undefined cover
undefined cover
Radiofaunie - Episode 3 - Conversation avec Christophe Guias, directeur éditorial des éditions Payot cover
Radiofaunie - Episode 3 - Conversation avec Christophe Guias, directeur éditorial des éditions Payot cover
Radiofaunie

Radiofaunie - Episode 3 - Conversation avec Christophe Guias, directeur éditorial des éditions Payot

Radiofaunie - Episode 3 - Conversation avec Christophe Guias, directeur éditorial des éditions Payot

32min |11/06/2022|

178

Play
undefined cover
undefined cover
Radiofaunie - Episode 3 - Conversation avec Christophe Guias, directeur éditorial des éditions Payot cover
Radiofaunie - Episode 3 - Conversation avec Christophe Guias, directeur éditorial des éditions Payot cover
Radiofaunie

Radiofaunie - Episode 3 - Conversation avec Christophe Guias, directeur éditorial des éditions Payot

Radiofaunie - Episode 3 - Conversation avec Christophe Guias, directeur éditorial des éditions Payot

32min |11/06/2022|

178

Play

Description

Dans ce nouvel épisode de Radiofaunie, Stéphanie Torre reçoit Christophe Guias, directeur éditorial de Payot. Ou c'est plutôt Christophe Guias qui reçoit Stéphanie Torre dans les locaux de la maison d'édition. Et nous verrons justement qu' "aller vers" à son importance  lorsque le psychanalyste sort de son cabinet pour tenter de s'adresser par l'écrit à des lecteurs. Christophe Guias nous parle ainsi, ou plutôt nous raconte, de sa place issue de cette maison d'édition qui publie Freud depuis un siècle, comment la psychanalyse a pu s'adresser au plus grand nombre avec la fameuse Petite Bibliothèque Payot, et comment elle peut encore s'adresser à un public plus large que les psychanalystes. Il nous raconte comment Freud parle encore au plus grand nombre, mais qu'un habillage est parfois nécessaire pour le faire. Il nous relate à l'occasion comment Freud a pu se retrouver dans les pages de Biba, sur un malentendu peut-être. Et justement, Christophe Guias nous rappelle de sa place que la psychanalyse n'est pas une évidence. Il questionne alors ce qu'écrire de la psychanalyse veut dire. Si le trésor patrimonial existe, comment une narration contemporaine, domaine entre autres de la psychanalyse, permet de continuer à s'adresser à des lecteurs. Nous entendrons ainsi que si "l'inconscient est politique", écrire et éditer de la psychanalyse l'est aussi. 


Présentation : Stéphanie TORRE & Anthony HUARD

Montage et son : Matias LOPEZ-TORRE

Description

Dans ce nouvel épisode de Radiofaunie, Stéphanie Torre reçoit Christophe Guias, directeur éditorial de Payot. Ou c'est plutôt Christophe Guias qui reçoit Stéphanie Torre dans les locaux de la maison d'édition. Et nous verrons justement qu' "aller vers" à son importance  lorsque le psychanalyste sort de son cabinet pour tenter de s'adresser par l'écrit à des lecteurs. Christophe Guias nous parle ainsi, ou plutôt nous raconte, de sa place issue de cette maison d'édition qui publie Freud depuis un siècle, comment la psychanalyse a pu s'adresser au plus grand nombre avec la fameuse Petite Bibliothèque Payot, et comment elle peut encore s'adresser à un public plus large que les psychanalystes. Il nous raconte comment Freud parle encore au plus grand nombre, mais qu'un habillage est parfois nécessaire pour le faire. Il nous relate à l'occasion comment Freud a pu se retrouver dans les pages de Biba, sur un malentendu peut-être. Et justement, Christophe Guias nous rappelle de sa place que la psychanalyse n'est pas une évidence. Il questionne alors ce qu'écrire de la psychanalyse veut dire. Si le trésor patrimonial existe, comment une narration contemporaine, domaine entre autres de la psychanalyse, permet de continuer à s'adresser à des lecteurs. Nous entendrons ainsi que si "l'inconscient est politique", écrire et éditer de la psychanalyse l'est aussi. 


Présentation : Stéphanie TORRE & Anthony HUARD

Montage et son : Matias LOPEZ-TORRE

Share

Embed

You may also like

Description

Dans ce nouvel épisode de Radiofaunie, Stéphanie Torre reçoit Christophe Guias, directeur éditorial de Payot. Ou c'est plutôt Christophe Guias qui reçoit Stéphanie Torre dans les locaux de la maison d'édition. Et nous verrons justement qu' "aller vers" à son importance  lorsque le psychanalyste sort de son cabinet pour tenter de s'adresser par l'écrit à des lecteurs. Christophe Guias nous parle ainsi, ou plutôt nous raconte, de sa place issue de cette maison d'édition qui publie Freud depuis un siècle, comment la psychanalyse a pu s'adresser au plus grand nombre avec la fameuse Petite Bibliothèque Payot, et comment elle peut encore s'adresser à un public plus large que les psychanalystes. Il nous raconte comment Freud parle encore au plus grand nombre, mais qu'un habillage est parfois nécessaire pour le faire. Il nous relate à l'occasion comment Freud a pu se retrouver dans les pages de Biba, sur un malentendu peut-être. Et justement, Christophe Guias nous rappelle de sa place que la psychanalyse n'est pas une évidence. Il questionne alors ce qu'écrire de la psychanalyse veut dire. Si le trésor patrimonial existe, comment une narration contemporaine, domaine entre autres de la psychanalyse, permet de continuer à s'adresser à des lecteurs. Nous entendrons ainsi que si "l'inconscient est politique", écrire et éditer de la psychanalyse l'est aussi. 


Présentation : Stéphanie TORRE & Anthony HUARD

Montage et son : Matias LOPEZ-TORRE

Description

Dans ce nouvel épisode de Radiofaunie, Stéphanie Torre reçoit Christophe Guias, directeur éditorial de Payot. Ou c'est plutôt Christophe Guias qui reçoit Stéphanie Torre dans les locaux de la maison d'édition. Et nous verrons justement qu' "aller vers" à son importance  lorsque le psychanalyste sort de son cabinet pour tenter de s'adresser par l'écrit à des lecteurs. Christophe Guias nous parle ainsi, ou plutôt nous raconte, de sa place issue de cette maison d'édition qui publie Freud depuis un siècle, comment la psychanalyse a pu s'adresser au plus grand nombre avec la fameuse Petite Bibliothèque Payot, et comment elle peut encore s'adresser à un public plus large que les psychanalystes. Il nous raconte comment Freud parle encore au plus grand nombre, mais qu'un habillage est parfois nécessaire pour le faire. Il nous relate à l'occasion comment Freud a pu se retrouver dans les pages de Biba, sur un malentendu peut-être. Et justement, Christophe Guias nous rappelle de sa place que la psychanalyse n'est pas une évidence. Il questionne alors ce qu'écrire de la psychanalyse veut dire. Si le trésor patrimonial existe, comment une narration contemporaine, domaine entre autres de la psychanalyse, permet de continuer à s'adresser à des lecteurs. Nous entendrons ainsi que si "l'inconscient est politique", écrire et éditer de la psychanalyse l'est aussi. 


Présentation : Stéphanie TORRE & Anthony HUARD

Montage et son : Matias LOPEZ-TORRE

Share

Embed

You may also like