undefined cover
undefined cover
# Hors série - Mickaël où l’ascension de la Walker, cover
# Hors série - Mickaël où l’ascension de la Walker, cover
Les Conseils de Sportif·ves by Decathlon.

# Hors série - Mickaël où l’ascension de la Walker,

# Hors série - Mickaël où l’ascension de la Walker,

36min |11/08/2021|

1239

Listen
undefined cover
undefined cover
# Hors série - Mickaël où l’ascension de la Walker, cover
# Hors série - Mickaël où l’ascension de la Walker, cover
Les Conseils de Sportif·ves by Decathlon.

# Hors série - Mickaël où l’ascension de la Walker,

# Hors série - Mickaël où l’ascension de la Walker,

36min |11/08/2021|

1239

Listen

Description

À l’âge de 10 ans, et avec l’idée de suivre les traces de son papa, Mickaël s’initie à l’escalade avec la Maison des Jeunes et de la Culture de Saint-Gervais-les-Bains. Mais alors qu’il commence à se lasser, voilà que son paternel l’inscrit à un stage.  Au programme, des sessions d’escalade (organisées et animées par des guides) qui ne tentent pas vraiment Mickaël… Et pourtant, c’est lors de ces 4 jours que LA révélation eut lieu : c’est décidé, il grimpera toute sa vie !


Parce qu’il aime la montagne, le petit Mickaël devenu grand en fait son métier, il est ingénieur produit chez Simond (la marque d’alpinisme et d’escalade de Decathlon située à Chamonix). Et parce qu’il l’a dans la peau, le jeune homme de 27 ans se forme pour devenir guide de haute montagne.


C’est dans le cadre de cette formation que le passionné s’est frotté à un gros morceau (et c’est peu dire) : la Walker via la face nord des Grandes Jorasses ; un mur haut de 1 200 mètres et culminant à 4 200 mètres d’altitude, fort technique, et sur lequel on ne peut pas faire demi-tour. 


Du choix de la bonne fenêtre météo et du matériel (plus on en transporte, plus cela nous ralentit) ; en passant par la gestion de la fatigue et de l’hypoxie (diminution de la quantité d’oxygène disponible dans l’organisme) en raison de l’altitude ; sans oublier les potentielles chutes de pierres, la constante vigilance, la recherche d’itinéraires, et la descente à entamer une fois arrivé·e au sommet… Pour s’y coller, il faut être prêt·e à faire preuve de patience, d’humilité, et de franchise. Oui, parce qu’en montagne, on ne ment pas : ni à elle, ni aux autres, et surtout pas à soi-même. En montagne, on se révèle.


Si vous souhaitez me contacter pour échanger sur cette chaîne de podcast, pourquoi pas me dire ce que vous aimez, ou ce que vous aimez moins, des histoires ou des aventures à me partager, et bien, écrivez moi sur => podcast.decathlon@gmail.com



Et si, cette histoire vous a plu, n'hésitez pas à la partager à votre entourage et sur vos réseaux, et nous laisser un commentaire, une note étoiles sur Apple Podcast, Itunes.  On suivra ça avec attention ! 


Vous pouvez aussi vous abonner au podcast, cela vous permettra de récupérer les épisodes directement sur votre téléphone mobile, et les écouter dans vos déplacements


Producteur : Pipo et Lola : https://pipoetlola.com/

Description

À l’âge de 10 ans, et avec l’idée de suivre les traces de son papa, Mickaël s’initie à l’escalade avec la Maison des Jeunes et de la Culture de Saint-Gervais-les-Bains. Mais alors qu’il commence à se lasser, voilà que son paternel l’inscrit à un stage.  Au programme, des sessions d’escalade (organisées et animées par des guides) qui ne tentent pas vraiment Mickaël… Et pourtant, c’est lors de ces 4 jours que LA révélation eut lieu : c’est décidé, il grimpera toute sa vie !


Parce qu’il aime la montagne, le petit Mickaël devenu grand en fait son métier, il est ingénieur produit chez Simond (la marque d’alpinisme et d’escalade de Decathlon située à Chamonix). Et parce qu’il l’a dans la peau, le jeune homme de 27 ans se forme pour devenir guide de haute montagne.


C’est dans le cadre de cette formation que le passionné s’est frotté à un gros morceau (et c’est peu dire) : la Walker via la face nord des Grandes Jorasses ; un mur haut de 1 200 mètres et culminant à 4 200 mètres d’altitude, fort technique, et sur lequel on ne peut pas faire demi-tour. 


Du choix de la bonne fenêtre météo et du matériel (plus on en transporte, plus cela nous ralentit) ; en passant par la gestion de la fatigue et de l’hypoxie (diminution de la quantité d’oxygène disponible dans l’organisme) en raison de l’altitude ; sans oublier les potentielles chutes de pierres, la constante vigilance, la recherche d’itinéraires, et la descente à entamer une fois arrivé·e au sommet… Pour s’y coller, il faut être prêt·e à faire preuve de patience, d’humilité, et de franchise. Oui, parce qu’en montagne, on ne ment pas : ni à elle, ni aux autres, et surtout pas à soi-même. En montagne, on se révèle.


Si vous souhaitez me contacter pour échanger sur cette chaîne de podcast, pourquoi pas me dire ce que vous aimez, ou ce que vous aimez moins, des histoires ou des aventures à me partager, et bien, écrivez moi sur => podcast.decathlon@gmail.com



Et si, cette histoire vous a plu, n'hésitez pas à la partager à votre entourage et sur vos réseaux, et nous laisser un commentaire, une note étoiles sur Apple Podcast, Itunes.  On suivra ça avec attention ! 


Vous pouvez aussi vous abonner au podcast, cela vous permettra de récupérer les épisodes directement sur votre téléphone mobile, et les écouter dans vos déplacements


Producteur : Pipo et Lola : https://pipoetlola.com/

Share

Embed

You may also like

Description

À l’âge de 10 ans, et avec l’idée de suivre les traces de son papa, Mickaël s’initie à l’escalade avec la Maison des Jeunes et de la Culture de Saint-Gervais-les-Bains. Mais alors qu’il commence à se lasser, voilà que son paternel l’inscrit à un stage.  Au programme, des sessions d’escalade (organisées et animées par des guides) qui ne tentent pas vraiment Mickaël… Et pourtant, c’est lors de ces 4 jours que LA révélation eut lieu : c’est décidé, il grimpera toute sa vie !


Parce qu’il aime la montagne, le petit Mickaël devenu grand en fait son métier, il est ingénieur produit chez Simond (la marque d’alpinisme et d’escalade de Decathlon située à Chamonix). Et parce qu’il l’a dans la peau, le jeune homme de 27 ans se forme pour devenir guide de haute montagne.


C’est dans le cadre de cette formation que le passionné s’est frotté à un gros morceau (et c’est peu dire) : la Walker via la face nord des Grandes Jorasses ; un mur haut de 1 200 mètres et culminant à 4 200 mètres d’altitude, fort technique, et sur lequel on ne peut pas faire demi-tour. 


Du choix de la bonne fenêtre météo et du matériel (plus on en transporte, plus cela nous ralentit) ; en passant par la gestion de la fatigue et de l’hypoxie (diminution de la quantité d’oxygène disponible dans l’organisme) en raison de l’altitude ; sans oublier les potentielles chutes de pierres, la constante vigilance, la recherche d’itinéraires, et la descente à entamer une fois arrivé·e au sommet… Pour s’y coller, il faut être prêt·e à faire preuve de patience, d’humilité, et de franchise. Oui, parce qu’en montagne, on ne ment pas : ni à elle, ni aux autres, et surtout pas à soi-même. En montagne, on se révèle.


Si vous souhaitez me contacter pour échanger sur cette chaîne de podcast, pourquoi pas me dire ce que vous aimez, ou ce que vous aimez moins, des histoires ou des aventures à me partager, et bien, écrivez moi sur => podcast.decathlon@gmail.com



Et si, cette histoire vous a plu, n'hésitez pas à la partager à votre entourage et sur vos réseaux, et nous laisser un commentaire, une note étoiles sur Apple Podcast, Itunes.  On suivra ça avec attention ! 


Vous pouvez aussi vous abonner au podcast, cela vous permettra de récupérer les épisodes directement sur votre téléphone mobile, et les écouter dans vos déplacements


Producteur : Pipo et Lola : https://pipoetlola.com/

Description

À l’âge de 10 ans, et avec l’idée de suivre les traces de son papa, Mickaël s’initie à l’escalade avec la Maison des Jeunes et de la Culture de Saint-Gervais-les-Bains. Mais alors qu’il commence à se lasser, voilà que son paternel l’inscrit à un stage.  Au programme, des sessions d’escalade (organisées et animées par des guides) qui ne tentent pas vraiment Mickaël… Et pourtant, c’est lors de ces 4 jours que LA révélation eut lieu : c’est décidé, il grimpera toute sa vie !


Parce qu’il aime la montagne, le petit Mickaël devenu grand en fait son métier, il est ingénieur produit chez Simond (la marque d’alpinisme et d’escalade de Decathlon située à Chamonix). Et parce qu’il l’a dans la peau, le jeune homme de 27 ans se forme pour devenir guide de haute montagne.


C’est dans le cadre de cette formation que le passionné s’est frotté à un gros morceau (et c’est peu dire) : la Walker via la face nord des Grandes Jorasses ; un mur haut de 1 200 mètres et culminant à 4 200 mètres d’altitude, fort technique, et sur lequel on ne peut pas faire demi-tour. 


Du choix de la bonne fenêtre météo et du matériel (plus on en transporte, plus cela nous ralentit) ; en passant par la gestion de la fatigue et de l’hypoxie (diminution de la quantité d’oxygène disponible dans l’organisme) en raison de l’altitude ; sans oublier les potentielles chutes de pierres, la constante vigilance, la recherche d’itinéraires, et la descente à entamer une fois arrivé·e au sommet… Pour s’y coller, il faut être prêt·e à faire preuve de patience, d’humilité, et de franchise. Oui, parce qu’en montagne, on ne ment pas : ni à elle, ni aux autres, et surtout pas à soi-même. En montagne, on se révèle.


Si vous souhaitez me contacter pour échanger sur cette chaîne de podcast, pourquoi pas me dire ce que vous aimez, ou ce que vous aimez moins, des histoires ou des aventures à me partager, et bien, écrivez moi sur => podcast.decathlon@gmail.com



Et si, cette histoire vous a plu, n'hésitez pas à la partager à votre entourage et sur vos réseaux, et nous laisser un commentaire, une note étoiles sur Apple Podcast, Itunes.  On suivra ça avec attention ! 


Vous pouvez aussi vous abonner au podcast, cela vous permettra de récupérer les épisodes directement sur votre téléphone mobile, et les écouter dans vos déplacements


Producteur : Pipo et Lola : https://pipoetlola.com/

Share

Embed

You may also like