undefined cover
undefined cover
Coopérative Cavac : résultats 2021-2022 et perspectives cover
Coopérative Cavac : résultats 2021-2022 et perspectives cover
Cavac, le podcast

Coopérative Cavac : résultats 2021-2022 et perspectives

Coopérative Cavac : résultats 2021-2022 et perspectives

11min |15/12/2022|

91

Play
undefined cover
undefined cover
Coopérative Cavac : résultats 2021-2022 et perspectives cover
Coopérative Cavac : résultats 2021-2022 et perspectives cover
Cavac, le podcast

Coopérative Cavac : résultats 2021-2022 et perspectives

Coopérative Cavac : résultats 2021-2022 et perspectives

11min |15/12/2022|

91

Play

Description

Depuis 2020, les années se suivent, mais elles ne se ressemblent pas ! Après deux années de crise sanitaire liées au Covid 19, on aurait pu s’attendre à un retour « à la normale », mais le dernier exercice de la coopérative a été marqué, une fois encore, par un contexte complètement inédit !

Fin février, c’est la sidération. La Russie envahit l’Ukraine, le monde se fige. Ce conflit va rapidement bouleverser les équilibres géopolitiques. Au-delà des conséquences humanitaires graves, ce sont des effets économiques qui viennent malmener l’Europe avec, entre autres effets, l’inflation des prix des matières premières et de l’énergie, Et puis plus proche de nous, c’est la crise aviaire, d’une rare intensité, qui a durement touché les élevages français et particulièrement les pays de la Loire, à partir de fin février 2022. 

Malgré ce contexte, ô combien mouvant, la coopérative reste particulièrement solide. Les résultats sont aussi bons que ceux de l’année dernière, la Cavac profitant notamment de sa polyvalence qui lui évite de mettre tous ses œufs dans le même panier.

Jacques Bourgeais et Jérôme Calleau, respectivement directeur général et président de la coopérative agricole Cavac, sont à nos côtés pour faire un bilan de l’exercice achevé et un point d’étape de l’année en cours.

Description

Depuis 2020, les années se suivent, mais elles ne se ressemblent pas ! Après deux années de crise sanitaire liées au Covid 19, on aurait pu s’attendre à un retour « à la normale », mais le dernier exercice de la coopérative a été marqué, une fois encore, par un contexte complètement inédit !

Fin février, c’est la sidération. La Russie envahit l’Ukraine, le monde se fige. Ce conflit va rapidement bouleverser les équilibres géopolitiques. Au-delà des conséquences humanitaires graves, ce sont des effets économiques qui viennent malmener l’Europe avec, entre autres effets, l’inflation des prix des matières premières et de l’énergie, Et puis plus proche de nous, c’est la crise aviaire, d’une rare intensité, qui a durement touché les élevages français et particulièrement les pays de la Loire, à partir de fin février 2022. 

Malgré ce contexte, ô combien mouvant, la coopérative reste particulièrement solide. Les résultats sont aussi bons que ceux de l’année dernière, la Cavac profitant notamment de sa polyvalence qui lui évite de mettre tous ses œufs dans le même panier.

Jacques Bourgeais et Jérôme Calleau, respectivement directeur général et président de la coopérative agricole Cavac, sont à nos côtés pour faire un bilan de l’exercice achevé et un point d’étape de l’année en cours.

Share

Embed

You may also like

Description

Depuis 2020, les années se suivent, mais elles ne se ressemblent pas ! Après deux années de crise sanitaire liées au Covid 19, on aurait pu s’attendre à un retour « à la normale », mais le dernier exercice de la coopérative a été marqué, une fois encore, par un contexte complètement inédit !

Fin février, c’est la sidération. La Russie envahit l’Ukraine, le monde se fige. Ce conflit va rapidement bouleverser les équilibres géopolitiques. Au-delà des conséquences humanitaires graves, ce sont des effets économiques qui viennent malmener l’Europe avec, entre autres effets, l’inflation des prix des matières premières et de l’énergie, Et puis plus proche de nous, c’est la crise aviaire, d’une rare intensité, qui a durement touché les élevages français et particulièrement les pays de la Loire, à partir de fin février 2022. 

Malgré ce contexte, ô combien mouvant, la coopérative reste particulièrement solide. Les résultats sont aussi bons que ceux de l’année dernière, la Cavac profitant notamment de sa polyvalence qui lui évite de mettre tous ses œufs dans le même panier.

Jacques Bourgeais et Jérôme Calleau, respectivement directeur général et président de la coopérative agricole Cavac, sont à nos côtés pour faire un bilan de l’exercice achevé et un point d’étape de l’année en cours.

Description

Depuis 2020, les années se suivent, mais elles ne se ressemblent pas ! Après deux années de crise sanitaire liées au Covid 19, on aurait pu s’attendre à un retour « à la normale », mais le dernier exercice de la coopérative a été marqué, une fois encore, par un contexte complètement inédit !

Fin février, c’est la sidération. La Russie envahit l’Ukraine, le monde se fige. Ce conflit va rapidement bouleverser les équilibres géopolitiques. Au-delà des conséquences humanitaires graves, ce sont des effets économiques qui viennent malmener l’Europe avec, entre autres effets, l’inflation des prix des matières premières et de l’énergie, Et puis plus proche de nous, c’est la crise aviaire, d’une rare intensité, qui a durement touché les élevages français et particulièrement les pays de la Loire, à partir de fin février 2022. 

Malgré ce contexte, ô combien mouvant, la coopérative reste particulièrement solide. Les résultats sont aussi bons que ceux de l’année dernière, la Cavac profitant notamment de sa polyvalence qui lui évite de mettre tous ses œufs dans le même panier.

Jacques Bourgeais et Jérôme Calleau, respectivement directeur général et président de la coopérative agricole Cavac, sont à nos côtés pour faire un bilan de l’exercice achevé et un point d’étape de l’année en cours.

Share

Embed

You may also like