À vol d'homme – Poétique du ciel #85 cover
À vol d'homme – Poétique du ciel #85 cover
Aerobuzz.fr, le podcast

À vol d'homme – Poétique du ciel #85

À vol d'homme – Poétique du ciel #85

08min |19/11/2022
Play
À vol d'homme – Poétique du ciel #85 cover
À vol d'homme – Poétique du ciel #85 cover
Aerobuzz.fr, le podcast

À vol d'homme – Poétique du ciel #85

À vol d'homme – Poétique du ciel #85

08min |19/11/2022
Play

Description

Dans les années 1950, l’art et la littérature faisaient partie du voyage aérien par le biais de revues prestigieuses que les compagnies aériennes offraient à leurs passagers. Air France fut pionnière en ce domaine en publiant « Air France Revue », un magazine de bord d’une rare qualité technique et éditoriale, qui ouvrait ses pages à des écrivains célèbres. 


Dans le numéro daté du printemps 1951, Maurice Druon, Prix Goncourt 1948 et futur académicien (il sera élu en 1966), signe un article intitulé « À vol d’homme » dont Gérard Maoui lit un extrait.

Description

Dans les années 1950, l’art et la littérature faisaient partie du voyage aérien par le biais de revues prestigieuses que les compagnies aériennes offraient à leurs passagers. Air France fut pionnière en ce domaine en publiant « Air France Revue », un magazine de bord d’une rare qualité technique et éditoriale, qui ouvrait ses pages à des écrivains célèbres. 


Dans le numéro daté du printemps 1951, Maurice Druon, Prix Goncourt 1948 et futur académicien (il sera élu en 1966), signe un article intitulé « À vol d’homme » dont Gérard Maoui lit un extrait.

Share

Embed

You may also like

Description

Dans les années 1950, l’art et la littérature faisaient partie du voyage aérien par le biais de revues prestigieuses que les compagnies aériennes offraient à leurs passagers. Air France fut pionnière en ce domaine en publiant « Air France Revue », un magazine de bord d’une rare qualité technique et éditoriale, qui ouvrait ses pages à des écrivains célèbres. 


Dans le numéro daté du printemps 1951, Maurice Druon, Prix Goncourt 1948 et futur académicien (il sera élu en 1966), signe un article intitulé « À vol d’homme » dont Gérard Maoui lit un extrait.

Description

Dans les années 1950, l’art et la littérature faisaient partie du voyage aérien par le biais de revues prestigieuses que les compagnies aériennes offraient à leurs passagers. Air France fut pionnière en ce domaine en publiant « Air France Revue », un magazine de bord d’une rare qualité technique et éditoriale, qui ouvrait ses pages à des écrivains célèbres. 


Dans le numéro daté du printemps 1951, Maurice Druon, Prix Goncourt 1948 et futur académicien (il sera élu en 1966), signe un article intitulé « À vol d’homme » dont Gérard Maoui lit un extrait.

Share

Embed

You may also like