Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon cover
Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon cover
Patate

Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon

Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon

1h27 |03/11/2020
Listen
Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon cover
Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon cover
Patate

Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon

Sébastien Caron | Mapstr : une vie d’esthète à la recherche du beau et du bon

1h27 |03/11/2020
Listen

Description

J’ai l’immense plaisir de vous amener à la rencontre de Sébastien Caron, le fondateur de Mapstr. Si vous êtes passé à côté de Mapstr, mais j’ai du mal à le croire, petite séance de rattrapage. C’est l’application qui nous permet d’enregistrer nos lieux favoris, nos restaurants préférés notamment, et de les partager avec nos amis. Mapstr, c’est 2,5 millions d’utilisateurs à travers le monde et 70 millions d’adresses enregistrées. Excusez du peu. Sébastien a porté tout cela sur ses épaules et avec une toute petite équipe dont les membres se comptent aujourd’hui sur les doigts de deux mains, alors que l’application Mapstr fête à peine six années d’existence. Bref, Mapstr c’est un sacré carton. Sébastien revient sur cette folle aventure et partage avec nous son regard singulier sur l’entrepreneuriat. Un entrepreneuriat qui a du sens, un entrepreneuriat porté par des valeurs fortes, un entrepreneuriat humain. 

Sa singularité, Sébastien ne la témoigne pas que dans sa vie pro. Vous allez découvrir un homme vraiment pas comme les autres. Touche-à-tout, aussi féru de mode, que de bonnes tables, et profondément animé par l’esthétique, Sébastien n’en est pas moins une grosse tête. Je sais, on aurait tous tendance à entretenir les clichés sur les matheux, les intellos vraiment pas drôles. Pourtant, Sébastien fait voler tous ces clichés en éclats. Il a survolé ses études, de Polytechnique à HEC, suivies d’une première réussite professionnelle dans le monde de la finance, tout en étant ce que je nommerais un jouisseur. Il aime la vie, il aime le beau, il aime bon. 

Tel un chat qui retombe toujours sur ses pattes, Sébastien nous raconte cet éclectisme et comment sa personnalité s’est forgée dans de multiples directions. Vous savez, Sébastien Caron me rappelle ces grands humanistes de la Renaissance. Ces puits de connaissances pour lesquels la littérature, l’astronomie, le grec, la sculpture, la physique ou encore la peinture n’avait aucun secret. Tout l’opposé de la modernité qui tend à sur-spécialiser les savoirs au point d’en oublier de regarder ce qui se trame en dehors de notre petit domaine. Ces passeurs d’un savoir tout sauf sclérosé, mais au contraire d’une intelligence alerte, en mouvement, protéiforme, d’une intelligence vivante au fond, me fascinent littéralement. 

Côté alimentation, Sébastien se réjouit aussi des bonnes choses, goûte au luxe tout en se satisfaisant de la simplicité. Il nous confie son goût pour l’ail, les épices et les ingrédients très goûteux. Il nous dit aussi comment faire avec un peu alors qu’il est passé d’un job très bien rémunéré au RSA d’entrepreneur. Cet entretien est enfin une histoire d’hommes et de femmes, l’humain est toujours présent. De sa table de dîner idéal en compagnie d’Elon Musk aux talents sa compagne Ariane dont il ne pourrait pas se passer ni en cuisine, ni ailleurs, Sébastien est un homme nourri par les rencontres. 

Si vous apprenez des choses qui vous interpellent au cours de cet échange, que vous souriez, que vous êtes inspiré ou que vous passez tout simplement un bon moment en compagnie de Sébastien, vous pouvez le lui dire sur les réseaux sociaux. Ça fait toujours très plaisir à mes invités car ils donnent beaucoup d’eux-mêmes sur le podcast Patate. Et pour moi, si vous pouvez vous abonner au podcast ou surtout laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts, c’est la plus grande aide que vous pouvez m’apporter. Le podcast vit en effet de sa visibilité, et c’est vous qui lui en donnez.

Je vous remercie et laisse maintenant place à ma conversation avec Sébastien Caron. 

Description

J’ai l’immense plaisir de vous amener à la rencontre de Sébastien Caron, le fondateur de Mapstr. Si vous êtes passé à côté de Mapstr, mais j’ai du mal à le croire, petite séance de rattrapage. C’est l’application qui nous permet d’enregistrer nos lieux favoris, nos restaurants préférés notamment, et de les partager avec nos amis. Mapstr, c’est 2,5 millions d’utilisateurs à travers le monde et 70 millions d’adresses enregistrées. Excusez du peu. Sébastien a porté tout cela sur ses épaules et avec une toute petite équipe dont les membres se comptent aujourd’hui sur les doigts de deux mains, alors que l’application Mapstr fête à peine six années d’existence. Bref, Mapstr c’est un sacré carton. Sébastien revient sur cette folle aventure et partage avec nous son regard singulier sur l’entrepreneuriat. Un entrepreneuriat qui a du sens, un entrepreneuriat porté par des valeurs fortes, un entrepreneuriat humain. 

Sa singularité, Sébastien ne la témoigne pas que dans sa vie pro. Vous allez découvrir un homme vraiment pas comme les autres. Touche-à-tout, aussi féru de mode, que de bonnes tables, et profondément animé par l’esthétique, Sébastien n’en est pas moins une grosse tête. Je sais, on aurait tous tendance à entretenir les clichés sur les matheux, les intellos vraiment pas drôles. Pourtant, Sébastien fait voler tous ces clichés en éclats. Il a survolé ses études, de Polytechnique à HEC, suivies d’une première réussite professionnelle dans le monde de la finance, tout en étant ce que je nommerais un jouisseur. Il aime la vie, il aime le beau, il aime bon. 

Tel un chat qui retombe toujours sur ses pattes, Sébastien nous raconte cet éclectisme et comment sa personnalité s’est forgée dans de multiples directions. Vous savez, Sébastien Caron me rappelle ces grands humanistes de la Renaissance. Ces puits de connaissances pour lesquels la littérature, l’astronomie, le grec, la sculpture, la physique ou encore la peinture n’avait aucun secret. Tout l’opposé de la modernité qui tend à sur-spécialiser les savoirs au point d’en oublier de regarder ce qui se trame en dehors de notre petit domaine. Ces passeurs d’un savoir tout sauf sclérosé, mais au contraire d’une intelligence alerte, en mouvement, protéiforme, d’une intelligence vivante au fond, me fascinent littéralement. 

Côté alimentation, Sébastien se réjouit aussi des bonnes choses, goûte au luxe tout en se satisfaisant de la simplicité. Il nous confie son goût pour l’ail, les épices et les ingrédients très goûteux. Il nous dit aussi comment faire avec un peu alors qu’il est passé d’un job très bien rémunéré au RSA d’entrepreneur. Cet entretien est enfin une histoire d’hommes et de femmes, l’humain est toujours présent. De sa table de dîner idéal en compagnie d’Elon Musk aux talents sa compagne Ariane dont il ne pourrait pas se passer ni en cuisine, ni ailleurs, Sébastien est un homme nourri par les rencontres. 

Si vous apprenez des choses qui vous interpellent au cours de cet échange, que vous souriez, que vous êtes inspiré ou que vous passez tout simplement un bon moment en compagnie de Sébastien, vous pouvez le lui dire sur les réseaux sociaux. Ça fait toujours très plaisir à mes invités car ils donnent beaucoup d’eux-mêmes sur le podcast Patate. Et pour moi, si vous pouvez vous abonner au podcast ou surtout laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts, c’est la plus grande aide que vous pouvez m’apporter. Le podcast vit en effet de sa visibilité, et c’est vous qui lui en donnez.

Je vous remercie et laisse maintenant place à ma conversation avec Sébastien Caron. 

Share

Embed

You may also like

Description

J’ai l’immense plaisir de vous amener à la rencontre de Sébastien Caron, le fondateur de Mapstr. Si vous êtes passé à côté de Mapstr, mais j’ai du mal à le croire, petite séance de rattrapage. C’est l’application qui nous permet d’enregistrer nos lieux favoris, nos restaurants préférés notamment, et de les partager avec nos amis. Mapstr, c’est 2,5 millions d’utilisateurs à travers le monde et 70 millions d’adresses enregistrées. Excusez du peu. Sébastien a porté tout cela sur ses épaules et avec une toute petite équipe dont les membres se comptent aujourd’hui sur les doigts de deux mains, alors que l’application Mapstr fête à peine six années d’existence. Bref, Mapstr c’est un sacré carton. Sébastien revient sur cette folle aventure et partage avec nous son regard singulier sur l’entrepreneuriat. Un entrepreneuriat qui a du sens, un entrepreneuriat porté par des valeurs fortes, un entrepreneuriat humain. 

Sa singularité, Sébastien ne la témoigne pas que dans sa vie pro. Vous allez découvrir un homme vraiment pas comme les autres. Touche-à-tout, aussi féru de mode, que de bonnes tables, et profondément animé par l’esthétique, Sébastien n’en est pas moins une grosse tête. Je sais, on aurait tous tendance à entretenir les clichés sur les matheux, les intellos vraiment pas drôles. Pourtant, Sébastien fait voler tous ces clichés en éclats. Il a survolé ses études, de Polytechnique à HEC, suivies d’une première réussite professionnelle dans le monde de la finance, tout en étant ce que je nommerais un jouisseur. Il aime la vie, il aime le beau, il aime bon. 

Tel un chat qui retombe toujours sur ses pattes, Sébastien nous raconte cet éclectisme et comment sa personnalité s’est forgée dans de multiples directions. Vous savez, Sébastien Caron me rappelle ces grands humanistes de la Renaissance. Ces puits de connaissances pour lesquels la littérature, l’astronomie, le grec, la sculpture, la physique ou encore la peinture n’avait aucun secret. Tout l’opposé de la modernité qui tend à sur-spécialiser les savoirs au point d’en oublier de regarder ce qui se trame en dehors de notre petit domaine. Ces passeurs d’un savoir tout sauf sclérosé, mais au contraire d’une intelligence alerte, en mouvement, protéiforme, d’une intelligence vivante au fond, me fascinent littéralement. 

Côté alimentation, Sébastien se réjouit aussi des bonnes choses, goûte au luxe tout en se satisfaisant de la simplicité. Il nous confie son goût pour l’ail, les épices et les ingrédients très goûteux. Il nous dit aussi comment faire avec un peu alors qu’il est passé d’un job très bien rémunéré au RSA d’entrepreneur. Cet entretien est enfin une histoire d’hommes et de femmes, l’humain est toujours présent. De sa table de dîner idéal en compagnie d’Elon Musk aux talents sa compagne Ariane dont il ne pourrait pas se passer ni en cuisine, ni ailleurs, Sébastien est un homme nourri par les rencontres. 

Si vous apprenez des choses qui vous interpellent au cours de cet échange, que vous souriez, que vous êtes inspiré ou que vous passez tout simplement un bon moment en compagnie de Sébastien, vous pouvez le lui dire sur les réseaux sociaux. Ça fait toujours très plaisir à mes invités car ils donnent beaucoup d’eux-mêmes sur le podcast Patate. Et pour moi, si vous pouvez vous abonner au podcast ou surtout laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts, c’est la plus grande aide que vous pouvez m’apporter. Le podcast vit en effet de sa visibilité, et c’est vous qui lui en donnez.

Je vous remercie et laisse maintenant place à ma conversation avec Sébastien Caron. 

Description

J’ai l’immense plaisir de vous amener à la rencontre de Sébastien Caron, le fondateur de Mapstr. Si vous êtes passé à côté de Mapstr, mais j’ai du mal à le croire, petite séance de rattrapage. C’est l’application qui nous permet d’enregistrer nos lieux favoris, nos restaurants préférés notamment, et de les partager avec nos amis. Mapstr, c’est 2,5 millions d’utilisateurs à travers le monde et 70 millions d’adresses enregistrées. Excusez du peu. Sébastien a porté tout cela sur ses épaules et avec une toute petite équipe dont les membres se comptent aujourd’hui sur les doigts de deux mains, alors que l’application Mapstr fête à peine six années d’existence. Bref, Mapstr c’est un sacré carton. Sébastien revient sur cette folle aventure et partage avec nous son regard singulier sur l’entrepreneuriat. Un entrepreneuriat qui a du sens, un entrepreneuriat porté par des valeurs fortes, un entrepreneuriat humain. 

Sa singularité, Sébastien ne la témoigne pas que dans sa vie pro. Vous allez découvrir un homme vraiment pas comme les autres. Touche-à-tout, aussi féru de mode, que de bonnes tables, et profondément animé par l’esthétique, Sébastien n’en est pas moins une grosse tête. Je sais, on aurait tous tendance à entretenir les clichés sur les matheux, les intellos vraiment pas drôles. Pourtant, Sébastien fait voler tous ces clichés en éclats. Il a survolé ses études, de Polytechnique à HEC, suivies d’une première réussite professionnelle dans le monde de la finance, tout en étant ce que je nommerais un jouisseur. Il aime la vie, il aime le beau, il aime bon. 

Tel un chat qui retombe toujours sur ses pattes, Sébastien nous raconte cet éclectisme et comment sa personnalité s’est forgée dans de multiples directions. Vous savez, Sébastien Caron me rappelle ces grands humanistes de la Renaissance. Ces puits de connaissances pour lesquels la littérature, l’astronomie, le grec, la sculpture, la physique ou encore la peinture n’avait aucun secret. Tout l’opposé de la modernité qui tend à sur-spécialiser les savoirs au point d’en oublier de regarder ce qui se trame en dehors de notre petit domaine. Ces passeurs d’un savoir tout sauf sclérosé, mais au contraire d’une intelligence alerte, en mouvement, protéiforme, d’une intelligence vivante au fond, me fascinent littéralement. 

Côté alimentation, Sébastien se réjouit aussi des bonnes choses, goûte au luxe tout en se satisfaisant de la simplicité. Il nous confie son goût pour l’ail, les épices et les ingrédients très goûteux. Il nous dit aussi comment faire avec un peu alors qu’il est passé d’un job très bien rémunéré au RSA d’entrepreneur. Cet entretien est enfin une histoire d’hommes et de femmes, l’humain est toujours présent. De sa table de dîner idéal en compagnie d’Elon Musk aux talents sa compagne Ariane dont il ne pourrait pas se passer ni en cuisine, ni ailleurs, Sébastien est un homme nourri par les rencontres. 

Si vous apprenez des choses qui vous interpellent au cours de cet échange, que vous souriez, que vous êtes inspiré ou que vous passez tout simplement un bon moment en compagnie de Sébastien, vous pouvez le lui dire sur les réseaux sociaux. Ça fait toujours très plaisir à mes invités car ils donnent beaucoup d’eux-mêmes sur le podcast Patate. Et pour moi, si vous pouvez vous abonner au podcast ou surtout laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcasts, c’est la plus grande aide que vous pouvez m’apporter. Le podcast vit en effet de sa visibilité, et c’est vous qui lui en donnez.

Je vous remercie et laisse maintenant place à ma conversation avec Sébastien Caron. 

Share

Embed

You may also like