Jean-Luc Gadreau : "Jésus était un bon vivant" cover
Jean-Luc Gadreau : "Jésus était un bon vivant" cover
Place des religions

Jean-Luc Gadreau : "Jésus était un bon vivant"

Jean-Luc Gadreau : "Jésus était un bon vivant"

20min |26/10/2021
Play
Jean-Luc Gadreau : "Jésus était un bon vivant" cover
Jean-Luc Gadreau : "Jésus était un bon vivant" cover
Place des religions

Jean-Luc Gadreau : "Jésus était un bon vivant"

Jean-Luc Gadreau : "Jésus était un bon vivant"

20min |26/10/2021
Play

Description

Pasteur baptiste, Jean-Luc Gadreau est aussi pizzaiolo dans le cadre d’un projet solidaire lancé avec l’Église évangélique libre de Poitiers (Vienne). Sans verser dans le prosélytisme, ces ventes sont parfois l’occasion, pour lui, de parler de sa foi avec les clients intrigués. 


► Saison 4, épisode 5 – Résumé :  


Lunettes rondes vissées sur le nez, baskets blanches et oreille percée, Jean-Luc Gadreau a l’authentique dégaine d’un artiste. Mais le musicien et homme de radio ne se limite pas à cela : pasteur baptiste, il revêt aussi, plusieurs fois par mois, le tablier pour cuisiner des pizzas, derrière les fourneaux d’un camion itinérant sillonnant Poitiers (Vienne) et ses environs. 


Monté en lien avec l’Église Evangélique Libre de la ville, ce projet, dont l’idée est née avec trois autres paroissiens dans le sillage au printemps 2020 du premier confinement, reverse les bénéfices de ses ventes à des associations non-confessionnelles, comme le Téléthon ou encore Les Restos du cœur. 


Souhaitant par-dessus tout allier solidarité, convivialité et qualité, les trois hommes ont suivi, pendant une semaine, une formation diplômante de pizzaiolos en France. 


« Le moment suprême, c’est quand on ouvre le four, qu’on attrape sa pizza et qu’elle sent bon, qu’elle est belle et croustillante, et qu’on la met enfin dans la boîte pour le client. Ça, c’est le moment de grâce », raconte-t-il, au micro de ce quatrième épisode du podcast Autour de la table. 


En montant des actions deux à trois fois par mois avec l’association Proches Ensemble, « nous voulions pouvoir rejoindre ceux qui sont dans le besoin. Et puis il y a la nourriture spirituelle, et la nourriture physique, au cœur de tout cela… »


À ses yeux, beaucoup d’aspects dans la cuisine le ramènent justement à sa foi  : « Jésus, d’ailleurs, était un bon vivant, il profitait de la table... Je l’imagine très bien à côté de moi, en train de faire des pizzas », sourit-il, avant de préciser : « et quelque part, il est en moi dans ces moments-là, je le crois très profondément... ». 


Sans chercher à verser dans le prosélytisme, la démarche est aussi parfois pour lui l’occasion de parler de sa confession, avec des clients intrigués par la genèse de cet atypique projet. 


► Parmi les autres personnalités invitées : Thierry Marx, chef doublement étoilé adepte du bouddhisme ; Florence Kahn, propriétaire d’une boutique de spécialités yiddish ; Djamel Bouhadda, chef du restaurant gastronomique halal Le Médaillon ; Stéphane Esclef, recteur de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre et ancien cuisinier dans des palaces parisiens ; Sabine Gosselin, restauratrice sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Emmanuel Renaut, chef trois étoiles fin connaisseur de la liqueur des chartreux ; Fatéma Hal, fondatrice du célèbre restaurant de spécialités marocaines Le Mansouria…  


► Chaque mercredi, écoutez un nouvel épisode de "Place des religions" sur le site et l’appli La Croix et sur toutes les plateformes de podcast. 


► Retrouvez également tous les épisodes des saisons précédentes : 


Saison 1 : Ainsi soient-elles 

Saison 2 : Paroles de politiques 

Saison 3 : Le choix du risque

► Vous avez une question ou une remarque ? Écrivez-nous à cette adresse : placedesreligions@bayard-presse.com 


CRÉDITS : 

Rédaction en chef : Jérôme Chapuis et Fabienne Lemahieu. Responsable éditorial : Clémence Maret. Journaliste au service Religion : Malo Tresca. Chargée de production : Célestine Albert-Steward. Réalisation : Clémence Maret. Mixage : Gabriel Fadavi. Responsable marketing : Laurence Szabason. Visuel et identité graphique : Kimi Kimoki et Mathieu Ughetti. Création musicale : Arnaud Forest. 


Place des religions est un podcast original de LA CROIX – Octobre 2021   

Description

Pasteur baptiste, Jean-Luc Gadreau est aussi pizzaiolo dans le cadre d’un projet solidaire lancé avec l’Église évangélique libre de Poitiers (Vienne). Sans verser dans le prosélytisme, ces ventes sont parfois l’occasion, pour lui, de parler de sa foi avec les clients intrigués. 


► Saison 4, épisode 5 – Résumé :  


Lunettes rondes vissées sur le nez, baskets blanches et oreille percée, Jean-Luc Gadreau a l’authentique dégaine d’un artiste. Mais le musicien et homme de radio ne se limite pas à cela : pasteur baptiste, il revêt aussi, plusieurs fois par mois, le tablier pour cuisiner des pizzas, derrière les fourneaux d’un camion itinérant sillonnant Poitiers (Vienne) et ses environs. 


Monté en lien avec l’Église Evangélique Libre de la ville, ce projet, dont l’idée est née avec trois autres paroissiens dans le sillage au printemps 2020 du premier confinement, reverse les bénéfices de ses ventes à des associations non-confessionnelles, comme le Téléthon ou encore Les Restos du cœur. 


Souhaitant par-dessus tout allier solidarité, convivialité et qualité, les trois hommes ont suivi, pendant une semaine, une formation diplômante de pizzaiolos en France. 


« Le moment suprême, c’est quand on ouvre le four, qu’on attrape sa pizza et qu’elle sent bon, qu’elle est belle et croustillante, et qu’on la met enfin dans la boîte pour le client. Ça, c’est le moment de grâce », raconte-t-il, au micro de ce quatrième épisode du podcast Autour de la table. 


En montant des actions deux à trois fois par mois avec l’association Proches Ensemble, « nous voulions pouvoir rejoindre ceux qui sont dans le besoin. Et puis il y a la nourriture spirituelle, et la nourriture physique, au cœur de tout cela… »


À ses yeux, beaucoup d’aspects dans la cuisine le ramènent justement à sa foi  : « Jésus, d’ailleurs, était un bon vivant, il profitait de la table... Je l’imagine très bien à côté de moi, en train de faire des pizzas », sourit-il, avant de préciser : « et quelque part, il est en moi dans ces moments-là, je le crois très profondément... ». 


Sans chercher à verser dans le prosélytisme, la démarche est aussi parfois pour lui l’occasion de parler de sa confession, avec des clients intrigués par la genèse de cet atypique projet. 


► Parmi les autres personnalités invitées : Thierry Marx, chef doublement étoilé adepte du bouddhisme ; Florence Kahn, propriétaire d’une boutique de spécialités yiddish ; Djamel Bouhadda, chef du restaurant gastronomique halal Le Médaillon ; Stéphane Esclef, recteur de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre et ancien cuisinier dans des palaces parisiens ; Sabine Gosselin, restauratrice sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Emmanuel Renaut, chef trois étoiles fin connaisseur de la liqueur des chartreux ; Fatéma Hal, fondatrice du célèbre restaurant de spécialités marocaines Le Mansouria…  


► Chaque mercredi, écoutez un nouvel épisode de "Place des religions" sur le site et l’appli La Croix et sur toutes les plateformes de podcast. 


► Retrouvez également tous les épisodes des saisons précédentes : 


Saison 1 : Ainsi soient-elles 

Saison 2 : Paroles de politiques 

Saison 3 : Le choix du risque

► Vous avez une question ou une remarque ? Écrivez-nous à cette adresse : placedesreligions@bayard-presse.com 


CRÉDITS : 

Rédaction en chef : Jérôme Chapuis et Fabienne Lemahieu. Responsable éditorial : Clémence Maret. Journaliste au service Religion : Malo Tresca. Chargée de production : Célestine Albert-Steward. Réalisation : Clémence Maret. Mixage : Gabriel Fadavi. Responsable marketing : Laurence Szabason. Visuel et identité graphique : Kimi Kimoki et Mathieu Ughetti. Création musicale : Arnaud Forest. 


Place des religions est un podcast original de LA CROIX – Octobre 2021   

Share

Embed

You may also like

Description

Pasteur baptiste, Jean-Luc Gadreau est aussi pizzaiolo dans le cadre d’un projet solidaire lancé avec l’Église évangélique libre de Poitiers (Vienne). Sans verser dans le prosélytisme, ces ventes sont parfois l’occasion, pour lui, de parler de sa foi avec les clients intrigués. 


► Saison 4, épisode 5 – Résumé :  


Lunettes rondes vissées sur le nez, baskets blanches et oreille percée, Jean-Luc Gadreau a l’authentique dégaine d’un artiste. Mais le musicien et homme de radio ne se limite pas à cela : pasteur baptiste, il revêt aussi, plusieurs fois par mois, le tablier pour cuisiner des pizzas, derrière les fourneaux d’un camion itinérant sillonnant Poitiers (Vienne) et ses environs. 


Monté en lien avec l’Église Evangélique Libre de la ville, ce projet, dont l’idée est née avec trois autres paroissiens dans le sillage au printemps 2020 du premier confinement, reverse les bénéfices de ses ventes à des associations non-confessionnelles, comme le Téléthon ou encore Les Restos du cœur. 


Souhaitant par-dessus tout allier solidarité, convivialité et qualité, les trois hommes ont suivi, pendant une semaine, une formation diplômante de pizzaiolos en France. 


« Le moment suprême, c’est quand on ouvre le four, qu’on attrape sa pizza et qu’elle sent bon, qu’elle est belle et croustillante, et qu’on la met enfin dans la boîte pour le client. Ça, c’est le moment de grâce », raconte-t-il, au micro de ce quatrième épisode du podcast Autour de la table. 


En montant des actions deux à trois fois par mois avec l’association Proches Ensemble, « nous voulions pouvoir rejoindre ceux qui sont dans le besoin. Et puis il y a la nourriture spirituelle, et la nourriture physique, au cœur de tout cela… »


À ses yeux, beaucoup d’aspects dans la cuisine le ramènent justement à sa foi  : « Jésus, d’ailleurs, était un bon vivant, il profitait de la table... Je l’imagine très bien à côté de moi, en train de faire des pizzas », sourit-il, avant de préciser : « et quelque part, il est en moi dans ces moments-là, je le crois très profondément... ». 


Sans chercher à verser dans le prosélytisme, la démarche est aussi parfois pour lui l’occasion de parler de sa confession, avec des clients intrigués par la genèse de cet atypique projet. 


► Parmi les autres personnalités invitées : Thierry Marx, chef doublement étoilé adepte du bouddhisme ; Florence Kahn, propriétaire d’une boutique de spécialités yiddish ; Djamel Bouhadda, chef du restaurant gastronomique halal Le Médaillon ; Stéphane Esclef, recteur de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre et ancien cuisinier dans des palaces parisiens ; Sabine Gosselin, restauratrice sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Emmanuel Renaut, chef trois étoiles fin connaisseur de la liqueur des chartreux ; Fatéma Hal, fondatrice du célèbre restaurant de spécialités marocaines Le Mansouria…  


► Chaque mercredi, écoutez un nouvel épisode de "Place des religions" sur le site et l’appli La Croix et sur toutes les plateformes de podcast. 


► Retrouvez également tous les épisodes des saisons précédentes : 


Saison 1 : Ainsi soient-elles 

Saison 2 : Paroles de politiques 

Saison 3 : Le choix du risque

► Vous avez une question ou une remarque ? Écrivez-nous à cette adresse : placedesreligions@bayard-presse.com 


CRÉDITS : 

Rédaction en chef : Jérôme Chapuis et Fabienne Lemahieu. Responsable éditorial : Clémence Maret. Journaliste au service Religion : Malo Tresca. Chargée de production : Célestine Albert-Steward. Réalisation : Clémence Maret. Mixage : Gabriel Fadavi. Responsable marketing : Laurence Szabason. Visuel et identité graphique : Kimi Kimoki et Mathieu Ughetti. Création musicale : Arnaud Forest. 


Place des religions est un podcast original de LA CROIX – Octobre 2021   

Description

Pasteur baptiste, Jean-Luc Gadreau est aussi pizzaiolo dans le cadre d’un projet solidaire lancé avec l’Église évangélique libre de Poitiers (Vienne). Sans verser dans le prosélytisme, ces ventes sont parfois l’occasion, pour lui, de parler de sa foi avec les clients intrigués. 


► Saison 4, épisode 5 – Résumé :  


Lunettes rondes vissées sur le nez, baskets blanches et oreille percée, Jean-Luc Gadreau a l’authentique dégaine d’un artiste. Mais le musicien et homme de radio ne se limite pas à cela : pasteur baptiste, il revêt aussi, plusieurs fois par mois, le tablier pour cuisiner des pizzas, derrière les fourneaux d’un camion itinérant sillonnant Poitiers (Vienne) et ses environs. 


Monté en lien avec l’Église Evangélique Libre de la ville, ce projet, dont l’idée est née avec trois autres paroissiens dans le sillage au printemps 2020 du premier confinement, reverse les bénéfices de ses ventes à des associations non-confessionnelles, comme le Téléthon ou encore Les Restos du cœur. 


Souhaitant par-dessus tout allier solidarité, convivialité et qualité, les trois hommes ont suivi, pendant une semaine, une formation diplômante de pizzaiolos en France. 


« Le moment suprême, c’est quand on ouvre le four, qu’on attrape sa pizza et qu’elle sent bon, qu’elle est belle et croustillante, et qu’on la met enfin dans la boîte pour le client. Ça, c’est le moment de grâce », raconte-t-il, au micro de ce quatrième épisode du podcast Autour de la table. 


En montant des actions deux à trois fois par mois avec l’association Proches Ensemble, « nous voulions pouvoir rejoindre ceux qui sont dans le besoin. Et puis il y a la nourriture spirituelle, et la nourriture physique, au cœur de tout cela… »


À ses yeux, beaucoup d’aspects dans la cuisine le ramènent justement à sa foi  : « Jésus, d’ailleurs, était un bon vivant, il profitait de la table... Je l’imagine très bien à côté de moi, en train de faire des pizzas », sourit-il, avant de préciser : « et quelque part, il est en moi dans ces moments-là, je le crois très profondément... ». 


Sans chercher à verser dans le prosélytisme, la démarche est aussi parfois pour lui l’occasion de parler de sa confession, avec des clients intrigués par la genèse de cet atypique projet. 


► Parmi les autres personnalités invitées : Thierry Marx, chef doublement étoilé adepte du bouddhisme ; Florence Kahn, propriétaire d’une boutique de spécialités yiddish ; Djamel Bouhadda, chef du restaurant gastronomique halal Le Médaillon ; Stéphane Esclef, recteur de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre et ancien cuisinier dans des palaces parisiens ; Sabine Gosselin, restauratrice sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Emmanuel Renaut, chef trois étoiles fin connaisseur de la liqueur des chartreux ; Fatéma Hal, fondatrice du célèbre restaurant de spécialités marocaines Le Mansouria…  


► Chaque mercredi, écoutez un nouvel épisode de "Place des religions" sur le site et l’appli La Croix et sur toutes les plateformes de podcast. 


► Retrouvez également tous les épisodes des saisons précédentes : 


Saison 1 : Ainsi soient-elles 

Saison 2 : Paroles de politiques 

Saison 3 : Le choix du risque

► Vous avez une question ou une remarque ? Écrivez-nous à cette adresse : placedesreligions@bayard-presse.com 


CRÉDITS : 

Rédaction en chef : Jérôme Chapuis et Fabienne Lemahieu. Responsable éditorial : Clémence Maret. Journaliste au service Religion : Malo Tresca. Chargée de production : Célestine Albert-Steward. Réalisation : Clémence Maret. Mixage : Gabriel Fadavi. Responsable marketing : Laurence Szabason. Visuel et identité graphique : Kimi Kimoki et Mathieu Ughetti. Création musicale : Arnaud Forest. 


Place des religions est un podcast original de LA CROIX – Octobre 2021   

Share

Embed

You may also like