle-question-bande/id1538432925?i=1000517851783


Share

Embed

You may also like

Description

En réaction à la violence du monde et face à la prise de conscience de notre fragilité en tant qu’humain, individu ou espèce, nous revendiquons de plus en plus la bienveillance comme ligne de conduite. 

Notre secteur ne fait pas exception et la bienveillance s’établit comme la nouvelle éthique professionnelle. 

Et, a priori, c’est une bonne chose.

Sauf que la protection que génère la bienveillance face à la maltraitance a des limites. Pire que ça, la bienveillance peut justifier l’infantilisation

Je m’appelle Antoine Gérard, vous écoutez SocioGérontologie, le podcast pour comprendre les vieux. Et aujourd’hui nous réfléchissons au concept de bienveillance. 

Plus précisément je compte montrer les limites et même les problématiques que pose la bienveillance. J’en profite également pour vous introduire à un terme qui m’est cher, bien que souvent très mal compris, l’empathie. 

En fait, plus qu’une introduction, c’est un véritable manifeste pour l’empathie que je vous propose !! 


Bonne écoute


Podcast cité : #30 - Que veulent les vieux ? : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/30-que-veulent-les-vieux-léternelle-question-bande/id1538432925?i=1000517851783


Description

En réaction à la violence du monde et face à la prise de conscience de notre fragilité en tant qu’humain, individu ou espèce, nous revendiquons de plus en plus la bienveillance comme ligne de conduite. 

Notre secteur ne fait pas exception et la bienveillance s’établit comme la nouvelle éthique professionnelle. 

Et, a priori, c’est une bonne chose.

Sauf que la protection que génère la bienveillance face à la maltraitance a des limites. Pire que ça, la bienveillance peut justifier l’infantilisation

Je m’appelle Antoine Gérard, vous écoutez SocioGérontologie, le podcast pour comprendre les vieux. Et aujourd’hui nous réfléchissons au concept de bienveillance. 

Plus précisément je compte montrer les limites et même les problématiques que pose la bienveillance. J’en profite également pour vous introduire à un terme qui m’est cher, bien que souvent très mal compris, l’empathie. 

En fait, plus qu’une introduction, c’est un véritable manifeste pour l’empathie que je vous propose !! 


Bonne écoute


Podcast cité : #30 - Que veulent les vieux ? : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/30-que-veulent-les-vieux-léternelle-question-bande/id1538432925?i=1000517851783


Share

Embed

You may also like