Portrait de Triin : Affirmer son identité contre la propagande russe 3/3 cover
Portrait de Triin : Affirmer son identité contre la propagande russe 3/3 cover
Europe et Sentiment

Portrait de Triin : Affirmer son identité contre la propagande russe 3/3

Portrait de Triin : Affirmer son identité contre la propagande russe 3/3

11min |22/02/2023
Play
Portrait de Triin : Affirmer son identité contre la propagande russe 3/3 cover
Portrait de Triin : Affirmer son identité contre la propagande russe 3/3 cover
Europe et Sentiment

Portrait de Triin : Affirmer son identité contre la propagande russe 3/3

Portrait de Triin : Affirmer son identité contre la propagande russe 3/3

11min |22/02/2023
Play

Description

Le 24 février 2022, la Russie lance son invasion contre l’Ukraine. En Estonie, c’est un choc et un événement d’autant plus fort qu’il tombe le jour de la fête nationale estonienne qui célèbre… l’indépendance de l’Estonie, notamment face à la Russie.  

Triin est bouleversé et tout d’un coup la place de l’identité estonienne devient un enjeu fondamental. Il s’agit de s’assurer que la minorité russe estonienne ne se rallie pas à la Russie. Fini les symboles de l’armée rouge et de sa victoire face à l’Allemagne. Toutes les traces et symboles de l’héritage et du passé soviétique sont retirés des espaces publics. Et encore une fois, il devient alors important de choisir.  

  

En Estonie, la propagande russe bat son plein depuis longtemps déjà. Il existe peu de médias estoniens en Russe et la minorité russophone a pris l'habitude de suivre les chaînes de télévision et de radio russes, les mêmes qui diffusent la propagande de Poutine à longueur de journée. Mais face à la peur de l’escalade, l’Estonie fait des choix. 

  

Ce portrait clôture la 2e saison d’Europe et Sentiment marquée par la guerre sur notre continent européen. Il m’a semblé important de raconter les impacts de l’invasion ukrainienne à travers le regard et les récits intimes de celles qui la vivent au plus proche, du fait de leur histoire, leur passé et leur proximité géographique. Cette 2e saison était aussi pour moi l’opportunité de tester un nouveau format, plus sensible et plus intime, des portraits sonores qui racontent notre Europe. 

  

Si vous avez aimé, dites-le-moi et partagez-le autour de vous, à vos amis, à votre famille, à vos collègues de bureau. Vous pouvez liker la page Facebook, laisser un commentaire sur Apple podcast ou mettre 5  ⭐⭐⭐⭐⭐ sur Spotify.  

  

Vous écoutez le portrait de Triin, partie 3 : Affirmer son identité contre la propagande russe.  

Pour écouter la partie 1 de cette série consacrée à Triin : D’une enfance estonienne soviétique à l’entrée dans l’union européenne, cliquez ici.  

Pour écouter la partie 2 de cette série consacrée à Triin, minorité russophone et affirmation de l’identité estonienne, cliquez ici.   

  

Cet épisode a été écrit, monté et réalisé par Laetitia Chabannes.  

Musique : Arnaud Paszkiewicz / Doublage : Pashu Christensen 

Identité graphique : Aristote Truffaut (Oiseaux rares).  

  

Pour l’écouter, c’est par ici si vous utilisez Spotify, ici sur Podcast Addict ou encore ici si vous utilisez Apple Podcasts.  

Vous pouvez aussi suivre la sortie des prochains épisodes en suivant la page Instagram et LinkedIn.    

Description

Le 24 février 2022, la Russie lance son invasion contre l’Ukraine. En Estonie, c’est un choc et un événement d’autant plus fort qu’il tombe le jour de la fête nationale estonienne qui célèbre… l’indépendance de l’Estonie, notamment face à la Russie.  

Triin est bouleversé et tout d’un coup la place de l’identité estonienne devient un enjeu fondamental. Il s’agit de s’assurer que la minorité russe estonienne ne se rallie pas à la Russie. Fini les symboles de l’armée rouge et de sa victoire face à l’Allemagne. Toutes les traces et symboles de l’héritage et du passé soviétique sont retirés des espaces publics. Et encore une fois, il devient alors important de choisir.  

  

En Estonie, la propagande russe bat son plein depuis longtemps déjà. Il existe peu de médias estoniens en Russe et la minorité russophone a pris l'habitude de suivre les chaînes de télévision et de radio russes, les mêmes qui diffusent la propagande de Poutine à longueur de journée. Mais face à la peur de l’escalade, l’Estonie fait des choix. 

  

Ce portrait clôture la 2e saison d’Europe et Sentiment marquée par la guerre sur notre continent européen. Il m’a semblé important de raconter les impacts de l’invasion ukrainienne à travers le regard et les récits intimes de celles qui la vivent au plus proche, du fait de leur histoire, leur passé et leur proximité géographique. Cette 2e saison était aussi pour moi l’opportunité de tester un nouveau format, plus sensible et plus intime, des portraits sonores qui racontent notre Europe. 

  

Si vous avez aimé, dites-le-moi et partagez-le autour de vous, à vos amis, à votre famille, à vos collègues de bureau. Vous pouvez liker la page Facebook, laisser un commentaire sur Apple podcast ou mettre 5  ⭐⭐⭐⭐⭐ sur Spotify.  

  

Vous écoutez le portrait de Triin, partie 3 : Affirmer son identité contre la propagande russe.  

Pour écouter la partie 1 de cette série consacrée à Triin : D’une enfance estonienne soviétique à l’entrée dans l’union européenne, cliquez ici.  

Pour écouter la partie 2 de cette série consacrée à Triin, minorité russophone et affirmation de l’identité estonienne, cliquez ici.   

  

Cet épisode a été écrit, monté et réalisé par Laetitia Chabannes.  

Musique : Arnaud Paszkiewicz / Doublage : Pashu Christensen 

Identité graphique : Aristote Truffaut (Oiseaux rares).  

  

Pour l’écouter, c’est par ici si vous utilisez Spotify, ici sur Podcast Addict ou encore ici si vous utilisez Apple Podcasts.  

Vous pouvez aussi suivre la sortie des prochains épisodes en suivant la page Instagram et LinkedIn.    

Share

Embed

You may also like

Description

Le 24 février 2022, la Russie lance son invasion contre l’Ukraine. En Estonie, c’est un choc et un événement d’autant plus fort qu’il tombe le jour de la fête nationale estonienne qui célèbre… l’indépendance de l’Estonie, notamment face à la Russie.  

Triin est bouleversé et tout d’un coup la place de l’identité estonienne devient un enjeu fondamental. Il s’agit de s’assurer que la minorité russe estonienne ne se rallie pas à la Russie. Fini les symboles de l’armée rouge et de sa victoire face à l’Allemagne. Toutes les traces et symboles de l’héritage et du passé soviétique sont retirés des espaces publics. Et encore une fois, il devient alors important de choisir.  

  

En Estonie, la propagande russe bat son plein depuis longtemps déjà. Il existe peu de médias estoniens en Russe et la minorité russophone a pris l'habitude de suivre les chaînes de télévision et de radio russes, les mêmes qui diffusent la propagande de Poutine à longueur de journée. Mais face à la peur de l’escalade, l’Estonie fait des choix. 

  

Ce portrait clôture la 2e saison d’Europe et Sentiment marquée par la guerre sur notre continent européen. Il m’a semblé important de raconter les impacts de l’invasion ukrainienne à travers le regard et les récits intimes de celles qui la vivent au plus proche, du fait de leur histoire, leur passé et leur proximité géographique. Cette 2e saison était aussi pour moi l’opportunité de tester un nouveau format, plus sensible et plus intime, des portraits sonores qui racontent notre Europe. 

  

Si vous avez aimé, dites-le-moi et partagez-le autour de vous, à vos amis, à votre famille, à vos collègues de bureau. Vous pouvez liker la page Facebook, laisser un commentaire sur Apple podcast ou mettre 5  ⭐⭐⭐⭐⭐ sur Spotify.  

  

Vous écoutez le portrait de Triin, partie 3 : Affirmer son identité contre la propagande russe.  

Pour écouter la partie 1 de cette série consacrée à Triin : D’une enfance estonienne soviétique à l’entrée dans l’union européenne, cliquez ici.  

Pour écouter la partie 2 de cette série consacrée à Triin, minorité russophone et affirmation de l’identité estonienne, cliquez ici.   

  

Cet épisode a été écrit, monté et réalisé par Laetitia Chabannes.  

Musique : Arnaud Paszkiewicz / Doublage : Pashu Christensen 

Identité graphique : Aristote Truffaut (Oiseaux rares).  

  

Pour l’écouter, c’est par ici si vous utilisez Spotify, ici sur Podcast Addict ou encore ici si vous utilisez Apple Podcasts.  

Vous pouvez aussi suivre la sortie des prochains épisodes en suivant la page Instagram et LinkedIn.    

Description

Le 24 février 2022, la Russie lance son invasion contre l’Ukraine. En Estonie, c’est un choc et un événement d’autant plus fort qu’il tombe le jour de la fête nationale estonienne qui célèbre… l’indépendance de l’Estonie, notamment face à la Russie.  

Triin est bouleversé et tout d’un coup la place de l’identité estonienne devient un enjeu fondamental. Il s’agit de s’assurer que la minorité russe estonienne ne se rallie pas à la Russie. Fini les symboles de l’armée rouge et de sa victoire face à l’Allemagne. Toutes les traces et symboles de l’héritage et du passé soviétique sont retirés des espaces publics. Et encore une fois, il devient alors important de choisir.  

  

En Estonie, la propagande russe bat son plein depuis longtemps déjà. Il existe peu de médias estoniens en Russe et la minorité russophone a pris l'habitude de suivre les chaînes de télévision et de radio russes, les mêmes qui diffusent la propagande de Poutine à longueur de journée. Mais face à la peur de l’escalade, l’Estonie fait des choix. 

  

Ce portrait clôture la 2e saison d’Europe et Sentiment marquée par la guerre sur notre continent européen. Il m’a semblé important de raconter les impacts de l’invasion ukrainienne à travers le regard et les récits intimes de celles qui la vivent au plus proche, du fait de leur histoire, leur passé et leur proximité géographique. Cette 2e saison était aussi pour moi l’opportunité de tester un nouveau format, plus sensible et plus intime, des portraits sonores qui racontent notre Europe. 

  

Si vous avez aimé, dites-le-moi et partagez-le autour de vous, à vos amis, à votre famille, à vos collègues de bureau. Vous pouvez liker la page Facebook, laisser un commentaire sur Apple podcast ou mettre 5  ⭐⭐⭐⭐⭐ sur Spotify.  

  

Vous écoutez le portrait de Triin, partie 3 : Affirmer son identité contre la propagande russe.  

Pour écouter la partie 1 de cette série consacrée à Triin : D’une enfance estonienne soviétique à l’entrée dans l’union européenne, cliquez ici.  

Pour écouter la partie 2 de cette série consacrée à Triin, minorité russophone et affirmation de l’identité estonienne, cliquez ici.   

  

Cet épisode a été écrit, monté et réalisé par Laetitia Chabannes.  

Musique : Arnaud Paszkiewicz / Doublage : Pashu Christensen 

Identité graphique : Aristote Truffaut (Oiseaux rares).  

  

Pour l’écouter, c’est par ici si vous utilisez Spotify, ici sur Podcast Addict ou encore ici si vous utilisez Apple Podcasts.  

Vous pouvez aussi suivre la sortie des prochains épisodes en suivant la page Instagram et LinkedIn.    

Share

Embed

You may also like