Père Stéphane Esclef : "La nourriture permet de créer des moments de communion" cover
Père Stéphane Esclef : "La nourriture permet de créer des moments de communion" cover
Place des religions

Père Stéphane Esclef : "La nourriture permet de créer des moments de communion"

Père Stéphane Esclef : "La nourriture permet de créer des moments de communion"

23min |19/10/2021
Play
Père Stéphane Esclef : "La nourriture permet de créer des moments de communion" cover
Père Stéphane Esclef : "La nourriture permet de créer des moments de communion" cover
Place des religions

Père Stéphane Esclef : "La nourriture permet de créer des moments de communion"

Père Stéphane Esclef : "La nourriture permet de créer des moments de communion"

23min |19/10/2021
Play

Description

Ancien cuisinier dans de prestigieux palaces, Stéphane Esclef a décidé de quitter les fourneaux pour devenir prêtre. Aujourd’hui recteur de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, il revient dans cet épisode sur son amour pour la gastronomie, qu’il n’a jamais cessé de cultiver. 


► Saison 4, épisode 4 – Résumé : 


Après avoir travaillé dix années dans les cuisines de grands hôtels, Stéphane Esclef a choisi de troquer son tablier pour l’aube et de consacrer sa vie à Dieu. Un parcours original qu’il nous raconte depuis la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, dont il est aujourd’hui le recteur.


Né dans une famille athée à Amiens, Stéphane Esclef se passionne dès son plus jeune âge pour la cuisine. Un BTS de cuisine gastronomique en poche, Stéphane Esclef commence à travailler à l’âge de 14 ans. Appliqué et passionné, il deviendra chef dans de prestigieux hôtels comme le palais Schwarzenberg à Vienne (Autriche) ou encore le Royal Monceau à Paris. 


En parallèle de son métier, Stéphane Esclef découvre la religion catholique, lors d’un pèlerinage à Lourdes pendant son service militaire. Durant plusieurs années, sa foi s’approfondit et il n’hésite pas à parler de religion en cuisine avec ses collègues de brigade. Un jour, lors d'un séjour à Londres et d'une retraite au Foyer de Charité de Tressaint, le Christ s’adresse à lui pour lui dire  "lâche tes fourneaux, lâche tes couteaux, suis-moi et deviens prêtre". Il décide alors d’entrer au séminaire, avant d’être ordonné prêtre en 1996 par le cardinal Lustiger. 


Aujourd’hui à la tête de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, le père Esclef n’a cependant jamais renié sa première vocation de chef et aime jouer sur les parallèles entre cuisine et spiritualité. 


► Parmi les autres personnalités invitées : Thierry Marx, chef doublement étoilé adepte du bouddhisme ; Florence Kahn, propriétaire d’une boutique de spécialités yiddish ; Djamel Bouhadda, chef du restaurant gastronomique halal Le Médaillon ; Jean-Luc Gadreau, pasteur baptiste et pizzaïolo ; Sabine Gosselin, restauratrice sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Emmanuel Renaut, chef trois étoiles fin connaisseur de la liqueur des chartreux ; Fatéma Hal, fondatrice du célèbre restaurant de spécialités marocaines Le Mansouria…  


► Chaque mercredi, écoutez un nouvel épisode de "Place des religions" sur le site et l’appli La Croix et sur toutes les plateformes de podcast. 


► Retrouvez également tous les épisodes des saisons précédentes : 


Saison 1 : Ainsi soient-elles 

Saison 2 : Paroles de politiques 

Saison 3 : Le choix du risque 


► Vous avez une question ou une remarque ? Écrivez-nous à cette adresse : placedesreligions@bayard-presse.com 


CRÉDITS : 


Rédaction en chef : Jérôme Chapuis et Fabienne Lemahieu. Responsable éditorial : Clémence Maret. Journaliste au service Religion : Malo Tresca. Chargée de production : Célestine Albert-Steward. Réalisation : Clémence Maret. Mixage : Gabriel Fadavi. Responsable marketing : Laurence Szabason. Identité graphique : Kimi Kimoki et Mathieu Ughetti. Création musicale : Arnaud Forest. 


Place des religions est un podcast original de LA CROIX – Octobre 2021  

Description

Ancien cuisinier dans de prestigieux palaces, Stéphane Esclef a décidé de quitter les fourneaux pour devenir prêtre. Aujourd’hui recteur de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, il revient dans cet épisode sur son amour pour la gastronomie, qu’il n’a jamais cessé de cultiver. 


► Saison 4, épisode 4 – Résumé : 


Après avoir travaillé dix années dans les cuisines de grands hôtels, Stéphane Esclef a choisi de troquer son tablier pour l’aube et de consacrer sa vie à Dieu. Un parcours original qu’il nous raconte depuis la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, dont il est aujourd’hui le recteur.


Né dans une famille athée à Amiens, Stéphane Esclef se passionne dès son plus jeune âge pour la cuisine. Un BTS de cuisine gastronomique en poche, Stéphane Esclef commence à travailler à l’âge de 14 ans. Appliqué et passionné, il deviendra chef dans de prestigieux hôtels comme le palais Schwarzenberg à Vienne (Autriche) ou encore le Royal Monceau à Paris. 


En parallèle de son métier, Stéphane Esclef découvre la religion catholique, lors d’un pèlerinage à Lourdes pendant son service militaire. Durant plusieurs années, sa foi s’approfondit et il n’hésite pas à parler de religion en cuisine avec ses collègues de brigade. Un jour, lors d'un séjour à Londres et d'une retraite au Foyer de Charité de Tressaint, le Christ s’adresse à lui pour lui dire  "lâche tes fourneaux, lâche tes couteaux, suis-moi et deviens prêtre". Il décide alors d’entrer au séminaire, avant d’être ordonné prêtre en 1996 par le cardinal Lustiger. 


Aujourd’hui à la tête de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, le père Esclef n’a cependant jamais renié sa première vocation de chef et aime jouer sur les parallèles entre cuisine et spiritualité. 


► Parmi les autres personnalités invitées : Thierry Marx, chef doublement étoilé adepte du bouddhisme ; Florence Kahn, propriétaire d’une boutique de spécialités yiddish ; Djamel Bouhadda, chef du restaurant gastronomique halal Le Médaillon ; Jean-Luc Gadreau, pasteur baptiste et pizzaïolo ; Sabine Gosselin, restauratrice sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Emmanuel Renaut, chef trois étoiles fin connaisseur de la liqueur des chartreux ; Fatéma Hal, fondatrice du célèbre restaurant de spécialités marocaines Le Mansouria…  


► Chaque mercredi, écoutez un nouvel épisode de "Place des religions" sur le site et l’appli La Croix et sur toutes les plateformes de podcast. 


► Retrouvez également tous les épisodes des saisons précédentes : 


Saison 1 : Ainsi soient-elles 

Saison 2 : Paroles de politiques 

Saison 3 : Le choix du risque 


► Vous avez une question ou une remarque ? Écrivez-nous à cette adresse : placedesreligions@bayard-presse.com 


CRÉDITS : 


Rédaction en chef : Jérôme Chapuis et Fabienne Lemahieu. Responsable éditorial : Clémence Maret. Journaliste au service Religion : Malo Tresca. Chargée de production : Célestine Albert-Steward. Réalisation : Clémence Maret. Mixage : Gabriel Fadavi. Responsable marketing : Laurence Szabason. Identité graphique : Kimi Kimoki et Mathieu Ughetti. Création musicale : Arnaud Forest. 


Place des religions est un podcast original de LA CROIX – Octobre 2021  

Share

Embed

You may also like

Description

Ancien cuisinier dans de prestigieux palaces, Stéphane Esclef a décidé de quitter les fourneaux pour devenir prêtre. Aujourd’hui recteur de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, il revient dans cet épisode sur son amour pour la gastronomie, qu’il n’a jamais cessé de cultiver. 


► Saison 4, épisode 4 – Résumé : 


Après avoir travaillé dix années dans les cuisines de grands hôtels, Stéphane Esclef a choisi de troquer son tablier pour l’aube et de consacrer sa vie à Dieu. Un parcours original qu’il nous raconte depuis la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, dont il est aujourd’hui le recteur.


Né dans une famille athée à Amiens, Stéphane Esclef se passionne dès son plus jeune âge pour la cuisine. Un BTS de cuisine gastronomique en poche, Stéphane Esclef commence à travailler à l’âge de 14 ans. Appliqué et passionné, il deviendra chef dans de prestigieux hôtels comme le palais Schwarzenberg à Vienne (Autriche) ou encore le Royal Monceau à Paris. 


En parallèle de son métier, Stéphane Esclef découvre la religion catholique, lors d’un pèlerinage à Lourdes pendant son service militaire. Durant plusieurs années, sa foi s’approfondit et il n’hésite pas à parler de religion en cuisine avec ses collègues de brigade. Un jour, lors d'un séjour à Londres et d'une retraite au Foyer de Charité de Tressaint, le Christ s’adresse à lui pour lui dire  "lâche tes fourneaux, lâche tes couteaux, suis-moi et deviens prêtre". Il décide alors d’entrer au séminaire, avant d’être ordonné prêtre en 1996 par le cardinal Lustiger. 


Aujourd’hui à la tête de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, le père Esclef n’a cependant jamais renié sa première vocation de chef et aime jouer sur les parallèles entre cuisine et spiritualité. 


► Parmi les autres personnalités invitées : Thierry Marx, chef doublement étoilé adepte du bouddhisme ; Florence Kahn, propriétaire d’une boutique de spécialités yiddish ; Djamel Bouhadda, chef du restaurant gastronomique halal Le Médaillon ; Jean-Luc Gadreau, pasteur baptiste et pizzaïolo ; Sabine Gosselin, restauratrice sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Emmanuel Renaut, chef trois étoiles fin connaisseur de la liqueur des chartreux ; Fatéma Hal, fondatrice du célèbre restaurant de spécialités marocaines Le Mansouria…  


► Chaque mercredi, écoutez un nouvel épisode de "Place des religions" sur le site et l’appli La Croix et sur toutes les plateformes de podcast. 


► Retrouvez également tous les épisodes des saisons précédentes : 


Saison 1 : Ainsi soient-elles 

Saison 2 : Paroles de politiques 

Saison 3 : Le choix du risque 


► Vous avez une question ou une remarque ? Écrivez-nous à cette adresse : placedesreligions@bayard-presse.com 


CRÉDITS : 


Rédaction en chef : Jérôme Chapuis et Fabienne Lemahieu. Responsable éditorial : Clémence Maret. Journaliste au service Religion : Malo Tresca. Chargée de production : Célestine Albert-Steward. Réalisation : Clémence Maret. Mixage : Gabriel Fadavi. Responsable marketing : Laurence Szabason. Identité graphique : Kimi Kimoki et Mathieu Ughetti. Création musicale : Arnaud Forest. 


Place des religions est un podcast original de LA CROIX – Octobre 2021  

Description

Ancien cuisinier dans de prestigieux palaces, Stéphane Esclef a décidé de quitter les fourneaux pour devenir prêtre. Aujourd’hui recteur de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, il revient dans cet épisode sur son amour pour la gastronomie, qu’il n’a jamais cessé de cultiver. 


► Saison 4, épisode 4 – Résumé : 


Après avoir travaillé dix années dans les cuisines de grands hôtels, Stéphane Esclef a choisi de troquer son tablier pour l’aube et de consacrer sa vie à Dieu. Un parcours original qu’il nous raconte depuis la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, dont il est aujourd’hui le recteur.


Né dans une famille athée à Amiens, Stéphane Esclef se passionne dès son plus jeune âge pour la cuisine. Un BTS de cuisine gastronomique en poche, Stéphane Esclef commence à travailler à l’âge de 14 ans. Appliqué et passionné, il deviendra chef dans de prestigieux hôtels comme le palais Schwarzenberg à Vienne (Autriche) ou encore le Royal Monceau à Paris. 


En parallèle de son métier, Stéphane Esclef découvre la religion catholique, lors d’un pèlerinage à Lourdes pendant son service militaire. Durant plusieurs années, sa foi s’approfondit et il n’hésite pas à parler de religion en cuisine avec ses collègues de brigade. Un jour, lors d'un séjour à Londres et d'une retraite au Foyer de Charité de Tressaint, le Christ s’adresse à lui pour lui dire  "lâche tes fourneaux, lâche tes couteaux, suis-moi et deviens prêtre". Il décide alors d’entrer au séminaire, avant d’être ordonné prêtre en 1996 par le cardinal Lustiger. 


Aujourd’hui à la tête de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, le père Esclef n’a cependant jamais renié sa première vocation de chef et aime jouer sur les parallèles entre cuisine et spiritualité. 


► Parmi les autres personnalités invitées : Thierry Marx, chef doublement étoilé adepte du bouddhisme ; Florence Kahn, propriétaire d’une boutique de spécialités yiddish ; Djamel Bouhadda, chef du restaurant gastronomique halal Le Médaillon ; Jean-Luc Gadreau, pasteur baptiste et pizzaïolo ; Sabine Gosselin, restauratrice sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ; Emmanuel Renaut, chef trois étoiles fin connaisseur de la liqueur des chartreux ; Fatéma Hal, fondatrice du célèbre restaurant de spécialités marocaines Le Mansouria…  


► Chaque mercredi, écoutez un nouvel épisode de "Place des religions" sur le site et l’appli La Croix et sur toutes les plateformes de podcast. 


► Retrouvez également tous les épisodes des saisons précédentes : 


Saison 1 : Ainsi soient-elles 

Saison 2 : Paroles de politiques 

Saison 3 : Le choix du risque 


► Vous avez une question ou une remarque ? Écrivez-nous à cette adresse : placedesreligions@bayard-presse.com 


CRÉDITS : 


Rédaction en chef : Jérôme Chapuis et Fabienne Lemahieu. Responsable éditorial : Clémence Maret. Journaliste au service Religion : Malo Tresca. Chargée de production : Célestine Albert-Steward. Réalisation : Clémence Maret. Mixage : Gabriel Fadavi. Responsable marketing : Laurence Szabason. Identité graphique : Kimi Kimoki et Mathieu Ughetti. Création musicale : Arnaud Forest. 


Place des religions est un podcast original de LA CROIX – Octobre 2021  

Share

Embed

You may also like