undefined cover
undefined cover
#29 - “Il y a tellement de monde, qu’il y a même de la pub dans la rue !” : retour sur l’ASCO 2023 - par Camille Simon cover
#29 - “Il y a tellement de monde, qu’il y a même de la pub dans la rue !” : retour sur l’ASCO 2023 - par Camille Simon cover
Le Club des Cinq du GFPC

#29 - “Il y a tellement de monde, qu’il y a même de la pub dans la rue !” : retour sur l’ASCO 2023 - par Camille Simon

#29 - “Il y a tellement de monde, qu’il y a même de la pub dans la rue !” : retour sur l’ASCO 2023 - par Camille Simon

12min |28/06/2023
Play
undefined cover
undefined cover
#29 - “Il y a tellement de monde, qu’il y a même de la pub dans la rue !” : retour sur l’ASCO 2023 - par Camille Simon cover
#29 - “Il y a tellement de monde, qu’il y a même de la pub dans la rue !” : retour sur l’ASCO 2023 - par Camille Simon cover
Le Club des Cinq du GFPC

#29 - “Il y a tellement de monde, qu’il y a même de la pub dans la rue !” : retour sur l’ASCO 2023 - par Camille Simon

#29 - “Il y a tellement de monde, qu’il y a même de la pub dans la rue !” : retour sur l’ASCO 2023 - par Camille Simon

12min |28/06/2023
Play

Description

40 000 participants venus des quatre coins du monde. 50 conférences. 4 jours. Des idées plein la tête.

Voilà la promesse de l’ASCO, le plus grand événement du monde de la cancérologie, où se retrouvent chaque année des milliers d’oncologues, cancérologues, pneumologues et chercheurs pour partager leurs avancées thérapeutiques, le résultat de leurs recherches et leurs pistes de travail. Un grand événement que notre seconde promotion du Club des 5 a pu vivre en live, depuis Chicago.

Une semaine plus tard, c’est pleine d’un enthousiasme contagieux que Camille Simon, notre Assistante spécialiste de pneumologie fait le point sur ces 4 jours bien remplis.

“Les grands temps forts de l’ASCO ce sont les séances plénières. Celles où les études qui font changer les choses et bouger les lignes sont présentées.”

Avant toute chose, elle prévient : avec plus de 50 conférences et jusqu’à 15 minutes de marche entre deux salles, il est tout simplement impossible de tout voir. Autrement dit, pour pouvoir profiter pleinement (et sereinement !) de l’expérience ASCO, il faut se préparer et définir son planning. Pour cela : lecture de la bibliographie et des abstracts conseillée !

C’est justement cette organisation qui a permis à Camille de profiter autant de ce moment. À notre micro, elle revient sur les différentes conférences auxquelles elle a pu assister, notamment l’étude ADAURA, particulièrement attendue. Et si le congrès n’a pas permis de faire un bond sur son sujet de recherche, le carcinome bronchique à petites cellules, elle relativise. Ce sont les petites avancées qui permettront d’en faire une très très grande !

Enfin, sur une note plus personnelle, la jeune médecin nous parle de la ville de Chicago, de ses clubs de jazz, de son Millenium Park et du lac Michigan. Surtout, elle  nous raconte sa rencontre avec le club des 5 : Hubert, Laura, Julia et… Alexandra qui fût, le temps d’un court mois, son interne !

Bonne écoute
Pour suivre toutes les aventures du club des 5, c’est par ici. Le club des 5 est un podcast du GFPC, le Groupe Français de Pneumo-Cancérologie, produit par l’agence Intuiti.

Description

40 000 participants venus des quatre coins du monde. 50 conférences. 4 jours. Des idées plein la tête.

Voilà la promesse de l’ASCO, le plus grand événement du monde de la cancérologie, où se retrouvent chaque année des milliers d’oncologues, cancérologues, pneumologues et chercheurs pour partager leurs avancées thérapeutiques, le résultat de leurs recherches et leurs pistes de travail. Un grand événement que notre seconde promotion du Club des 5 a pu vivre en live, depuis Chicago.

Une semaine plus tard, c’est pleine d’un enthousiasme contagieux que Camille Simon, notre Assistante spécialiste de pneumologie fait le point sur ces 4 jours bien remplis.

“Les grands temps forts de l’ASCO ce sont les séances plénières. Celles où les études qui font changer les choses et bouger les lignes sont présentées.”

Avant toute chose, elle prévient : avec plus de 50 conférences et jusqu’à 15 minutes de marche entre deux salles, il est tout simplement impossible de tout voir. Autrement dit, pour pouvoir profiter pleinement (et sereinement !) de l’expérience ASCO, il faut se préparer et définir son planning. Pour cela : lecture de la bibliographie et des abstracts conseillée !

C’est justement cette organisation qui a permis à Camille de profiter autant de ce moment. À notre micro, elle revient sur les différentes conférences auxquelles elle a pu assister, notamment l’étude ADAURA, particulièrement attendue. Et si le congrès n’a pas permis de faire un bond sur son sujet de recherche, le carcinome bronchique à petites cellules, elle relativise. Ce sont les petites avancées qui permettront d’en faire une très très grande !

Enfin, sur une note plus personnelle, la jeune médecin nous parle de la ville de Chicago, de ses clubs de jazz, de son Millenium Park et du lac Michigan. Surtout, elle  nous raconte sa rencontre avec le club des 5 : Hubert, Laura, Julia et… Alexandra qui fût, le temps d’un court mois, son interne !

Bonne écoute
Pour suivre toutes les aventures du club des 5, c’est par ici. Le club des 5 est un podcast du GFPC, le Groupe Français de Pneumo-Cancérologie, produit par l’agence Intuiti.

Share

Embed

You may also like

Description

40 000 participants venus des quatre coins du monde. 50 conférences. 4 jours. Des idées plein la tête.

Voilà la promesse de l’ASCO, le plus grand événement du monde de la cancérologie, où se retrouvent chaque année des milliers d’oncologues, cancérologues, pneumologues et chercheurs pour partager leurs avancées thérapeutiques, le résultat de leurs recherches et leurs pistes de travail. Un grand événement que notre seconde promotion du Club des 5 a pu vivre en live, depuis Chicago.

Une semaine plus tard, c’est pleine d’un enthousiasme contagieux que Camille Simon, notre Assistante spécialiste de pneumologie fait le point sur ces 4 jours bien remplis.

“Les grands temps forts de l’ASCO ce sont les séances plénières. Celles où les études qui font changer les choses et bouger les lignes sont présentées.”

Avant toute chose, elle prévient : avec plus de 50 conférences et jusqu’à 15 minutes de marche entre deux salles, il est tout simplement impossible de tout voir. Autrement dit, pour pouvoir profiter pleinement (et sereinement !) de l’expérience ASCO, il faut se préparer et définir son planning. Pour cela : lecture de la bibliographie et des abstracts conseillée !

C’est justement cette organisation qui a permis à Camille de profiter autant de ce moment. À notre micro, elle revient sur les différentes conférences auxquelles elle a pu assister, notamment l’étude ADAURA, particulièrement attendue. Et si le congrès n’a pas permis de faire un bond sur son sujet de recherche, le carcinome bronchique à petites cellules, elle relativise. Ce sont les petites avancées qui permettront d’en faire une très très grande !

Enfin, sur une note plus personnelle, la jeune médecin nous parle de la ville de Chicago, de ses clubs de jazz, de son Millenium Park et du lac Michigan. Surtout, elle  nous raconte sa rencontre avec le club des 5 : Hubert, Laura, Julia et… Alexandra qui fût, le temps d’un court mois, son interne !

Bonne écoute
Pour suivre toutes les aventures du club des 5, c’est par ici. Le club des 5 est un podcast du GFPC, le Groupe Français de Pneumo-Cancérologie, produit par l’agence Intuiti.

Description

40 000 participants venus des quatre coins du monde. 50 conférences. 4 jours. Des idées plein la tête.

Voilà la promesse de l’ASCO, le plus grand événement du monde de la cancérologie, où se retrouvent chaque année des milliers d’oncologues, cancérologues, pneumologues et chercheurs pour partager leurs avancées thérapeutiques, le résultat de leurs recherches et leurs pistes de travail. Un grand événement que notre seconde promotion du Club des 5 a pu vivre en live, depuis Chicago.

Une semaine plus tard, c’est pleine d’un enthousiasme contagieux que Camille Simon, notre Assistante spécialiste de pneumologie fait le point sur ces 4 jours bien remplis.

“Les grands temps forts de l’ASCO ce sont les séances plénières. Celles où les études qui font changer les choses et bouger les lignes sont présentées.”

Avant toute chose, elle prévient : avec plus de 50 conférences et jusqu’à 15 minutes de marche entre deux salles, il est tout simplement impossible de tout voir. Autrement dit, pour pouvoir profiter pleinement (et sereinement !) de l’expérience ASCO, il faut se préparer et définir son planning. Pour cela : lecture de la bibliographie et des abstracts conseillée !

C’est justement cette organisation qui a permis à Camille de profiter autant de ce moment. À notre micro, elle revient sur les différentes conférences auxquelles elle a pu assister, notamment l’étude ADAURA, particulièrement attendue. Et si le congrès n’a pas permis de faire un bond sur son sujet de recherche, le carcinome bronchique à petites cellules, elle relativise. Ce sont les petites avancées qui permettront d’en faire une très très grande !

Enfin, sur une note plus personnelle, la jeune médecin nous parle de la ville de Chicago, de ses clubs de jazz, de son Millenium Park et du lac Michigan. Surtout, elle  nous raconte sa rencontre avec le club des 5 : Hubert, Laura, Julia et… Alexandra qui fût, le temps d’un court mois, son interne !

Bonne écoute
Pour suivre toutes les aventures du club des 5, c’est par ici. Le club des 5 est un podcast du GFPC, le Groupe Français de Pneumo-Cancérologie, produit par l’agence Intuiti.

Share

Embed

You may also like