undefined cover
undefined cover
VISION #16 - LETIZIA LE FUR cover
VISION #16 - LETIZIA LE FUR cover
Vision(s)

VISION #16 - LETIZIA LE FUR

VISION #16 - LETIZIA LE FUR

28min |16/06/2021
Listen
undefined cover
undefined cover
VISION #16 - LETIZIA LE FUR cover
VISION #16 - LETIZIA LE FUR cover
Vision(s)

VISION #16 - LETIZIA LE FUR

VISION #16 - LETIZIA LE FUR

28min |16/06/2021
Listen

Description

Chaque vision est singulière, porteuse de sens et de changement. Le but de ce format est de rassembler de nombreux artistes et que chacun nous délivre sa vision et son expérience de la photographie. 

  

Pour ce seizième Vision, nous avons le plaisir d’inviter Letizia Le Fur, artiste et photographe au regard sensible et doux. Diplômée de l’école des Beaux-Arts en 1998, Letizia Le Fur a initialement été formée à la peinture. À ses débuts, l’artiste considérait
la photographie comme un art mineur. Finalement, encouragée par l’artiste et
professeure Valérie Belin, elle oriente sa quête esthétique vers le médium photographique. 

  

Dans ce podcast, Letizia nous parle notamment de son rapport singulier à la couleur, en le comparant et en s’éloignant de l’approche du photographe japonais Daido Moriyama, qui, dans son ouvrage In Color: Now, And Never Again, affirmait « Le noir et blanc exprime mon monde intérieur, les émotions et les sensations que j’ai quotidiennement quand je marche sans but dans les rues de Tokyo ou d’autres villes. La couleur exprime ce que je rencontre, sans aucun filtre, et j’aime saisir cet instant pour ce qu’il représente pour moi. Les premières sont riches en contraste, dures, et reflètent pleinement ma nature solitaire. Les secondes sont polies, sages, comme je me présente au monde. » 

  

Letizia Le Fur aborde plus longuement son travail Mythologies, qui puise ses racines dans deux passions qui habitent et accompagnent l’artiste depuis son enfance : la mythologie grecque et la recherche de la beauté. Guidée par les poètes classiques, notamment par Hésiode et Ovide, l’artiste interprète librement les mythes avec sa sensibilité et par une approche esthétique contemporaine. Nous parlerons de cet ouvrage, qui regroupe deux premiers chapitres de son corpus : L’Origine et L’Age d’or. Letizia évoque également le troisième chapitre, en préparation, qui sera consacré aux Métamorphoses

  

Dans la préface de son livre publié chez Rue du Bouquet, Laura Serani écrit : « Letizia
transforme et transcende ce qui l’entoure, embellit le réel, colore les gris pour s’inventer un monde repaire ». Pour faire écho à cet extrait de texte, nous évoquerons son utilisation de la photographie numérique, de ses différents accessoires (notamment le flash et la technique fascinante de la nuit américaine) et de l’importance de la post-production dans son travail. 

  

Nous vous souhaitons une excellente écoute !  

  

Letizia Le Fur est exposée à la galerie Laure Roynette jusqu’au 17 juillet. 

  

Son livre est disponible ici.


Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours :

https://urlr.me/RnFL3 

Nous soutenir 

  

https://visionspodcast.fr/nous-soutenir/ 

  

Pour aller plus loin 

  

Valérie Belin, Jérôme Bosch, Claude Gellée, dit « le Lorrain », Le Caravage, Gustave Moreau, Théodore Géricault, Gerhard Richter, Chris Marker, Wim Wenders, Barbara Loden, Andreï Tarkovski, Saul Leiter, Harry Gruyaert, Gueorgui Pinkhassov, Viviane Sassen, Rinko Kawauchi, Laure Roynette, Jean-Baptiste Boyer, Laura Serani, Marguerite Duras, La Grande Bellezza - Paolo Sorrentino.

  

Liens 

  

https://www.instagram.com/letizialefur/ 

https://www.letizialefur.com 

https://www.instagram.com/podcastvisions/ 

https://www.visionspodcast.fr/  

Description

Chaque vision est singulière, porteuse de sens et de changement. Le but de ce format est de rassembler de nombreux artistes et que chacun nous délivre sa vision et son expérience de la photographie. 

  

Pour ce seizième Vision, nous avons le plaisir d’inviter Letizia Le Fur, artiste et photographe au regard sensible et doux. Diplômée de l’école des Beaux-Arts en 1998, Letizia Le Fur a initialement été formée à la peinture. À ses débuts, l’artiste considérait
la photographie comme un art mineur. Finalement, encouragée par l’artiste et
professeure Valérie Belin, elle oriente sa quête esthétique vers le médium photographique. 

  

Dans ce podcast, Letizia nous parle notamment de son rapport singulier à la couleur, en le comparant et en s’éloignant de l’approche du photographe japonais Daido Moriyama, qui, dans son ouvrage In Color: Now, And Never Again, affirmait « Le noir et blanc exprime mon monde intérieur, les émotions et les sensations que j’ai quotidiennement quand je marche sans but dans les rues de Tokyo ou d’autres villes. La couleur exprime ce que je rencontre, sans aucun filtre, et j’aime saisir cet instant pour ce qu’il représente pour moi. Les premières sont riches en contraste, dures, et reflètent pleinement ma nature solitaire. Les secondes sont polies, sages, comme je me présente au monde. » 

  

Letizia Le Fur aborde plus longuement son travail Mythologies, qui puise ses racines dans deux passions qui habitent et accompagnent l’artiste depuis son enfance : la mythologie grecque et la recherche de la beauté. Guidée par les poètes classiques, notamment par Hésiode et Ovide, l’artiste interprète librement les mythes avec sa sensibilité et par une approche esthétique contemporaine. Nous parlerons de cet ouvrage, qui regroupe deux premiers chapitres de son corpus : L’Origine et L’Age d’or. Letizia évoque également le troisième chapitre, en préparation, qui sera consacré aux Métamorphoses

  

Dans la préface de son livre publié chez Rue du Bouquet, Laura Serani écrit : « Letizia
transforme et transcende ce qui l’entoure, embellit le réel, colore les gris pour s’inventer un monde repaire ». Pour faire écho à cet extrait de texte, nous évoquerons son utilisation de la photographie numérique, de ses différents accessoires (notamment le flash et la technique fascinante de la nuit américaine) et de l’importance de la post-production dans son travail. 

  

Nous vous souhaitons une excellente écoute !  

  

Letizia Le Fur est exposée à la galerie Laure Roynette jusqu’au 17 juillet. 

  

Son livre est disponible ici.


Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours :

https://urlr.me/RnFL3 

Nous soutenir 

  

https://visionspodcast.fr/nous-soutenir/ 

  

Pour aller plus loin 

  

Valérie Belin, Jérôme Bosch, Claude Gellée, dit « le Lorrain », Le Caravage, Gustave Moreau, Théodore Géricault, Gerhard Richter, Chris Marker, Wim Wenders, Barbara Loden, Andreï Tarkovski, Saul Leiter, Harry Gruyaert, Gueorgui Pinkhassov, Viviane Sassen, Rinko Kawauchi, Laure Roynette, Jean-Baptiste Boyer, Laura Serani, Marguerite Duras, La Grande Bellezza - Paolo Sorrentino.

  

Liens 

  

https://www.instagram.com/letizialefur/ 

https://www.letizialefur.com 

https://www.instagram.com/podcastvisions/ 

https://www.visionspodcast.fr/  

Share

Embed

You may also like

Description

Chaque vision est singulière, porteuse de sens et de changement. Le but de ce format est de rassembler de nombreux artistes et que chacun nous délivre sa vision et son expérience de la photographie. 

  

Pour ce seizième Vision, nous avons le plaisir d’inviter Letizia Le Fur, artiste et photographe au regard sensible et doux. Diplômée de l’école des Beaux-Arts en 1998, Letizia Le Fur a initialement été formée à la peinture. À ses débuts, l’artiste considérait
la photographie comme un art mineur. Finalement, encouragée par l’artiste et
professeure Valérie Belin, elle oriente sa quête esthétique vers le médium photographique. 

  

Dans ce podcast, Letizia nous parle notamment de son rapport singulier à la couleur, en le comparant et en s’éloignant de l’approche du photographe japonais Daido Moriyama, qui, dans son ouvrage In Color: Now, And Never Again, affirmait « Le noir et blanc exprime mon monde intérieur, les émotions et les sensations que j’ai quotidiennement quand je marche sans but dans les rues de Tokyo ou d’autres villes. La couleur exprime ce que je rencontre, sans aucun filtre, et j’aime saisir cet instant pour ce qu’il représente pour moi. Les premières sont riches en contraste, dures, et reflètent pleinement ma nature solitaire. Les secondes sont polies, sages, comme je me présente au monde. » 

  

Letizia Le Fur aborde plus longuement son travail Mythologies, qui puise ses racines dans deux passions qui habitent et accompagnent l’artiste depuis son enfance : la mythologie grecque et la recherche de la beauté. Guidée par les poètes classiques, notamment par Hésiode et Ovide, l’artiste interprète librement les mythes avec sa sensibilité et par une approche esthétique contemporaine. Nous parlerons de cet ouvrage, qui regroupe deux premiers chapitres de son corpus : L’Origine et L’Age d’or. Letizia évoque également le troisième chapitre, en préparation, qui sera consacré aux Métamorphoses

  

Dans la préface de son livre publié chez Rue du Bouquet, Laura Serani écrit : « Letizia
transforme et transcende ce qui l’entoure, embellit le réel, colore les gris pour s’inventer un monde repaire ». Pour faire écho à cet extrait de texte, nous évoquerons son utilisation de la photographie numérique, de ses différents accessoires (notamment le flash et la technique fascinante de la nuit américaine) et de l’importance de la post-production dans son travail. 

  

Nous vous souhaitons une excellente écoute !  

  

Letizia Le Fur est exposée à la galerie Laure Roynette jusqu’au 17 juillet. 

  

Son livre est disponible ici.


Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours :

https://urlr.me/RnFL3 

Nous soutenir 

  

https://visionspodcast.fr/nous-soutenir/ 

  

Pour aller plus loin 

  

Valérie Belin, Jérôme Bosch, Claude Gellée, dit « le Lorrain », Le Caravage, Gustave Moreau, Théodore Géricault, Gerhard Richter, Chris Marker, Wim Wenders, Barbara Loden, Andreï Tarkovski, Saul Leiter, Harry Gruyaert, Gueorgui Pinkhassov, Viviane Sassen, Rinko Kawauchi, Laure Roynette, Jean-Baptiste Boyer, Laura Serani, Marguerite Duras, La Grande Bellezza - Paolo Sorrentino.

  

Liens 

  

https://www.instagram.com/letizialefur/ 

https://www.letizialefur.com 

https://www.instagram.com/podcastvisions/ 

https://www.visionspodcast.fr/  

Description

Chaque vision est singulière, porteuse de sens et de changement. Le but de ce format est de rassembler de nombreux artistes et que chacun nous délivre sa vision et son expérience de la photographie. 

  

Pour ce seizième Vision, nous avons le plaisir d’inviter Letizia Le Fur, artiste et photographe au regard sensible et doux. Diplômée de l’école des Beaux-Arts en 1998, Letizia Le Fur a initialement été formée à la peinture. À ses débuts, l’artiste considérait
la photographie comme un art mineur. Finalement, encouragée par l’artiste et
professeure Valérie Belin, elle oriente sa quête esthétique vers le médium photographique. 

  

Dans ce podcast, Letizia nous parle notamment de son rapport singulier à la couleur, en le comparant et en s’éloignant de l’approche du photographe japonais Daido Moriyama, qui, dans son ouvrage In Color: Now, And Never Again, affirmait « Le noir et blanc exprime mon monde intérieur, les émotions et les sensations que j’ai quotidiennement quand je marche sans but dans les rues de Tokyo ou d’autres villes. La couleur exprime ce que je rencontre, sans aucun filtre, et j’aime saisir cet instant pour ce qu’il représente pour moi. Les premières sont riches en contraste, dures, et reflètent pleinement ma nature solitaire. Les secondes sont polies, sages, comme je me présente au monde. » 

  

Letizia Le Fur aborde plus longuement son travail Mythologies, qui puise ses racines dans deux passions qui habitent et accompagnent l’artiste depuis son enfance : la mythologie grecque et la recherche de la beauté. Guidée par les poètes classiques, notamment par Hésiode et Ovide, l’artiste interprète librement les mythes avec sa sensibilité et par une approche esthétique contemporaine. Nous parlerons de cet ouvrage, qui regroupe deux premiers chapitres de son corpus : L’Origine et L’Age d’or. Letizia évoque également le troisième chapitre, en préparation, qui sera consacré aux Métamorphoses

  

Dans la préface de son livre publié chez Rue du Bouquet, Laura Serani écrit : « Letizia
transforme et transcende ce qui l’entoure, embellit le réel, colore les gris pour s’inventer un monde repaire ». Pour faire écho à cet extrait de texte, nous évoquerons son utilisation de la photographie numérique, de ses différents accessoires (notamment le flash et la technique fascinante de la nuit américaine) et de l’importance de la post-production dans son travail. 

  

Nous vous souhaitons une excellente écoute !  

  

Letizia Le Fur est exposée à la galerie Laure Roynette jusqu’au 17 juillet. 

  

Son livre est disponible ici.


Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours :

https://urlr.me/RnFL3 

Nous soutenir 

  

https://visionspodcast.fr/nous-soutenir/ 

  

Pour aller plus loin 

  

Valérie Belin, Jérôme Bosch, Claude Gellée, dit « le Lorrain », Le Caravage, Gustave Moreau, Théodore Géricault, Gerhard Richter, Chris Marker, Wim Wenders, Barbara Loden, Andreï Tarkovski, Saul Leiter, Harry Gruyaert, Gueorgui Pinkhassov, Viviane Sassen, Rinko Kawauchi, Laure Roynette, Jean-Baptiste Boyer, Laura Serani, Marguerite Duras, La Grande Bellezza - Paolo Sorrentino.

  

Liens 

  

https://www.instagram.com/letizialefur/ 

https://www.letizialefur.com 

https://www.instagram.com/podcastvisions/ 

https://www.visionspodcast.fr/  

Share

Embed

You may also like