undefined cover
undefined cover
Les fabricants de chargeurs fondent pour la technologie GAN cover
Les fabricants de chargeurs fondent pour la technologie GAN cover
ZD Tech : tout comprendre en moins de 3 minutes avec ZDNet

Les fabricants de chargeurs fondent pour la technologie GAN

Les fabricants de chargeurs fondent pour la technologie GAN

02min |29/09/2022
Play
undefined cover
undefined cover
Les fabricants de chargeurs fondent pour la technologie GAN cover
Les fabricants de chargeurs fondent pour la technologie GAN cover
ZD Tech : tout comprendre en moins de 3 minutes avec ZDNet

Les fabricants de chargeurs fondent pour la technologie GAN

Les fabricants de chargeurs fondent pour la technologie GAN

02min |29/09/2022
Play

Description

Bonjour à tous et bienvenue sur le ZD Tech, le podcast quotidien de la rédaction de ZDNet. Je suis Pierre et aujourd’hui, je vais vous expliquer pourquoi les fabricants de chargeurs USB vantent une nouvelle technologie connue sous l’acronyme GAN


Vos tiroirs débordent très certainement de nombreux chargeurs USB. Si ces derniers accusent quelques années, alors ils seront très certainement équipés de transistors en silicium. Seulement voilà, les fabricants de chargeurs USB vantent aujourd’hui une nouvelle technologie baptisée GaN et basées sur un autre matériau semi-conducteurs que le silicium, à savoir le nitrure de gallium. 


Plus compacts, mais aussi plus efficaces, ces nouveaux chargeurs sont équipés de transistors, des minuscules interrupteurs électroniques, capables de transporter plus de puissance, de commuter plus rapidement (environ 40 millions de fois par seconde, soit quatre fois plus vite que les transistors en silicium). Surtout, ces transistors disposent d’un rendement énergétique autrement que les traditionnels transistors en silicium.


Traduction : alors qu'il est courant que les chargeurs utilisant des transistors au silicium deviennent presque trop chauds au toucher, il est rare qu'un chargeur utilisant la technologie GaN soit légèrement chaud. De plus, leur commutation plus rapide leur permet de supporter des charges de plus en plus importantes. 


Alors que les smartphones de nouvelle génération sont de plus en plus gourmands en énergie, que les chargeurs de 100 W sont désormais monnaie courante et que les chargeurs de 240 W seront bientôt une réalité, voilà pourquoi les chargeurs basés sur la technologie GaN devraient bientôt remplacer pour de bon nos vieux chargeurs au silicium.


Cela signifie-t-il pour autant que vous pouvez d’ores et déjà jeter vos anciens chargeurs et passer à la technologie supérieure ? Loin de là : si vous êtes satisfait de vos chargeurs actuels, conservez-les jusqu'à ce que vous ressentiez le besoin de les mettre à niveau. Vous aurez alors tout le loisir de vous tourner vers cette nouvelle technologie qui vous permettra de bénéficier de nombreux avantages pour un coût minime.


Description

Bonjour à tous et bienvenue sur le ZD Tech, le podcast quotidien de la rédaction de ZDNet. Je suis Pierre et aujourd’hui, je vais vous expliquer pourquoi les fabricants de chargeurs USB vantent une nouvelle technologie connue sous l’acronyme GAN


Vos tiroirs débordent très certainement de nombreux chargeurs USB. Si ces derniers accusent quelques années, alors ils seront très certainement équipés de transistors en silicium. Seulement voilà, les fabricants de chargeurs USB vantent aujourd’hui une nouvelle technologie baptisée GaN et basées sur un autre matériau semi-conducteurs que le silicium, à savoir le nitrure de gallium. 


Plus compacts, mais aussi plus efficaces, ces nouveaux chargeurs sont équipés de transistors, des minuscules interrupteurs électroniques, capables de transporter plus de puissance, de commuter plus rapidement (environ 40 millions de fois par seconde, soit quatre fois plus vite que les transistors en silicium). Surtout, ces transistors disposent d’un rendement énergétique autrement que les traditionnels transistors en silicium.


Traduction : alors qu'il est courant que les chargeurs utilisant des transistors au silicium deviennent presque trop chauds au toucher, il est rare qu'un chargeur utilisant la technologie GaN soit légèrement chaud. De plus, leur commutation plus rapide leur permet de supporter des charges de plus en plus importantes. 


Alors que les smartphones de nouvelle génération sont de plus en plus gourmands en énergie, que les chargeurs de 100 W sont désormais monnaie courante et que les chargeurs de 240 W seront bientôt une réalité, voilà pourquoi les chargeurs basés sur la technologie GaN devraient bientôt remplacer pour de bon nos vieux chargeurs au silicium.


Cela signifie-t-il pour autant que vous pouvez d’ores et déjà jeter vos anciens chargeurs et passer à la technologie supérieure ? Loin de là : si vous êtes satisfait de vos chargeurs actuels, conservez-les jusqu'à ce que vous ressentiez le besoin de les mettre à niveau. Vous aurez alors tout le loisir de vous tourner vers cette nouvelle technologie qui vous permettra de bénéficier de nombreux avantages pour un coût minime.


Share

Embed

You may also like

Description

Bonjour à tous et bienvenue sur le ZD Tech, le podcast quotidien de la rédaction de ZDNet. Je suis Pierre et aujourd’hui, je vais vous expliquer pourquoi les fabricants de chargeurs USB vantent une nouvelle technologie connue sous l’acronyme GAN


Vos tiroirs débordent très certainement de nombreux chargeurs USB. Si ces derniers accusent quelques années, alors ils seront très certainement équipés de transistors en silicium. Seulement voilà, les fabricants de chargeurs USB vantent aujourd’hui une nouvelle technologie baptisée GaN et basées sur un autre matériau semi-conducteurs que le silicium, à savoir le nitrure de gallium. 


Plus compacts, mais aussi plus efficaces, ces nouveaux chargeurs sont équipés de transistors, des minuscules interrupteurs électroniques, capables de transporter plus de puissance, de commuter plus rapidement (environ 40 millions de fois par seconde, soit quatre fois plus vite que les transistors en silicium). Surtout, ces transistors disposent d’un rendement énergétique autrement que les traditionnels transistors en silicium.


Traduction : alors qu'il est courant que les chargeurs utilisant des transistors au silicium deviennent presque trop chauds au toucher, il est rare qu'un chargeur utilisant la technologie GaN soit légèrement chaud. De plus, leur commutation plus rapide leur permet de supporter des charges de plus en plus importantes. 


Alors que les smartphones de nouvelle génération sont de plus en plus gourmands en énergie, que les chargeurs de 100 W sont désormais monnaie courante et que les chargeurs de 240 W seront bientôt une réalité, voilà pourquoi les chargeurs basés sur la technologie GaN devraient bientôt remplacer pour de bon nos vieux chargeurs au silicium.


Cela signifie-t-il pour autant que vous pouvez d’ores et déjà jeter vos anciens chargeurs et passer à la technologie supérieure ? Loin de là : si vous êtes satisfait de vos chargeurs actuels, conservez-les jusqu'à ce que vous ressentiez le besoin de les mettre à niveau. Vous aurez alors tout le loisir de vous tourner vers cette nouvelle technologie qui vous permettra de bénéficier de nombreux avantages pour un coût minime.


Description

Bonjour à tous et bienvenue sur le ZD Tech, le podcast quotidien de la rédaction de ZDNet. Je suis Pierre et aujourd’hui, je vais vous expliquer pourquoi les fabricants de chargeurs USB vantent une nouvelle technologie connue sous l’acronyme GAN


Vos tiroirs débordent très certainement de nombreux chargeurs USB. Si ces derniers accusent quelques années, alors ils seront très certainement équipés de transistors en silicium. Seulement voilà, les fabricants de chargeurs USB vantent aujourd’hui une nouvelle technologie baptisée GaN et basées sur un autre matériau semi-conducteurs que le silicium, à savoir le nitrure de gallium. 


Plus compacts, mais aussi plus efficaces, ces nouveaux chargeurs sont équipés de transistors, des minuscules interrupteurs électroniques, capables de transporter plus de puissance, de commuter plus rapidement (environ 40 millions de fois par seconde, soit quatre fois plus vite que les transistors en silicium). Surtout, ces transistors disposent d’un rendement énergétique autrement que les traditionnels transistors en silicium.


Traduction : alors qu'il est courant que les chargeurs utilisant des transistors au silicium deviennent presque trop chauds au toucher, il est rare qu'un chargeur utilisant la technologie GaN soit légèrement chaud. De plus, leur commutation plus rapide leur permet de supporter des charges de plus en plus importantes. 


Alors que les smartphones de nouvelle génération sont de plus en plus gourmands en énergie, que les chargeurs de 100 W sont désormais monnaie courante et que les chargeurs de 240 W seront bientôt une réalité, voilà pourquoi les chargeurs basés sur la technologie GaN devraient bientôt remplacer pour de bon nos vieux chargeurs au silicium.


Cela signifie-t-il pour autant que vous pouvez d’ores et déjà jeter vos anciens chargeurs et passer à la technologie supérieure ? Loin de là : si vous êtes satisfait de vos chargeurs actuels, conservez-les jusqu'à ce que vous ressentiez le besoin de les mettre à niveau. Vous aurez alors tout le loisir de vous tourner vers cette nouvelle technologie qui vous permettra de bénéficier de nombreux avantages pour un coût minime.


Share

Embed

You may also like