#10 Philippe Darius - En quête de résilience cover
#10 Philippe Darius - En quête de résilience cover
Tahitian Talk

#10 Philippe Darius - En quête de résilience

#10 Philippe Darius - En quête de résilience

1h03 |01/02/2020|

321

Listen
#10 Philippe Darius - En quête de résilience cover
#10 Philippe Darius - En quête de résilience cover
Tahitian Talk

#10 Philippe Darius - En quête de résilience

#10 Philippe Darius - En quête de résilience

1h03 |01/02/2020|

321

Listen

Description

Pour ce dixième épisode, mon premier en tant qu’animateur, j’ai souhaité recevoir Philippe Darius. 

Philippe est un véritable laboratoire de réflexion citoyenne qui tend à expérimenter la résilience à tous les niveaux.

Il est connu pour sa présence active dans les groupes de discussion des réseaux sociaux ayant pour sujet la pratique agricole, la construction vernaculaire, l'éducation ou encore les soins ancestraux, en définitive des sujets faisant appel aux connaissances du passé, afin de renouer avec un mode de vie plus en adéquation avec nos réels besoins.

Philippe est indéniablement une personne remarquable avec ses multiples facettes vertueuses, et c’est pour cela que j’ai souhaité le recevoir sur le podcast.

Pour ma part, je suis assez impressionné par le personnage et pas du tout aguerris pour mener une interview, et pour tout vous dire, après réécoute je ne suis pas très content de ma prestation. Ce qui entraine 2 réflexions.

La première, est que j’espère que mes interventions ne vous détourneront pas du podcast en général et de cet épisode en particulier. 

J’en appelle à votre indulgence même si après tout, je ne parle pas tant que ça. 

Et la deuxième, c’est qu’à l’évidence, J’ai besoin de pratique, donc, Je reviendrais quand même avec d’autres invités.

Donc trève de Chalala, ou encore Oti Blabla j’ai pu entendre ici là, je laisse place à ma conversation avec Philippe Darius.


Photo : Polynésie 1re

Description

Pour ce dixième épisode, mon premier en tant qu’animateur, j’ai souhaité recevoir Philippe Darius. 

Philippe est un véritable laboratoire de réflexion citoyenne qui tend à expérimenter la résilience à tous les niveaux.

Il est connu pour sa présence active dans les groupes de discussion des réseaux sociaux ayant pour sujet la pratique agricole, la construction vernaculaire, l'éducation ou encore les soins ancestraux, en définitive des sujets faisant appel aux connaissances du passé, afin de renouer avec un mode de vie plus en adéquation avec nos réels besoins.

Philippe est indéniablement une personne remarquable avec ses multiples facettes vertueuses, et c’est pour cela que j’ai souhaité le recevoir sur le podcast.

Pour ma part, je suis assez impressionné par le personnage et pas du tout aguerris pour mener une interview, et pour tout vous dire, après réécoute je ne suis pas très content de ma prestation. Ce qui entraine 2 réflexions.

La première, est que j’espère que mes interventions ne vous détourneront pas du podcast en général et de cet épisode en particulier. 

J’en appelle à votre indulgence même si après tout, je ne parle pas tant que ça. 

Et la deuxième, c’est qu’à l’évidence, J’ai besoin de pratique, donc, Je reviendrais quand même avec d’autres invités.

Donc trève de Chalala, ou encore Oti Blabla j’ai pu entendre ici là, je laisse place à ma conversation avec Philippe Darius.


Photo : Polynésie 1re

Share

Embed

To listen also

Description

Pour ce dixième épisode, mon premier en tant qu’animateur, j’ai souhaité recevoir Philippe Darius. 

Philippe est un véritable laboratoire de réflexion citoyenne qui tend à expérimenter la résilience à tous les niveaux.

Il est connu pour sa présence active dans les groupes de discussion des réseaux sociaux ayant pour sujet la pratique agricole, la construction vernaculaire, l'éducation ou encore les soins ancestraux, en définitive des sujets faisant appel aux connaissances du passé, afin de renouer avec un mode de vie plus en adéquation avec nos réels besoins.

Philippe est indéniablement une personne remarquable avec ses multiples facettes vertueuses, et c’est pour cela que j’ai souhaité le recevoir sur le podcast.

Pour ma part, je suis assez impressionné par le personnage et pas du tout aguerris pour mener une interview, et pour tout vous dire, après réécoute je ne suis pas très content de ma prestation. Ce qui entraine 2 réflexions.

La première, est que j’espère que mes interventions ne vous détourneront pas du podcast en général et de cet épisode en particulier. 

J’en appelle à votre indulgence même si après tout, je ne parle pas tant que ça. 

Et la deuxième, c’est qu’à l’évidence, J’ai besoin de pratique, donc, Je reviendrais quand même avec d’autres invités.

Donc trève de Chalala, ou encore Oti Blabla j’ai pu entendre ici là, je laisse place à ma conversation avec Philippe Darius.


Photo : Polynésie 1re

Description

Pour ce dixième épisode, mon premier en tant qu’animateur, j’ai souhaité recevoir Philippe Darius. 

Philippe est un véritable laboratoire de réflexion citoyenne qui tend à expérimenter la résilience à tous les niveaux.

Il est connu pour sa présence active dans les groupes de discussion des réseaux sociaux ayant pour sujet la pratique agricole, la construction vernaculaire, l'éducation ou encore les soins ancestraux, en définitive des sujets faisant appel aux connaissances du passé, afin de renouer avec un mode de vie plus en adéquation avec nos réels besoins.

Philippe est indéniablement une personne remarquable avec ses multiples facettes vertueuses, et c’est pour cela que j’ai souhaité le recevoir sur le podcast.

Pour ma part, je suis assez impressionné par le personnage et pas du tout aguerris pour mener une interview, et pour tout vous dire, après réécoute je ne suis pas très content de ma prestation. Ce qui entraine 2 réflexions.

La première, est que j’espère que mes interventions ne vous détourneront pas du podcast en général et de cet épisode en particulier. 

J’en appelle à votre indulgence même si après tout, je ne parle pas tant que ça. 

Et la deuxième, c’est qu’à l’évidence, J’ai besoin de pratique, donc, Je reviendrais quand même avec d’autres invités.

Donc trève de Chalala, ou encore Oti Blabla j’ai pu entendre ici là, je laisse place à ma conversation avec Philippe Darius.


Photo : Polynésie 1re

Share

Embed

To listen also