undefined cover
undefined cover
" Rénovation, rénovation, n’oublions pas les seniors ! " Luc Broussy, président de France Silver Éco cover
" Rénovation, rénovation, n’oublions pas les seniors ! " Luc Broussy, président de France Silver Éco cover
Le podcast par Infodiag

" Rénovation, rénovation, n’oublions pas les seniors ! " Luc Broussy, président de France Silver Éco

" Rénovation, rénovation, n’oublions pas les seniors ! " Luc Broussy, président de France Silver Éco

07min |28/11/2022
Play
undefined cover
undefined cover
" Rénovation, rénovation, n’oublions pas les seniors ! " Luc Broussy, président de France Silver Éco cover
" Rénovation, rénovation, n’oublions pas les seniors ! " Luc Broussy, président de France Silver Éco cover
Le podcast par Infodiag

" Rénovation, rénovation, n’oublions pas les seniors ! " Luc Broussy, président de France Silver Éco

" Rénovation, rénovation, n’oublions pas les seniors ! " Luc Broussy, président de France Silver Éco

07min |28/11/2022
Play

Description


Un quart de la population aura plus de 65 ans en 2030, six millions de personnes de 75 ans. Le chantier est colossal, et comme on ne mettra pas tout le monde en maison de retraite (en plus tout le monde ne veut pas), l’adaptation du logement représente, aussi, un enjeu essentiel pour les années à venir. 

 

Dix mille personnes de plus de 70 ans meurent chaque année de chute domestique. Le constat est alarmant. Depuis 25 ans, Luc Broussy, président de France Silver Eco, porte le sujet de la dépendance. « Déjà 100 millions d’euros dépensés pour le sujet alors qu’en Grande-Bretagne, on est à 600 millions et le chantier débute en 2008, nous avons 15 ans de retard. »

 

MaPrimeAdapt’, la prime de l’État pour permettre aux seniors de plus de 70 ans d’adapter leur logement au vieillissement devrait combler –en partie- le gap en massifiant la politique d’adaptation du logement. La prime ira plus loin que les aides aujourd’hui distribuées par l’Anah, avec moins de conditions restrictives pour que le plus grand nombre puisse en bénéficier. En effet il faut être en perte d’autonomie (GIR – Groupe iso-Ressources de 1 à 6) pour obtenir une aide.  « On dit aux gens vous devez vous casser la figure une ou deux fois dans les escaliers pour obtenir une aide ».


Son lancement avait d’abord été annoncé pour 2023, ce sera trop tôt. Pour Luc Broussy, « on sera prêt le 1er janvier 2024 ». Le président de France Silver Eco est ressorti confiant de sa réunion en octobre avec Olivier Klein, ministre chargé du Logement. « Nous avons tiré des leçons des erreurs de MaPrimeRénov’. »


La future PrimeAdapt’ pourra être cumulée avec MaPrimeRénov’. « On doit aller plus loin que la rénovation thermique, on doit aussi penser rénovation et cadre de vie : une maison rénovée avec une boulangerie à 5 km n’a aucun intérêt. » « Ayons une politique massive d’adaptation du logement ! »

  

Bonne écoute !

Description


Un quart de la population aura plus de 65 ans en 2030, six millions de personnes de 75 ans. Le chantier est colossal, et comme on ne mettra pas tout le monde en maison de retraite (en plus tout le monde ne veut pas), l’adaptation du logement représente, aussi, un enjeu essentiel pour les années à venir. 

 

Dix mille personnes de plus de 70 ans meurent chaque année de chute domestique. Le constat est alarmant. Depuis 25 ans, Luc Broussy, président de France Silver Eco, porte le sujet de la dépendance. « Déjà 100 millions d’euros dépensés pour le sujet alors qu’en Grande-Bretagne, on est à 600 millions et le chantier débute en 2008, nous avons 15 ans de retard. »

 

MaPrimeAdapt’, la prime de l’État pour permettre aux seniors de plus de 70 ans d’adapter leur logement au vieillissement devrait combler –en partie- le gap en massifiant la politique d’adaptation du logement. La prime ira plus loin que les aides aujourd’hui distribuées par l’Anah, avec moins de conditions restrictives pour que le plus grand nombre puisse en bénéficier. En effet il faut être en perte d’autonomie (GIR – Groupe iso-Ressources de 1 à 6) pour obtenir une aide.  « On dit aux gens vous devez vous casser la figure une ou deux fois dans les escaliers pour obtenir une aide ».


Son lancement avait d’abord été annoncé pour 2023, ce sera trop tôt. Pour Luc Broussy, « on sera prêt le 1er janvier 2024 ». Le président de France Silver Eco est ressorti confiant de sa réunion en octobre avec Olivier Klein, ministre chargé du Logement. « Nous avons tiré des leçons des erreurs de MaPrimeRénov’. »


La future PrimeAdapt’ pourra être cumulée avec MaPrimeRénov’. « On doit aller plus loin que la rénovation thermique, on doit aussi penser rénovation et cadre de vie : une maison rénovée avec une boulangerie à 5 km n’a aucun intérêt. » « Ayons une politique massive d’adaptation du logement ! »

  

Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like

Description


Un quart de la population aura plus de 65 ans en 2030, six millions de personnes de 75 ans. Le chantier est colossal, et comme on ne mettra pas tout le monde en maison de retraite (en plus tout le monde ne veut pas), l’adaptation du logement représente, aussi, un enjeu essentiel pour les années à venir. 

 

Dix mille personnes de plus de 70 ans meurent chaque année de chute domestique. Le constat est alarmant. Depuis 25 ans, Luc Broussy, président de France Silver Eco, porte le sujet de la dépendance. « Déjà 100 millions d’euros dépensés pour le sujet alors qu’en Grande-Bretagne, on est à 600 millions et le chantier débute en 2008, nous avons 15 ans de retard. »

 

MaPrimeAdapt’, la prime de l’État pour permettre aux seniors de plus de 70 ans d’adapter leur logement au vieillissement devrait combler –en partie- le gap en massifiant la politique d’adaptation du logement. La prime ira plus loin que les aides aujourd’hui distribuées par l’Anah, avec moins de conditions restrictives pour que le plus grand nombre puisse en bénéficier. En effet il faut être en perte d’autonomie (GIR – Groupe iso-Ressources de 1 à 6) pour obtenir une aide.  « On dit aux gens vous devez vous casser la figure une ou deux fois dans les escaliers pour obtenir une aide ».


Son lancement avait d’abord été annoncé pour 2023, ce sera trop tôt. Pour Luc Broussy, « on sera prêt le 1er janvier 2024 ». Le président de France Silver Eco est ressorti confiant de sa réunion en octobre avec Olivier Klein, ministre chargé du Logement. « Nous avons tiré des leçons des erreurs de MaPrimeRénov’. »


La future PrimeAdapt’ pourra être cumulée avec MaPrimeRénov’. « On doit aller plus loin que la rénovation thermique, on doit aussi penser rénovation et cadre de vie : une maison rénovée avec une boulangerie à 5 km n’a aucun intérêt. » « Ayons une politique massive d’adaptation du logement ! »

  

Bonne écoute !

Description


Un quart de la population aura plus de 65 ans en 2030, six millions de personnes de 75 ans. Le chantier est colossal, et comme on ne mettra pas tout le monde en maison de retraite (en plus tout le monde ne veut pas), l’adaptation du logement représente, aussi, un enjeu essentiel pour les années à venir. 

 

Dix mille personnes de plus de 70 ans meurent chaque année de chute domestique. Le constat est alarmant. Depuis 25 ans, Luc Broussy, président de France Silver Eco, porte le sujet de la dépendance. « Déjà 100 millions d’euros dépensés pour le sujet alors qu’en Grande-Bretagne, on est à 600 millions et le chantier débute en 2008, nous avons 15 ans de retard. »

 

MaPrimeAdapt’, la prime de l’État pour permettre aux seniors de plus de 70 ans d’adapter leur logement au vieillissement devrait combler –en partie- le gap en massifiant la politique d’adaptation du logement. La prime ira plus loin que les aides aujourd’hui distribuées par l’Anah, avec moins de conditions restrictives pour que le plus grand nombre puisse en bénéficier. En effet il faut être en perte d’autonomie (GIR – Groupe iso-Ressources de 1 à 6) pour obtenir une aide.  « On dit aux gens vous devez vous casser la figure une ou deux fois dans les escaliers pour obtenir une aide ».


Son lancement avait d’abord été annoncé pour 2023, ce sera trop tôt. Pour Luc Broussy, « on sera prêt le 1er janvier 2024 ». Le président de France Silver Eco est ressorti confiant de sa réunion en octobre avec Olivier Klein, ministre chargé du Logement. « Nous avons tiré des leçons des erreurs de MaPrimeRénov’. »


La future PrimeAdapt’ pourra être cumulée avec MaPrimeRénov’. « On doit aller plus loin que la rénovation thermique, on doit aussi penser rénovation et cadre de vie : une maison rénovée avec une boulangerie à 5 km n’a aucun intérêt. » « Ayons une politique massive d’adaptation du logement ! »

  

Bonne écoute !

Share

Embed

You may also like