Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité cover
Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité cover
Patate

Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité

Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité

39min |22/09/2020
Listen
Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité cover
Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité cover
Patate

Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité

Eric Kayser | Boulanger : la star du pain en toute intimité

39min |22/09/2020
Listen

Description

On connaît bien son nom, on a tous croqué au moins une fois dans sa vie dans un morceau de l’un de ses pains, l’odeur de ses croissants nous est familière, mais on n’en sait que trop peu sur l’homme. Je reçois aujourd’hui l’un des plus célèbres boulangers qui est à la tête de plus de 300 établissements qui font rayonner la France, dans l’hexagone et dans le monde entier. Je parle bien sûr d’Eric Kayser. Représentant d’une sixième génération de boulangers, Eric m’a fait l’amitié de me recevoir dans ses bureaux de la rive gauche juste avant l’été pour parler de ses petits plaisirs culinaires. Et j’avoue que j’étais pour le moins curieuse de découvrir l’individu derrière la figure de l’incroyable bâtisseur. 

Eric est profondément chaleureux, vous l’entendrez, et on sent le bourreau de travail qui s’applique à cultiver une hygiène de vie très saine, tant en matière de sport que d’alimentation. Dans l’équilibre bien sûr, puisque ses souvenirs le ramènent aux plats en sauce de sa grand-mère Eugénie et qu’il confesse un penchant certain pour les tablettes de chocolat. Dans un bon pain bien sûr. C’est aussi extrêmement intéressant de comprendre la manière dont s’alimente un boulanger qui a vécu de nombreuses années littéralement en décalé et dont le quotidien est aujourd’hui une vie dans les avions. 

Si l’aspect business et entrepreneurial vous passionne, vous serez également servi. La maison Eric Kayser, c’est en effet une success story hors-du-commun que nous avons décryptée. Pour être honnête, j’avais quelques aprioris sur ce qu’il restait de savoir-faire, de créativité et d’artisanat dans une telle entreprise, j’imagine que certains d’entre vous aussi. Vous entendrez qu’Eric Kayser y répond sans détour et s’efforce d’allier son exigence à la pérennité de ses établissements dans des contextes toujours mouvants. 

Si cet entretien vous apprend quelque chose, que vous passez un bon moment, dites-le moi avec un commentaire et une note 5 étoiles sur Apple Podcasts, si c’est ici que vous m’écoutez. Bien au-delà de m’aider à développer l’émission en lui donnant de la visibilité, c’est aussi le meilleur moyen de me faire signe et de m’encourager. Patate c’est mes soirées et mes weekends à côté de mon job principal, c’est ma passion et beaucoup de boulot, alors c’est vrai que vos retours si positifs mettent vraiment du baume au coeur. Et puis si Apple ce n’est pas votre truc, parlez de Patate autour de vous ou sur les réseaux sociaux, c’est formidable. Merci et très, très bonne écoute en compagnie d’Eric Kayser. 

Description

On connaît bien son nom, on a tous croqué au moins une fois dans sa vie dans un morceau de l’un de ses pains, l’odeur de ses croissants nous est familière, mais on n’en sait que trop peu sur l’homme. Je reçois aujourd’hui l’un des plus célèbres boulangers qui est à la tête de plus de 300 établissements qui font rayonner la France, dans l’hexagone et dans le monde entier. Je parle bien sûr d’Eric Kayser. Représentant d’une sixième génération de boulangers, Eric m’a fait l’amitié de me recevoir dans ses bureaux de la rive gauche juste avant l’été pour parler de ses petits plaisirs culinaires. Et j’avoue que j’étais pour le moins curieuse de découvrir l’individu derrière la figure de l’incroyable bâtisseur. 

Eric est profondément chaleureux, vous l’entendrez, et on sent le bourreau de travail qui s’applique à cultiver une hygiène de vie très saine, tant en matière de sport que d’alimentation. Dans l’équilibre bien sûr, puisque ses souvenirs le ramènent aux plats en sauce de sa grand-mère Eugénie et qu’il confesse un penchant certain pour les tablettes de chocolat. Dans un bon pain bien sûr. C’est aussi extrêmement intéressant de comprendre la manière dont s’alimente un boulanger qui a vécu de nombreuses années littéralement en décalé et dont le quotidien est aujourd’hui une vie dans les avions. 

Si l’aspect business et entrepreneurial vous passionne, vous serez également servi. La maison Eric Kayser, c’est en effet une success story hors-du-commun que nous avons décryptée. Pour être honnête, j’avais quelques aprioris sur ce qu’il restait de savoir-faire, de créativité et d’artisanat dans une telle entreprise, j’imagine que certains d’entre vous aussi. Vous entendrez qu’Eric Kayser y répond sans détour et s’efforce d’allier son exigence à la pérennité de ses établissements dans des contextes toujours mouvants. 

Si cet entretien vous apprend quelque chose, que vous passez un bon moment, dites-le moi avec un commentaire et une note 5 étoiles sur Apple Podcasts, si c’est ici que vous m’écoutez. Bien au-delà de m’aider à développer l’émission en lui donnant de la visibilité, c’est aussi le meilleur moyen de me faire signe et de m’encourager. Patate c’est mes soirées et mes weekends à côté de mon job principal, c’est ma passion et beaucoup de boulot, alors c’est vrai que vos retours si positifs mettent vraiment du baume au coeur. Et puis si Apple ce n’est pas votre truc, parlez de Patate autour de vous ou sur les réseaux sociaux, c’est formidable. Merci et très, très bonne écoute en compagnie d’Eric Kayser. 

Share

Embed

You may also like

Description

On connaît bien son nom, on a tous croqué au moins une fois dans sa vie dans un morceau de l’un de ses pains, l’odeur de ses croissants nous est familière, mais on n’en sait que trop peu sur l’homme. Je reçois aujourd’hui l’un des plus célèbres boulangers qui est à la tête de plus de 300 établissements qui font rayonner la France, dans l’hexagone et dans le monde entier. Je parle bien sûr d’Eric Kayser. Représentant d’une sixième génération de boulangers, Eric m’a fait l’amitié de me recevoir dans ses bureaux de la rive gauche juste avant l’été pour parler de ses petits plaisirs culinaires. Et j’avoue que j’étais pour le moins curieuse de découvrir l’individu derrière la figure de l’incroyable bâtisseur. 

Eric est profondément chaleureux, vous l’entendrez, et on sent le bourreau de travail qui s’applique à cultiver une hygiène de vie très saine, tant en matière de sport que d’alimentation. Dans l’équilibre bien sûr, puisque ses souvenirs le ramènent aux plats en sauce de sa grand-mère Eugénie et qu’il confesse un penchant certain pour les tablettes de chocolat. Dans un bon pain bien sûr. C’est aussi extrêmement intéressant de comprendre la manière dont s’alimente un boulanger qui a vécu de nombreuses années littéralement en décalé et dont le quotidien est aujourd’hui une vie dans les avions. 

Si l’aspect business et entrepreneurial vous passionne, vous serez également servi. La maison Eric Kayser, c’est en effet une success story hors-du-commun que nous avons décryptée. Pour être honnête, j’avais quelques aprioris sur ce qu’il restait de savoir-faire, de créativité et d’artisanat dans une telle entreprise, j’imagine que certains d’entre vous aussi. Vous entendrez qu’Eric Kayser y répond sans détour et s’efforce d’allier son exigence à la pérennité de ses établissements dans des contextes toujours mouvants. 

Si cet entretien vous apprend quelque chose, que vous passez un bon moment, dites-le moi avec un commentaire et une note 5 étoiles sur Apple Podcasts, si c’est ici que vous m’écoutez. Bien au-delà de m’aider à développer l’émission en lui donnant de la visibilité, c’est aussi le meilleur moyen de me faire signe et de m’encourager. Patate c’est mes soirées et mes weekends à côté de mon job principal, c’est ma passion et beaucoup de boulot, alors c’est vrai que vos retours si positifs mettent vraiment du baume au coeur. Et puis si Apple ce n’est pas votre truc, parlez de Patate autour de vous ou sur les réseaux sociaux, c’est formidable. Merci et très, très bonne écoute en compagnie d’Eric Kayser. 

Description

On connaît bien son nom, on a tous croqué au moins une fois dans sa vie dans un morceau de l’un de ses pains, l’odeur de ses croissants nous est familière, mais on n’en sait que trop peu sur l’homme. Je reçois aujourd’hui l’un des plus célèbres boulangers qui est à la tête de plus de 300 établissements qui font rayonner la France, dans l’hexagone et dans le monde entier. Je parle bien sûr d’Eric Kayser. Représentant d’une sixième génération de boulangers, Eric m’a fait l’amitié de me recevoir dans ses bureaux de la rive gauche juste avant l’été pour parler de ses petits plaisirs culinaires. Et j’avoue que j’étais pour le moins curieuse de découvrir l’individu derrière la figure de l’incroyable bâtisseur. 

Eric est profondément chaleureux, vous l’entendrez, et on sent le bourreau de travail qui s’applique à cultiver une hygiène de vie très saine, tant en matière de sport que d’alimentation. Dans l’équilibre bien sûr, puisque ses souvenirs le ramènent aux plats en sauce de sa grand-mère Eugénie et qu’il confesse un penchant certain pour les tablettes de chocolat. Dans un bon pain bien sûr. C’est aussi extrêmement intéressant de comprendre la manière dont s’alimente un boulanger qui a vécu de nombreuses années littéralement en décalé et dont le quotidien est aujourd’hui une vie dans les avions. 

Si l’aspect business et entrepreneurial vous passionne, vous serez également servi. La maison Eric Kayser, c’est en effet une success story hors-du-commun que nous avons décryptée. Pour être honnête, j’avais quelques aprioris sur ce qu’il restait de savoir-faire, de créativité et d’artisanat dans une telle entreprise, j’imagine que certains d’entre vous aussi. Vous entendrez qu’Eric Kayser y répond sans détour et s’efforce d’allier son exigence à la pérennité de ses établissements dans des contextes toujours mouvants. 

Si cet entretien vous apprend quelque chose, que vous passez un bon moment, dites-le moi avec un commentaire et une note 5 étoiles sur Apple Podcasts, si c’est ici que vous m’écoutez. Bien au-delà de m’aider à développer l’émission en lui donnant de la visibilité, c’est aussi le meilleur moyen de me faire signe et de m’encourager. Patate c’est mes soirées et mes weekends à côté de mon job principal, c’est ma passion et beaucoup de boulot, alors c’est vrai que vos retours si positifs mettent vraiment du baume au coeur. Et puis si Apple ce n’est pas votre truc, parlez de Patate autour de vous ou sur les réseaux sociaux, c’est formidable. Merci et très, très bonne écoute en compagnie d’Eric Kayser. 

Share

Embed

You may also like