undefined cover
undefined cover
VISION #28 - REBEKKA DEUBNER cover
VISION #28 - REBEKKA DEUBNER cover
Vision(s)

VISION #28 - REBEKKA DEUBNER

VISION #28 - REBEKKA DEUBNER

52min |09/02/2022
Play
undefined cover
undefined cover
VISION #28 - REBEKKA DEUBNER cover
VISION #28 - REBEKKA DEUBNER cover
Vision(s)

VISION #28 - REBEKKA DEUBNER

VISION #28 - REBEKKA DEUBNER

52min |09/02/2022
Play

Description

« Dans mes photos, c’est un peu un temps de mousson : il fait très lourd, très humide. Il n’est pas nécessairement en train de pleuvoir, mais juste avant. C’est le Japon, l’été, 90 pourcent d’humidité dans l’air. Il fait moite, c’est un peu collant. La lumière et la température changent mais il y a quand même ce point commun. » C’est ainsi que Rebekka Deubner, mon invitée du jour, commence le podcast.  « Quel temps fait-il dans vos photographies ? » Cette question, c’est Fathia Djarir, en préparant l’entretien de SMITH, qui l’a posée pour la première fois. Depuis, j’aime bien l’incorporer dans certains podcasts, lorsque cela semble pertinent. J’ai devant moi une artiste sensible, encore jeune, et qui se pose beaucoup de questions. C’est aussi pour cela que l’exercice de l’entretien est intéressant. Mettre des mots sur son travail. On prône toujours la prise de recul. Et pourquoi pas l’inverse par moment ? L’artiste répond souvent à l’instinct, tout en conservant une fluidité déconcertante.     


☄️ Ce podcast a été propulsé par Adobe France. Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours : 


http://urlr.me/HbxDw  


🤝 Nous soutenir 


https://www.visions.photo/nous-soutenir  


🎙 Crédits


Un podcast réalisé par Aliocha Boi, produit par Noyau.studio, monté et mixé par Virgile Loiseau.


👀  Pour aller plus loin 


Un barrage contre le Pacifique - Marguerite Duras, Hiroshima mon amour - Alain Resnais, The Banquet - Nobuyoshi Araki, Neue Welt - Wolfgang Tillmans, Redheads - Joel Meyerowitz, Pluie noire - Shohei Imamura. 


✨ Liens 


https://www.instagram.com/rebekkadeubner/

http://rebekkadeubner.com/ 


https://www.instagram.com/podcastvisions/   

https://www.visions.photo/ 

Description

« Dans mes photos, c’est un peu un temps de mousson : il fait très lourd, très humide. Il n’est pas nécessairement en train de pleuvoir, mais juste avant. C’est le Japon, l’été, 90 pourcent d’humidité dans l’air. Il fait moite, c’est un peu collant. La lumière et la température changent mais il y a quand même ce point commun. » C’est ainsi que Rebekka Deubner, mon invitée du jour, commence le podcast.  « Quel temps fait-il dans vos photographies ? » Cette question, c’est Fathia Djarir, en préparant l’entretien de SMITH, qui l’a posée pour la première fois. Depuis, j’aime bien l’incorporer dans certains podcasts, lorsque cela semble pertinent. J’ai devant moi une artiste sensible, encore jeune, et qui se pose beaucoup de questions. C’est aussi pour cela que l’exercice de l’entretien est intéressant. Mettre des mots sur son travail. On prône toujours la prise de recul. Et pourquoi pas l’inverse par moment ? L’artiste répond souvent à l’instinct, tout en conservant une fluidité déconcertante.     


☄️ Ce podcast a été propulsé par Adobe France. Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours : 


http://urlr.me/HbxDw  


🤝 Nous soutenir 


https://www.visions.photo/nous-soutenir  


🎙 Crédits


Un podcast réalisé par Aliocha Boi, produit par Noyau.studio, monté et mixé par Virgile Loiseau.


👀  Pour aller plus loin 


Un barrage contre le Pacifique - Marguerite Duras, Hiroshima mon amour - Alain Resnais, The Banquet - Nobuyoshi Araki, Neue Welt - Wolfgang Tillmans, Redheads - Joel Meyerowitz, Pluie noire - Shohei Imamura. 


✨ Liens 


https://www.instagram.com/rebekkadeubner/

http://rebekkadeubner.com/ 


https://www.instagram.com/podcastvisions/   

https://www.visions.photo/ 

Share

Embed

You may also like

Description

« Dans mes photos, c’est un peu un temps de mousson : il fait très lourd, très humide. Il n’est pas nécessairement en train de pleuvoir, mais juste avant. C’est le Japon, l’été, 90 pourcent d’humidité dans l’air. Il fait moite, c’est un peu collant. La lumière et la température changent mais il y a quand même ce point commun. » C’est ainsi que Rebekka Deubner, mon invitée du jour, commence le podcast.  « Quel temps fait-il dans vos photographies ? » Cette question, c’est Fathia Djarir, en préparant l’entretien de SMITH, qui l’a posée pour la première fois. Depuis, j’aime bien l’incorporer dans certains podcasts, lorsque cela semble pertinent. J’ai devant moi une artiste sensible, encore jeune, et qui se pose beaucoup de questions. C’est aussi pour cela que l’exercice de l’entretien est intéressant. Mettre des mots sur son travail. On prône toujours la prise de recul. Et pourquoi pas l’inverse par moment ? L’artiste répond souvent à l’instinct, tout en conservant une fluidité déconcertante.     


☄️ Ce podcast a été propulsé par Adobe France. Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours : 


http://urlr.me/HbxDw  


🤝 Nous soutenir 


https://www.visions.photo/nous-soutenir  


🎙 Crédits


Un podcast réalisé par Aliocha Boi, produit par Noyau.studio, monté et mixé par Virgile Loiseau.


👀  Pour aller plus loin 


Un barrage contre le Pacifique - Marguerite Duras, Hiroshima mon amour - Alain Resnais, The Banquet - Nobuyoshi Araki, Neue Welt - Wolfgang Tillmans, Redheads - Joel Meyerowitz, Pluie noire - Shohei Imamura. 


✨ Liens 


https://www.instagram.com/rebekkadeubner/

http://rebekkadeubner.com/ 


https://www.instagram.com/podcastvisions/   

https://www.visions.photo/ 

Description

« Dans mes photos, c’est un peu un temps de mousson : il fait très lourd, très humide. Il n’est pas nécessairement en train de pleuvoir, mais juste avant. C’est le Japon, l’été, 90 pourcent d’humidité dans l’air. Il fait moite, c’est un peu collant. La lumière et la température changent mais il y a quand même ce point commun. » C’est ainsi que Rebekka Deubner, mon invitée du jour, commence le podcast.  « Quel temps fait-il dans vos photographies ? » Cette question, c’est Fathia Djarir, en préparant l’entretien de SMITH, qui l’a posée pour la première fois. Depuis, j’aime bien l’incorporer dans certains podcasts, lorsque cela semble pertinent. J’ai devant moi une artiste sensible, encore jeune, et qui se pose beaucoup de questions. C’est aussi pour cela que l’exercice de l’entretien est intéressant. Mettre des mots sur son travail. On prône toujours la prise de recul. Et pourquoi pas l’inverse par moment ? L’artiste répond souvent à l’instinct, tout en conservant une fluidité déconcertante.     


☄️ Ce podcast a été propulsé par Adobe France. Essayez gratuitement Lightroom pendant 7 jours : 


http://urlr.me/HbxDw  


🤝 Nous soutenir 


https://www.visions.photo/nous-soutenir  


🎙 Crédits


Un podcast réalisé par Aliocha Boi, produit par Noyau.studio, monté et mixé par Virgile Loiseau.


👀  Pour aller plus loin 


Un barrage contre le Pacifique - Marguerite Duras, Hiroshima mon amour - Alain Resnais, The Banquet - Nobuyoshi Araki, Neue Welt - Wolfgang Tillmans, Redheads - Joel Meyerowitz, Pluie noire - Shohei Imamura. 


✨ Liens 


https://www.instagram.com/rebekkadeubner/

http://rebekkadeubner.com/ 


https://www.instagram.com/podcastvisions/   

https://www.visions.photo/ 

Share

Embed

You may also like