undefined cover
undefined cover
#53- Villes "accueillantes" : une réponse asymétrique à la question migratoire !- Anouck Flamant cover
#53- Villes "accueillantes" : une réponse asymétrique à la question migratoire !- Anouck Flamant cover
Terrain Social

#53- Villes "accueillantes" : une réponse asymétrique à la question migratoire !- Anouck Flamant

#53- Villes "accueillantes" : une réponse asymétrique à la question migratoire !- Anouck Flamant

19min |02/11/2021
Play
undefined cover
undefined cover
#53- Villes "accueillantes" : une réponse asymétrique à la question migratoire !- Anouck Flamant cover
#53- Villes "accueillantes" : une réponse asymétrique à la question migratoire !- Anouck Flamant cover
Terrain Social

#53- Villes "accueillantes" : une réponse asymétrique à la question migratoire !- Anouck Flamant

#53- Villes "accueillantes" : une réponse asymétrique à la question migratoire !- Anouck Flamant

19min |02/11/2021
Play

Description

En raison du désengagement des Etats, des villes, à travers le monde, sont devenues “refuge”, “sanctuaire” ou encore “accueillantes”, offrant asile aux exilé.e.s. Palerme, Naples ou encore Bristol font figure de proue en Europe. La France n’est pas en reste : Strasbourg, Grenoble, mais aussi Nantes.


Description

En raison du désengagement des Etats, des villes, à travers le monde, sont devenues “refuge”, “sanctuaire” ou encore “accueillantes”, offrant asile aux exilé.e.s. Palerme, Naples ou encore Bristol font figure de proue en Europe. La France n’est pas en reste : Strasbourg, Grenoble, mais aussi Nantes.


Share

Embed

You may also like

Description

En raison du désengagement des Etats, des villes, à travers le monde, sont devenues “refuge”, “sanctuaire” ou encore “accueillantes”, offrant asile aux exilé.e.s. Palerme, Naples ou encore Bristol font figure de proue en Europe. La France n’est pas en reste : Strasbourg, Grenoble, mais aussi Nantes.


Description

En raison du désengagement des Etats, des villes, à travers le monde, sont devenues “refuge”, “sanctuaire” ou encore “accueillantes”, offrant asile aux exilé.e.s. Palerme, Naples ou encore Bristol font figure de proue en Europe. La France n’est pas en reste : Strasbourg, Grenoble, mais aussi Nantes.


Share

Embed

You may also like