undefined cover
undefined cover
C'est quoi la spiritualité, avec Christine Savoy cover
C'est quoi la spiritualité, avec Christine Savoy cover
GrandiOse - Le podcast

C'est quoi la spiritualité, avec Christine Savoy

C'est quoi la spiritualité, avec Christine Savoy

18min |12/05/2024
Play
undefined cover
undefined cover
C'est quoi la spiritualité, avec Christine Savoy cover
C'est quoi la spiritualité, avec Christine Savoy cover
GrandiOse - Le podcast

C'est quoi la spiritualité, avec Christine Savoy

C'est quoi la spiritualité, avec Christine Savoy

18min |12/05/2024
Play

Description

Quel est la place de la spiritualité au sein de notre vie d'humain ?

Comment écouter notre coeur et notre intuition ?

C'est quoi la spiritualité finalement ?

Dans cet épisode, découvre un échange passionnant avec Christine Savoy qui nous délivre de précieuses clés pour mieux comprendre ce monde invisible.


Si Christine n'aime pas le mot médium, c'est qu'elle n'aime pas être restreinte à une case. Son métier, elle en parle comme d'un tissage entre elle et le monde spirituel, au service du cheminement des personnes qui viennent la voir à son cabinet. Depuis petite, elle est en lien avec les défunts. Plus tard, à l'adolescence, elle rencontre l'Ange qui changera sa façon d'aborder l'existence.


Aujourd'hui, sa joie est d'amener chacun à retrouver en lui sa propre lumière

Elle est également auteure de différents livres et co créatrice d'Efime, un espace de formation dédié à l'intuition et à la médiumnité.


Pour retrouver Christine Savoy :


Ses livres :

www.christinesavoy.com


Ses services :

https://plumedange.agenda.ch 


Pour l'espace de formation :

www.efime.ch




Are you ready ? Mets-toi dans ta bulle et c'est parti ! 🎧 

__________________________________________


❤️ Si cet épisode t'a plu et que tu sens qu'il pourrait aider d'autres femmes de ton entourage, je t'invite à le partager autour de toi et à le noter avec la note de ton choix car si le podcast évolue, c'est surtout grâce à TOI ! MERCI ❤️ 



Retrouve-moi dès aujourd'hui à la Rue du Bourg 43, 3960 Sierre, Suisse

Pour réserver un rendez-vous clique ici


↓ Ressources gratuites, mes réseaux sociaux, mes offres ↓


⊹ Télécharge ton jeu de cartes de secours offertes : www.biendanstoncorps.fr/gratuit

Découvre le programme RENAISSANCE : https://www.biendanstoncorps.fr/programmerenaissance

⊹ Atelier « Trouve ta boussole intérieure » découvre tes valeurs profondes : https://www.biendanstoncorps.fr/atelier-valeurs

⊹ Retrouve tous les liens utiles ici : www.biendanstoncorps.fr


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Coucou, bienvenue sur le podcast Grandiose, le podcast qui t'aide à grandir et oser prendre ta place. Je suis Vanessa, une femme en quête de croissance personnelle, explorant la puissance et la profondeur de l'amour de soi. En tant que coach holistique, j'accompagne les femmes qui manquent de confiance et d'estime à se reconnecter à elles-mêmes en se réconciliant avec leur corps, leur mental et leurs émotions. Si toi aussi tu désires éveiller ta conscience, augmenter ton estime de toi et surtout vivre une vie plus sereine, tu es au bon endroit. Sur ce podcast, je te partage mes prises de conscience et mes expériences avec authenticité. Mon but est que tu aies des outils concrets pour booster ta confiance en toi et que tu t'accepter tel que tu es pour redevenir ta propre meilleure amie et la chef de ta vie. Je me réjouis de partager ce nouvel épisode avec toi. Are you ready ? Mets-toi dans ta bulle et c'est parti !

  • Speaker #1

    Coucou !

  • Speaker #0

    Alors ça fait un petit moment que j'ai pas fait d'interview dans le podcast et aujourd'hui j'avais envie d'inviter une personne chère à mon cœur. Christine, elle m'a tellement appris,

  • Speaker #1

    elle a été l'amie présente qui m'a aidée à y voir plus clair quand tout était flou.

  • Speaker #0

    Et j'avais donc à cœur aujourd'hui de l'inviter pour nous parler de spiritualité parce que c'est un peu sa spécialité. Si Christine n'aime pas le mot médium, c'est parce qu'elle n'aime pas être restreinte à une case. Son métier,

  • Speaker #1

    elle en parle plutôt comme un tissage entre elle et le monde spirituel, au service du cheminement des personnes qui viennent la voir à son cabinet.

  • Speaker #0

    Aujourd'hui, sa joie est d'amener chacun. à retrouver en lui sa lumière.

  • Speaker #1

    Elle est aussi auteure de différents livres que je recommande vivement et co-créatrice d'Ephime,

  • Speaker #0

    un espace de formation dédié à l'intuition et à la médiumnité.

  • Speaker #1

    J'ai le grand plaisir d'accueillir aujourd'hui Christine Savoie. Coucou Christine !

  • Speaker #2

    Coucou Vanessa !

  • Speaker #1

    Je suis trop heureuse de t'accueillir aujourd'hui dans le podcast grandiose. Ça fait un moment que je veux t'inviter. Et voilà, le grand jour est arrivé, donc bienvenue !

  • Speaker #2

    Bah merci à toi, vraiment !

  • Speaker #1

    Je sens que cet échange s'annonce passionnant. On va parler aujourd'hui de spiritualité. C'est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. En plus, je me souviens qu'à l'époque, moi j'avais beaucoup de fausses croyances sur la spiritualité. Et quand je t'ai rencontrée, ça m'a donné plein de réponses. Bon, grosse question pour commencer. Comment tu définis, toi, aujourd'hui, la spiritualité ?

  • Speaker #2

    Ah mon dieu, tu commences avec une question... Alors, pour moi, la spiritualité... Alors, malheureusement, ça ne viendra pas du mot spiritualité, hein. Vraiment, ce que je vais dire là, c'est le fait d'être en reliance avec quelque chose de plus grand. En fait, le mot religion, du coup, il va mieux, étonnamment, parce que religion, c'est se relier à quelque chose. Et le mot spiritualité, il y a cette notion d'esprit, de spiritus. Donc pour moi, c'est être en lien avec quelque chose de plus grand. On peut être religieux, mais pas spirituel. on peut être spirituel et pas religieux. L'un ne va pas forcément avec l'autre. Mais c'est vraiment être en lien avec quelque chose de plus grand et puis amener quelque chose de sacré dans l'existence. Je crois que c'est ça, cette notion de spiritualité. Donc ça peut être n'importe où, en fait. Ça peut être de n'importe quelle façon. Le sacré peut être partout. C'est arriver à faire vibrer ce sacré, en fait, jusque dans la matière. C'est ça pour moi, la spiritualité. Maintenant, tu vois, je vais me dire, attends, mais... Je pourrais être plus précise ou encore autrement, mais c'est la réponse qui me vient, comme ça.

  • Speaker #1

    Ok. C'est rigolo ce que tu expliques, parce qu'au final, c'est simple. Et comme je te disais tout à l'heure, moi, j'avais beaucoup de croyances, et aujourd'hui, ben voilà, on entend beaucoup parler de spiritualité par-ci, par-là. Et il y a beaucoup de choses, en fait, que j'ai l'impression qu'on a l'impression de devoir faire pour... dire qu'on est spirituel.

  • Speaker #2

    Tu vois,

  • Speaker #1

    il y a tous ces trucs de... de rituel, il y a le féminin sacré, il y a le yoga, la méditation, bref, il y a un million de trucs aujourd'hui. Et du coup, moi j'avais l'impression que si je faisais pas tout ça, en fait j'étais pas spirituel. Et c'est comme si moi je pouvais pas me reconnecter à moi-même, à mon intuition, donc je faisais pas toutes ces choses-là.

  • Speaker #2

    Et tu vois, du coup, il y a une différence entre paraître spirituel et être spirituel. Parce qu'on peut paraître spirituel. Dans la spiritualité d'aujourd'hui, c'est-à-dire porter un collier avec des pierres, chanter sous la lune, ce genre de choses, ou être spirituel, et puis en fait... Comme je l'avais mis dans mon livre, si on regarde des fois quelqu'un juste qui fait sa vigne et qui le fait vraiment, c'est-à-dire en étant vraiment en présence, c'est quelqu'un de plus spirituel, peut-être, qu'une personne qui va tous les matins se forcer à faire un quart d'heure de méditation et à chanter un mantra. La spiritualité, en fait, elle est dans l'existence, à l'endroit où il y a du partage vrai, où il y a de la présence vraie à ce qui est là, qu'importe ce qui est là d'ailleurs. On peut vivre de la spiritualité... Dans une ville pleine de bruit et d'agitation, comme on peut vivre la spiritualité en pleine montagne, comme on peut ne pas la vivre du tout dans ces mêmes lieux. On peut faire de la méditation et absolument rien sentir. et on peut être en train de faire sa vaisselle et ressentir donc c'est vraiment un état d'être finalement et bien sûr qu'il y a beaucoup de maintenant peut-être ça disparaît gentiment avec toi la nouvelle génération aussi mais on est passé je veux dire d'un système où la spiritualité se vivait à l'église ou alors par la prière ce qui est très bien, vraiment aucun jugement là-dessus mais où il fallait aussi faire pas mal de rituels pour On est arrivé à ce New Age qui était catastrophique, où les gens se sont mis encore plus de barrières, de il faut méditer, il faut porter tel truc, il faut se prayer tel truc à peut-être maintenant quelque chose de plus simple, où en fait il ne faut rien du tout, parce que la spiritualité c'est dans l'être. Donc il n'y a rien à faire, en fait.

  • Speaker #1

    Juste à être.

  • Speaker #2

    Juste à être.

  • Speaker #1

    Et on est spirituel juste en étant.

  • Speaker #2

    En étant, ouais.

  • Speaker #1

    Magnifique.

  • Speaker #2

    Puis après, la question serait pourquoi vouloir être spirituel aussi ? Parce qu'en fait, c'est un état qui se vit. C'est pas un état qui se veut. Tu vois, du genre, je veux être spirituel.

  • Speaker #1

    Bah, on revient sur le paraître.

  • Speaker #2

    Le paraître. Et en fait, les gens, des fois, peut-être qui parlent le moins de spiritualité, sont des gens qui le vivent le plus. Peut-être. En fait, on ne sait pas parce qu'on n'est pas dans les gens, mais il suffit des fois de regarder. Quelqu'un qui va juste au jardin, qui va ramasser ses tomates, et qui va vraiment être là en présence, ben... quelque part c'est un moment peut-être de spiritualité parce que c'est une personne qui se met en lien au service de quelque chose,

  • Speaker #1

    en lien avec plus grand ce que je peux aussi observer quelque part c'est qu'il y a avec tout ça il y a un certain risque de se perdre dans toutes ces choses qu'on a l'impression de devoir faire pour atteindre quelque chose de plus grand alors qu'en fait tout est déjà là est-ce qu'il y a des choses auxquelles il faut faire attention du coup des choses qui toi t'énervent dans cet univers un petit peu du paraître si j'ose dire

  • Speaker #2

    Ce qui m'énerve, après je peux travailler sur pourquoi ça m'énerve. Non, ce qui m'énerve des fois, c'est de voir des gens, alors à mon cabinet, qui ont des fois été vraiment baratinés par des thérapeutes qui leur ont dit que, par exemple, tant qu'ils n'auraient pas résolu tout ce qui leur est arrivé dans leur vie antérieure, ils ne pourront pas être paisibles, par exemple, ici et maintenant, ce qui est complètement faux. ou qui sont sans arrêt couverts d'entités. Alors bon, voilà. Il y a cette notion de prise de pouvoir, des fois, où on joue sur la faiblesse des gens, où pour arriver à mieux méditer, il faut acheter telle pierre. Moi, j'ai rien contre les pierres, on s'entend, rien du tout. Mais c'est le pour arriver à, il faut que tu...

  • Speaker #1

    Voilà.

  • Speaker #2

    Pour moi, c'est pas OK. Parce que la spiritualité, ça se trouve vraiment à un endroit en nous où on a du silence. Et puis après, des fois, on a besoin de rajouter des choses. Au début, moi, quand j'entrais en contact avec mon ange, j'avais besoin d'allumer une bougie. C'est à mon besoin, ça c'est ok. J'avais l'impression que c'était nécessaire. Et puis évidemment que ce n'était pas nécessaire, parce que l'ange n'a pas besoin de quelque chose pour venir être en lien avec l'être humain. Il n'a besoin en fait de rien. Je dirais même surtout de rien. Mais après, si on a ce besoin, si quelqu'un a besoin vraiment de mettre telle pierre, voilà, si c'est un besoin. Mais il ne faut pas que ce soit une condition. Moi, c'est ça qui m'embête. C'est quand toutes ces choses extérieures deviennent des conditions A. C'est tout à coup des salles de soins, j'ai des thérapeutes qui se remplissent de choses. Alors, il faut le spray à la pierre, le bilule, le truc, le machin. Sinon, la plume sous le... Pour moi, c'est ça qui m'énerve parce que... Non, ça m'énerve quand les gens s'y perdent. Et puis, ça me touche quelque part. parce que je me dis que c'est de nouveau en fait montrer des chemins extérieurs aux personnes alors qu'il n'y a qu'un seul chemin c'est celui vers l'intérieur et puis pour faire ce chemin là il n'y a pas forcément un manuel c'est ça le truc, il y a la vie devenir spirituel en dit leçon mais en fait déjà pourquoi vouloir devenir spirituel c'est déjà ça le problème si on achète un livre devenir spirituel en dit leçon c'est le problème pourquoi,

  • Speaker #1

    en fait tu veux être quoi parce qu'au final on l'est on l'est déjà,

  • Speaker #2

    on est des êtres humains on est en lien avec plus grand le jour où on respire la première fois notre premier battement de coeur on est déjà en lien avec le plus grand on vient de plus grand Donc on n'a pas besoin de faire quelque chose pour être ce que l'on est déjà.

  • Speaker #1

    Et parlons un petit peu de médiumnité aussi, comment ça fonctionne. Je trouve que c'est aussi quelque chose qui peut faire peur. Moi, en fait, je me rappelle un temps, en fait, ça me faisait automatiquement penser aux défunts. Et donc je trouve que ça peut faire peur chez certaines personnes. Et toi, tu es médium et je sais que tu ne travailles pas forcément avec les défunts. Et je trouve que c'est important aussi d'enlever les croyances qu'il peut y avoir autour de la médiumnité. Qu'est-ce que c'est ?

  • Speaker #2

    La médiumité... Medium ça veut dire être le milieu de quelque chose. Donc la médiumité, c'est faire le pont entre ce qui n'est pas visible et ce qui est visible. Et dans ce qui n'est pas visible, il y a les défunts, les guides, l'ange, plein d'autres choses certainement que je ne connais pas. Donc le médium, en fait, c'est juste un traducteur de l'invisible vers le visible. Après, les défunts, c'est un endroit de la médiumité qui fait peur, et surtout à notre génération. parce qu'on a été influencés par énormément de choses, de films, de croyances. La génération avant nous, la génération de nos parents, c'était plus des croyances en lien avec l'Église catholique, de il ne faut pas déranger les morts, attention, il ne faut surtout pas Notre génération, c'est plutôt mon Dieu, mais il y a un côté immétrisable, effectivement ça fait peur, ça peut arriver n'importe quand Voilà, puis il y a la génération d'après, des enfants que moi j'ai au cabinet, qui, en fait, juste normal, et puis c'est pas un problème, et ils sont contents s'il y a leur grand-mère qui vient le mardi les voir. les parents traumatisés, et puis l'enfant de 4-5 ans qui va dire Oui, ma grand-mère vient tous les mardis. Et puis moi je suis là Ah ouais, ok. Donc ça peut aussi ne pas être un problème du tout. La particularité de ce monde spirituel, c'est que, que ce soit chez les défunts, guide ou l'ange, il y a énormément d'amour. Donc il n'y a pas de jugement, il n'y a pas de prise de position, il n'y a pas de il faut Donc ça c'est vraiment une particularité d'un médium, si c'est un médium qui est vraiment un médium, qui va se mettre en lien avec ces énergies-là. il y aura toujours une ouverture de cœur. Sinon, c'est que la personne ne fait pas de la médiumité, elle fait autre chose.

  • Speaker #1

    Et quel est le lien finalement avec l'intuition là-dedans ? Moi, l'intuition, c'est quelque chose, pareil, comme je t'ai dit avant, je pensais qu'il fallait être spirituel ou être quelque chose, faire quelque chose en particulier pour pouvoir recevoir des intuitions. Ma question est, comment se connecter finalement à soi pour recevoir ces intuitions ? Et qu'est-ce qui fait qu'une médium a plus d'informations et qu'elle peut traduire ? Est-ce que tout le monde peut être médium quelque part ? Voilà,

  • Speaker #2

    il y a beaucoup de questions. L'intuition pour moi, c'est le fait de pouvoir se relier à quelqu'un qui est physiquement présent. On discute entre nous, toi et moi. Toi, tu vas pouvoir te relier à mon énergie. Donc moi, je suis vivante ici. Tu te relies à mon énergie et tu vas ressentir des choses. L'intuition, c'est le fait que tu vas pouvoir des fois te relier à vraiment l'énergie de la Terre, du temps. puis sentir, ah tiens, je dois aller là, ou je dois pas aller là, ah tiens, je vais faire ça. Ça c'est vraiment l'intuition. Moi c'est ce que j'appelle quelque chose qui est de l'ordre de l'horizontale. C'est de toi à moi, ou de toi au temps, par exemple. Tu vas pressentir des choses. La médiumité c'est vertical, c'est toi et le monde spirituel. C'est une autre connexion en fait. Donc moi quand je fais de la médiumité au cabinet, des fois je suis en médiumité, des fois je suis en intuition. Donc en médiumité c'est que je traduis, il y a un être du monde spirituel qui est là, qui va me donner des informations que je vais traduire. Et des fois, je me connecte à l'énergie de la personne, ça c'est l'intuition, et je vais pouvoir l'aiguiller, parce que je vais peut-être sentir en elle certaines choses, ou toi tu le fais certainement aussi dans tes séances, où des fois on sent que la personne elle pourrait aller là, ou qu'il y a quelque chose qui est en latence chez elle et qu'elle pourrait développer. Ça c'est de l'intuition en fait.

  • Speaker #1

    Et comment on sait que c'est une intuition et que c'est pas le mental par exemple ? Ça c'est des choses aussi... Moi j'ai eu beaucoup de peine, et je t'avoue que...

  • Speaker #2

    tu as été celle qui m'a guidée en fait à comprendre et c'est pour ça que j'ai envie d'entendre ta réponse aujourd'hui c'était il y a longtemps je ne sais pas ce que je t'ai dit à l'époque quand on est en médiumité le mental il nous est très utile parce que c'est lui qui nous aide à traduire en fait sauf qu'à ce moment là il va être au service du monde spirituel en intuition Si tu laisses vraiment l'énergie circuler entre toi et la personne, ton mental il est aussi au service de l'autre. Maintenant le gros danger, c'est que dans notre être, que ce soit en médiumité ou en intuition, on a nos peurs, nos espoirs, nos croyances qui se baladent autour de nous comme ça. Donc en intuition c'est des fois peut-être le plus difficile, c'est que tu as tes croyances, tes peurs, tes trucs, tu te connectes à moi, je vais te dire un truc, puis au lieu d'écouter vraiment ce que je te dis, toi tu vas l'interpréter avec quelque chose de ton mental une croyance tu vois par exemple donc c'est ça peut-être le plus compliqué c'est se connaître suffisamment bien, être suffisamment posé en soi pour quand il y a une personne qui te parle dire attends là ça vient toucher quelque chose chez moi du coup j'ai un filtre donc je vois mon filtre et je peux passer à travers en médiumité c'est un peu différent parce que des fois la personne décédée ou le guide ou l'ange ils vont nous aider à passer par dessus les filtres Mais malgré tout, il y en a aussi. Donc en fait, la connaissance de soi, savoir moi, c'est quoi mes limites, quels sont mes filtres, c'est quoi mes plus grandes peurs, mes croyances, parce qu'on en a tous, on a beau essayer de se départir, on est fait de nos croyances, etc. Moi, ça va m'aider à traverser le filtre. Mais il y a quand même un filtre. le filtre c'est aussi moi en tant que personne mais sans le mental il n'y a pas de traduction sans le mental j'ai pas de clairvoyance ni de clairaudition donc le mental c'est vraiment notre outil en fait principal et si c'est pour soi même par exemple justement c'est plus dur moi pour te rappeler il y a un truc qui m'avait beaucoup aidé c'était en fait suis

  • Speaker #1

    la joie la réponse de l'ange c'est la joie en fait et en fait je me disais est-ce que je ressens de la joie là ? c'est ça c'est le chemin et dès que c'est cette excitation cette joie ça vient du coeur en fait

  • Speaker #2

    ça me fait des frissons que tu répètes ça parce que c'est vraiment l'ange en tout cas quand je fais les dialogues avec l'ange parle toujours de la joie comme un panneau indicateur de l'âme et la joie alors ce qui est trop génial c'est que tu peux pas la fabriquer là je la ressens c'est un truc ça vient de l'intérieur si tu penses à trois chemins différents tu ressens chaque chemin et il y en a un où ça va vibrer et puis ça veut pas dire que c'est juste mentalement dans le sens ça doit correspondre à ce que j'ai imaginé non non c'est juste dans le coeur et ça c'est un truc où franchement si on écoute la joie vraiment la joie pure, il n'y a pas le filtre. Parce que la joie, ce n'est pas un truc qu'on se fabrique, c'est un truc qu'on ressent. Ça, c'est bon.

  • Speaker #1

    On va terminer sur cette belle note. Oui. Aujourd'hui, tu es thérapeute, tu viens aussi de co-créer une école de médiumnité. Est-ce que tu peux nous dire un peu plus, du coup, sur tes accompagnements, sur ce que tu fais aujourd'hui, professionnellement parlant ?

  • Speaker #2

    Alors, professionnellement parlant, donc je fais de l'accompagnement, donc... de personnes par la médiumité. Moi, je n'aime pas tellement le mot dire je suis médium parce que ça me met dans une case que je n'aime pas. Moi, j'aime bien dire que j'accompagne les gens pour tisser le ciel à la terre. Parce que pour moi, l'objectif, en fait, s'il devait en avoir un, ce serait quelque part que les gens puissent se rapprocher de qui ils sont, et du coup, du monde spirituel. Je pourrais parler trois heures de ce lien rapide que je viens de faire, mais enfin, je le fais quand même. Donc c'est essayer de tisser le ciel à la terre, et puis aussi accompagner les gens pour qu'ils puissent tisser en eux s'ils ont vécu des blessures, d'aller tisser ces blessures. Puis pour ça, j'utilise la médiumité, en priorité. Et ce que je fais le plus, c'est ce que toi tu avais expérimenté, c'est le dialogue avec l'ange. Après bien sûr je fais des accompagnements de deuil aussi. ça c'est quelque chose qui est précieux et puis je trouve que ça fait partie aussi de mon rôle de médium de le faire, je travaille aussi avec les guides mais voilà, vraiment le but c'est ça, c'est vraiment tisser le ciel à la terre et permettre aux gens de retrouver leur joie, et puis justement en médiumité, donc là avec ma collègue Céline Palmila, on vient de co-créer un espace de formation en médiumité et intuition qui s'appelle E-Film, tout est sur le site tout est sur le site mais vraiment, peut-être la chose importante on a créé cet espace pour poser une éthique de base en médiumité une éthique qui se trouve sur le site, mais une éthique au niveau des enseignants qui vont transmettre, et puis une éthique qu'on transmettra aussi aux apprenants. Ça nous paraît très important.

  • Speaker #1

    De toute façon, je mettrai tous les liens pour que les personnes qui nous écoutent puissent te retrouver. En tout cas, c'était un bel échange. Merci d'avoir posé ces bases qui, je pense, sont très importantes. Un grand merci à toi.

  • Speaker #2

    Merci à toi, Vanessa.

  • Speaker #0

    Merci d'avoir écouté cet épisode. Pour encore plus de contenu ou pour interagir avec moi, rejoins-moi sur les réseaux sociaux. Au fond de la description de cet épisode, tu trouveras un arbre à lien qui te redirigera vers mes réseaux sociaux, les ressources gratuites ainsi que mes accompagnements si tu désires travailler avec moi. Et comme d'habitude, si tu as apprécié cet épisode et que tu sens qu'il pourrait aider d'autres personnes de ton entourage, Je t'invite à le partager autour de toi et à lui donner la note qu'il mérite sur Spotify ou sur Apple Podcast. Car je te rappelle que si le podcast évolue, c'est surtout grâce à toi. Je te remercie infiniment si tu prends quelques secondes pour le faire. Ta contribution a énormément de valeur pour moi. Je te souhaite une merveilleuse journée, soirée, nuit, où que tu sois et quelle que soit l'heure à laquelle tu m'écoutes. Bisous bisous !

Description

Quel est la place de la spiritualité au sein de notre vie d'humain ?

Comment écouter notre coeur et notre intuition ?

C'est quoi la spiritualité finalement ?

Dans cet épisode, découvre un échange passionnant avec Christine Savoy qui nous délivre de précieuses clés pour mieux comprendre ce monde invisible.


Si Christine n'aime pas le mot médium, c'est qu'elle n'aime pas être restreinte à une case. Son métier, elle en parle comme d'un tissage entre elle et le monde spirituel, au service du cheminement des personnes qui viennent la voir à son cabinet. Depuis petite, elle est en lien avec les défunts. Plus tard, à l'adolescence, elle rencontre l'Ange qui changera sa façon d'aborder l'existence.


Aujourd'hui, sa joie est d'amener chacun à retrouver en lui sa propre lumière

Elle est également auteure de différents livres et co créatrice d'Efime, un espace de formation dédié à l'intuition et à la médiumnité.


Pour retrouver Christine Savoy :


Ses livres :

www.christinesavoy.com


Ses services :

https://plumedange.agenda.ch 


Pour l'espace de formation :

www.efime.ch




Are you ready ? Mets-toi dans ta bulle et c'est parti ! 🎧 

__________________________________________


❤️ Si cet épisode t'a plu et que tu sens qu'il pourrait aider d'autres femmes de ton entourage, je t'invite à le partager autour de toi et à le noter avec la note de ton choix car si le podcast évolue, c'est surtout grâce à TOI ! MERCI ❤️ 



Retrouve-moi dès aujourd'hui à la Rue du Bourg 43, 3960 Sierre, Suisse

Pour réserver un rendez-vous clique ici


↓ Ressources gratuites, mes réseaux sociaux, mes offres ↓


⊹ Télécharge ton jeu de cartes de secours offertes : www.biendanstoncorps.fr/gratuit

Découvre le programme RENAISSANCE : https://www.biendanstoncorps.fr/programmerenaissance

⊹ Atelier « Trouve ta boussole intérieure » découvre tes valeurs profondes : https://www.biendanstoncorps.fr/atelier-valeurs

⊹ Retrouve tous les liens utiles ici : www.biendanstoncorps.fr


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Coucou, bienvenue sur le podcast Grandiose, le podcast qui t'aide à grandir et oser prendre ta place. Je suis Vanessa, une femme en quête de croissance personnelle, explorant la puissance et la profondeur de l'amour de soi. En tant que coach holistique, j'accompagne les femmes qui manquent de confiance et d'estime à se reconnecter à elles-mêmes en se réconciliant avec leur corps, leur mental et leurs émotions. Si toi aussi tu désires éveiller ta conscience, augmenter ton estime de toi et surtout vivre une vie plus sereine, tu es au bon endroit. Sur ce podcast, je te partage mes prises de conscience et mes expériences avec authenticité. Mon but est que tu aies des outils concrets pour booster ta confiance en toi et que tu t'accepter tel que tu es pour redevenir ta propre meilleure amie et la chef de ta vie. Je me réjouis de partager ce nouvel épisode avec toi. Are you ready ? Mets-toi dans ta bulle et c'est parti !

  • Speaker #1

    Coucou !

  • Speaker #0

    Alors ça fait un petit moment que j'ai pas fait d'interview dans le podcast et aujourd'hui j'avais envie d'inviter une personne chère à mon cœur. Christine, elle m'a tellement appris,

  • Speaker #1

    elle a été l'amie présente qui m'a aidée à y voir plus clair quand tout était flou.

  • Speaker #0

    Et j'avais donc à cœur aujourd'hui de l'inviter pour nous parler de spiritualité parce que c'est un peu sa spécialité. Si Christine n'aime pas le mot médium, c'est parce qu'elle n'aime pas être restreinte à une case. Son métier,

  • Speaker #1

    elle en parle plutôt comme un tissage entre elle et le monde spirituel, au service du cheminement des personnes qui viennent la voir à son cabinet.

  • Speaker #0

    Aujourd'hui, sa joie est d'amener chacun. à retrouver en lui sa lumière.

  • Speaker #1

    Elle est aussi auteure de différents livres que je recommande vivement et co-créatrice d'Ephime,

  • Speaker #0

    un espace de formation dédié à l'intuition et à la médiumnité.

  • Speaker #1

    J'ai le grand plaisir d'accueillir aujourd'hui Christine Savoie. Coucou Christine !

  • Speaker #2

    Coucou Vanessa !

  • Speaker #1

    Je suis trop heureuse de t'accueillir aujourd'hui dans le podcast grandiose. Ça fait un moment que je veux t'inviter. Et voilà, le grand jour est arrivé, donc bienvenue !

  • Speaker #2

    Bah merci à toi, vraiment !

  • Speaker #1

    Je sens que cet échange s'annonce passionnant. On va parler aujourd'hui de spiritualité. C'est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. En plus, je me souviens qu'à l'époque, moi j'avais beaucoup de fausses croyances sur la spiritualité. Et quand je t'ai rencontrée, ça m'a donné plein de réponses. Bon, grosse question pour commencer. Comment tu définis, toi, aujourd'hui, la spiritualité ?

  • Speaker #2

    Ah mon dieu, tu commences avec une question... Alors, pour moi, la spiritualité... Alors, malheureusement, ça ne viendra pas du mot spiritualité, hein. Vraiment, ce que je vais dire là, c'est le fait d'être en reliance avec quelque chose de plus grand. En fait, le mot religion, du coup, il va mieux, étonnamment, parce que religion, c'est se relier à quelque chose. Et le mot spiritualité, il y a cette notion d'esprit, de spiritus. Donc pour moi, c'est être en lien avec quelque chose de plus grand. On peut être religieux, mais pas spirituel. on peut être spirituel et pas religieux. L'un ne va pas forcément avec l'autre. Mais c'est vraiment être en lien avec quelque chose de plus grand et puis amener quelque chose de sacré dans l'existence. Je crois que c'est ça, cette notion de spiritualité. Donc ça peut être n'importe où, en fait. Ça peut être de n'importe quelle façon. Le sacré peut être partout. C'est arriver à faire vibrer ce sacré, en fait, jusque dans la matière. C'est ça pour moi, la spiritualité. Maintenant, tu vois, je vais me dire, attends, mais... Je pourrais être plus précise ou encore autrement, mais c'est la réponse qui me vient, comme ça.

  • Speaker #1

    Ok. C'est rigolo ce que tu expliques, parce qu'au final, c'est simple. Et comme je te disais tout à l'heure, moi, j'avais beaucoup de croyances, et aujourd'hui, ben voilà, on entend beaucoup parler de spiritualité par-ci, par-là. Et il y a beaucoup de choses, en fait, que j'ai l'impression qu'on a l'impression de devoir faire pour... dire qu'on est spirituel.

  • Speaker #2

    Tu vois,

  • Speaker #1

    il y a tous ces trucs de... de rituel, il y a le féminin sacré, il y a le yoga, la méditation, bref, il y a un million de trucs aujourd'hui. Et du coup, moi j'avais l'impression que si je faisais pas tout ça, en fait j'étais pas spirituel. Et c'est comme si moi je pouvais pas me reconnecter à moi-même, à mon intuition, donc je faisais pas toutes ces choses-là.

  • Speaker #2

    Et tu vois, du coup, il y a une différence entre paraître spirituel et être spirituel. Parce qu'on peut paraître spirituel. Dans la spiritualité d'aujourd'hui, c'est-à-dire porter un collier avec des pierres, chanter sous la lune, ce genre de choses, ou être spirituel, et puis en fait... Comme je l'avais mis dans mon livre, si on regarde des fois quelqu'un juste qui fait sa vigne et qui le fait vraiment, c'est-à-dire en étant vraiment en présence, c'est quelqu'un de plus spirituel, peut-être, qu'une personne qui va tous les matins se forcer à faire un quart d'heure de méditation et à chanter un mantra. La spiritualité, en fait, elle est dans l'existence, à l'endroit où il y a du partage vrai, où il y a de la présence vraie à ce qui est là, qu'importe ce qui est là d'ailleurs. On peut vivre de la spiritualité... Dans une ville pleine de bruit et d'agitation, comme on peut vivre la spiritualité en pleine montagne, comme on peut ne pas la vivre du tout dans ces mêmes lieux. On peut faire de la méditation et absolument rien sentir. et on peut être en train de faire sa vaisselle et ressentir donc c'est vraiment un état d'être finalement et bien sûr qu'il y a beaucoup de maintenant peut-être ça disparaît gentiment avec toi la nouvelle génération aussi mais on est passé je veux dire d'un système où la spiritualité se vivait à l'église ou alors par la prière ce qui est très bien, vraiment aucun jugement là-dessus mais où il fallait aussi faire pas mal de rituels pour On est arrivé à ce New Age qui était catastrophique, où les gens se sont mis encore plus de barrières, de il faut méditer, il faut porter tel truc, il faut se prayer tel truc à peut-être maintenant quelque chose de plus simple, où en fait il ne faut rien du tout, parce que la spiritualité c'est dans l'être. Donc il n'y a rien à faire, en fait.

  • Speaker #1

    Juste à être.

  • Speaker #2

    Juste à être.

  • Speaker #1

    Et on est spirituel juste en étant.

  • Speaker #2

    En étant, ouais.

  • Speaker #1

    Magnifique.

  • Speaker #2

    Puis après, la question serait pourquoi vouloir être spirituel aussi ? Parce qu'en fait, c'est un état qui se vit. C'est pas un état qui se veut. Tu vois, du genre, je veux être spirituel.

  • Speaker #1

    Bah, on revient sur le paraître.

  • Speaker #2

    Le paraître. Et en fait, les gens, des fois, peut-être qui parlent le moins de spiritualité, sont des gens qui le vivent le plus. Peut-être. En fait, on ne sait pas parce qu'on n'est pas dans les gens, mais il suffit des fois de regarder. Quelqu'un qui va juste au jardin, qui va ramasser ses tomates, et qui va vraiment être là en présence, ben... quelque part c'est un moment peut-être de spiritualité parce que c'est une personne qui se met en lien au service de quelque chose,

  • Speaker #1

    en lien avec plus grand ce que je peux aussi observer quelque part c'est qu'il y a avec tout ça il y a un certain risque de se perdre dans toutes ces choses qu'on a l'impression de devoir faire pour atteindre quelque chose de plus grand alors qu'en fait tout est déjà là est-ce qu'il y a des choses auxquelles il faut faire attention du coup des choses qui toi t'énervent dans cet univers un petit peu du paraître si j'ose dire

  • Speaker #2

    Ce qui m'énerve, après je peux travailler sur pourquoi ça m'énerve. Non, ce qui m'énerve des fois, c'est de voir des gens, alors à mon cabinet, qui ont des fois été vraiment baratinés par des thérapeutes qui leur ont dit que, par exemple, tant qu'ils n'auraient pas résolu tout ce qui leur est arrivé dans leur vie antérieure, ils ne pourront pas être paisibles, par exemple, ici et maintenant, ce qui est complètement faux. ou qui sont sans arrêt couverts d'entités. Alors bon, voilà. Il y a cette notion de prise de pouvoir, des fois, où on joue sur la faiblesse des gens, où pour arriver à mieux méditer, il faut acheter telle pierre. Moi, j'ai rien contre les pierres, on s'entend, rien du tout. Mais c'est le pour arriver à, il faut que tu...

  • Speaker #1

    Voilà.

  • Speaker #2

    Pour moi, c'est pas OK. Parce que la spiritualité, ça se trouve vraiment à un endroit en nous où on a du silence. Et puis après, des fois, on a besoin de rajouter des choses. Au début, moi, quand j'entrais en contact avec mon ange, j'avais besoin d'allumer une bougie. C'est à mon besoin, ça c'est ok. J'avais l'impression que c'était nécessaire. Et puis évidemment que ce n'était pas nécessaire, parce que l'ange n'a pas besoin de quelque chose pour venir être en lien avec l'être humain. Il n'a besoin en fait de rien. Je dirais même surtout de rien. Mais après, si on a ce besoin, si quelqu'un a besoin vraiment de mettre telle pierre, voilà, si c'est un besoin. Mais il ne faut pas que ce soit une condition. Moi, c'est ça qui m'embête. C'est quand toutes ces choses extérieures deviennent des conditions A. C'est tout à coup des salles de soins, j'ai des thérapeutes qui se remplissent de choses. Alors, il faut le spray à la pierre, le bilule, le truc, le machin. Sinon, la plume sous le... Pour moi, c'est ça qui m'énerve parce que... Non, ça m'énerve quand les gens s'y perdent. Et puis, ça me touche quelque part. parce que je me dis que c'est de nouveau en fait montrer des chemins extérieurs aux personnes alors qu'il n'y a qu'un seul chemin c'est celui vers l'intérieur et puis pour faire ce chemin là il n'y a pas forcément un manuel c'est ça le truc, il y a la vie devenir spirituel en dit leçon mais en fait déjà pourquoi vouloir devenir spirituel c'est déjà ça le problème si on achète un livre devenir spirituel en dit leçon c'est le problème pourquoi,

  • Speaker #1

    en fait tu veux être quoi parce qu'au final on l'est on l'est déjà,

  • Speaker #2

    on est des êtres humains on est en lien avec plus grand le jour où on respire la première fois notre premier battement de coeur on est déjà en lien avec le plus grand on vient de plus grand Donc on n'a pas besoin de faire quelque chose pour être ce que l'on est déjà.

  • Speaker #1

    Et parlons un petit peu de médiumnité aussi, comment ça fonctionne. Je trouve que c'est aussi quelque chose qui peut faire peur. Moi, en fait, je me rappelle un temps, en fait, ça me faisait automatiquement penser aux défunts. Et donc je trouve que ça peut faire peur chez certaines personnes. Et toi, tu es médium et je sais que tu ne travailles pas forcément avec les défunts. Et je trouve que c'est important aussi d'enlever les croyances qu'il peut y avoir autour de la médiumnité. Qu'est-ce que c'est ?

  • Speaker #2

    La médiumité... Medium ça veut dire être le milieu de quelque chose. Donc la médiumité, c'est faire le pont entre ce qui n'est pas visible et ce qui est visible. Et dans ce qui n'est pas visible, il y a les défunts, les guides, l'ange, plein d'autres choses certainement que je ne connais pas. Donc le médium, en fait, c'est juste un traducteur de l'invisible vers le visible. Après, les défunts, c'est un endroit de la médiumité qui fait peur, et surtout à notre génération. parce qu'on a été influencés par énormément de choses, de films, de croyances. La génération avant nous, la génération de nos parents, c'était plus des croyances en lien avec l'Église catholique, de il ne faut pas déranger les morts, attention, il ne faut surtout pas Notre génération, c'est plutôt mon Dieu, mais il y a un côté immétrisable, effectivement ça fait peur, ça peut arriver n'importe quand Voilà, puis il y a la génération d'après, des enfants que moi j'ai au cabinet, qui, en fait, juste normal, et puis c'est pas un problème, et ils sont contents s'il y a leur grand-mère qui vient le mardi les voir. les parents traumatisés, et puis l'enfant de 4-5 ans qui va dire Oui, ma grand-mère vient tous les mardis. Et puis moi je suis là Ah ouais, ok. Donc ça peut aussi ne pas être un problème du tout. La particularité de ce monde spirituel, c'est que, que ce soit chez les défunts, guide ou l'ange, il y a énormément d'amour. Donc il n'y a pas de jugement, il n'y a pas de prise de position, il n'y a pas de il faut Donc ça c'est vraiment une particularité d'un médium, si c'est un médium qui est vraiment un médium, qui va se mettre en lien avec ces énergies-là. il y aura toujours une ouverture de cœur. Sinon, c'est que la personne ne fait pas de la médiumité, elle fait autre chose.

  • Speaker #1

    Et quel est le lien finalement avec l'intuition là-dedans ? Moi, l'intuition, c'est quelque chose, pareil, comme je t'ai dit avant, je pensais qu'il fallait être spirituel ou être quelque chose, faire quelque chose en particulier pour pouvoir recevoir des intuitions. Ma question est, comment se connecter finalement à soi pour recevoir ces intuitions ? Et qu'est-ce qui fait qu'une médium a plus d'informations et qu'elle peut traduire ? Est-ce que tout le monde peut être médium quelque part ? Voilà,

  • Speaker #2

    il y a beaucoup de questions. L'intuition pour moi, c'est le fait de pouvoir se relier à quelqu'un qui est physiquement présent. On discute entre nous, toi et moi. Toi, tu vas pouvoir te relier à mon énergie. Donc moi, je suis vivante ici. Tu te relies à mon énergie et tu vas ressentir des choses. L'intuition, c'est le fait que tu vas pouvoir des fois te relier à vraiment l'énergie de la Terre, du temps. puis sentir, ah tiens, je dois aller là, ou je dois pas aller là, ah tiens, je vais faire ça. Ça c'est vraiment l'intuition. Moi c'est ce que j'appelle quelque chose qui est de l'ordre de l'horizontale. C'est de toi à moi, ou de toi au temps, par exemple. Tu vas pressentir des choses. La médiumité c'est vertical, c'est toi et le monde spirituel. C'est une autre connexion en fait. Donc moi quand je fais de la médiumité au cabinet, des fois je suis en médiumité, des fois je suis en intuition. Donc en médiumité c'est que je traduis, il y a un être du monde spirituel qui est là, qui va me donner des informations que je vais traduire. Et des fois, je me connecte à l'énergie de la personne, ça c'est l'intuition, et je vais pouvoir l'aiguiller, parce que je vais peut-être sentir en elle certaines choses, ou toi tu le fais certainement aussi dans tes séances, où des fois on sent que la personne elle pourrait aller là, ou qu'il y a quelque chose qui est en latence chez elle et qu'elle pourrait développer. Ça c'est de l'intuition en fait.

  • Speaker #1

    Et comment on sait que c'est une intuition et que c'est pas le mental par exemple ? Ça c'est des choses aussi... Moi j'ai eu beaucoup de peine, et je t'avoue que...

  • Speaker #2

    tu as été celle qui m'a guidée en fait à comprendre et c'est pour ça que j'ai envie d'entendre ta réponse aujourd'hui c'était il y a longtemps je ne sais pas ce que je t'ai dit à l'époque quand on est en médiumité le mental il nous est très utile parce que c'est lui qui nous aide à traduire en fait sauf qu'à ce moment là il va être au service du monde spirituel en intuition Si tu laisses vraiment l'énergie circuler entre toi et la personne, ton mental il est aussi au service de l'autre. Maintenant le gros danger, c'est que dans notre être, que ce soit en médiumité ou en intuition, on a nos peurs, nos espoirs, nos croyances qui se baladent autour de nous comme ça. Donc en intuition c'est des fois peut-être le plus difficile, c'est que tu as tes croyances, tes peurs, tes trucs, tu te connectes à moi, je vais te dire un truc, puis au lieu d'écouter vraiment ce que je te dis, toi tu vas l'interpréter avec quelque chose de ton mental une croyance tu vois par exemple donc c'est ça peut-être le plus compliqué c'est se connaître suffisamment bien, être suffisamment posé en soi pour quand il y a une personne qui te parle dire attends là ça vient toucher quelque chose chez moi du coup j'ai un filtre donc je vois mon filtre et je peux passer à travers en médiumité c'est un peu différent parce que des fois la personne décédée ou le guide ou l'ange ils vont nous aider à passer par dessus les filtres Mais malgré tout, il y en a aussi. Donc en fait, la connaissance de soi, savoir moi, c'est quoi mes limites, quels sont mes filtres, c'est quoi mes plus grandes peurs, mes croyances, parce qu'on en a tous, on a beau essayer de se départir, on est fait de nos croyances, etc. Moi, ça va m'aider à traverser le filtre. Mais il y a quand même un filtre. le filtre c'est aussi moi en tant que personne mais sans le mental il n'y a pas de traduction sans le mental j'ai pas de clairvoyance ni de clairaudition donc le mental c'est vraiment notre outil en fait principal et si c'est pour soi même par exemple justement c'est plus dur moi pour te rappeler il y a un truc qui m'avait beaucoup aidé c'était en fait suis

  • Speaker #1

    la joie la réponse de l'ange c'est la joie en fait et en fait je me disais est-ce que je ressens de la joie là ? c'est ça c'est le chemin et dès que c'est cette excitation cette joie ça vient du coeur en fait

  • Speaker #2

    ça me fait des frissons que tu répètes ça parce que c'est vraiment l'ange en tout cas quand je fais les dialogues avec l'ange parle toujours de la joie comme un panneau indicateur de l'âme et la joie alors ce qui est trop génial c'est que tu peux pas la fabriquer là je la ressens c'est un truc ça vient de l'intérieur si tu penses à trois chemins différents tu ressens chaque chemin et il y en a un où ça va vibrer et puis ça veut pas dire que c'est juste mentalement dans le sens ça doit correspondre à ce que j'ai imaginé non non c'est juste dans le coeur et ça c'est un truc où franchement si on écoute la joie vraiment la joie pure, il n'y a pas le filtre. Parce que la joie, ce n'est pas un truc qu'on se fabrique, c'est un truc qu'on ressent. Ça, c'est bon.

  • Speaker #1

    On va terminer sur cette belle note. Oui. Aujourd'hui, tu es thérapeute, tu viens aussi de co-créer une école de médiumnité. Est-ce que tu peux nous dire un peu plus, du coup, sur tes accompagnements, sur ce que tu fais aujourd'hui, professionnellement parlant ?

  • Speaker #2

    Alors, professionnellement parlant, donc je fais de l'accompagnement, donc... de personnes par la médiumité. Moi, je n'aime pas tellement le mot dire je suis médium parce que ça me met dans une case que je n'aime pas. Moi, j'aime bien dire que j'accompagne les gens pour tisser le ciel à la terre. Parce que pour moi, l'objectif, en fait, s'il devait en avoir un, ce serait quelque part que les gens puissent se rapprocher de qui ils sont, et du coup, du monde spirituel. Je pourrais parler trois heures de ce lien rapide que je viens de faire, mais enfin, je le fais quand même. Donc c'est essayer de tisser le ciel à la terre, et puis aussi accompagner les gens pour qu'ils puissent tisser en eux s'ils ont vécu des blessures, d'aller tisser ces blessures. Puis pour ça, j'utilise la médiumité, en priorité. Et ce que je fais le plus, c'est ce que toi tu avais expérimenté, c'est le dialogue avec l'ange. Après bien sûr je fais des accompagnements de deuil aussi. ça c'est quelque chose qui est précieux et puis je trouve que ça fait partie aussi de mon rôle de médium de le faire, je travaille aussi avec les guides mais voilà, vraiment le but c'est ça, c'est vraiment tisser le ciel à la terre et permettre aux gens de retrouver leur joie, et puis justement en médiumité, donc là avec ma collègue Céline Palmila, on vient de co-créer un espace de formation en médiumité et intuition qui s'appelle E-Film, tout est sur le site tout est sur le site mais vraiment, peut-être la chose importante on a créé cet espace pour poser une éthique de base en médiumité une éthique qui se trouve sur le site, mais une éthique au niveau des enseignants qui vont transmettre, et puis une éthique qu'on transmettra aussi aux apprenants. Ça nous paraît très important.

  • Speaker #1

    De toute façon, je mettrai tous les liens pour que les personnes qui nous écoutent puissent te retrouver. En tout cas, c'était un bel échange. Merci d'avoir posé ces bases qui, je pense, sont très importantes. Un grand merci à toi.

  • Speaker #2

    Merci à toi, Vanessa.

  • Speaker #0

    Merci d'avoir écouté cet épisode. Pour encore plus de contenu ou pour interagir avec moi, rejoins-moi sur les réseaux sociaux. Au fond de la description de cet épisode, tu trouveras un arbre à lien qui te redirigera vers mes réseaux sociaux, les ressources gratuites ainsi que mes accompagnements si tu désires travailler avec moi. Et comme d'habitude, si tu as apprécié cet épisode et que tu sens qu'il pourrait aider d'autres personnes de ton entourage, Je t'invite à le partager autour de toi et à lui donner la note qu'il mérite sur Spotify ou sur Apple Podcast. Car je te rappelle que si le podcast évolue, c'est surtout grâce à toi. Je te remercie infiniment si tu prends quelques secondes pour le faire. Ta contribution a énormément de valeur pour moi. Je te souhaite une merveilleuse journée, soirée, nuit, où que tu sois et quelle que soit l'heure à laquelle tu m'écoutes. Bisous bisous !

Share

Embed

You may also like

Description

Quel est la place de la spiritualité au sein de notre vie d'humain ?

Comment écouter notre coeur et notre intuition ?

C'est quoi la spiritualité finalement ?

Dans cet épisode, découvre un échange passionnant avec Christine Savoy qui nous délivre de précieuses clés pour mieux comprendre ce monde invisible.


Si Christine n'aime pas le mot médium, c'est qu'elle n'aime pas être restreinte à une case. Son métier, elle en parle comme d'un tissage entre elle et le monde spirituel, au service du cheminement des personnes qui viennent la voir à son cabinet. Depuis petite, elle est en lien avec les défunts. Plus tard, à l'adolescence, elle rencontre l'Ange qui changera sa façon d'aborder l'existence.


Aujourd'hui, sa joie est d'amener chacun à retrouver en lui sa propre lumière

Elle est également auteure de différents livres et co créatrice d'Efime, un espace de formation dédié à l'intuition et à la médiumnité.


Pour retrouver Christine Savoy :


Ses livres :

www.christinesavoy.com


Ses services :

https://plumedange.agenda.ch 


Pour l'espace de formation :

www.efime.ch




Are you ready ? Mets-toi dans ta bulle et c'est parti ! 🎧 

__________________________________________


❤️ Si cet épisode t'a plu et que tu sens qu'il pourrait aider d'autres femmes de ton entourage, je t'invite à le partager autour de toi et à le noter avec la note de ton choix car si le podcast évolue, c'est surtout grâce à TOI ! MERCI ❤️ 



Retrouve-moi dès aujourd'hui à la Rue du Bourg 43, 3960 Sierre, Suisse

Pour réserver un rendez-vous clique ici


↓ Ressources gratuites, mes réseaux sociaux, mes offres ↓


⊹ Télécharge ton jeu de cartes de secours offertes : www.biendanstoncorps.fr/gratuit

Découvre le programme RENAISSANCE : https://www.biendanstoncorps.fr/programmerenaissance

⊹ Atelier « Trouve ta boussole intérieure » découvre tes valeurs profondes : https://www.biendanstoncorps.fr/atelier-valeurs

⊹ Retrouve tous les liens utiles ici : www.biendanstoncorps.fr


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Coucou, bienvenue sur le podcast Grandiose, le podcast qui t'aide à grandir et oser prendre ta place. Je suis Vanessa, une femme en quête de croissance personnelle, explorant la puissance et la profondeur de l'amour de soi. En tant que coach holistique, j'accompagne les femmes qui manquent de confiance et d'estime à se reconnecter à elles-mêmes en se réconciliant avec leur corps, leur mental et leurs émotions. Si toi aussi tu désires éveiller ta conscience, augmenter ton estime de toi et surtout vivre une vie plus sereine, tu es au bon endroit. Sur ce podcast, je te partage mes prises de conscience et mes expériences avec authenticité. Mon but est que tu aies des outils concrets pour booster ta confiance en toi et que tu t'accepter tel que tu es pour redevenir ta propre meilleure amie et la chef de ta vie. Je me réjouis de partager ce nouvel épisode avec toi. Are you ready ? Mets-toi dans ta bulle et c'est parti !

  • Speaker #1

    Coucou !

  • Speaker #0

    Alors ça fait un petit moment que j'ai pas fait d'interview dans le podcast et aujourd'hui j'avais envie d'inviter une personne chère à mon cœur. Christine, elle m'a tellement appris,

  • Speaker #1

    elle a été l'amie présente qui m'a aidée à y voir plus clair quand tout était flou.

  • Speaker #0

    Et j'avais donc à cœur aujourd'hui de l'inviter pour nous parler de spiritualité parce que c'est un peu sa spécialité. Si Christine n'aime pas le mot médium, c'est parce qu'elle n'aime pas être restreinte à une case. Son métier,

  • Speaker #1

    elle en parle plutôt comme un tissage entre elle et le monde spirituel, au service du cheminement des personnes qui viennent la voir à son cabinet.

  • Speaker #0

    Aujourd'hui, sa joie est d'amener chacun. à retrouver en lui sa lumière.

  • Speaker #1

    Elle est aussi auteure de différents livres que je recommande vivement et co-créatrice d'Ephime,

  • Speaker #0

    un espace de formation dédié à l'intuition et à la médiumnité.

  • Speaker #1

    J'ai le grand plaisir d'accueillir aujourd'hui Christine Savoie. Coucou Christine !

  • Speaker #2

    Coucou Vanessa !

  • Speaker #1

    Je suis trop heureuse de t'accueillir aujourd'hui dans le podcast grandiose. Ça fait un moment que je veux t'inviter. Et voilà, le grand jour est arrivé, donc bienvenue !

  • Speaker #2

    Bah merci à toi, vraiment !

  • Speaker #1

    Je sens que cet échange s'annonce passionnant. On va parler aujourd'hui de spiritualité. C'est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. En plus, je me souviens qu'à l'époque, moi j'avais beaucoup de fausses croyances sur la spiritualité. Et quand je t'ai rencontrée, ça m'a donné plein de réponses. Bon, grosse question pour commencer. Comment tu définis, toi, aujourd'hui, la spiritualité ?

  • Speaker #2

    Ah mon dieu, tu commences avec une question... Alors, pour moi, la spiritualité... Alors, malheureusement, ça ne viendra pas du mot spiritualité, hein. Vraiment, ce que je vais dire là, c'est le fait d'être en reliance avec quelque chose de plus grand. En fait, le mot religion, du coup, il va mieux, étonnamment, parce que religion, c'est se relier à quelque chose. Et le mot spiritualité, il y a cette notion d'esprit, de spiritus. Donc pour moi, c'est être en lien avec quelque chose de plus grand. On peut être religieux, mais pas spirituel. on peut être spirituel et pas religieux. L'un ne va pas forcément avec l'autre. Mais c'est vraiment être en lien avec quelque chose de plus grand et puis amener quelque chose de sacré dans l'existence. Je crois que c'est ça, cette notion de spiritualité. Donc ça peut être n'importe où, en fait. Ça peut être de n'importe quelle façon. Le sacré peut être partout. C'est arriver à faire vibrer ce sacré, en fait, jusque dans la matière. C'est ça pour moi, la spiritualité. Maintenant, tu vois, je vais me dire, attends, mais... Je pourrais être plus précise ou encore autrement, mais c'est la réponse qui me vient, comme ça.

  • Speaker #1

    Ok. C'est rigolo ce que tu expliques, parce qu'au final, c'est simple. Et comme je te disais tout à l'heure, moi, j'avais beaucoup de croyances, et aujourd'hui, ben voilà, on entend beaucoup parler de spiritualité par-ci, par-là. Et il y a beaucoup de choses, en fait, que j'ai l'impression qu'on a l'impression de devoir faire pour... dire qu'on est spirituel.

  • Speaker #2

    Tu vois,

  • Speaker #1

    il y a tous ces trucs de... de rituel, il y a le féminin sacré, il y a le yoga, la méditation, bref, il y a un million de trucs aujourd'hui. Et du coup, moi j'avais l'impression que si je faisais pas tout ça, en fait j'étais pas spirituel. Et c'est comme si moi je pouvais pas me reconnecter à moi-même, à mon intuition, donc je faisais pas toutes ces choses-là.

  • Speaker #2

    Et tu vois, du coup, il y a une différence entre paraître spirituel et être spirituel. Parce qu'on peut paraître spirituel. Dans la spiritualité d'aujourd'hui, c'est-à-dire porter un collier avec des pierres, chanter sous la lune, ce genre de choses, ou être spirituel, et puis en fait... Comme je l'avais mis dans mon livre, si on regarde des fois quelqu'un juste qui fait sa vigne et qui le fait vraiment, c'est-à-dire en étant vraiment en présence, c'est quelqu'un de plus spirituel, peut-être, qu'une personne qui va tous les matins se forcer à faire un quart d'heure de méditation et à chanter un mantra. La spiritualité, en fait, elle est dans l'existence, à l'endroit où il y a du partage vrai, où il y a de la présence vraie à ce qui est là, qu'importe ce qui est là d'ailleurs. On peut vivre de la spiritualité... Dans une ville pleine de bruit et d'agitation, comme on peut vivre la spiritualité en pleine montagne, comme on peut ne pas la vivre du tout dans ces mêmes lieux. On peut faire de la méditation et absolument rien sentir. et on peut être en train de faire sa vaisselle et ressentir donc c'est vraiment un état d'être finalement et bien sûr qu'il y a beaucoup de maintenant peut-être ça disparaît gentiment avec toi la nouvelle génération aussi mais on est passé je veux dire d'un système où la spiritualité se vivait à l'église ou alors par la prière ce qui est très bien, vraiment aucun jugement là-dessus mais où il fallait aussi faire pas mal de rituels pour On est arrivé à ce New Age qui était catastrophique, où les gens se sont mis encore plus de barrières, de il faut méditer, il faut porter tel truc, il faut se prayer tel truc à peut-être maintenant quelque chose de plus simple, où en fait il ne faut rien du tout, parce que la spiritualité c'est dans l'être. Donc il n'y a rien à faire, en fait.

  • Speaker #1

    Juste à être.

  • Speaker #2

    Juste à être.

  • Speaker #1

    Et on est spirituel juste en étant.

  • Speaker #2

    En étant, ouais.

  • Speaker #1

    Magnifique.

  • Speaker #2

    Puis après, la question serait pourquoi vouloir être spirituel aussi ? Parce qu'en fait, c'est un état qui se vit. C'est pas un état qui se veut. Tu vois, du genre, je veux être spirituel.

  • Speaker #1

    Bah, on revient sur le paraître.

  • Speaker #2

    Le paraître. Et en fait, les gens, des fois, peut-être qui parlent le moins de spiritualité, sont des gens qui le vivent le plus. Peut-être. En fait, on ne sait pas parce qu'on n'est pas dans les gens, mais il suffit des fois de regarder. Quelqu'un qui va juste au jardin, qui va ramasser ses tomates, et qui va vraiment être là en présence, ben... quelque part c'est un moment peut-être de spiritualité parce que c'est une personne qui se met en lien au service de quelque chose,

  • Speaker #1

    en lien avec plus grand ce que je peux aussi observer quelque part c'est qu'il y a avec tout ça il y a un certain risque de se perdre dans toutes ces choses qu'on a l'impression de devoir faire pour atteindre quelque chose de plus grand alors qu'en fait tout est déjà là est-ce qu'il y a des choses auxquelles il faut faire attention du coup des choses qui toi t'énervent dans cet univers un petit peu du paraître si j'ose dire

  • Speaker #2

    Ce qui m'énerve, après je peux travailler sur pourquoi ça m'énerve. Non, ce qui m'énerve des fois, c'est de voir des gens, alors à mon cabinet, qui ont des fois été vraiment baratinés par des thérapeutes qui leur ont dit que, par exemple, tant qu'ils n'auraient pas résolu tout ce qui leur est arrivé dans leur vie antérieure, ils ne pourront pas être paisibles, par exemple, ici et maintenant, ce qui est complètement faux. ou qui sont sans arrêt couverts d'entités. Alors bon, voilà. Il y a cette notion de prise de pouvoir, des fois, où on joue sur la faiblesse des gens, où pour arriver à mieux méditer, il faut acheter telle pierre. Moi, j'ai rien contre les pierres, on s'entend, rien du tout. Mais c'est le pour arriver à, il faut que tu...

  • Speaker #1

    Voilà.

  • Speaker #2

    Pour moi, c'est pas OK. Parce que la spiritualité, ça se trouve vraiment à un endroit en nous où on a du silence. Et puis après, des fois, on a besoin de rajouter des choses. Au début, moi, quand j'entrais en contact avec mon ange, j'avais besoin d'allumer une bougie. C'est à mon besoin, ça c'est ok. J'avais l'impression que c'était nécessaire. Et puis évidemment que ce n'était pas nécessaire, parce que l'ange n'a pas besoin de quelque chose pour venir être en lien avec l'être humain. Il n'a besoin en fait de rien. Je dirais même surtout de rien. Mais après, si on a ce besoin, si quelqu'un a besoin vraiment de mettre telle pierre, voilà, si c'est un besoin. Mais il ne faut pas que ce soit une condition. Moi, c'est ça qui m'embête. C'est quand toutes ces choses extérieures deviennent des conditions A. C'est tout à coup des salles de soins, j'ai des thérapeutes qui se remplissent de choses. Alors, il faut le spray à la pierre, le bilule, le truc, le machin. Sinon, la plume sous le... Pour moi, c'est ça qui m'énerve parce que... Non, ça m'énerve quand les gens s'y perdent. Et puis, ça me touche quelque part. parce que je me dis que c'est de nouveau en fait montrer des chemins extérieurs aux personnes alors qu'il n'y a qu'un seul chemin c'est celui vers l'intérieur et puis pour faire ce chemin là il n'y a pas forcément un manuel c'est ça le truc, il y a la vie devenir spirituel en dit leçon mais en fait déjà pourquoi vouloir devenir spirituel c'est déjà ça le problème si on achète un livre devenir spirituel en dit leçon c'est le problème pourquoi,

  • Speaker #1

    en fait tu veux être quoi parce qu'au final on l'est on l'est déjà,

  • Speaker #2

    on est des êtres humains on est en lien avec plus grand le jour où on respire la première fois notre premier battement de coeur on est déjà en lien avec le plus grand on vient de plus grand Donc on n'a pas besoin de faire quelque chose pour être ce que l'on est déjà.

  • Speaker #1

    Et parlons un petit peu de médiumnité aussi, comment ça fonctionne. Je trouve que c'est aussi quelque chose qui peut faire peur. Moi, en fait, je me rappelle un temps, en fait, ça me faisait automatiquement penser aux défunts. Et donc je trouve que ça peut faire peur chez certaines personnes. Et toi, tu es médium et je sais que tu ne travailles pas forcément avec les défunts. Et je trouve que c'est important aussi d'enlever les croyances qu'il peut y avoir autour de la médiumnité. Qu'est-ce que c'est ?

  • Speaker #2

    La médiumité... Medium ça veut dire être le milieu de quelque chose. Donc la médiumité, c'est faire le pont entre ce qui n'est pas visible et ce qui est visible. Et dans ce qui n'est pas visible, il y a les défunts, les guides, l'ange, plein d'autres choses certainement que je ne connais pas. Donc le médium, en fait, c'est juste un traducteur de l'invisible vers le visible. Après, les défunts, c'est un endroit de la médiumité qui fait peur, et surtout à notre génération. parce qu'on a été influencés par énormément de choses, de films, de croyances. La génération avant nous, la génération de nos parents, c'était plus des croyances en lien avec l'Église catholique, de il ne faut pas déranger les morts, attention, il ne faut surtout pas Notre génération, c'est plutôt mon Dieu, mais il y a un côté immétrisable, effectivement ça fait peur, ça peut arriver n'importe quand Voilà, puis il y a la génération d'après, des enfants que moi j'ai au cabinet, qui, en fait, juste normal, et puis c'est pas un problème, et ils sont contents s'il y a leur grand-mère qui vient le mardi les voir. les parents traumatisés, et puis l'enfant de 4-5 ans qui va dire Oui, ma grand-mère vient tous les mardis. Et puis moi je suis là Ah ouais, ok. Donc ça peut aussi ne pas être un problème du tout. La particularité de ce monde spirituel, c'est que, que ce soit chez les défunts, guide ou l'ange, il y a énormément d'amour. Donc il n'y a pas de jugement, il n'y a pas de prise de position, il n'y a pas de il faut Donc ça c'est vraiment une particularité d'un médium, si c'est un médium qui est vraiment un médium, qui va se mettre en lien avec ces énergies-là. il y aura toujours une ouverture de cœur. Sinon, c'est que la personne ne fait pas de la médiumité, elle fait autre chose.

  • Speaker #1

    Et quel est le lien finalement avec l'intuition là-dedans ? Moi, l'intuition, c'est quelque chose, pareil, comme je t'ai dit avant, je pensais qu'il fallait être spirituel ou être quelque chose, faire quelque chose en particulier pour pouvoir recevoir des intuitions. Ma question est, comment se connecter finalement à soi pour recevoir ces intuitions ? Et qu'est-ce qui fait qu'une médium a plus d'informations et qu'elle peut traduire ? Est-ce que tout le monde peut être médium quelque part ? Voilà,

  • Speaker #2

    il y a beaucoup de questions. L'intuition pour moi, c'est le fait de pouvoir se relier à quelqu'un qui est physiquement présent. On discute entre nous, toi et moi. Toi, tu vas pouvoir te relier à mon énergie. Donc moi, je suis vivante ici. Tu te relies à mon énergie et tu vas ressentir des choses. L'intuition, c'est le fait que tu vas pouvoir des fois te relier à vraiment l'énergie de la Terre, du temps. puis sentir, ah tiens, je dois aller là, ou je dois pas aller là, ah tiens, je vais faire ça. Ça c'est vraiment l'intuition. Moi c'est ce que j'appelle quelque chose qui est de l'ordre de l'horizontale. C'est de toi à moi, ou de toi au temps, par exemple. Tu vas pressentir des choses. La médiumité c'est vertical, c'est toi et le monde spirituel. C'est une autre connexion en fait. Donc moi quand je fais de la médiumité au cabinet, des fois je suis en médiumité, des fois je suis en intuition. Donc en médiumité c'est que je traduis, il y a un être du monde spirituel qui est là, qui va me donner des informations que je vais traduire. Et des fois, je me connecte à l'énergie de la personne, ça c'est l'intuition, et je vais pouvoir l'aiguiller, parce que je vais peut-être sentir en elle certaines choses, ou toi tu le fais certainement aussi dans tes séances, où des fois on sent que la personne elle pourrait aller là, ou qu'il y a quelque chose qui est en latence chez elle et qu'elle pourrait développer. Ça c'est de l'intuition en fait.

  • Speaker #1

    Et comment on sait que c'est une intuition et que c'est pas le mental par exemple ? Ça c'est des choses aussi... Moi j'ai eu beaucoup de peine, et je t'avoue que...

  • Speaker #2

    tu as été celle qui m'a guidée en fait à comprendre et c'est pour ça que j'ai envie d'entendre ta réponse aujourd'hui c'était il y a longtemps je ne sais pas ce que je t'ai dit à l'époque quand on est en médiumité le mental il nous est très utile parce que c'est lui qui nous aide à traduire en fait sauf qu'à ce moment là il va être au service du monde spirituel en intuition Si tu laisses vraiment l'énergie circuler entre toi et la personne, ton mental il est aussi au service de l'autre. Maintenant le gros danger, c'est que dans notre être, que ce soit en médiumité ou en intuition, on a nos peurs, nos espoirs, nos croyances qui se baladent autour de nous comme ça. Donc en intuition c'est des fois peut-être le plus difficile, c'est que tu as tes croyances, tes peurs, tes trucs, tu te connectes à moi, je vais te dire un truc, puis au lieu d'écouter vraiment ce que je te dis, toi tu vas l'interpréter avec quelque chose de ton mental une croyance tu vois par exemple donc c'est ça peut-être le plus compliqué c'est se connaître suffisamment bien, être suffisamment posé en soi pour quand il y a une personne qui te parle dire attends là ça vient toucher quelque chose chez moi du coup j'ai un filtre donc je vois mon filtre et je peux passer à travers en médiumité c'est un peu différent parce que des fois la personne décédée ou le guide ou l'ange ils vont nous aider à passer par dessus les filtres Mais malgré tout, il y en a aussi. Donc en fait, la connaissance de soi, savoir moi, c'est quoi mes limites, quels sont mes filtres, c'est quoi mes plus grandes peurs, mes croyances, parce qu'on en a tous, on a beau essayer de se départir, on est fait de nos croyances, etc. Moi, ça va m'aider à traverser le filtre. Mais il y a quand même un filtre. le filtre c'est aussi moi en tant que personne mais sans le mental il n'y a pas de traduction sans le mental j'ai pas de clairvoyance ni de clairaudition donc le mental c'est vraiment notre outil en fait principal et si c'est pour soi même par exemple justement c'est plus dur moi pour te rappeler il y a un truc qui m'avait beaucoup aidé c'était en fait suis

  • Speaker #1

    la joie la réponse de l'ange c'est la joie en fait et en fait je me disais est-ce que je ressens de la joie là ? c'est ça c'est le chemin et dès que c'est cette excitation cette joie ça vient du coeur en fait

  • Speaker #2

    ça me fait des frissons que tu répètes ça parce que c'est vraiment l'ange en tout cas quand je fais les dialogues avec l'ange parle toujours de la joie comme un panneau indicateur de l'âme et la joie alors ce qui est trop génial c'est que tu peux pas la fabriquer là je la ressens c'est un truc ça vient de l'intérieur si tu penses à trois chemins différents tu ressens chaque chemin et il y en a un où ça va vibrer et puis ça veut pas dire que c'est juste mentalement dans le sens ça doit correspondre à ce que j'ai imaginé non non c'est juste dans le coeur et ça c'est un truc où franchement si on écoute la joie vraiment la joie pure, il n'y a pas le filtre. Parce que la joie, ce n'est pas un truc qu'on se fabrique, c'est un truc qu'on ressent. Ça, c'est bon.

  • Speaker #1

    On va terminer sur cette belle note. Oui. Aujourd'hui, tu es thérapeute, tu viens aussi de co-créer une école de médiumnité. Est-ce que tu peux nous dire un peu plus, du coup, sur tes accompagnements, sur ce que tu fais aujourd'hui, professionnellement parlant ?

  • Speaker #2

    Alors, professionnellement parlant, donc je fais de l'accompagnement, donc... de personnes par la médiumité. Moi, je n'aime pas tellement le mot dire je suis médium parce que ça me met dans une case que je n'aime pas. Moi, j'aime bien dire que j'accompagne les gens pour tisser le ciel à la terre. Parce que pour moi, l'objectif, en fait, s'il devait en avoir un, ce serait quelque part que les gens puissent se rapprocher de qui ils sont, et du coup, du monde spirituel. Je pourrais parler trois heures de ce lien rapide que je viens de faire, mais enfin, je le fais quand même. Donc c'est essayer de tisser le ciel à la terre, et puis aussi accompagner les gens pour qu'ils puissent tisser en eux s'ils ont vécu des blessures, d'aller tisser ces blessures. Puis pour ça, j'utilise la médiumité, en priorité. Et ce que je fais le plus, c'est ce que toi tu avais expérimenté, c'est le dialogue avec l'ange. Après bien sûr je fais des accompagnements de deuil aussi. ça c'est quelque chose qui est précieux et puis je trouve que ça fait partie aussi de mon rôle de médium de le faire, je travaille aussi avec les guides mais voilà, vraiment le but c'est ça, c'est vraiment tisser le ciel à la terre et permettre aux gens de retrouver leur joie, et puis justement en médiumité, donc là avec ma collègue Céline Palmila, on vient de co-créer un espace de formation en médiumité et intuition qui s'appelle E-Film, tout est sur le site tout est sur le site mais vraiment, peut-être la chose importante on a créé cet espace pour poser une éthique de base en médiumité une éthique qui se trouve sur le site, mais une éthique au niveau des enseignants qui vont transmettre, et puis une éthique qu'on transmettra aussi aux apprenants. Ça nous paraît très important.

  • Speaker #1

    De toute façon, je mettrai tous les liens pour que les personnes qui nous écoutent puissent te retrouver. En tout cas, c'était un bel échange. Merci d'avoir posé ces bases qui, je pense, sont très importantes. Un grand merci à toi.

  • Speaker #2

    Merci à toi, Vanessa.

  • Speaker #0

    Merci d'avoir écouté cet épisode. Pour encore plus de contenu ou pour interagir avec moi, rejoins-moi sur les réseaux sociaux. Au fond de la description de cet épisode, tu trouveras un arbre à lien qui te redirigera vers mes réseaux sociaux, les ressources gratuites ainsi que mes accompagnements si tu désires travailler avec moi. Et comme d'habitude, si tu as apprécié cet épisode et que tu sens qu'il pourrait aider d'autres personnes de ton entourage, Je t'invite à le partager autour de toi et à lui donner la note qu'il mérite sur Spotify ou sur Apple Podcast. Car je te rappelle que si le podcast évolue, c'est surtout grâce à toi. Je te remercie infiniment si tu prends quelques secondes pour le faire. Ta contribution a énormément de valeur pour moi. Je te souhaite une merveilleuse journée, soirée, nuit, où que tu sois et quelle que soit l'heure à laquelle tu m'écoutes. Bisous bisous !

Description

Quel est la place de la spiritualité au sein de notre vie d'humain ?

Comment écouter notre coeur et notre intuition ?

C'est quoi la spiritualité finalement ?

Dans cet épisode, découvre un échange passionnant avec Christine Savoy qui nous délivre de précieuses clés pour mieux comprendre ce monde invisible.


Si Christine n'aime pas le mot médium, c'est qu'elle n'aime pas être restreinte à une case. Son métier, elle en parle comme d'un tissage entre elle et le monde spirituel, au service du cheminement des personnes qui viennent la voir à son cabinet. Depuis petite, elle est en lien avec les défunts. Plus tard, à l'adolescence, elle rencontre l'Ange qui changera sa façon d'aborder l'existence.


Aujourd'hui, sa joie est d'amener chacun à retrouver en lui sa propre lumière

Elle est également auteure de différents livres et co créatrice d'Efime, un espace de formation dédié à l'intuition et à la médiumnité.


Pour retrouver Christine Savoy :


Ses livres :

www.christinesavoy.com


Ses services :

https://plumedange.agenda.ch 


Pour l'espace de formation :

www.efime.ch




Are you ready ? Mets-toi dans ta bulle et c'est parti ! 🎧 

__________________________________________


❤️ Si cet épisode t'a plu et que tu sens qu'il pourrait aider d'autres femmes de ton entourage, je t'invite à le partager autour de toi et à le noter avec la note de ton choix car si le podcast évolue, c'est surtout grâce à TOI ! MERCI ❤️ 



Retrouve-moi dès aujourd'hui à la Rue du Bourg 43, 3960 Sierre, Suisse

Pour réserver un rendez-vous clique ici


↓ Ressources gratuites, mes réseaux sociaux, mes offres ↓


⊹ Télécharge ton jeu de cartes de secours offertes : www.biendanstoncorps.fr/gratuit

Découvre le programme RENAISSANCE : https://www.biendanstoncorps.fr/programmerenaissance

⊹ Atelier « Trouve ta boussole intérieure » découvre tes valeurs profondes : https://www.biendanstoncorps.fr/atelier-valeurs

⊹ Retrouve tous les liens utiles ici : www.biendanstoncorps.fr


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Coucou, bienvenue sur le podcast Grandiose, le podcast qui t'aide à grandir et oser prendre ta place. Je suis Vanessa, une femme en quête de croissance personnelle, explorant la puissance et la profondeur de l'amour de soi. En tant que coach holistique, j'accompagne les femmes qui manquent de confiance et d'estime à se reconnecter à elles-mêmes en se réconciliant avec leur corps, leur mental et leurs émotions. Si toi aussi tu désires éveiller ta conscience, augmenter ton estime de toi et surtout vivre une vie plus sereine, tu es au bon endroit. Sur ce podcast, je te partage mes prises de conscience et mes expériences avec authenticité. Mon but est que tu aies des outils concrets pour booster ta confiance en toi et que tu t'accepter tel que tu es pour redevenir ta propre meilleure amie et la chef de ta vie. Je me réjouis de partager ce nouvel épisode avec toi. Are you ready ? Mets-toi dans ta bulle et c'est parti !

  • Speaker #1

    Coucou !

  • Speaker #0

    Alors ça fait un petit moment que j'ai pas fait d'interview dans le podcast et aujourd'hui j'avais envie d'inviter une personne chère à mon cœur. Christine, elle m'a tellement appris,

  • Speaker #1

    elle a été l'amie présente qui m'a aidée à y voir plus clair quand tout était flou.

  • Speaker #0

    Et j'avais donc à cœur aujourd'hui de l'inviter pour nous parler de spiritualité parce que c'est un peu sa spécialité. Si Christine n'aime pas le mot médium, c'est parce qu'elle n'aime pas être restreinte à une case. Son métier,

  • Speaker #1

    elle en parle plutôt comme un tissage entre elle et le monde spirituel, au service du cheminement des personnes qui viennent la voir à son cabinet.

  • Speaker #0

    Aujourd'hui, sa joie est d'amener chacun. à retrouver en lui sa lumière.

  • Speaker #1

    Elle est aussi auteure de différents livres que je recommande vivement et co-créatrice d'Ephime,

  • Speaker #0

    un espace de formation dédié à l'intuition et à la médiumnité.

  • Speaker #1

    J'ai le grand plaisir d'accueillir aujourd'hui Christine Savoie. Coucou Christine !

  • Speaker #2

    Coucou Vanessa !

  • Speaker #1

    Je suis trop heureuse de t'accueillir aujourd'hui dans le podcast grandiose. Ça fait un moment que je veux t'inviter. Et voilà, le grand jour est arrivé, donc bienvenue !

  • Speaker #2

    Bah merci à toi, vraiment !

  • Speaker #1

    Je sens que cet échange s'annonce passionnant. On va parler aujourd'hui de spiritualité. C'est un sujet qui me tient particulièrement à cœur. En plus, je me souviens qu'à l'époque, moi j'avais beaucoup de fausses croyances sur la spiritualité. Et quand je t'ai rencontrée, ça m'a donné plein de réponses. Bon, grosse question pour commencer. Comment tu définis, toi, aujourd'hui, la spiritualité ?

  • Speaker #2

    Ah mon dieu, tu commences avec une question... Alors, pour moi, la spiritualité... Alors, malheureusement, ça ne viendra pas du mot spiritualité, hein. Vraiment, ce que je vais dire là, c'est le fait d'être en reliance avec quelque chose de plus grand. En fait, le mot religion, du coup, il va mieux, étonnamment, parce que religion, c'est se relier à quelque chose. Et le mot spiritualité, il y a cette notion d'esprit, de spiritus. Donc pour moi, c'est être en lien avec quelque chose de plus grand. On peut être religieux, mais pas spirituel. on peut être spirituel et pas religieux. L'un ne va pas forcément avec l'autre. Mais c'est vraiment être en lien avec quelque chose de plus grand et puis amener quelque chose de sacré dans l'existence. Je crois que c'est ça, cette notion de spiritualité. Donc ça peut être n'importe où, en fait. Ça peut être de n'importe quelle façon. Le sacré peut être partout. C'est arriver à faire vibrer ce sacré, en fait, jusque dans la matière. C'est ça pour moi, la spiritualité. Maintenant, tu vois, je vais me dire, attends, mais... Je pourrais être plus précise ou encore autrement, mais c'est la réponse qui me vient, comme ça.

  • Speaker #1

    Ok. C'est rigolo ce que tu expliques, parce qu'au final, c'est simple. Et comme je te disais tout à l'heure, moi, j'avais beaucoup de croyances, et aujourd'hui, ben voilà, on entend beaucoup parler de spiritualité par-ci, par-là. Et il y a beaucoup de choses, en fait, que j'ai l'impression qu'on a l'impression de devoir faire pour... dire qu'on est spirituel.

  • Speaker #2

    Tu vois,

  • Speaker #1

    il y a tous ces trucs de... de rituel, il y a le féminin sacré, il y a le yoga, la méditation, bref, il y a un million de trucs aujourd'hui. Et du coup, moi j'avais l'impression que si je faisais pas tout ça, en fait j'étais pas spirituel. Et c'est comme si moi je pouvais pas me reconnecter à moi-même, à mon intuition, donc je faisais pas toutes ces choses-là.

  • Speaker #2

    Et tu vois, du coup, il y a une différence entre paraître spirituel et être spirituel. Parce qu'on peut paraître spirituel. Dans la spiritualité d'aujourd'hui, c'est-à-dire porter un collier avec des pierres, chanter sous la lune, ce genre de choses, ou être spirituel, et puis en fait... Comme je l'avais mis dans mon livre, si on regarde des fois quelqu'un juste qui fait sa vigne et qui le fait vraiment, c'est-à-dire en étant vraiment en présence, c'est quelqu'un de plus spirituel, peut-être, qu'une personne qui va tous les matins se forcer à faire un quart d'heure de méditation et à chanter un mantra. La spiritualité, en fait, elle est dans l'existence, à l'endroit où il y a du partage vrai, où il y a de la présence vraie à ce qui est là, qu'importe ce qui est là d'ailleurs. On peut vivre de la spiritualité... Dans une ville pleine de bruit et d'agitation, comme on peut vivre la spiritualité en pleine montagne, comme on peut ne pas la vivre du tout dans ces mêmes lieux. On peut faire de la méditation et absolument rien sentir. et on peut être en train de faire sa vaisselle et ressentir donc c'est vraiment un état d'être finalement et bien sûr qu'il y a beaucoup de maintenant peut-être ça disparaît gentiment avec toi la nouvelle génération aussi mais on est passé je veux dire d'un système où la spiritualité se vivait à l'église ou alors par la prière ce qui est très bien, vraiment aucun jugement là-dessus mais où il fallait aussi faire pas mal de rituels pour On est arrivé à ce New Age qui était catastrophique, où les gens se sont mis encore plus de barrières, de il faut méditer, il faut porter tel truc, il faut se prayer tel truc à peut-être maintenant quelque chose de plus simple, où en fait il ne faut rien du tout, parce que la spiritualité c'est dans l'être. Donc il n'y a rien à faire, en fait.

  • Speaker #1

    Juste à être.

  • Speaker #2

    Juste à être.

  • Speaker #1

    Et on est spirituel juste en étant.

  • Speaker #2

    En étant, ouais.

  • Speaker #1

    Magnifique.

  • Speaker #2

    Puis après, la question serait pourquoi vouloir être spirituel aussi ? Parce qu'en fait, c'est un état qui se vit. C'est pas un état qui se veut. Tu vois, du genre, je veux être spirituel.

  • Speaker #1

    Bah, on revient sur le paraître.

  • Speaker #2

    Le paraître. Et en fait, les gens, des fois, peut-être qui parlent le moins de spiritualité, sont des gens qui le vivent le plus. Peut-être. En fait, on ne sait pas parce qu'on n'est pas dans les gens, mais il suffit des fois de regarder. Quelqu'un qui va juste au jardin, qui va ramasser ses tomates, et qui va vraiment être là en présence, ben... quelque part c'est un moment peut-être de spiritualité parce que c'est une personne qui se met en lien au service de quelque chose,

  • Speaker #1

    en lien avec plus grand ce que je peux aussi observer quelque part c'est qu'il y a avec tout ça il y a un certain risque de se perdre dans toutes ces choses qu'on a l'impression de devoir faire pour atteindre quelque chose de plus grand alors qu'en fait tout est déjà là est-ce qu'il y a des choses auxquelles il faut faire attention du coup des choses qui toi t'énervent dans cet univers un petit peu du paraître si j'ose dire

  • Speaker #2

    Ce qui m'énerve, après je peux travailler sur pourquoi ça m'énerve. Non, ce qui m'énerve des fois, c'est de voir des gens, alors à mon cabinet, qui ont des fois été vraiment baratinés par des thérapeutes qui leur ont dit que, par exemple, tant qu'ils n'auraient pas résolu tout ce qui leur est arrivé dans leur vie antérieure, ils ne pourront pas être paisibles, par exemple, ici et maintenant, ce qui est complètement faux. ou qui sont sans arrêt couverts d'entités. Alors bon, voilà. Il y a cette notion de prise de pouvoir, des fois, où on joue sur la faiblesse des gens, où pour arriver à mieux méditer, il faut acheter telle pierre. Moi, j'ai rien contre les pierres, on s'entend, rien du tout. Mais c'est le pour arriver à, il faut que tu...

  • Speaker #1

    Voilà.

  • Speaker #2

    Pour moi, c'est pas OK. Parce que la spiritualité, ça se trouve vraiment à un endroit en nous où on a du silence. Et puis après, des fois, on a besoin de rajouter des choses. Au début, moi, quand j'entrais en contact avec mon ange, j'avais besoin d'allumer une bougie. C'est à mon besoin, ça c'est ok. J'avais l'impression que c'était nécessaire. Et puis évidemment que ce n'était pas nécessaire, parce que l'ange n'a pas besoin de quelque chose pour venir être en lien avec l'être humain. Il n'a besoin en fait de rien. Je dirais même surtout de rien. Mais après, si on a ce besoin, si quelqu'un a besoin vraiment de mettre telle pierre, voilà, si c'est un besoin. Mais il ne faut pas que ce soit une condition. Moi, c'est ça qui m'embête. C'est quand toutes ces choses extérieures deviennent des conditions A. C'est tout à coup des salles de soins, j'ai des thérapeutes qui se remplissent de choses. Alors, il faut le spray à la pierre, le bilule, le truc, le machin. Sinon, la plume sous le... Pour moi, c'est ça qui m'énerve parce que... Non, ça m'énerve quand les gens s'y perdent. Et puis, ça me touche quelque part. parce que je me dis que c'est de nouveau en fait montrer des chemins extérieurs aux personnes alors qu'il n'y a qu'un seul chemin c'est celui vers l'intérieur et puis pour faire ce chemin là il n'y a pas forcément un manuel c'est ça le truc, il y a la vie devenir spirituel en dit leçon mais en fait déjà pourquoi vouloir devenir spirituel c'est déjà ça le problème si on achète un livre devenir spirituel en dit leçon c'est le problème pourquoi,

  • Speaker #1

    en fait tu veux être quoi parce qu'au final on l'est on l'est déjà,

  • Speaker #2

    on est des êtres humains on est en lien avec plus grand le jour où on respire la première fois notre premier battement de coeur on est déjà en lien avec le plus grand on vient de plus grand Donc on n'a pas besoin de faire quelque chose pour être ce que l'on est déjà.

  • Speaker #1

    Et parlons un petit peu de médiumnité aussi, comment ça fonctionne. Je trouve que c'est aussi quelque chose qui peut faire peur. Moi, en fait, je me rappelle un temps, en fait, ça me faisait automatiquement penser aux défunts. Et donc je trouve que ça peut faire peur chez certaines personnes. Et toi, tu es médium et je sais que tu ne travailles pas forcément avec les défunts. Et je trouve que c'est important aussi d'enlever les croyances qu'il peut y avoir autour de la médiumnité. Qu'est-ce que c'est ?

  • Speaker #2

    La médiumité... Medium ça veut dire être le milieu de quelque chose. Donc la médiumité, c'est faire le pont entre ce qui n'est pas visible et ce qui est visible. Et dans ce qui n'est pas visible, il y a les défunts, les guides, l'ange, plein d'autres choses certainement que je ne connais pas. Donc le médium, en fait, c'est juste un traducteur de l'invisible vers le visible. Après, les défunts, c'est un endroit de la médiumité qui fait peur, et surtout à notre génération. parce qu'on a été influencés par énormément de choses, de films, de croyances. La génération avant nous, la génération de nos parents, c'était plus des croyances en lien avec l'Église catholique, de il ne faut pas déranger les morts, attention, il ne faut surtout pas Notre génération, c'est plutôt mon Dieu, mais il y a un côté immétrisable, effectivement ça fait peur, ça peut arriver n'importe quand Voilà, puis il y a la génération d'après, des enfants que moi j'ai au cabinet, qui, en fait, juste normal, et puis c'est pas un problème, et ils sont contents s'il y a leur grand-mère qui vient le mardi les voir. les parents traumatisés, et puis l'enfant de 4-5 ans qui va dire Oui, ma grand-mère vient tous les mardis. Et puis moi je suis là Ah ouais, ok. Donc ça peut aussi ne pas être un problème du tout. La particularité de ce monde spirituel, c'est que, que ce soit chez les défunts, guide ou l'ange, il y a énormément d'amour. Donc il n'y a pas de jugement, il n'y a pas de prise de position, il n'y a pas de il faut Donc ça c'est vraiment une particularité d'un médium, si c'est un médium qui est vraiment un médium, qui va se mettre en lien avec ces énergies-là. il y aura toujours une ouverture de cœur. Sinon, c'est que la personne ne fait pas de la médiumité, elle fait autre chose.

  • Speaker #1

    Et quel est le lien finalement avec l'intuition là-dedans ? Moi, l'intuition, c'est quelque chose, pareil, comme je t'ai dit avant, je pensais qu'il fallait être spirituel ou être quelque chose, faire quelque chose en particulier pour pouvoir recevoir des intuitions. Ma question est, comment se connecter finalement à soi pour recevoir ces intuitions ? Et qu'est-ce qui fait qu'une médium a plus d'informations et qu'elle peut traduire ? Est-ce que tout le monde peut être médium quelque part ? Voilà,

  • Speaker #2

    il y a beaucoup de questions. L'intuition pour moi, c'est le fait de pouvoir se relier à quelqu'un qui est physiquement présent. On discute entre nous, toi et moi. Toi, tu vas pouvoir te relier à mon énergie. Donc moi, je suis vivante ici. Tu te relies à mon énergie et tu vas ressentir des choses. L'intuition, c'est le fait que tu vas pouvoir des fois te relier à vraiment l'énergie de la Terre, du temps. puis sentir, ah tiens, je dois aller là, ou je dois pas aller là, ah tiens, je vais faire ça. Ça c'est vraiment l'intuition. Moi c'est ce que j'appelle quelque chose qui est de l'ordre de l'horizontale. C'est de toi à moi, ou de toi au temps, par exemple. Tu vas pressentir des choses. La médiumité c'est vertical, c'est toi et le monde spirituel. C'est une autre connexion en fait. Donc moi quand je fais de la médiumité au cabinet, des fois je suis en médiumité, des fois je suis en intuition. Donc en médiumité c'est que je traduis, il y a un être du monde spirituel qui est là, qui va me donner des informations que je vais traduire. Et des fois, je me connecte à l'énergie de la personne, ça c'est l'intuition, et je vais pouvoir l'aiguiller, parce que je vais peut-être sentir en elle certaines choses, ou toi tu le fais certainement aussi dans tes séances, où des fois on sent que la personne elle pourrait aller là, ou qu'il y a quelque chose qui est en latence chez elle et qu'elle pourrait développer. Ça c'est de l'intuition en fait.

  • Speaker #1

    Et comment on sait que c'est une intuition et que c'est pas le mental par exemple ? Ça c'est des choses aussi... Moi j'ai eu beaucoup de peine, et je t'avoue que...

  • Speaker #2

    tu as été celle qui m'a guidée en fait à comprendre et c'est pour ça que j'ai envie d'entendre ta réponse aujourd'hui c'était il y a longtemps je ne sais pas ce que je t'ai dit à l'époque quand on est en médiumité le mental il nous est très utile parce que c'est lui qui nous aide à traduire en fait sauf qu'à ce moment là il va être au service du monde spirituel en intuition Si tu laisses vraiment l'énergie circuler entre toi et la personne, ton mental il est aussi au service de l'autre. Maintenant le gros danger, c'est que dans notre être, que ce soit en médiumité ou en intuition, on a nos peurs, nos espoirs, nos croyances qui se baladent autour de nous comme ça. Donc en intuition c'est des fois peut-être le plus difficile, c'est que tu as tes croyances, tes peurs, tes trucs, tu te connectes à moi, je vais te dire un truc, puis au lieu d'écouter vraiment ce que je te dis, toi tu vas l'interpréter avec quelque chose de ton mental une croyance tu vois par exemple donc c'est ça peut-être le plus compliqué c'est se connaître suffisamment bien, être suffisamment posé en soi pour quand il y a une personne qui te parle dire attends là ça vient toucher quelque chose chez moi du coup j'ai un filtre donc je vois mon filtre et je peux passer à travers en médiumité c'est un peu différent parce que des fois la personne décédée ou le guide ou l'ange ils vont nous aider à passer par dessus les filtres Mais malgré tout, il y en a aussi. Donc en fait, la connaissance de soi, savoir moi, c'est quoi mes limites, quels sont mes filtres, c'est quoi mes plus grandes peurs, mes croyances, parce qu'on en a tous, on a beau essayer de se départir, on est fait de nos croyances, etc. Moi, ça va m'aider à traverser le filtre. Mais il y a quand même un filtre. le filtre c'est aussi moi en tant que personne mais sans le mental il n'y a pas de traduction sans le mental j'ai pas de clairvoyance ni de clairaudition donc le mental c'est vraiment notre outil en fait principal et si c'est pour soi même par exemple justement c'est plus dur moi pour te rappeler il y a un truc qui m'avait beaucoup aidé c'était en fait suis

  • Speaker #1

    la joie la réponse de l'ange c'est la joie en fait et en fait je me disais est-ce que je ressens de la joie là ? c'est ça c'est le chemin et dès que c'est cette excitation cette joie ça vient du coeur en fait

  • Speaker #2

    ça me fait des frissons que tu répètes ça parce que c'est vraiment l'ange en tout cas quand je fais les dialogues avec l'ange parle toujours de la joie comme un panneau indicateur de l'âme et la joie alors ce qui est trop génial c'est que tu peux pas la fabriquer là je la ressens c'est un truc ça vient de l'intérieur si tu penses à trois chemins différents tu ressens chaque chemin et il y en a un où ça va vibrer et puis ça veut pas dire que c'est juste mentalement dans le sens ça doit correspondre à ce que j'ai imaginé non non c'est juste dans le coeur et ça c'est un truc où franchement si on écoute la joie vraiment la joie pure, il n'y a pas le filtre. Parce que la joie, ce n'est pas un truc qu'on se fabrique, c'est un truc qu'on ressent. Ça, c'est bon.

  • Speaker #1

    On va terminer sur cette belle note. Oui. Aujourd'hui, tu es thérapeute, tu viens aussi de co-créer une école de médiumnité. Est-ce que tu peux nous dire un peu plus, du coup, sur tes accompagnements, sur ce que tu fais aujourd'hui, professionnellement parlant ?

  • Speaker #2

    Alors, professionnellement parlant, donc je fais de l'accompagnement, donc... de personnes par la médiumité. Moi, je n'aime pas tellement le mot dire je suis médium parce que ça me met dans une case que je n'aime pas. Moi, j'aime bien dire que j'accompagne les gens pour tisser le ciel à la terre. Parce que pour moi, l'objectif, en fait, s'il devait en avoir un, ce serait quelque part que les gens puissent se rapprocher de qui ils sont, et du coup, du monde spirituel. Je pourrais parler trois heures de ce lien rapide que je viens de faire, mais enfin, je le fais quand même. Donc c'est essayer de tisser le ciel à la terre, et puis aussi accompagner les gens pour qu'ils puissent tisser en eux s'ils ont vécu des blessures, d'aller tisser ces blessures. Puis pour ça, j'utilise la médiumité, en priorité. Et ce que je fais le plus, c'est ce que toi tu avais expérimenté, c'est le dialogue avec l'ange. Après bien sûr je fais des accompagnements de deuil aussi. ça c'est quelque chose qui est précieux et puis je trouve que ça fait partie aussi de mon rôle de médium de le faire, je travaille aussi avec les guides mais voilà, vraiment le but c'est ça, c'est vraiment tisser le ciel à la terre et permettre aux gens de retrouver leur joie, et puis justement en médiumité, donc là avec ma collègue Céline Palmila, on vient de co-créer un espace de formation en médiumité et intuition qui s'appelle E-Film, tout est sur le site tout est sur le site mais vraiment, peut-être la chose importante on a créé cet espace pour poser une éthique de base en médiumité une éthique qui se trouve sur le site, mais une éthique au niveau des enseignants qui vont transmettre, et puis une éthique qu'on transmettra aussi aux apprenants. Ça nous paraît très important.

  • Speaker #1

    De toute façon, je mettrai tous les liens pour que les personnes qui nous écoutent puissent te retrouver. En tout cas, c'était un bel échange. Merci d'avoir posé ces bases qui, je pense, sont très importantes. Un grand merci à toi.

  • Speaker #2

    Merci à toi, Vanessa.

  • Speaker #0

    Merci d'avoir écouté cet épisode. Pour encore plus de contenu ou pour interagir avec moi, rejoins-moi sur les réseaux sociaux. Au fond de la description de cet épisode, tu trouveras un arbre à lien qui te redirigera vers mes réseaux sociaux, les ressources gratuites ainsi que mes accompagnements si tu désires travailler avec moi. Et comme d'habitude, si tu as apprécié cet épisode et que tu sens qu'il pourrait aider d'autres personnes de ton entourage, Je t'invite à le partager autour de toi et à lui donner la note qu'il mérite sur Spotify ou sur Apple Podcast. Car je te rappelle que si le podcast évolue, c'est surtout grâce à toi. Je te remercie infiniment si tu prends quelques secondes pour le faire. Ta contribution a énormément de valeur pour moi. Je te souhaite une merveilleuse journée, soirée, nuit, où que tu sois et quelle que soit l'heure à laquelle tu m'écoutes. Bisous bisous !

Share

Embed

You may also like