Shot de philo #10 : la vérité cover
Shot de philo #10 : la vérité cover
Shots de Philo

Shot de philo #10 : la vérité

Shot de philo #10 : la vérité

04min |08/06/2021|

92375

Play
Shot de philo #10 : la vérité cover
Shot de philo #10 : la vérité cover
Shots de Philo

Shot de philo #10 : la vérité

Shot de philo #10 : la vérité

04min |08/06/2021|

92375

Play

Description

Bienvenue dans notre dixième shot de philo. En moins de 5 minutes, nous allons te donner les clés d'une notion-clé du programme : la vérité. Comment atteindre la vérité ? Est-elle seulement atteignable ? Quel est le rôle du doute dans la recherche de la vérité ?

→ Si nous pouvons considérer que la vérité est ce qui est observable...

Locke : image de la "tabula rasa" => il faut se fier à ses sens pour trouver la vérité

→ ...cependant, puisque les sens sont limités, on peut essayer de trouver la vérité dans le monde des idées...

Platon : l'allégorie de la caverne => la vérité se trouve dans le monde des idées par opposition au monde sensible

→ ...dès lors, face aux difficultés d'atteindre la vérité on peut douter de l'existence même de la vérité.

Socrate : "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien"

Pyrrhus : école sceptique => l'homme est incapable d'atteindre la vérité


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bonjour à tous et bienvenue dans le Shot de Philo, le podcast proposé par Science Piste et animé par moi-même, Stéphania, et mon camarade Alexandre.

  • Speaker #1

    Salut à tous !

  • Speaker #0

    On est là pour vous faire réviser le bac de philo en traitant une des notions de programme en 5 minutes chrono. C'est parti !

  • Speaker #1

    Aujourd'hui, nous allons aborder le thème de la vérité.

  • Speaker #0

    Thème particulièrement intéressant en ce moment au vu de l'enjeu politique autour de ce que l'on appelle les fake news, les fausses informations qui circulent notamment sur les réseaux sociaux. On se rappelle que Donald Trump a été banni de Facebook et de Twitter pour cette raison.

  • Speaker #1

    L'homme est donc quotidiennement confronté à des vérités trompeuses, ce qui nous rappelle l'importance des critères de vérité, qui sont les manières de vérifier la véracité des choses. La recherche de la vérité, donc du vrai, intéresse les philosophes depuis Socrate, tout comme les fact-checkers qui vérifient les propos tenus à la télévision aujourd'hui. La vérité est ainsi une notion très englobante dans le programme, qui vous faudra souvent traiter en complément d'une autre notion, comme le langage ou la science. Ainsi, comme souvent au bac, on va vous demander d'explorer les différentes définitions de la vérité. Il vous faudra réfléchir aux moyens pour accéder à la vérité, mais aussi quelle valeur accorder à la vérité, si elle est un objectif vers lequel il faut se diriger, si elle est utile ou si au contraire elle est superflue. Ainsi, nous allons nous demander comment atteindre la vérité, est-elle seulement atteignable, quel est le rôle du doute dans la recherche de la vérité.

  • Speaker #0

    Certains philosophes considèrent que la vérité, c'est ce qui se trouve devant nous. C'est l'école empiriste, représentée notamment par John Locke. Ils disent que c'est par l'expérience sensible, et donc par nos cinq sens, que l'on se rapproche du savoir. Pour eux, très concrètement, la vérité, c'est ce que l'on peut constater par nous-mêmes.

  • Speaker #1

    En gros, c'est comme Saint Thomas dans la Bible. Je ne crois que ce que je vois.

  • Speaker #0

    C'est ça. John Locke a théorisé la tabula rasa. Il insiste vraiment sur le fait qu'aucune connaissance, aucune vérité n'est innée. Nous n'avons donc aucune connaissance à la naissance. On se forme uniquement via l'expérience. Par exemple, lorsque je viens au monde, je ne sais pas que le feu brûle. Et même si on peut me le dire 600 fois, c'est véritablement lorsque je vais pour la première fois mettre ma main dans le feu que je vais me dire il est vrai, le feu me brûle

  • Speaker #1

    Mais pourtant, comme nous l'avons vu avec le je pense donc je suis de Descartes, nos sens peuvent nous tromper. Parfois, nous pouvons être en train de rêver, et pourtant notre rêve nous paraît extrêmement réel, vrai. Et donc grâce aux doutes méthodiques, il arrive à établir la pensée en vérité indubitable. Et donc les idées et les concepts n'ont-ils pas aussi leur rôle à jouer dans la recherche de la vérité ?

  • Speaker #0

    Platon est de cet avis. Dans le mythe de la caverne, concept central pour cette notion, il fait la différence entre le monde sensible et le monde des idées. Pour lui, les humains sont enfermés dans une caverne. Il contemple sur les murs de cette caverne des images qui représentent des objets. Dans son récit, un homme un jour s'échappe de la caverne vers le monde extérieur. Ils se rendent alors compte que les images sur le mur qu'il a observées toute sa vie ne sont qu'une projection et non pas la réalité. Il a alors le devoir de raconter aux autres ce qu'est le monde extérieur. En fait, le mythe est une métaphore de la vie. La caverne représente le monde réel et tout ce qu'on peut observer avec nos sens, ce que Platon appelle donc le monde sensible, le monde des objets. L'homme qui s'échappe représente le philosophe, qui quitte le monde sensible pour aller dans le monde des idées. La vérité se trouve dans ce monde, c'est en philosophant que l'on peut l'atteindre. L'école de pensée de Platon se nomme l'idéalisme puisqu'il met en avant l'importance des idées plutôt que des choses sensibles dans la recherche de la vérité.

  • Speaker #1

    Cependant, Descartes, à travers sa méthode du doute méthodique, terme vraiment important, nous montre bien que pour atteindre la vérité, ou du moins essayer de l'atteindre, le doute est un bon premier pas.

  • Speaker #0

    C'est justement ce qu'avance l'école du scepticisme, avec la célèbre citation de Socrate qui dit Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien En effet, cette tradition, démarrée par Pyrrhus, déclare humblement que l'homme est incapable d'atteindre la vérité. Pour faire simple, les sceptiques doutent de tout. Leur but ? Atteindre l'atharaxie, la tranquillité de l'âme.

  • Speaker #1

    Donc pour résumer, si nous pouvons considérer que la vérité est ce qui est observable,

  • Speaker #0

    ça c'est l'école empiriste dont fait partie John Locke.

  • Speaker #1

    Cependant, nos sens peuvent nous tromper, il faut donc puiser dans le monde des idées pour trouver la vérité.

  • Speaker #0

    Ça c'est Platon.

  • Speaker #1

    Et dès lors, nous pouvons aussi douter sur l'existence de la vérité en elle-même et considérer qu'elle n'est jamais vraiment atteignable.

  • Speaker #0

    Ça, ce sont les sceptiques.

  • Speaker #1

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. N'hésitez pas à partager ce podcast avec vos amis qui sont en train de réviser. N'oubliez pas de faire un tour sur notre Instagram, pour enregistrer la mini-fiche de synthèse associée à ce podcast. Et à vous abonner !

Description

Bienvenue dans notre dixième shot de philo. En moins de 5 minutes, nous allons te donner les clés d'une notion-clé du programme : la vérité. Comment atteindre la vérité ? Est-elle seulement atteignable ? Quel est le rôle du doute dans la recherche de la vérité ?

→ Si nous pouvons considérer que la vérité est ce qui est observable...

Locke : image de la "tabula rasa" => il faut se fier à ses sens pour trouver la vérité

→ ...cependant, puisque les sens sont limités, on peut essayer de trouver la vérité dans le monde des idées...

Platon : l'allégorie de la caverne => la vérité se trouve dans le monde des idées par opposition au monde sensible

→ ...dès lors, face aux difficultés d'atteindre la vérité on peut douter de l'existence même de la vérité.

Socrate : "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien"

Pyrrhus : école sceptique => l'homme est incapable d'atteindre la vérité


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bonjour à tous et bienvenue dans le Shot de Philo, le podcast proposé par Science Piste et animé par moi-même, Stéphania, et mon camarade Alexandre.

  • Speaker #1

    Salut à tous !

  • Speaker #0

    On est là pour vous faire réviser le bac de philo en traitant une des notions de programme en 5 minutes chrono. C'est parti !

  • Speaker #1

    Aujourd'hui, nous allons aborder le thème de la vérité.

  • Speaker #0

    Thème particulièrement intéressant en ce moment au vu de l'enjeu politique autour de ce que l'on appelle les fake news, les fausses informations qui circulent notamment sur les réseaux sociaux. On se rappelle que Donald Trump a été banni de Facebook et de Twitter pour cette raison.

  • Speaker #1

    L'homme est donc quotidiennement confronté à des vérités trompeuses, ce qui nous rappelle l'importance des critères de vérité, qui sont les manières de vérifier la véracité des choses. La recherche de la vérité, donc du vrai, intéresse les philosophes depuis Socrate, tout comme les fact-checkers qui vérifient les propos tenus à la télévision aujourd'hui. La vérité est ainsi une notion très englobante dans le programme, qui vous faudra souvent traiter en complément d'une autre notion, comme le langage ou la science. Ainsi, comme souvent au bac, on va vous demander d'explorer les différentes définitions de la vérité. Il vous faudra réfléchir aux moyens pour accéder à la vérité, mais aussi quelle valeur accorder à la vérité, si elle est un objectif vers lequel il faut se diriger, si elle est utile ou si au contraire elle est superflue. Ainsi, nous allons nous demander comment atteindre la vérité, est-elle seulement atteignable, quel est le rôle du doute dans la recherche de la vérité.

  • Speaker #0

    Certains philosophes considèrent que la vérité, c'est ce qui se trouve devant nous. C'est l'école empiriste, représentée notamment par John Locke. Ils disent que c'est par l'expérience sensible, et donc par nos cinq sens, que l'on se rapproche du savoir. Pour eux, très concrètement, la vérité, c'est ce que l'on peut constater par nous-mêmes.

  • Speaker #1

    En gros, c'est comme Saint Thomas dans la Bible. Je ne crois que ce que je vois.

  • Speaker #0

    C'est ça. John Locke a théorisé la tabula rasa. Il insiste vraiment sur le fait qu'aucune connaissance, aucune vérité n'est innée. Nous n'avons donc aucune connaissance à la naissance. On se forme uniquement via l'expérience. Par exemple, lorsque je viens au monde, je ne sais pas que le feu brûle. Et même si on peut me le dire 600 fois, c'est véritablement lorsque je vais pour la première fois mettre ma main dans le feu que je vais me dire il est vrai, le feu me brûle

  • Speaker #1

    Mais pourtant, comme nous l'avons vu avec le je pense donc je suis de Descartes, nos sens peuvent nous tromper. Parfois, nous pouvons être en train de rêver, et pourtant notre rêve nous paraît extrêmement réel, vrai. Et donc grâce aux doutes méthodiques, il arrive à établir la pensée en vérité indubitable. Et donc les idées et les concepts n'ont-ils pas aussi leur rôle à jouer dans la recherche de la vérité ?

  • Speaker #0

    Platon est de cet avis. Dans le mythe de la caverne, concept central pour cette notion, il fait la différence entre le monde sensible et le monde des idées. Pour lui, les humains sont enfermés dans une caverne. Il contemple sur les murs de cette caverne des images qui représentent des objets. Dans son récit, un homme un jour s'échappe de la caverne vers le monde extérieur. Ils se rendent alors compte que les images sur le mur qu'il a observées toute sa vie ne sont qu'une projection et non pas la réalité. Il a alors le devoir de raconter aux autres ce qu'est le monde extérieur. En fait, le mythe est une métaphore de la vie. La caverne représente le monde réel et tout ce qu'on peut observer avec nos sens, ce que Platon appelle donc le monde sensible, le monde des objets. L'homme qui s'échappe représente le philosophe, qui quitte le monde sensible pour aller dans le monde des idées. La vérité se trouve dans ce monde, c'est en philosophant que l'on peut l'atteindre. L'école de pensée de Platon se nomme l'idéalisme puisqu'il met en avant l'importance des idées plutôt que des choses sensibles dans la recherche de la vérité.

  • Speaker #1

    Cependant, Descartes, à travers sa méthode du doute méthodique, terme vraiment important, nous montre bien que pour atteindre la vérité, ou du moins essayer de l'atteindre, le doute est un bon premier pas.

  • Speaker #0

    C'est justement ce qu'avance l'école du scepticisme, avec la célèbre citation de Socrate qui dit Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien En effet, cette tradition, démarrée par Pyrrhus, déclare humblement que l'homme est incapable d'atteindre la vérité. Pour faire simple, les sceptiques doutent de tout. Leur but ? Atteindre l'atharaxie, la tranquillité de l'âme.

  • Speaker #1

    Donc pour résumer, si nous pouvons considérer que la vérité est ce qui est observable,

  • Speaker #0

    ça c'est l'école empiriste dont fait partie John Locke.

  • Speaker #1

    Cependant, nos sens peuvent nous tromper, il faut donc puiser dans le monde des idées pour trouver la vérité.

  • Speaker #0

    Ça c'est Platon.

  • Speaker #1

    Et dès lors, nous pouvons aussi douter sur l'existence de la vérité en elle-même et considérer qu'elle n'est jamais vraiment atteignable.

  • Speaker #0

    Ça, ce sont les sceptiques.

  • Speaker #1

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. N'hésitez pas à partager ce podcast avec vos amis qui sont en train de réviser. N'oubliez pas de faire un tour sur notre Instagram, pour enregistrer la mini-fiche de synthèse associée à ce podcast. Et à vous abonner !

Share

Embed

You may also like

Description

Bienvenue dans notre dixième shot de philo. En moins de 5 minutes, nous allons te donner les clés d'une notion-clé du programme : la vérité. Comment atteindre la vérité ? Est-elle seulement atteignable ? Quel est le rôle du doute dans la recherche de la vérité ?

→ Si nous pouvons considérer que la vérité est ce qui est observable...

Locke : image de la "tabula rasa" => il faut se fier à ses sens pour trouver la vérité

→ ...cependant, puisque les sens sont limités, on peut essayer de trouver la vérité dans le monde des idées...

Platon : l'allégorie de la caverne => la vérité se trouve dans le monde des idées par opposition au monde sensible

→ ...dès lors, face aux difficultés d'atteindre la vérité on peut douter de l'existence même de la vérité.

Socrate : "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien"

Pyrrhus : école sceptique => l'homme est incapable d'atteindre la vérité


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bonjour à tous et bienvenue dans le Shot de Philo, le podcast proposé par Science Piste et animé par moi-même, Stéphania, et mon camarade Alexandre.

  • Speaker #1

    Salut à tous !

  • Speaker #0

    On est là pour vous faire réviser le bac de philo en traitant une des notions de programme en 5 minutes chrono. C'est parti !

  • Speaker #1

    Aujourd'hui, nous allons aborder le thème de la vérité.

  • Speaker #0

    Thème particulièrement intéressant en ce moment au vu de l'enjeu politique autour de ce que l'on appelle les fake news, les fausses informations qui circulent notamment sur les réseaux sociaux. On se rappelle que Donald Trump a été banni de Facebook et de Twitter pour cette raison.

  • Speaker #1

    L'homme est donc quotidiennement confronté à des vérités trompeuses, ce qui nous rappelle l'importance des critères de vérité, qui sont les manières de vérifier la véracité des choses. La recherche de la vérité, donc du vrai, intéresse les philosophes depuis Socrate, tout comme les fact-checkers qui vérifient les propos tenus à la télévision aujourd'hui. La vérité est ainsi une notion très englobante dans le programme, qui vous faudra souvent traiter en complément d'une autre notion, comme le langage ou la science. Ainsi, comme souvent au bac, on va vous demander d'explorer les différentes définitions de la vérité. Il vous faudra réfléchir aux moyens pour accéder à la vérité, mais aussi quelle valeur accorder à la vérité, si elle est un objectif vers lequel il faut se diriger, si elle est utile ou si au contraire elle est superflue. Ainsi, nous allons nous demander comment atteindre la vérité, est-elle seulement atteignable, quel est le rôle du doute dans la recherche de la vérité.

  • Speaker #0

    Certains philosophes considèrent que la vérité, c'est ce qui se trouve devant nous. C'est l'école empiriste, représentée notamment par John Locke. Ils disent que c'est par l'expérience sensible, et donc par nos cinq sens, que l'on se rapproche du savoir. Pour eux, très concrètement, la vérité, c'est ce que l'on peut constater par nous-mêmes.

  • Speaker #1

    En gros, c'est comme Saint Thomas dans la Bible. Je ne crois que ce que je vois.

  • Speaker #0

    C'est ça. John Locke a théorisé la tabula rasa. Il insiste vraiment sur le fait qu'aucune connaissance, aucune vérité n'est innée. Nous n'avons donc aucune connaissance à la naissance. On se forme uniquement via l'expérience. Par exemple, lorsque je viens au monde, je ne sais pas que le feu brûle. Et même si on peut me le dire 600 fois, c'est véritablement lorsque je vais pour la première fois mettre ma main dans le feu que je vais me dire il est vrai, le feu me brûle

  • Speaker #1

    Mais pourtant, comme nous l'avons vu avec le je pense donc je suis de Descartes, nos sens peuvent nous tromper. Parfois, nous pouvons être en train de rêver, et pourtant notre rêve nous paraît extrêmement réel, vrai. Et donc grâce aux doutes méthodiques, il arrive à établir la pensée en vérité indubitable. Et donc les idées et les concepts n'ont-ils pas aussi leur rôle à jouer dans la recherche de la vérité ?

  • Speaker #0

    Platon est de cet avis. Dans le mythe de la caverne, concept central pour cette notion, il fait la différence entre le monde sensible et le monde des idées. Pour lui, les humains sont enfermés dans une caverne. Il contemple sur les murs de cette caverne des images qui représentent des objets. Dans son récit, un homme un jour s'échappe de la caverne vers le monde extérieur. Ils se rendent alors compte que les images sur le mur qu'il a observées toute sa vie ne sont qu'une projection et non pas la réalité. Il a alors le devoir de raconter aux autres ce qu'est le monde extérieur. En fait, le mythe est une métaphore de la vie. La caverne représente le monde réel et tout ce qu'on peut observer avec nos sens, ce que Platon appelle donc le monde sensible, le monde des objets. L'homme qui s'échappe représente le philosophe, qui quitte le monde sensible pour aller dans le monde des idées. La vérité se trouve dans ce monde, c'est en philosophant que l'on peut l'atteindre. L'école de pensée de Platon se nomme l'idéalisme puisqu'il met en avant l'importance des idées plutôt que des choses sensibles dans la recherche de la vérité.

  • Speaker #1

    Cependant, Descartes, à travers sa méthode du doute méthodique, terme vraiment important, nous montre bien que pour atteindre la vérité, ou du moins essayer de l'atteindre, le doute est un bon premier pas.

  • Speaker #0

    C'est justement ce qu'avance l'école du scepticisme, avec la célèbre citation de Socrate qui dit Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien En effet, cette tradition, démarrée par Pyrrhus, déclare humblement que l'homme est incapable d'atteindre la vérité. Pour faire simple, les sceptiques doutent de tout. Leur but ? Atteindre l'atharaxie, la tranquillité de l'âme.

  • Speaker #1

    Donc pour résumer, si nous pouvons considérer que la vérité est ce qui est observable,

  • Speaker #0

    ça c'est l'école empiriste dont fait partie John Locke.

  • Speaker #1

    Cependant, nos sens peuvent nous tromper, il faut donc puiser dans le monde des idées pour trouver la vérité.

  • Speaker #0

    Ça c'est Platon.

  • Speaker #1

    Et dès lors, nous pouvons aussi douter sur l'existence de la vérité en elle-même et considérer qu'elle n'est jamais vraiment atteignable.

  • Speaker #0

    Ça, ce sont les sceptiques.

  • Speaker #1

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. N'hésitez pas à partager ce podcast avec vos amis qui sont en train de réviser. N'oubliez pas de faire un tour sur notre Instagram, pour enregistrer la mini-fiche de synthèse associée à ce podcast. Et à vous abonner !

Description

Bienvenue dans notre dixième shot de philo. En moins de 5 minutes, nous allons te donner les clés d'une notion-clé du programme : la vérité. Comment atteindre la vérité ? Est-elle seulement atteignable ? Quel est le rôle du doute dans la recherche de la vérité ?

→ Si nous pouvons considérer que la vérité est ce qui est observable...

Locke : image de la "tabula rasa" => il faut se fier à ses sens pour trouver la vérité

→ ...cependant, puisque les sens sont limités, on peut essayer de trouver la vérité dans le monde des idées...

Platon : l'allégorie de la caverne => la vérité se trouve dans le monde des idées par opposition au monde sensible

→ ...dès lors, face aux difficultés d'atteindre la vérité on peut douter de l'existence même de la vérité.

Socrate : "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien"

Pyrrhus : école sceptique => l'homme est incapable d'atteindre la vérité


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Transcription

  • Speaker #0

    Bonjour à tous et bienvenue dans le Shot de Philo, le podcast proposé par Science Piste et animé par moi-même, Stéphania, et mon camarade Alexandre.

  • Speaker #1

    Salut à tous !

  • Speaker #0

    On est là pour vous faire réviser le bac de philo en traitant une des notions de programme en 5 minutes chrono. C'est parti !

  • Speaker #1

    Aujourd'hui, nous allons aborder le thème de la vérité.

  • Speaker #0

    Thème particulièrement intéressant en ce moment au vu de l'enjeu politique autour de ce que l'on appelle les fake news, les fausses informations qui circulent notamment sur les réseaux sociaux. On se rappelle que Donald Trump a été banni de Facebook et de Twitter pour cette raison.

  • Speaker #1

    L'homme est donc quotidiennement confronté à des vérités trompeuses, ce qui nous rappelle l'importance des critères de vérité, qui sont les manières de vérifier la véracité des choses. La recherche de la vérité, donc du vrai, intéresse les philosophes depuis Socrate, tout comme les fact-checkers qui vérifient les propos tenus à la télévision aujourd'hui. La vérité est ainsi une notion très englobante dans le programme, qui vous faudra souvent traiter en complément d'une autre notion, comme le langage ou la science. Ainsi, comme souvent au bac, on va vous demander d'explorer les différentes définitions de la vérité. Il vous faudra réfléchir aux moyens pour accéder à la vérité, mais aussi quelle valeur accorder à la vérité, si elle est un objectif vers lequel il faut se diriger, si elle est utile ou si au contraire elle est superflue. Ainsi, nous allons nous demander comment atteindre la vérité, est-elle seulement atteignable, quel est le rôle du doute dans la recherche de la vérité.

  • Speaker #0

    Certains philosophes considèrent que la vérité, c'est ce qui se trouve devant nous. C'est l'école empiriste, représentée notamment par John Locke. Ils disent que c'est par l'expérience sensible, et donc par nos cinq sens, que l'on se rapproche du savoir. Pour eux, très concrètement, la vérité, c'est ce que l'on peut constater par nous-mêmes.

  • Speaker #1

    En gros, c'est comme Saint Thomas dans la Bible. Je ne crois que ce que je vois.

  • Speaker #0

    C'est ça. John Locke a théorisé la tabula rasa. Il insiste vraiment sur le fait qu'aucune connaissance, aucune vérité n'est innée. Nous n'avons donc aucune connaissance à la naissance. On se forme uniquement via l'expérience. Par exemple, lorsque je viens au monde, je ne sais pas que le feu brûle. Et même si on peut me le dire 600 fois, c'est véritablement lorsque je vais pour la première fois mettre ma main dans le feu que je vais me dire il est vrai, le feu me brûle

  • Speaker #1

    Mais pourtant, comme nous l'avons vu avec le je pense donc je suis de Descartes, nos sens peuvent nous tromper. Parfois, nous pouvons être en train de rêver, et pourtant notre rêve nous paraît extrêmement réel, vrai. Et donc grâce aux doutes méthodiques, il arrive à établir la pensée en vérité indubitable. Et donc les idées et les concepts n'ont-ils pas aussi leur rôle à jouer dans la recherche de la vérité ?

  • Speaker #0

    Platon est de cet avis. Dans le mythe de la caverne, concept central pour cette notion, il fait la différence entre le monde sensible et le monde des idées. Pour lui, les humains sont enfermés dans une caverne. Il contemple sur les murs de cette caverne des images qui représentent des objets. Dans son récit, un homme un jour s'échappe de la caverne vers le monde extérieur. Ils se rendent alors compte que les images sur le mur qu'il a observées toute sa vie ne sont qu'une projection et non pas la réalité. Il a alors le devoir de raconter aux autres ce qu'est le monde extérieur. En fait, le mythe est une métaphore de la vie. La caverne représente le monde réel et tout ce qu'on peut observer avec nos sens, ce que Platon appelle donc le monde sensible, le monde des objets. L'homme qui s'échappe représente le philosophe, qui quitte le monde sensible pour aller dans le monde des idées. La vérité se trouve dans ce monde, c'est en philosophant que l'on peut l'atteindre. L'école de pensée de Platon se nomme l'idéalisme puisqu'il met en avant l'importance des idées plutôt que des choses sensibles dans la recherche de la vérité.

  • Speaker #1

    Cependant, Descartes, à travers sa méthode du doute méthodique, terme vraiment important, nous montre bien que pour atteindre la vérité, ou du moins essayer de l'atteindre, le doute est un bon premier pas.

  • Speaker #0

    C'est justement ce qu'avance l'école du scepticisme, avec la célèbre citation de Socrate qui dit Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien En effet, cette tradition, démarrée par Pyrrhus, déclare humblement que l'homme est incapable d'atteindre la vérité. Pour faire simple, les sceptiques doutent de tout. Leur but ? Atteindre l'atharaxie, la tranquillité de l'âme.

  • Speaker #1

    Donc pour résumer, si nous pouvons considérer que la vérité est ce qui est observable,

  • Speaker #0

    ça c'est l'école empiriste dont fait partie John Locke.

  • Speaker #1

    Cependant, nos sens peuvent nous tromper, il faut donc puiser dans le monde des idées pour trouver la vérité.

  • Speaker #0

    Ça c'est Platon.

  • Speaker #1

    Et dès lors, nous pouvons aussi douter sur l'existence de la vérité en elle-même et considérer qu'elle n'est jamais vraiment atteignable.

  • Speaker #0

    Ça, ce sont les sceptiques.

  • Speaker #1

    Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. N'hésitez pas à partager ce podcast avec vos amis qui sont en train de réviser. N'oubliez pas de faire un tour sur notre Instagram, pour enregistrer la mini-fiche de synthèse associée à ce podcast. Et à vous abonner !

Share

Embed

You may also like