#12 - Face à la Grande Démission, que pèsent les objectifs de mixité hommes-femmes ? cover
#12 - Face à la Grande Démission, que pèsent les objectifs de mixité hommes-femmes ? cover
Happy Men Share More

#12 - Face à la Grande Démission, que pèsent les objectifs de mixité hommes-femmes ?

#12 - Face à la Grande Démission, que pèsent les objectifs de mixité hommes-femmes ?

11min |16/12/2021
Play
#12 - Face à la Grande Démission, que pèsent les objectifs de mixité hommes-femmes ? cover
#12 - Face à la Grande Démission, que pèsent les objectifs de mixité hommes-femmes ? cover
Happy Men Share More

#12 - Face à la Grande Démission, que pèsent les objectifs de mixité hommes-femmes ?

#12 - Face à la Grande Démission, que pèsent les objectifs de mixité hommes-femmes ?

11min |16/12/2021
Play

Description

Aux États-Unis, depuis le début de l’année 2021, plus de 25 millions de salariés ont quitté leur travail. Et la tendance, qui s’est cristallisée avec la crise COVID, ne fait qu’accélérer.

Ce n’est pas un phénomène de mode, c’est une révolution qui s’opère dans le monde du travail américain, et qui arrive en France. Ce phénomène a un nom : c’est la Grande Démission, the #GreatResignation.


Elle questionne des choses aussi essentielles que la valorisation du travail (rémunération, reconnaissance sociale), les conditions de travail (horaires, dureté, management), l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et plus globalement le sens et la finalité du travail.

Description

Aux États-Unis, depuis le début de l’année 2021, plus de 25 millions de salariés ont quitté leur travail. Et la tendance, qui s’est cristallisée avec la crise COVID, ne fait qu’accélérer.

Ce n’est pas un phénomène de mode, c’est une révolution qui s’opère dans le monde du travail américain, et qui arrive en France. Ce phénomène a un nom : c’est la Grande Démission, the #GreatResignation.


Elle questionne des choses aussi essentielles que la valorisation du travail (rémunération, reconnaissance sociale), les conditions de travail (horaires, dureté, management), l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et plus globalement le sens et la finalité du travail.

Share

Embed

You may also like

Description

Aux États-Unis, depuis le début de l’année 2021, plus de 25 millions de salariés ont quitté leur travail. Et la tendance, qui s’est cristallisée avec la crise COVID, ne fait qu’accélérer.

Ce n’est pas un phénomène de mode, c’est une révolution qui s’opère dans le monde du travail américain, et qui arrive en France. Ce phénomène a un nom : c’est la Grande Démission, the #GreatResignation.


Elle questionne des choses aussi essentielles que la valorisation du travail (rémunération, reconnaissance sociale), les conditions de travail (horaires, dureté, management), l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et plus globalement le sens et la finalité du travail.

Description

Aux États-Unis, depuis le début de l’année 2021, plus de 25 millions de salariés ont quitté leur travail. Et la tendance, qui s’est cristallisée avec la crise COVID, ne fait qu’accélérer.

Ce n’est pas un phénomène de mode, c’est une révolution qui s’opère dans le monde du travail américain, et qui arrive en France. Ce phénomène a un nom : c’est la Grande Démission, the #GreatResignation.


Elle questionne des choses aussi essentielles que la valorisation du travail (rémunération, reconnaissance sociale), les conditions de travail (horaires, dureté, management), l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et plus globalement le sens et la finalité du travail.

Share

Embed

You may also like