undefined cover
undefined cover
VISION #17 - ARNAUD MONTAGARD cover
VISION #17 - ARNAUD MONTAGARD cover
Vision(s)

VISION #17 - ARNAUD MONTAGARD

VISION #17 - ARNAUD MONTAGARD

28min |30/06/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
VISION #17 - ARNAUD MONTAGARD cover
VISION #17 - ARNAUD MONTAGARD cover
Vision(s)

VISION #17 - ARNAUD MONTAGARD

VISION #17 - ARNAUD MONTAGARD

28min |30/06/2021
Listen

Description

Chaque vision est singulière, porteuse de sens et de changement. Le but de ce format est de rassembler de nombreux artistes et que chacun nous délivre sa vision et son expérience de la photographie. 


Bon, il faut une première à tout. Nous n’avions pas encore fait de podcast à distance pour la simple et bonne raison que nous avons toujours privilégié le meilleur son possible. Mais quand il s’agit d’Arnaud Montagard, photographe documentaire français basé à New-York, dont nous suivons l’excellent travail depuis de nombreuses années, nous avons décidé de faire exception. 

  

Pour ce Français expatrié à New York, depuis un peu plus de 7 ans, son nouveau pays est un véritable terrain de jeu. Il a débuté par une photographie de rue très intuitive pour finalement se diriger vers une photographie de plus en plus incarnée mais aussi plus figée, avec des projets au long cours. En arrivant aux États-Unis, sa vision était celle d’un Français découvrant le « rêve américain », ses fantasmes et ses stéréotypes
parfois. Le photographe ainsi s’attache aux détails, aux couleurs vives et se base sur des compositions très rigoureuses. Aujourd’hui, il découvre une « autre Amérique »,
moins évidente, moins clinquante, plus « brute » finalement. 

  

Le travail d’Arnaud Montagard suit le chemin tout tracé par les photographes appartenant au courant des New Topographics (Stephen Shore, Robert Adams ou Lewis Baltz, par exemple). Le sujet ? Des photographies du paysage modifié par l’humain. Un véritable tournant dans la photographie documentaire des années 1970. Il cite aussi des influences plus récentes : Clémentine Schneidermann (une invitée du podcast) ou Matthew Genitempo, un photographe américain. 

  

Dans ce podcast, nous parlerons de trois séries : All for our country, The road not taken et sa plus récente, There is a silence. Pour cette dernière, il documente une communauté peu connue par la majorité d’entre nous : les cowboys poètes. Dans tout le pays, ces cowboys se réunissent chaque année pour interpréter leurs meilleurs poèmes et raconter un moment de leur vie. Entre portraits posés, paysages, détails, textes, There is a silence est un superbe projet que l’on découvre en avant-première.   


En espérant que le contenu vous plaise. Excellente écoute ! 


Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours : 


https://urlr.me/RnFL3  

  

Nous soutenir 

  

https://visionspodcast.fr/nous-soutenir/ 

  

Pour aller plus loin 

  

New Topographics

William Eggleston

Stephen Shore

Joel Sternfeld

Alec Soth

Bryan Schutmaat

Clémentine Schneidermann 

Matthew Genitempo

Paris, Texas - Wim Wenders


Days of heaven - Terrence Malick

No Country for Old Men - Frères Coen

  

Liens 

  

https://www.instagram.com/arnaudmontagard/ 

https://www.arnaudmontagard.com/ 

  

https://www.instagram.com/podcastvisions/ 

https://www.visionspodcast.fr/  

Description

Chaque vision est singulière, porteuse de sens et de changement. Le but de ce format est de rassembler de nombreux artistes et que chacun nous délivre sa vision et son expérience de la photographie. 


Bon, il faut une première à tout. Nous n’avions pas encore fait de podcast à distance pour la simple et bonne raison que nous avons toujours privilégié le meilleur son possible. Mais quand il s’agit d’Arnaud Montagard, photographe documentaire français basé à New-York, dont nous suivons l’excellent travail depuis de nombreuses années, nous avons décidé de faire exception. 

  

Pour ce Français expatrié à New York, depuis un peu plus de 7 ans, son nouveau pays est un véritable terrain de jeu. Il a débuté par une photographie de rue très intuitive pour finalement se diriger vers une photographie de plus en plus incarnée mais aussi plus figée, avec des projets au long cours. En arrivant aux États-Unis, sa vision était celle d’un Français découvrant le « rêve américain », ses fantasmes et ses stéréotypes
parfois. Le photographe ainsi s’attache aux détails, aux couleurs vives et se base sur des compositions très rigoureuses. Aujourd’hui, il découvre une « autre Amérique »,
moins évidente, moins clinquante, plus « brute » finalement. 

  

Le travail d’Arnaud Montagard suit le chemin tout tracé par les photographes appartenant au courant des New Topographics (Stephen Shore, Robert Adams ou Lewis Baltz, par exemple). Le sujet ? Des photographies du paysage modifié par l’humain. Un véritable tournant dans la photographie documentaire des années 1970. Il cite aussi des influences plus récentes : Clémentine Schneidermann (une invitée du podcast) ou Matthew Genitempo, un photographe américain. 

  

Dans ce podcast, nous parlerons de trois séries : All for our country, The road not taken et sa plus récente, There is a silence. Pour cette dernière, il documente une communauté peu connue par la majorité d’entre nous : les cowboys poètes. Dans tout le pays, ces cowboys se réunissent chaque année pour interpréter leurs meilleurs poèmes et raconter un moment de leur vie. Entre portraits posés, paysages, détails, textes, There is a silence est un superbe projet que l’on découvre en avant-première.   


En espérant que le contenu vous plaise. Excellente écoute ! 


Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours : 


https://urlr.me/RnFL3  

  

Nous soutenir 

  

https://visionspodcast.fr/nous-soutenir/ 

  

Pour aller plus loin 

  

New Topographics

William Eggleston

Stephen Shore

Joel Sternfeld

Alec Soth

Bryan Schutmaat

Clémentine Schneidermann 

Matthew Genitempo

Paris, Texas - Wim Wenders


Days of heaven - Terrence Malick

No Country for Old Men - Frères Coen

  

Liens 

  

https://www.instagram.com/arnaudmontagard/ 

https://www.arnaudmontagard.com/ 

  

https://www.instagram.com/podcastvisions/ 

https://www.visionspodcast.fr/  

Share

Embed

You may also like

Description

Chaque vision est singulière, porteuse de sens et de changement. Le but de ce format est de rassembler de nombreux artistes et que chacun nous délivre sa vision et son expérience de la photographie. 


Bon, il faut une première à tout. Nous n’avions pas encore fait de podcast à distance pour la simple et bonne raison que nous avons toujours privilégié le meilleur son possible. Mais quand il s’agit d’Arnaud Montagard, photographe documentaire français basé à New-York, dont nous suivons l’excellent travail depuis de nombreuses années, nous avons décidé de faire exception. 

  

Pour ce Français expatrié à New York, depuis un peu plus de 7 ans, son nouveau pays est un véritable terrain de jeu. Il a débuté par une photographie de rue très intuitive pour finalement se diriger vers une photographie de plus en plus incarnée mais aussi plus figée, avec des projets au long cours. En arrivant aux États-Unis, sa vision était celle d’un Français découvrant le « rêve américain », ses fantasmes et ses stéréotypes
parfois. Le photographe ainsi s’attache aux détails, aux couleurs vives et se base sur des compositions très rigoureuses. Aujourd’hui, il découvre une « autre Amérique »,
moins évidente, moins clinquante, plus « brute » finalement. 

  

Le travail d’Arnaud Montagard suit le chemin tout tracé par les photographes appartenant au courant des New Topographics (Stephen Shore, Robert Adams ou Lewis Baltz, par exemple). Le sujet ? Des photographies du paysage modifié par l’humain. Un véritable tournant dans la photographie documentaire des années 1970. Il cite aussi des influences plus récentes : Clémentine Schneidermann (une invitée du podcast) ou Matthew Genitempo, un photographe américain. 

  

Dans ce podcast, nous parlerons de trois séries : All for our country, The road not taken et sa plus récente, There is a silence. Pour cette dernière, il documente une communauté peu connue par la majorité d’entre nous : les cowboys poètes. Dans tout le pays, ces cowboys se réunissent chaque année pour interpréter leurs meilleurs poèmes et raconter un moment de leur vie. Entre portraits posés, paysages, détails, textes, There is a silence est un superbe projet que l’on découvre en avant-première.   


En espérant que le contenu vous plaise. Excellente écoute ! 


Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours : 


https://urlr.me/RnFL3  

  

Nous soutenir 

  

https://visionspodcast.fr/nous-soutenir/ 

  

Pour aller plus loin 

  

New Topographics

William Eggleston

Stephen Shore

Joel Sternfeld

Alec Soth

Bryan Schutmaat

Clémentine Schneidermann 

Matthew Genitempo

Paris, Texas - Wim Wenders


Days of heaven - Terrence Malick

No Country for Old Men - Frères Coen

  

Liens 

  

https://www.instagram.com/arnaudmontagard/ 

https://www.arnaudmontagard.com/ 

  

https://www.instagram.com/podcastvisions/ 

https://www.visionspodcast.fr/  

Description

Chaque vision est singulière, porteuse de sens et de changement. Le but de ce format est de rassembler de nombreux artistes et que chacun nous délivre sa vision et son expérience de la photographie. 


Bon, il faut une première à tout. Nous n’avions pas encore fait de podcast à distance pour la simple et bonne raison que nous avons toujours privilégié le meilleur son possible. Mais quand il s’agit d’Arnaud Montagard, photographe documentaire français basé à New-York, dont nous suivons l’excellent travail depuis de nombreuses années, nous avons décidé de faire exception. 

  

Pour ce Français expatrié à New York, depuis un peu plus de 7 ans, son nouveau pays est un véritable terrain de jeu. Il a débuté par une photographie de rue très intuitive pour finalement se diriger vers une photographie de plus en plus incarnée mais aussi plus figée, avec des projets au long cours. En arrivant aux États-Unis, sa vision était celle d’un Français découvrant le « rêve américain », ses fantasmes et ses stéréotypes
parfois. Le photographe ainsi s’attache aux détails, aux couleurs vives et se base sur des compositions très rigoureuses. Aujourd’hui, il découvre une « autre Amérique »,
moins évidente, moins clinquante, plus « brute » finalement. 

  

Le travail d’Arnaud Montagard suit le chemin tout tracé par les photographes appartenant au courant des New Topographics (Stephen Shore, Robert Adams ou Lewis Baltz, par exemple). Le sujet ? Des photographies du paysage modifié par l’humain. Un véritable tournant dans la photographie documentaire des années 1970. Il cite aussi des influences plus récentes : Clémentine Schneidermann (une invitée du podcast) ou Matthew Genitempo, un photographe américain. 

  

Dans ce podcast, nous parlerons de trois séries : All for our country, The road not taken et sa plus récente, There is a silence. Pour cette dernière, il documente une communauté peu connue par la majorité d’entre nous : les cowboys poètes. Dans tout le pays, ces cowboys se réunissent chaque année pour interpréter leurs meilleurs poèmes et raconter un moment de leur vie. Entre portraits posés, paysages, détails, textes, There is a silence est un superbe projet que l’on découvre en avant-première.   


En espérant que le contenu vous plaise. Excellente écoute ! 


Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours : 


https://urlr.me/RnFL3  

  

Nous soutenir 

  

https://visionspodcast.fr/nous-soutenir/ 

  

Pour aller plus loin 

  

New Topographics

William Eggleston

Stephen Shore

Joel Sternfeld

Alec Soth

Bryan Schutmaat

Clémentine Schneidermann 

Matthew Genitempo

Paris, Texas - Wim Wenders


Days of heaven - Terrence Malick

No Country for Old Men - Frères Coen

  

Liens 

  

https://www.instagram.com/arnaudmontagard/ 

https://www.arnaudmontagard.com/ 

  

https://www.instagram.com/podcastvisions/ 

https://www.visionspodcast.fr/  

Share

Embed

You may also like