Shot de philo #6 : la technique cover
Shot de philo #6 : la technique cover
Shots de Philo

Shot de philo #6 : la technique

Shot de philo #6 : la technique

04min |05/06/2021|

90113

Play
Shot de philo #6 : la technique cover
Shot de philo #6 : la technique cover
Shots de Philo

Shot de philo #6 : la technique

Shot de philo #6 : la technique

04min |05/06/2021|

90113

Play

Description

Bienvenue dans notre sixième shot de philo. En moins de 5 minutes, nous allons te donner les clés d'une notion essentielle au programme : la technique. La technique est-elle bénéfique pour l'Homme ? Est-elle un moyen ou une fin ?

→ Si la technique est ce qui nous permet de satisfaire nos désirs...

Bergson : théorie de l'homo faber

→ ...cependant, la technique peut aussi échapper à l'homme et ce faisant lui nuire...

Goethe : la métaphore de l'apprenti sorcier

→ ...dès lors, la technique peut aussi être considérée comme un mode de pensée.

Heidegger : la technique peut devenir un état d'esprit dangereux


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bonjour à tous et bienvenue dans le Shot de Philo, le podcast proposé par Science Piste et animé par moi-même, Stéphania, et mon camarade Alexandre.

  • Speaker #1

    Salut à tous !

  • Speaker #0

    On est là pour vous faire réviser le bac de philo en traitant une des notions de programme en 5 minutes chrono. C'est parti ! Aujourd'hui, nous allons aborder le thème de la technique.

  • Speaker #1

    C'est un thème qui est, quand on y pense, au cœur de l'actualité. Le progrès et l'innovation au cours des deux derniers siècles, c'est ce qui a produit le changement climatique, et on le voit très bien, la technique nous a complètement échappés.

  • Speaker #0

    Aristote définit la technique comme étant la capacité de l'homme à produire des choses en suivant une règle, comme un espèce de grand livre de recettes de tout ce que l'humanité sait faire afin d'effectuer un travail. Ainsi, les notions de technique et de travail sont forcément imbriquées. Par ailleurs, il faut vraiment comprendre la technique comme un moyen et non comme une fin. C'est un mode d'emploi qui permet à l'homme d'accomplir et de réaliser des choses. Nous nous questionnerons donc sur les rapports entre l'homme et la technique. Ces rapports sont-ils bénéfiques ou au contraire néfastes ?

  • Speaker #1

    Alors l'homme est d'abord un être de désir. Or la technique, c'est ce qui nous permet d'assouvir nos désirs justement en fabriquant les outils nécessaires. C'est la thèse de Bergson qu'on a déjà vue dans l'épisode sur le travail, selon laquelle l'homme est un homophabère, donc un homme capable de fabriquer des outils. En satisfaisant ses désirs justement à travers les outils qu'il a créés, l'homme accède ainsi au bonheur. De ce fait, la technique peut être vue comme quelque chose de fondamentalement bénéfique pour l'homme.

  • Speaker #0

    Par exemple, savoir créer un iPhone, c'est bénéfique, parce que ça nous permet de satisfaire nos désirs de divertissement, en regardant des vidéos, en communiquant avec les autres en téléphonant. Mais a priori, la technique, c'est aussi ce qui a permis de créer les armes, la surveillance de masse, qui sont destructeurs. Donc on ne peut pas dire que la technique soit toujours profitable pour l'humanité.

  • Speaker #1

    Alors tout à fait, c'est Goethe qui a théorisé en premier la métaphore de l'apprenti sorcier. Donc du sorcier qui a le pouvoir de mettre en marche un processus mais pas de l'arrêter. En fait la technique peut échapper au contrôle de l'homme pour lui nuire et ce pour deux principales raisons. Soit parce qu'il y a des gens qui sont mal intentionnés, soit parce que l'homme est faible et simplement peut se tromper. On peut penser par exemple aux armes de destruction massive, dont le seul but c'est la destruction intentionnelle, ou encore à l'énergie nucléaire, qui a pu avoir des effets dévastateurs à Tchernobyl par exemple, mais ça parce que l'homme n'a pas su le contrôler. Ainsi, la technique peut aussi être dangereuse.

  • Speaker #0

    Ok, donc on a vu que la technique, dans ces deux théories, est un mode d'emploi qui nous permet de créer. Cependant, cela est remis en cause par certains philosophes. On pourrait aussi imaginer la technique comme étant un état d'esprit. dans laquelle on serait tout le temps en train de créer et de fabriquer de nouvelles choses.

  • Speaker #1

    C'est exactement ce qu'avance Heidegger. Pour lui, la technique est devenue véritablement un espèce de mode de pensée qui a comme objectif que l'homme maîtrise totalement la nature. Il nous prévient d'un danger, que la technique devienne notre seul moyen de penser. Et à la fin, le risque, c'est que l'homme aille jusqu'à se penser lui-même comme une ressource à exploiter de la manière la plus productive possible. Une mentalité qui explique en partie les excès du capitalisme moderne, par exemple. Et selon Heidegger donc, l'homme moderne s'est mis au service de la technique et non l'inverse, ce qui est problématique.

  • Speaker #0

    Ok, donc pour résumer, si la technique est le moyen pour l'homme de satisfaire ses désirs et d'accéder au bonheur,

  • Speaker #1

    ça c'est Bergson,

  • Speaker #0

    cependant, la technique peut aussi échapper au contrôle de l'homme et se retourner contre lui.

  • Speaker #1

    Ça c'est la métaphore de Goethe.

  • Speaker #0

    Dès lors, on peut concevoir la technique non seulement comme un moyen, mais aussi comme un état d'esprit qui est en train de gagner nos modes de vie.

  • Speaker #1

    Ça c'est Heidegger. Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. N'hésitez pas à partager ce podcast avec vos amis qui sont en train de réviser. N'oubliez pas de faire un tour sur notre Instagram, pour enregistrer la mini-fiche de synthèse associée à ce podcast. Et à vous abonner !

Description

Bienvenue dans notre sixième shot de philo. En moins de 5 minutes, nous allons te donner les clés d'une notion essentielle au programme : la technique. La technique est-elle bénéfique pour l'Homme ? Est-elle un moyen ou une fin ?

→ Si la technique est ce qui nous permet de satisfaire nos désirs...

Bergson : théorie de l'homo faber

→ ...cependant, la technique peut aussi échapper à l'homme et ce faisant lui nuire...

Goethe : la métaphore de l'apprenti sorcier

→ ...dès lors, la technique peut aussi être considérée comme un mode de pensée.

Heidegger : la technique peut devenir un état d'esprit dangereux


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bonjour à tous et bienvenue dans le Shot de Philo, le podcast proposé par Science Piste et animé par moi-même, Stéphania, et mon camarade Alexandre.

  • Speaker #1

    Salut à tous !

  • Speaker #0

    On est là pour vous faire réviser le bac de philo en traitant une des notions de programme en 5 minutes chrono. C'est parti ! Aujourd'hui, nous allons aborder le thème de la technique.

  • Speaker #1

    C'est un thème qui est, quand on y pense, au cœur de l'actualité. Le progrès et l'innovation au cours des deux derniers siècles, c'est ce qui a produit le changement climatique, et on le voit très bien, la technique nous a complètement échappés.

  • Speaker #0

    Aristote définit la technique comme étant la capacité de l'homme à produire des choses en suivant une règle, comme un espèce de grand livre de recettes de tout ce que l'humanité sait faire afin d'effectuer un travail. Ainsi, les notions de technique et de travail sont forcément imbriquées. Par ailleurs, il faut vraiment comprendre la technique comme un moyen et non comme une fin. C'est un mode d'emploi qui permet à l'homme d'accomplir et de réaliser des choses. Nous nous questionnerons donc sur les rapports entre l'homme et la technique. Ces rapports sont-ils bénéfiques ou au contraire néfastes ?

  • Speaker #1

    Alors l'homme est d'abord un être de désir. Or la technique, c'est ce qui nous permet d'assouvir nos désirs justement en fabriquant les outils nécessaires. C'est la thèse de Bergson qu'on a déjà vue dans l'épisode sur le travail, selon laquelle l'homme est un homophabère, donc un homme capable de fabriquer des outils. En satisfaisant ses désirs justement à travers les outils qu'il a créés, l'homme accède ainsi au bonheur. De ce fait, la technique peut être vue comme quelque chose de fondamentalement bénéfique pour l'homme.

  • Speaker #0

    Par exemple, savoir créer un iPhone, c'est bénéfique, parce que ça nous permet de satisfaire nos désirs de divertissement, en regardant des vidéos, en communiquant avec les autres en téléphonant. Mais a priori, la technique, c'est aussi ce qui a permis de créer les armes, la surveillance de masse, qui sont destructeurs. Donc on ne peut pas dire que la technique soit toujours profitable pour l'humanité.

  • Speaker #1

    Alors tout à fait, c'est Goethe qui a théorisé en premier la métaphore de l'apprenti sorcier. Donc du sorcier qui a le pouvoir de mettre en marche un processus mais pas de l'arrêter. En fait la technique peut échapper au contrôle de l'homme pour lui nuire et ce pour deux principales raisons. Soit parce qu'il y a des gens qui sont mal intentionnés, soit parce que l'homme est faible et simplement peut se tromper. On peut penser par exemple aux armes de destruction massive, dont le seul but c'est la destruction intentionnelle, ou encore à l'énergie nucléaire, qui a pu avoir des effets dévastateurs à Tchernobyl par exemple, mais ça parce que l'homme n'a pas su le contrôler. Ainsi, la technique peut aussi être dangereuse.

  • Speaker #0

    Ok, donc on a vu que la technique, dans ces deux théories, est un mode d'emploi qui nous permet de créer. Cependant, cela est remis en cause par certains philosophes. On pourrait aussi imaginer la technique comme étant un état d'esprit. dans laquelle on serait tout le temps en train de créer et de fabriquer de nouvelles choses.

  • Speaker #1

    C'est exactement ce qu'avance Heidegger. Pour lui, la technique est devenue véritablement un espèce de mode de pensée qui a comme objectif que l'homme maîtrise totalement la nature. Il nous prévient d'un danger, que la technique devienne notre seul moyen de penser. Et à la fin, le risque, c'est que l'homme aille jusqu'à se penser lui-même comme une ressource à exploiter de la manière la plus productive possible. Une mentalité qui explique en partie les excès du capitalisme moderne, par exemple. Et selon Heidegger donc, l'homme moderne s'est mis au service de la technique et non l'inverse, ce qui est problématique.

  • Speaker #0

    Ok, donc pour résumer, si la technique est le moyen pour l'homme de satisfaire ses désirs et d'accéder au bonheur,

  • Speaker #1

    ça c'est Bergson,

  • Speaker #0

    cependant, la technique peut aussi échapper au contrôle de l'homme et se retourner contre lui.

  • Speaker #1

    Ça c'est la métaphore de Goethe.

  • Speaker #0

    Dès lors, on peut concevoir la technique non seulement comme un moyen, mais aussi comme un état d'esprit qui est en train de gagner nos modes de vie.

  • Speaker #1

    Ça c'est Heidegger. Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. N'hésitez pas à partager ce podcast avec vos amis qui sont en train de réviser. N'oubliez pas de faire un tour sur notre Instagram, pour enregistrer la mini-fiche de synthèse associée à ce podcast. Et à vous abonner !

Share

Embed

You may also like

Description

Bienvenue dans notre sixième shot de philo. En moins de 5 minutes, nous allons te donner les clés d'une notion essentielle au programme : la technique. La technique est-elle bénéfique pour l'Homme ? Est-elle un moyen ou une fin ?

→ Si la technique est ce qui nous permet de satisfaire nos désirs...

Bergson : théorie de l'homo faber

→ ...cependant, la technique peut aussi échapper à l'homme et ce faisant lui nuire...

Goethe : la métaphore de l'apprenti sorcier

→ ...dès lors, la technique peut aussi être considérée comme un mode de pensée.

Heidegger : la technique peut devenir un état d'esprit dangereux


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bonjour à tous et bienvenue dans le Shot de Philo, le podcast proposé par Science Piste et animé par moi-même, Stéphania, et mon camarade Alexandre.

  • Speaker #1

    Salut à tous !

  • Speaker #0

    On est là pour vous faire réviser le bac de philo en traitant une des notions de programme en 5 minutes chrono. C'est parti ! Aujourd'hui, nous allons aborder le thème de la technique.

  • Speaker #1

    C'est un thème qui est, quand on y pense, au cœur de l'actualité. Le progrès et l'innovation au cours des deux derniers siècles, c'est ce qui a produit le changement climatique, et on le voit très bien, la technique nous a complètement échappés.

  • Speaker #0

    Aristote définit la technique comme étant la capacité de l'homme à produire des choses en suivant une règle, comme un espèce de grand livre de recettes de tout ce que l'humanité sait faire afin d'effectuer un travail. Ainsi, les notions de technique et de travail sont forcément imbriquées. Par ailleurs, il faut vraiment comprendre la technique comme un moyen et non comme une fin. C'est un mode d'emploi qui permet à l'homme d'accomplir et de réaliser des choses. Nous nous questionnerons donc sur les rapports entre l'homme et la technique. Ces rapports sont-ils bénéfiques ou au contraire néfastes ?

  • Speaker #1

    Alors l'homme est d'abord un être de désir. Or la technique, c'est ce qui nous permet d'assouvir nos désirs justement en fabriquant les outils nécessaires. C'est la thèse de Bergson qu'on a déjà vue dans l'épisode sur le travail, selon laquelle l'homme est un homophabère, donc un homme capable de fabriquer des outils. En satisfaisant ses désirs justement à travers les outils qu'il a créés, l'homme accède ainsi au bonheur. De ce fait, la technique peut être vue comme quelque chose de fondamentalement bénéfique pour l'homme.

  • Speaker #0

    Par exemple, savoir créer un iPhone, c'est bénéfique, parce que ça nous permet de satisfaire nos désirs de divertissement, en regardant des vidéos, en communiquant avec les autres en téléphonant. Mais a priori, la technique, c'est aussi ce qui a permis de créer les armes, la surveillance de masse, qui sont destructeurs. Donc on ne peut pas dire que la technique soit toujours profitable pour l'humanité.

  • Speaker #1

    Alors tout à fait, c'est Goethe qui a théorisé en premier la métaphore de l'apprenti sorcier. Donc du sorcier qui a le pouvoir de mettre en marche un processus mais pas de l'arrêter. En fait la technique peut échapper au contrôle de l'homme pour lui nuire et ce pour deux principales raisons. Soit parce qu'il y a des gens qui sont mal intentionnés, soit parce que l'homme est faible et simplement peut se tromper. On peut penser par exemple aux armes de destruction massive, dont le seul but c'est la destruction intentionnelle, ou encore à l'énergie nucléaire, qui a pu avoir des effets dévastateurs à Tchernobyl par exemple, mais ça parce que l'homme n'a pas su le contrôler. Ainsi, la technique peut aussi être dangereuse.

  • Speaker #0

    Ok, donc on a vu que la technique, dans ces deux théories, est un mode d'emploi qui nous permet de créer. Cependant, cela est remis en cause par certains philosophes. On pourrait aussi imaginer la technique comme étant un état d'esprit. dans laquelle on serait tout le temps en train de créer et de fabriquer de nouvelles choses.

  • Speaker #1

    C'est exactement ce qu'avance Heidegger. Pour lui, la technique est devenue véritablement un espèce de mode de pensée qui a comme objectif que l'homme maîtrise totalement la nature. Il nous prévient d'un danger, que la technique devienne notre seul moyen de penser. Et à la fin, le risque, c'est que l'homme aille jusqu'à se penser lui-même comme une ressource à exploiter de la manière la plus productive possible. Une mentalité qui explique en partie les excès du capitalisme moderne, par exemple. Et selon Heidegger donc, l'homme moderne s'est mis au service de la technique et non l'inverse, ce qui est problématique.

  • Speaker #0

    Ok, donc pour résumer, si la technique est le moyen pour l'homme de satisfaire ses désirs et d'accéder au bonheur,

  • Speaker #1

    ça c'est Bergson,

  • Speaker #0

    cependant, la technique peut aussi échapper au contrôle de l'homme et se retourner contre lui.

  • Speaker #1

    Ça c'est la métaphore de Goethe.

  • Speaker #0

    Dès lors, on peut concevoir la technique non seulement comme un moyen, mais aussi comme un état d'esprit qui est en train de gagner nos modes de vie.

  • Speaker #1

    Ça c'est Heidegger. Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. N'hésitez pas à partager ce podcast avec vos amis qui sont en train de réviser. N'oubliez pas de faire un tour sur notre Instagram, pour enregistrer la mini-fiche de synthèse associée à ce podcast. Et à vous abonner !

Description

Bienvenue dans notre sixième shot de philo. En moins de 5 minutes, nous allons te donner les clés d'une notion essentielle au programme : la technique. La technique est-elle bénéfique pour l'Homme ? Est-elle un moyen ou une fin ?

→ Si la technique est ce qui nous permet de satisfaire nos désirs...

Bergson : théorie de l'homo faber

→ ...cependant, la technique peut aussi échapper à l'homme et ce faisant lui nuire...

Goethe : la métaphore de l'apprenti sorcier

→ ...dès lors, la technique peut aussi être considérée comme un mode de pensée.

Heidegger : la technique peut devenir un état d'esprit dangereux


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bonjour à tous et bienvenue dans le Shot de Philo, le podcast proposé par Science Piste et animé par moi-même, Stéphania, et mon camarade Alexandre.

  • Speaker #1

    Salut à tous !

  • Speaker #0

    On est là pour vous faire réviser le bac de philo en traitant une des notions de programme en 5 minutes chrono. C'est parti ! Aujourd'hui, nous allons aborder le thème de la technique.

  • Speaker #1

    C'est un thème qui est, quand on y pense, au cœur de l'actualité. Le progrès et l'innovation au cours des deux derniers siècles, c'est ce qui a produit le changement climatique, et on le voit très bien, la technique nous a complètement échappés.

  • Speaker #0

    Aristote définit la technique comme étant la capacité de l'homme à produire des choses en suivant une règle, comme un espèce de grand livre de recettes de tout ce que l'humanité sait faire afin d'effectuer un travail. Ainsi, les notions de technique et de travail sont forcément imbriquées. Par ailleurs, il faut vraiment comprendre la technique comme un moyen et non comme une fin. C'est un mode d'emploi qui permet à l'homme d'accomplir et de réaliser des choses. Nous nous questionnerons donc sur les rapports entre l'homme et la technique. Ces rapports sont-ils bénéfiques ou au contraire néfastes ?

  • Speaker #1

    Alors l'homme est d'abord un être de désir. Or la technique, c'est ce qui nous permet d'assouvir nos désirs justement en fabriquant les outils nécessaires. C'est la thèse de Bergson qu'on a déjà vue dans l'épisode sur le travail, selon laquelle l'homme est un homophabère, donc un homme capable de fabriquer des outils. En satisfaisant ses désirs justement à travers les outils qu'il a créés, l'homme accède ainsi au bonheur. De ce fait, la technique peut être vue comme quelque chose de fondamentalement bénéfique pour l'homme.

  • Speaker #0

    Par exemple, savoir créer un iPhone, c'est bénéfique, parce que ça nous permet de satisfaire nos désirs de divertissement, en regardant des vidéos, en communiquant avec les autres en téléphonant. Mais a priori, la technique, c'est aussi ce qui a permis de créer les armes, la surveillance de masse, qui sont destructeurs. Donc on ne peut pas dire que la technique soit toujours profitable pour l'humanité.

  • Speaker #1

    Alors tout à fait, c'est Goethe qui a théorisé en premier la métaphore de l'apprenti sorcier. Donc du sorcier qui a le pouvoir de mettre en marche un processus mais pas de l'arrêter. En fait la technique peut échapper au contrôle de l'homme pour lui nuire et ce pour deux principales raisons. Soit parce qu'il y a des gens qui sont mal intentionnés, soit parce que l'homme est faible et simplement peut se tromper. On peut penser par exemple aux armes de destruction massive, dont le seul but c'est la destruction intentionnelle, ou encore à l'énergie nucléaire, qui a pu avoir des effets dévastateurs à Tchernobyl par exemple, mais ça parce que l'homme n'a pas su le contrôler. Ainsi, la technique peut aussi être dangereuse.

  • Speaker #0

    Ok, donc on a vu que la technique, dans ces deux théories, est un mode d'emploi qui nous permet de créer. Cependant, cela est remis en cause par certains philosophes. On pourrait aussi imaginer la technique comme étant un état d'esprit. dans laquelle on serait tout le temps en train de créer et de fabriquer de nouvelles choses.

  • Speaker #1

    C'est exactement ce qu'avance Heidegger. Pour lui, la technique est devenue véritablement un espèce de mode de pensée qui a comme objectif que l'homme maîtrise totalement la nature. Il nous prévient d'un danger, que la technique devienne notre seul moyen de penser. Et à la fin, le risque, c'est que l'homme aille jusqu'à se penser lui-même comme une ressource à exploiter de la manière la plus productive possible. Une mentalité qui explique en partie les excès du capitalisme moderne, par exemple. Et selon Heidegger donc, l'homme moderne s'est mis au service de la technique et non l'inverse, ce qui est problématique.

  • Speaker #0

    Ok, donc pour résumer, si la technique est le moyen pour l'homme de satisfaire ses désirs et d'accéder au bonheur,

  • Speaker #1

    ça c'est Bergson,

  • Speaker #0

    cependant, la technique peut aussi échapper au contrôle de l'homme et se retourner contre lui.

  • Speaker #1

    Ça c'est la métaphore de Goethe.

  • Speaker #0

    Dès lors, on peut concevoir la technique non seulement comme un moyen, mais aussi comme un état d'esprit qui est en train de gagner nos modes de vie.

  • Speaker #1

    Ça c'est Heidegger. Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. N'hésitez pas à partager ce podcast avec vos amis qui sont en train de réviser. N'oubliez pas de faire un tour sur notre Instagram, pour enregistrer la mini-fiche de synthèse associée à ce podcast. Et à vous abonner !

Share

Embed

You may also like