undefined cover
undefined cover
VISION #51 — DOLORÈS MARAT cover
VISION #51 — DOLORÈS MARAT cover
Vision(s)

VISION #51 — DOLORÈS MARAT

VISION #51 — DOLORÈS MARAT

56min |07/06/2023
Play
undefined cover
undefined cover
VISION #51 — DOLORÈS MARAT cover
VISION #51 — DOLORÈS MARAT cover
Vision(s)

VISION #51 — DOLORÈS MARAT

VISION #51 — DOLORÈS MARAT

56min |07/06/2023
Play

Description

Rencontrer la photographe Dolorès Marat a été pour moi un véritable voyage. Nous ne sommes restées ensemble que quelques heures, assises dans sa cuisine, et ce fut un moment d’une grande douceur. Sa voix, son sourire. L’odeur des oranges posées sur la table. Le poil de Zoom, son chat, que je sentais se faufiler entre mes jambes. Cette lumière dorée qui irradiait la pièce. Un léger courant d’air qui passait par la fenêtre entrouverte. Sa manière de raconter les histoires. Résiliente, joyeuse, fragile. 


En cet après-midi de mars, au commencement du printemps, le temps s’arrête. Même le son du vieux coucou semble surgir d’une autre dimension. J’éprouve cette sensation que Dolorès décrit au moment de déclencher l’appareil photo : une émotion intime, aussi vive qu’instinctive, que la photographie lui permet de cristalliser. 


Au fil de notre discussion, je comprends très vite la chance que j’ai de la rencontrer et d’écouter son histoire. Et surtout, je mesure l’importance de faire entendre sa voix de femme et de photographe. 


🤝 Partenaires


Nous avons la chance d'avoir deux partenaires pour ce podcast :


L'UPP, l'Union des Photographes Professionnels, organisation historique qui défend, représente et informe les photographes tout au long de l’année. 


🤝 Participez au Prix UPP 2023 


MPB, la plus grande plateforme en ligne au monde pour acheter, vendre et échanger du matériel photo et vidéo d’occasion.


🎙 Crédits


Un texte et podcast réalisé et écrit par Lily Lajeunesse, produit par Aliocha Boi/Noyau.studio , monté et mixé par Virgile Loiseau et mis en musique par Gaspar Claus et son projet Tancade. Merci au label Infiné.


✨ Liens 

Instagram - Vision(s) 

Site - Vision(s)

Description

Rencontrer la photographe Dolorès Marat a été pour moi un véritable voyage. Nous ne sommes restées ensemble que quelques heures, assises dans sa cuisine, et ce fut un moment d’une grande douceur. Sa voix, son sourire. L’odeur des oranges posées sur la table. Le poil de Zoom, son chat, que je sentais se faufiler entre mes jambes. Cette lumière dorée qui irradiait la pièce. Un léger courant d’air qui passait par la fenêtre entrouverte. Sa manière de raconter les histoires. Résiliente, joyeuse, fragile. 


En cet après-midi de mars, au commencement du printemps, le temps s’arrête. Même le son du vieux coucou semble surgir d’une autre dimension. J’éprouve cette sensation que Dolorès décrit au moment de déclencher l’appareil photo : une émotion intime, aussi vive qu’instinctive, que la photographie lui permet de cristalliser. 


Au fil de notre discussion, je comprends très vite la chance que j’ai de la rencontrer et d’écouter son histoire. Et surtout, je mesure l’importance de faire entendre sa voix de femme et de photographe. 


🤝 Partenaires


Nous avons la chance d'avoir deux partenaires pour ce podcast :


L'UPP, l'Union des Photographes Professionnels, organisation historique qui défend, représente et informe les photographes tout au long de l’année. 


🤝 Participez au Prix UPP 2023 


MPB, la plus grande plateforme en ligne au monde pour acheter, vendre et échanger du matériel photo et vidéo d’occasion.


🎙 Crédits


Un texte et podcast réalisé et écrit par Lily Lajeunesse, produit par Aliocha Boi/Noyau.studio , monté et mixé par Virgile Loiseau et mis en musique par Gaspar Claus et son projet Tancade. Merci au label Infiné.


✨ Liens 

Instagram - Vision(s) 

Site - Vision(s)

Share

Embed

You may also like

Description

Rencontrer la photographe Dolorès Marat a été pour moi un véritable voyage. Nous ne sommes restées ensemble que quelques heures, assises dans sa cuisine, et ce fut un moment d’une grande douceur. Sa voix, son sourire. L’odeur des oranges posées sur la table. Le poil de Zoom, son chat, que je sentais se faufiler entre mes jambes. Cette lumière dorée qui irradiait la pièce. Un léger courant d’air qui passait par la fenêtre entrouverte. Sa manière de raconter les histoires. Résiliente, joyeuse, fragile. 


En cet après-midi de mars, au commencement du printemps, le temps s’arrête. Même le son du vieux coucou semble surgir d’une autre dimension. J’éprouve cette sensation que Dolorès décrit au moment de déclencher l’appareil photo : une émotion intime, aussi vive qu’instinctive, que la photographie lui permet de cristalliser. 


Au fil de notre discussion, je comprends très vite la chance que j’ai de la rencontrer et d’écouter son histoire. Et surtout, je mesure l’importance de faire entendre sa voix de femme et de photographe. 


🤝 Partenaires


Nous avons la chance d'avoir deux partenaires pour ce podcast :


L'UPP, l'Union des Photographes Professionnels, organisation historique qui défend, représente et informe les photographes tout au long de l’année. 


🤝 Participez au Prix UPP 2023 


MPB, la plus grande plateforme en ligne au monde pour acheter, vendre et échanger du matériel photo et vidéo d’occasion.


🎙 Crédits


Un texte et podcast réalisé et écrit par Lily Lajeunesse, produit par Aliocha Boi/Noyau.studio , monté et mixé par Virgile Loiseau et mis en musique par Gaspar Claus et son projet Tancade. Merci au label Infiné.


✨ Liens 

Instagram - Vision(s) 

Site - Vision(s)

Description

Rencontrer la photographe Dolorès Marat a été pour moi un véritable voyage. Nous ne sommes restées ensemble que quelques heures, assises dans sa cuisine, et ce fut un moment d’une grande douceur. Sa voix, son sourire. L’odeur des oranges posées sur la table. Le poil de Zoom, son chat, que je sentais se faufiler entre mes jambes. Cette lumière dorée qui irradiait la pièce. Un léger courant d’air qui passait par la fenêtre entrouverte. Sa manière de raconter les histoires. Résiliente, joyeuse, fragile. 


En cet après-midi de mars, au commencement du printemps, le temps s’arrête. Même le son du vieux coucou semble surgir d’une autre dimension. J’éprouve cette sensation que Dolorès décrit au moment de déclencher l’appareil photo : une émotion intime, aussi vive qu’instinctive, que la photographie lui permet de cristalliser. 


Au fil de notre discussion, je comprends très vite la chance que j’ai de la rencontrer et d’écouter son histoire. Et surtout, je mesure l’importance de faire entendre sa voix de femme et de photographe. 


🤝 Partenaires


Nous avons la chance d'avoir deux partenaires pour ce podcast :


L'UPP, l'Union des Photographes Professionnels, organisation historique qui défend, représente et informe les photographes tout au long de l’année. 


🤝 Participez au Prix UPP 2023 


MPB, la plus grande plateforme en ligne au monde pour acheter, vendre et échanger du matériel photo et vidéo d’occasion.


🎙 Crédits


Un texte et podcast réalisé et écrit par Lily Lajeunesse, produit par Aliocha Boi/Noyau.studio , monté et mixé par Virgile Loiseau et mis en musique par Gaspar Claus et son projet Tancade. Merci au label Infiné.


✨ Liens 

Instagram - Vision(s) 

Site - Vision(s)

Share

Embed

You may also like