#8 Béatrice, comment cultiver l'amour quand la maladie d’Alzheimer s’immisce dans son couple cover
#8 Béatrice, comment cultiver l'amour quand la maladie d’Alzheimer s’immisce dans son couple cover
Plan Aidants le podcast des Aidants

#8 Béatrice, comment cultiver l'amour quand la maladie d’Alzheimer s’immisce dans son couple

#8 Béatrice, comment cultiver l'amour quand la maladie d’Alzheimer s’immisce dans son couple

21min |16/02/2021
Play
#8 Béatrice, comment cultiver l'amour quand la maladie d’Alzheimer s’immisce dans son couple cover
#8 Béatrice, comment cultiver l'amour quand la maladie d’Alzheimer s’immisce dans son couple cover
Plan Aidants le podcast des Aidants

#8 Béatrice, comment cultiver l'amour quand la maladie d’Alzheimer s’immisce dans son couple

#8 Béatrice, comment cultiver l'amour quand la maladie d’Alzheimer s’immisce dans son couple

21min |16/02/2021
Play

Description

Béatrice est une femme infatigable. Elle court, elle danse, elle vit sa vie à 100 à l’heure: elle sait ce qu’est l’instant présent !

Elle a accompagné son mari, souffrant de la maladie d’Alzheimer pendant 10 ans. Son mari a été diagnostiqué à 54 ans. La maladie a pris lentement de l’importance et c’est Madame Alzheimer qui s’est fait une place dans leur couple, avec pour prénom Solitude. 

J’aime l’incroyable énergie de Béatrice, son rire et le message d’espoir qu’elle porte.  

En tant qu’Aidante et épouse, elle a dû réinventer son couple chaque jour, ne pas baisser les bras et continuer d’avancer. 

Je partage avec Béatrice l’avis que la maladie d’Alzheimer, comme toutes les maladies neurodégénératives (ma maman souffrait de la maladie de Parkinson), est dramatique mais qu’on peut vivre des moments heureux avec la maladie. Cela demande bien sûr de l’adaptation et de la résilience, mais c’est possible !

Béatrice et Eric ont dissocié les éléments de leur vie : « la vie d’Eric, ma vie et notre vie » tout en conservant l’amour dans leur couple.

Béatrice m’a donné également des clés pour s’adapter à la maladie : cultiver l’humour dans toutes les situations, continuer d’avoir des projets, toujours tester avant d’adopter une solution et bien d’autres.

C’est important de demander de l’aide et c’est aussi une des raisons pour lesquelles nous avons parlé de l’association Baluchon qui est un mode de relayage de l’aidant, afin que l’aidant puisse laisser son proche en toute sérénité pendant 6 jours consécutifs, 24h/24 à un professionnel. 

Pour connaître le service en France : https://baluchonfrance.com/ 

Aujourd’hui Béatrice témoigne de sa vie d’Aidante face à Alzheimer, à la radio, à la télévision, lors de rencontres organisées par des associations. 

  

Elle en a fait un livre « Au fil de l’oubli », photographié par @Jessica Hilltout, dont les bénéfices sont reversés à l’association ASBL Baluchon Alzheimer. 

Je vous invite à suivre son compte Instagram @bea.papeians 

Je vous souhaite une très belle écoute ! 

Vous avez aimé cet épisode ? Mettez 5 étoiles ou commentez ! Contactez moi si vous le souhaitez sigrid.jaud@okote2.com 

Rejoignez la communauté Plan Aidants sur Facebook  https://www.facebook.com/plan.aidants.podcast/   

ou sur Instagram @podcast_plan_aidant

Montage : Les pieds dans le pod 

Description

Béatrice est une femme infatigable. Elle court, elle danse, elle vit sa vie à 100 à l’heure: elle sait ce qu’est l’instant présent !

Elle a accompagné son mari, souffrant de la maladie d’Alzheimer pendant 10 ans. Son mari a été diagnostiqué à 54 ans. La maladie a pris lentement de l’importance et c’est Madame Alzheimer qui s’est fait une place dans leur couple, avec pour prénom Solitude. 

J’aime l’incroyable énergie de Béatrice, son rire et le message d’espoir qu’elle porte.  

En tant qu’Aidante et épouse, elle a dû réinventer son couple chaque jour, ne pas baisser les bras et continuer d’avancer. 

Je partage avec Béatrice l’avis que la maladie d’Alzheimer, comme toutes les maladies neurodégénératives (ma maman souffrait de la maladie de Parkinson), est dramatique mais qu’on peut vivre des moments heureux avec la maladie. Cela demande bien sûr de l’adaptation et de la résilience, mais c’est possible !

Béatrice et Eric ont dissocié les éléments de leur vie : « la vie d’Eric, ma vie et notre vie » tout en conservant l’amour dans leur couple.

Béatrice m’a donné également des clés pour s’adapter à la maladie : cultiver l’humour dans toutes les situations, continuer d’avoir des projets, toujours tester avant d’adopter une solution et bien d’autres.

C’est important de demander de l’aide et c’est aussi une des raisons pour lesquelles nous avons parlé de l’association Baluchon qui est un mode de relayage de l’aidant, afin que l’aidant puisse laisser son proche en toute sérénité pendant 6 jours consécutifs, 24h/24 à un professionnel. 

Pour connaître le service en France : https://baluchonfrance.com/ 

Aujourd’hui Béatrice témoigne de sa vie d’Aidante face à Alzheimer, à la radio, à la télévision, lors de rencontres organisées par des associations. 

  

Elle en a fait un livre « Au fil de l’oubli », photographié par @Jessica Hilltout, dont les bénéfices sont reversés à l’association ASBL Baluchon Alzheimer. 

Je vous invite à suivre son compte Instagram @bea.papeians 

Je vous souhaite une très belle écoute ! 

Vous avez aimé cet épisode ? Mettez 5 étoiles ou commentez ! Contactez moi si vous le souhaitez sigrid.jaud@okote2.com 

Rejoignez la communauté Plan Aidants sur Facebook  https://www.facebook.com/plan.aidants.podcast/   

ou sur Instagram @podcast_plan_aidant

Montage : Les pieds dans le pod 

Share

Embed

You may also like

Description

Béatrice est une femme infatigable. Elle court, elle danse, elle vit sa vie à 100 à l’heure: elle sait ce qu’est l’instant présent !

Elle a accompagné son mari, souffrant de la maladie d’Alzheimer pendant 10 ans. Son mari a été diagnostiqué à 54 ans. La maladie a pris lentement de l’importance et c’est Madame Alzheimer qui s’est fait une place dans leur couple, avec pour prénom Solitude. 

J’aime l’incroyable énergie de Béatrice, son rire et le message d’espoir qu’elle porte.  

En tant qu’Aidante et épouse, elle a dû réinventer son couple chaque jour, ne pas baisser les bras et continuer d’avancer. 

Je partage avec Béatrice l’avis que la maladie d’Alzheimer, comme toutes les maladies neurodégénératives (ma maman souffrait de la maladie de Parkinson), est dramatique mais qu’on peut vivre des moments heureux avec la maladie. Cela demande bien sûr de l’adaptation et de la résilience, mais c’est possible !

Béatrice et Eric ont dissocié les éléments de leur vie : « la vie d’Eric, ma vie et notre vie » tout en conservant l’amour dans leur couple.

Béatrice m’a donné également des clés pour s’adapter à la maladie : cultiver l’humour dans toutes les situations, continuer d’avoir des projets, toujours tester avant d’adopter une solution et bien d’autres.

C’est important de demander de l’aide et c’est aussi une des raisons pour lesquelles nous avons parlé de l’association Baluchon qui est un mode de relayage de l’aidant, afin que l’aidant puisse laisser son proche en toute sérénité pendant 6 jours consécutifs, 24h/24 à un professionnel. 

Pour connaître le service en France : https://baluchonfrance.com/ 

Aujourd’hui Béatrice témoigne de sa vie d’Aidante face à Alzheimer, à la radio, à la télévision, lors de rencontres organisées par des associations. 

  

Elle en a fait un livre « Au fil de l’oubli », photographié par @Jessica Hilltout, dont les bénéfices sont reversés à l’association ASBL Baluchon Alzheimer. 

Je vous invite à suivre son compte Instagram @bea.papeians 

Je vous souhaite une très belle écoute ! 

Vous avez aimé cet épisode ? Mettez 5 étoiles ou commentez ! Contactez moi si vous le souhaitez sigrid.jaud@okote2.com 

Rejoignez la communauté Plan Aidants sur Facebook  https://www.facebook.com/plan.aidants.podcast/   

ou sur Instagram @podcast_plan_aidant

Montage : Les pieds dans le pod 

Description

Béatrice est une femme infatigable. Elle court, elle danse, elle vit sa vie à 100 à l’heure: elle sait ce qu’est l’instant présent !

Elle a accompagné son mari, souffrant de la maladie d’Alzheimer pendant 10 ans. Son mari a été diagnostiqué à 54 ans. La maladie a pris lentement de l’importance et c’est Madame Alzheimer qui s’est fait une place dans leur couple, avec pour prénom Solitude. 

J’aime l’incroyable énergie de Béatrice, son rire et le message d’espoir qu’elle porte.  

En tant qu’Aidante et épouse, elle a dû réinventer son couple chaque jour, ne pas baisser les bras et continuer d’avancer. 

Je partage avec Béatrice l’avis que la maladie d’Alzheimer, comme toutes les maladies neurodégénératives (ma maman souffrait de la maladie de Parkinson), est dramatique mais qu’on peut vivre des moments heureux avec la maladie. Cela demande bien sûr de l’adaptation et de la résilience, mais c’est possible !

Béatrice et Eric ont dissocié les éléments de leur vie : « la vie d’Eric, ma vie et notre vie » tout en conservant l’amour dans leur couple.

Béatrice m’a donné également des clés pour s’adapter à la maladie : cultiver l’humour dans toutes les situations, continuer d’avoir des projets, toujours tester avant d’adopter une solution et bien d’autres.

C’est important de demander de l’aide et c’est aussi une des raisons pour lesquelles nous avons parlé de l’association Baluchon qui est un mode de relayage de l’aidant, afin que l’aidant puisse laisser son proche en toute sérénité pendant 6 jours consécutifs, 24h/24 à un professionnel. 

Pour connaître le service en France : https://baluchonfrance.com/ 

Aujourd’hui Béatrice témoigne de sa vie d’Aidante face à Alzheimer, à la radio, à la télévision, lors de rencontres organisées par des associations. 

  

Elle en a fait un livre « Au fil de l’oubli », photographié par @Jessica Hilltout, dont les bénéfices sont reversés à l’association ASBL Baluchon Alzheimer. 

Je vous invite à suivre son compte Instagram @bea.papeians 

Je vous souhaite une très belle écoute ! 

Vous avez aimé cet épisode ? Mettez 5 étoiles ou commentez ! Contactez moi si vous le souhaitez sigrid.jaud@okote2.com 

Rejoignez la communauté Plan Aidants sur Facebook  https://www.facebook.com/plan.aidants.podcast/   

ou sur Instagram @podcast_plan_aidant

Montage : Les pieds dans le pod 

Share

Embed

You may also like