undefined cover
undefined cover
#47 - Femmes sans domicile : à l’origine, la violence - Marie Loison-Leruste cover
#47 - Femmes sans domicile : à l’origine, la violence - Marie Loison-Leruste cover
Terrain Social

#47 - Femmes sans domicile : à l’origine, la violence - Marie Loison-Leruste

#47 - Femmes sans domicile : à l’origine, la violence - Marie Loison-Leruste

15min |26/05/2021
Play
undefined cover
undefined cover
#47 - Femmes sans domicile : à l’origine, la violence - Marie Loison-Leruste cover
#47 - Femmes sans domicile : à l’origine, la violence - Marie Loison-Leruste cover
Terrain Social

#47 - Femmes sans domicile : à l’origine, la violence - Marie Loison-Leruste

#47 - Femmes sans domicile : à l’origine, la violence - Marie Loison-Leruste

15min |26/05/2021
Play

Description

Invisibles, les femmes sans domicile sont peu ou partiellement étudiées. L’approche genrée de ce phénomène met en lumière une violence initiale à ces « carrières de rue ». 


Dans l’étude Les trajectoires des femmes sans domicile à travers le prisme du genre : entre vulnérabilité et protection, dans la revue Déviance et société, 2019,  croisant enquêtes statistiques et entretiens, Marie Loison-Leruste, et Gwenaëlle Perrier proposent d’introduire le critère du genre pour comprendre les parcours de la perte du logement à l’accès à l’hébergement des femmes sans domicile. 

Description

Invisibles, les femmes sans domicile sont peu ou partiellement étudiées. L’approche genrée de ce phénomène met en lumière une violence initiale à ces « carrières de rue ». 


Dans l’étude Les trajectoires des femmes sans domicile à travers le prisme du genre : entre vulnérabilité et protection, dans la revue Déviance et société, 2019,  croisant enquêtes statistiques et entretiens, Marie Loison-Leruste, et Gwenaëlle Perrier proposent d’introduire le critère du genre pour comprendre les parcours de la perte du logement à l’accès à l’hébergement des femmes sans domicile. 

Share

Embed

You may also like

Description

Invisibles, les femmes sans domicile sont peu ou partiellement étudiées. L’approche genrée de ce phénomène met en lumière une violence initiale à ces « carrières de rue ». 


Dans l’étude Les trajectoires des femmes sans domicile à travers le prisme du genre : entre vulnérabilité et protection, dans la revue Déviance et société, 2019,  croisant enquêtes statistiques et entretiens, Marie Loison-Leruste, et Gwenaëlle Perrier proposent d’introduire le critère du genre pour comprendre les parcours de la perte du logement à l’accès à l’hébergement des femmes sans domicile. 

Description

Invisibles, les femmes sans domicile sont peu ou partiellement étudiées. L’approche genrée de ce phénomène met en lumière une violence initiale à ces « carrières de rue ». 


Dans l’étude Les trajectoires des femmes sans domicile à travers le prisme du genre : entre vulnérabilité et protection, dans la revue Déviance et société, 2019,  croisant enquêtes statistiques et entretiens, Marie Loison-Leruste, et Gwenaëlle Perrier proposent d’introduire le critère du genre pour comprendre les parcours de la perte du logement à l’accès à l’hébergement des femmes sans domicile. 

Share

Embed

You may also like