undefined cover
undefined cover
EPISODE 16 - Gabriel Marc - "Never complain Never explain" cover
EPISODE 16 - Gabriel Marc - "Never complain Never explain" cover
Sans pluie pas d'arc-en-ciel par Sarah PĂ©bereau

EPISODE 16 - Gabriel Marc - "Never complain Never explain"

EPISODE 16 - Gabriel Marc - "Never complain Never explain"

59min |05/06/2023
Play
undefined cover
undefined cover
EPISODE 16 - Gabriel Marc - "Never complain Never explain" cover
EPISODE 16 - Gabriel Marc - "Never complain Never explain" cover
Sans pluie pas d'arc-en-ciel par Sarah PĂ©bereau

EPISODE 16 - Gabriel Marc - "Never complain Never explain"

EPISODE 16 - Gabriel Marc - "Never complain Never explain"

59min |05/06/2023
Play

Description

🌈 Aujourd’hui je reçois Gabriel Marc. Gabriel est comĂ©dien et auteur. Il joue actuellement un seul en scĂšne qu’il a Ă©crit sur Jacques de Bascher qui s’appelle tout simplement Jacques de Bascher dont il vient de fĂȘter la 100Ăšme au ThĂ©Ăątre de la Contrescarpe, c’est  jusqu'au 30 juin les vendredis Ă  19h et dimanche Ă  20h30. Gabriel vient nous parler de sa tempĂȘte qui est finalement celle qui nous effraie tous : perdre les personnes qui nous sont les plus chĂšres. Et c’est d’autant plus dur quand cela arrive rapidement et que l’on n’a pas pu s’y prĂ©parer. Dans le cas de Gabriel, c’est son grand-pĂšre avec lequel il a vĂ©cu dĂšs l'Ăąge de 3 ans, avec sa mĂšre et sa grand-mĂšre. En grandissant, il a toujours Ă©tĂ© trĂšs proche de son grand-pĂšre qui Ă©tait son premier soutien dans son souhait d'ĂȘtre crĂ©atif, d’ĂȘtre comĂ©dien. Si ce dernier Ă©tait depuis peu Ă  l'hĂŽpital, pour Gabriel et sa famille, c'Ă©tait simplement dĂ» Ă  un peu de fatigue et ça allait vite passer, c'Ă©tait inconcevable de se dire qu’il allait partir comme ça. Gabriel met un temps avant d’accepter cette rĂ©alitĂ© - il lui faut entendre le cercueil se refermer pour rĂ©aliser puis il s’effondre Ă  sa sortie de l'Ă©glise. “Je ne m'en suis pas remis mais la vie fait que tu finis par l’accepter”. Son arc-en-ciel : garder son grand-pĂšre prĂšs de lui, projeter que son Ăąme, son Ă©nergie, sa force, son esprit sont par ici quelque part. Se dire qu’il Ă©tait lĂ  et qu'il Ă©tait fier de lui, c'est ce qui l'a aidĂ© Ă  avancer. Ses conseils face Ă  la tempĂȘte : l’accepter et il faut accepter quand ça ne va pas d'avoir quelqu’un Ă  qui en parler, un ami, un parent, un psy. “tout ce qui est dur peu importe l’échelle, d’accepter que ça ne va vraiment pas bien et de ne pas se cacher. Les trucs forts, il faut les vivre pleinement et ne pas remettre Ă  demain” nous dit-il et il faut “prendre du temps pour soi”. 

Gabriel Marc “Never complain never explain”


Crédits photo @Franck Aubry


Merci Gabriel pour ce bel hommage plein de lumiÚre à ton grand-pÚre et à la magnifique relation que vous aviez et qui perdure j'en suis sûre aujourd'hui. Je ne doute pas que cet épisode fera écho en vous si vous avez perdu un proche.  

Et merci pour ton soutien dans la crĂ©ation de ce podcast - je suis heureuse que tu sois le 1er homme du podcast 💛


Si vous aimez le podcast : prenez 1 minute pour mettre une super note - 5/5 - sur les plateformes d'Ă©coute et parlez-en autour de vous sur vos reseaux et dans la vraie vie! Merci Ă  tous! 🙏 💟 🌈

Description

🌈 Aujourd’hui je reçois Gabriel Marc. Gabriel est comĂ©dien et auteur. Il joue actuellement un seul en scĂšne qu’il a Ă©crit sur Jacques de Bascher qui s’appelle tout simplement Jacques de Bascher dont il vient de fĂȘter la 100Ăšme au ThĂ©Ăątre de la Contrescarpe, c’est  jusqu'au 30 juin les vendredis Ă  19h et dimanche Ă  20h30. Gabriel vient nous parler de sa tempĂȘte qui est finalement celle qui nous effraie tous : perdre les personnes qui nous sont les plus chĂšres. Et c’est d’autant plus dur quand cela arrive rapidement et que l’on n’a pas pu s’y prĂ©parer. Dans le cas de Gabriel, c’est son grand-pĂšre avec lequel il a vĂ©cu dĂšs l'Ăąge de 3 ans, avec sa mĂšre et sa grand-mĂšre. En grandissant, il a toujours Ă©tĂ© trĂšs proche de son grand-pĂšre qui Ă©tait son premier soutien dans son souhait d'ĂȘtre crĂ©atif, d’ĂȘtre comĂ©dien. Si ce dernier Ă©tait depuis peu Ă  l'hĂŽpital, pour Gabriel et sa famille, c'Ă©tait simplement dĂ» Ă  un peu de fatigue et ça allait vite passer, c'Ă©tait inconcevable de se dire qu’il allait partir comme ça. Gabriel met un temps avant d’accepter cette rĂ©alitĂ© - il lui faut entendre le cercueil se refermer pour rĂ©aliser puis il s’effondre Ă  sa sortie de l'Ă©glise. “Je ne m'en suis pas remis mais la vie fait que tu finis par l’accepter”. Son arc-en-ciel : garder son grand-pĂšre prĂšs de lui, projeter que son Ăąme, son Ă©nergie, sa force, son esprit sont par ici quelque part. Se dire qu’il Ă©tait lĂ  et qu'il Ă©tait fier de lui, c'est ce qui l'a aidĂ© Ă  avancer. Ses conseils face Ă  la tempĂȘte : l’accepter et il faut accepter quand ça ne va pas d'avoir quelqu’un Ă  qui en parler, un ami, un parent, un psy. “tout ce qui est dur peu importe l’échelle, d’accepter que ça ne va vraiment pas bien et de ne pas se cacher. Les trucs forts, il faut les vivre pleinement et ne pas remettre Ă  demain” nous dit-il et il faut “prendre du temps pour soi”. 

Gabriel Marc “Never complain never explain”


Crédits photo @Franck Aubry


Merci Gabriel pour ce bel hommage plein de lumiÚre à ton grand-pÚre et à la magnifique relation que vous aviez et qui perdure j'en suis sûre aujourd'hui. Je ne doute pas que cet épisode fera écho en vous si vous avez perdu un proche.  

Et merci pour ton soutien dans la crĂ©ation de ce podcast - je suis heureuse que tu sois le 1er homme du podcast 💛


Si vous aimez le podcast : prenez 1 minute pour mettre une super note - 5/5 - sur les plateformes d'Ă©coute et parlez-en autour de vous sur vos reseaux et dans la vraie vie! Merci Ă  tous! 🙏 💟 🌈

Share

Embed

You may also like

Description

🌈 Aujourd’hui je reçois Gabriel Marc. Gabriel est comĂ©dien et auteur. Il joue actuellement un seul en scĂšne qu’il a Ă©crit sur Jacques de Bascher qui s’appelle tout simplement Jacques de Bascher dont il vient de fĂȘter la 100Ăšme au ThĂ©Ăątre de la Contrescarpe, c’est  jusqu'au 30 juin les vendredis Ă  19h et dimanche Ă  20h30. Gabriel vient nous parler de sa tempĂȘte qui est finalement celle qui nous effraie tous : perdre les personnes qui nous sont les plus chĂšres. Et c’est d’autant plus dur quand cela arrive rapidement et que l’on n’a pas pu s’y prĂ©parer. Dans le cas de Gabriel, c’est son grand-pĂšre avec lequel il a vĂ©cu dĂšs l'Ăąge de 3 ans, avec sa mĂšre et sa grand-mĂšre. En grandissant, il a toujours Ă©tĂ© trĂšs proche de son grand-pĂšre qui Ă©tait son premier soutien dans son souhait d'ĂȘtre crĂ©atif, d’ĂȘtre comĂ©dien. Si ce dernier Ă©tait depuis peu Ă  l'hĂŽpital, pour Gabriel et sa famille, c'Ă©tait simplement dĂ» Ă  un peu de fatigue et ça allait vite passer, c'Ă©tait inconcevable de se dire qu’il allait partir comme ça. Gabriel met un temps avant d’accepter cette rĂ©alitĂ© - il lui faut entendre le cercueil se refermer pour rĂ©aliser puis il s’effondre Ă  sa sortie de l'Ă©glise. “Je ne m'en suis pas remis mais la vie fait que tu finis par l’accepter”. Son arc-en-ciel : garder son grand-pĂšre prĂšs de lui, projeter que son Ăąme, son Ă©nergie, sa force, son esprit sont par ici quelque part. Se dire qu’il Ă©tait lĂ  et qu'il Ă©tait fier de lui, c'est ce qui l'a aidĂ© Ă  avancer. Ses conseils face Ă  la tempĂȘte : l’accepter et il faut accepter quand ça ne va pas d'avoir quelqu’un Ă  qui en parler, un ami, un parent, un psy. “tout ce qui est dur peu importe l’échelle, d’accepter que ça ne va vraiment pas bien et de ne pas se cacher. Les trucs forts, il faut les vivre pleinement et ne pas remettre Ă  demain” nous dit-il et il faut “prendre du temps pour soi”. 

Gabriel Marc “Never complain never explain”


Crédits photo @Franck Aubry


Merci Gabriel pour ce bel hommage plein de lumiÚre à ton grand-pÚre et à la magnifique relation que vous aviez et qui perdure j'en suis sûre aujourd'hui. Je ne doute pas que cet épisode fera écho en vous si vous avez perdu un proche.  

Et merci pour ton soutien dans la crĂ©ation de ce podcast - je suis heureuse que tu sois le 1er homme du podcast 💛


Si vous aimez le podcast : prenez 1 minute pour mettre une super note - 5/5 - sur les plateformes d'Ă©coute et parlez-en autour de vous sur vos reseaux et dans la vraie vie! Merci Ă  tous! 🙏 💟 🌈

Description

🌈 Aujourd’hui je reçois Gabriel Marc. Gabriel est comĂ©dien et auteur. Il joue actuellement un seul en scĂšne qu’il a Ă©crit sur Jacques de Bascher qui s’appelle tout simplement Jacques de Bascher dont il vient de fĂȘter la 100Ăšme au ThĂ©Ăątre de la Contrescarpe, c’est  jusqu'au 30 juin les vendredis Ă  19h et dimanche Ă  20h30. Gabriel vient nous parler de sa tempĂȘte qui est finalement celle qui nous effraie tous : perdre les personnes qui nous sont les plus chĂšres. Et c’est d’autant plus dur quand cela arrive rapidement et que l’on n’a pas pu s’y prĂ©parer. Dans le cas de Gabriel, c’est son grand-pĂšre avec lequel il a vĂ©cu dĂšs l'Ăąge de 3 ans, avec sa mĂšre et sa grand-mĂšre. En grandissant, il a toujours Ă©tĂ© trĂšs proche de son grand-pĂšre qui Ă©tait son premier soutien dans son souhait d'ĂȘtre crĂ©atif, d’ĂȘtre comĂ©dien. Si ce dernier Ă©tait depuis peu Ă  l'hĂŽpital, pour Gabriel et sa famille, c'Ă©tait simplement dĂ» Ă  un peu de fatigue et ça allait vite passer, c'Ă©tait inconcevable de se dire qu’il allait partir comme ça. Gabriel met un temps avant d’accepter cette rĂ©alitĂ© - il lui faut entendre le cercueil se refermer pour rĂ©aliser puis il s’effondre Ă  sa sortie de l'Ă©glise. “Je ne m'en suis pas remis mais la vie fait que tu finis par l’accepter”. Son arc-en-ciel : garder son grand-pĂšre prĂšs de lui, projeter que son Ăąme, son Ă©nergie, sa force, son esprit sont par ici quelque part. Se dire qu’il Ă©tait lĂ  et qu'il Ă©tait fier de lui, c'est ce qui l'a aidĂ© Ă  avancer. Ses conseils face Ă  la tempĂȘte : l’accepter et il faut accepter quand ça ne va pas d'avoir quelqu’un Ă  qui en parler, un ami, un parent, un psy. “tout ce qui est dur peu importe l’échelle, d’accepter que ça ne va vraiment pas bien et de ne pas se cacher. Les trucs forts, il faut les vivre pleinement et ne pas remettre Ă  demain” nous dit-il et il faut “prendre du temps pour soi”. 

Gabriel Marc “Never complain never explain”


Crédits photo @Franck Aubry


Merci Gabriel pour ce bel hommage plein de lumiÚre à ton grand-pÚre et à la magnifique relation que vous aviez et qui perdure j'en suis sûre aujourd'hui. Je ne doute pas que cet épisode fera écho en vous si vous avez perdu un proche.  

Et merci pour ton soutien dans la crĂ©ation de ce podcast - je suis heureuse que tu sois le 1er homme du podcast 💛


Si vous aimez le podcast : prenez 1 minute pour mettre une super note - 5/5 - sur les plateformes d'Ă©coute et parlez-en autour de vous sur vos reseaux et dans la vraie vie! Merci Ă  tous! 🙏 💟 🌈

Share

Embed

You may also like